Colum McCANN (Irlande/Etats-Unis)

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Colum McCANN (Irlande/Etats-Unis)

Message  Mousseline le Ven 11 Nov 2011 - 15:40

Inspirant merci Géronimo. Ca fait vraiment longtemps que je n'ai pas relu Colum McCann pourtant j'aime cet auteur.

_________________
Mousseline

Magasin général tome 2 : Serge de Loisel et Tripp et L'île des chasseurs d'oiseaux de Peter May



"Happiness is only real when shared." (Christopher McCandless)
avatar
Mousseline
Admin

Nombre de messages : 4359
Date d'inscription : 24/10/2008

https://sites.google.com/site/lauteursamericains/home

Revenir en haut Aller en bas

Re: Colum McCANN (Irlande/Etats-Unis)

Message  Lacazavent le Mar 15 Nov 2011 - 16:28

Zoli de Colum McCann
10:18 / 344 pages




Les plaines de Bohême à la France, en passant par l'Autriche et l'Italie, des années trente à nos jours, une magnifique histoire d'amour, de trahison et d'exil, le portrait tout en nuances d'une femme insaisissable. Porté par l'écriture étincelante de Colum McCann, Zoli nous offre un regard unique sur l'univers des Tziganes, avec pour toile de fond les bouleversements politiques dans l'Europe du XXe siècle. Tchécoslovaquie, 1930. Sur un lac gelé, un bataillon fasciste a rassemblé une communauté tzigane. La glace craque, les roulottes s'enfoncent dans l'eau. Seuls en réchappent Zoli, six ans, et son grand-père, Stanislaus. Quelques années plus tard, Zoli s'est découvert des talents d'écriture. C'est le poète communiste Martin Stránský qui va la remarquer et tenter d'en faire une icône du parti. Mais c'est sa rencontre avec Stephen Swann, Anglais exilé, traducteur déraciné, qui va sceller son destin. Subjugué par le talent de cette jeune femme, fasciné par sa fougue et son audace, Swann veut l'aimer, la posséder. Mais Zoli est libre comme le vent. Alors, parce qu'il ne peut l'avoir, Swann va commettre la pire des trahisons...


Un beau roman qui se dévore très vite. C'est une lecture que j' ai globalement bien aimé même si je garde deux ou trois petites réticences.
Ce livre est avant tout un superbe portrait de femme, l'un des plus beau que j'ai eu l'occasion de lire, Zoli nous surprend par sa force de caractère et sa volonté d'aller au delà des traditions et des différences. On s'attache à elle, on partage chaque joie chaque peine, elle nous surprend régulièrement par les tours et détours donné à sa vie.
J'ai eu parfois l'impression que le rythme pris par l'écriture ne convenait pas aux personnages, surprenant et haut en couleur dont il nous faisait le portrait. Il est trop changeant et le propos s'étire régulièrement en longueurs. Ceci dit le style est très soignée, presque trop sage et scolaire, on sent vraiment que Colum McCann a apporté en écrivant ce roman un soin tout particulier à la documentation. Il réussit à nous faire découvrir avec une sincérité déconcertante et touchante une petite part de ce qu' a pu être la vie du peuple Tzigane dans les moments les plus difficiles de son histoire.

4,25/5

_________________
Lectures en cours :  Indépendance de Richard Ford  ([i]Frank Bascombe T2) $

Dernières lectures : L' Intérêt de l' enfant de Ian McEWAN (4/5), Un week-end dans le Michigan de Richard Ford (4,5/5)(Frank Bascombe T1), [/i]L' Homme du verger d' Amanda COPLIN (4/5), La Pyramide de glace J-F Parot (3,75/5)(T12)
avatar
Lacazavent
Admin

Nombre de messages : 5583
Age : 31
Location : France
Date d'inscription : 25/10/2008

http://quandlappetitvatoutva.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Colum McCANN (Irlande/Etats-Unis)

Message  Lyreek le Dim 27 Nov 2011 - 13:16


Zoli - Colum Mc Cann
Belfond - 328 pages

Pour le résumé, voir les posts au dessus.

Pas grand chose à rajouter après toutes vos critiques. Donc quelques mots simplement. J'ai beaucoup aimé découvrir l'histoire du peuple rom à travers l'histoire de Zoli. On voyage à travers l'Europe et on va à la rencontre des tsiganes, de leur mode de vie et de leurs traditions.
J'ai toutefois préféré Les saisons de la nuit du même auteur. Ici, la narration m'a un peu gênée, j'avais parfois l'impression que l'auteur passait trop rapidement sur les évènements à certains moments alors qu'à certains autres, il y avait des longueurs.
C'est un peu dommage car à côté de ça, l'histoire est vraiment intéressante et Zoli une femme hors du commun.

4/5

_________________
Lecture en cours : Dans les replis du temps de Kate Atkinson

"Lire est le seul moyen de vivre plusieurs fois"
avatar
Lyreek

Nombre de messages : 2266
Age : 35
Location : Côte d'Azur, France
Date d'inscription : 26/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Colum McCANN (Irlande/Etats-Unis)

Message  Isaby le Jeu 29 Déc 2011 - 15:21

Colum McCann - ZOLI
Belfond - 325 pages

3.5

Ce roman inspiré d'un fait vécu raconte l'Histoire de Zoli, poëtesse Tziganne. Le roman est très bien documenté et permet d'en savoir davantage sur le peuple Tziganne, sa culture, sa façon de vivre et de l'ostracisme dont il a été victime.

La première partie du roman racontant l'enfance de Zoli avec son grand-père m'a particulièrement accrochée. Malheureusement, la suite m'a un peu perdue et je ne me suis pas attachée aux personnages. Une lecture qui m'a parue sommes toutes longue. J'ai de loin préféré les saisons de la nuit.

_________________
sunny
avatar
Isaby

Nombre de messages : 1855
Age : 43
Location : Québec, Canada
Date d'inscription : 11/08/2009

http://lavoixauchapitre.eklablog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Colum McCANN (Irlande/Etats-Unis)

Message  géromino le Lun 18 Juin 2012 - 7:05

"Et que le vaste monde poursuive sa course folle" éd. 10/18 2010 476 pages

Celui-là à vrai dire, je ne sais pas trop comment vous le résumer. Ce n'est pas une histoire mais plusieurs, qui se passent toutes dans le même temps, au moment où un audacieux funambule tente de traverser l'espace sur un fil métallique tendu entre les tours vertigineuses du World Trend Center. C'est cet évènement qui relie chaque récit.

Corrigan a voué sa vie d'homme de foi à l'aide et au réconfort des autres, avec abnégation et désintérêt. Dans son misérable appartement du Bronx, les prostituées viennent faire leur pause-pipi-café et malgré que leurs macs l'ait déjà tabassé, Corr continue à les accueillir, la porte grande ouverte. On y trouve Tillie et sa fille Jazzlyn. Tillie fera de la prison et se lamentera de ne pas avoir pu (ou su) empêcher sa fille de la suivre sur le trottoir.

Gloria et Claire se sont rencontrées dans une de ces réunions où les femmes viennent échanger leur tristesse et leur désespoir d'avoir perdu leurs enfants tombés au Viet-Nam. Bien que de conditions totalement opposées, une amitié va naître entre elles.

Voilà peut-être les personnages les plus importants, ceux qui laissent une empreinte indélébile dans votre mémoire, une fois le livre refermé (avec regrets...). Mais autour d'eux gravitent une dizaine d'autres, à commencer par Ciaran, le frère de Corrigan, qui découvre (et nous par ses yeux) la misère du monde où s'est plongé Corrigan; Fernando, le photographe amateur qui rêve de publier LE cliché qui le rendra célèbre; l'équipe de programmeurs informatiques qui piratent les réseaux téléphoniques: en appelant une cabine au hasard, il se font décrir les prouesses de l'acrobate. J'allais oublier Adelita; ça c'est le drame, parce que Corrigan et Adelita sont tombés amoureux l'un de l'autre...

Que dire de plus?... Qu'un souffle puissant porte le livre du début à la fin. Que ce souffle est composé d'émotions, de tendresse, de révolte, de fatalité, d'amour. Avec ce réalisme poignant qui caractérise son écriture, Colum Mac Cann brosse un tableau des bas-fonds du Bronx, celui des laissés pour compte, des gens modestes et chez ces gens-là vibrent encore les cordes des sentiments nobles de l'humanité.

Note: 10/5

_________________
                                                                                                                                                                              

Challenge "Book around the States":  17/50
avatar
géromino

Nombre de messages : 2747
Age : 53
Location : Finistère, FRANCE
Date d'inscription : 07/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Colum McCANN (Irlande/Etats-Unis)

Message  kattylou le Lun 18 Juin 2012 - 20:07

avec cette note la tu me donnes encore plus envie de le lire .Il est à la bibliothèque mais je veux l'acheter celui là !Je vais peut être le prendre pendant mes vacances

_________________
Un vieux chêne en Bretagne - Louis Pouliquen
Toni Morisson - Sula 
Challenge US Plus que 5 Etats !
avatar
kattylou

Nombre de messages : 3316
Age : 52
Location : 77
Date d'inscription : 08/09/2009

http://kattyloucuis.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Colum McCANN (Irlande/Etats-Unis)

Message  Ladybug le Lun 18 Juin 2012 - 20:12

Très belle critique Géromino

_________________
Je lis

avatar
Ladybug

Nombre de messages : 1970
Date d'inscription : 22/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Colum McCANN (Irlande/Etats-Unis)

Message  géromino le Mar 19 Juin 2012 - 7:21

Merci Ladybug

Kattylou, je pense (j'espère!) vraiment que tu aimeras !!

_________________
                                                                                                                                                                              

Challenge "Book around the States":  17/50
avatar
géromino

Nombre de messages : 2747
Age : 53
Location : Finistère, FRANCE
Date d'inscription : 07/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Colum McCANN (Irlande/Etats-Unis)

Message  Mousseline le Mar 19 Juin 2012 - 15:46

Ohlala, il est grand temps que je reprenne un rythme de lecture normal!!!

Merci Geronimo... je ne savais pas si j'ai envie de lire ce livre, maintenant je le sais.

_________________
Mousseline

Magasin général tome 2 : Serge de Loisel et Tripp et L'île des chasseurs d'oiseaux de Peter May



"Happiness is only real when shared." (Christopher McCandless)
avatar
Mousseline
Admin

Nombre de messages : 4359
Date d'inscription : 24/10/2008

https://sites.google.com/site/lauteursamericains/home

Revenir en haut Aller en bas

Re: Colum McCANN (Irlande/Etats-Unis)

Message  géromino le Ven 12 Oct 2012 - 17:29

"Le chant du coyote" éd 10/18 2009 283 pages

Conor vit dans le Wyoming. Il était parti aux USA sur les traces de sa mère, mais ne l'a pas retrouvée. Il revient un temps en Irlande pour régulariser ses papiers et débarque chez son père pour une semaine. Pendant ces quelques jours, le père et le fils vont tenter une cohabitation, mais une distance s'était déjà établie entre eux depuis longtemps. Conor va dérouler le fil de ce que fût la vie de ses parents: comment son père, photographe amateur, est arrivé au Mexique après avoir participé à la guerre d'Espagne, comment il a connu sa femme, leurs années d'errance, la rencontre de Cici et leur arrivée en Irlande. Il se remémore son enfance jusqu'à cette horrible nuit... et la fuite de sa mère Dieu sait où.

Une histoire forte et émouvante sur les rapports entre un père et un fils dont le souvenir de la mère demeure le seul lien qui les unisse. Encore une fois (pour ma part, parce que chronologiquement, il semble que ce soit son premier livre) Colum Mc Cann sait trouver les mots qui touchent. Il y a une telle expression dans son écriture -simple par ailleurs- que le lecteur est conquis, des premières phrases jusqu'au point final.

Note: 4.5/5

_________________
                                                                                                                                                                              

Challenge "Book around the States":  17/50
avatar
géromino

Nombre de messages : 2747
Age : 53
Location : Finistère, FRANCE
Date d'inscription : 07/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Colum McCANN (Irlande/Etats-Unis)

Message  nauticus45 le Sam 13 Oct 2012 - 8:31

Décidément, vues les critiques élogieuses qu'il remporte, il faut que je le lise celui-là! Je l'ajoute à ma LAL!
avatar
nauticus45

Nombre de messages : 1532
Age : 40
Location : Haut-Rhin, France
Date d'inscription : 27/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Colum McCANN (Irlande/Etats-Unis)

Message  nauticus45 le Dim 30 Déc 2012 - 13:37

"Le chant du coyote" n'était pas disponible à la bibliothèque alors j'ai emprunté "Et que le vaste monde poursuive sa course folle" et je ne le regrette vraiment pas!


























  • Poche: 475 pages
  • Editeur : 10 (4 novembre 2010)
  • Collection : Domaine étranger
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2264052171
  • ISBN-13: 978-2264052179


Résumé :
7 août 1974, un funambule s'élance sur un câble tendu entre les deux tours jumelles du World Trade Center. A ses pieds, New York et ses passants, dont la vie se suspend lorsqu'ils voient l'acrobate. Ces vies, Colum McCann nous en fait découvrir quelques unes, quelques passés, quelques destins qui tous prennent ici un tournant décisif, que le funambule symbolise d'ailleurs très bien. Un par un ces personnages vont livrer au lecteur leurs pensées, leur passé, et on se retrouve ainsi nous aussi suspendus à ces destins entremêlés.
Commentaire:
Le tour de force de l'auteur est de réussir à nous présenter toutes ces vies et à nous faire passer tout au long du roman d'un personnage à un autre sans à aucun moment nous faire tomber dans la confusion. Ici les vies et les gens se croisent en un instantané qui nous rappelle qu'à chaque minute des vies basculent, dans le bien ou dans le mal, sans qu'on en ait conscience. C'est une réalité que l'on oublie souvent mais dont on a rarement l'expérience puisque chacun est pris dans sa propre vie, or ce roman nous la fait toucher du doigt, et c'est une expérience vraiment passionnante!


5/5 pour un roman qui va certainement me marquer pendant longtemps!
avatar
nauticus45

Nombre de messages : 1532
Age : 40
Location : Haut-Rhin, France
Date d'inscription : 27/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Colum McCANN (Irlande/Etats-Unis)

Message  Mousseline le Dim 30 Déc 2012 - 18:21

Faut vraiment que je lise ce livre.

Merci Nauticus!!!

_________________
Mousseline

Magasin général tome 2 : Serge de Loisel et Tripp et L'île des chasseurs d'oiseaux de Peter May



"Happiness is only real when shared." (Christopher McCandless)
avatar
Mousseline
Admin

Nombre de messages : 4359
Date d'inscription : 24/10/2008

https://sites.google.com/site/lauteursamericains/home

Revenir en haut Aller en bas

Re: Colum McCANN (Irlande/Etats-Unis)

Message  nauticus45 le Mar 1 Jan 2013 - 10:24

De rien, j'espère qu'il te plaira autant qu'à moi!
avatar
nauticus45

Nombre de messages : 1532
Age : 40
Location : Haut-Rhin, France
Date d'inscription : 27/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Zoli

Message  nauticus45 le Sam 2 Fév 2013 - 20:03




  • Poche: 344 pages
  • Editeur : 10 X 18 (6 novembre 2008)
  • Collection : Domaine étranger
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 226404750X
  • ISBN-13: 978-2264047502

Résumé:
Marienka Novotna, surnommée Zoli, est une jeune tzigane tchékoslovaque qui voit sa famille et sa tribu de roms détruite par la hlinka pendant les années 30. Elevée par son grand-père qui lui apprend à lire et écrire, Zoli est une chanteuse émérite qui pense inventer des chansons alors qu'elle compose de la poésie. Adulte, elle rencontre Stephen Swannn, un jeune anglais, et son mentor Stranski, un poète connu, qui décident de la prendre sous leur aile pour faire connaître les roms et changer les préjugés à leur encontre. Mais les roms n'aiment pas faire parler d'eux...


Commentaire:
Zoli est un très beau roman, poignant et très instructif. Le style de l'auteur est toujours aussi fluide et agréable et son roman est très bien documenté. On en apprend beaucoup sur les roms, leur code de l'honneur, leur vie, leur histoire, le tout sans aucun misérabilisme mais avec beaucoup d'humanité. Ce roman donne envie de se pencher davantage sur le sujet.
4/5
avatar
nauticus45

Nombre de messages : 1532
Age : 40
Location : Haut-Rhin, France
Date d'inscription : 27/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Colum McCANN (Irlande/Etats-Unis)

Message  géromino le Dim 10 Fév 2013 - 11:02

"Ailleurs en ce pays" éd 10/18 2003 144 pages

3 histoires (deux courtes, une plus longue) -Irlande du Nord dans les années 70. Le pays est déchiré par la guerre civile.

*Une petite fille et son père tente de sauver leur cheval en train de se noyer. Des soldats anglais leur viennent en aide...

*Un jeune garçon et sa mère fabriquent des hampes de drapeaux en bois, drapeaux qui vont servir aux défilés des protestants. Le père, invalide, ne doit surtout rien savoir...

*Un adolescent suit la grève de la faim de son oncle emprisonné, entreprise en signe de révolte passive. Il compte les jours, plein d'une rage impuissante, qui s'exprime par des accès de violence difficilement contenue.

Ces trois jeunes exposés malgré eux à la violence de la guerre civile illustrent le drame de l'Irlande du Nord. Chaque lecture est remarquable de justesse et d'émotion. Un seul regret: que ce ne soit pas plus long!

Note 4/5

_________________
                                                                                                                                                                              

Challenge "Book around the States":  17/50
avatar
géromino

Nombre de messages : 2747
Age : 53
Location : Finistère, FRANCE
Date d'inscription : 07/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Colum McCANN (Irlande/Etats-Unis)

Message  Lyreek le Dim 1 Déc 2013 - 21:37



Le chant du coyote - Colum McCann
10/18 - 282 pages

Alors qu'il n'a pas vu son père depuis de nombreuses années, Conor, qui vit maintenant aux Etats-Unis, revient le voir en Irlande. Depuis le départ de sa mère, les relations entre les deux hommes sont tendues. Pendant la semaine qu'ils vont passer ensemble, ils vont se remémorer le passé et essayer de rétablir le dialogue.

Un très beau roman, magnifiquement écrit, pour lequel je peine à trouver les mots.
C'est une belle histoire, l'histoire de deux hommes qui ont souffert du départ de la mère, et qui ont réagi chacun à leur manière. L'un s'est précipité sur ces traces dès qu'il a pu, l'autre s'est enfermé dans sa solitude. Comment vont-ils se retrouver et passer outre les non-dits et la pudeur ?
Les personnages sont très touchants et donc très attachants.
On souffre pour Juanita qui a du quitter son pays chaud et ensoleillé pour les froides terres d'Irlande.
On a pitié du père malade et si taciturne qu'on a du mal à croire qu'il ait pu être ce jeune homme passionné de photographie qui a quitté l'Irlande pour partir à l'aventure au Mexique.
On compatit au sort de Conor, dont la mère est partie quand il avait 12 ans et qui depuis vit avec l'incertitude de savoir ce qu'elle est devenue.

Bref, un beau roman sur l'exil, la solitude et la nostalgie mais avant un roman sur le lien père-fils très émouvant parce que très juste...

4.5/5

_________________
Lecture en cours : Dans les replis du temps de Kate Atkinson

"Lire est le seul moyen de vivre plusieurs fois"
avatar
Lyreek

Nombre de messages : 2266
Age : 35
Location : Côte d'Azur, France
Date d'inscription : 26/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Colum McCANN (Irlande/Etats-Unis)

Message  kattylou le Ven 6 Déc 2013 - 19:17



T

ransatlantic est un pont entre 2 continents et surtout deux pays chers au coeur de l'auteur : les Etats Unis où il vit avec sa famille et l'Irlande ou il est né. Les trois premiers chapitres sont des histoires distinctes on commence avec le traversée de deux aviateurs Alcock et Brown qui vont traverser l'atlantique de Terre Neuve à l'Irlande en 1919, puis on retourne en Irlande en 1845 Frédérick Douglas est venu présenter ses mémoires  plaider la cause antiesclavagiste et on se retrouve en 1998 le sénateur Mitchell est un observateur du processus de paix en Irlande. . En paralèle il y a l'histoire de quatre femmes sur quatre générations . Lily en 1845 rencontre Fréderick Douglas en Irlande, Emily Ehrlich et sa fille assistent au décollage en 1919 et confient une lettre aux aviateurs et enfin Hannah en 2011 tente de sauver son héritage .


Au début le livre est déroutant on ne voit pas le fil puis l'histoire se construit de façon originale avec ces quatre générations de femmes courageuses et téméraires mais aussi marquées par la dureté de la vie  d'un coté ou de l'autre de l'atlantique . J'ai beaucoup aimé ce roman l'histoire de cette lettre non décachetée.  Chaque femme a sa personnalité mon préféré est peut être Emily la journaliste qui ne mâche pas ces mots,  reste pétillante et joue encore au tennis a un age avancé mais j'ai aussi aimé les chapitres consacrés à Hannah l'écriture est plus poétique et plus mélancolique .


J'avais beaucoup aimé Les saison de la nuit du même auteur mais beaucoup moins Et que le monde poursuive sa course folle ou l'on retrouve un peu la même construction avec des chapitres qui racontent des histoires différentes et finissent par s'imbriquer parfaitement.et vue la critique de Lyreek il me reste d'autres romans à découvrir 




 

4.5/5

_________________
Un vieux chêne en Bretagne - Louis Pouliquen
Toni Morisson - Sula 
Challenge US Plus que 5 Etats !
avatar
kattylou

Nombre de messages : 3316
Age : 52
Location : 77
Date d'inscription : 08/09/2009

http://kattyloucuis.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Colum McCANN (Irlande/Etats-Unis)

Message  dodie le Ven 6 Déc 2013 - 19:40

Merci Kattylou .....Je le note !!!!
avatar
dodie

Nombre de messages : 4481
Age : 53
Location : France
Date d'inscription : 11/04/2009

http://dodiecuisine.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Colum McCANN (Irlande/Etats-Unis)

Message  Patience le Ven 6 Déc 2013 - 19:51

Je le note aussi. Very Happy 

_________________
Lecture en cours : Joujou de Eve de Castro
PAL : 345
Livres lus depuis le début de l'année : 57 (22554 pages)
avatar
Patience

Nombre de messages : 1021
Age : 34
Location : Lorraine
Date d'inscription : 12/01/2011

http://quarte-editions.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Colum McCANN (Irlande/Etats-Unis)

Message  géromino le Sam 7 Déc 2013 - 7:57

Celui-là, je n'ai même pas besoin de le noter pour m'en rappeler Very Happy !!

_________________
                                                                                                                                                                              

Challenge "Book around the States":  17/50
avatar
géromino

Nombre de messages : 2747
Age : 53
Location : Finistère, FRANCE
Date d'inscription : 07/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Le chant du coyote

Message  nauticus45 le Dim 13 Avr 2014 - 9:30




  • Poche: 282 pages
  • Editeur : 10 X 18 (23 juin 1998)
  • Collection : Domaine étranger
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2264027665
  • ISBN-13: 978-2264027665


Résumé:

Après avoir recherché sa mère un long moment le narrateur retourne dans la maison de son enfance et y retrouve son père. Le séjour ne doit durer qu'une semaine et c'est ce que nous raconte ici le narrateur. La communication entre les deux hommes est difficile, tout comme l'a été autrefois la communication au sein du couple des parents mais le fils s'accroche, il aime son père tout en détestant son côté rustre mais surtout par ce séjour il veut se rapprocher de sa mère qu'il n'a pas réussi à retrouver.

Commentaire:

Comme toujours avec Colum McCann les personnages ont un caractère très marqué, ils affrontent chacun la vie à leur manière et s'assument plutôt bien. Le style quand à lui est toujours aussi fluide et poétique, les sentiments sont à fleur de peau et on a qu'une envie c'est d'aider le père et le fils à se retrouver, faute de retrouver celle qui leur manque tant à tout deux. Ce roman est très beau, très profond, bref un très bon moment de lecture.

4,5/5
avatar
nauticus45

Nombre de messages : 1532
Age : 40
Location : Haut-Rhin, France
Date d'inscription : 27/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Colum McCANN (Irlande/Etats-Unis)

Message  Chantal le Dim 5 Oct 2014 - 16:04

TRANSATLANTIC
Editions VDB - 462 pages


4è de couverture : A Dublin, en 1845, Lily Duggan, jeune domestique de 17 ans, croise le regard de Frederick Douglass, l'esclave en fuite, le premier à avoir témoigné de l'horreur absolue de l'esclavage dans ses Mémoires. Ce jour-là, Lily comprend qu'elle doit changer de vie et embarque pour le Nouveau Monde, bouleversant ainsi son destin et celui des ses descendantes, sur 4 générations.
A Dublin encore, 150 ans plus tard, Hannah, son arrière petite fille, tente de puiser dans l'histoire de ses ancêtres, la force de survivre à la perte et à la solitude.


Oui Kattylou, ce roman a été pour moi très déroutant et m'a pas mal frustrée. D'habitude j'aime assez cette construction du récit où différentes histoires se rassemblent à la fin en une même histoire. Mais là il y avait trop de personnages  à suivre, trop peu de récit accordé à chaque personnage. A chaque fois que je commençais à entrer dans l'histoire d'un personnage, pouf! il fallait passer à un autre.... Je n'ai vraiment apprécié que la fin, avec le personnage d'Hannah qui m'a beaucoup touchée, je m'y suis comparée, et la description de la vie en pleine nature irlandaise. Mais il reste à dire que j'aime énormément l'écriture de Colum Mc Cann, qui peut être sèche, incisive, très minimaliste, et à un autre moment prendre son vol pour nous faire des descriptions de nature très réussies. Donc je sors un peu mitigée de cette lecture. Mais je continuerai sans faute à lire cet auteur.

3,8/5
avatar
Chantal

Nombre de messages : 2211
Location : France
Date d'inscription : 22/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Colum McCANN (Irlande/Etats-Unis)

Message  Lacazavent le Ven 10 Oct 2014 - 13:21

Les saisons de la nuit de Colum McCann
10:18 / 321 pages



Dans les premières années du siècle, Nathan Walker quitte les marais de sa Géorgie natale et monte à New York pour gagner sa vie : il travaille, dans l'air sous pression, au creusement des passage sous l'East River pour la construction du métro entre Brooklyn et Manhattan. Son histoire, c'est celle des " taupes ", ces tunneliers qui affrontaient la mort le matin et se gorgeaient de bière le soir, buvant à leur vie de dingues et au bonheur d'avoir survécu. Des années plus tard, sous le bourdonnement dérisoire et trépidant du Manhattan des années 1990, un certain Treefrog, qu'un secret honteux a réduit à vivre en clochard dans ces mêmes tunnels, endure les rigueurs d'un hiver terrible.


Sans détrôner Et que le vaste monde poursuive sa course folle dont je garde un excellent souvenir,  cette plongée dans les sous-sol de New York fut toutefois un bon moment de lecture. J' ai adoré les première pages, certaines passages y sont particulièrement marquant à mon goût Colum McCann aurait pu écrire tout son roman sur ce simple sujet. J' ai trouvé intéressante sa manière d' aborder  et de créer des parallèles entre les exclus de la société quelque soit les époques.
On ne peut ressortir indifférent d' une telle lecture tant elle laisse peu de place à l'espoir.  

4/5

_________________
Lectures en cours :  Indépendance de Richard Ford  ([i]Frank Bascombe T2) $

Dernières lectures : L' Intérêt de l' enfant de Ian McEWAN (4/5), Un week-end dans le Michigan de Richard Ford (4,5/5)(Frank Bascombe T1), [/i]L' Homme du verger d' Amanda COPLIN (4/5), La Pyramide de glace J-F Parot (3,75/5)(T12)
avatar
Lacazavent
Admin

Nombre de messages : 5583
Age : 31
Location : France
Date d'inscription : 25/10/2008

http://quandlappetitvatoutva.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Le danseur

Message  nauticus45 le Mar 1 Sep 2015 - 12:48




  • Poche: 415 pages
  • Editeur : 10 X 18 (1 janvier 2005)
  • Collection : Domaine étranger
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 226404067X
  • ISBN-13: 978-2264040671



Dans ce roman Colum McCann retrace la vie de Rudik Noureev, c'est totalement romancé mais on retrouve bien les différentes étapes de la vie du danseur. Comme toujours avec Colum McCann le roman est empli de sensibilité et son rythme est soutenu mais ce qui est surtout frappant c'est que la vie de Noureev est retranscrite par des témoignages des personnages qui l'ont connu, on enchaîne ainsi les focalisations internes mais sans jamais s'y perdre, on passe d'une personnage à un autre avec une incroyable fluidité et en quelques lignes on situe très bien qui parle. Ce passage d'un personnage à un autre, d'un point de vue à un autre, ajouté à un style léger et à un rythme qui alterne douceur et sensation d'enivrement donnent l'impression d'assister à un véritable ballet. Les personnages en effet entrent en scène, partagent avec nous leurs souvenirs, leurs impressions, leurs morceaux de vie avec Rudik puis repartent en faisant place à un autre personnage, reviennent plus tard, abîmés par la vie ou mûris et ainsi les témoignages s'enchaînent et la vie de Noureev passe sous nos yeux tel un superbe spectacle. Ce roman est beau, vif, étourdissant, à l'image de la vie de Noureev et de son oeuvre. Un très bon moment de lecture!


5/5  coeur coeur coeur
avatar
nauticus45

Nombre de messages : 1532
Age : 40
Location : Haut-Rhin, France
Date d'inscription : 27/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Colum McCANN (Irlande/Etats-Unis)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum