Monique PROULX (Canada/Québec)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Monique PROULX (Canada/Québec)

Message  Louvaluna le Dim 23 Nov 2008 - 15:31

De: Polo

Monique PROULX - Le coeur est un muscle involontaire

Ce roman est une réussite malgré quelques longueurs et certains points obscurs. Sa force, c'est le traitement original donné au sujet, qui ne se révèle d'ailleurs qu'à la fin du roman. Bien malin celui qui devinerait l'endroit où l'auteure veut emmener son lecteur.

En s'inspirant du retrait de Ducharme des mondanités qu'implique la célébrité, Monique Proulx a construit une oeuvre solide. Elle ne réfère pas seulement à ce fait anodin en soi, mais agaçant pour les faiseurs d'image. Elle tente de rendre l'univers de cet auteur controversé. On retrouve dans son roman cette soif d'absolu et de vérité qui anime les héros de "Gros Mots" et de "L'Hiver de force". Elle emprunte même les préférences de Ducharme pour la campagne et l'alcool. Et comme lui, elle se laisse aller à l'humour. Alors là, il faut dire qu'elle bat le maître. En fait, jamais auteur n'aura reçu un hommage aussi beau de la part de l'un de ses pairs. Ce roman n'en est pas pour le moins original et personnel. Monique Proulx jongle comme une magicienne avec ses mouchoirs qu'elle tire un à un de son chapeau, mais qu'elle montre tous liés aux spectateurs médusés. Toutes les fibres du roman sont tissées serrées. Il faut les surveiller parce qu'elles ressortent au moment où on s'en attend le moins.

Bref, ce roman magnifique présente une jeune femme en quête de filiation. Elle trouve finalement un "pepa" grâce à l'intervention d'un écrivain qui lui a enseigné à démystifier la vie. Et pourquoi ne serait-il pas lui aussi une mystification? Allez-y voir.

Note : 4.5/5
Polo


De : la-grande (Message d'origine) Envoyé : 2002-09-18 13:19

Monique PROULX - Le coeur est un muscle involontaire

Note: 4/5

Florence est une jeune femme qui travaille avec Zéno - ils font des sites Web. Florence vit seule et elle refuse de se laisser aller à l'amour. Elle n'aime pas non plus lire ni les auteurs de livres.

Zéno aime beaucoup lire et aime particulièrement un auteur qui s'appelle Pierre Laliberté ... qui reste invisible ... personne ne l'a jamais vu!!

Florence finira par rencontrer Pierre Laliberté dont elle lira les romans... les romans de cet auteur changeront la vie de Florence...

C'est un très beau livre, un hommage à la littérature (plus particulièrement à Réjean Ducharme) et à l'amour de la lecture.

Bon, c'est pas ma meilleure critique, mais c'est ça!



De : Mousseline Envoyé : 2002-11-27 16:37

J'ai lu le coeur est un muscle involontaire juste au début de l'été donc on n'était pas encore déménagé sur msn alors je recopie la critique que j'en ai fait alors pour faire connaitre quelque peu Monique Proulx à nos petites françaises.

Le coeur est un muscle involontaire

Ah c'est un très bon livre. Un roman avec beaucoup d'humour et de très belles phrases.

Florence, 25 ans, est conceptrice de sites web. Elle déteste les livres et les écrivains. Zéno, son patron, adore les livres. Et il trippe plus spécialement sur Pierre Laliberté, un écrivain anonyme. Personne n'a jamais vu Pierre Laliberté. Zéno rêve de découvrir l'identité de Pierre Laliberté. Par hasard, Florence fait la connaissance de Pierre Laliberté...grâce à une phrase:
"Le coeur est un muscle involontaire. "...

Monique Proulx rend hommage à la littérature et plus spécialement à Réjean Ducharme. C'est vraiment très très beau...le chapitre 9 m'a fait vibrer. Smile Les personnages sont absolument adorables; très colorés et "rafraîchissants".

C'est un livre que je recommande à tous, très facile, rien de recherché et c'est un bonheur de lire tant de beaux mots. Pour ma part, je veux lire à tout prix maintenant Homme invisible à la fenêtre. Maintenant que je connais Monique Proulx je ne vais plus la lâcher. Smile

Note : 4.5/5
(Mousseline)
---------------------------------------------------------------------------

Monique Proulx est née à Québec le 17 janvier 1952. Elle a obtenu un baccalauréat en littérature et en théâtre à l'Université Laval.

Elle a tout d'abord été animatrice de théâtre, professeure de français et agente d'information au siège social de l'Université du Québec à Montréal.

Elle est l'auteure d'oeuvres très diverses. Son roman "Le Sexe des étoiles" a été adapté pour le cinéma, Monique Proulx en a elle-même écrit le scénario. Elle a également écrit deux pièces de théâtre.

En 1983, Monique Proulx a obtenu le Prix Adrienne-Choquette et le Prix littéraire Desjardins pour son livre "Sans coeur et sans reproche", ainsi que le Grand Prix du Journal de Montréal 1984. Pour "Un Homme invisible à la fenêtre", elle a reçu en 1993 le Prix Québec-Paris, Le Signet d'Or de Plaisir de lire et, en 1994, le Prix des libraires du Québec et le Prix littéraire Desjardins. Elle a aussi remporté le Prix du meilleur film canadien au Festival des films du monde de Montréal, le Prix du public au 3e Festival du cinéma québécois de Blois (France), le Prix de la critique et le Grand Prix du Festival de Marseille, le Grand Prix du public au Festival de Vancouver et le Prix du meilleur scénario au Festival international de Chicago.

Bibliographie :
Sans coeur et sans reproche, nouvelles, Québec-Amérique, 1983
Le sexe des étoiles, roman, Québec-Amérique, 1987
Homme invisible à la fenêtre, roman, Boréal, 1993
Les Aurores montréales, nouvelles, Boréal, 1996
Le coeur est un muscle involontaire, roman, Boréal, 2002

En faisant des recherches sur le net j'ai lu que les français ont beaucoup aimé Les Aurores montréales....bon je ne sais pas trop je ne l'ai jamais lu, en fait je l'ai acheté au Salon du livres...mais c'est un recueil de nouvelles qui parlent de Montréal et des montréalais.



De : Mousseliine Envoyé : 31/10/2003 03:18

Les aurores montréales
(Boréal compact, 239 p. )

C'est un recueil de nouvelles. L'action se déroule toujours à Montréal, Montréal est très palpable, c'est presqu'un personnage que l'on sent et que l'on voit. Monique Proulx est une auteure qui a du style, un style répercutant, froid ou plutôt détaché. Elle observe ses personnages de loin, c'est une observatrice d'où son ton si juste. J'aurais aimé peut-être pour certaines nouvelles qu'elle soit plus près émotivement de ses personnages. Ce n'est jamais banal parce que le dénouement est presque toujours surprenant, on ne s'y attend pas. Par exemple une histoire de suicide dans le métro se révèle finalement être tout autre de ce quoi on pouvait s'attendre.

Gris et blanc

C'est un enfant sud-américain nouvellement arrivé à Montréal qui écrit une lettre à son chien lequel est resté au pays. On sent que l'enfant est dépaysé et s'efforce de s'adapter mais tout ce gris le déprime jusqu'au jour où la neige, la neige qui tombait à plein ciel a chassé le gris... Très beau!

Le passage

Une jeune fille, 17 ans, quitte enfin sa vie étriquée à la campagne pour la ville, la grande ville, Montréal. Une jeune fille qui n'a pas froid aux yeux... Très bon et triste d'une certaine façon!

Jaune et blanc

C'est une nouvelle que Monique Proulx a dédié à Ying Chen. C'est magnifique. C'est l'histoire d'une jeune chinoise dont le premier contact avec Montréal est un Canadian Tire... tout un choc culturel!

Allô

À chaque lundi soir un jeune homme fait des appels téléphoniques anonymes. Il téléphone à 26 femmes, c'est un rituel, et puis il en fait un vingt-septième... Touchant!

Tenue de ville

Les bêtises d'une grande ville... Un ouvrier se présente à une banque pour changer un chèque. Très bon!

Rue Sainte-Catherine

L'histoire d'un clochard un soir où les Canadiens ont gagné la coupe Stanley. Ça va rappeler des souvenirs aux montrélais. J'ai beaucoup aimé.

Baby

Une femme se promène dans le cimetière Mont-Royal et suit d'autres femmes d'une quarantaine d'année. Elle s'imagine leur vie. Très bon!

Rose et blanc

Une jeune femme de parents italiens, qui n'a jamais mis les pieds en Italie, mais qui est une immigrante aux yeux de tous... Très bon!

Madame Bovary

C'est une histoire dédiée à Pierre Foglia, probablement ma préférée de ce recueil! Une femme de la banlieue, qui s'emmerde, lit chaque matin l'éditorial de son journaliste préféré. Elle lui voue une admiration sans bornes. Un jour ce journaliste demande à ses lecteurs de l'inviter dans leur maison. Il veut rencontrer les gens ordinaires, les interviewer. A ne pas manquer! Smile

Français, françaises

Un jeune auteur québécois a été remarqué par un éditeur français de la prestigieuse maison d'édition Galligrasseuil... Je vous laisse découvrir cette délicieuse histoire. C'est très amusant. J'ai beaucoup aimé.

Et encore bien d'autres que je vous laisse découvrir... J'ai beaucoup, beaucoup aimé. Un livre que j'aurais envie d'offrir en cadeau, non seulement à un(e) montréalais(e) mais à toute personne qui s'intéresse à Montréal.

Note : 4.5/5

--------------------------------------------------------------------------------

Monique Proulx est une auteure dont j'ai bien l'intention de lire tous les livres.

Pour lire une partie de la première nouvelle de ce recueil:
http://www.francite.net/education/lecture/page174.html



De : Chantal5500 Envoyé : 30/05/2005 21:58

LES AURORES MONTREALES

J'ai beaucoup apprécié le style d'écriture de Monique Proulx, plein de punch, de vitalité tout en restant très coulant, et souvent avec une petite pointe d'humour sous-jacent. Ce fut une lecture très agréable, très distrayante, dans le petit monde de Montréal. C'est vrai que l'auteur reste en retrait par rapport à ses personnages, se plaçant comme un témoin, très clairvoyant, très juste et précis dans la retranscription de leurs différents comportements. On se sent plus "spectateur" que véritablement immergé dans leur histoire et c'est ce qui fait que je mets seulement 4/5. En fait, je ne suis pas tellement amatrice de nouvelles mais quand j'en aurai l'occasion, je n'hésiterai pas à lire un vrai roman de cette auteur.
(Mes préférées sont : "le futile et l'essentiel", "baby", "tenue de ville" et "les femmes sont plus fines que les hommes".



De : Cocotte8017 Envoyé : 15/01/2006 21:14

Les aurores montréales
(Boréal Compact, 1997, 239 pages)

Voici un recueil de 27 nouvelles savoureuses qui m'a fait passer un excellent moment! Ces nouvelles ont en commun une ville, Montréal, vue par une galerie de personnages plein de vivacité Un enfant sud-américain qui voit la neige pour la première fois, une jeune chinoise quii découvre Montréal en allant à une quincaillerie, un clochard lors de la finale de la Coupe Stanley. Monique Proulx a une jolie plume et sait trouver le ton juste adapté pour chaque nouvelle. De l'humour, de l'émotion, des surprises, voilà ce qui fait que ce recueil est franchement réussi!

Ma note : 4,5/5



De : Cocotte8017 Envoyé : 09/08/2008 22:19

Le coeur est un muscle involontaire
(Boréal, 2002, 398 pages)

Âgée de 25 ans, Florence travaille avec Zeno chez Mahone inc., une entreprise de conception de sites web. Elle n'aime pas les livres et les écrivains alors que Zeno est en adoration avec l'auter Pierre Laliberté dont l'identité demeure un mystère. Zeno chérit le rêve de le rencontrer. Drôle de coincidence, c'est Florence qui fera la rencontre du grand Pierre Laliberté, rencontre qui la transformera à jamais.

Quel beau livre! La plume de Monique Proulx est toute simple, rythmée et très jolie. J'ai bien aimé suivre le parcours de Florence, cette femme orgueilleuse, parfois froide, mais tout à fait brillante et attachante. C'est passionnant de suivre son évolution : comment elle apprend à apprécier les livres, à s'ouvrir aux autres, à mieux se connaître.

Une histoire tout à fait réussie où se côtoient l'amour et la littérature!

Ma note : 4,75/5

Louvaluna

Nombre de messages : 1131
Location : France (Est)
Date d'inscription : 28/10/2008

http://biblioscopie.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Monique PROULX (Canada/Québec)

Message  Symphonium le Lun 22 Juin 2009 - 16:21

Champagne
ed Boréal, 309 p.

Le lac aux Oies appartient presque en totalité à Lila Szach, une femme de 80 ans. Elle vit au milieu des animaux, des plantes sauvages, de ce beau lac si tranquille. Elle tient à distance l'espèce humaine; cette espèce qui ne sait pas respecter et apprécier la nature. L'octogénaire ne tolère sur son territoire que 3 autres chalets. Il y a celui de Simon qui tente d'aimer tout le monde et qu'on surnomme le curé. Il y a celui de Violette, une toute jeune fille mais qui en a enduré des pas possibles. Finalement, il y a celui de Claire qui écrit des feuilletons policiers pour la télévision. Entre eux, le lac, la nature environnante, les animaux. La vie qui se construit, se déconstruit, vit au ryhtme des saisons, change, car rien n'est immuable. Et eux, au milieu de tout ça avec des drames, des joies.

Champagne est une ode à la nature. Elle est maîtresse du roman, du début à la fin. Sous la plume magnifique de Monique Proulx, la nature dévoile son spectacle magnifique juste pour nous. C'est verdoyant, châtoyant, doux et parfois cruel. Au milieu de cette nature qui prenante, se glisse le destin des personnages qui vivent sur le lac. Leur vie, parfois agitée, s'inscruste dans ce mode de vie paisible. C'est un roman qui se laisse déguster. coeur 5/5

Symphonium

Nombre de messages : 47
Date d'inscription : 29/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Monique PROULX (Canada/Québec)

Message  Lyreek le Lun 28 Déc 2015 - 21:27



Le cœur est un muscle involontaire - Monique Proulx
Boréal

Quatrième de couverture

Florence n’aime pas les écrivains, ces êtres névrosés, et encore moins leurs livres, ces choses corpulentes qui ne sont même pas vraies. Florence n’aime pas non plus les chiens, l’alcool, les vieux, le plaisir, l’amour. Elle n’aime que Zéno, mais elle ne l’avouerait jamais, même sous la torture. Zéno est son partenaire dans la petite entreprise de conception de sites Web, Mahone inc., qui s’ingénie à donner vie et éclat à des artistes et à des écrivains en mal de notoriété.
Zéno, par contre, adore les écrivains, et en particulier Pierre Laliberté, le romancier mythique dont personne n’a jamais aperçu le visage, qui vit comme un reclus, alors que les honneurs se ternissent et s’érodent à l’attendre.
À cause de Zéno, à cause d’une phrase volée, voilà Florence sur une piste pouvant la conduire à Pierre Laliberté, cet imposteur qui pille la vie des autres pour construire ses livres. Dans ce roman mené à la manière d’un polar, Monique Proulx rend un superbe hommage à la littérature et à ceux qui la font.

Mon avis

Bof! Je n’ai pas accroché du tout à ce roman et j’étais bien contente quand j’ai tourné la dernière page.

Pourtant, ce roman a de très bonnes critiques, c’est un roman qui parle de littérature et d’écrivains, bref, sur le papier, ça avait tout pour me plaire. Alors pourquoi ça n’a pas marché ? Je pense tout simplement que c’est à cause des personnages. A aucun moment, je ne me suis attachée à eux et notamment à Florence, qui m’a tapé sur les nerfs tout au long du livre à cause de son immaturité et de son immobilisme.

Quant à l’histoire en elle-même, j’ai l’impression d’avoir été un peu trompée car contrairement à ce que veut nous faire croire la quatrième de couverture, ça n’a rien d’un polar. L’enquête tourne rapidement court pour laisser place à une série de rencontres qui m’ont semblé improbables et ennuyeuses. Oh, il y a bien une tentative de rebondissement à la fin mais bof, ça ne m’a pas convaincu.

Les seuls personnages que j’ai trouvé attachants dans ce livre sont les deux chiens : Poqué le vieux chien et La chiotte (ainsi nommée par Florence qui déteste les chiens) petit golden retriever qui s’attache à elle on se demande bien pourquoi.

Bref, je n’ai pas aimé cette lecture qui me promettait un hommage à la littérature mais je crois que je suis totalement passée à côté. Peut-être parce que je ne connais pas du tout l’écrivain duquel s’est inspiré Monique Proulx pour son personnage de Pierre Laliberté.


2.5/5

_________________
Lecture en cours : Mille jours en Toscane de Marlena Di Blasi

"Lire est le seul moyen de vivre plusieurs fois"

Lyreek

Nombre de messages : 2210
Age : 35
Location : Côte d'Azur, France
Date d'inscription : 26/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Monique PROULX (Canada/Québec)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum