Georges-Jean ARNAUD (France)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Georges-Jean ARNAUD (France)

Message  gallo le Sam 22 Nov - 13:30

Georges-Jean Arnaud est né le 3 Juillet 1928 en Camargue.

Après des études de droit et un séjour à l'Institut des Sciences Politiques, il écrit son premier roman policier en 1951. Dès lors, G.-J. Arnaud ne cessera plus d'écrire, s'attaquant à tous les genres de la littérature populaire: policier, espionnage, aventure, science-fiction, fantastique. Au total, près de quatre cents romans...

(extrait de wikipédia:)
Les deux Georges Arnaud : une malheureuse homonymie
De son vrai nom Henri, Georges, Charles, Achille Girard, Georges Arnaud est contemporain d'un autre écrivain français, dont pour comble d'ironie Georges Arnaud était le véritable patronyme. Ce dernier a dû signer ses œuvres Georges-Jean Arnaud ou Georges J. Arnaud pour se singulariser. « J’ai souffert énormément qu’il y ait un autre Georges Arnaud… De voir un bouquin aussi bon que Le Salaire de la peur avoir un succès formidable, parce que c’était un certain Georges Arnaud qui, lui-même, avait pris un pseudonyme, j’avais l’impression qu’on m’avait fauché mon nom ».


De : 1982Naurore (Message d'origine) Envoyé : 03/04/2004 17:33
Georges-J. ARNAUD - La compagnie des Glaces vol.1
(La compagnie des Glaces, Le Sanctuaire des Glaces, Le Peuple des Glaces, Les Chasseurs des Glaces)

Note : 4.25/5

Résumé :
La lune a explosé et la poussière qui s'en est dégagée cache le soleil. La Terre est envahie par les glaces, obligeant les Hommes à vivre sous des dômes plus ou moins chauffés. Ils ne se déplacent qu'en train, et ne vivent que dans des trains plus ou moins gros. Rien n'est fixe, tout est mobile, c'est la devise de la compagnie qui a autorité sur tout. Seulement quelques compagnies ferroviaires se partagent le globe, et se font la guerre. Mais un peuple résiste au froid, les Hommes Roux. Certains les considèrent comme des animaux et d'autres comme des humains à part entière.

Mon avis :
Les 4 premier tomes de cette 1ére série de 62 tomes sont encourageant. J'ai beaucoup aimé. C'est loin d'être de la grande littérature, le langage est simple et facile à comprendre. Les personnages sont très attachants, un peu stéréotypés parfois, mais cela colle avec l'histoire.Je ne sais pas si je vais lire toute la série car il est possible qu'il y ait un effet de ras le bol au bout d'un moment, mais je vais certainement en lire une bonne partie. Cela reste une lecture reposante et plaisante. On peut en lire un tome entre 2 livres plus conséquents.
Dans cette histoire, on trouve aussi notre réalité transposée chez d'autres peuples, c'est-à-dire le racisme en masse, le génocide, l'assouvissement d'un peuple complet pour un autre et les grandes propagandes pour que le peuple ne s'aperçoive de rien.
Je conseille cette série à tous les amoureux de la SF.


De : 1982Naurore Envoyé : 01/05/2004 12:56
Georges-J. ARNAUD - La Compagnie des Glaces vol.2
(L'Enfant des Glaces, Les Otages des Glaces, Le Gnome halluciné, La Compagnie de la banquise)

Note : 4/5

Quatrième de couverture :
En s'intéressant de trop près à l'origine des mystérieux Hommes Roux, le glaciologue Lien Rag a déclenché une véritable bombe à retardement. Son fils Jdrien, né de l'amour interdit avec une femme du froid, va très vite se retrouver au centre du conflit. Adopté par le nain aboyeur du cabaret Miki, qui décide de ne pas le rendre à son père, l'enfant, doté d'étranges pouvoirs, devient l'enjeu d'une folle compétition entre les deux hommes. Et puisque Lien Rag prend de plus en plus d'importance au sein de la Panaméricaine, celui que l'on surnome déjà le "Gnome halluciné" se lance dans la création, sur les glaces du Pacifique, d'un fantastique empire du rail.

Mon avis :
Ce 2ème volume est à la hauteur du 1er. La langue est toujours aussi simple, facile à comprendre, rapide à lire. L'histoire reste prenante, avec des rebondissements. Dans ce volume, les personnages se retrouvent chacun sur leur propre chemin, ce qui fait qu'il y a plusieurs histoires à suivre. Certains personnages passant presque inaperçu dans le 1er volume sont au 1er plan ici, et prennent une part importante de l'histoire, et d'autres passent aux oubliettes. Un point m'a semblé flou, qui était déjà dans le 1er mais un peu plus flagrant ici, c'est que l'on n'a pas une idée précise du temps qui passe dans l'histoire, cela reste très vague. Il y a quelques indications de temps, on suppose certaines choses puisqu'il est dit que l'enfant grandit, mais rien de très précis.


De : 1982Naurore Envoyé : 02/05/2004 01:12
Il y a quand même 63 tomes pour la 1ére époque, 16 pour la 2nde et 11 pour Les Chroniques Glaciaires ( l'auteur a dû fatiguer un peu vers la fin ! ). Si j'arrive au bout ce ne sera pas avant quelques mois, ou plutôt quelques années...


De : 82naurore Envoyé : 31/01/2005 17:55
Georges-J. ARNAUD : La Compagnie des glaces vol.3
(Le Réseau de Patagonie, Les Voiliers du rail, Les fous du soleil, Cancer Network)

Note : 4/5

Quatrième de couverture :
Depuis le détournement d'énergie effectué par la Panaméricaine, les habitants de la province de Patagonie meurent de froid et de faim par miliers. Une nouvelle fois, Lien Rag entre en dissidence contre la compagnie de Lady Diana. A l'Est, Le Gnome halluciné, devenu le Kid, poursuit son rêve de puissance. Les 2 hommes vont bientôt joindre leurs forces et édifier une Compagnie nouvelle.
Mais pour faire pression qur eux, la directrice de la Panaméricaine a fait enlever Jdrien, le fils de Lien, en qui les Hommes Roux voient l'Enfants-Dieu qui leur a été promis.

Mon avis :
Toujours dans la même lignée que les 2 premiers volumes, celui-là soulève beaucoup de questions. Des histoires parallèles se forment petit à petit : des histoires de guerre, une sorte d'enquête sur l'origine des Hommes Roux... Les personnages sont attachants, je les suis avec beaucoup de plaisirs dans leur péripéties. Je conseille cette série à ceux qui déjà, aiment la science-fiction, et à ceux qui veulent se détendre un peu. C'est le genred'histoire dont on ne perd jamais vraiment le fil, on s'y replonge facilement même après une coupure. Mais j'ai toujours le même point négatif que dans le 2ème vol : la notion du temps et très floue. Mais ça n'empêche en rien l'évolution de l'histoire.

Aurore


De : lalyre7032 Envoyé : 01/03/2005 15:49

Spoliation - G-J Arnaud

Spoliation débute dans une ambiance particulière ou le suspense s'installe dès le prologue pour nous engluer et nous retenir jusqu'à la fin.
Une vieille dame vit seule dans une immense maison qu'elle a scindée en deux, dont une partie ou elle a enfermé des trésors composés de vieux meubles,de vaisselle et de bibelots anciens.Des squatters investissent les lieux et la vieille dame est persuadée que ce sont des fantômes d'une famille juive qu'elle a fort bien connue lors de la dernière guerre mondiale.Deux des squatteurs se mettent en tête de revendre de la lingerie à des receleurs,mettant la main dans un engrenage infernal.

S'ensuit une histoire basée sur une sordide affaire de spoliation qui nous entraine dans une ambiance et une atmosphère assez trouble. C'est une oeuvre forte et dense qui maintient le suspense jusqu'au bout
4/5
De : 82naurore Envoyé : 19/03/2005 15:37
Georges-J. ARNAUD : La Compagnie des Glaces vol.4
(Station fantôme, Les Hommes-Jonas, Terminus Amertume, Les Brûleurs de banquise)

Ma note : 4/5

Quatrième de couv.:
Pour échapper à la terrible Lady Diana, Jdrien l'enfant aux pouvoirs, Yeuse et 3 autres compagnons, vont se réfugier à l'intérieur d'une Atlatide des glaces dont tous les habitants ont mystérieusement disparu 100 ans auparavant, mais sont-de bien les descendants qui, bravant la religion du rail, circulent sous la banquise à bord de surprenant vaisseaux? Pendant ce temps, Lien Rag, à la recherche de son fils, doit affronter une amibe géante rôdant le long des réseaux des Disparus. Et c'est avec le courage et un sens aigu de la stratégie que le Kid, patron de la compagnie de la banquise, va d'abord endurer une guerre civile puis faire face à l'agression du géant interventionniste panaméricain.

Mon avis :
Je n'ai pas grand chose à dire de plus que sur les autres volumes. J'aime toujours autant cette série. Je me suis attachée aux personnages et à leur péripéties. A chaque fois que je pense que je vais en avoir marre de cette série, une nouvelle énigme me tient en haleine. Peut-être que je finirai par en être lassée, mais ce n'est pas encore le cas, surtout tant que l'énigme principale (l'origine des Roux) n'a pas trouvée son dénouement. Ce qui est sûr, c'est que je ne peux pas tout lire d'affiler, 2 c'est mon maximum. Mais pour le moment je compte continuer.

Aurore


De : 82naurore Envoyé : 08/06/2005 11:13

Georges-J. ARNAUD : La Compagnie des Glaces vol.5
(Le Gouffre aux Garous, le Dirigeable Sacrilège, Liensun, Les Eboueurs de la vie éternelle)

Note: 4/5

4ème de couverture :
Pendant qu'une poignée de Rénovateurs du Soleil, à bord de leur dirigeable sacrilège, continue de défier la société du rail, le Kid, dont la rancune est tenace, veut rayer de la carte Kaménépolis, la capitale de la Compagnie de la Banquise qui l'a trahi et forcé à l'exil, Jdrien, messie des Hommes du Froid, sent confusément qu'un jour prochain il devra affronter son demi-frère Liensun, pour le moment un enfant aux pouvoirs naissants. Quant à Lien Rag, parti en quête des ses origines, il est persuadé d'être investi d'une mission capitale destinée à lever le voile sur un secret très ancien, certainement lié aux Garous, ces créatures hybrides dont on ignore presque tout. Et si, affrontant tous les dangers, le glaciologue courraitinéluctablement à sa perte ? Avec ce 5ème volume s'achève la première partie du cycle de la Compagnie des Glaces.

Mon avis :
Toujours rien de spécial à rajouter concernant le style et les personnages par rapport aux précédents volumes. J'ai eu un petit ras-le-bol au début, je me suis demandée si j'allais arriver au bout du livre, et finallement, je me suis replongée dans l'histoire, et je pense que je suis repartie pour quelques tomes.
Depuis le début l'auteur s'attaque plus ou moins à la religion, mais là, les hypothèses prennent forme, et les révélations sont surprenantes.
Je pense que rien que pour voir voir l'étendu de l'imagination de l'auteur, ça vaut la peine de lire la suite.

Aurore


De : gallomaniac Envoyé : 09/07/2008 20:05
Raison Perdu, policier de G.J.ARNAUD. Ma note 3/5.
Fleuve noir 1979.

Au sud de la France, une jeune fille, adoptée, est internée dans un hopital psychiatrique. Elle inculpe hystériquement ses parents dávoir fait dispara6itre un jeune homme il y a trois ans, et puis un homme il y a deux semaines. Le jeune psychologue Daniel Barrière, qui est susceptible aux charmes de la jeune fille, va examiner ce qui pourrait être la part de vérité dans cette inculpation. Et la part de vérité est grande... il trouve la trace des deux disparues dans une communauté hippie et dans des bouteilles de Rivesaltes. Pas sans avoir à subir quelques coups durs par deux motards. Mais si le mensonge est parfois rapide comme le feu, la vérité le rattrappe quand même.

Récemment on a discuté sur les deux auteurs homonymes Arnaud. Je connaissais Georges ARNAUD auteur du "Le salaire de la peur" et en bouquinant en juin en France, je tombe sur un livre de cet autre G.J. Arnaud: impossible de ne pas l'acheter. Et voilà, c'était un livre de détente agréable, bon pour la note 3/5.
G.J.Arnaud a une liste impressionnante de livres à son nom et celui de ses multiples pseudos, voir: Bibliographie complète http://www.inspecteurmatis.com/biblio.html
avatar
gallo

Nombre de messages : 2598
Location : Pays-Bas
Date d'inscription : 29/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Georges-Jean ARNAUD (France)

Message  Parch le Jeu 29 Sep - 9:44

Georges J. Arnaud, La compagnie des glaces, tome 1, 1980, 200 pages

Après l'explosion de la lune, une épaisse couche de poussière autour de l'atmosphère terrestre empêche les rayons du soleil d'atteindre la Terre. La planète se retrouve plongée dans une nouvelle ère glacière. Les Etats ont disparus, ce sont des compagnies ferroviaires qui se partagent le monde : elles gèrent la société et s'opposent les unes autres à travers d'interminables guerres.

C'est dans ce contexte qu'évolue le glaciologue Lien... Il mène l'enquête pour savoir ce que la Compagnie cherche à cacher au sujet de l'origine des hommes roux, êtres résistants au froid apparus il y a une centaine d'années et maintenus à l'écart de la société.

La lecture est agréable. Divers genres sont ici mêles (enquête, roman à l'eau de rose, aventure, post-apo). On retrouve les éléments classiques de la distopie (contrôle social, torture, etc.). Cette science fiction ferroviaire est assez réussie. En revanche la poursuite de l'aventure semble interminable : 62 tomes composent la saga !

Ma note : 4,5/5

Mots clés : Science fiction, post-apocalyptique, ère glacière, glace, chemin de fer, train
avatar
Parch

Nombre de messages : 619
Age : 32
Location : Aix-en-Provence, France
Date d'inscription : 25/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum