Delphine de VIGAN (France)

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Aller en bas

Re: Delphine de VIGAN (France)

Message  Réaliste-romantique le Sam 3 Sep 2016 - 23:08

D'après une histoire vraie
452 p.

Après le succès inattendu de son roman précédent, Delphine de Vigan bloque face à l’écriture. Elle se fatigue des questions des lecteurs à savoir si tout est « vrai » dans son récit familial. Lors d’une soirée, elle rencontre L. avec qui le courant passe immédiatement. L. connaît beaucoup la narratrice, devient son amie et devient rapidement indispensable. L. est nègre d’écriture et signera des courriels et même de courts textes pour de Vigan. Elle cherche à la pousser à revenir au « vrai » et laisser tomber la fiction pour de bon. Delphine ne parvient toutefois plus du tout à écrire, d’autant plus qu’elle est perturbée par des lettres anonymes. L’emprise de L. est de plus en plus forte
 
Un roman captivant sur une emprise complète; je dirais un croisement entre le film Jeune femme cherche colocataire et Misery. En même temps, le livre offre une bonne réflexion sur le « vrai » dans la littérature actuelle, une mise en abyme avec ce livre dans le personnage porte le nom de l’auteure et partage beaucoup avec elle. Ceci est bien mené au point où moi, qui ne se préoccupe généralement pas de savoir si les histoires vraies le sont vraiment, je crois que l’auteure a toujours le droit de broder, même dans un livre « autobiographique », j’avais la tentation d’aller voir sur Internet si certains éléments s’étaient produits, car le récit est surprenant mais en même temps très crédible. La fin est ouverte, comme un bon roman fantastique, le lecteur peut choisir plus d’une explication.
   
4,5/5

Réaliste-romantique

_________________
Lectures en cours : Attachement féroce (V. G.) Sodome et Gomorrhe II (Marcel Proust)
En attente : 
Commentaire en attente : L'amie prodigieuse (Elena Ferrante)
avatar
Réaliste-romantique

Nombre de messages : 2079
Age : 42
Location : Outaouais, Québec
Date d'inscription : 30/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Delphine de VIGAN (France)

Message  dodie le Jeu 18 Jan 2018 - 17:44

Les loyautés


Dans ce roman choral, Delphine de Vigan fait intervenir quatre narrateurs, deux enfants et deux adultes. Les enfants, ce sont Théo et Mathis, deux amis de collège âgés de douze ans. Théo est un enfant de parents divorcés dont la garde alternée est insupportable à vivre pour lui: ses parents se haïssent mutuellement. Il essaie d'échapper à ce mal-être en suivant une voie qui ne peut que le mettre en danger. Son ami Mathis n'a pas les mêmes préoccupations mais, par amitié, va le suivre sur la mauvaise pente.
Les adultes sont Hélène, professeur des deux jeunes garçons, qui ayant eu elle-même une enfance brisée va très vite ressentir le malaise de Théo et essayer de lui venir en aide. Enfin, Cécile, la mère de Mathis va découvrir quelque chose qui va venir bousculer sa vie en apparence stable et bien rangée.

Ce roman est poignant du début à la fin et Delphine de Vigan, fidèle à son style, nous plonge dans cette histoire avec une écriture tout en délicatesse.

Les loyautés ce sont les promesses que l'on se fait à soi-même et qui sont parfois dures à tenir, c'est l'amitié indéfectible plus forte que la raison, c'est aussi parfois savoir dire "assez" et  partir pour mettre fin à une situation intenable.....

Un très beau roman 
5/5
avatar
dodie

Nombre de messages : 4615
Age : 54
Location : France
Date d'inscription : 11/04/2009

http://dodiecuisine.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Delphine de VIGAN (France)

Message  Awara le Sam 20 Jan 2018 - 15:54

J'ai vraiment très envie de le lire! Merci, Dodie.

_________________

avatar
Awara

Nombre de messages : 4165
Age : 73
Location : PARIS
Date d'inscription : 03/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Delphine de VIGAN (France)

Message  noemiejardine le Lun 29 Jan 2018 - 9:20

Très beau roman
Le post de Dodie vous dit tout ce qu’il faut savoir...
Ai toutefois trouvé la fin assez abrupte....
Est il possible qu’un Kindle ne vous soit téléchargé qu’en partie???
Mais non, ai vérifié, cela s’arrete Bien la
Et me prouve une fois de plus que terminer un récit est vraiment difficile!


4.5/5
avatar
noemiejardine

Nombre de messages : 601
Date d'inscription : 05/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Delphine de VIGAN (France)

Message  Chantal le Mar 15 Mai 2018 - 16:21

LES LOYAUTÉS :
JC Lattès - 206 pages.


Je vous livre la première page dont le roman en sera "l'illustration" :


Les loyautés.
Ce sont des liens invisibles qui nous attachent aux autres - aux morts comme aux vivants -, ce sont des promesses que nous avons murmurées et dont nous ignorons l'écho, des fidèlités silencieuses, ce sont des contrats passés le plus souvent avec nous- mêmes, des mots d'ordre admis sans les avoir entendus, des dettes que nous abritons dans les replis de nos mémoires.
Ce sont les lois de l'enfance qui sommeillent à l'intérieur de nos corps, les valeurs au nom desquelles nous nous tenons droits les fondements qui nous permettent de résister, les principes illisibles qui nous rongent et nous enferment. Nos ailes et nos carcans.
Ce sont les tremplins sur lesquels nos forces se déploient et les tranchées dans lesquelles nous enterrerons nos rêves.


Là tout est dit. Ces loyautés régissent la vie de Théo, de Mathis, d'Hélène et de Cécile. Jusqu'où peut on aller pour respecter ces loyautés? Quand faut-il passer outre? Pour sauver une vie?


Toujours cette écriture claire, limpide, pleine de sensibilité et de profondeur que j'aime tellement. 


5/5
avatar
Chantal

Nombre de messages : 2324
Location : France
Date d'inscription : 22/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Delphine de VIGAN (France)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum