Nuala O'FAOLAIN (Irlande)

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Nuala O'FAOLAIN (Irlande)

Message  odilette84 le Mer 7 Avr 2010 - 14:24

BEST LOVE ROSIE

Passer après Zeta ??
Impossible
je ferai donc court pour parler de ce charmant roman qui ne se contente pas de raconter une histoire mais qui incite le lecteur à la réflexion.
Qui n'a pas peur de vieillir ?
Qui n'a pas cherché dans le miroir ou le regard des autres les outrages du temps ?
Ce livre très touchant et sans complaisance nous raconte avec beaucoup de joliesse l'inquiétude et le questionnement qui étreint ou étreindra chacun d'entre nous au moment où il se sentira vieillir...

Rosie, Min, Leo, Markey, autant de personnages attachants qui sur le second versant de leur vie trouvent de nouvelles ressources pour poursuivre leur chemin.
le livre est émaillé de réflexions très pertinentes sur cette étape de la vie et quelque part, je trouve qu'il donne une belle leçon d'humilité.
Les ressources sont en nous, regarder autour de soi, se consacrer aux autres, profiter du moindre instant de bonheur, chant d'oiseau, rayon de soleil, regard de son chien ...
je n'en fais toutefois pas un coup de cœur, car les passages nature, quoique très évocateurs de l'Irlande m'ont paru parfois un peu longuets ...
4/5

_________________
résister c'est exister

avatar
odilette84

Nombre de messages : 2261
Age : 52
Location : Provence
Date d'inscription : 28/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nuala O'FAOLAIN (Irlande)

Message  clarize le Mer 7 Avr 2010 - 17:13

Je dois mettre Best love Rosie dans ma LAL en priorité

_________________

Challenge US : 10/50
avatar
clarize

Nombre de messages : 2590
Location : FRANCE
Date d'inscription : 09/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nuala O'FAOLAIN (Irlande)

Message  zeta le Mer 7 Avr 2010 - 17:38

Je dirais même plus Clarize : tu dois le mettre dans ta PAL en priorité !!! . Je pense qu'il te plaira et sinon je mange mon chapeau (je triche je n'ai pas de chapeau !) (il vient de sortir en poche en plus).
Bon Odilette, je pleure un peu ! bouhhhh ! parce que tu n'as pas eu de coup de coeur, mais malgré tout je suis contente qu'il t'ait plu ! Mais tu es sans doute trop jeune pour ce thème là !!!!
avatar
zeta
Admin

Nombre de messages : 4028
Location : lot et garonne - France
Date d'inscription : 25/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nuala O'FAOLAIN (Irlande)

Message  odilette84 le Mer 7 Avr 2010 - 19:44

pas si jeune que cela Zeta,
je m'aperçois que nombreuses des réflexions de Rosie font partie de mes pensées et de mes interrogations face à un lendemain somme toute assez proche .
On se sent jeune mais on existe à travers le regard des autres , ce qu'il nous renvoie n'est pas toujours en adéquation avec la manière dont on se perçoit ...
je crois que le plus difficile est de ne rien regretter, on en peut pas revenir en arrière , c'est la grande leçon de ce roman, quand elle l'a enfin accepté, Rosie renait à la vie d'une certaine façon.
j'ai beaucoup aimé le vieux couple qu'ils forment avec Léo, et cette connaissance de l'autre qui est pleine d'indulgence
Et cette Min est impayable !

mince, à la réflexion, je lui mettrai bien un 4,75 à ce roman !
message aux ménagères : la vérité est écrite sur vos torchons !

Spoiler:
s'agirait-il là d'un début de discussion spoilante ?

_________________
résister c'est exister

avatar
odilette84

Nombre de messages : 2261
Age : 52
Location : Provence
Date d'inscription : 28/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nuala O'FAOLAIN (Irlande)

Message  zeta le Jeu 8 Avr 2010 - 11:33

Odilette, j'aime tellement chez Rosie-Nuala, sa lucidité face à cette vieillesse qui la rattrape. Elle bataille, elle se cabre, elle rale, mais cela ne la rend pas amère ou désespérée. Elle parvient à faire le deuil de sa féminité triomphante en se tournant vers d'autres intérêts. Dans les mémoires de l'auteur la réflexion était la même.
Nuala O'Faolain vivait seule et n'avait pas eu d'enfant, ça lui était peut-être d'autant plus difficile de perdre la part sensuelle de sa féminité : l'attrait qu'elle éveillait chez les hommes.
On peut comprendre nos vedettes qui se font tirer de partout pour reculer les outrages du temps, belles et adulées dans leur jeunesse, elle ne peuvent les accepter. Simplement c'est un combat perdu d'avance, il faut un jour ou l'autre renoncer et accéder à autre chose . Je suis tout à fait d'accord avec ce que tu dis sur le regard des autres, et j'ajouterai : ou le reflet du miroir !
avatar
zeta
Admin

Nombre de messages : 4028
Location : lot et garonne - France
Date d'inscription : 25/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nuala O'FAOLAIN (Irlande)

Message  clarize le Dim 9 Mai 2010 - 11:35

BEST LOVE ROSIE de Nuala O'FAOLAIN:



Présentation de l'éditeur

Après avoir vécu et travaillé loin de chez elle, Rosie décide qu'il est temps de rentrer à Dublin, pour s'occuper de Min, la vieille tante qui l'a élevée. Mais " il faut du temps pour revenir quelque part... " et les retrouvailles tournent vite au vinaigre. Bientôt, Rosie voit se creuser le fossé qui la sépare de l'infatigable Min, galvanisée par sa découverte de l'Amérique. Et tandis que l'une se réveille de sa torpeur, l'autre se voit rattrapée par la mélancolie... Dans ce roman lumineux, Nuala O'Faolain met en scène une femme tourmentée et attachante, qui fait siennes toutes les interrogations de l'écrivain. Best Love Rosie est un grand livre sur l'âge, la solitude, l'exil, le sentiment maternel et les chimères de l'amour.


Biographie de l'auteur

Née en Irlande au début des années quarante, Nuala O'Faolain est désormais un auteur internationalement reconnu. Elle a publié deux récits auto-biographiques - On s'est déjà vu quelque part ?, J'y suis presque - et trois romans - Chimères, L'Histoire de Chicago May pour lequel elle a reçu le Fémina Etranger 2006 et Best Love Rosie. Nuala O'Faolain s'est éteinte le 9 mai 2008 à Dublin.

Mon avis:

J'ai vraimant aimé ce livre, un vrai reflet pour moi , mais face à tous ces belles critiques je peux rajouter que ceux qui aiment l'Irlande ne peuvent qu' apprécier la finesse des decriptions, avec Rosie retounée vers ses racines dans la maison de son grand père face à la mer, oui Rosie n'est pas devenue une femme misérable épuisée par les maternitées ou une religieux revèche ( j'ai le souvenir d'une bonne soeur Irlandaise particulièrement sévère et qui impressionnait avec son terrible accent ), c'est une femme libre Rosie qui a beaucoup voyagée, qui a fait le choix de ne pas avoir d'enfant, arrivée à 55ans fait le bilan de sa vie. Je place Nuala O'FAOLAIN à coté de Doris LESSING pour la condition féminine et j'ai à coeur de lire toute l'oeuvre de Nuala

Coup de 5/5

_________________

Challenge US : 10/50
avatar
clarize

Nombre de messages : 2590
Location : FRANCE
Date d'inscription : 09/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nuala O'FAOLAIN (Irlande)

Message  Bernard le Lun 10 Mai 2010 - 10:40

C'est une bien jolie critique Clarize .
J'aime l'air chargé d'histoire de l'Irlande. Le "Fighting Spirit" irlandais qu'ils ont su déployer pour survivre, dans la vie comme dans le sport, est légendaire.

B
avatar
Bernard

Nombre de messages : 3540
Age : 72
Location : 94160 Saint-Mandé
Date d'inscription : 28/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nuala O'FAOLAIN (Irlande)

Message  clarize le Lun 7 Juin 2010 - 7:54

On s’est déjà vu quelque part? de Nuala O’FAOLAIN
Les mémoires accidentels d’une femme de Dublin

Je continue de beaucoup aimer Nuala O’FAOLAIN. Dans son récit autobiographique, on remarque son enfance malheureuse, deuxième d’une famille de neuf enfants, il semble qu’elle ait vécu dans un milieu intellectuellement élevé, son père était journaliste..Mais dans l’Irlande de l’époque pauvre et très catholique, sa mère n’a pas eu la vie dont elle rêvait, écrire, elle lisait beaucoup. N’ayant pu que se marier avec un mari volage elle a sombré d’alcoolisme, il semble pourtant que ses parents se soient aimés passionnément au détriment des enfants.
Nuala par contraste a tout fait pour vivre intensément son époque, elle est arrivée courageusement à faire des études, puis a travaillé dans l’audiovisuelle dont dans la prestigieuse BBC, elle a beaucoup voyagé et fait plein de choses passionnantes.
Certainement trop entière et avec des carences affectives, elle a abusé de la bouteille aussi, elle n’a pu établir une relation stable et avoir des enfants
A la fin du roman elle nous parle de la solitude avec pour compagnie un chat et une chienne , cela augure Best love Rosie.
On peut admirer sa postface avec ce que ce livre a apporté aux lecteurs en particulier les Irlandaises et le charisme de Nuala

« Mais, en face de moi, il y a un panorama : vide, mais indiciblement vaste. Entre les deux - le paysage de pierre et l’air bleu et le large -, c’est là que je suis . »
avatar
clarize

Nombre de messages : 2590
Location : FRANCE
Date d'inscription : 09/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nuala O'FAOLAIN (Irlande)

Message  Lacazavent le Lun 7 Juin 2010 - 8:47

C'est vrai qu'on peut trouver un parallèle avec Best Love Rosie, je n' y avais pas fait attention
Moi aussi c'est une auteur qui me plaît beaucoup.

En tout cas tu me rappelles que j'ai oublié de mettre mon avis sur Best Love Rosie, je vais chercher ou se cache la crique dans mon ordi.
avatar
Lacazavent
Admin

Nombre de messages : 5582
Age : 31
Location : France
Date d'inscription : 25/10/2008

http://quandlappetitvatoutva.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nuala O'FAOLAIN (Irlande)

Message  Bernard le Lun 7 Juin 2010 - 9:49

Belle critique incitative Clarize et très jolie phrase poétique et émouvante.

B
avatar
Bernard

Nombre de messages : 3540
Age : 72
Location : 94160 Saint-Mandé
Date d'inscription : 28/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nuala O'FAOLAIN (Irlande)

Message  Lacazavent le Mar 8 Juin 2010 - 10:36

Best Love Rosie de Nuala O'Faolain
Sabine Wespieser / 529 pages





Je ne reprendrai pas le résumé déjà réalisé plusieurs fois.



Une question d'âge ?
Je confirme les soupçons de Zeta, à lire vos critiques, je peux vous dire que j' ai une perception différente de ma lecture que je n'ai d'ailleurs pas abordé de la même façon que vous.

Si certaine d'entre vous on pu s'identifier à Rosie, on ressentit cette nécessité de s'accepter avec l'âge que l'on a, ce ne fut pas véritablement mon cas. Je ne me suis simplement pas retrouver dans son personnage. Chose étrange, c'est un roman qui m'a fait me sentir jeune et malgré mon âge canonique de 24 ans, je vous assure que je ne trouve pas ça si désagréable ! Il y avait comme un décalage permanent entre nos préoccupations.
J'ai vraiment pensé que ce roman ne s'adressait pas tout a fait à moi mais plus aux générations de ma mère et de ma grand-mère.

Ceci mis à part, j' ai retrouvé avec un immense plaisir tout le charme développé par Nuala O'Faolain dans son écriture. Elle avait l'art et la manière de créer et de nous dépeindre des personnages aux caractères si différents. J'ai beaucoup aimé cette vielle tante Min qui n'en fait qu'à sa tête.
On la sent tendre sensible, proche des histoires qu'elle crée. C'est cela qui me touche le plus d'ailleurs.
C'est simplement une écrivaine qui quelque soit votre âge et votre manière de l'aborder ne vous laissera pas indifférent.


4,5/5
avatar
Lacazavent
Admin

Nombre de messages : 5582
Age : 31
Location : France
Date d'inscription : 25/10/2008

http://quandlappetitvatoutva.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nuala O'FAOLAIN (Irlande)

Message  zeta le Mar 8 Juin 2010 - 11:47

Ah mais tu es jeune, très jeune. Et ce n'est pas forcément très gai de lire une histoire de femme vieillissante qui doit renoncer à sa féminité quand on est loin d'être concerné par ce problème. Pour une lectrice de ton âge, il n'y a pas d'identification possible. Ce peut être une façon de percevoir combien cette jeunesse est précieuse, un avantage dont il faut bien profiter tant qu'elle dure. Surtout qu'elle se prolonge un bon nombre d'année quand même. Il peut aussi mieux faire comprendre ce que ressent une mère qui vieillit. Mais certainement il est plus fait pour des lectrices de ma génération. .
avatar
zeta
Admin

Nombre de messages : 4028
Location : lot et garonne - France
Date d'inscription : 25/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nuala O'FAOLAIN (Irlande)

Message  Lacazavent le Mar 8 Juin 2010 - 12:09

zeta a écrit:Et ce n'est pas forcément très gai de lire une histoire de femme vieillissante qui doit renoncer à sa féminité quand on est loin d'être concerné par ce problème.


Pas très gai ? !!! Moi il me semble que c'est plus difficile et triste lorsqu'on se sent vieillir et que l'on se retrouve dans ce que Rosie vit
En tout cas je n'ai pas ressentit beaucoup de tristesse mais je le relirai dans une vingtaine d'année et je reviendrai en parler
avatar
Lacazavent
Admin

Nombre de messages : 5582
Age : 31
Location : France
Date d'inscription : 25/10/2008

http://quandlappetitvatoutva.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nuala O'FAOLAIN (Irlande)

Message  Liza_lou le Sam 10 Juil 2010 - 7:37

L'histoire de Chicago May
(10/18, 392 pages)

Chicago May, alias May Duigan, jeune femme irlandaise qui immigra aux États-Unis en 1890 après avoir volé les économies de ses parents et qui sera tour à tour prostituée dans les bas fonds de Chicago et de New York, arnaqueuse à Paris et Londres, arrêtée et emprisonnée des dizaines de fois et envoyée dans des prisons horribles et insalubres pour enfin finir d'écrire ses mémoires avant sa mort seule et abandonnée. Sa quête l'enverra partout en Amérique, mais aussi en Europe, au Caire ou à Rio. Portrait d'une femme au destin hors du commun au tournant d'un monde qui s'achève (l'Amérique des pionniers et du Far West) et de celui qui commence (celui des grandes villes et de la modernité).

L'histoire de Chicago May c'est aussi et surtout celui de tous ces hommes et femmes qui quittèrent tout pour tenter leur chance dans un nouveau pays qu'ils ne connaissent pas et où souvent, personne ne les attend. C'est le cas de May, qui, débarquée à New York, pour survivre, doit se résoudre à vendre son corps et voler les clients. Quoique le terme de "se résoudre" ne pourrait guère s'appliquer dans son cas car la jeune femme d'alors affirme choisir de son plein gré ce métier plutôt que de de devenir femme de chambre ou vendeuse. Au fil des ans, May deviendra la célèbre Chicago May, figure notoire du nouveau monde, et sa vie sera faite de scandales et de crimes, sans que notre héroïne n'en ait le moindre remord.

C'est en se basant sur cette histoire vraie (car oui, Chicago May a bien existé!) que Nuala O'Faolain a écrit ce récit où elle enrichit les mémoires de May de d'autres documents historiques datant de la même époque et relatant les faits décrits par May de manière parfois totalement différente... Il est étonnant de lire les descriptions de Chicago ou de New York à la fin du XIXème siècle; autant dire que nous sommes bien loin de l'image glamour ou chic que l'on pourrait avoir de ses villes. Nualo O'Faolain n'hésite pas à en effet à nous peindre un univers violent, rude et dangereux, à l'instar également des terribles conditions de détention de May en Angleterre ou pire encore, d'un de ses amants sur l'île du Diable en Guyane.

Femme exilée, loin des siens et de sa patrie, Chicago May a produit une forte impression sur Nuala O'Faolain, qui, de par son histoire et son vécu personnel, se sentit extrêmement proche de cette femme singulière. Évidemment, en tant que femme et Irlandaise, Nuala O'Faolain ne pouvait que se sentir concernée par ce destin exceptionnel; mais au delà de cela, c'est aussi et surtout à un véritable travail d'introspection et de mémoire exceptionnel que se livre l'auteur.

Document rigoureux et précis, L'histoire de Chicago May est un récit où on apprend beaucoup sur la vie de la pègre dans l'Amérique de la fin du XIXème siècle. C'est aussi et surtout un beau portrait de femme forte et déterminée à garder la main sur son destin jusqu'au bout.

Ma note : 4/5

_________________
Lecture en cours :
Le Pavillon d'or de Mishima (Thème)
avatar
Liza_lou

Nombre de messages : 1300
Age : 34
Location : France, à coté de Nantes
Date d'inscription : 07/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nuala O'FAOLAIN (Irlande)

Message  Awara le Jeu 2 Juin 2011 - 20:45

BEST LOVE ROSIENuala O’Faolain
Traduit de l’anglais (irlandais) par Judith Roze
Sabine.Wespieser, 2008, 529 pp.

Rosie qui a vécu et travaillé comme rédactrice dans le monde entier, revient en Irlande s’occuper de sa tante Min qui sombre progressivement dans la dépression et l’alcoolisme. Cette dernière l’a élevée depuis le décès de sa mère. Le séjour de Rosie s’avère difficile, les relations entre les deux femmes étant empreintes de rugosité.
Rosie qui a passé la cinquantaine, vient de rompre avec son dernier amant. Le retour dans son pays est l’occasion pour elle de faire le point sur sa vie alors qu’elle aborde la deuxième phase de son existence. Elle souffre de ne pas avoir enfanté, de ne plus recevoir le même regard de la part des hommes alors que son désir reste toujours vivace.
Désœuvrée, un peu dépressive elle-même, elle a l’idée d’écrire un manuel de développement personnel destiné aux femmes qui abordent le milieu de leur vie afin de les aider à affronter les problèmes qui se posent à elles et sur lesquels elle-même réfléchit. Elle part pour les Etats-Unis, invitée par son ami libraire qui négocie le contrat de cet ouvrage.
Min, placée le temps de son absence dans une maison de retraite, s’enfuit et la rejoint à l’improviste. Sa découverte des Etats-Unis chamboule complètement cette femme de soixante-dix ans. Elle qui a passé sa vie sans quitter son lieu de naissance et à s’occuper des autres, explose de bonheur en assumant sa vie, en expérimentant cette liberté nouvelle. Elle trouve du travail, se fait des amis, voyage. Elle décide de rester aux Etats-Unis et renonce à récupérer la maison de son enfance, bâtie par son père dans un lieu isolé et magnifique.
De cette maison Rosie tombe amoureuse. Cette rencontre est pour elle l’occasion d’opérer un revirement après avoir plongé au fond d’elle-même et trouvé ses racines.



J’ai découvert ce livre grâce à ZETA qui l’avait conseillé pour le thème « histoire de femmes » (Merci ZETA) et pour lequel elle avait fait une belle recension. Ce livre qui pourrait être un livre sombre est un livre délicieux grâce à l’humour qui imprègne le roman. Passé une certaine difficulté à me familiariser avec une langue que j’ai trouvée âpre (est-ce l’effet de la traduction), j’ai été complètement prise par ce récit et la tendresse qui s’en dégage Les thèmes abordés pourraient assombrir l’atmosphère du livre : solitude, temps qui passe, vieillesse, mort, mais c’est un livre plein d’humanité. La chaleur qu’ont les personnes les unes pour les autres, l’amitié qui entoure Rosie, son énergie font de ce roman un livre plein d’espérance. Rosie mène le lecteur vers une acceptation de ce que la vie fait de nous : un corps qui vieillit, l’absence d’enfant. Parce qu’au cours du récit le regard de Rosie sur elle et sur ceux qui l’entourent se modifie, en particulier sur Min. Rosie passe le cap de la maturité en laissant place à la vie et non à la mort

_________________
avatar
Awara

Nombre de messages : 3969
Age : 72
Location : PARIS
Date d'inscription : 03/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nuala O'FAOLAIN (Irlande)

Message  Awara le Jeu 2 Juin 2011 - 20:46

J'ai omis de mettre ma note: 4,5/5

_________________
avatar
Awara

Nombre de messages : 3969
Age : 72
Location : PARIS
Date d'inscription : 03/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nuala O'FAOLAIN (Irlande)

Message  Lyreek le Dim 26 Juin 2011 - 13:42


Best love Rosie - Nuala O'Faolain
Sabine Wespieser - 529 pages

Rosie, 55 ans, a passé sa vie à voyager à travers le monde. Mais il est temps pour elle de rentrer en Irlande, pour s'occuper de Min, sa tante qui l'a élevée. S'interrogeant sur la vieillesse, elle décide de se lancer dans la rédaction d'un livre de développement personnel sur le bien vieillir.

Après toutes vos excellentes critiques, je ne vois pas trop quoi rajouter...
Alors, juste rapidement : j'ai aimé ce roman qui, malgré la mélancolie et la nostalgie dont il est empreint, reste plein d'espoir.
A travers Rosie et Min, il permet de se poser des questions sur le vieillissement et sur les petites et grandes angoisses de la vie.
En plus, c'est une très belle balade au coeur de l'Irlande avec même une petite escapade new-yorkaise.
Bref, j'ai beaucoup apprécié ma lecture.

4/5

_________________
Lecture en cours : L'incolore Tsukuru Tazaki et ses années de pélérinage de Haruki Murakami

"Lire est le seul moyen de vivre plusieurs fois"
avatar
Lyreek

Nombre de messages : 2285
Age : 35
Location : Côte d'Azur, France
Date d'inscription : 26/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nuala O'FAOLAIN (Irlande)

Message  Chiwi le Jeu 30 Juin 2011 - 16:00

Best Love Rosie, Nuala O'Faolain

Sabine Wespieser Editeur, 2008, 544 pages


Rosie, après avoir beaucoup voyagé, décide de se poser près de la seule famille qui lui reste. Elle décide d'écrire un livre de conseils sur comment se sentir bien tout en vieillissant. Sa tante qui n'a jamais quitté son village et encore moins l'Irlande part aux Etats Unis pour commencer une nouvelle vie, à soixante dix ans quand même.

Best Love Rosie aborde le fait de vieillir seul ou en couple, de la difficulté de cette évolution.

Avec ce roman Nuala O'Faolain parle de l'amour maternel, du sentiment que l'on ressent et qui fonde une famille.
La tante Min, malgré son âge réussit à recommencer une vie et à s'épanouir, elle ne veut même plus entendre parler de son ancienne vie

C'est un roman pas forcément heureux mais la personnalité des personnages et la lucidité de Nuala O'Faolain lui donne un optimisme comme celui que j'avais pu ressentir lors de la lecture de Jours de juin de Julia Glass.


4/5

Lu dans le cadre du Challenge ABC
avatar
Chiwi

Nombre de messages : 186
Age : 33
Location : Extrême nord de la France
Date d'inscription : 29/08/2010

http://lecturesdechiwi.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nuala O'FAOLAIN (Irlande)

Message  kattylou le Lun 6 Fév 2012 - 19:48

Best love Rosie Nuala O Faolain
J'ai lu ce roman suite aux conseils donnés par les rates lors de notre rencontre d'Octobre .
Même si je ne suis pas très loin de l'age de Rosie je ne me suis pas identifiée au personnage peut être parce que j'ai une famille. J'ai beaucoup aimé la redécouverte de la maison de sa mère et l'enthousiasme de Rosie à retaper cette maison ainsi que la nouvelle vie de Min qui prouve que l'on peut être jeune à tout age moins les mails qu'elle écrit à Markey concernant son livre.
Et je n'ai pas compris l'histoire du livre sur les torchons !!
Ce n'est pas un coup de coeur mais un belle lecture
4.5/5

_________________
Un vieux chêne en Bretagne - Louis Pouliquen
Toni Morisson - Sula 
Challenge US Plus que 5 Etats !
avatar
kattylou

Nombre de messages : 3365
Age : 52
Location : 77
Date d'inscription : 08/09/2009

http://kattyloucuis.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Chicago May de Nuala O'Faolain

Message  majeanne le Dim 25 Mai 2014 - 14:05

Je termine ce livre et je m'interroge : je sais que chaque vie a du sens mais quel sens donner à celle de May Duignan ?
Jeune fille irlandaise de la fin du XIX° siècle, elle s'enfuit de chez elle en emportant les économies de ses parents pour fuir l'existence dure et impitoyable d'une femme dans le milieu rural de l'Irlande de l'époque où il est impossible d'échapper à la misère et à la pression d'une communauté rigide, corsetée par une religion toute de répression et de châtiment.
Elle vogue vers le rêve américain qui se transformera pour elle en la vie misérable d'une prostituée, d'une voleuse et d'une criminelle.

Nuala O'Faolain écrit à la fois une biographie et une fiction. Elle part de documents et d'enquêtes sur la vie de celle qu'on appellera Chicago May dans le milieu de la pègre et elle y mêle ses propres émotions, sentiments et réflexions de femme irlandaise émigrée elle aussi.
Cette façon d'écrire originale crée pourtant une distance avec le personnage qui m'a empêchée d'entrer vraiment dans l'émotion et l'empathie.
Tout en étant intéressée par ce destin et surtout par les milieux qu'il nous donne de connaître.

Chicago May, une femme désespérement seule et sans amour mais d'une vitalité inouïe, d'un grand courage, d'une volonté de fer et capable aussi de faire le choix d'une décision contre son avantage pour venir en aide à un autre, allant toujours de l'avant.
Alors, le sens de sa vie  (de nos vies ?) est peut être là : accepter parfois de renoncer à donner du sens et avancer malgré tout avec courage et espérance.
avatar
majeanne

Nombre de messages : 276
Age : 57
Location : le Grand Sud
Date d'inscription : 02/11/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nuala O'FAOLAIN (Irlande)

Message  Pistoufle le Jeu 6 Nov 2014 - 13:35



BEST LOVE ROSIE

Résumé : voir les avis précédents

Mon avis : grâce au thème Irlande, j'ai enfin lu ce livre qui me faisait de l’œil depuis longtemps et que j'avais acquis suite à la lecture de vos avis positifs.
J
'ai bien aimé l'atmosphère (l'Irlande, ses paysages, ses habitants) et l'énergie de l'auteur, son optimisme, sa vision de la vie, qui se dégagent du roman. En revanche je ne me suis pas du tout identifiée au personnage de Rosie, sans doute en raison de mon âge et de mes propres choix de vie (j'ai 30 ans et suis mère de famille) qui font que mes préoccupations n'ont rien à voir avec celles du personnages. Certains passages m'ont du coup semblé un peu longs...
Toutefois j'ai aimé son caractère de battante, c'est une femme qui s'assume, et j'espère avoir la même sagesse quand j'aurai cet âge là.
J'ai prêté le livre à ma mère (53 ans) : j'attends son avis Wink

Ma note : 3/5
avatar
Pistoufle

Nombre de messages : 371
Age : 33
Location : Val-de-Marne - FRANCE
Date d'inscription : 10/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nuala O'FAOLAIN (Irlande)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum