Juin 2008: Les neuf vies d'Edward de Chrystine Brouillet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Juin 2008: Les neuf vies d'Edward de Chrystine Brouillet

Message  Prospéryne le Jeu 20 Nov 2008 - 18:32

De : Profgéo (Message d'origine) Envoyé : 2008-04-21 09:18

Christine Brouillet
Les neuf vies d'Edward
Folio # 3387

Quatrième de couverture:
Delphine aime les hommes, la photographie et son chat Edward. Celui-ci le lui rend bien. Doutant des choix amoureux de sa maîtresse, il décide de lui trouver un mari. Il connaît déjà l'amant qu'il destine à Delphine; un homme très bon qui l'a soigné lors d'une traversée vers la Nouvelle-France en 1670... Edward espère qu'il s'est, comme lui, réincarné et qu'il habite aujourd'hui à Paris. La tâche est ardue.
Heureusement, Catherine, sorcière sous Henri IV, lui a transmis un don: la télépathie. Edward n'a qu'à flairer un homme pour deviner ses intentions: aussi ne se méfie-t'il pas sans raison d'un trop bel américain qui rôde autour de la photographe. Edward aura besoin de tous ses talents pour faire le bonheur de cette Delphine adorée qui sent la chantilly, les feuilles d'un plant de tomate et la rose de Turquie.
Un roman d'amour sur fond de polar, avec un zeste de gastronomie, des esquisses historiques, beaucoup d'odeurs et de caresses, et le regard fidèle mais lucide d'Edward sur l'étrange race des bipèdes.


De : Lyreek14 Envoyé : 2008-06-12 03:51
Les neuf vies d'Edward
Folio - 351 pages

L'idée du livre est originale : faire du chat Edward l'entremetteur pour sa maitresse est une excellente idée. Et tout simplement de faire d'Edward le narrateur, pour quelqu'un qui adore les chats comme moi, c'est un vrai plaisir. J'ai aimé dans ce livre les descriptions des pensées du chat tellement réalistes, ses souvenirs de ses vies antérieures, son don de télépathie. Ses attitudes sont également très droles, sa façon de simuler les maladies et de manifester son désaccord en boudant, et ses stratagèmes pour trouver le bon prétendant à Delphine, c'est irrésistible. La relation avec sa maitresse est vraiment profonde, pleine de tendresse et de complicité.
Par contre, je regrette que l'auteur ait voulu mélanger les genres en introduisant une intrigue "policière" que je trouve un peu légère et qui fait un peu un effet "surajouté" par rapport au reste du livre. Dommage! Du coup, peut-être que les lecteurs non-dingues de félins auront du mal à y trouver leur compte.
Mais sinon, c'est un livre distrayant, parfait pour les amoureux des chats car Edward est un vrai personnage qui à lui seul vaut le détour!

3,5/5


De : lalyre7032 Envoyé : 2008-06-12 05:12
Les neuf vies d'Edward Christine Brouillet Ed.Denoël
332 P.
Edward est un chat très malin,il est le meilleur ami de la jolie Delphine,une photographe habitant Paris.Un chat très spéciale puisqu'il en est à sa neuvième vie,ce qu'il désire dans cette vie c'est de trouver un homme gentil et attentionné pour sa maîtresse adorée,mais ce n'est guère facile car Delphine tombe amoureuse chaque fois qu'un homme la regarde.Heureusement dans une vie antèrieure à l'époque de Henri lV,notre ami Edward a eu une autre maîtresse ,Catherine une sorcière qui lui a transmis le don de télépathie,il lui suffit de flairer un homme pour deviner ses pensées,il nous fait part de ses réflexions sur la race humaine notamment sur James Anderson un bel américain qui a fait irruption dans la vie de Delphine,ayant mis le museau sur le bas du pantalon de l'homme,il se rend compte que cet homme mijote quelque chose de déplaisant pour Delphine,alors il va tout faire pour l'éloigner,mille facéties et une fugue pour essayer de faire comprendre à Delphine que cet homme est dangereux,mais elle ne comprend pas ,le croit malade....Parallèlement à son histoire avec Delphine,notre ami fait des retours dans ses vies antérieures,il pense aux personnes avec qui il a vécu,avec le frère Hugues au temps des Croisades,Néfertari au temps des Pharaons,Sébastien un homme très bon qui l'a soigné pendant une traversée vers la Nouvelle-France en 1670,Rachel,une jeune femme juive durant la guerre 1940-45.Et c'est grâce à toutes ses expériences vécues qu'il réussira à faire le bonheur de celle qu'il aime par-dessus tout....

Comme je me suis amusée avec ce roman habité par Edward,ce chat malicieux,très réaliste par ses réflexions,son adoration pour Delphine qui sent la crème chantilly.Une belle intrigue ,quoique l'apparition de Charles m'a fait deviner la fin ,ce qui est un peu dommage.Une détente que ce livre qui convient très bien pour les vacances
4/5
Lalyre


De : Philcabzi5 Envoyé : 2008-06-12 06:07
Les neuf vies d'Edward

Edition Gallimard, 2000 c1998, 351 pages

Note: 3.5/5

Mon avis:

Voilà une bien jolie histoire... un peu tiré par les cheveux mais quand au départ on parle d'un chat avec la faculté de lire dans les pensées...! Je dois avouer par contre que j'ai dû souvent relire quelques phrases car je ne savais plus trop qui était le narrateur car il pouvait changer en plein milieu d'un paragraphe sans avertissement. Mes passages favoris restent ceux décrivant la vie d'Edward avec Rachel et Catherine mais j'aurais aimé un peu plus de développement pour chacune de ses vies. Bref, pour moi c'est un excellent livre de vacances surtout pour ceux et celles qui sont amoureux de la race féline.


De : Shan_Ze Envoyé : 2008-06-12 16:18
Les neuf vies d’Edward de Chrystine Brouillet

Bon, je suis désolée, je l'ai pas autant aimé que vous... Voici ma critique :

Edward est un chat abyssin qui a beaucoup d’expérience : il en a à sa neuvième et dernière vie. Avant de mourir pour « de bon », il veut trouver un mari pour sa maîtresse, Delphine qui n’arrête de collectionner les aventures. Et même qu’en ce moment, son amant parait suspect à Edward…
Bon, je n’ai pas vraiment aimé cette histoire « toute en couleurs ». Elle ne m’a pas à aucun moment emballé, une intrigue policière qui m'a embrouillée, même si j’étais curieuse de connaître le dénouement. Je me suis pas intéressée à lire les vies antérieures d’Edward, trop nombreuses, qui me faisaient perdre le fil de l’histoire. Le style de Brouillet ne m’a pas convaincu, je l’ai même trouvé irritant.

Note : 2.5/5


De : ceirdwin Envoyé : 2008-06-14 04:03
j'ai beaucoup aimé ce livre mais ce ne sera pas un coup de coeur pour 2 raisons : j'aurais aimé plus de descriptions de ses 8 vies précédentes (son adoration sous l'égypte ancienne à sa mort brûlé vif en tant que chat de sorcellerie, pouvait être un parallèle intéressant). La deuxième raison, c'est la rencontre avec Charles. Là, c'est vraiment une sacrée coïncidence. Cela fait des mois qu'Edward le cherche et voici qu'il arrive pile au moment où Delphine en a le plus besoin !!! Sinon, j'ai trouvé le livre super agréable, facile à lire, pleins de facéties de la part d'Edward, et de délicatesse sous ses airs de femme libérée, pour Delphine. A conseiller à tous les amoureux des chats. Nous regardons nos matous d'un autre oeil après ce livre
4/5


De : Laïze Envoyé : 2008-06-15 06:28
Mince, je n'ai pas eu le temps de poser mon avis le 12. Je me rattrappe ici.

Les neuf vies d'Edward

Ça a été pour moi une lecture très agréable, plaisante, facile et imagée. Le Paris décrit dans ce roman ressemble un peu au Paris d'Amélie Poulain. C'est une sorte de Paris idéal et imaginaire qui n'existe que dans la tête des amoureux de Paris. Cet univers était très sympa à lire.

J'ai apprécié le style de Chrystine Brouillet, la justesse de ses mots, la richesse de son vocabulaire et la pertinence de ses réflexions, notamment sur la photographie et les portraits.

Les personnages sont tous attachants. Edward est à mon avis très juste : si les chats pensent je crois que ça doit vraiment correspondre à ce qu'Edward raconte dans ce roman Ses différentes vies ne sont pas toutes palpitantes mais au moins, l'auteur nous a épargné la pénible alternance systématique présent / flashback. C'est l'entremêlement des souvenirs qui rend le tout plus digeste à mon goût.

En bref, c'était une excellente lecture "détente" et qualité pour moi. Merci de nous avoir fait découvir ce titre Prospéryne Ma note : 4/5


De : Clochette1509 Envoyé : 2008-06-15 07:11
A mon tour de donner mon avis sur les 9 vies d'Edward ! Egalement avec un peu de retard )

J'ai trouvé la 4ème de couverture très intéressante, alors que les histoires d'animaux ne m'attirent guère ! Mais là, j'ai trouvé l'idée amusante que le chat aide sa maîtresse à trouver l'homme de sa vie. C'est plein d'aventures, rigolo (moi aussi, j'ai bien aimé la façon dont Edward se rend malade pour trouver LE vétérinaire), et en tant que gourmande qui se respecte, j'ai bien aimé le côté "gastronomique" de l'histoire. (ces petits plats préparés par Delphine, hum...)
Mais comme plusieurs rates, j'ai trouvé dommage que l'auteur n'approfondissent pas assez les histoires ultérieures d'Edward (la période avec Catherine et Rachel m'ont bien accroché) et j'ai trouvé l'histoire un peu facile, et pourtant je me demandais quand est-ce que le fameux vétérinaire allait enfin arrivé. Heureusement, Charles, comme Zorro, est arrivé à point !
En résumé, une bonne lecture "détente" quand on n'a pas trop envie de penser.
Ma note : 3/5
Clochette.

PS : M'est avis que dorénavant je ne regarderai plus les chats de la même façon !


De : liza_lou55 Envoyé : 2008-06-15 08:21
Les neuf vies d'Edward
(Folio, 350 pages)

Un roman sympathique et original, avec comme personnage principal (et ce n'est pas commun!) un chat, Edward, qui comme tous ses congénères de la race féline possède neuf vies. Dans sa dernière existence, le voilà avec Delphine, photographe vivant à Paris et dont le coeur palpite pour des hommes qu'Edward désapprouve... Comme ce dernier, ce mystérieux Américain dont Edward, qui a acquis dans une ancienne vie le don de télépathie, se méfie ave raison. Il faudra toute la malice, la ruse et la patience d'Edward pour protéger et secourir sa maitresse emmélée dans une drôle d'histoire...

L'intrigue du roman n'est qu'un prétexte pour Chrystine Brouillet qui s'amuse à coeur joie avec Edward et ses réactions de chat. Tour à tour coquasse, gourmand, malicieux, ce chat pas comme les autres va tout faire pour trouver un mari à sa convenance pour Delphine. L'idée d'entreméler les anciennes vies d'Edward avec l'époque actuelle est plutôt bien trouvée et j'étais d'ailleurs plus impatiente de savoir ce qui avait bien pu arriver aux anciens maîtres d'Edward - la sorcière Catherine sous Henri IV, la juive Rachel sous l'Occupation ou encore le grand cuistot M. Leblanc - que de savoir si oui ou non, Delphine allait être sauvée par son chat!

Se lisant avec plaisir, Les neuf vies d'Edward est un roman facile à lire et qui retient l'attention du lecteur jusqu'au bout. Après cela, vous ne regarderez plus les chats comme avant!

Ma note : 3,5/5


De : supermartine Envoyé : 2008-06-24 05:06
Voici donc avec un peu ( beaucoup ) ... de retard mon avis sur ce livre !

Un petit roman très rafraichissant et vraiment agréable à lire !
Je ne suis pas une grande amoureuse des chats mais cet Edward m'a conquise ! Un minou adorable et irrésistible avec un caractère ! On ne peut que craquer !
Edward dans sa neuvième et dernière vie a donc pour maitresse, une jeune photographe Delphine passionnée par son métier et qui a un peu de mal à trouver l'homme de sa vie...qui plairait à Edward !
Celui-ci, le narrateur de l'histoire, décide donc de l'aider à son insu à trouver la perle rare !
Certaines scènes sont assez cocasses : par exemple, notre matou simule des maladies les jours fériés, histoire de faire défiler à la maison les vétérinaires de garde !
Les personnages principaux Delphine et Edward sont attachants, c'est bien écrit, les réflexions d'Edward sur la vie, les odeurs, les hommes etc...tout est joliment dit , une écriture de qualité !

C'est à la fois une légère comédie romantique et policière ( l'enquête reste assez superficielle ), un prétexte pour développer la relation entre le chat et sa maitresse.

Dommage que la fin soit si simple et prévisible...

Je regrette moi aussi que les vies antérieures d'Edward n'aient pas été plus développées : il a été le chat d'une couturière juive pendant la seconde guerre mondiale, le chat d'un cuisinier, le chat d'une sorcière etc.... Un parcours unique et étonnant !

Ca restera tout de même une belle découverte, fraiche, charmante et originale.
Un livre léger et de qualité !
Merci pour cette découverte !

Ma note : 4/5

PS : il est vrai que lorsque je croise un chat, je pense à Edward !!!!
avatar
Prospéryne

Nombre de messages : 4864
Age : 34
Location : Québec, Canada
Date d'inscription : 26/10/2008

http://prosperyne.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum