Ananda DEVI (Maurice)

Aller en bas

Ananda DEVI (Maurice)

Message  Mousseline le Sam 22 Nov 2008 - 16:10

De : van1709 (Message d'origine) Envoyé : 2007-08-08 11:49

Eve de ses décombres

A l’île Maurice, Eve vit dans un quartier chaud, un quartier où vivent les réfugiés qui ont vu leurs maisons détruites par des cyclones et qui n’ont pas pu se trouver un autre logement. Eve est paumée, elle n’a rien, mais en échange de tout ce qu’elle demande, on lui demande quelque chose en retour. Alors elle se prostitue. Autour d’elle, on a Sad, Savita, et Clelio, et à travers leurs voix, on observe la descente d’Eve aux enfers.

Un livre que j'ai trouvé déprimant à souhait. Tout est noir, rien ne va, tout se passe mal. Je l’ai lu parce que j’en avais entendu du bien, mais vraiment, je me suis forcée à le finir. Je n’ai pas réussi à entrer dans l’histoire et Eve ne m’a absolument pas touchée. Peut-être qu’un autre style m’aurait permis de continuer, ou que ce n’était pas pour moi le bon moment de le lire, quoi qu’il en soit, je n’ai pas aimé.

Note : 2/5
Mousseline
Mousseline
Admin

Nombre de messages : 4359
Date d'inscription : 24/10/2008

https://sites.google.com/site/lauteursamericains/home

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ananda DEVI (Maurice)

Message  lalyre le Dim 19 Juil 2009 - 11:34

Le sari vert
Ananda Devi
Gallimard 2009
214 P.
Sur l'île Maurice ,dans une maison de Curepipe,Bissam Sobnath,un vieux docteur arrive à la fin de sa vie,il est alité dépendant de sa fille Kitty et de Malika,sa petite-fille,lesbienne qui vit avec Marie-Rose.Cet homme a le coeur empli de venin ,c'est un monstre de cruauté,il a battu sa femme ,allant jusqu'à lui verser une marmite de riz chaud sur sa tête ,le riz mal préparé à son goût,cette femme est morte.On devine que cet homme a toujours violé sa fille Kity,sans que pour cela le mot "inceste " ne soit prononcé dans le roman.Il va mourir d'un cancer,son corps pourrit déja tant le venin et la méchanceté qu'il déverse ,le rongent.Elles sont là,elles l'écoutent raconter des mensonges ,comme s'il croyait que ses paroles seraient absoutes,elles sont là et savent que ce monstre ne peut rien ressentir,ni souffrir,n'y avoir d'émotions tant son coeur est sec et pourri de malfaisance.Le sari vert c'est celui que sa femme portait le jour de sa mort,comme pour le provoquer,lui dire qu'elle resterait toujours belle ,jusque dans son souvenir à lui ,le rongeant de haine et de mépris mais pas de remords ,ho non!!!!!.Un sari vert que Kity,sa fille porte à l'instant ou il va mourir ,cette fille dont il a déclaré à Malika qu'elle était folle .mais Kity a parlé a Malika,lui a raconté sa vie.Il sait qu'il va mourir mais nul repentir chez cet homme ...Il meurt....Les appelle,nul ne vient......Il est mort,elles sont là ,le regardent, ce monstre qui les a tant fait souffrir.........

Une histoire atroce qui prête à reflexion ,ou encore dans l'intimité des familles ,l'innocence de l'enfant est bafouée,car l'être qui se vide dans son lit et qui pue ,comment pourrait-il mourir autrement que dans ses excréments.Dans ce roman,quelle haine,quelle monstruosité ,que de violence physique et verbale,mais tellement bien écrit
5/5
lalyre
lalyre

Nombre de messages : 4611
Age : 86
Location : Belgique
Date d'inscription : 01/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Ananda DEVI (Ile Maurice)

Message  Manu le Sam 13 Fév 2010 - 11:20

INDIAN TANGO - Folio 4854 - 2009

Je n'aime pas trop refermer un livre avant de l'avoir terminé. J'ai lu quelques chefs d'œuvre qui ne se sont révélés comme tels qu'en cours de lecture. Mais dans le cas d'Indian Tango, lire la moindre ligne me demandait un tel effort qu'à la page 79 (sur 254), j'ai rendu les armes. Pourquoi ? Je n'ai absolument pas accroché au style ampoulé de l'auteur. Celle-ci est aussi poétesse, et semble faire prévaloir la qualité esthétique (à mon sens, très relative) des mots et de leur assemblage au sens de ce qu'elle écrit, et qui donc, à mon humble avis, n'en a pas.
Impossible donc de donner une cote.
Manu
Manu

Nombre de messages : 31
Age : 59
Location : Bruxelles
Date d'inscription : 14/08/2009

http://anadi.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ananda DEVI (Maurice)

Message  Shan_Ze le Mar 15 Juin 2010 - 19:51

Indian tango d’Ananda Devi
(Gallimard, 195 pages)

J’aurais du mal à résumer ce livre...

De nos jours, en Inde. On alterne entre deux personnes : un narrateur écrivain qui suit une femme qui la trouble émotionnellement et une femme mûre, mariée et mère de deux enfants maintenant adultes. J’ai préféré suivre les passages avec Subhadra où on découvre sa vie de femme entre son mari, sa belle-mère et son fils. Ceux du narrateur m’ont d’abord apparu difficiles à suivre et j’ai commencé à m’y intéresser dans les cinquante dernières pages, dommage…

C’est un livre sur l’Inde, sur la sexualité, sur la sensualité, sur les femmes. C’est dommage que je ne sois rentrée dans l’histoire que vers la fin. L’idée de laisser le vocabulaire du narrateur écrivain neutre au début est excellente. J’essayais en vain de déterminer si celui-ci était homme ou femme.

Je ressors assez mitigée de ce livre, j’ai eu du mal à embarquer, il m’est longtemps resté mystérieux. Peut-être un autre de ses livres me convaincra plus ?

Note : 2.5/5
Shan_Ze
Shan_Ze
Admin

Nombre de messages : 7978
Age : 35
Location : Lyon/France
Date d'inscription : 26/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ananda DEVI (Maurice)

Message  Shan_Ze le Lun 5 Mar 2012 - 21:11

Le sari vert d'Ananda Devi
(Folio, 255 pages)




Dans une maison, le docteur Bissam, père de Kitty et grand-père de Malika est alité. C'est ce vieillard aigri et rempli de haine qui raconte ses sentiments avec sa fille mais surtout sa violence passée envers sa jeune épouse à l'époque. Ce vieil homme raconte son passé, son présent avec sa fille et sa petite-fille qu'il traite avec mépris mais aussi son futur qui ne fait aucun doute...

Je ne pensais pas que j'aurai aimé autant ce roman après avoir de la peine à finir Indian Tango mais Le sari vert m'a accroché dès les premières pages malgré la noirceur de la narrateur du docteur. Ananda Devi raconte magnifiquement cette histoire de trois générations, en arrivant à faire passer les émotions des personnages féminins à travers la cruauté du vieillard. Ce choix de ne jamais nommer la mère de Kitty par l'autre, la mère, la métaphorisant avec le sari vert qu'elle portait une fois est vraiment juste. Un livre à ne pas lire n'importe quand, à ne pas offrir à n'importe qui mais un roman très fort que je ne regrette pas d'avoir lu.
Note : 4.75/5
Shan_Ze
Shan_Ze
Admin

Nombre de messages : 7978
Age : 35
Location : Lyon/France
Date d'inscription : 26/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ananda DEVI (Maurice)

Message  Lacazavent le Mer 27 Juin 2012 - 21:46

Le sari vert d' Ananda Devi
Gallimard, Folio / 254 pages



« Celui qu’on dit monstre est l’expression la plus achevée de l’espèce. Celui que l’on dit monstre est terrifiant de beauté plutôt que d’être terrifiant tout court parce qu’il décèle avec une finesse
inhumaine les failles des autres et les élargit et les aggrave, et il devient ainsi cet idéal de sombre
masculinité que les mythologies prêtent aux dieux et aux démons. Quelle merveilleuse sensation
que de plier une créature à sa volonté ! » Dans une maison sur l'île Maurice, un vieux médecin à l'agonie est veillé par sa fille et par sa petite-fille. Entre elles et lui se tisse un dialogue d'une violence extrême, où affleurent progressivement des éléments du passé, des souvenirs, des reproches, et surtout la figure mystérieuse de la mère de Kitty, l'épouse du « Dokter-Dieu », qui a disparu dans des circonstances terribles. Elles ne le laisseront pas partir en paix.


C'est un court roman qui m' aura beaucoup touché. Difficile de faire des personnages plus antipathiques que cette famille. Alors certes le docteur n'est loin d'être un saint mais les femmes qui l'entoure et profite de sa vieillesse et de sa dépendance pour en tirer quelques vengeances sont à mon avis tout aussi blâmables. Il y a énormément de douleur, de noirceur.
Un livre dont je me souviendrai longtemps.

PS: La mise en garde de Shan-Ze dans sa dernière phrase est très juste. Very Happy



4,5/5

_________________
Lectures en cours :  Indépendance de Richard Ford  ([i]Frank Bascombe T2) $

Dernières lectures : L' Intérêt de l' enfant de Ian McEWAN (4/5), Un week-end dans le Michigan de Richard Ford (4,5/5)(Frank Bascombe T1), [/i]L' Homme du verger d' Amanda COPLIN (4/5), La Pyramide de glace J-F Parot (3,75/5)(T12)
Lacazavent
Lacazavent
Admin

Nombre de messages : 5581
Age : 32
Location : France
Date d'inscription : 25/10/2008

http://quandlappetitvatoutva.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ananda DEVI (Maurice)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum