Terry PRATCHETT (Royaume-Uni)

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Terry PRATCHETT (Royaume-Uni)

Message  Louvaluna le Ven 21 Nov 2008 - 19:54

Terry Pratchett est un écrivain anglais, né le 28 avril 1948 à Beaconsfield, dans le Buckinhamshire.

Sa série la plus connue, Les Annales du Disque Monde, présente un univers de fantasy burlesque et parodique, où l'action se déroule sur un monde plat, supporté par quatre éléphants reposant sur le dos de la tortue géante A'Tuin.

Les Annales du Disque Monde parodient tous les domaines: Science-fiction, fantasy, films d'Ingmar Bergman, l'Australie, la réalisation de films, la publication de livres, le rock'n'roll, la religion, la philosophie, l'histoire de l'Égypte, la monarchie...

------------------------------------------------------------------------------------

De: Annabelle

Terry Pratchett - Les Annales du disque-monde , tome 1 : La huitième couleur
(Pocket, 1997, 265 pages)
J'ai bien aimé ce livre, ce n'est pas le meilleur dans le genre que j'ai lu mais ça vaut la peine de le lire pour découvrir jusqu'où l'imaginaire peut aller. On a envie de tourner les pages et de revenir lire certaines phrases. Bel humour également. Je ne sais pas si je vais lire tous les livres de la collection, mais j'ai les trois premiers et je vais les lire c'est certain, par contre pas tout de suite je vais attendre un peu.

J'ai vraiment bien aimé le découvrir. Le problème ce ne sont pas les livres mais mon amour pour la science-fiction qui n'est pas très très poussé!

Note : 4/5
(Annabelle)


De : 82naurore Envoyé : 16/09/2007 14:33

Terry PRATCHETT: Les annales du Disque-Monde, tome 1: La huitième couleur
Pocket Fantasy 266 p.

Ma note : 3/5

Quatrième de couverture : Dans une dimension lointaine et passablement farfelue, un monde en forme de disque est juché sur le dos de quatre éléphants, eux-mêmes posés sur le dos d'une tortue. A Ankh-Morpork, l'une des villes de ce Disque-Monde, les habitants croyaient avoir tout vu. Et Deuxfleurs avait l'air tellement inoffensif, bonhomme chétif fidèlement escorté par un Bagage de bois magique circulant sur une myriade de petites jambes. Tellement inoffensif que le Praticien avait chargé le calamiteux sorcier Rincevent de sa sécurité dans la cité quadrillée par la guilde des assassins ; mission périlleuse et qui va les conduire loin : dans une caverne de dragons et peut-être jusqu'aux rebords du disque. Car Deuxfleurs appartenait à l'espèce la plus redoutable qui soit : c'était un touriste...

Mon avis : La huitième couleur est la première histoire des annales du Disque-Monde. Si les livres sur ce Disque -Monde peuvent être lus indépendamment les uns des autres, celui-ci est comme une sorte de présentation de l'univers complètement dégenté de l'univers de Terry Pratchett . Le contenu est dense et complexe, ce qui ne rend pas toujours la lecture facile. Certaines phrases ont une construction particulière , bizarre , ce qui oblige parfois à revenir dessus pour vérifier que l'on a bien lu cette phrase correctement, que l'on a bien saisi tout l'humour qui s'en dégageait. Ajouté à cela, les noms des lieux et des personnages imprononçables, la lecture est souvent ralentie. (Je n'écarte pas non plus le fait que mon cerveau tourne parfois au ralenti aussi ! ) Malgré tout ça, l'histoire complétement tordue dans ce monde totalement halluciné est accrocheuse, et je lirai avec plaisir d'autres chroniques du Dique-Monde.


De : Ysla Envoyé : 23/05/2008 22:04

Terry PRATCHETT: Les annales du Disque-Monde tome 4 : MORTIMER
Pocket Fantasy, 236 p

Mortimer est un jeune garçon qui n'est pas fait pour les travaux agricoles. A la foire à l'embauche, la Mort lui propose de devenir son apprenti et il accepte car personne d'autre ne lui a offert de travail. Commence alors pour Mortimer une aventure à laquelle les habitants de Disque-Monde n'ont même jamais rêvé...

Mon avis : voilà un livre très drôle, très divertissant et entraînant. Je me suis trouvée prise par l'histoire de la Mort et de Mortimer, impatiente de découvrir son issue et ses rebondissements. Le personnage de la Mort, que j'avais déjà découvert dans "La huitième couleur" ainsi que dans le téléfilm tiré du livre "Le père Porcher" (croisé par hasard à Noël sur M6, moi qui ne regarde jamais la télé...) me fait beaucoup rire et je le trouve très surprenant. Le décor est fascinant aussi et très fourni. C'est peut-être le petit reproche que j'ai à faire : je me perds un peu sur le Disque-Monde, j'aimerais bien avoir une carte sous les yeux, pouvoir me déplacer d'un pays à l'autre, d'une ville à l'autre visuellement. Car il y a tellement de lieux divers et variés ! Et je n'ai pas vraiment compris ce qu'est le "Moyeu"... Mais je pense que lorsqu'on lit plusieurs tomes des annales, on s'y retrouve un peu mieux. Il y a trop d'années que j'ai lu "La huitième couleur" pour avoir des souvenirs précis et je n'en ai pas encore lu d'autre (mais j'y compte bien).
En tout cas, Terry Pratchett est un très bon conteur et l'humour présent dans ce livre est vraiment excellent, j'ai souvent éclaté de rire durant ma lecture !

Ma note : 4/5


De : 1982Naurore Envoyé : 08/06/2004 00:15

Terry PRATCHETT: Les annales du Disque-Monde tome 6 :TROIS SOEURCIERES

En un mot, woaw!!!!!!!!! J'ai beaucoup rit durant cette lecture. Je pense que c'est loin d'être mon dernier Pratchett.Tous ces personnages plus comiques les uns que les autres, ce monde créé spécialement pour ces personnages, l'ambiance moyen-âgeuse en décalage avec le franc parler des sorcières... Je le conseil aux accros des histoires comique/absurde, avec un petit brin de fantasy.
Je voulais juste vous citer une phrase qui m'a marquée, au point d'en retenir le numéro de la page (69) : "Une année s'écoula. Les jours défilèrent patiemment un à un. Au début du multivers ils avaient essayer de tous passer en même temps, et ça n'avait pas marché".

Ma note : 4.5 / 5
Aurore



De : Shan_Ze Envoyé : 27/02/2005 20:18

Les trois soeurcières de Terry Pratchett

Le roi a été tué par le duc Kasqueth. Son fantôme erre dans le château. Les 3 sorcières vont confier son fils à une troupe de théatre ambulant. Il faut rétablir l'héritier sur le trone dans quinze ans... enfin c'est sans compter sur nos trois soeurcières...

L'humour de Pratchett, j'y adhère plus que tout! Je ne m'en lasserai jamais j'ai l'impression! Ces notes en bas de page qui me font toujours rire autant!( J'ai commencé par le premier tome et enchainé dans l'ordre) Et ces clins d'oeil aux contes pour enfants ou au célèbre Macbeth!
Enfin, j'ai quand meme moins aimé ce sixième tome que le quatrième, Mortimer! Si vous aimez la Mort ( je parle du personnage ), vous pouvez vous jeter dessus! Ca reste pour l'instant, mon préféré de la série. Allez, le prochain, c'est Pyramides...
Note : 4/5


De: Polluxe

J'ai terminé Pyramides, le 7e tome des annales du disque-monde de Terry Pratchett. Toujours aussi délicieux cet auteur!

Chaque tome des annales raconte l'histoire particulière d'un habitant du disque monde, et quelquefois ses principaux personnages font une apparition, dans celui-ci on a entrevu brièvement La Mort. Ce tome s'est attardé au sort d'un héritier du royaume du Jolimôme, et de ses pyramides (en référence aux pharaons et aux pyramides de notre monde à nous). Seulement Teppic (l'héritier) ne veut pas devenir roi, il veut devenir assassin! Et il part dans la ville étudier pour faire ce métier. Il finira malgré lui par revenir et faire construire une pyramide gigantesque, ce qui aura des effet désastreux sur les dimensions connues et inconnues.

Toujours aussi bidonnant, je me suis, bien malgré moi, esclaffée de rire plus d'une fois. Pas un de ses meilleurs par contre.

Note : 3.8/5
Polluxe


De : Shan_Ze Envoyé : 27/03/2007 09:46

Éric de Terry Pratchett (Annales du Disque-monde, tome 9)

Eric, un jeune démonologue lance des invocations afin que des démons y répondent. Malheureusement pour lui, seul Rincevent, le plus incompétent des mages du Disque-Monde et le Bagage apparaissent dans le cercle magique. Éric demande « seulement » 3 choses à Rincevent mais ses vœux leur feront traverser l’Histoire…
Une nouvelle aventure du Disque-Monde avec l’infatigable Rincevent, un peu décevante, malgré des découvertes assez plaisantes de l’histoire «Disque-Mondienne», le récit semble un peu moins drôle et magique que les précédents.

Note : 3.25/5
avatar
Louvaluna

Nombre de messages : 1131
Location : France (Est)
Date d'inscription : 28/10/2008

http://biblioscopie.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Terry PRATCHETT (Royaume-Uni)

Message  gallo le Lun 24 Nov 2008 - 17:01

De: Polluxe

Terry Pratchett - Les Annales du disque-monde - tome 15 : Le guet des orfèvres
(Pocket, 2004, 408 pages)
Cette fois-ci il se passe de drôle de choses dans la ville de Ank-Morpok, on a volé un objet mystérieux à la guilde des assassins! Et ce sont les gars du guet de nuit qui vont aider à résoudre ce mystère. Pas facile, surtout que pour satisfaire aux nouvelles normes anti-discriminatoires on a dû engager un nain, un troll et une louve-garou! Et il faut faire vite car le capitaine se marie demain et doit remettre sa plaque.

Il me fait toujours autant tripper! Smile

Note : 4.5/5
Polluxe


De : grenouille Envoyé : 08/09/2005 17:59

Les Annales du Disque-Monde, Tome 23 : Le Dernier héros

Traduction : Patrick Couton
Illustrations : Paul Kidby
Editions l'Atalante, 2001/2003 (France), grand format, 176 pages, 23x27 cm.

Résumé : Quelque part sur le disque monde, la horde d'argent composée de vénérables vieillards dont les épées cliquètent autant que leurs vieux os, marchent vaillamment vers leur dernière mission : aller chercher noise aux Dieux à cause d'une vieille histoire de feu qu'on leur aurait piqué...
Parallèllement, à Ankh Morpork, les sages (et les moins sages) préparent une expédition conduite par le célèbre génie Léonard (plus proche du héros de Turk et Degroot que de Vinci...). Feront partie du voyage le capitaine Carotte et le mage le plus incompétnet de la création, Rincevent le courageux.... Leur mission : rien moins que sauver le disque monde!

Et au dessus d'eux, se fendant la poire à les voir s'agiter, les Dieux dont l'assemblée vaut le détour...

Mon avis : je suis très heureuse d'avoir commencé Pratchett par cet illustré car je trouve son univers très visuel! Ses personnages sont tellement burlesques que c'est naturement que les images viennent soutenir le comique des dialogues. Les vieux sont impayables et j'ai adoré certains passages.
L'entrée dans ce multivers n'est pourtant pas aisée. Ce n'est pas le sens de l'absurde qui m'a destabilisée mais la longueur parfois du texte avant d'en voir la chute (mais où veut-il en venir???).

C'est un album que je conseille à tous les fans de Pratchett : à se faire offrir absolument tellement il est beau!!!!! Cuné et Chimère, à vos listes!!!

Note : 4/5 (surtout je l'avoue à cause des illustrations)



De : Lhisbei Envoyé : 01/12/2005 13:44

De bons présages - de Neil Gaiman et Terry Pratchett

Nous sommes en 1999. L’heure H, celle de l’Apocalypse a sonné. Il y a onze ans l’Antéchrist a été amené sur Terre par Rampa, un démon parfaitement acclimaté à notre société moderne comme en témoignent ses lunettes noires, ses complets ultra-chics, sa Bentley et ses bottes en peau de serpent. Incarné sous forme d’un bébé il a été déposé dans une famille riche et puissante à la maternité d’un couvent de religieuses satanistes. L’Antéchrist doit bientôt être rejoint par le Molosse des Enfers et par les Cavaliers de l’Apocalypse pour que la fin du monde s’accomplisse.
Oui mais voilà, Rampa n’a pas spécialement envie que la Terre disparaisse, il aime beaucoup trop la compagnie des humains. Et son ami Aziraphale, un ange bibliophile et libraire à ses heures perdues le soutient totalement. Ensemble ils décident de faire capoter l’Apocalypse. La tâche qu’ils doivent accomplir va s’avérer plus difficile que prévue. L’Antéchrist qu’ils surveillent n’est pas le bon ; le vrai Antéchrist, un gentil gamin, n’a pas réellement conscience d’être l'Adversaire, le Destructeur de Roi, l'Ange de l'Abîme sans Fond, la Grande Bête nommée Dragon, le Prince de ce Monde, le père du Mensonge, l'engeance de Satan et le Seigneur des ténèbres ; le Molosse des Enfers se retrouve transformé en petit toutou bien inoffensif…L’Apocalypse échappe à tout contrôle tant divin que malin.

Je n'ai pas cessé de rire tout au long de la lecture de ce roman fanstastique surtout avec les notes en bas de pages, faussement érudites mais vraiment hilarantes. Les personnages sont cocasses, les situations burlesques. Les nombreuses références musicales, filmographiques ou littéraires qui pimentent le récit ajoutent une touche d'humour supplémentaire. Le ton est ironique, la plume fluide et les 476 pages défilent bien trop vite.

4,5/5



De : Shan_Ze Envoyé : 06/06/2006 16:31

Le sauveur de l'humanité de Terry Pratchett
Pocket junior, 1999, 216 pg.

L'humour de Terry Pratchett dans l'univers des jeux vidéo. Johnny, un jeune garçon d'une douzaine d'années est confronté à des créatures de jeu vidéo qui veulent se rendre...
Une petite histoire "simplette" et sympatoche!

Note : 2.75/5



De : 2550Chimère Envoyé : 02/04/2005 17:32

LE FABULEUX MAURICE ET SES RONGEURS SAVANTS de Terry PRATCHETT
ed L'atalante/285 p

Résumé : l'histoire du joueur de flûte de Hamelin version Pratchett. Prenez des rats devenus intelligents, un gamin joueur de flûte et bien entendu le roi de l'arnaque le fabuleux Maurice. Tout ce petit monde est de mèche pour escroquer les villages. Seulement voilà qu'un jour notre fine équipe débarque dans le village de Bad Igoince où des choses vraiment pas jolies jolies se trament. Comment vont ils bien pouvoir se sortir du grand danger qui les guettent et Maurice vas t'il perdre plus que ses neufs vies dans cette histoire ? Oui...le fabuleux Maurice est un chat..et alors à chacun ses problèmes.

Mon avis : L'histoire se situe dans l'univers du disque-monde et donc, un chat et des rats qui parlent c'est normal. De l'humour au service d'une histoire bien menée et avec des personnages que l'on a plaisir à suivre, de Maurice qui malgré son cynisme est au fond un coeur d'artichaud, à Pistou le rat un peu mystique sur les bords, en passant par Sardine autre rat qui garde les séquelles de son ancienne vie dans un théâtre (il adore faire des claquettes), ils sont attachants, drôles, parfois émouvants. Lecture de distraction parfaite.

Ma note : 3,5/5


De : bódhran Envoyé : 21/08/2006 14:41

Le fabuleux Maurice et ses rongeurs savants

Le joueur de flûte de Hamelin, tout le monde connaît. Imaginez qu'il soit de mèche avec des rats brusquement devenus intelligents, et supervisés par Maurice, dans la même condition que les rats. Un bon coup qui rapporte gros, ça. Mais le jour où la petite équipée arrive à Bad Igoince, tout se complique...

Mon avis : un roman un peu plus "sérieux" (notez, c'est entre guillemets!) par rapport aux précédents de la série du Disque-monde... la raison? Oh, c'est bien simple : on est dans le monde réel (fini la rigolade)!

4/5
avatar
gallo

Nombre de messages : 2598
Location : Pays-Bas
Date d'inscription : 29/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Terry PRATCHETT (Royaume-Uni)

Message  Van le Jeu 1 Jan 2009 - 17:31

De bons présages
de Terry Pratchett et Neil Gaiman

L’apocalypse doit bientôt avoir lieu. L’antéchrist est un jeune garçon de 11 ans, qui a été placé dans une famille des plus banales. Rampa, un démon, et Aziraphale, un ange, tentent d’élever l’enfant en lui inculquant les notions du bien et du mal. Mais l’enfant ne semble pas prédisposé à ce genre de connaissances. Normal ! Ce n’est pas lui, l’échange d’enfants à leur naissance ne s’est pas déroulé comme prévu. Aziraphale et Rampa doivent donc retrouver l’enfant. Ensemble. Car depuis longtemps, ils ont conclu un pacte et chacun n’intervient pas dans les affaires de l’autre. Ils en sont venus à s’attacher à la Terre et ses habitants, et ne veulent pas que l’apocalypse ait lieu !

Au début, j’ai trouvé ce livre très drôle. Puis, c’est devenu « trop » pour moi. Trop d’humour, ça peut devenir lassant, surtout quand ce n’est pas toujours drôle. Je suis donc assez mitigée car plus j’avançais et moins j’étais captivée. Les seuls moments plus ou moins intéressants étaient lors de la présence de Rampa et Aziraphale, amis alors qu’ils devraient être ennemis. Ces deux personnages valaient à eux seuls le détour. Le reste ne m’a pas du tout intéressée. Il faut vraiment aimer le ton du bouquin pour le supporter jusqu’au bout. D’ailleurs, j’avais laisser tomber « la conjuration des imbéciles » à la 100è page pour la même raison. Là j’ai quand même tenu bon histoire de voir comment serait la fin.

Note : 2.5/5
avatar
Van

Nombre de messages : 423
Age : 33
Location : Val de Marne - France
Date d'inscription : 03/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Terry PRATCHETT (Royaume-Uni)

Message  Ysla le Jeu 22 Jan 2009 - 9:33

LE PERE PORCHER santa Tome 20 des Annales du Disque-Monde - Editions L'Atalante, 397p, 2002



Résumé : C'est la nuit du Porcher sur le Disque-Monde, tous les enfants ont écrit leur lettre au père Porcher et ont accroché leur chaussette ou laissé leur chaussure près de la cheminée avant d'aller se coucher. Mais un drame se prépare : on en veut au père Porcher ! Et un redoutable Assassin nommé Leureduthé flanqué d'une bande de malfrats est à ses trousses. C'est donc un autre personnage qui va devoir se charger de la tournée des cheminées cette nuit et cet autre personnage n'est autre que ... la Mort ! (qui n'a pas vraiment le physique de l'emploi) Pendant ce temps, Suzanne, la petite-fille de la Mort, qui aimerait tant être une personne "normale", se décide à partir à la recherche du père Porcher. Et encore bien d'autres aventures surviennent durant cette nuit du Porcher pas comme les autres !

Mon avis :
Des trois tomes des Annales du Disque-Monde que j'ai lus, celui-ci est mon préféré. Il est très dense, il s'y passe beaucoup de choses et peut-être aussi que, connaissant mieux le Disque à présent, je m'y retrouve plus vite et je l'apprécie davantage. J'aime beaucoup les détournements d'histoires ou de personnages notoires, et cette version fantasy déjantée de la nuit de Noël et du père Noël m'a emballée ! J'ai découvert aussi dans ce tome un aspect plus noir de l'univers de Pratchett, avec un personnage franchement psychopathe (Leureduthé) et terriblement effrayant et des scènes assez sombres dans la neige et la forêt. L'humour est toujours présent également, avec le personnage de la Mort notamment, qui peut avoir les deux aspects (drôle ou sombre) et qui est encore une fois mon préféré sur le Disque. J'ai rencontré dans cette lecture le personnage de Suzanne, sa petite-fille, qui m'a bien plu, avec beaucoup d'initiatives et un conflit interne vraiment intéressant (comment être normale et avoir une vie normale dans un monde normal avec de telles origines et une facilité pour la magie ?). Bref, un excellent tome qui se lit très bien et m'a donné envie de lire très vite d'autres tomes des Annales !

Ma note : 4,8/5
avatar
Ysla

Nombre de messages : 1800
Location : Grenoble / France
Date d'inscription : 23/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Terry PRATCHETT (Royaume-Uni)

Message  Cafrine le Lun 26 Jan 2009 - 15:43

La 8e couleur - tome 1 des Annales du Disque Monde
Terry Pratchett - L'Atalante - 259p.

Résumé : Dans un monde en forme de disque, soutenu par 4 éléphants juchés sur une tortue, Rincevent, mage râté se retrouve à jouer les guides touristiques pour un hôte de marque, Deuxfleurs. Les ennuis ne font que commencer...

Avis : Le pari était loin d'être gagné. Je ne suis pas adepte de SF/Fantasy et mes quelques tentatives de lecture du genre s'étaient soldées par un abandon pur et simple Embarassed ! A présent tout a changé Laughing ... La faute à l'humour de Terry Pratchett, au choix d'un protagoniste (Deuxfleurs le touriste) qui ne nous est pas si étranger (parler d'assurances et d'appareil photo dans un autre monde, j'adore Razz ). Ce touriste grâce auquel le monde farfelu du Disque nous est expliqué et non "jeté à la figure" comme une évidence.
Cependant, j'ai eu un peu de mal avec les changements de lieux, de personnages subits. Quelques paragraphes m'ont été nécessaires pour raccrocher les wagons.
Mais cet aperçu de l'univers du Disque-Monde m'a bien plu...Peut-être même davantage ce qui était en marge du monde de la Fantasy/SF classiques. Les dragons, combats de guerriers et de sorciers traditionnels ont fait plus de place à un mage sans magie, aux anti-héros, aux situations grotesques...Bref à l'humour et cela m'a plutôt ravi même si je ne suis toujours pas fana du genre Fantasy.

Ma note : 3.5/5
avatar
Cafrine

Nombre de messages : 624
Location : Réunion/France
Date d'inscription : 01/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Terry PRATCHETT (Royaume-Uni)

Message  Mousseline le Mar 27 Jan 2009 - 1:41

J'ai ce livre dans ma PAL, je l'ai acheté depuis plusieurs années mais j'ai longtemps perdu le goût de le lire...

_________________
Mousseline

Magasin général tome 2 : Serge de Loisel et Tripp et L'île des chasseurs d'oiseaux de Peter May



"Happiness is only real when shared." (Christopher McCandless)
avatar
Mousseline
Admin

Nombre de messages : 4359
Date d'inscription : 24/10/2008

https://sites.google.com/site/lauteursamericains/home

Revenir en haut Aller en bas

Re: Terry PRATCHETT (Royaume-Uni)

Message  Shan_Ze le Mer 15 Avr 2009 - 8:10

Le faucheur (tome 11 des Annales de Disque-Monde) de Terry Pratchett



La Mort se rend compte qu’il lui reste peu de temps à vivre et décide alors de partir prendre du bon temps. Il se fait embaucher par Mademoiselle Trottemenu pour la moisson. Mais sans La Mort pour récolter les âmes, il y a un tas de problèmes qui en découlent…
J’aime beaucoup le personnage de La Mort ! Un scénario toujours aussi loufoque, parfois un peu dur à suivre. Quelques passages qui m’ont moins accroché mais un épisode des Annales du Disque-Monde avec toujours cet humour original et caractéristique de Pratchett.

Note : 4/5
avatar
Shan_Ze
Admin

Nombre de messages : 7269
Age : 33
Location : Lyon/France
Date d'inscription : 26/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Terry PRATCHETT (Royaume-Uni)

Message  Franillon le Sam 12 Sep 2009 - 15:00

Terry PRATCHETT (Royaume Uni)

Le grand livre des gnomes. J’ai lu 1997 – 510 pages. Traduction Patrick Marcel.



Quatrième de couverture : Lorsque Masklinn, unique chasseur d’une tribu de gnomes, pénètre dans le grand magasin Arnold Frères, quelle n’est pas sa surprise de découvrir que ses rayonnages abritent des centaines de ses congénères, invisibles au regard des hommes ! Un vent de panique l’accompagne car, pour les résidents, le « dehors » n’existe pas. De plus, l’intrus est venu avec le Truc, un objet doué de parole qui prétend connaître l’origine du petit peuple. Pire, il leur révèle que le magasin est sur le point d’être détruit ! Il n’y a dès lors plus qu’une solution : l’exode. Tâche titanesque pour des êtres de dix centimètres de haut, dont Masklinn est devenu le prophète involontaire…



Mon avis : Les gnomes de Pratchett sont tout petits, une dizaine de centimètres, et ils ne vivent qu’une dizaine d’années, mais ils vivent très vite. Ils se moquent des humains aux gestes si lents. Ils pensent que les humains ne sont pas très intelligents, mais qu’on pourrait peut-être leur apprendre à effectuer des tâches simples…Si eux, les gnomes, voient les humains, ceux-ci ne les voient pas. Masklinn, gnome du dehors, arrive donc avec sa tribu dans le grand magasin Arnold Frères où il espère mener une vie plus confortable que dans leurs terriers où il plus courant de se faire manger que de trouver à manger soi-même. Le Truc, dont les ancêtres de Masklinn ne se séparaient jamais, sans trop savoir pourquoi, se réveille brusquement à proximité des fils électriques innombrables dans le grand magasin. La révélation de la destruction prochaine du grand magasin est assez mal accueillie par les gnomes du dedans. Malgré tout, Masklinn, aidé par son amie Grimma, arrive à convaincre une partie de la population de la nécessité de partir. La solution retenue est de voler un camion, d’y faire monter toute la population des gnomes, y compris les vieillards, les malades et les enfants, et de partir à travers la campagne… Les préparatifs de l’exode et de la mise en route du camion sont aussi délirants qu’astucieux. Mais ceci n’est que la première partie du livre. L’installation dans la carrière abandonnée demande beaucoup d’imagination aux gnomes. La deuxième partie nous raconte cela avec toujours autant d’humour. Quant à la troisième partie, c’est la plus inattendue et la plus belle. En fait, tout ce petit monde est une copie conforme de notre propre humanité, avec toutes nos qualités et tous nos défauts. Un livre plein d’humour et de vérité sur la condition humaine, à travers la condition gnomique. Les réflexions sur la psychologie des gnomes montre à quel point Pratchett connaît les hommes. Très agréable à lire.

Ma note : 5/5, d’autant que c’est un Pratchett assez différent du Disque monde.
avatar
Franillon

Nombre de messages : 1652
Age : 82
Location : MONTMARTIN-SUR-MER (Manche)
Date d'inscription : 09/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Terry PRATCHETT (Royaume-Uni)

Message  Franillon le Mar 3 Aoû 2010 - 20:25

La Vérité - 25ème volume des Annales du Disque-Monde. Pocket 2010 - 470 pages.
Quatrième de couverture : Guillaume des Mots est le premier rédacteur en chef du premier vrai journal d'Ankh-Morpok. Son credo, c'est la Vérité, toute la Vérité, rien que la Vérité. Ce qui n'est pas du goût de tout le monde. Surtout lorsque le Patricien est impliqué dans une affaire de meurtre et que l'enquête peut déclencher la guerre des médias ! Car face au Disque-Monde, les tabloïds se déchaînent et ne parlons même pas des syndicats. Guillaume a bien du mal à gérer son intégrité, sans compter qu'il a engagé comme photographe un vampire accro aux flashes qui, hélas, le réduisent en cendres...
Mon avis : On retrouve de nombreux personnages familiers du Disque-Monde, comme le Patricien (mais dans quel état !), Vimaire, Carotte, Angua, LA MORT, et les nains, trolls et autres. Et quelques nouveaux, du moins pour moi qui n'ai pas lu tous les volumes précédents, comme le duo infernal de monsieur Tulipe et de monsieur Lépingle, les fauteuils qui parlent, Guillaume des Mots et son père, le Seigneur des Mots, Sacharissa, etc. Comme les volumes précédents, un bon divertissement pour les inconditionnels de Terry Pratchett, avec tout de même une bonne satire des médias, du Guet et de certains politiciens. Peut-être pas le meilleur de la série, mais je lui donnerai 4/5.
avatar
Franillon

Nombre de messages : 1652
Age : 82
Location : MONTMARTIN-SUR-MER (Manche)
Date d'inscription : 09/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Terry PRATCHETT (Royaume-Uni)

Message  Shan_Ze le Mer 4 Aoû 2010 - 9:54

J'aime beaucoup Terry Pratchett, enfin surtout ses Annales du Disque-Monde. Je dois être au tome 12, la joie de savoir que j'en ai encore beaucoup à découvrir...
J'avais beaucoup aimé Pyramides ainsi que Mortimer, les autres aussi mais un niveau en dessous. Je n'avais pas beaucoup aimé Faust Eric, (tome ?)

Le grand livre des Gnomes m'intéresse aussi, le résumé m'interpelle même si ça me fait un peu penser à un autre de ses livres Le peuple du Tapis, tu l'as lu celui-ci ?
avatar
Shan_Ze
Admin

Nombre de messages : 7269
Age : 33
Location : Lyon/France
Date d'inscription : 26/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Terry PRATCHETT (Royaume-Uni)

Message  Franillon le Mer 4 Aoû 2010 - 13:53

Non, Shan_Ze, je n'ai pas lu Le peuple du tapis, mais j'ai une vague idée pour avoir lu quelque part quelque chose sur ce livre. Cela doit ên effet être dans le même esprit que le Grand livre des Gnomes.
avatar
Franillon

Nombre de messages : 1652
Age : 82
Location : MONTMARTIN-SUR-MER (Manche)
Date d'inscription : 09/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Terry PRATCHETT (Royaume-Uni)

Message  Ondine le Lun 16 Aoû 2010 - 16:37

Le Peuple du tapis est tout a fait dans la lignée du Grand livre des gnomes: les deux ouvrages intègrent l'univers de la fantasy dans notre monde ce qui contribue à un effet comique irrésistible!
Ces romans ne font pas partie des Annales du Disque-Monde ce qui explique peut-être pourquoi je les ai autant appréciés alors que je n'ai pas du tout aimé Eric et que malgré des tentatives régulières je n'ai jamais pu dépasser les premières pages de La huitième couleur.

Le Peuple du tapis est un petit roman (157 pages en édition Librio), œuvre de jeunesse de l'auteur qui l'a remanié quelques années plus tard comme il le signale dans une note introductive "J'ai écrit ça à l'époque où je croyais que les histoires de fantasy devaient traiter de batailles et de rois. De nos jours, j'incline à penser que la fantasy devrait plutôt se préoccuper de la façon dont on évite les batailles et dont on se dispense des rois. Et puisque c'est comme ça, je vais le réécrire..." Un univers merveilleux... dans un tapis! C'est efficace et "rafraichissant", fourmillant de trouvailles comme le fameux grand Découdre qui m'a bien fait rire quand je l'ai identifié! Une bonne introduction à l'humour de Pratchett. (Note 4/5)

Le grand livre des gnomes (509 pages, J'ai Lu; Note 5/5) regroupe en fait 3 romans: Les camionneurs, Les terrassiers et Les aéronautes et raconte l'histoire d'une tribu de gnomes qui découvre que d'autres de leurs semblables vivent par centaines dans l'abondance du grand magasin Arnold Frères (fond. 1905). Seulement, pour ces gnomes là, le Dehors n'existe pas: "-Tu connais les paroles d'Arnold Frères (fond. 1905)! Nous avons Tout sous un seul Toit. Tout!". Seulement, le groupe de Masklinn -ceux du Dehors- découvre grâce au Truc qu'il possède depuis des générations sans en connaître l'utilité et qui se nourrit d'électricité, que le grand magasin va être prochainement détruit: il faut partir! Mais comment convaincre les gnomes du magasin, divisés en clans (un par Rayon) et qui ne croient même pas en l'existence du Dehors? D'autant que le Truc leur révèle qu'ils viennent d'une planète lointaine et que leur vaisseau d'exploration c'est échoué sur la Terre il y a des milliers d'années. Une fois dehors, les gnomes occupent une carrière mais l'hiver est rude et les humains se mettent en tête de vouloir réouvrir la carrière! De son côté Masklinn part retrouver le "Petit-fils Richard quadragénaire", descendant d'Arnold Frères (fond. 1905), qui les aidera surement à envoyer le Truc dans l'espace afin qu'il lance un appel vers le Vaisseau et que tous les gnomes puissent enfin rentrer chez eux.
La critique de l'obscurantisme religieux est un thème qui court du début à la fin, l'organisation au sein d'un groupe aussi: qui commande, qui fait quoi etc... Le grand livre des gnomes est une réussite: humour à toutes les pages et sous toutes ses formes, galerie de personnages hauts en couleurs et très...humains!

Extrait:
I. Au commencement était le Site
II. Et l'esprit d'Arnold Frères (fond. 1905) se déplaçait à la Surface du Site et vit que le Site ne manquait point de Potentiel. [...]
V. Et Arnold Frères (fond. 1905) dit: que le Grand Magasin soit, et qu'il soit fait de telle sorte que nul n'ai jamais vu son semblable. [...]
IX. Et il en fut ainsi.
X.Et Arnold Frères (fond. 1905) divisa le Grand magasin en Rayons, celui de la Quincaillerie, celui de la Corsetterie et celui des Modes, et ainsi de suite, chacun selon son Espèce; et les Hommes furent crées pour les remplir de TOUT, afin que l'on puisse dire: certes, TOUT se trouve bien SOUS UN SEUL TOIT. Et ainsi parla Arnold Frères (fond. 1905): que les camions soient, qu'ils soient parés de rouge et d'ors, et qu'ils aillent et se répandent, pour que nul n'ignore qu'Arnold Frères (fond. 1905), Fournisseur Agréé, procure TOUT. [...]
XII. Et en ce Grand Magasin vinrent les Gnomes, afin d'y demeurer, pour toujours et à jamais.
La Gnomenclature, Fondations, Versets I-XII


Dernière édition par Ondine le Ven 3 Juin 2011 - 7:36, édité 1 fois

Ondine

Nombre de messages : 76
Date d'inscription : 02/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Terry PRATCHETT (Royaume-Uni)

Message  Shan_Ze le Ven 3 Sep 2010 - 13:24

Ondine : Même si contrairement à moi, tu n'as pas aimé les Annales du Disque-Monde, je souligne (je l'avais déjà noté) quand même Le grand livre des gnomes, ta critique (et celle de Franillon) me fait (font) frétiller d'impatience !

Le premier tome des Annales est moins bien, (il plante le décor) que les suivants et moi non plus, je n'ai pas aimé Eric. Tu as tenté les autres ? Mortimer, par exemple, est excellent !!
avatar
Shan_Ze
Admin

Nombre de messages : 7269
Age : 33
Location : Lyon/France
Date d'inscription : 26/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Terry PRATCHETT (Royaume-Uni)

Message  Shan_Ze le Jeu 10 Fév 2011 - 11:01

Mécomptes de fées de Terry Pratchett (Annales du Disque-Monde, tome 12)
(L'Atalante, 345 pages)


Desirata Lacreuse, fée et marraine, va mourir. Avant que La Mort vienne la chercher, elle prend soin de léguer sa baguette à Magrat Goussedail confiant à celle-ci une mission très importante. Évidemment, Mémé Ciredutemps et Nounou Ogg tiennent à l'accompagner. Et voilà nos trois sorcières en route vers Genua.

Le premier tome avec les sorcières m'avait bien plu mais j'ai préféré celui-là ! En route vers Genua, nos sorcières rencontrent plein de personnages... de contes de fées bien évidemment (Le petit chaperon rouge, Cendrillon etc). Les parodies sont vraiment excellentes. Mais les allusions au monde réel le sont aussi. Comme celle de l'avion. Si un prochain tome leur est consacré, je sens que je vais de nouveau me régaler. Mais j'ai quand même une petite préférence pour le personnage de La Mort.

Note : 4.25/5
avatar
Shan_Ze
Admin

Nombre de messages : 7269
Age : 33
Location : Lyon/France
Date d'inscription : 26/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Terry PRATCHETT (Royaume-Uni)

Message  Little girl le Mar 12 Avr 2011 - 17:38

Le peuple du tapis

J’ai eu du mal à aller jusqu’au bout, ce n’est pas ce à quoi je m’attendais. Je croyais que puisque cette histoire se passait dans un tapis, le petit peuple aurait à cotoyer la vie humaine.
Mais en fait cette histoire aurait pu se passer dans n’importe quel monde imaginaire car à part des mots qui me rappelaient que c’était un tapis (comme poil, trame, plancher, vernis de chaise…), je n’avais pas l’impression d’être dans un tapis. Je n'y ai tout simplement pas cru. Et l’aventure que les personnages vivaient ne m’intéressait pas vraiment. Donc c’est une déception pour moi.

_________________
Lectures du moment :
La ballade des adieux de Lori Lansens
avatar
Little girl

Nombre de messages : 86
Date d'inscription : 11/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Terry PRATCHETT (Royaume-Uni)

Message  Shan_Ze le Mer 28 Mar 2012 - 20:05

Les petits dieux (Annales du Disque-Monde, tome 13) de Terry Pratchett


Le grand dieu Om est-il vraiment devenu cette toute petite tortue que tout le monde veut manger ? Il n'y a que Frangin, ce lourdaud à la mémoire incroyable, qui arrive à l'entendre parler dans sa tête. Et pourquoi lui ? Alors que Vorbis qui mène la Quisition, punit les incroyants....

Une parodie sur les religions qui montre de façon absurde ou logique, comment naissent la croyance en un Dieu, comment des gens se servent de la religion comme excuse pour d'autres ambitions. Les personnages sont tous plus amusants les uns que les autres (même s'ils restent sérieux... bah Vorbis est surtout sérieux) et on se marre bien ! Ah et on se moque bien des philosophes aussi. Euh très gentiment bien sûr.
Note : 4.5/5
avatar
Shan_Ze
Admin

Nombre de messages : 7269
Age : 33
Location : Lyon/France
Date d'inscription : 26/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Terry PRATCHETT (Royaume-Uni)

Message  Lacazavent le Ven 10 Mai 2013 - 8:00

La huitième couleur de Terry Pratchett
Les Annales du Disque-monde, Tome 1

Pocket, Science-fiction, Fantasy / 266 pages



Dans une dimension lointaine et passablement farfelue, un monde en forme de disque est juché sur le dos de quatre éléphants, eux-mêmes posés sur le dos d'une tortue. A Ankh-Morpork, l'une des villes de ce Disque-Monde, les habitants croyaient avoir tout vu. Et Deuxfleurs avait l'air tellement inoffensif, bonhomme chétif fidèlement escorté par un Bagage de bois magique circulant sur une myriade de petites jambes. Tellement inoffensif que le Praticien a chargé le calamiteux sorcier Rincevent de sa sécurité dans la cité quadrillée par la guilde des voleurs et celle des assassins ; mission périlleuse et qui va les conduire loin : dans une caverne de dragons et peut-être jusqu'aux rebords du disque. Car Deuxfleurs appartient à l'espèce la plus redoutable qui soit : c'est un touriste...


Premièr ouvrage de la célèbre série des Annales du Disque-monde de Terry Pratchett, pour moi qui lit assez peu de Science-fiction c' est plutôt une bonne découverte. L' histoire sous ses airs d'apparentes simplicités, le voyage de Deux-Fleurs à la découverte du Disque-monde, s'avère à la fois complexe et riche, elle regorge de références et d'anecdotes, joue avec de nombreux codes et classiques toujours en les détournant, on est en permanence entre satire et humour. Si l' histoire est déjanté la construction l'est aussi, partant dans tout les sens et manquant quelques peu de cohérence, j'ai de temps à autre eu du mal à la suivre. Pour moi le rythme est essoufflant et pâti des nombreuses répétitions. Ceci dit j'ai bien envie de continuer cette série, à l' occasion, pour voir de quelle manière elle évolue.


3,25/5

_________________
Lectures en cours :  Indépendance de Richard Ford  ([i]Frank Bascombe T2) $

Dernières lectures : L' Intérêt de l' enfant de Ian McEWAN (4/5), Un week-end dans le Michigan de Richard Ford (4,5/5)(Frank Bascombe T1), [/i]L' Homme du verger d' Amanda COPLIN (4/5), La Pyramide de glace J-F Parot (3,75/5)(T12)
avatar
Lacazavent
Admin

Nombre de messages : 5583
Age : 30
Location : France
Date d'inscription : 25/10/2008

http://quandlappetitvatoutva.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Terry PRATCHETT (Royaume-Uni)

Message  Shan_Ze le Lun 13 Mai 2013 - 13:50

Pour moi aussi, le premier a été le plus dur. Mais une fois, qu'on comprend l'univers et l'humour de Terry Pratchett, c'est génial !

14 tomes lus (dans l'ordre) pour l'instant. Smile

J'espère que tu apprécieras Lacazavent. Very Happy
avatar
Shan_Ze
Admin

Nombre de messages : 7269
Age : 33
Location : Lyon/France
Date d'inscription : 26/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Terry PRATCHETT (Royaume-Uni)

Message  Lacazavent le Mer 15 Mai 2013 - 17:47

Merci Shan_ze, en tous cas je vais continuer, en plus ça rentre dans le thème. Elle est tellement longue cette série !
Je vais lui laisser quelques tomes pour totalement me convaincre. Very Happy

_________________
Lectures en cours :  Indépendance de Richard Ford  ([i]Frank Bascombe T2) $

Dernières lectures : L' Intérêt de l' enfant de Ian McEWAN (4/5), Un week-end dans le Michigan de Richard Ford (4,5/5)(Frank Bascombe T1), [/i]L' Homme du verger d' Amanda COPLIN (4/5), La Pyramide de glace J-F Parot (3,75/5)(T12)
avatar
Lacazavent
Admin

Nombre de messages : 5583
Age : 30
Location : France
Date d'inscription : 25/10/2008

http://quandlappetitvatoutva.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Terry PRATCHETT (Royaume-Uni)

Message  Chiwi le Lun 20 Mai 2013 - 8:07

Titre : Les Annales du Disque Monde, volume 14 : Nobliaux et Sorcières
Auteur : Terry Pratchett

Edition : L’Atalante

Année :1999

380 pages

Note : 4/5

L’histoire: Trois sorcières rentrent à Lancre, petit royaume du Disque Monde. Mais elles découvrent que des apprentiessorcières ont ouvert une faille entre deux réalités. Les elfes vont alors profiter de cette faille pourenvahir le Disque Monde.

Ce que j’en pense : Après avoir vu beaucoup de prose sur Pratchett, je m’y suis enfin mis. Je ne savais pas bien où j’allais mais je ne pensais pas que ça serait une telle déconnade. Un peu comme si le monde de Tolkien rencontrait celui des Monty Python.

L’oeuvre de Pratchett est un peu le pendant pour la fantasy de Douglas Adams pour la science-fiction.

Tout est sujet à railleries et moqueries et le pire c’est que j’ai toujours l’impression que Pratchett fait ça avec sérieux.

Les personnages principaux sont des sorcières à la ramasse. Nounou Ogg, matriarche capricieuse qui ne pense qu’à manger; Mémé Ciredutemps, vieille fille grincheuse, qui Emprunte lecorps des animaux; Margrat Goussedail, future reine de Lancre, qui ne
ressemble à pas grand chose mais qui se trouve une sorte de vocation de Jeanne d’Arc pour renvoyer les nobliaux chez eux.

A cette fine équipe il faut ajouter Casanabo le nain deuxième amant du monde, un bibliothécaire transformé en orang-outang, une bande de villageois un peu demeurés, un roi lavette aux yeux larmoyants.

Face à eux il y a les nobliaux (les elfes, mais il ne faut pas dire leur nom car cela les fait venir et ce n’est pas bon). Ils sont manipulateurs, ils puent comme des bêtes, font semblant d’être beaux pour mieux manipuler les humains.

Au début cela fonctionne comme des petits sketchs alors c’est un peu dur de rester accroché. Quand l’intrigue est lancée on est clairement scotché.
avatar
Chiwi

Nombre de messages : 186
Age : 32
Location : Extrême nord de la France
Date d'inscription : 29/08/2010

http://lecturesdechiwi.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Terry PRATCHETT (Royaume-Uni)

Message  Parch le Lun 1 Juil 2013 - 7:09

La huitième couleur (tome 1 des Annales du Disquemonde)

L'univers est fort sympathique et l'humour au rendez-vous mais l'action va vite, il n'est pas toujours facile de suivre le tumulte d'une bagarre et autres aventures rocambolesque. je pense que le livre pâtit d'une tendance cinématographique : ce qui rendrait très bien à l'écran car rapide et spectaculaire nécessite un autre traitment par écrit.

L'auteur n'est pas toujours très fin : les explications sur la féérie du Disquemonde sont indiquées trop directement (parfois par une note de bas de page très explicative). L'auteur aurait plutôt eu intérêt à nous faire découvrir son univers par petites touches...

Note : 3/5

_________________
Accomplissement du challenge 2011 : 69 %, du challenge 2012 : 79 %, du challenge 2013 : 110 %
Accomplissement du challenge 2014 : ...
avatar
Parch

Nombre de messages : 619
Age : 32
Location : Aix-en-Provence, France
Date d'inscription : 25/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Terry PRATCHETT (Royaume-Uni)

Message  catimini le Mer 7 Aoû 2013 - 13:20

LES ANNALES DU DISQUE-MONDE, Tome 1 :
La huitième couleur
Terry Prachett
266 pages
 
Résumé :

Dans une dimension lointaine et passablement farfelue, un monde en forme de disque est juché sur le dos de quatre éléphants, eux-mêmes posés sur le dos d'une tortue.
A Ankh-Morpork, l'une des villes de ce Disque-Monde, les habitants croyaient avoir tout vu. Et Deuxfleurs avait l'air tellement inoffensif, bonhomme chétif fidèlement escorté par un Bagage de bois magique circulant sur une myriade de petites jambes. Tellement inoffensif que le Praticien a chargé le calamiteux sorcier Rincevent de sa sécurité dans la cité quadrillée par la guilde des voleurs et celle des assassins ; mission périlleuse et qui va les conduire loin : dans une caverne de dragons et peut-être jusqu'aux rebords du disque. Car Deuxfleurs appartient à l'espèce la plus redoutable qui soit : c'est un touriste...


Avis :

Après avoir lu les critiques sur Les annales du disque-monde, je me suis dit qu’il était temps de m’y intéresser de plus prêt.
Au premier abord, j’ai été un peu surprise par l’écriture, un peu déroutée je dirais même. Il m’a fallu du temps pour m’adapter et arriver à suivre  l’histoire. Sinon, l’idée même qu’une tortue nommée A’Tuin  portant sur son dos quatre éléphants géants qui eux-mêmes transportent  le disque-monde, j’ai trouvé cela plutôt original et amusant.
Il y a quand même beaucoup de personnages, mais les principaux sont : Rincevent et Deuxfleurs.
Rincevent est un mage sans en être vraiment un, plutôt atypique avec un caractère bien trempé.
Deuxfleurs m’a beaucoup fait sourire. C’est un drôle de touriste qui semble naïf et qui ne voit pas toujours le danger quand il se présente.
L’humour est omniprésent et on suit avec beaucoup de plaisir les aventures de Deuxfleurs et de Rincevent.
Une chose est sûr, c’est avec plaisir que je lirai la suite de ces annales.

Ma note : 3,75/5

_________________
Lecture en coursLa chambre des curiosités de Douglas Preston et Lincoln Child
avatar
catimini

Nombre de messages : 503
Age : 42
Location : isère
Date d'inscription : 08/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Terry PRATCHETT (Royaume-Uni)

Message  Lacazavent le Mer 7 Aoû 2013 - 13:42

Very Happy Tu m' y fais pensé à lire le tome 2 !

_________________
Lectures en cours :  Indépendance de Richard Ford  ([i]Frank Bascombe T2) $

Dernières lectures : L' Intérêt de l' enfant de Ian McEWAN (4/5), Un week-end dans le Michigan de Richard Ford (4,5/5)(Frank Bascombe T1), [/i]L' Homme du verger d' Amanda COPLIN (4/5), La Pyramide de glace J-F Parot (3,75/5)(T12)
avatar
Lacazavent
Admin

Nombre de messages : 5583
Age : 30
Location : France
Date d'inscription : 25/10/2008

http://quandlappetitvatoutva.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Terry PRATCHETT (Royaume-Uni)

Message  catimini le Mer 7 Aoû 2013 - 13:58

J'ai aussi le deuxième dans ma PAL qui m'attend.Very Happy

_________________
Lecture en coursLa chambre des curiosités de Douglas Preston et Lincoln Child
avatar
catimini

Nombre de messages : 503
Age : 42
Location : isère
Date d'inscription : 08/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Terry PRATCHETT (Royaume-Uni)

Message  Lacazavent le Sam 15 Fév 2014 - 19:06

Le huitième sortilège de Terry Pratchett
Les Annales du Disque-monde 2, Cycle de Rincevent 2
Pocket / 255 pages


Octogénaire, borgne, chauve et édenté, Cohen le Barbare, le plus grand héros de tous les temps, réussira-t-il à tirer Deuxfleurs et Rincevent des griffes de leurs poursuivants ? Question capitale, car le tissu même du temps et de l'espace est sur le point de passer dans l'essoreuse. Une étoile rouge menace de percuter le Disque-Monde et la survie de celui-ci est entre les mains du sorcier calamiteux : dans son esprit (très) brumeux se tapit en effet le... huitième sortilège ! La suite de l'épopée la plus démente de la fantasy, avec, dans les seconds rôles, une distribution prestigieuse : le Bagage, l'In-Octavo, Herrena la harpie, Kwartz le troll, Trymon l'enchanteur maléfique et, naturellement, La Mort...



Où l' on retrouve Rincevent en compagnie de Deuxfleurs le premier touriste de l' histoire du Disque-monde. J' aime de plus en plus cet univers, hauts en couleurs, à la logique implacable. L' humour y est omniprésent, j' ai de temps en temps l' impression que la blague tombe à plat ceci dit c'est peut-être par manque de référence. Cependant le texte regorge tellement de bon mot, de phrase bien tournée, de chute tellement prévisible qu' elles nous surprennent qu' il y en a pour tous les goûts. Le texte s' étire un peu trop en longueur mais l' attente du rire n'est pas si désagréable.


« Ainsi Quimby périt-il sous les coups d' un poète mécontent au cours d' une expérience menée dans l'enceinte du palais pour prouver la justesse controversée du proverbe : « La plume est plus forte que l' épée », lequel proverbe on rectifia en sa mémoire par l' ajout de la phrase : « Seulement si l' épée est courte et la plume très pointue. » »

3,5/5




La huitième fille de Terry Pratchett
Les Annales du Disque-monde 3, Cycle des Sorcières 1
Pocket / 222 pages



Sentant venir sa mort prochaine, le mage Tambour Billette organise la transmission de ses pouvoirs, de son bourdon, de son fonds de commerce. Nous sommes sur le Disque-Monde. La succession s'y effectue de huitième fils en huitième fils. Logique. Ainsi opère le mage. Puis il meurt. Or, il apparaît que le huitième fils est cette fois... une fille. Stupeur, désarroi, confusion : jamais on n'a vu pareille incongruité. Trop tard, la transmission s'est accomplie au profit de la petite Eskarina...


Un régal, ce troisième volume est un petit petit bonheur de lecture, on y quitte Rincevent et bienvenue dans l' univers des Sorcières et quelle sorcière ! Si la petite Eskarina fait figure de personnage principal, celle qui domine l' ensemble de l' histoire c'est Mémé (Esmé) Ciredutemps, Maîtresse Ciredutemps, une sorcière reconnue, bourrue, fière mais terriblement sympathique et attachante. Mémé Ciredutemps est l' un des meilleurs personnages que j' ai pu rencontrer.
L' humour y est mieux distillé, c'est pour l' instant celui des trois que je préfère.
Accessible aux grands comme aux plus jeunes adolescents.

4,5/5


Mortimer de Terry Pratchett
Les Annales du Disque-monde 4, Cycle de la Mort 1
Pocket / 222 pages


Mortimer court à travers champs, agitant les bras et criant comme une truie qu'on égorge. Et non. Même les oiseaux n'y croient pas. "Il a du coeur", fait son père adossé contre un muret. "Dame, c'est le reste qui lui manque", répond l'oncle Hamesh. Mais à la foire à l'embauche, la Mort le remarque et l'emporte sur son cheval Bigadin. Il faut la comprendre : elle a décidé de faire la vie ; avec un bon commis, elle pourrait partager le travail quotidien, ce qui lui laisserait des loisirs. Un grand destin attend donc Mortimer. Mais... est-ce bien raisonnable ?



Après les mages puis les sorcières c'est au tour de la Mort de faire son entrée, déjà croisée dans les volumes précédents il tient cet fois le haut du pavé.
Un très bon volume, un peu moins réussi à mon goût que La huitième fille bien que le récit y soit plus étoffé. L' humour joue sur les contrastes et les décalages, Mortimer est un apprenti zélé, la MORT frôle la dépression, sa fille Ysabell est une rêveuse déterminé quand à Albert c'est un valet de chambre qui dissimule avec beaucoup d' attention son passé. Il suffira d' un grain de sable pour que la belle mécanique du monde se grippe.
Une lecture bien sympathique.
4/5


«  Les savants ont calculé que les chances d' exister aussi manifestement absurde sont de une sur un million.
   Mais les magiciens, eux, ont calculé que les chances uniques sur un million se réalisent neuf fois sur dix. »

_________________
Lectures en cours :  Indépendance de Richard Ford  ([i]Frank Bascombe T2) $

Dernières lectures : L' Intérêt de l' enfant de Ian McEWAN (4/5), Un week-end dans le Michigan de Richard Ford (4,5/5)(Frank Bascombe T1), [/i]L' Homme du verger d' Amanda COPLIN (4/5), La Pyramide de glace J-F Parot (3,75/5)(T12)
avatar
Lacazavent
Admin

Nombre de messages : 5583
Age : 30
Location : France
Date d'inscription : 25/10/2008

http://quandlappetitvatoutva.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Terry PRATCHETT (Royaume-Uni)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum