Amélie NOTHOMB (Belgique)

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Aller en bas

Re: Amélie NOTHOMB (Belgique)

Message  rose le Sam 4 Sep 2010 - 22:06

Biographie de la faim
Livre de Poche, 2006, 190 pages
Quatrième de couveture: "L'auteur [...] fait revivre ses souvenirs de petite enfance au Japan mais aussi à Pékin, à New York, au Bangladesh et autres lieux où l'a conduite la carrière d'un père diplomate. Au coeur du kaléidoscope: sa faim: Le mystère de la faim, la faim goinfre, joyeuse ou tragique et angoissante, quête perpétuelle d'un accomplissement inaccessible, qui explique autant l'histoire des peuples que celle des individus. Les figures du père, d'une nourrice japonaise, d'une soeur tendrement aimé se dessinent aussi dans ce récit pudique et sincère, maniant l'humour noir et la provocation."
Ce récit biographique n'étonne guère, à voir la production prolifique d'Amélie Nothomb on ressent bien cette faim, cette inexorable quête. J'ai aimé parcourir ses souvenirs d'enfance à ses côtés. Les voyages et les différentes cultures sont très bien décrits et nous sommes parfois plus que des lecteurs. J'ai trouvé touchant cet amour entre les deux soeurs qui partagent ces souvenirs et les contraintes liées au dépaysement perpétuel infligé par tant de déménagements. J'ai presque pleuré en imaginant cette rencontre avec cette nourrice qui l'a tant choyée. J'ai aimé aussi en venir à ressentir cette faim qui devient finalement contagieuse, car nous sommes presque en manque en refermant l'ouvrage..et la suite?
Cette écrivaine reste toujours aussi facinante, tant par sa personnalité que par ces romans, que je lis toujours avec énormément de curiosité et de plaisir:
Ma note: 4.5 / 5
avatar
rose

Nombre de messages : 639
Age : 44
Location : Suisse
Date d'inscription : 26/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Amélie NOTHOMB (Belgique)

Message  Lyreek le Dim 12 Sep 2010 - 18:29


Ni d'Eve ni d'Adam - Amélie Nothomb
Albin Michel - 244 pages

Dans ce roman autobiographique, Amélie Nothomb nous raconte la relation qu'elle a partagée avec Rinri, un étudiant japonais à qui elle a enseigné le français et dont elle a été la "fiancée", un peu à son corps défendant...

Ce petit livre d'Amélie Nothomb est l'un de ses meilleurs avec Stupeur et tremblements. J'aime sa manière de décrire le Japon et les japonais, c'est drôle et en même temps tendre. On sent qu'elle aime ce pays et elle nous le fait partager. Ses anecdotes sont vraiment savoureuses, j'ai bien ri à l'épisode de la fondue suisse et du bain dans les sources chaudes! Certains passages m'ont un peu agacée, Amélie est parfois un peu mégalo et on a un peu de peine pour Rinri qui en fait les frais alors qu'il est si adorable. Mais globalement, c'est un livre que j'ai beaucoup apprécié et que je recommande pour un premier contact avec la plume d'Amélie Nothomb.

4,5/5

_________________
Lecture en cours : La part de flammes de Gaëlle Nohant

"Lire est le seul moyen de vivre plusieurs fois"
avatar
Lyreek

Nombre de messages : 2432
Age : 37
Location : Côte d'Azur, France
Date d'inscription : 26/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Amélie NOTHOMB (Belgique)

Message  Cyrielle le Lun 27 Sep 2010 - 8:27

Attentat



Présentation de l'éditeur
La première fois que je me vis dans un miroir, je ris : je ne croyais pas que c'était moi. À présent, quand je regarde mon reflet, je ris : je sais que c'est moi. Et tant de hideur a quelque chose de drôle.A. N.Épiphane Otos serait-il condamné par sa laideur à vivre exclu de la société des hommes et interdit d'amour ? Devenu la star paradoxale d'une agence de top models, Épiphane sera tour à tour martyr et bourreau, ambassadeur de la monstruosité internationale et amoureux de la divine Éthel, une jeune comédienne émue par sa hideur.Sur un thème éternel, l'auteur d'Hygiène de l'assassin et des Catilinaires nous offre un conte cruel et drôle.

152 pages

Mon avis 2.5/5
C'est ma première expérience avec Amélie Nothomb et ma foi je reste perplexe, je ne sais pas si j'ai aimé ou non! En tout cas une chose est sûr j'ai detesté Epiphane le "héros" de ce court roman, il n'est pas du tout attachant, en plus d'être laid il est méchant et instable psychologiquement. Ethel m'était indifférente, son personnage n'avait pas tellement dépaisseur. En revanche j'ai plutôt apprécié le style avec les mots un peu pompeux et la fin est assez surprenante.
Je n'ai pas été enthousiasmé par ce roman mais ça m'a donné envie de lire un autre roman de Nothomb parce que c'est vraiment un personnage intriguant!
avatar
Cyrielle
Admin

Nombre de messages : 7826
Age : 31
Date d'inscription : 27/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Amélie NOTHOMB (Belgique)

Message  Franillon le Ven 1 Oct 2010 - 20:25

Le fait du prince.

J'ai toujours eu un préjugé défavorable envers Amélie Nothomb, pour toutes sortes de raisons, bonnes ou mauvaises, en particulier ce que j'avais pu lire sur elle ici ou ailleurs, ce que j'en avais entendu dire d'un côté ou d'un autre. Et je n'avais aucune envie de lire un de ses livres. Mais ma fille qui a assez apprécié les 2 ou 3 qu'elle en a lu m'a mis de force Le fait du prince entre les mains. Comme c'est un tout petit livre, je l'ai lu pour lui faire plaisir. Oui, ça se lit facilement, c'est pas mal écrit, c'est pas foulant, mais de là à aimer, il y a un monde. Les personnages me paraissent insignifiants, leur conversation ne présente pas beaucoup d'intérêt. C'est creux, c'est vide, on n'y croit pas et puis il y a tellement d'invraisemblances... Désolé d'en dire du mal, car je sais que certaines rates l'apprécient énormément, mais pas toutes, je crois... Si un jour ma fille m'en colle un autre dans les mains, je le lirai sans doute pour lui faire plaisir et par curiosité, mais je ne me jetterai pas dessus... Ma note : 2,5 parce que c'est bien écrit.
avatar
Franillon

Nombre de messages : 1673
Age : 84
Location : MONTMARTIN-SUR-MER (Manche)
Date d'inscription : 09/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Amélie NOTHOMB (Belgique)

Message  Lacazavent le Sam 2 Oct 2010 - 10:59

Merci Franillon, tu as exprimé exactement ce que j' ai ressentit dans les derniers livres que j'ai pu lire d'elle Smile
désolé pour les fans
avatar
Lacazavent
Admin

Nombre de messages : 5581
Age : 32
Location : France
Date d'inscription : 25/10/2008

http://quandlappetitvatoutva.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Amélie NOTHOMB (Belgique)

Message  Chantal le Sam 2 Oct 2010 - 12:13

Je n'aime pas la lire, mais j'aime bien l'écouter. Elle m'amuse Very Happy
avatar
Chantal

Nombre de messages : 2393
Location : France
Date d'inscription : 22/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Amélie NOTHOMB (Belgique)

Message  Prospéryne le Dim 3 Oct 2010 - 13:44

Stupeur et tremblements Amélie Nothomb Le livre de poche 186 pages



Résumé:
Engagée pour un an comme traductrice dans une grande entreprise japonaise, Amélie vivra la décente aux enfers d'une occidentale mésadaptée à la culture entrepreneuriale nippone qui se retrouvera préposée aux toilettes plutôt que de traduire des textes.

Critique:
Un livre gentil, dont les pages se tournent rapidement, mais qui ne me laissera pas un grand souvenir. La vision de l'entreprise au Japon qui y est montrée est assez stupéfiante, c'est un véritable broyage d'êtres humains. Vous pouvez vous y faire engueuler devant tout le monde sans raisons juste parce que votre patron veut se soulager les nerfs. Et la situation de la femme japonaise, sans valeur aucune et qui n'a rien d'autre à attendre de la vie que d'être dévouée aux autres sans jamais être appréciée a de quoi décourager. Mais bon, on regarde Amélie Nothomb se rouler là-dedans sans complexe, se tordre devant sa supérieure car celle-ci est belle et accepter tous les avilissements qu'on lui propose. Étrange, mais de la part d'une écrivaine aussi excentrique, on peut comprendre.

Ma note: 3.5/5

_________________
On peut se passer de tout, sauf de la littérature et des chats Graffiti vu à Berlin
avatar
Prospéryne

Nombre de messages : 4864
Age : 36
Location : Québec, Canada
Date d'inscription : 26/10/2008

http://prosperyne.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Amélie NOTHOMB (Belgique)

Message  ligouchka le Dim 9 Jan 2011 - 10:07

Le Journal d'Hirondelle

Ce petit roman a déjà été résumé.

Mon avis: Ce roman me semble trop court et pourtant je ne suis pas certaine qu'il y aurait eu plus à dire. Je n'ai pas réussi à rentrer pleinement dans cette histoire.
Je n'arrive pas à croire l'hyperesthésie puis l'absence de sens et enfin le retour aux sens du personnage. Je n'ai pas aimé non plus le fait qu'il y ait deux parties à cette histoire. C'est la première fois que je n'ai pas aimé un roman d'Amélie NOTHOMB. Je conseille en revanche Les Combustibles, Hygiène de l'assassin et Acide sulfurique.

Ma note: 1.5/5
avatar
ligouchka

Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 14/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Amélie NOTHOMB (Belgique)

Message  DM29 le Lun 7 Fév 2011 - 10:45

Les catilinaires
151 pages

Résumé : Installés dans une maison au milieu de nulle part, Emile et Juliette rêvent d'être seuls ensemble. Mais un voisin à la présence absurde vient troubler leur tranquillité. Sans raison, il s'incruste presque tous les après-midi... pour rester muet. Chaque
jour, son silence se fait plus dérangeant, l'atmosphère plus lourde et
sa présence devient insupportable...

mon avis : Un très bon livre, assez drôle, on peut se demander comment ils vont se débarrasser de leur voisin, mais l'enjeu du livre n'est pas là. Et au final, j'ai presque préféré le voisin à Emile (au début du livre) , parce qu 'Émile ne cherche pas à comprendre pourquoi son voisin vient ainsi tous les jours. J'ai trouvé que ce livre reflétait bien l'égoïsme des gens aujourd'hui et cette indifférence générale à la souffrance des autres. La fin peut paraître inattendue, mais j' ai trouvé ça plutôt logique, et même bien.

note 5/5

_________________
study livres lus PAL : 10/47
avatar
DM29

Nombre de messages : 675
Age : 31
Location : Breizh
Date d'inscription : 21/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Amélie NOTHOMB (Belgique)

Message  Franillon le Dim 13 Mar 2011 - 14:07

Amélie Nothomb

Métaphysique des tubes. Le Livre de Poche – 156 pages.

Ce petit livre a déjà été présenté et critiqué sur le forum. Je me contenterai de donner mon avis. Il sera bref. Je n’ai pas aimé ce livre, plein d’invraisemblances et de fatuité. C’est du pur nombrilisme ! Ma note : 1/5. Sa seule qualité, c’est d’être court.
avatar
Franillon

Nombre de messages : 1673
Age : 84
Location : MONTMARTIN-SUR-MER (Manche)
Date d'inscription : 09/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Amélie NOTHOMB (Belgique)

Message  dodie le Sam 20 Aoû 2011 - 15:52

Tuer le père- Août 2011

Et oui comme tous les ans à la même époque depuis 20 ans Amélie Nothomb publie son dernier roman......

Résumé: Je ne vais pas trop entrer dans les détails car le roman étant très court( 150 pages) mon but n'est pas de vous en dévoiler la totalité.
Sachez cependant que le héros est Joe un adolescent américain délaissé par sa famille. Passionné de magie il entre en contact avec un des plus grands magiciens de son époque Norman qui vit avec une danseuse du feu Christina.

Mon avis: Comme son titre l'indique Amélie Nothomb a donc décidé d'aborder le thème du complexe d'Oedipe dans son dernier roman.
L'histoire est intéressante et la fin surprenante comme souvent avec cette auteur. Par contre je n'ai pas retrouvé la folie habituelle de l'auteur, les passages un peu loufoques que j'apprécie chez elle. Le style est assez plat, sans recherche.
Les personnages sont intéressants mais manquent de profondeur. Peut-être l'auteur aurait-elle pu dépasser le stade des 150 pages et approfondir un peu.
Bref, ce roman est intéressant mais trop superficiel. Et c'est une fan de Nothomb qui vous le dit......
Ma note 3/5
avatar
dodie

Nombre de messages : 4846
Age : 55
Location : France
Date d'inscription : 11/04/2009

http://dodiecuisine.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Amélie NOTHOMB (Belgique)

Message  noemiejardine le Mar 30 Aoû 2011 - 20:50

tuer le père

dodie, ai lu ton post, et te donne raison sur toute la ligne!
Comme son titre l'indique Amélie Nothomb a donc décidé d'aborder le thème du complexe d'Oedipe dans son dernier roman.
L'histoire
est intéressante et la fin surprenante comme souvent avec cette auteur.
Par contre je n'ai pas retrouvé la folie habituelle de l'auteur, les
passages un peu loufoques que j'apprécie chez elle. Le style est assez
plat, sans recherche.

c'est vite lu, pas désagréable du tout, mais au fil des pages, on attend, on attend, on espère et.... rien.

pas vraiment déçue, mais d'autres Nothomb m'avaient quand même plus emballée...en un mot, me suis sentie un peu flouée...


moi aussi, note ce Tuer le père 3.5/5
avatar
noemiejardine

Nombre de messages : 604
Date d'inscription : 05/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Amélie NOTHOMB (Belgique)

Message  aurora22062002 le Ven 11 Nov 2011 - 21:20

Tuer le père
Amélie NOTHOMB
(Editions Albin Michel - 151 pages)

Quatrième de couverture : "Allez savoir ce qui se passe dans la tête d'un joueur."





Ma critique : J'ai fini le nouveau roman d'Amélie NOTHOMB et autant vous dire que c'est très difficile d'en faire une critique tant celui-ci est étrange. Et pourtant, c'est le deuxième livre de cette auteure que je lis et je crois que j'adore ses livres.

Une seule phrase en quatrième de couverture, on ne sait donc pas trop à quoi s'attendre. Le titre donne peut-être un indice mais quel lien entre la quatrième et le titre.



Joe est un jeune garçon qui part de chez lui et celui-ci rencontre Norman Terence, un célèbre magicien qui va lui apprendre à devenir lui-même magicien. Au fil de l'histoire, Joe va devenir de plus en plus étrange. Pour quelles raisons ?



J'ai détesté le personnage de Joe au fur et à mesure que je lisais ce livre alors qu'au début, je trouvais ce jeune garçon malheureux.

Le personnage le plus malheureux dans cette histoire est Norman Terence qui s'est attaché au fil du temps à Joe. Il le considérait comme son fils et il s'est bien fait avoir.



Ce roman est à lire car on ne s'attend pas à la fin de l'histoire. En somme, pour moi, Joe est un petit con ! Cependant, en refermant le livre, on comprend la phrase de la quatrième de couverture.





Ma note :

5/5
avatar
aurora22062002

Nombre de messages : 959
Age : 38
Location : EMMERIN, FRANCE
Date d'inscription : 27/10/2008

http://auroraetlapassiondeslivres.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Amélie NOTHOMB (Belgique)

Message  matw25 le Sam 12 Nov 2011 - 7:44

Je vais aussi noter celui là merci Wink

_________________
Ce qui demeure secret chez le père, s’exprime chez le fils et je
découvre souvent grâce à lui le secret que son père n’a jamais dévoilé
-Nietzche



Lecture en cours: Peine Perdue d'Olivier Adam


avatar
matw25

Nombre de messages : 865
Age : 26
Location : Besançon (25)
Date d'inscription : 10/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Amélie NOTHOMB (Belgique)

Message  aurora22062002 le Sam 12 Nov 2011 - 10:46

Matw, j'espère que tu aimeras. Je surveillerai ta critique



Aurora
avatar
aurora22062002

Nombre de messages : 959
Age : 38
Location : EMMERIN, FRANCE
Date d'inscription : 27/10/2008

http://auroraetlapassiondeslivres.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Amélie NOTHOMB (Belgique)

Message  Cyrielle le Mar 31 Jan 2012 - 10:06

STUPEUR ET TREMBLEMENTS



Amazon.fr
Mais que diable Amélie-san allait-elle faire dans cette galère ? C'est la question qu'on se pose en découvrant l'invraisemblable traitement auquel la jeune narratrice, double à peine voilé de l'auteur, est confrontée lors d'un emploi de quelques mois au Japon. Embauchée par la compagnie Yumimoto, Amélie espère bien pouvoir faire ses preuves dans ce pays qui la fascine tant depuis qu'elle y a séjourné enfant. C'est sans compter sur la subtilité des règles tacites qui régissent la société japonaise, sans compter encore sur le mépris de Mle Mori, sa supérieure. Les humiliations et les vexations se succèdent et la soumission s'installe : Amélie pensait être traductrice, elle finira dame pipi de l'entreprise…

Mon avis: 4/5
C'est mon deuxième Amélie Nothomb et j'ai beaucoup apprécié cette immersion dans le monde du travail nippon.
C'est tellement particulier à certain moment je me demandais si ce n'était pas un peu exagérer. En tout, en lisant ce livre on se dit que l'on est quand même sacrément bien lôti en France Laughing
L'écriture simple est efficace. On passe un bon moment à la fois drôle et flippant car on se dit jusqu'où peut aller l'honneur et le dévouement à son entreprise!!
Je vous le conseil, c'est un bonne approche de l'auteure.
avatar
Cyrielle
Admin

Nombre de messages : 7826
Age : 31
Date d'inscription : 27/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Amélie NOTHOMB (Belgique)

Message  Ysla le Mar 31 Jan 2012 - 12:27

Cyrielle : C'était mon premier Nothomb et sans doute le seul que j'ai vraiment apprécié. Je ne les ai pas tous lus cependant.

Un petit mot pour dire qu'Amélie Nothomb est la présidente du jury du livre Inter 2012. Ca a été annoncé hier.
avatar
Ysla

Nombre de messages : 1800
Location : Grenoble / France
Date d'inscription : 23/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Amélie NOTHOMB (Belgique)

Message  Liza_lou le Mer 25 Juil 2012 - 12:36

Ni d'Eve, ni d'Adam
(Le livre de poche, 182 pages)


Les meilleurs romans d'Amélie Nothomb sont, je trouve, ceux où elle se met en scène, avec un mélange de drôlerie, d'auto-dérision et de mégalomanie tout à la fois.
Ni d'Eve ni d'Adam est à relier à Stupeur et tremblements. En effet, à l'époque où l'auteur subissait toutes ses mésaventures au sein d'une des plus grandes compagnies de Tokyo, Amélie était, dans le même temps, "fiancée" à son corps défendant à un jeune Japonais tout aussi excentrique qu'elle.

Le récit est tour à tour drôle, cocasse mais aussi émouvant, notamment lors des passages où Amélie exclame bruyamment tout son amour du Japon. Un des plus beaux moments est ainsi celui où elle se retrouve seule en pleine montagne japonaise, avec comme seul compagnon, le mont Fudji, dressant son immensité face à elle. Mais à travers la description de Rinri, son amoureux, héritier richissime mais rêvant de devenir chevalier du Temple, nous découvrons également les us et coutumes des habitants de l'Archipel. Autant dire que des surprises il y en a et que notre héroïne va, de quiproquo en lapsus tous plus divers les uns que les autres, se retrouver fiancée à ce jeune homme qu'elle aime bien mais pas assez pour l'épouser. Comment se sortir d'un tel pétrin?

On sourit beaucoup à la lecture de ce court récit qui se lit facilement et avec plaisir. Un pur divertissement; un bon Amélie Nothomb certainement.

Ma note : 3.5/5
avatar
Liza_lou

Nombre de messages : 1300
Age : 35
Location : France, à coté de Nantes
Date d'inscription : 07/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Amélie NOTHOMB (Belgique)

Message  noemiejardine le Sam 15 Sep 2012 - 12:05

Barbe bleue




  • Broché: 180 pages
  • Editeur : ALBIN MICHEL (22 août 2012)
  • Collection : LITT.GENERALE
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2226242961
  • ISBN-13: 978-2226242969
la colocataire est la femme ideale!

Très dynamique Nothomb.Tout en dialogues, dialogues drôles et bien montés: une petite merveille!
vite lu, mais vraiment sympa,

c'est comme boire du champagne, c'est pétillant, plein de bulles et de sourires.
4.5/5
avatar
noemiejardine

Nombre de messages : 604
Date d'inscription : 05/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Amélie NOTHOMB (Belgique)

Message  Lacazavent le Sam 15 Sep 2012 - 15:19

Rolling Eyes Un jour il faudrait que j’essaie de me réconcilier avec ses livres

_________________
Lectures en cours :  Indépendance de Richard Ford  ([i]Frank Bascombe T2) $

Dernières lectures : L' Intérêt de l' enfant de Ian McEWAN (4/5), Un week-end dans le Michigan de Richard Ford (4,5/5)(Frank Bascombe T1), [/i]L' Homme du verger d' Amanda COPLIN (4/5), La Pyramide de glace J-F Parot (3,75/5)(T12)
avatar
Lacazavent
Admin

Nombre de messages : 5581
Age : 32
Location : France
Date d'inscription : 25/10/2008

http://quandlappetitvatoutva.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Amélie NOTHOMB (Belgique)

Message  lalyre le Dim 23 Sep 2012 - 11:45

Barbe-Bleue
Amélie Nothomb
Albin Michel 23 août 2012
169 pages

4ème de couverture
« La colocataire est la femme idéale »
Amélie Nothomb
Mon avis
C’est bien la façon d’écrire d’Amélie Nothomb pour nous mettre face au conflit entre Saturnine et don Elmirio, un espagnol de plus de quarante ans. Saturnine est vraisemblablement une jeune femme n’ayant peur de rien, la voici locataire d’Elmirio et chaque soir ce sont des joutes oratoires entre eux jusqu’à saturation (avis personnel). Saturnine veut connaitre le sort des huit jeunes femmes disparues mais cet homme tombe amoureux de Saturnine qui ne se laisse pas prendre au jeu et veut savoir ce qu’il y a derrière la porte noir. Que dire encore ? Que dans ce roman, l’or et le champagne sont les maîtres- mots, accompagnés de nombreuses élucubrations, un huis clos dont le lecteur est le seul témoin, de l’humour certes, le titre et le fond de l’histoire font penser à la fable de Perrault. Saturnine aura-t-elle une réponse à sa curiosité ? Il est certain que l’on pourrait penser que tel est pris qui croyait prendre…..Je n’ai guère apprécié cette lecture, ce sera donc une note moyenne. 4/5
avatar
lalyre

Nombre de messages : 4506
Age : 86
Location : Belgique
Date d'inscription : 01/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Amélie NOTHOMB (Belgique)

Message  dodie le Ven 30 Aoû 2013 - 16:14

La nostalgie heureuse- août 2013




Et voilà le dernier cru d'Amélie Nothomb.
A l'occasion d'un reportage pour la télévision ( reportage que je vous recommande par ailleurs ), Amélie Nothomb retourne au Japon au printemps 2012. Elle avait quitté ce pays à l'âge de 5 ans et cet évènement fut pour elle un immense déchirement. Elle y retourna pour une courte période et une expérience professionnelle désastreuse ( racontée dans Stupeurs et tremblements ) à la fin des années 80.

Nous la suivons tout au long du parcours concocté par l'équipe de tournage. Les environs de Kobé où elle vécut enfant et où elle ne reconnaît plus rien: le tremblement de terre de 1995 a tout détruit. Elle y retrouve tout de même son école et sa seconde maman, la nourrice qui l'a élevée: un des épisodes les plus poignants .....
Avec elle nous nous promenons dans les ruines de Fukushima. Puis le passage obligé par Tokyo où elle passa 2 ans jeune adulte et où se déroulent les deuxièmes retrouvailles du livre: celles avec son petit ami de l'époque Rinri. Si elles ne sont pas aussi émouvantes que les précédentes, l'émotion est bien là.

Dans ce récit, Amélie Nothomb nous dévoile quelques miettes de sa vie privée, de ses sentiments et de sa personnalité certes un peu compliquée.
Certains lecteurs penseront certainement qu'elle se contente d'énumérer des banalités et c'est vrai que j'aurais aimé qu'elle développe un peu plus certains passages comme sa visite à Fukushima.
Mais le développement n'est pas son exercice favori ( le livre a 152 pages ) et on le sait bien......Peut-être comme elle le dit elle-même certaines choses relèvent-elles de l'indicible!

Un récit intimiste qui ravira sans doute les fans de l'auteur et ceux qui ont aimé ses précédents livres se passant au Japon.
Pour moi: une belle lecture 4,5/5
avatar
dodie

Nombre de messages : 4846
Age : 55
Location : France
Date d'inscription : 11/04/2009

http://dodiecuisine.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Amélie NOTHOMB (Belgique)

Message  noemiejardine le Dim 8 Sep 2013 - 14:35

la nostalgie heureuse

Dodie a donné un bon résumé.
Ai eu bien du plaisir au début. cela commence toujours assez vivement, le ton est alerte, on suit volontiers les chemins d'Amélie...
Sa rencontre avec sa nounou sonne très juste.
l'explication de pourquoi cela n'a pas marché avec son amoureux Rinri, son quasi fiancé, aussi;
la gêne...on n'en parle pas souvent, ai trouvé cela fort intéressant....

Mais bon, à partir de la moitié ( et le bouquin n'est pas long), me suis un brin ennuyée...
et quand on referme le bouquin, me suis demandé: pourquoi Diable lui faut-il absolument raconter cela?
doit-elle vraiment fiche toute sa vie dans ses bouquins?...faut croire qui oui,
ce besoin là, il serait très intéressant de le cerner d'un peu plus près, non?

comme beaucoup de bouquins de Nothomb, ne m'en souviendrai plus...quasi tout soudain!

bref, une déception, ne suis plus une inconditionnelle, voilà!
2.5-3/5
avatar
noemiejardine

Nombre de messages : 604
Date d'inscription : 05/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Amélie NOTHOMB (Belgique)

Message  Pistoufle le Lun 30 Sep 2013 - 7:06

Les combustibles



Quatrième de couverture : C'est la guerre et c'est l'hiver. Deux hommes et une femme sont terrés dans un appartement. Combien de jours leur reste-t-il à vivre ? En attendant, il n'est plus interdit de révéler ses vraies passions. L'amour, le désir, l'intelligence résistent-ils au froid ? A-t-on le droit de consumer ses dernières forces à lire de la mauvaise littérature ? Enfin, à l'heure du choix ultime, quel livre est assez important pour ne pas être mis à l'épreuve du feu ?

Mon avis : Très court roman dont le fil conducteur est une question : si vous ne deviez garder qu'un seul livre de votre bibliothèque, lesquels seriez vous prêts à sacrifier ? Cette simple question va amener nos 3 protagonistes à se poser des questions bien plus cruciales sur leurs propres existences. C'est court, drôle, vite lu, bref une petite distraction pour un après-midi pluvieux. Un agréable Nothomb, pas le meilleur pour moi. Je le conseille plutôt à ceux qui connaissent déjà l'auteur, car pour la découvrir ce n'est pas le titre que je choisirais.

Ma note : 3.5/5
avatar
Pistoufle

Nombre de messages : 445
Age : 34
Location : Val-de-Marne - FRANCE
Date d'inscription : 10/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Amélie NOTHOMB (Belgique)

Message  Aurore le Jeu 17 Oct 2013 - 15:06

 
La nostalgie heureuse - Amélie Nothomb
(Albin Michel, 2013, 151 p.)
Amélie Nothomb et moi c'est un peu "je t'aime, moi non plus". J'ai adoré ses premiers romans puis ai été plus déçue par les cinq derniers, suffisamment pour ne plus avoir envie de la lire. Et dernièrement je suis tombée, par le plus grand des hasards, sur un reportage sur France 5 concernant son tout récent retour au Japon sur les traces de sa jeunesse. Ce retour au pays chéri filmé à la manière d'un documentaire était concomitant avec la sortie de son dernier livre, La nostalgie heureuse. Ce qui devait arriver arriva, ma curiosité en fut piquée et je me mis en quête de ce complément papier dont j'avais, en plus, lu de fort bonnes critiques.
[...] et je plonge dans la foule. Tout ce qui la traverse me traverse. Il y a une ivresse sans bornes à se laisser transir par le déferlemenet de la multitude. Je ne sais combien de temps défile ainsi. Je voudrais que cela ne s'arrête pas. Je suis une aspirine effervescente qui se dissout dans Tokyo. (pp. 138-139)
Autant le dire tout de suite, un Nothomb ça se lit en 1h30-2h, ce qui équivaut pour moi à un trajet et quelques en train pour aller travailler. Ce qui est aussi court a l'inconvénient principal de ne pas rester longtemps en mémoire. Vite lu, vite oublié comme qui dirait !
Mais j'aime particulièrement les récits autobiographiques d'Amélie Nothomb (mon préféré étant Le sabotage amoureux) alors je suis plutôt cliente de ce type de livres. Et là aussi le charme a opéré !
Je me suis prise au jeu du voyage surprise à Kobé, Tokyo, Fukushima (ces grandes villes synonymes de tant de bonheurs dans l'enfance) à la rencontre de Nishio-san, la mère nourricière, de la prime école, de l'ancien fiancé éconduit, Rinri, et des paysages cataclysmiques suite à la catastrophe nucléaire.
Ce sont, comme dans tous les Nothomb, des courts chapitres tous marquant des étapes du voyage : simple tourisme, marche dans les traces de ce qui fut autrefois, ravissement de raviver d'anciens contacts.
Je ne dis pas qu'après ça je lirai tous les romans de la rentrée littéraire de cette auteure. Comme toujours il y a du bon et du moins bon avec ces rendez-vous programmés et devenus systématiques tous les ans. Mais j'ai été enchantée de cette paranthèse en plein Orient, dans le prolongement du reportage filmé.
4/5

_________________
Ce n'est pas parce que c'est inventé que ça n'existe pas.





avatar
Aurore

Nombre de messages : 2160
Age : 31
Location : Amiens
Date d'inscription : 27/02/2009

http://chezmelopee.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Amélie NOTHOMB (Belgique)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum