Chaïm POTOK (Etats-Unis)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Chaïm POTOK (Etats-Unis)

Message  Louvaluna le Jeu 20 Nov 2008 - 21:21

De : 2550Chimère (Message d'origine) Envoyé : 18/01/2006 20:32

L'ELU de Chaïm POTOK
Ed 10/18
Trad : Jean Bloch-Michel

Résumé : Dans les années 40, aux étaits unis, deux adolescents au cours d'une partie de base ball se rencontrent. Ils sont tous les deux extrêmement brillants mais n'appartiennent pas à la même communauté. L'un est fils d'un rabbin hassidique strict considéré comme un saint par toute sa communauté, l'autre est fils d'un juif plus modéré, professeur de collège. Malgré leur différence, ces deux garçons deviennent amis.

Ma note : Que dire, si ce n'est que cette critique ne rendra jamais justice à ce récit racontant une amitié envers et contre tout et à l'amour qui existe malgré tout entre père et fils. Passionnant, dense, émouvant, ce livre est un vrai plaisir de lecture. Et même sans rien connaître du Talmud, de la Torah ou d'autres questions religieuses judaïques, on finit par se passionner pour le sujet, mais aussi pour les mathématiques (oui c'est moi qui ose dire ça ) et la psychologie. Mais surtout, il y a Daniel le surdoué, si intelligent et si brillant qui rêve de quitter son milieu trop strict et son amitié incassable avec Reuven. Ces deux là, bien que partageant la même religion vivent dans des mondes totalement séparés et pourtant rien ne pourra entamer leur amitié. A conseiller et plutôt deux fois qu'une.

Ma note : 5/5



De : Papiillon_vole Envoyé : 29/01/2006 17:52

L’élu de Chaïm Potok
10/18 – 1969 – 382 pages.

New York, juin 1944. C’est au cours d’une partie de base-ball très disputée que Reuven et Danny vont se rencontrer. Ce sont deux adolescents très semblables : tous deux juifs, vivant dans le même quartier de Brooklyn. Et pourtant, ils sont très différents. Le père de Reuven est un érudit juif traditionaliste, celui de Danny est un tzaddik, le chef d’un communauté juive très orthodoxe, venue de Pologne, les hassidim. Les hassidim ne se mélangent pas aux autres normalement. Et pourtant les deux garçons vont devenir amis…
J’ai adoré cette histoire qui commence par un coup de foudre entre deux adolescents. En fait, ça commence par une balle dans l’œil, ce qui n’est pas très agréable pour celui qui la reçoit mais constitue un élément fondateur. Cette balle c’est un pont entre deux garçons si proches et si différents. Malgré leurs différences de culture et d’éducation, ces deux jeunes garçons vont nouer des liens très forts. Mais ce roman n’est pas qu’une histoire d’amitié ou une belle leçon de tolérance. C’est une philosophie de vie, où l’étude (notamment l’étude du Talmud) joue un rôle primordial. L’étude du Talmud stimule la curiosité et attise l’esprit critique. C’est une ouverture sur le monde de la connaissance d’abord, puis sur le monde tout court. L’auteur nous montre à quel point la culture fait de nous de vrais humains.
Mais il y a aussi dans ce livre deux belles figures paternelles. Le père de Reuven élève son fils seul. Il est proche, attentif et attentionné. C’est un guide spirituel autant qu’un protecteur. Le père de Danny est très différent, beaucoup plus froid à priori. Mais la fin dévoile au lecteur la profonde humanité de cet homme. Les dernières pages sont magnifiques, à pleurer.

Ma note : 5 / 5



De : JoAnn_Kamar Envoyé : 23/09/2006 15:29

L'Élu (The Chosen)
Roman
POTOK, Chaïm (États-Unis)
4/5

Conseillé par Chimère

= Résumé: Deux équipes s'affrontent dans le terrain de baseball. Ce sont les équipes de deux Yeshivas, écoles juives où on étudie aussi le Talmud. Une équipe est "classique" (désolée, je dois trouver un meilleur mot!) et l'autre Hassidique, les Orthodoxes. Mais ça dépasse le baseball. C'est une lutte entre deux communauté de lycéens, qui se regardent toujours méfiants.
Et Danny (Hassidique) vise la tête de Reuven (Classique), la balle brise les lunettes et Reuven doit être opéré de l'oeil avec urgence...
Ces deux garçons qui ne se seront jamais croisés car ils ne quittent pas leurs communautés et synagogues respectives, vont apprendre à se connaître au moment où Danny demande ses excuses à Ruven, encore à l'hôpital.
Sous fond de Deuxième Guerre mondiale de l'autre côté de l'océan, de Hassidisme et Sionisme, création de l'État d'Israël, de réflexion psychologique et talmudique, c'est l'histoire de deux meilleurs amis qui tout oppose, l'un voulant être rabbin mais étudiant pour être mathématicien, et l'autre voulant être psychologue mais devant être rabbin car son père l'est aussi... Nous voyons l'évolution jusqu'à l'université de ces deux, les suivant avec bienveillance.

= Mon avis: Passées les pages et pages qui parlent d'un jeu qui m'est totalement méconnu, que je n'arriverai jamais à comprendre (comme le cricket!), c'est une lecture agréable, le ton et l'écriture coulent d'eux-mêmes. On s'imprègne de la vie des Juifs et des années 1940s à New York, on se passionne de discussions talmudiques, de comment ils L'étudient, la relation père-fils...
C'est un livre riche, qui parle de tolérance...



De : Mousseliine Envoyé : 13/09/2008 00:34

L'élu
(10/18, 2004, 381 pages)

Ça commence par une partie de baseball. On est à Brooklyn dans les années de la Deuxième Guerre Mondiale dans un quartier juif. Deux écoles juives, qu'on appelle yeshiva, s'affrontent. Celle de Danny Saunders, une école où il n'y a aucun compromis par rapport au judaïsme et celle de Reuven Malter, une école où l'anglais a une plus grande place que dans les autres écoles juives du quartier, ce qui attire le mépris des autres.

C'est lors de cette fameuse partie de baseball que débute l'amitié entre Danny et Reuven. Danny est un hassidim. Son père est non seulement un rabbin mais un tzaddik, le chef et le guide de sa communauté. Ce rôle est transmis de père en fils, Danny devra prendre la place de son père à la mort de celui-ci, c'est la tradition. Danny s'intéresse à tellement d'autres choses. Il lit à une vitesse vertigeuse en cachette de son père, il lit Hemingway, Darwin, Freud... Danny est torturé entre son devoir familial et sa grande passion : la psychologie. Il est surdoué ce qui ajoute j'imagine à sa torture, il a une soif d'apprendre insatiable. Le père de Reuven est tout le contraire du père de Danny, c'est un homme ouvert.

On en apprend beaucoup sur la religion juive et c'est tout à fait passionnant. On se retrouve dans le milieu juif de New York à Brooklyn, on vit la Deuxième Guerre à travers ces Juifs new-yorkais qui ont su que 6 000 000 d'entre eux se sont fait gazés. On vit aussi le sionisme et l'opposition des Hassidims à un État Juif. C'est aussi une grande amitié qui persiste malgré les différences. Et la peur pour un homme de voir son fils qu'il aime par-dessus se perdre...

Une histoire très sensible. Certainement le meilleur roman juif que j'ai lu avec Le monde de Barney de Mordecai Richler, mais j'en ai lu peu...

Extraits :

"Ce qui l'irritait, c'était leur certitude absolue qu'eux, et eux seuls, étaient écoutés de Dieu, et que tout autre Juif était dans le mal, un pécheur, un hypocrite, un apikoros, et condammé, par conséquent, à brûler en enfer."

"Vivre simplement, seulement pour vivre - quel sens y a-t-il à cela? Une mouche vit aussi."

Note : 5/5
(Mousseline)

--------------------------------------------------------------------------------

Chaïm Potok est né en 1929 à New York de parents juifs polonais immigrés. Il a enseigné dans diverses universités avant de devenir éditeur à la Jewish Publication Society of America. Il est l'auteur d'une oeuvre abondante, et notamment de nombreux romans - dont "Le livre des lumières" (1997), "Je m'appelle Asher Lev" (2002), "Docteur Rubinov" (2002). Il est mort en 2002.
avatar
Louvaluna

Nombre de messages : 1131
Location : France (Est)
Date d'inscription : 28/10/2008

http://biblioscopie.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chaïm POTOK (Etats-Unis)

Message  Cyrielle le Lun 29 Déc 2008 - 7:23

L'élu de Chaïm Potok

Note: 4/5

Une histoire très émouvante sur une amitié impossible. On apprend plein de chose sur la religion juive. C'est très bien écrit, ça coule tout seul même s'il y a quelques passages très religieux qui peuvent être un peu barbant.
Je vais en lire un autre de cet auteur pour le découvrir un peu plus!
avatar
Cyrielle

Nombre de messages : 7383
Age : 30
Date d'inscription : 27/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chaïm POTOK (Etats-Unis)

Message  petitepom le Mar 19 Nov 2013 - 7:52

l'élu
Le premier chapitre est fastidieux, surtout quand on a aucune notion de base-ball, mais  passé ce chapitre, ca devient intéressant . Reuven se retrouve à l’hôpital, suite à un accident de base-ball d’où l’intérêt du premier chapitre. Cet incident va amener deux adolescents, de même religion, mais pratiquée de façon différente à se rencontrer.
Reuven a un père professeur et rabbin, il pratique sa religion avec une certaine liberté, alors que Danny dont le père est aussi rabbin, a des méthodes plus rigoristes, son fils doit être rabbin comme lui, alors que Reuven a le choix.
Reuven va devenir le confident de Danny, car il est le seul à qui il peut se confier, cette amitié va faire évoluer les choses, mais pas sans difficulté.
L’histoire est belle mais les paragraphes , trop descriptifs, ont un peu gaché ma lecture, la religion juive et ses pratiques, ne m’intéressent pas particulièrement, d’où un ennui parfois dans cette lecture.
avatar
petitepom

Nombre de messages : 248
Age : 52
Location : un petit village de Corrèze
Date d'inscription : 03/06/2012

http://petitepom.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chaïm POTOK (Etats-Unis)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum