Piotr BEDNARSKI (Pologne)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Piotr BEDNARSKI (Pologne)

Message  gallo le Ven 28 Nov 2008 - 19:52

De : Flo7717 (Message d'origine) Envoyé : 04/01/2005 10:52

Piotr BEDNARSKI - Les neiges bleues

Au cœur du système répressif soviétique des années 40, dans l'antichambre du Goulag, un petit garçon de huit ans tente, malgré les épreuves, de garder l'allégresse naturelle à l'enfance.

Ce recueil de nouvelles directement inspirées de l’enfance de l’auteur est à lire ! Des tranches de vies très émouvantes, fascinantes et vraiment pas ordinaires. Le livre n'est pas épais mais chaque histoire est marquante et j'avais besoin de prendre un peu de recul après chaque lecture. L'auteur décrit un univers tout à fait étranger : la duplicité nécessaire pour survivre s'accommode d'un regard d'enfant sur la vie. Comme partout les enfants jouent mais ils vivent aussi la faim, les poux et surtout les "disparitions" (envoi au goulag, arrestations, fusillades,...). Bednarski, à travers les yeux de Petia – l’enfant qu’il fut - décrit tout cela avec une sorte de détachement qui dans un effet inverse touche profondément le lecteur.

Ed. Autrement / 150 pages

Ma note 5/5


De : bouloche4 Envoyé : 29/06/2008 15:21
Piotr BEDNARSKI, Les Neiges bleues
Le Livre de Poche

Véritable coup de coeur...
Comme ce livre vient de sortir en édition de poche et que cela fait bien longtemps qu'il n'a pas été évoqué sur ce forum, je tiens à lui rendre justice!
Je l'ai acheté il y a quelques semaines, un peu par hasard, sans rien connaître de l'auteur. Je l'ai lu ce week-end (il se lit très vite) et l'effet a été saisissant.
Le style est simple, mais raffiné, certaines images, poétiques, apaisent l'horreur décrite, la soulagent quelque peu, évitent l'étouffement que cette époque pourrait supposer. En quelques mots, quelques phrases, Bednarski restitue une époque infernale de l'Histoire, et ce, avec un semblant de légèreté assez inattendu... Il faut dire que tout est montré à travers le regard d'un enfant qui ne comprend pas tout, qui continue malgré tout, tant qu'il le peut encore (cela ne durera pas), à profiter de son enfance, des jeux, des camaraderies, malgré les poux, la faim et le froid insupportable. Malgré, surtout, le NKVD (police soviétique aux méthodes radicales), les estropiés, de retour de la guerre ou du Goulag, et de la mort, omniprésente et banailisée : on se remet à peine de la mort d'un proche (ou de son envoi au Goulag, ce qui revient presque au même), qu'on doit supporter un nouveau décès.
C'est une lecture dont l'impact est d'autant plus fort qu'il n'y a aucun misérabilisme, ni de recherche d'émotion à tout prix. Le tout est raconté pudiquement, par petties touches, sous formes de nouvelles. L'émotion vient de la concision, et cette émotion est très puissante quand vous fermez le livre, avec l'impression que vous venez d'achever un grand ouvrage.
Un 5/5 mérité, selon moi!
avatar
gallo

Nombre de messages : 2598
Location : Pays-Bas
Date d'inscription : 29/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Piotr BEDNARSKI (Pologne)

Message  Lacazavent le Mar 30 Mar 2010 - 12:41

Piotr Bednarski Les neiges bleues
Livre de Poche / 187 pages





Petia (Pierre) est un jeune garçon né d'une famille polonaise atypique : son père est un petit noble polonais et militaire de carrière, sa mère surnommé par tous ''Beauté'' est d'origine caucasienne, juive elle vit dans une révérence mystique au Livre. La vie de la famille bascule lorsqu' en 1939 la Pologne se voit partagée entre l' Allemagne hitlérienne et la Russie stalinienne. Le père est fait prisonnier, envoyé en camp de travail loin de sa femme et de son fils exilé en Sibérie et assigné à résidence dans ce bourg de bout du monde où se déroule ces courts souvenirs.


On découvre au fil de ces brefs récits un monde dont on continue à découvrir la dureté et l'horreur. La peur perce dans certains passages mais les souffrances des peuples soumis à la répression de l' époque est toujours maintenue à distance par l'écriture de Piotr Bednarski. Elle nous rappelle la naïveté et l'innocence d'un enfant, simple mais belle on sent qu'elle a été travaillé et retravaillé par l'auteur. À défaut de spontanéité on a recherché
la perfection et c'est à mon goût bien dommage. Malgré son sujet ce roman autobiographique est construit de manière extrêmement conventionnelle, '' à la manière de'' … Certaines scènes m' ont paru parfois étrangement théâtrale et je me demande qu'elle est la part réelle des souvenirs propres à l'auteur et celle de la pure invention romanesque. Ceci dit et mit à part, c'est un court livre que je ne regretterai pas d'avoir lu mais on est bien loin pour moi du coup de cœur absolu


3/5

avatar
Lacazavent
Admin

Nombre de messages : 5583
Age : 31
Location : France
Date d'inscription : 25/10/2008

http://quandlappetitvatoutva.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Piotr BEDNARSKI (Pologne)

Message  clarize le Jeu 26 Jan 2012 - 10:28

Les neiges bleues de Piotr BEDNARSKI

 

Biographie :

Piotr Bednarski est né en 1934 à Horeszkowce, une ville de la Pologne orientale envahie par les Soviétiques en septembre 1939.
Déporté en Sibérie avec les siens durant la guerre, il sera le seul rescapé de sa famille.
Rentré en Pologne, il suit une formation d’instituteur, mais sa passion de la mer le détourne de l’enseignement : il passera toute sa vie professionnelle dans la marine marchande.
Piotr Bednarski est l’auteur de nombreux romans, de nouvelles et de poèmes ; Les Neiges bleues est son premier roman traduit en français.



Les Neiges bleues récit autobiographique ou le jeune Petia nous conte son quotidien de déplacé au porte du goulag ou son père officier polonais qui a échappé à la tuerie de Katyn, est emprisonné, sa femme et son fils l’on suivit comme beaucoup de personne sous l’air stalinien et vivent dans un petit village Sibérien. Malgré le froid et la faim Petia essaie de vivre et d’avoir un avenir malgré la machine à détruire qui l’entoure .

Par des chapitres , des petites tranches de vie, nous sont décrit avec beaucoup de poésie bien que la situation semble desespérée, l’humain lutte contre l’ inhumanité.

C’est un livre très émouvant et bien qu’il soit court, 183 pages , apprend plein de choses sur la monstrueuse destruction, en URSS en 1940 on mourrait sur le front nazi de l’un et sous le jouc du NKVD, la police politique, de l’autre

"Les ténèbres furent un cauchemar de mon enfance. Les ténèbres et aussi Staline. Je supportai mieux les ténèbres : elles avaient au début le crépuscule, et une fin l’aube , et elles n’avaient pas l’opacité des ténèbres bibliques. Tandis que Staline , ce voyeur génial , était partout. A tous les coins de rue, sur toutes affiches , jusque dans nos rêves, le guide, le timonier , le père. Souvent , j’essayais de le fixer en pleine lumière pour vaincre ma phobie . En vain.,. La terreur ne me lâchait pas."

Note 4/5


Dernière édition par clarize le Ven 27 Jan 2012 - 7:23, édité 2 fois (Raison : correction de fautes)
avatar
clarize

Nombre de messages : 2590
Location : FRANCE
Date d'inscription : 09/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Piotr BEDNARSKI (Pologne)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum