Amélie NOTHOMB (Belgique)

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Aller en bas

Re: Amélie NOTHOMB (Belgique)

Message  lalyre le Dim 16 Sep 2018 - 12:12

Nothomb Amélie
Les prénoms épicènes
Albin Michel août 2018
ISBN 978 2 226 43734 1
154 pages



Quatrième de couverture
La personne qui aime est toujours la plus forte.»

Mon avis
Claude et Dominique se rencontre dans un café, très vite ils se marient et partent pour Paris, une petite fille naît de cette union, ils la nommeront Epicène. Lors de sa tendre enfance celle-ci sait qu’elle déteste son père, d’ailleurs lui aussi déteste sa fille, à onze ans il lui fait perdre sa meilleure amie, un amour fou unit Epicètre à sa mère. Je n’en dis pas plus sur l’histoire qu’Amélie Nothomb avec sa plume si sensible nous révèle la face cachée, de cet homme ignoble qui voue une telle haine pour sa fille et quel but poursuit-il dans sa vie en se servant de sa femme pour s’approcher de l’inaccessible Mr Cléry, pourquoi justement cet homme ? J’ai lu ce livre ou plutôt je l’ai dévoré car cette histoire sort tout à fait de l’ordinaire avec des phrases percutantes nous faisant entrer dans la monstruosité de l’être humain qu’est cet homme. Beaucoup de sujets sont repris dans cette histoire, dont l’amour fou, la haine qui conduira à une étrange et folle vengeance comme on peut l’imaginer renfermera trahisons et mensonges. Plusieurs des livres d’Amélie certains m’ont ennuyée mais ce dernier roman est un petit bijou que je recommande et plaira certainement à un bon nombre de lecteurs….5/5



Spoiler:

Ce qu’il ne sait pas, c’est que je le hais. Je le hais encore plus qu’il me hait. Et un jour, je ne sais pas comment, je le tuerai.


avatar
lalyre

Nombre de messages : 4515
Age : 86
Location : Belgique
Date d'inscription : 01/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Amélie NOTHOMB (Belgique)

Message  dodie le Dim 16 Sep 2018 - 14:44

Merci Lalyre !
avatar
dodie

Nombre de messages : 4851
Age : 55
Location : France
Date d'inscription : 11/04/2009

http://dodiecuisine.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Amélie NOTHOMB (Belgique)

Message  Réaliste-romantique le Mar 2 Oct 2018 - 1:22

Frappe-toi le cœur

Le titre provient d’une citation de Musset. Celle-ci amène Diane à devenir cardiologue. Diane s’investi dans ses études, car elle veut oublier un drame : sa mère, maladivement jalouse de sa grande beauté, ne lui a jamais témoigné d’affection, seulement de la froideur ou de l’indifférence. Diane est toutefois une enfant précoce, et elle peut compter sur des alliés chez ses grands-parents, donc elle réussi à se développer, mais elle développe des relations troubles avec des enfants qui lui ressemblent ou des femmes qui ressemblent à sa mère.

J’ai bien aimé ce livre qui se lit très rapidement. Les personnages sont perturbés, presque dans le registre du conte, mais Diane est attachante et Nothomb réussi à nous faire entrer dans son univers. Une bonne lecture.

4/5

RR

_________________
Lectures en cours : Journal d'une survivante (Doris Lessing)
En attente :   
Commentaire en attente :
avatar
Réaliste-romantique

Nombre de messages : 2176
Age : 43
Location : Outaouais, Québec
Date d'inscription : 30/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Amélie NOTHOMB (Belgique)

Message  Chantal le Lun 8 Oct 2018 - 13:00

BARBE BLEUE :
Éditions Albin Michel - 170 pages.

   Saturnine n’a peur de rien : elle a postulé pour une colocation en plein Paris dans un bel appartement appartenant à Don Elemirio Nibal y Milcar, les huit précédentes colocataires ayant subitement et mystérieusement disparu. Et elle a été acceptée. Elle va apprécier au plus haut point le confort extrême de sa chambre, et partager très souvent les dîners et le champagne de son hôte, hôte qu’elle essaie de cerner et de forcer à se découvrir, car elle ne veut pas être la neuvième disparue...

  Toujours le style intelligent, vif et croustillant de l’auteure, des dialogues pleins de réparties avec souvent de l’humour, une revisite du célèbre conte à la façon Nothomb. Lecture rapide et distrayante.

3,5/5
avatar
Chantal

Nombre de messages : 2397
Location : France
Date d'inscription : 22/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Amélie NOTHOMB (Belgique)

Message  Lyreek le Lun 15 Oct 2018 - 19:38



Biographie de la faim
Amélie Nothomb

Résumé

L’auteur de Stupeur et tremblements (Grand Prix du roman de l’Académie française 1999) et de Métaphysique des tubes fait revivre ses souvenirs de petite enfance au Japon mais aussi à Pékin, à New York, au Bangladesh et autres lieux où l’a conduite la carrière d’un père diplomate. Au coeur du kaléidoscope : sa faim. Le mystère de la faim, la faim goinfre, joyeuse ou tragique et angoissante, quête perpétuelle d’un accomplissement inaccessible, qui explique autant l’histoire des peuples que celle des individus. Les figures du père, d’une nourrice japonaise, d’une soeur tendrement aimée se dessinent aussi dans ce récit pudique et sincère, maniant l’humour noir et la provocation.

Mon avis

J’ai bien aimé les romans d’Amélie Nothomb « autobiographiques » que j’ai lu jusque là mais celui-ci m’a parfois un peu agacée. En effet, la narratrice est très imbue d’elle-même au point de se prendre carrément pour un dieu. Je dois avouer avoir plusieurs fois lever les yeux au ciel devant son comportement, notamment avec ses camarades de classe.

Par contre, j’ai apprécié de découvrir les pays où elle a vécu. Fille de diplomate, elle a passé ses premières années au Japon, puis a vécu successivement en Chine, à New York et au Bangladesh. Une enfance pas banale qui explique peut-être en partie son excentricité.

La réflexion autour de la faim et des troubles alimentaires est intéressante et amenée de manière très originale. C’est un fil rouge qui fait le lien entre les souvenirs d’enfance.

Au final, c’est un roman qui m’a laissé un peu perplexe, à vrai dire, je ne sais pas trop quoi en penser. Le livre est très bien écrit, les anecdotes sont plaisantes et souvent drôles. Toutefois, j’ai approuvé un certain malaise lors de ma lecture et en fermant le livre, je me suis demandé quelle était la part de réalité et la part de fiction dans ce récit franchement loufoque.

3,5/5

_________________
Lecture en cours :Bal de givre à New York de Fabrice Colin

"Lire est le seul moyen de vivre plusieurs fois"
avatar
Lyreek

Nombre de messages : 2437
Age : 37
Location : Côte d'Azur, France
Date d'inscription : 26/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Amélie NOTHOMB (Belgique)

Message  Pistoufle le Dim 28 Oct 2018 - 6:52

Une forme de vie






Quatrième de couverture : "Ce matin-là, je reçus une lettre d'un genre nouveau."

Mon avis : ce titre était sur mes étagères depuis pas mal de temps, étrange puisqu'au fil des années je suis devenue une lectrice assidue d'Amélie Nothomb, ne ratant jamais une sortie et me précipitant à la médiathèque dès la rentrée littéraire pour découvrir le nouvel opus de l'auteur. Comme quoi il y a parfois des loupés  Smile
J'ai donc profité du thème Belgique pour me plonger dans ce titre, et grand bien m'en a pris puisque j'ai passé un excellent moment de lecture. 
On assiste à la naissance d'une amitié originale entre l'auteur et un soldat américain en poste en Irak. A travers leurs échanges épistolaires, on découvre le rapport de l'auteur à ses lecteurs (j'ai aimé me dire qu'il y avait une part autobiographique là dedans) mais aussi et surtout le personnage très énigmatique du soldat, Melvin Mapple. Je n'en dirais pas plus pour laisser un peu de surprise à d'éventuels futurs lecteurs, mais c'est un roman qui m'a beaucoup plût et par sa forme et sur le fond.

Ma note : 4.25/5
avatar
Pistoufle

Nombre de messages : 445
Age : 34
Location : Val-de-Marne - FRANCE
Date d'inscription : 10/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Les prénoms épicènes / Amélie Nothomb

Message  Aurore le Jeu 29 Nov 2018 - 15:49

Les prénoms épicènes / Amélie Nothomb
(Albin Michel, 2018, 154 p., coll. Romans français)


Le pitch de départ est assez séduisant : Claude et Dominique ont une fille. Comme leurs prénoms sont mixtes, ils décident de prénommer leur progéniture Épicène (qui désigne aussi bien le mâle que la femelle).
La petite fille est très désirée mais à sa naissance son père l'ignore puis la méprise. Et c'est sa mère qui entretient avec elle une relation fusionnelle quitte à ce que le couple parental se délite faute du déséquilibre d'amour. L'enfant grandit et les relations se dégradent encore car le père est absent et semble avoir quelque chose à cacher. Elle conçoit pour lui une haine qui ne demande qu'à exploser. 
Je suis habituellement une aficionada d'Amélie Nothomb mais je dois dire que j'ai été plutôt lassée par ce petit dernier. Il me fait beaucoup penser à celui d'avant, Frappe-toi le cœur. Alors certes c'est plaisant et elle a toujours une sacrée verve mais cela ne renouvelle pas le genre. Ceci dit, le temps de lecture est réduit (une soirée à peine) alors si cela vous déplaît, vous pourrez tout de suite passer à autre chose.
Je regrette les premiers, notamment Le sabotage amoureux qui est mon préféré. Alors c'est vrai que le Nothomb nouveau est attendu comme le messie à chaque rentrée scolaire mais elle gagnerait à prendre des risques. Son oeuvre autobiographique est pour moi d'un autre acabit !
Vous l'aurez compris, le bilan est plus que mitigé !
2/5

_________________
Ce n'est pas parce que c'est inventé que ça n'existe pas.





avatar
Aurore

Nombre de messages : 2163
Age : 31
Location : Amiens
Date d'inscription : 27/02/2009

http://chezmelopee.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Amélie NOTHOMB (Belgique)

Message  Awara le Jeu 29 Nov 2018 - 19:51

Décidément, les plaisirs de lecture sont rares pour toi en ce moment, Aurore....

_________________

avatar
Awara

Nombre de messages : 4419
Age : 73
Location : PARIS
Date d'inscription : 03/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Amélie NOTHOMB (Belgique)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum