Christophe ONO-DIT-BIOT (France)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Christophe ONO-DIT-BIOT (France)

Message  Calepin le Mer 26 Nov 2008 - 23:00

De : Bernie (Message d'origine) Envoyé : 2003-10-12 03:35

Désagrégé(e)

Quel drôle de nom de famille n'est-ce pas? Je n'ai pas eu la curiosité de me renseigner pour savoir si c'est un pseudonyme ou quoi.
J'ai un peu acheté Désagrégé(e) au hasard. La couverture est originale avec, au premier plan, un personnage dont les cheveux sont en fait un révolver, en second plan une voiture sur laquelle est inscrit "La Havana" et un homme qui marche en direction de cette automobile, et enfin, en arrière plan un ciel d'abord verdâtre puis bleu.
J'ai ensuite prêté attention au titre. Il contient un jeu de mots d'un goût un peu "douteux". Je ne sais la proportion d'enseignants fréquentant ce site, mais il y a peut-être des "agrégés" (agrégées) parmi nous. Car oui, ma remarque vient de vous mettre sur la voie, il va être question d'agrégation, ce fameux concours pour enseigner à la faculté. Comme la sélection est grande, faut-il "désagréger" quelqu'un ou quelqu'une pour devenir agrégé?
C'est la question que se pose César qui vient d'échouer à l'agrégation tandis que son ami Arthur a réussi à l'avoir! La différence entre les deux se limite à un demi-point et, si une place se libère, si quelqu'un renonce à cette obtention par choix ou par mort, César réussit! Alors, n'est-ce pas tentant?
L'histoire tourne autour d'un meurtre potentiel mais il n'empêche qu'il y a aussi beaucoup de scènes érotiques dans ce livre. L'une d'entre elles va d'ailleurs être à l'origine d'un crime, l'autre d'une tentative d'assassinat qui en fait va se terminer en coma profond.

Note : 4/5



De : Claarabel Envoyé : 2004-05-30 11:57

Désagrégé(e) de Christophe Ono-Dit-Biot

Machiavel sur l'île du Lézard Vert ...
César a loupé son agreg, et il s'en faut de peu pour qu'il soit sur la liste des admis (c'est lui le "premier collé"). Une idée germe dans son esprit retors: récupérer la place d'un admis et pour cela pourquoi pas l'éliminer ?.. En cible, son meilleur ami Arthur. Tous deux partent en vacances à Cuba; pour César son plan doit fonctionner, il rentrera agrégé dès son retour au pays. Evidemment les choses vont se corser, sur l'île du Lézard Vert les plaisirs paradisiaques vont embrumer les esprits souvent pris d'alcools des deux jeunes gens. César, entre scrupule et calcul, va tenter de redonner goût à la vie à Arthur, en couple depuis six ans et donc qui traverse une crise existentielle. Les deux compères vont se perdre en rencontres, sorties et autres épopées "calientes". Pour conclure à un dénouement assez inattendu...

Bref, ce premier roman de Christophe Ono-dit-Biot est l'histoire d'une jeunesse désolée et perdue dans des échecs sociaux, sentimentaux et ...scolaires. César est le jeune homme qu'on abhorre par excellence, grand et petit joueur à la fois. Incapable d'encaisser l'échec de son agreg, il pense avoir loupé complètement sa vie. Mauvais, il en veut aux autres et du coup abuse du système : il boit trop, attise les jeunes filles, couche trop vite et se sauve au petit matin, se joue de la vie comme d'une partie de pocker. Résolu mais pris de remords, César pourra-t-il atteindre son objectif ??? Pour cela, l'auteur use (et abuse) de 245 pages pour dépêtre son personnage cynique et un rien dandy. César, le Surcouf des amphithéâtres, a 23 ans, il n'est ni fou ni amoureux, et va commettre un crime. D'emblée, son histoire est tracée. Christophe Ono-dit-Biot fait valser sa plume pour créer ce ton blasé et auto-dérisoire, parfois lourd à lire. Trop de cynisme finit par tuer l'assassin. Et puis, il aurait été préférable d'abréger de quelques chapitres l'histoire qui a tendance à s'enliser vers la fin ... mais bon. Petite erreur de jeunesse somme toute pardonnable. "Désagrégé(e)" est un roman cocasse, écrit subtilement (et aussi pointilleusement). L'écriture captive ou lasse (parfois). L'auteur signe un bon petit roman intéressant, mais qui ne s'inscrira pas dans les annales. A suivre...

La note: 3.5 / 5



De : 13_calimero Envoyé : 2008-01-14 03:58

Interdit à toute femme et à toute femelle

"Gabriel a un grand amour : Faustine. Mais depuis qu'il l'a trouvée un soir dans les bras de son meilleur ami Octave, un écoeurement permanent l'étreint. Raphaël et Paul s'ingénient pourtant à le distraire. Hélas ! même la bamboche n'a plus de goût pour lui. Il finit par céder aux supplications de Faustine et part à la recherche d'Octave, retiré au mont Athos, pour lui annoncer la naissance de son enfant. Raphaël et Paul, délaissant leur projet de vacances à Ibiza, partent sur les traces de Gabriel. Débarrassé des orgies en trois chapitres, Ono-dit-Biot aborde son thème principal : la vie des monastères sur le mont Athos, cet endroit interdit aux femmes. Du désert où se réfugient les ermites à Ploutopédi où plastronnent « les popes stars », de l'iconographie byzantine aux rites orthodoxes, la promenade est complète. S'ajoutent affaires louches, moines musclés et kalachnikovs."

Après avoir passé les chapitres relatifs à la débauche de ces jeunes gens, on découvre un lieu totalement insolite, le Mont Athos, dont l'accès extrêmement règlementé, est interdit aux femmes ! Ce voyage est assez dépaysant.

Ma note : 3/5



De : van1709 Envoyé : 2008-09-28 12:21

Birmane

César est correcteur pour un journal à Paris. Il envie la star locale du journal, qui a beaucoup voyagé, écrit et rencontré des personnalités. Après sa séparation d’avec « sa copine depuis 3 ans », il se rend en Birmanie, où il a toujours voulu aller malgré la dictature en place, pour rencontrer l’homme le plus influent du pays : un grand trafiquant d’opium Khun Sa. Cet homme est intouchable, mais César veut l’interviewer, prouver qu’il peut être un grand journaliste et voler la vedette au reporter en titre star de son journal. En Birmanie, César rencontre Julie, française, médecin qui se dévoue pour ce pays envoutant.

Un très bon livre qui permet de voir la situation en Birmanie. Je connaissais peu ce pays, ce livre montre les difficultés qui s’y présentent en raison de la dictature et comment les légendes et rumeurs naissent pour redonner espoir au peuple. On voit aussi la surveillance étroite imposée par le pouvoir en place, prêt à arrêter tous les opposants. Un simple mot, un nom ou un geste peuvent conduire à la mort s’ils sont vus/entendus. On devine à travers l’écriture les paysages magnifiques qui doivent caractériser ce pays, on les verrait presque.

Note :4/5



De : lalyre7032 Envoyé : 2008-10-28 10:15

Birmane

Pocket 2008, 405 P.

A travers l'histoire de César,journaliste français,l'auteur nous fait connaître la Birmanie sous toutes ses faces,pays envoûtant,mystique et mystèrieux.Après une dispute avec sa fiancée,César part pour ce pays,curieux de tout,il a pour but de décrocher une interview de l'un des plus gros trafiquants d'opium,réussir à ramener ce scoop en France et devenir célèbre.Mais César n'est qu'un amateur ,il n'avait pas compter sur la dictature de ce pays miné par la corruption et la violence qui n'épargne personne.Il se trouve à Rangoon ou vient d'avoir lieu un attentat,il fait la connaissance d'une jeune femme,médecin humanitaire et d'un antiquaire,ces deux personnes aux charmes troubles vont le faire plonger en plein coeur des plus grands dangers. Et le voila parti des faubourgs de Rangoon jusqu'au Triangle d'Or ou il va connaître la rébellion ethnique dans des petits village situés au fin fond de la jungle aux mille dangers mais les paysages tellement beaux que notre héros commet quelques erreurs qui pourraient mettre sa vie en danger car les filles avec leur air virginal sont dangereuses et malgré son amour pour la jeune médecin va t-il succomber à leur charme ?Réussira t-il à avoir le scoop dont il rêve ?

Un vrai souffle de sensualité,de mystère que la vision enchanteresse de César pour ce pays avec ses contradictions mais c'est aussi l'histoire d'un pays dévoyé accablé de peur ou personne n'ose rien dire.De belles descriptions des villages lacustres nichés entre le lac Inle dans la Vallée des Rubis.Toute cette beauté ou tout le monde a peur et n'ose rien dire.Un très beau roman d'aventures.......

Note : 4,5/5
avatar
Calepin

Nombre de messages : 1527
Age : 36
Location : Québec/Canada
Date d'inscription : 25/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Christophe ONO-DIT-BIOT (France)

Message  dodie le Dim 10 Nov 2013 - 14:14

Plonger- Juillet 2013
 Ce livre a obtenu le Grand Prix de l'Académie Française 2013

 Dans ce roman le narrateur est César, journaliste culturel à la mode. Dès la première page on apprend que sa compagne Paz, artiste photographe espagnole, et mère de son fils Hector est retrouvée morte sur une plage du Moyen-Orient.
 Ce roman est le récit de leur histoire d'amour depuis leur rencontre jusqu'à leur séparation en passant par la naissance de leur fils. Une deuxième partie est consacrée à l'enquête que mène César  pour connaître les circonstances de sa mort.

Dès le départ on ressent un malaise dans ce couple: lui est traumatisé par des expériences terroristes et ne veut pas quitter sa chère Europe, elle est une femme libre qui ne rêve que de voyage et d'évasion......
Leur liaison et même l'existence de leur fils semblent être nées d'un malentendu: en un mot il l'aime et veut un enfant alors que Paz donne l'impression de subir les évènements jusqu'au jour où elle part, abandonnant célébrité, reconnaissance artistique, son compagnon et son fils.

J'ai eu beaucoup de mal à cerner le personnage de Paz: trop indépendante voire même égoïste.
Quant à César il m'a rapidement et profondément énervé: très centré sur sa petite personne, il est prêt à tout pour arriver à ses fins.

Le style de l'auteur ne m' a pas emballé non plus: très simple, assez plat, sans relief....
Ce qui m'a peut-être encore plus agacé est l'étalage de la culture artistique que possède l'auteur: étant lui-même journaliste culturel on peut certes s'attendre à ce qu'il possède bien le sujet mais là cela devient très lourd voir indigeste.

Ce roman ne m'a pas vraiment emballé vous l'aurez compris!
Ma note 2,5/5
avatar
dodie

Nombre de messages : 4524
Age : 53
Location : France
Date d'inscription : 11/04/2009

http://dodiecuisine.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum