Août 2008: La chatte de Colette

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Août 2008: La chatte de Colette

Message  Prospéryne le Jeu 20 Nov 2008 - 18:37

De : Philcabzi5 (Message d'origine) Envoyé : 2008-07-05 10:54
La chatte de Colette
Première édition en 1933

4ème de couverture (modifié par moi-même!) :
Bien avant que Camille, la fiancée d'Alain, découvre une rivale inattendue en Saha, la chatte du jeune homme, celui-ci a déjà opposé secrètement l'élégance du félin à la présence un peu vulgaire de la future épouse. Le mariage ne fait que confirmer chez Alain le léger écoeurement qu'il éprouve en présence de l'exubérante Camille. L'arrivée de Saha révèle à Camille un monde d'affection et de tendresse dont elle se sent exclue. Elle en vient à détester la chatte, objet de toutes les attentions d'Alain. Et peu à peu, Saha s'installe dans le ménage et devient le symbole vivant de tout ce qui sépare les époux. Un jour, Camille commet un geste impardonnable...

** ATTENTION ** Pour certaines éditions, la quatrième de couverture en dévoile beaucoup trop. Donc, évitez de la lire si vous ne voulez pas être déçus.


De : Philcabzi5 Envoyé : 2008-08-12 07:36
La chatte de Colette

Ed. Hachette, 1960 c1933, 183 pages

Note: 3.5/5

4ème de couverture (modifiée):

Bien avant que Camille, la fiancée d'Alain, découvre une rivale inattendue en Saha, la chatte du jeune homme, celui-ci a déjà opposé secrètement l'élégance du félin à la présence un peu vulgaire de la future épouse. Le mariage ne fait que confirmer chez Alain le léger écœurement qu'il éprouve en présence de l'exubérante Camille. L'arrivée de Saha révèle à Camille un monde d'affection et de tendresse dont elle se sent exclue. Elle en vient à détester la chatte, objet de toutes les attentions d'Alain. Et peu à peu, Saha s'installe dans le ménage et devient le symbole vivant de tout ce qui sépare les époux. Un jour, Camille commet un geste impardonnable…

Mon avis:

J'avais ce livre dans ma PAL depuis longtemps, d'ailleurs je ne sais plus trop quand je l'ai acheté! Malgré son titre félin, la réputation de l'auteure et du petit nombre de pages, je n'étais pas tellement attiré par sa lecture. C'est que normalement les sujets qui tournent autour des aléas d'une vie de couple ne me tente guère. Mais cette fois-ci je me suis dit qu'il fallait bien voir ce que cache cette couverture poussiéreuse! Et bien ce fut moins pire que je ne le croyais sans pour autant en faire une lecture marquante. L'écriture est certes agréable mais le sujet m'a semblé vieilli, exception faite de la relation avec Saha car intemporelle. J'ai tout de même apprécié ma lecture particulièrement au moment et après LE geste. D'ailleurs j'ai trouvé LE geste précipité, je n'ai pas eut l'impression que Saha prenait tant de place dans le ménage sauf pour quelques détails. Finalement, c'était une jolie lecture de vacances, sans plus!


De : liza_lou55 Envoyé : 2008-08-12 09:52
La chatte
(Le livre de poche, 183 pages)

C’est l’histoire d’un face à face, face à face troublant, où la tension voire la haine fait rapidement surface entre les différents protagonistes.

En une sorte, l’histoire est très simple : Jeune mariée, Camille prend rapidement conscience qu’elle a une rivale ; non pas une quelconque maîtresse ou une mère envahissante comme on pourrait le penser mais quelqu’un de beaucoup plus redoutable : Saha. Saha, superbe chatte angora qu’Alain possède depuis plusieurs années déjà et qu’il adore, adule jusqu’à l’exagération. Comment, dans de telles conditions, Camille peut-elle faire face ?

Comme toujours, la plume de Colette embellit du début à la fin le récit avec ce langage fait de simplicité, de douceur, de délicatesse et de subtilité. Qui d’autre qu’elle aurait pu raconter de cette manière si franche et en même temps si nuancée les états d’âme d’Alain face à cette jeune épousée, dont les pensées sont si éloignées des siennes et qu’il compare à la « pureté » de Saha ? Cette Saha qui, sous les mots choisis à la perfection de Colette, n’est plus seulement un quelconque chat mais une personne se dressant mystérieusement au fil des pages entre Camille et Alain, telle une ombre menaçante entre le jeune couple.

Tout le charme des romans de Colette se trouve dans ce style si particulier. On aime ou on n’aime pas ; en réalité, l’écriture ressemble à un mélange de préciosité et de délicatesse. Avec La chatte, Colette utilise toutes les subtilités de la langue française classique pour dresser le portrait terrible d’un homme encore enfant, d’un chat terriblement humain dans ses façons de faire et d’une femme jalouse… jusqu’à la mort.

Un beau roman court mais fort, avec un synopsis original et puissant et surtout, une écriture simple mais percutante.

Ma note : 4/5


De : Lyreek14 Envoyé : 2008-08-12 11:45
Colette - La chatte
Le livre de poche- 159 pages

Que ce fut difficile pour moi de rentrer dans ce roman, je crois que l'écriture n'est vraiment pas pour moi! Peut-être trop littéraire,je ne sais pas, j'ai trouvé ça même un peu "prétentieux".
Pourtant, le thème du livre avait tout pour me plaire, mais au final, j'ai été assez déçue, je n'ai pas réussi à éprouver de la sympathie pour les personnages, notamment Camille qui m'a semblé faire beaucoup de simagrées pour pas grand chose. Alain non plus n'est pas en reste, ses réactions sont parfois un peu infantiles, en fait le jeune couple fait plus penser à un couple d'ado qu'à des jeunes adultes.
D'habitude, je n'aime pas les romans courts car je reste sur ma faim, mais là, je dois avouer que s'il avait été plus long, je ne l'aurai sans doute pas terminé.
Au final, ça reste quand même une jolie histoire d'amour et de complicité avec la chatte mais pas de quoi me laisser un grand souvenir.

3/5


De : gallomaniac Envoyé : 2008-08-12 12:22
La Chatte - Colette. Edition illustré par Guyot. Ma note 4/5
Bernard Grasset, 1933, "Le livre moderne illustré, 1935, 159 pg.

La chatte, c'est la chatte d'Alain. Camille, 19 ans, et Alain 25 ans, commencent (on est aux années 1930) un mariage bourgois de convenance. Ils ne savent pas trop s'ils s'aiment, mais ils espèrent chacun de leur coté quelque chose du mariage. Dès leur mariage et pendant la période de lune de miel, Camille fait l'amour de plein coeur, Alain ne se donne que partiellement; il a des difficultés de sévrage de sa vie d'adolescant gâté et en plus, il se refugie dans son amour pour sa chatte, qui ainsi devient la concurrente de Camille, jusqu'à ce que drame s'ensuive.
La force du livre est dans le dessinage du développement des caractères, tout cette période de lune de miel et d'installation en appartement; dessinage tellement précis qu'on croit voir dans le coeur d'Alain surtout, de Camille un peu moins. Colette se montre fine psycholoque et du coeur humain et de l'âme féline. Ma note 4/5.


De : opalecat Envoyé : 2008-08-12 14:23
La Chatte COLETTE

mon avis: je n'ais pas accroché à l'histoire: l'écriture ne m'a pas aidé dans cette tâche car il a fallu de nombreuses fois que je relise les phrases pour les comprendre...(peut-être aussi dû à la fatigue de cette période de lecture?).En tous cas ce livre ne me laissera pas une trace indélébile dans la mémoire et j'ai même été un peu déçue (je n'avais jamais lu Colette) et je ne sais pas si je lirai d'autre oeuvres de cette auteure.C'est un tout:l'écriture,les personnages pas assez développés à mon goût,l'intrigue un peu fade...bref, je l'ai fini car il est court....

ma note: 2/5


De : Profgéo Envoyé : 2008-08-12 18:09
La chatte Colette 160 pages

L'histoire est simple: celle d'un homme-enfant qui ne veut pas vieillir, qui, même s'il se marie, continue à penser, agir et à vivre comme un enfant. Il regarde sa femme en la traitant pratiquement de pute quand il la voit se promener sans vêtements (ils sont mariés pourtant non?). Il ne veut pas qu'elle vienne vivre chez lui, protège sa chambre d'enfant, préfère ne pas s'impliquer avec Camille. On peut même sérieusement se demander s'il l'aime au départ. Et aussi pourquoi il l'épouse! Alain, Camille et Saha sont des personnages que l'on découvre à petite dose, comme des bonbons un peu trop sucrés que l'on lèche petit à petit. Autrement, l'histoire aurait sans doute été trop dur à prendre d'un coup. Je n'ai pas vu dans Saha la rivale de Camille, mais bien au contraire le révélateur des émotions qui règnent entre les deux époux. L'amour que lui porte Alain, presque maladif est bien celui d'une personne qui ne peut ou ne veut s'attacher à aucun être humain (c'est plus facile avec un animal, moins exigeant). On voit donc Camille, qui sans être parfaite, est normale, se voir relèguée au statut de folle à cause de besoins affectifs somme toute normaux. Camille voit Saha être comblée d'amour par l'homme qu'elle aime, alors qu'elle-même ne se voit accorder que des miettes, situation des plus difficiles à vivre...

De ce portrait psychologique qui ne va pas trop en profondeur tout en étant pas trop en surface (petit exploit), on aurait pu penser qu'il serait d'une platitude hors-norme. Or, la magie de l'écriture de Colette, même si elle n'est pas très facile à aborder, rend le tout facile à comprendre, le choix des mots, la façon de les placer dans les phrases rend le tout crédible et même très intéressant. Je ne crois pas que ce soit le meilleur de son oeuvre, mais tout de même, un livre très intéressant.

Ma note: 4/5

P.S. Merci Philcabzi de m'avoir fait découvrir ce livre, je n'en aurais pas tourné la première page s'il n'avait pas été livre du mois!


De : Cafrine Envoyé : 2008-08-14 09:30
La chatte de Colette

176 p. - Hachette (1960)

Ce titre se construit autour de trois personnages : Alain, Camille et Saha. Ces derniers forment un triangle amoureux particulier puisque Saha n'est autre que la chatte de Alain qui s'apprête à épouser Camille. Le jeune époux, entièrement sous l'emprise du félin, finit par susciter la jalousie de sa femme qui passe à l'acte en poussant le chat du balcon de leur appartement. Ce geste sera fatale au couple qui se sépare.

Bien qu'ayant à maintes et maintes reprises entendu parlé ou vu des ouvrages de Colette, "La chatte" est le tout premier titre que je lis de cette auteur. J'ai apprécié son style, le choix de ses mots, le climat très particulier qu'elle crée à chaque entrée en scène de Saha et surtout, la description de son agissement qui ne laisse pas place au doute : l'auteur a cotoyé les chats (j'en ai d'ailleurs débattu avec ma chatte qui pour toute réponse s'est assise sur mon bouquin ! Voilà comment elle évince sa rivale, elle !)

Mais, car il y a un mais, le ressort de l'intrigue.... Dès les premières lignes, les pensées de Alain nous révèle un futur marié pas très amoureux...La séparation du couple n'est donc pas une surprise, mais elle dure tout au long du livre sans revirement, rebondissement...un peu lourd. La tentative d'assassinat du chat ne constitue pas à mon sens un renversement mais un simple prétexte. La confrontation Camille/Saha qui est très vive fait ensuite place à un dénouement quant à lui beaucoup trop calme faisant retomber l'histoire d'un coup. Dommage...

En conclusion je dirai que "La Chatte" m'a fait découvrir un auteur très intéressant dont je pense que ce n'est pas le meilleur titre. Très portée sur la psychologie des personnages, Colette a sans doute écrit des histoires qui se prêtent mieux à cette particularité (je pense notamment à la série "Claudine"qui semble être, à première vue, un récit de vie). En tout cas j'y reviendrai sans doute. Merci de m'avoir fait découvrir enfin Colette.

Ma note : 2.5/5


De : Cocotte8017 Envoyé : 2008-08-14 20:31
La chatte

Alain et Camille viennent de se marier. Un mariage de convenance, car la passion ne semble pas au rendez-vous. Une tension s'installe rapidement entre les deux jeunes époux à cause de Saha, la chatte si adorée par Alain. Celle-ci deviendra une rivale de taille pour Camille qui réagira fortement.

Mon avis par rapport à ce livre est partagé. D'une part, j'ai trouvé la plume de Colette jolie et agréable. Je ne me suis pas ennuyée durant ce récit surtout que celui-ci est très court. C'est d'ailleurs un peu à cause de ça que j'ai moins aimé. J'ai trouvé que l'histoire manquait de profondeur. J'aurais apprécié que la période où la jalousie et la tension montent plus développée. Un peu comme Philcabzi le mentionnait, je n'ai pas tant ressenti l'impact qu'avait la présence de Saha sur Camille. Ses réactions me semblaient parfois précipitées, donc moins crédibles à mes yeux.

Ma note : 3,5/5


De : Shan_Ze Envoyé : 2008-08-19 07:29
(Désolée pour le retard, je reviens de vacances...)


La chatte de Colette

Camille et Alain vont bientôt se marier. Alain a une chatte, Saha, qu'il aime beaucoup. Bien trop aux yeux de Camille, qui est jalouse de cette relation particulière entre Alain et la féline. On les découvre par petites touches, quelques jours de leur vie commune montrent leurs différences de plus en plus grandes...
C'est la première fois que je lis du Colette et l'écriture et assez "spéciale". En même temps bien imagée mais aussi des phrases très dures à lire par leur longueur et leur complexité. Une description de 3 personnages que j'ai appréciée par moments et dans laquelle je me suis perdue dans d'autres. Une histoire très courte qui m'a plu par son ensemble mais un peu trop de "douceur" à mon goût. J'essaierai peut-être un autre de ses romans.

Note : 3.5/5
avatar
Prospéryne

Nombre de messages : 4864
Age : 35
Location : Québec, Canada
Date d'inscription : 26/10/2008

http://prosperyne.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Août 2008: La chatte de Colette

Message  Prospéryne le Jeu 20 Nov 2008 - 18:37

De : loup_en_vadrouille Envoyé : 2008-08-25 15:35
(J'ai emprunté le livre à la biblio pour partir en vacances et comme je suis rentrée depuis peu, ma critique a du retard...)

La chatte de Colette

(vieille édition un peu jaunie et qui a cette odeur spéciale qu'ont les vieux bouquins...)

Les premières pages m'ont fait un peu peur. Le style, les personnages, je n'y ai pas accroché tout de suite. Et puis, doucement, j'ai aimé les descriptions faites du jardin et surtout, la capacité de l'auteur à rendre la beauté, la grâce, l'insondable qu'on connait des chats. Saha est magnifique mais effrayante ! Sa présence, sa prestance hante le livre et la vie des personnages. L'histoire du couple, en elle-même, ne m'a pas vraiment intéressée. Mais la relation étrange d'Alain et de Saha m'a vraiment intriguée.

Deux semaines après cette lecture, j'ai pensé aux hommes qui ne jurent que par leur chien, ce chien qui dort sur le même lit que le couple et qui finit par y prendre toute la place. Le chien qui, au quoditien, a droit à plus d'attention que l'épouse. Avec cette histoire étrange et aux abords impénétrables, Colette n'est finalement pas éloignée d'une certaine réalité. Celle de l'anthropomorphie ? Car les dernières pages du livre sont si déroutantes, Saha semblant si humaine, qu'il est intéressant de s'interroger sur le regard qu'Alain porte sur elle et la place de l'animal au sein de la communauté humaine.

Note : 4/5


De : Marmotton Envoyé : 2008-09-18 15:53
Voilà une critique bien tardive!

La chatte de Colette

Ce livre m'a plutôt surpris : je m'attendais à quelque chose d'assez dur à lire, le récit est en fait captivant et le style agréable. L'évolution des sentiments d'Alain par rapport à sa femme est très bien analysée. Colette arrive parfaitement à faire ressentir au lecteur l'état d'esprit des personnages sans utiliser de longues descriptions "psychologiques" : quelques mots prononcés, la description d'un geste lui suffisent.
J'ai aussi beaucoup appris sur les chats!
Une auteure que j'ai découverte et que je retrouverais volontiers pour une prochaine lecture.

Note : 4/5


De : supermartine Envoyé : 2008-10-12 13:32
Et voici une critique encore plus en retard !!

Je serai brève car je rejoint tout à fait l'avis de Cafrine.

Je suis ravie d'avoir enfin moi aussi découvert cette auteure.
J'aime le style, ces descriptions très imagées, ces longues phrases qu'il faut parfois relire afin de retrouver le sujet, le verbe !!
Par contre j'ai été déçue par l'histoire, une intrigue un peu fade et en effet un couple pas très amoureux . Selon moi, beaucoup de bruit pour pas grand chose dans ce livre. Une fin décevante.

Ce n'est peut-être en effet pas le meilleur livre de Colette ?
Ma note : 3/5
avatar
Prospéryne

Nombre de messages : 4864
Age : 35
Location : Québec, Canada
Date d'inscription : 26/10/2008

http://prosperyne.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum