Ivo ANDRIC (Bosnie-Herzégovine)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Ivo ANDRIC (Bosnie-Herzégovine)

Message  gallo le Ven 21 Nov 2008 - 16:16

De : lalyre7032 (Message d'origine) Envoyé : 21/10/2007 14:56

Le pont sur la Drina - Ivo Andric
Poche Thème 380 P.

Dans ce livre on découvre le village de Visedrad au XVlème siècle,c'est l'époque de la construction du pont sur la Drina qui relie les deux rives,la Serbie et la Bosnie.Ce pont fut construit sous l'égide d'un vizir de l'empire ottoman.Il sera le centre de la chronique ou tout se joue pendant quatre cents ans avec les habitants des deux rives qu'ils soient chrétiens ou musulmans,grâces à la kapia,endroit surplombé du pont ,genre terrasse ou chacun peut venir discuter ,fumer,jouer aux cartes ou se reposer.Les populations locales vivent ensemble depuis toujours ,s'aimant ou se haïssant.Quelques personnages typiques nous sont contés tels le Borgne qui lors d'un pari ,a marché ivre sur le parapet gelé du pont avec la Drina sous lui,la belle Lotika qui,tenancière qui ne vit que pour son commerce et sa famille,Ali Hodja,turc obstiné qui combat avec une résistance tranquille contre l'envahisseur autrichien,ce qui lui vaudra d'étre cloué par une oreille au pont,Fata qui se jette du pont pour éviter un mariage forcé etc...On suit l'évolution des événements ,la mentalité de ces populations changeant au cours des siècles,de générations en générations,se font ou se défont des coutumes,des souvenirs disparaissent avec les ancêtres.Beaucoup de personnages avec leur caractère.il y a des sages et des mauvais.Des révoltes,des envahisseurs,de la violence,des tortures,l'arrivée du chemin de fer qui va changer beaucoup de choses pour les populations,le coût de la vie va augmenter,voici des banques qui s'installent,la vie devient incompréhensible pour ces gens qui vivaient hors du monde.Et le pont qui jusqu'en 1914 ou il fut gravement endommagé,avait subi tous les évènements ,impassible paraissant invulnèrable et pourtant que d'incertitudes lorsqu'il s'écroule.....

Que de découvertes sur ces pays,quelle belle littèrature,que de belles descriptions dans ce livre que j'ai beaucoup aimé et qui restera sans doute dans un coin de ma mémoire.Ce sera encore un gros coup de coeur. 5/5
Lalyre
--------------------------------------------------------------------------------

Ivo Andric, né le 9 octobre 1892 à Travnik (Bosnie-Herzégovine), et mort le 13 mars 1975 à Belgrade, est un écrivain, croate de naissance, né en Bosnie, il se déclara serbe après la seconde guerre mondiale et il s'installera à Belgrade. Il est lauréat du prix Nobel de littérature en 1961. Il était membre de l'Académie serbe des sciences et des arts. Rédigés avec un grand souci de la vérité historique, ses récits ont pour cadre la Bosnie. Diplomate avant la guerre, il se consacre à la littérature dès 1945. Il fut un certain temps président de l'Union des Écrivains yougoslaves. Il est l'auteur le plus connu et le plus traduit (40 langues) de la littérature serbo-croate. (source : http://fr.wikipedia.org)
avatar
gallo

Nombre de messages : 2598
Location : Pays-Bas
Date d'inscription : 29/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ivo ANDRIC (Bosnie-Herzégovine)

Message  Lacazavent le Ven 21 Oct 2011 - 20:29

Le Pont sur la Drina d' Ivo Andric
Livre de poche / 381 pages




A Visegrad, c'est sur le pont reliant les deux rives de la Drina mais aussi la Serbie et la Bosnie, l'Orient et l'Occident que se concentre depuis le XVIe siècle la vie des habitants, chrétiens, juifs, musulmans de Turquie ou « islamisés ». C'est là que l'on palabre, s'affronte, joue aux cartes, écoute les proclamations des maîtres successifs du pays, Ottomans puis Austro-Hongrois.C'est la chronique de ces quatre siècles que le grand romancier yougoslave Ivo Andric, prix Nobel de littérature en 1961, nous rapporte ici, mêlant la légende à l'histoire, la drôlerie à l'horreur, faisant revivre mille et un personnages : de Radisav le Serbe empalé par le gouverneur turc, à Fata qui se jette du pont pour éviter un mariage forcé, et au vieil Ali Hodja, le Turc traditionaliste, qui voit avec consternation surgir les troupes de l' empereur François-Joseph. En 1914, le pont endommagé dans une explosion demeure debout.



Un très beau roman qui a figuré très très longtemps sur ma table de chevet. C' est rare que mes lectures durent autant de temps. Un roman d'atmosphère et surtout de découverte, au travers de l' histoire ce Pont sur la Drina on revisite également l'histoire de la ville de Visegrad, de la région, de ses habitants. Construits autour d' une figure centrale, ce roman est une succession de petites histoires, une succession de personnages. Si de l'histoire ce pays on connait surtout les dernières guerres, j'ai beaucoup aimé découvrir son passé, plus lointain.
Un livre qui m'aura vraiment marqué !

5/5

_________________
Lectures en cours :  Indépendance de Richard Ford  ([i]Frank Bascombe T2) $

Dernières lectures : L' Intérêt de l' enfant de Ian McEWAN (4/5), Un week-end dans le Michigan de Richard Ford (4,5/5)(Frank Bascombe T1), [/i]L' Homme du verger d' Amanda COPLIN (4/5), La Pyramide de glace J-F Parot (3,75/5)(T12)
avatar
Lacazavent
Admin

Nombre de messages : 5582
Age : 31
Location : France
Date d'inscription : 25/10/2008

http://quandlappetitvatoutva.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ivo ANDRIC (Bosnie-Herzégovine)

Message  Mandarine le Lun 24 Oct 2011 - 8:44

Eh bien voilà encore un auteur qui rejoint ma LAL. Merci, Lacazavent!
avatar
Mandarine

Nombre de messages : 2124
Age : 32
Date d'inscription : 10/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ivo ANDRIC (Bosnie-Herzégovine)

Message  Lacazavent le Jeu 10 Nov 2011 - 22:07

Omer pacha Latas de Ivo Andric
Motifs, Serpent à plumes/ 390 pages



Ce livre relate la vie du général d'origine croate Omer pacha Latas, envoyé en Bosnie en 1850 par le sultan Abdul Medjid pour y imposer l'autorité turque. La Bosnie, si elle dépend alors d' Istambul, est en réalité menée par ses knez, dont le premier, le voïvode Zimonitch, règne sur la région de Sarajevo. Ces knez, Omer pacha va chercher à les contraindre ; eux s'attacheront à plier, à craindre, à attendre surtout. autour de ce duel, comme en promenant ses yeux sur un échiquier, les figures se croisent, se rencontrent : la reine, épouse du séraskier, le fou, Costache Nenisanu, qui perd la raison par amour, la tour, ce serviteur du pacha qui le protège et pourvoie à ses vices, les soldats, anciens autrichiens ou croates islamisés.


Un roman au allure de biographie qui dissimule le portrait de cette région des Balkans ainsi que celui d'une époque. Très agréable à lire, ce n'est pas véritablement le portrait de l'homme qu'est Omer pacha Latas que je retiendrai le plus. Si j'ai été marqué et si je me suis régalée c'est bien plus par la découverte de la Bosnie à un moment de son histoire qui est aujourd'hui trop occulté. On en apprend beaucoup sur le passé et sur les traditions de cette partie du monde mais par là c'est aussi une petite porte qui nous est ouverte pour essayer de mieux comprendre les origines des conflits qui y ont eu lieux et qui y ont toujours lieux. Ivo Andric nous offre une peinture sociale très réaliste, il nous cache rien des joies, des peines, des petits trafic, des répressions…
C'est un auteur qui mériterai amplement d'être remis sur le devant de la scène.


4/5





Ivo Andric


Ivo Andricest né à Travnik en 1892. Il a pris une part active au mouvement national Yougoslave, ce qui lui a valu d’être emprisonné et l’a contraint à l’exil. Après une carrière de diplomate, il s’est consacré à son œuvre toute entière dédiée à son pays, la Bosnie. Il a reçu le prix Nobel de littérature en 1961.

_________________
Lectures en cours :  Indépendance de Richard Ford  ([i]Frank Bascombe T2) $

Dernières lectures : L' Intérêt de l' enfant de Ian McEWAN (4/5), Un week-end dans le Michigan de Richard Ford (4,5/5)(Frank Bascombe T1), [/i]L' Homme du verger d' Amanda COPLIN (4/5), La Pyramide de glace J-F Parot (3,75/5)(T12)
avatar
Lacazavent
Admin

Nombre de messages : 5582
Age : 31
Location : France
Date d'inscription : 25/10/2008

http://quandlappetitvatoutva.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ivo ANDRIC (Bosnie-Herzégovine)

Message  Bernard le Ven 11 Nov 2011 - 14:57

Je ne connais pas du tout cet homme. En fait je ne suis guère tenté. Merci de cet avis Lacazavent.

B
avatar
Bernard

Nombre de messages : 3540
Age : 72
Location : 94160 Saint-Mandé
Date d'inscription : 28/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ivo ANDRIC (Bosnie-Herzégovine)

Message  géromino le Mer 1 Juin 2016 - 13:37

"Le pont sur la Drina"   Le Livre de Poche 2014    381 pages
         Avec une postface de Perdrag Matvejevitch (essayiste Yougoslave naturalisé italien) qui apporte un éclairage intéressant sur l'auteur.
 
                       Visegrad est une petite ville de Bosnie traversée par la Drina. Au temps de la domination turque, pour en faciliter le franchissement problématique (surtout en période de crue), un Vizir a fait construire un pont reliant les deux rives de la rivière impétueuse; reliant la Bosnie musulmane, à la Serbie encore chrétienne et imparfaitement soumise à l'Empire Ottoman. Au cours de son histoire, Visegrad va subir les troubles d'une ville à la frontière de deux mondes qui s'opposent: l'Orient musulman et l'Occident chrétien.
                       Ivo Andric raconte à la façon d'une chronique sur quatre cents ans, la vie quotidienne des habitants de cette ville principalement musulmane, avec comme fil conducteur omniprésent, le pont. Un pont qui peut tout aussi bien relier les Hommes que les séparer. Mais on retiendra qu'en son milieu, les constructeurs ont prévu une sorte de terrasse de chaque côté, qu'on appelle la kapia. Cet endroit est devenu un lieu de rencontre. Sur la kapia, les gens se croisent, s'arrêtent pour parler autour d'un verre, conclure des affaires, jouer aux cartes, les amoureux s'y retrouvent le soir, c'est là que sont placardés les annonces officielles, etc... Point névralgique de la ville, sa colonne centrale sera minée par les Autrichiens dans le but de le détruire afin d'interdire un éventuel passage de troupes militaires ennemies. Il sera sérieusement touché par les bombardements lors de la Guerre de 14, sans être complètement démoli.
                        Avec chaque histoire narrée par Andric, on découvre une multitude de personnages, et un assemblage de communautés et de religions qui parviennent à vivre en plus ou moins bonne entente: musulmans, chrétiens orthodoxes, juifs, tziganes, cohabitent ensemble et les rapports qu'ils entretiennent entre eux, s'ils sont parfois houleux, permettent de penser que l'existence est possible avec un peu de bonne volonté; ainsi pense le vieil Ali Hodja qui prône la non-violence face aux exaltés de tous bords.
                       J'aurais pensé que le le livre nous projetterait plus récemment dans l'histoire de la Bosnie-Herzégovine, de façon à mieux saisir le conflit des années 1990 en ex-Yougoslavie. Ce n'est pas le cas et pour cause, Andric a écrit son livre en 1945 (mais on imagine facilement les ressentiments et divergences qui peuvent faire surface lors de soubresauts politiques ou mouvements extrèmistes...).  Néanmoins, j'ai infiniment apprécié de mieux connaître cette région et la tranche d'Histoire qui va avec. L'écriture d'Andric est simple, parfois drôle, parfois grave, et reflète avec clarté les difficultés de vivre au confluent de deux cultures. 
                      
Note: 4,5/5

_________________
                                                                                                                                                                              

Challenge "Book around the States":  17/50
avatar
géromino

Nombre de messages : 2811
Age : 53
Location : Finistère, FRANCE
Date d'inscription : 07/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ivo ANDRIC (Bosnie-Herzégovine)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum