Pierre MAGNAN (France)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Pierre MAGNAN (France)

Message  Mousseline le Dim 23 Nov 2008 - 19:39

De : gallomaniac (Message d'origine) Envoyé : 2006-11-13 05:34

Pierre MAGNAN est un auteur de Polars regionaux dans les Alpes de Haute Provence. Magnan nous fait connaître avec le commissaire Laviolette dans cette région beaucoup de jolis petits coins tachés de sang. Quelques titres avec des fragments extraits de 4ème de couverture de l'édition Folio:

1977: "Le sang des Atrides", 246 pg. 4/5. Rue Prête-à-Partir, une nuit, un long cadavre vêtu d'un ensemble de sport bleu ciel orné d'un grand Gentiane en lettres jaunes attend, en leur barrant la route, les éboueurs de la ville de Digne. Jeannot Vial a été assassiné. Six mois plus tard, c'est au tour de de Jules Payan....

1978: "Le commissaire dans la truffière", 251 pg. 4/5. Qui aurait dit àLaviolette, venu à Banon, Basses-Alpes, pour y déguster une omelette aux truffes, quíl y trouverait un nid d'hippies assassinés? ....Comme chacun sait, Laviolette nést pas un surhomme et c'est toujours par un raisonnement poétique qu'il viendra à bout de lénigme du tueur déguisé en éleveur d'abeilles.

1980 "Le tombeau d'Hélios", 281 pg. 4,5/5. A Manosque, cinq hommes ont constitué une association: chacun a investi une somme d'argent sur le domaine de Chantesprit qui vaut un demi-milliard. Si l'un des sigantaires disparaît, les autres héritent de son apport. La mort de Paterne Lafauric va déclencher le drame....

1980: "Le secret des Andrônes", 275 pg. 4/5. Quel est le criminel qui jette dans le vide les aides-soignantes de Rogeraine, la belle infirme? Tout Sisteron s'interroge. Mais la ville garde ses mystères, qui remontent au temps de la guerre, des maquis. Et le commissaire Laviolette, retraité de la police, va s'égarer à plaisir avant de découvrir la vérité.

1984: "La maison assassinée" 346 pg. 5/5. Au début du siècle, cinq personnes sont massacrées à coups de couteau dans un auberge de Haute-Provence. Seul un bébé de trois semaines échappe miraculeusement à la mort. En 1920, le survivant croit découvrir les coupables, mais deux d'entre eux sont assassinés à leur tour avant que Séraphin Monge ait pu accomplir sa vengeance.

1986: "Les courriers de la mort", 375 pg. 5/5. Contre la porte du cimetière de Barles, près de Digne, il y a une boîte à lettres qu'on ne remarque jamais. Pourtant, dans les années soixante, l'assassin à la belle écriture l'a parfois utilisée. ... A la fois histoire policière et roman de moeurs...

1992: "Les secrets de Laviolette" 290 pg. Trois récits: "Le Fanal" (4/5), "Guernica" (3/5) et "L'arbre" (5/5). "L'arbre" a aussi été édité séparément en Folio.

1999: "Un grison d'Arcadie". 334 pg. 3,5/5. A Manosque, Pierrot, 15 ans, part à l'aube ramasser des escargots dans les collines. Il entend un coup de feu. Nous sommes en 1945, ..., sa cueillete achevé, il se heurte au cadavre du capitaine Patrocle, un héros de la Résistance. Une lettre glisse de la portefeuille du mort ....des années plus tard, cette lettre fera éclater la tragédie.

Pierre MAGNAN, né en 1922, enfant de Manosque comme Jean Giono, à fait en 1938 à 16 ans un séjour de contes et de leçons d'écriture avec plus de 30 étudiants et auteurs débutants au Cantadour sous la direction de Giono. De retour dans sa maison à Manosque il a pris la plume et du papier et, ajoutant phrase après phrase, deux années plus tard il avait pondu un livre de 280
pages manuscrites. Le livre était un échec, bien sur. Suivent quelques échecs pendant la guerre, et Magnan tourne a un boulot plus sûr. Devenu chômeur, il reprend la plume et produit dans les années '77-2000 coup sûr coup une vingtaine de livres: de beaux polars regionaux, des romans en parti autobiographiques, et des livres sur Giono, son maître. Tout en s'inspirant sur Giono pour le
style, pour l'importance des paysages et pour quelques sujets, il a écrit des textes originaux, hauts en couleur et denses en tension. Son premier roman publié, "L'aube insolite" (Julliard 1945, 334 pg.) (3,5/5) a recemment été reédité en Folio. Son livre de ses 16-17 ans "Périple d'un Cachalot" (2,5/5) a été retravaillé et édité en 1951, a eu une deuxième édition au club "Plaisir de lire" et a depuis été retravaillé et reédité en 1993 (515 pg.) en Folio.




De : Sahkti1 Envoyé : 2006-11-15 04:26

Pierre MAGNAN, L'arbre

Livre que j'ai presque refermé en baillant. Je ne devrais peut-être pas le dire, ce n'est pas charmant mais c'est cependant la vérité. Le résumé m'avait pourtant séduite, j'aime les histoires d'arbres magiques et j'espérais un bon moment de lecture, d'autant plus que certains membres du site parlent très bien de Magnan et avaient ajouté encore à mon envie.
Très vite, l'écriture m'a déplu, je l'ai trouvé chargée et pesante, ampoulée, trop travaillée, au point que par moments, je perdais le fil entre les mots. Concentration accrue, je poursuis, j'attends ces surprises annoncées et j'en suis pour mes frais. L'histoire est plaisante mais sans plus, peu de force, pas de rebondissements, beaucoup d'attendus. Je suis déçue. Constantin me paraît fade, Alix caricaturale et le Père Tasse bien peu original malgré tous les efforts de Pierre Magnan. Pas pour moi.

Ma note: 1,5/5
avatar
Mousseline
Admin

Nombre de messages : 4359
Date d'inscription : 24/10/2008

https://sites.google.com/site/lauteursamericains/home

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pierre MAGNAN (France)

Message  Chantal le Dim 30 Aoû 2009 - 19:44

LA MAISON ASSASSINEE : Pierre Magnan
Folio - 346 pages.


Rescapé de la guerre de 14, Séraphin Monge rentre dans son village natal, isolé dans la montagne. Ce village, il ne le connaït pas, car trois semaines après sa naissance, il a été le seul rescapé d'un horrible massacre où ont été égorgés son père, sa mère, ses deux frères et son grand père. Il ne connaît rien de son histoire, mais quand elle lui est racontée, c'est l'horreur, et le fantôme de sa mère va venir le hanter sans cesse. Lui si placide, va alors démonter pierre par pierre sa maison natale, pour découvrir la vérité, et pour pouvoir se venger....

Au début de ma lecture, j'ai eu du mal avec le style de l'auteur, surtout dans les descriptions de paysages : trop de tout, de vocabulaire trop précis ou trop technique, de surcharge de mots, ce qui empêchait une lecture "coulée". Puis, petit à petit, j'ai été complètement prise par l'histoire elle-même, et j'ai oublié le style. L'histoire est très riche, elle rebondit souvent, et elle capte vraiment l'intérêt. Même si je me doutais un peu de l'identité du meurtrier, sans en deviner par contre les réelles motivations, ce polar provençal a été tout de même un bien agréable moment de lecture. Parfait pour une lecture de vacances (en Provence)

3,8/5
avatar
Chantal

Nombre de messages : 2211
Location : France
Date d'inscription : 22/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pierre MAGNAN (France)

Message  Ysla le Sam 22 Mai 2010 - 18:12

LA MAISON ASSASSINEE
Folio, 346p

Résumé
: voir le résumé de Chantal.

Mon avis : J'avais vu le film adapté de ce roman il y a de nombreuses années (avec Patrick Bruel en Séraphin Monge), donc j'ai lu le livre avec quelques souvenirs de l'ambiance et du contexte, mais très peu de l'histoire finalement, si bien que les effets de surprise sont restés entiers .
Je partage globalement l'avis de Chantal ; l'intérêt pour cette histoire est constant et le tout est bien mené. Quelques interrogations pour ma part subsistent à la fin (mais la lecture de la suite m'éclairera peut-être ?). L'atmosphère rurale montagnarde des années 1920 est bien dépeinte, tellement bien qu'il y a plein de mots que je ne connaissais pas ! La lecture du premier chapitre a été de ce fait un peu laborieuse, puis je m'y suis faite, un peu comme quand je lis en VO, ne cherchant pas à comprendre chaque mot et chaque description pour plutôt me centrer sur l'histoire. L'auteur sait en outre bien utiliser le contexte (pluie, nuit, vent, etc) pour créer un climat angoissant.
Je n'ai pas tellement l'habitude de lire des romans régionaux, donc je peux difficilement comparer mais cette lecture m'a bien divertie et m'a plu puisque j'ai envie de lire la suite : Le mystère de Séraphin Monge.

Ma note : 4/5
avatar
Ysla

Nombre de messages : 1800
Location : Grenoble / France
Date d'inscription : 23/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pierre MAGNAN (France)

Message  Ysla le Ven 18 Juin 2010 - 10:21

LE MYSTERE DE SERAPHIN MONGE
Denoël, 1990, 501p

Ce n'est pas vraiment une critique car j'ai abandonné cette lecture après en avoir lu un peu plus de la moitié...
En relisant la fin de La maison assassinée, je me rends compte que sans le dernier chapitre un peu bizarre et donc intrigant, je n'aurais pas eu envie de lire la suite. Alors si vous lisez La maison assassinée, ne lisez pas les dernières pages, elles n'apportent rien qu'un mystère supplémentaire dont on ne trouve sans doute pas la clé dans Le mystère de Séraphin Monge. J'ai essayé de lire en diagonale et je n'ai rien trouvé d'éclairant.

J'ai abandonné parce que l'histoire traînait en longueur (beaucoup de répétitions des mêmes événements, avec des contradictions aussi) et parce qu'elle devenait de plus en plus abracadabrante. Autant j'aime beaucoup le réalisme magique des romans hispanophones, autant là c'était vraiment artificiel et sans rapport avec l'histoire de La maison assassinée. Je n'ai pas aimé retrouver les personnages du premier livre car ils sont différents ici, notamment Marie et Rose qui changent vraiment beaucoup, deviennent presque antipathiques, parfois à la limite de la folie. Et ce qui m'a déplu aussi, et qui déjà m'avait un peu contrariée dans le précédent livre, mais moins parce que moins employé par l'auteur, c'est le fait d'utiliser des narrateurs indéfinis, au pluriel, tantôt "nous" habitants de tel village, tantôt "nous" habitants de tel autre, tantôt "nous" femmes, tantôt "nous" hommes, etc. Je trouve ce procédé malhabile, destabilisant pour le lecteur qui ne veut pas s'identifier à ce "nous" qui est "les gens".

Dommage donc pour Pierre Magnan qui m'avait enthousiasmée avec La maison assassinée mais m'a vraiment déçue dans cette suite fade et improbable, absolument pas nécessaire.
avatar
Ysla

Nombre de messages : 1800
Location : Grenoble / France
Date d'inscription : 23/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pierre MAGNAN (France)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum