Nicolas Edme RESTIF DE LA BRETONNE (France)

Aller en bas

Nicolas Edme RESTIF DE LA BRETONNE (France)

Message  Lacazavent le Dim 23 Nov 2008 - 10:50

De : Le-réaliste-romantique Envoyé : 30/08/2008 02:22
Nicolas Edme Restif de La Bretonne - Les Nuits de Paris

Auteur français 1734-1806

Chronique du Paris de la deuxième moitié du XVIIIe siècle. L'auteur, qui se surnomme "le hibou" ou encore le "spectateur nocturne", parcourt les rues de la capitale et raconte ce qu'il voit. Il fréquente les petites gens, les milieux louches, tente de protéger la veuve et l'orphelin. Il a rédigé des milliers de pages, donc je n'ai lu évidemment qu'un bon extrait publié par les éditions 10/18. Le début du livre est anecdotique, le lecteur s'amuse au récit rigolo des scénettes nocturnes. Mais le recueil prend un tour dramatique à l'approche de la Révolution. L'auteur continuera, avec grands risques, à parcourir la ville lors des troubles et même lors de la Terreur. Il commente donc cette période à partir de la rue, offrant le point de vue du Parisien ordinaire.

L'auteur était probablement indicateur de la police, car la garde n'est jamais très loin. Il se permet néanmoins d'intéressantes réflexions sociales avant-gardes. Je recommande ce livre aux amants de la belle capitale.

3,5/5

le réaliste-romantique



De : gallomaniac Envoyé : 30/08/2008 22:30

Restif de La Bretonne est une des deux orthographies du nom; on écrit aussi Retif de la Bretonne.

Je n'ai jamais lu de Retif de la Bretonne, qu'il ait été indicateur de la Police; il était plutôt surveillé par la Police; en toux cas huée par les enfants par son habitude de graver des graffiti sur les parapets des ponts de l'Île Saint-Louis.
Il est connu par son autobiographie "Monsieur Nicolas".

J'ai lu de lui une jolie (auto)biographie familiale: Le Village (1778 ou 1779) sur son grand-père et son père et qui couvre près d'un siècle, de 1690 à 1779 et qui est toujours très intéressant à lire, mais quasiment introuvable, je crois. (Je le donnerais de mémoire la note 4,5/5).

Introuvable pour moi aussi: "Le Paysan perverti" que j'ai depuis longtemps dans mon LAL.
avatar
Lacazavent
Admin

Nombre de messages : 5581
Age : 32
Location : France
Date d'inscription : 25/10/2008

http://quandlappetitvatoutva.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nicolas Edme RESTIF DE LA BRETONNE (France)

Message  géromino le Jeu 13 Mar 2014 - 10:19

"Les Nuits Révolutionnaires" éd Le Livre de Poche 1998 448 pages

La Révolution française a donné lieu à une abondante littérature, soit d'Histoire -ouvrages sérieux, précis et dénués d'émotions- soit de romans -exaltant le courage des uns, la cruauté des autres, prenant parfois quelques libertés avec la réalité... Ici, il s'agit d'une chronique "sur le tas", un peu à la manière d'un envoyé spécial contemporain.

Les "Nuits de Paris" de Restif de la Bretonne constituent un ensemble dont les 6 premiers tomes ont été publiés en 1788, puis le tome 7 en 1789. 7 seront ajoutés en 1790. Un nouveau volume viendra terminer la série en 1794. "Les Nuits Révolutionnaires" forment un recueil tiré des "Nuits de Paris", dont la chronique débute le 27 avril 1789 et se termine en octobre 1793, juste après la mort de Marie-Antoinette.

L'auteur s'installe à Paris peu de temps avant les premiers signes de mécontentement du peuple parisien. Avec son oeil de "hibou spectateur nocturne", il décrit les événements tels qu'ils se présentent à lui. En se mêlant à la rue, il croise les domestiques, paysans, ouvriers, riches bourgeois, pauvres démunis, aristocrates suspects, égorgeurs des ruelles sombres,... C'est un tableau pittoresque et complet du Paris en ébullition. Il est souvent aux premières loges des événements, ou se réfère à des témoins dignes de foi lorsqu'il ne peut pas être lui-même présent sur les lieux.

Il intercale entre ses "Nuits" une nouvelle, souvent traitée à l'eau-de-rose, mais pas toujours, illustrant ainsi de pages romancées, le quotidien tumultueux et dramatique de la Révolution. Ces petites histoires forment une pause dans la narration et donnent une image réaliste des moeurs et coutumes de l'époque (mais on en a aussi un large éventail dans les commentaires de l'auteur). Je me suis un peu lassé de ces historiettes... D'abord parce que c'est rédigé dans un style lourd (le style de l'époque) qui ne me convient pas. Et puis, parce que mon esprit était déjà accaparé à suivre le déroulement historique et les nombreux renvois en fin de livre, qui aident à la compréhension et apportent des repères bien utiles. Il faudrait, dans une seconde lecture, que je prenne le temps de relire chaque histoire en y accordant plus d'attention; elles valent le coup de s'y attarder j'en suis sûr.

Dans l'ensemble, j'ai réellement eu l'impression de "vivre" l'Histoire en direct au coeur de Paris dans ces temps de feu et de sang qu'étaient la Révolution. Jamais je n'avais saisi aussi clairement les moeurs de l'époque (certains parfaitement ignobles, notamment la façon dont étaient traités les enfants -je parle de prostitution).

Note: 4/5


"Les Nuits révolutionnaires" ont été adaptés en série TV en 1989, avec Michel Aumont dans le rôle de Restif de la Bretonne.

Au sujet de la mini polémique "Restif était-il ou non un indicateur de la police?" il semble d'après Jean Dutourd (dans la préface) qu'il n'y ait pas de preuve le concernant. Par contre, il a fait partie d'une section de maintien de l'ordre dans son quartier.

_________________
                                                                                                                                                                              

Challenge "Book around the States":  18/50
avatar
géromino

Nombre de messages : 3184
Age : 54
Location : Finistère, FRANCE
Date d'inscription : 07/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum