Annie PROULX (Etats-Unis)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Annie PROULX (Etats-Unis)

Message  Louvaluna le Dim 23 Nov 2008 - 15:17

De : nirvana1050 (Message d'origine) Envoyé : 30/03/2005 12:21

"Noeuds et dénouement"

Ed.Payot & Rivages, 394 p.

Quoyle est un homme brisé, sa femme adultère qui l'humiliaut sans cesse mais qu'il n'a cessé d'aimer l'a abandonné en emmenant leurs deux filles, mais a trouvé la mort dans un accident de voiture lors de sa fuite, et son propre père vient de mourir. Avec l'aide de sa tante, qui est venue pour récupérer ses cendres, Quoyle retrouve ses filles (vendues pour ne pas contrarier la nouvelle vie de leur mère!) et se laisse persuader de recommencer sa vie au bout du monde, sur la terre de ses ancêtres, à Terre-Neuve. Cet homme complexé et sans grande envergure, va petit à petit s'intégrer dans cette rude communeauté, pour mieux se reconstruire.

Une écriture âpre et rude, comme le climat de Terre-Neuve, des phrases parfois abruptes, qui ne s'embarrassent pas d'un verbe.... Des personnages pittoresques, tel que ses collègues au journal, ou la tante de Quoyle, femme rude et déterminée à remettre en état la maison familiale.
Ce roman a reçu le prix Pulitzer et le National Book Award en 1994. Il a été adapté au cinéma par Lässe Halstrom, avec Kevin Spacey, Julianne Moore, et Dazme Judy Dench.

Pour une fois, j'ai cependant préféré le film au roman, dans la mesure ou il met plus l'accent sur la culpabilité de Quoyle quand il découvre de quoi vivaient ses ancêtres. Et le fait de voir ces magnifiques paysages sauvages ajoutent au plaisir de l'histoire.

Ma note: 4/5



De : natevaP (Message d'origine) Envoyé : 2006-07-19 05:42

BROKEBACK MOUNTAIN d'Annie Proulx (extrait du recueil de nouvelles "Les pieds dans la boue"):

Deux jeunes gens, Jack et Ennis, se font embaucher pendant l'été à Brokeback Mountain où ils ont en charge un troupeau. Cette rencontre instinctive mais contre nature dans ces contrées ne sera qu'un prélude.
Il y avait dans cette histoire tous les ingrédients pour en faire un roman poignant et brutal, comme je l'attendais. Ce n'est en fait qu'une novelle expédiée en 89 pages et en grande partie gâchée par un style d'une vulgarité superflue. Sa prose est taillée à la hache, son langage cru et grossier, à croire qu'elle a pensé faire viril en éructant ses mots: ça pue le whisky et le crottin. C'est vraiment dommage qu'elle ne fasse preuve de finesse qu'à la fin à l'évocation de l'enfance et de la mort de Jack où il a une vraie dimension dramatique. N'ayant pas vu le film, je pense que je vais me payer une place de ciné, histoire de voir si le réalisateur - qui a fatalement du broder - a davantage fait dans la dentelle.
-----------------------------------------------------------------------------------------

Ecrivaine américaine, Annie Proulx est née en 1935 à Norwich (Connecticut) et vit dans le Wyoming. Après des études de lettres aux universités du Vermont et de Montréal (Canada), elle travaille comme journaliste pour plusieurs publications et écrit des ouvrages de bricolage avant de se lancer sur le tard dans la nouvelle et le roman. Elle a notamment publié "Un as dans la manche", "Noeuds et dénouements", "Cartes postales", "Les crimes de l'accordéon", "Les pieds dans la boue", recueil de nouvelles dont l'une, "Brokeback Mountain" a inspiré le film du même titre qui a obtenu le Lion d'or 2005 à la Mostra de Venise. En 1993, elle a reçu le PEN/Faulkner book award pour "Postcards" et, en 1996, le Prix Pulitzer et le National Book Award pour "The Shipping News". Elle a également publié "Nouvelles histoires du Wyoming".
avatar
Louvaluna

Nombre de messages : 1131
Location : France (Est)
Date d'inscription : 28/10/2008

http://biblioscopie.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Annie PROULX (Etats-Unis)

Message  Chantal le Jeu 1 Avr 2010 - 17:32


NOUVELLES HISTOIRES DU WYOMING : Annie Proulx
Le livre de Poche - 307 pages.


Ce livre rassemble 11 nouvelles quasiment toutes de grande qualité, et nous raconte le Wyoming, ce pays de ranchs et de cow-boys, de troupeaux et d'immenses plaines, l'Amérique profonde.. En plus d'une description fidèle de ses paysages, l'auteur nous convie à découvrir une belle panoplie de ses habitants : les garde-chasse, recrutés dans les maisons de redressement, confrontés aux braconniers ; les indiens d'aujourd'hui déchirés entre passé et avenir ; les anciens combattants du Vietnam complètement déboussolés ; les retraités new-yorkais attirés par un retour à la nature ; les fermiers qui pour tromper l'ennui, instaurent durant l'hiver le concours de la plus longue barbe ; les marginaux vivant de petits boulots en caravane ; une barmaid furibarde qui se débarrasse de vaches envahissantes ....etc.... L'auteure nous délivre ainsi un portrait très réaliste et très vivant, souvent plein d'humour, d'une région et de ses habitants (qu'elle connaît superbement bien) où la vie est très souvent rude et solitaire, et où les fermiers disparaissent peu à peu au profit des prospecteurs de pétrole ou de gaz.

Encore une auteure que je relirai. J'aime beaucoup son écriture, son style et les thèmes qu'elle traite.

4,25/5
avatar
Chantal

Nombre de messages : 2179
Location : France
Date d'inscription : 22/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Annie PROULX (Etats-Unis)

Message  Parch le Dim 16 Mai 2010 - 21:41

Annie Proulx, Les Pieds dans la boue, 1999, 340 pages



L'ouvrage comprend une dizaine de nouvelles dont l'action se déroule dans le monde des cow-boys du Wyoming. J'ai donc retrouvé l'ambiance de ranch telle que je l'avais agréablement découvert dans Les Bisons de Broken Heart de Dan O'Brien mais cette fois-ici en un peu plus trash.

L'intérêt des nouvelles est d'avoir une histoire cohérente en peu de page. J'imagine que pour l'auteur, il est valorisant de produire un texte court que l'on peut soigneusement peaufiner jusqu'à la perfection. J'avoue que par rapport à un roman, les nouvelles poussent peut-être plus à la réflexion.

En revanche, les nouvelles (et particulièrement celles-ci) ont l'inconvénient de projeter brutalement le lecteur dans un univers sans que l'auteur n'ait le temps de placer son décor, ses personnages, etc. C'est particulièrement préjudiciable pour les personnages : ils se multiplient au fil des nouvelles au point que je peux difficilement, une fois le recueil terminé, vous en décrire un seul. De par leur longueur réduite, ces histoires ne s'ancrent pas en vous comme un roman.

L'écriture d'Annie Proulx m'a surpris au début. Les premières nouvelles sont difficiles, l'écriture est rude comme le monde qu'elle décrit. Puis le style se simplifie. Il est d'ailleurs intéressant de constater que la nouvelle qui a eu le plus de succès est la dernière, Brokeback Mountain, celle qui se trouve être écrit de manière la plus classique.

Ces textes d'Annie Proulx reste tout de même caractérisés par une écriture novatrice, rude comme les thèmes qu'elle aborde. Certaines nouvelles ressemblent un peu à des exercices de style (Le bouvillon à moitié dépouillé qui rappelle les natures mortes en peinture, Une paire d'éperons, variation autour de cet objet, Une vie de travail ou comment synthétiser une existence humaine qui stagne de faillite en faillite...).

Brokeback Mountain est un beau texte, que le film a fidèlement adapté (avec une dimension Nature Writing mieux marquée mais des sentiments moins exprimés (ce que dit le narrateur ne peut alors s'exprimer que par des silences ou des regards)). En revanche, un peu court pour être édité seul (41 pages). Elle est, c'est vrai, la nouvelle plus accessible. Pour répondre à une critique précédente, je n'ai pas jugée la vulgarité artificiellement exagérée. Je qualifierai simplement le texte de sincère. Le sujet est délicat et je trouve que son traitement est réussi et réaliste : on sent bien la difficulté pour Jack et Ennis de simplement formuler, prendre conscience de ce qu'il se passe entre eux... La scène de la chemise qui m'avait fait verser une larme au cinéma est toujours aussi touchante.

Nature Writing ? Pas vraiment à mon goût mais littérature de l'Ouest absolument. Des jeunes cow-boys insouciants aux ranchers accablés de dettes, on vit l'Ouest contemporain. Fini le mythe de la conquête, retour à la dure réalité... Les paysages ne sont pas mis en avant. Défaut semble-t-il corrigé dans les Nouvelles histoires du Wyoming d'après la critique de Chantal.

J'ai également hâte de lire un roman de cette auteur, Un as dans la manche et Les crimes de l'accordéon sont déjà dans ma LAL.

Ma note : 4/5

_________________
Accomplissement du challenge 2011 : 69 %, du challenge 2012 : 79 %, du challenge 2013 : 110 %
Accomplissement du challenge 2014 : ...
avatar
Parch

Nombre de messages : 619
Age : 32
Location : Aix-en-Provence, France
Date d'inscription : 25/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Annie PROULX (Etats-Unis)

Message  Lacazavent le Mer 30 Mar 2011 - 17:34

Nœud et dénouements d' Annie Proulx
Grasset & Fasquelle, Les cahiers rouges / 466 pages







Quoyle est un ballot que la vie a piétiné. Petit journaliste dans une feuille des environs de Boston, il s'est marié à une harpie qui finira par le quitter, non sans avoir tenté de vendre leurs deux filles à un pédophile. A la mort de sa femme, il s'exile, le cœur brisé, avec ses filles et sa tante, au pays de ses ancêtres, Terre-Neuve. Peu à peu, il rebâtit sa vie comme une maison en ruine battue par des vents furieux.



Un très beau livre plein d'espoir. J'ai eu un peu de mal à me plonger dans ce roman, les premières pages furent difficiles mais dès que la petite famille emménage à Terre Neuve, je me suis laissée séduire. Fait des petits rien du quotidien, c'est le roman d'une reconstruction. L' écriture colle à l'histoire, simple et dure. J'ai trouvé les descriptions vraiment belles, on parvient à imaginer tous les personnages dans leur complexités et leurs non-dits, on voit les paysages se dessiner sous nos yeux les éléments se déchaîner. Le seul petit reproche serait pour la narration qui à mon avis se trouve presque à l'arrêt par moment.
Un très belle lecture


4,75/5

_________________
Lectures en cours :  Indépendance de Richard Ford  ([i]Frank Bascombe T2) $

Dernières lectures : L' Intérêt de l' enfant de Ian McEWAN (4/5), Un week-end dans le Michigan de Richard Ford (4,5/5)(Frank Bascombe T1), [/i]L' Homme du verger d' Amanda COPLIN (4/5), La Pyramide de glace J-F Parot (3,75/5)(T12)
avatar
Lacazavent
Admin

Nombre de messages : 5583
Age : 31
Location : France
Date d'inscription : 25/10/2008

http://quandlappetitvatoutva.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Annie PROULX (Etats-Unis)

Message  Mousseline le Jeu 23 Fév 2012 - 16:55


(Rivages, 2002, 296 p.)

Nouvelles, Wyoming coeur

Onze nouvelles.

La première phrase : "Ennis del Mar se réveille avant cinq heures, le vent secoue la caravane, siffle autour de la porte et des encadrements de fenêtres en aluminium."

J'avais ce livre dans ma PAL depuis plusieurs années et je n'avais pas d'attentes. Alors quelle agréable surprise! J'ai été enchantée par les histoires d'Annie Proulx.

Annie Proulx raconte le monde rural, des gens simples qui vivent dans un état éloigné de tout. Il n'y a pas de superhéros ici. Et le Wyoming est loin d'être le pays de rêve tel qu'on peut se l'imaginer en regardant certains films, oui les paysages sont grandioses mais la vie est loin d'être idyllique. Et surtout ce n'est plus comme avant, les ranchs appartiennent pour beaucoup à des sociétés ou bien pour survivre les ranchers doivent accueillir des touristes et même les cowboys ne mangent plus de boeuf (du moins certains), on remplace les vaches par des bisons. Mais n'empêche qu'on est bien au Wyoming : un climat exigeant, des chevaux, des rodéos, les jeunes qui désertent en pensant trouver une vie plus facile ailleurs, les batailles entre ivrognes, on se balade avec sa carabine dans son pickup et c'est normal.

Il y a l'histoire de deux cowboys qui s'aiment - l'homosexualité est pratiquement un crime dans une région où la virilité compte par-dessus tout. Peut-être que vous avez vu le film Brokeback Mountain, il est tiré de la première nouvelle de ce recueil. Et puis il y a Diamond qui ne vivait que pour le rodéo, on lui avait pourtant dit que cela finissait toujours mal mais il ne le croyait pas. Ottaline est une grosse fille qui parle à un tracteur. Mero, un vieillard, est perdu dans un blizzard sur les routes du Wyoming, ça ne pardonne pas. Et encore d'autres histoires...

Une auteure à relire forcément! Et je me demande bien pourquoi je n'avais pas encore lu Annie Proulx.

Note : 4,25/5


p.s. Ne vous étonnez pas qu'à un moment donné que je suggère Annie Proulx comme auteure du mois. Very Happy

_________________
Mousseline

Magasin général tome 2 : Serge de Loisel et Tripp et L'île des chasseurs d'oiseaux de Peter May



"Happiness is only real when shared." (Christopher McCandless)
avatar
Mousseline
Admin

Nombre de messages : 4359
Date d'inscription : 24/10/2008

https://sites.google.com/site/lauteursamericains/home

Revenir en haut Aller en bas

Re: Annie PROULX (Etats-Unis)

Message  Mousseline le Lun 31 Déc 2012 - 5:27

Je veux lire livre, je crois que c'est en plein pour moi.



Lacazavent : je suis épatée par tout ce que tu as lu en littérature amércaine, tu es partout... et toi qui est si jeune en plus... car tu seras rendue à mon âge vénérable, tu seras une pro en la matière, bien meilleure que Francois Busnel. Very Happy

_________________
Mousseline

Magasin général tome 2 : Serge de Loisel et Tripp et L'île des chasseurs d'oiseaux de Peter May



"Happiness is only real when shared." (Christopher McCandless)
avatar
Mousseline
Admin

Nombre de messages : 4359
Date d'inscription : 24/10/2008

https://sites.google.com/site/lauteursamericains/home

Revenir en haut Aller en bas

Re: Annie PROULX (Etats-Unis)

Message  Lacazavent le Mer 2 Jan 2013 - 11:48

Very Happy Oh que oui, il devrait bien me plaire ce livre

J'ai encore beaucoup à lire Laughing ...pour être calé comme toi, Clarize, Busnel...etc

_________________
Lectures en cours :  Indépendance de Richard Ford  ([i]Frank Bascombe T2) $

Dernières lectures : L' Intérêt de l' enfant de Ian McEWAN (4/5), Un week-end dans le Michigan de Richard Ford (4,5/5)(Frank Bascombe T1), [/i]L' Homme du verger d' Amanda COPLIN (4/5), La Pyramide de glace J-F Parot (3,75/5)(T12)
avatar
Lacazavent
Admin

Nombre de messages : 5583
Age : 31
Location : France
Date d'inscription : 25/10/2008

http://quandlappetitvatoutva.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Annie PROULX (Etats-Unis)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum