Thomas B. REVERDY (France)

Aller en bas

Thomas B. REVERDY (France)

Message  Lacazavent le Dim 23 Nov 2008 - 10:58

De : Claarabel Envoyé : 21/08/2005 15:37
Thomas B. REVERDY - La montée des eaux

C'est incroyable toute la puissance de ce roman ! Je l'ai ouvert par pur hasard, c'est un premier livre d'un jeune auteur d'à peine trente ans, c'est simple, rudement bien écrit et je le recommande à tous les curieux de cette fraîche littérature contemporaine, dans laquelle j'inclue un auteur comme Olivier Adam par exemple.

Dans "La montée des eaux", on prend l'eau, c'est dit. Il y a deux récits, entremêlés. Un jeune homme qui rencontre le soir de la fête du Beaujolais une fille éblouissante, Eléonore. Et l'autre narrateur, Thomas, fait la visite d'un appartement vide, rempli de tableaux et de vieux livres, à renifler les traces de sa mère, récemment disparue. S'agit-il du même personnage ? Est-ce que ces deux histoires se croisent, ont un rapport et se rejoignent à la fin ? Seule la lecture de ce roman en dit plus long. Une chose flotte à la surface de ce marasme : la pureté du style de Thomas B. Reverdy. Un ton simple, épuré, tranchant, mais poétique et chatoyant.
J'étais charmée ! Pourtant au coeur de ces lignes, il y a toute la poisse d'un monde qui s'écroule, la pluie incessante, débordante, qui n'en finit plus et qui dure tout l'hiver. D'ailleurs, comme le conseille un personnage du roman, il faut laisser "passer l'hiver".
J'ai aimé cette allusion, même si la coincidence est nulle, car elle me rappelle un recueil d'Olivier Adam !..

Le dernier paragraphe de "La montée des eaux" est admirable : il conclue en douze lignes la portée de l'auteur, le sens caché de ce livre, toute sa signification, pour éventuellement ceux qui n'auraient pas tout compris. Car au-delà des instances de beuverie entre camarades de toujours, pas mal présentes dans ce livre, il y a de belles séquences d'émotion et de déclaration d'amour, histoire de souligner que l'amour, finalement, fait "figure d'âge d'or". J'ai adoré !

4/5



De : Claarabel Envoyé : 19/09/2005 14:46
Thomas B. REVERDY - Le Ciel pour mémoire
seuil, 210 pages

J'ai trouvé ce deuxième roman de Thomas B. Reverdy plus opaque que son premier, "La montée des eaux". L'histoire commence par la disparition de Guillaume, sur Coney Island. Dans un restaurant non loin de là, sa bande de copains l'attend, tous conviés pour un repas-souvenir. Mais Guillaume fera faux bond, et cette nuit-là il va disparaître, sans laisser de traces. Deux ans après, il envoie une lettre de Rome. Thomas, le narrateur, part à ses trousses. Mais se souvenir de son meilleur ami le renvoie à se rappeler son adolescence et la mort prématurée de sa mère. Et le roman va traiter de ces idées : vieillir synonyme de trahir, aller de l'avant après une adolescence heureuse, se souvenir des belles choses et accepter tant d'autres !

C'est un sujet assez ambitieux pour un jeune auteur de trente ans. Une nouvelle fois, l'histoire évoque la disparation et la mort. Thomas B. Reverdy semble être très marqué par ces thèmes, mais alors qu'il glissait une plume impeccable, de toute beauté et limpide comme l'eau claire dans son premier roman, "Le ciel pour mémoire" a quelques lacunes : des paragraphes flous, des manques, des confusions, des instants qui traînent... Ce roman n'est pas à la hauteur du précédent, toutefois j'accorde que l'auteur a beaucoup de talent et qu'il garde une place importante dans mes choix. Je vais continuer de le suivre, car sa petite musique me plaît !..

Extrait :
" Sans doute les regrets sont-ils les souvenirs qui durent le plus longtemps. La mémoire est une dette insolvable qu'on contracte avec la mort. "

3/5



De :lalyre7032 Envoyé : 07/11/2005 15:44
Thomas B.Reverdy - Le ciel pour mémoire Seuil

L'histoire commence sur une plage au sud de Brooklyn,Guillaume qui a donné rendez-vous à ses amis dans un bar russe,est là sur cette plage,il observe le coucher de soleil,il ne viendra pas rejoindre ses amis,il ne viendra plus.
Le narrateur qui fait partie de la bande invitée,vivra pendant des années portant le poids du non-dit.Ou est Guillaume?Les années passent,les amis se retrouvent à Rome;mais entre les forums impèriaux et les belles places italiennes,leur vieil ami ne réapparaîtra pas et personne ne sait encore pourquoi.

Mon avis:Un roman que j'ai lu d'un seul coup car je voulais savoir,un livre ou je suis restée sur ma faim.
3/5 Lalyre



De : Claarabel2 Envoyé : 05/12/2005 14:33

Il faut lire son premier : "La montée des eaux" !!!
avatar
Lacazavent
Admin

Nombre de messages : 5581
Age : 32
Location : France
Date d'inscription : 25/10/2008

http://quandlappetitvatoutva.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Thomas B. REVERDY (France)

Message  lalyre le Sam 25 Aoû 2018 - 16:21

Reverdy Thomas B.

L’hiver du mécontentement
Flammarion 22 août 2018
ISBN 978 2 0814 2112 7

220 pages


Quatrième de couverture
L’Hiver du mécontentement, c’est ainsi que le journal le Sun qualifia l’hiver 1978-1979, où des grèves monstrueuses paralysèrent des mois durant la Grande-Bretagne. Voici venir l’hiver de notre mécontentement, ce sont aussi les premiers mots que prononce Richard III dans la pièce de Shakespeare. Ce personnage, la jeune Candice va le jouer, dans une mise en scène exclusivement féminine. Entre deux tournées à vélo pour livrer des courriers dans un Londres en proie au désordre, elle cherchera à comprendre qui est Richard III et le sens de sa conquête du pouvoir. Au théâtre Warehouse, lors d’une répétition, elle croisera une Margaret Thatcher encore méconnue venue prendre un cours de diction et déjà bien décidée à se hisser à la tête du pays. Elle fera aussi la rencontre de Jones, jeune musicien brutalement licencié et peu armé face aux changements qui s’annoncent.


Mon avis
Voici l’hiver du mécontentement, ce sont les premiers mots de Richard lll dans la pièce de Shakespeare et c ‘est aussi le titre du journal Sun pour qualifier l’hiver 1978/1979 au Royaume-Uni, pendant lesquelles des grèves monstrueuses causèrent de grands problèmes tels que coupures d’électricité fréquentes et pénuries de nourriture ce qui a créé un important désordre dans le pays, car le service postal, les secteurs ferroviaires et aériens sont également touchés. Callaghan a dû faire face, lors même que sa ligne politique est de représenter les syndicats devant le parlement européen, tandis que Margareth Thatcher travaille à remporter les élections générales de 1979 et mettre en place une législation pour affaiblir les syndicats.
Parlons un peu de la jeune Candice, coursière faisant des kilomètres en vélo pour porter du courrier mais qui abandonne à cause du harcèlement de son patron, elle prétend quelle aime la solitude. Elle dit qu’elle aime marcher seule dans la rue, qu’elle aime rentrer seule chez elle et retrouver les choses là ou elle les a laissées.. Mais elle aime la musique, elle dit qu’elle aime chanter et même danser comme une folle toute seule, au milieu de la pièce, elle aime aussi le théâtre et va jouer le personnage de Richard lll. C’est aussi le chômage qui règne en maître, une jeunesse décadente qui écoute les les groupes musicaux les plus en vogue de l’époque ( Thomas Reverdy en fin de livre met ce qu’il appelle la bande originale du roman) pour dit-il être utile à ceux qui voudraient accompagner leur lecture en retrouvant le son d’une époque dont par exemple les Sex Pistols. L’auteur nous décrit la fin d’une époque, d’un autre monde, mais parle bien de ces jeunes qui avec toutes leur force, leur détermination et leur courage luttent pour se faire une place selon leurs rêves. J’ai ressenti ce roman historique très ressemblant de notre époque car tout ce qui y est repris nous le vivons aujourd’hui. Très difficile à lire mais je m’y suis accrochée car cette lecture fut intéressante….4/5
avatar
lalyre

Nombre de messages : 4508
Age : 86
Location : Belgique
Date d'inscription : 01/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Thomas B. REVERDY (France)

Message  géromino le Sam 25 Aoû 2018 - 18:25

Je ne suis pas assidu (pas assez, disons) aux rentrées littéraires, ni même aux auteurs contemporains/récents, mais ce livre décrit une période qui me parle particulièrement: Margareth Tatcher, les Sex pistols...  Merci Lalyre pour cette utile critique. Mais tu en parles comme une "lecture difficile"...?

_________________
                                                                                                                                                                              

Challenge "Book around the States":  18/50
avatar
géromino

Nombre de messages : 3184
Age : 54
Location : Finistère, FRANCE
Date d'inscription : 07/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Thomas B. REVERDY (France)

Message  lalyre le Sam 25 Aoû 2018 - 20:18

Géromini, ceci n'est que mon ressenti mais c'est surtout ce va et vient avec les personnages qui m'ont un perturbée, merci de ton passage flower
avatar
lalyre

Nombre de messages : 4508
Age : 86
Location : Belgique
Date d'inscription : 01/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Thomas B. REVERDY (France)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum