Autopassion.net le site ddi  l'automobile cr par ses utilisateurs

C.S. RICHARDSON (Canada)

Aller en bas

C.S. RICHARDSON (Canada)

Message  Lacazavent le Mar 25 Nov 2008 - 10:35

De : Profgéo Envoyé : 24/04/2008 18:23
C.S. Richardson - La fin de l'alphabet
149 pages Alto

Résumé:
Ambroise Zéphyr vit avec sa femme Zappora Ashkenazi alias Zip à Londres. Passionné de l'alphabet, de l'art et de voyages, il est publicitaire dans une agence de Londres. Jusqu'au jour où il apprend qu'il ne lui reste qu'un mois à vivre. Alors, il décide de partir en voyage en ordre alphabétique A pour Amsterdam, B pour Berlin...

Critique:
Charmant, mais sans plus. L'écriture est particulière, très peu de ponctuation, beaucoup de changements de paragraphes pour marquer les dialogues. Un style très particulier, un peu haché, mais sans que cela empêche l'écriture de couler naturellement. Une belle histoire, mais la première phrase donne le ton à tout le récit: Toute cette histoire est assez invraisemblable...

Ma note: 4/5


De : Calepin0 Envoyé : 23/07/2008 16:59
La fin de l'alphabet, de C.S. Richardson
Éditions Alto
149 pages

4e de couverture : Toute cette histoire est assez improbable. L’aventure d’Ambroise Zéphyr et de sa femme Zappora Ashkenazi, alias Zip, aurait pu commencer un charmant dimanche matin baigné par un soleil d’avril, entre la maigreur de l’hiver et les rondeurs du printemps et, peut-être, se terminer dans l’allégresse au crépuscule. Mais ce n’est pas de cette histoire qu’il s’agit.

Ce jour-là, Ambroise Zéphyr échoue à son examen médical annuel. Le verdict est terrible: il est atteint d’une maladie inconnue et incurable qui ne lui laisse que trente jours à vivre. Fasciné depuis l’enfance par les abécédaires, ce graphiste féru d’art et d’histoire décide de prendre le large et de s’offrir un dernier (et merveilleux) périple autour du monde avec celle qu’il aime. Premier arrêt: A pour Amsterdam, puis B pour Berlin, C pour Chartres... Mais qu’arrivera-t-il lorsque viendra la lettre Z, la fin de l’alphabet? La fin de l’alphabet se situe quelque part entre la fable, la romance et l’ode au pouvoir qu’exercent l’art et le voyage sur nos vies.

Commentaire : Voici un court roman plutôt original tant dans la forme que dans le style que je viens de lire en quelques heures. Minimaliste, l'auteur pousse tout de même certaines phrases qui transcendent ce style, comme pour marquer une image dans ce marathon haletant. Une course qui n'a pourtant rien d'intrigante, sachant comment la finale apparaîtra. Ce n'est donc pas là que j'y ai trouvé mon compte.

Non, le véritable intérêt se trouve dans le découpage des paragraphes aux allures d'un article trouvé sur Internet et le rythme effarant des mots, des pensées qui s'entrechoquent au point où on en perd un peu le fil. Reste que cette vitesse sert les personnages, ce qui se passe en eux, peint cette course contre la montre intérieure. Course qui se termine plusieurs pages plus loin, lorsque la narration passe au je, où les personnages semblent enfin prendre le souffle et nous laissent le temps de goûter à cette fin, inévitable.

La fin de l'alphabet a été davantage un plaisir intellectuel pour moi. Un plaisir de création, car autrement, j'aurais aimé être touché davantage.

Note : 3,5/5


De : Calepin0 Envoyé : 23/07/2008 17:14

Par simple curiosité, je suis curieux de savoir ce qu'un Charmant, mais sans plus peut bien cacher pour avoir été noté à 4/5 ? Visiblement, ça semble se cacher aussi dans l'écriture, pour toi.


De :Profgéo Envoyé : 26/07/2008 02:20

Calepin: L'histoire, l'écriture, la façon de la raconter. On m'avait énormément vanté ce livre et pourtant, je l'ai trouvé bien, mais il n'y avait pas ce petit plus qui fait en sorte qu'une lecture me plaît vraiment. Par contre, je lui reconnaît des vertus d'originalité certain, ce qui donne la note.

@+ Prospéryne
avatar
Lacazavent
Admin

Nombre de messages : 5581
Age : 32
Location : France
Date d'inscription : 25/10/2008

http://quandlappetitvatoutva.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: C.S. RICHARDSON (Canada)

Message  Réaliste-romantique le Mar 25 Nov 2014 - 19:08

La fin de l'alphabet

Ambroise, cinquantenaire, est diagnostiqué d’un mal fulgurant : il ne lui reste qu’un mois à vivre. Que feriez-vous? Lui, amateur d’abécédaires, part visiter différents endroits dans le monde suivant les lettres de l’alphabet. Avec sa femme de toujours, Zappora, ils parviennent à maintenir le cap pendant les premières semaines. Ils revivent certains beaux moments du passé, mais les difficultés logistiques d’un voyage empêchent d’aborder des questions cruciales  comme : « Que vais-je faire lorsque tu ne seras pas là ». Vers le milieu de la liste, le projet capote et prend une autre tangente. Toutefois, dans la vie comme dans une liste, on arrive quand même inévitablement au bout.

Un petit livre touchant sur ce vieux couple d’amoureux qui savent qu’ils vont se perdre (c’est courant, mais habituellement on ne sait pas lequel va survivre, ni quand). J’ai aimé les promenades en Europe et les listes (j’ai déjà fait des challenges de lecture ABC, É-U, Europe…), mais après un certain moment je n’ai plus été surpris des dénouements. Je devinais les bons sentiments que l’auteur se devait d’insérer dans un tel livre pour en faire une sorte de pamphlet sur l’importance de profiter des bonheurs à portée de main.  Pas mal mais sans plus.

3,5/5

Le Réaliste-romantique

_________________
Lectures en cours : Journal d'une survivante (Doris Lessing)
En attente :   
Commentaire en attente :
avatar
Réaliste-romantique

Nombre de messages : 2174
Age : 43
Location : Outaouais, Québec
Date d'inscription : 30/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum