Guillermo MARTINEZ (Argentine)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Guillermo MARTINEZ (Argentine)

Message  Mousseline le Mer 26 Nov 2008 - 9:09

De : lacazavent (Message d'origine) Envoyé : 2008-08-27 08:50

Guillermo MARTINEZ "Mathématique du crime"
pavillon poche Robert Laffont 260 pages

Résumé : Oxford paisible et studieuse ville de Grande -Bretagne et le théorème de Fermat dont la résolution est imminente forme la trame de fond de ce roman policier de construction ultra classique auquel Guillermo MARTINEZ a su rajouter ce je ne sais quoi qui transforme une banale histoire la rendant atypique.
L'intrigue est simple très simple : un tueur en série adresse à Arthur Seldom logicien reconnu dans le monde entier de mystérieux messages. Celui-ci aidé du narrateur, étudiant argentin va tenté de déchiffrer la suite . Mais quel peut donc bien être la clef de cet énigme ?

Mon Avis : Bien servi par une écriture soignée et malgré une intrigue prévisible, le suspense demeure palpable au bout des doigts, juste avant de s'enfuir. Mon avis cependant reste mitigé, je crois surtout que je m'attendais à mieux. Tant pis !

Ma note : 3,75/5
avatar
Mousseline
Admin

Nombre de messages : 4359
Date d'inscription : 24/10/2008

https://sites.google.com/site/lauteursamericains/home

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guillermo MARTINEZ (Argentine)

Message  cookie610 le Mar 11 Aoû 2009 - 12:30

Mathématique du crime

Note : 4/5

Résumé : le narrateur arrive à Oxford depuis l'Argentine pour étudier les mathématiques dans le cadre d'une bourse. Il découvre la ville et la légendaire retenue anglaise qui le surprend. A peine installé, un tueur en série assassine sa logeuse. Arthur Seldom mathématicien reconnu par ses pairs prend sous son aile le jeune homme pour enquêter après que le tueur lui ait laissé un message qui semble codé avec un symbole mystérieux...

Crirtique : un bon roman policier qui mélange habillement l'enquête et les mathématiques. Parfois, on a un peu du mal à suivre les théories de Seldom qui rend le texte difficile à suivre. L'écriture est soignée et le roman pas très long (260 pages). Une petite déception quand même, la fin semble un peu baclée et c'est dommage.
avatar
cookie610

Nombre de messages : 4652
Age : 26
Location : Lyon
Date d'inscription : 28/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guillermo MARTINEZ (Argentine)

Message  Cyrielle le Mer 12 Aoû 2009 - 7:01

Ca me fait penser au film Crime à Oxford avec Elijah Wood, est il tiré de ce livre?
avatar
Cyrielle

Nombre de messages : 7271
Age : 30
Date d'inscription : 27/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guillermo MARTINEZ (Argentine)

Message  Mousseline le Lun 19 Déc 2011 - 5:41


(Robert Laffont, 2008, 266 p.)

Roman policier
Lieu : Oxford / Royaume-Uni


La première phrase : "Dès lors que les années ont passé et que tout est tombé dans l'oubli, que m'est parvenu, en provenance d'Écosse, un mail laconique m'annonçant la triste nouvelle de la mort de Seldom, il me semble que je peux rompre une promesse que lui, en tout cas, ne m'a jamais demandée et révéler la vérité sur les événements qui, au cours de l'été 1993, défrayèrent la chronique dans les quotidiens anglais, avec des titres variant du macabre au sensationnel; pourtant, Seldom et moi nous nous étions toujours référés à ces drames en évoquant simplement "la série" ou "la série d'Oxford", peut-être en raison de leurs connotations mathématiques."

Ce roman avait tout pour me plaire : j'adore les maths, j'adore les romans romans policiers et je suis tombée sous le charme de Oxford - et il m'a plu.

Un jeune Argentin obtient une bourse pour aller étudier les mathématiques à Oxford. Il s'installe chez une vieille dame et sa petite-fille. Mrs Eagleton se fait assassiner et d'autres personnes y passent. C'est probablement l'oeuvre d'un tueur en série, les meurtres sont reliés à une série mathématique du moins c'est ce que croit Arthur Seldom un mathématicien célèbre pour ses travaux sur les séries mathématiques qui s'implique dans l'enquête ainsi que le jeune étudiant argentin.

C'est un roman policier bien différent de que j'ai l'habitude de lire, je ne lis pratiquement que des polars états-uniens, mais j'ai été conquise probablement à cause de l'atmosphère des lieux (Oxford) et le rapport avec les mathématiques - c'est bien pensé. Je crois que ceux et celles qui n'ont pas d'intérêt envers les mathématiques peuvent quand même apprécier ce roman mais pas autant que les passionnés ça c'est certain.

Ça serait vraiment sympa une série de polars ayant pour premier titre ce livre "Mathématique du crime". Je donne alors l'idée à Guillermo Martinez. Smile

Note : 4/5


La Tétraktys



_________________
Mousseline

Magasin général tome 2 : Serge de Loisel et Tripp et L'île des chasseurs d'oiseaux de Peter May



"Happiness is only real when shared." (Christopher McCandless)
avatar
Mousseline
Admin

Nombre de messages : 4359
Date d'inscription : 24/10/2008

https://sites.google.com/site/lauteursamericains/home

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guillermo MARTINEZ (Argentine)

Message  Mousseline le Lun 19 Déc 2011 - 5:50

J'ai eu la chance de visiter Oxford - juste une journée qui a passé trop vite mais je suis tombée tout à fait sous le charme. Toute la famille on a aimé. Fiston aîné veut aller étudier là.... Very Happy

Quand on est dans la cour centrale de la bibliothèque Bodléienne on voit plusieurs portes qui s'ouvre sur... j'étais ravie d'en trouver une pour les mathématiques.








Le collège d'Harry Potter



Les rats et rates européens qui habitent si près ca vaut vraiment mais vraiment la peine d'aller visiter cette ville - mais prenez un long week-end ca pour mieux en profiter.


_________________
Mousseline

Magasin général tome 2 : Serge de Loisel et Tripp et L'île des chasseurs d'oiseaux de Peter May



"Happiness is only real when shared." (Christopher McCandless)
avatar
Mousseline
Admin

Nombre de messages : 4359
Date d'inscription : 24/10/2008

https://sites.google.com/site/lauteursamericains/home

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guillermo MARTINEZ (Argentine)

Message  dodie le Lun 19 Déc 2011 - 9:32

Merci Mousseline pour ces photos qui donnent envie de traverser la Manche! Je note le roman: il devrait plaire à mon cher et tendre Very Happy
avatar
dodie

Nombre de messages : 4437
Age : 53
Location : France
Date d'inscription : 11/04/2009

http://dodiecuisine.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guillermo MARTINEZ (Argentine)

Message  cookie610 le Lun 19 Déc 2011 - 16:22

J'ai lu le roman il y a un moment mais il ne me semble pas que j'avais fait des recherches sur Oxford, c'est vraiment très beau. Ça doit être incroyable d'étudier là-bas. Merci pour les photos, Mousseline.
avatar
cookie610

Nombre de messages : 4652
Age : 26
Location : Lyon
Date d'inscription : 28/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guillermo MARTINEZ (Argentine)

Message  noemiejardine le Mer 18 Jan 2012 - 14:38

la mort lente de Luciana B.


présentation de l'éditeur
Dix ans ont passé depuis que le
narrateur a vu Luciana B pour la dernière fois. A l’époque, il était
tombé amoureux d’elle. Bien qu'elle fût la secrétaire personnelle du
célèbre auteur de romans policiers Kloster, il l'avait engagée en
cachette pour taper les pages de son roman. Aujourd’hui, il ne reste
plus rien de la jeune fille gaie et séduisante qu'il a connue. Que
s’est-il passé ces dernières années ? Luciana se raconte : elle a vu,
tour à tour, mourir la plupart de ses proches ? Son fiancé, ses
parents, son frère Dans des circonstances qui semblent forcer le
hasard. Et elle, ou sa soeur, pourraient être les prochaines sur la
liste. Luciana vit à présent dans la terreur, dans l’observation de
chaque ombre, de chaque personne qui frôle son passage. Selon elle, ces
décès survenus avec une régularité méthodique n’ont rien d’accidentel ;
ils sont l’oeuvre de Kloster qui a lancé une vendetta contre elle parce
qu'il y a dix ans, en portant plainte contre lui pour harcèlement
sexuel, elle a provoqué un enchaînement de désastres qu’il a décidé de
lui faire payer au « septuple ». A moins que ce ne soit Luciana
elle-même qui, rongée par la culpabilité, provoque sa propre perte...
Au bord du désespoir, elle s'adresse à celui qui l'a autrefois aimée,
et qui est le seul susceptible de la croire. Qui sait, en tant
qu’écrivain, peut-être le narrateur sera-t-il à même de percer à jour
les ténèbres de Kloster et de faire le tri entre la réalité et la
fiction ? Les Carnets d’Henry James et un volume de la Bible seront ses
clés pour un voyage sans retour dans les plus obscures régions du mal…

Ben les razeratses, voilà un superbe récit.
On reste scotché de bout en bout
c'est un peu un polar, mais aussi un roman où l'on apprend beaucoup sur comment s'écrit un livre....
une rivalité entre 2 écrivains, l'un célèbre, l'autre qui n'a pas percé....
des personnages fort crédibles,
des réflexions sur le hasard et la crédibilité à accorder aux récits d'autrui: vrai ça, comment savoir si l'on vous mène en bateau ou non?
pas facile du tout!

Bref, une petite merveille que je recommande à la ronde,
en sus, une traduction légère....
4.5 /5
avatar
noemiejardine

Nombre de messages : 588
Date d'inscription : 05/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

guillermo Martinez

Message  romania le Mer 17 Oct 2012 - 11:58

Je viens de lire la Mort lente de Luciana B.

Grand livre prenant et profondément angoissant. Mais je n'ai pas compris qui avait fait les crimes que Luciana imputait à Kloster. Alors je donne mon adresse e mail pour qu'un rat puisse me répondre sans que cela gâche le plaisir de ceux qui ne l'ont pas encore lu ou qui sont en train de le lire

hoffmanpage@yahoo.fr

romania

Nombre de messages : 51
Date d'inscription : 19/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guillermo MARTINEZ (Argentine)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum