Milena AGUS (Italie)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Milena AGUS (Italie)

Message  gallo le Jeu 20 Nov 2008 - 17:29

De : liza_lou55 (Message d'origine) Envoyé : 23/05/2007 22:16

Milena AGUS: Mal de pierres
(Liena Levi, 124 pages)

Une femme, ô combien belle mais aussi tant mystérieuse et si fuyante. Faisant fuir tous ses prétendants pour une raison inconnue, obligée d’accepter celui que ses parents lui imposent : ce réfugié venu pendant la Seconde Guerre mondiale habiter chez eux. Epousé par raison, sans amour. Peu voire pas de parole entre eux ; lui courant les maisons closes, elle souffrant de ce terrible mal de pierres. Il suffira d’une rencontre avec cet autre homme, ce Rescapé connu lors d’une cure pour changer une vie, sa vie, et cela, à jamais. Mais est on réellement qui l’on croit et qui l’on croit connaître ? Peut on distinguer le réel de la légende, de l’affabulation voire du mensonge ?

Un très joli roman, certes assez court mais presque fascinant dans son récit. Des personnages dessinés, croqués à vif. Des visages comme inoubliables dans la mémoire du lecteur, avec ces caractères, ces situations simples mais aussi qui prennent une autre dimension au fur et à mesure que l’on avance dans le récit. Et puis, il y a cette ambiance, cette Sardaigne si rude, avec ses habitants arides et durs mais aussi insaisissables.

Un style un peu abrupte, voire sec par moments à l’image de la Sardaigne décrite ici par Milena Agus. Parlant à la fois d’amour, de rêves, de musique, de secrets de famille minutieusement cachés et qui, lorsqu’ils ressortent et éclatent, permettent au récit de prendre une autre dimension. A l’image de la fin de l’histoire, étonnante et qui, à elle seule, mérite le détour.

Etrange, mystérieux, fascinant, poétique par instant, sobre à d’autres : les qualificatifs ne manquent pas pour décrire ce Mal de pierres. Pour vous en faire une idée, il ne vous reste qu’une seule chose à faire : le lire.

Ma note : 4/5


De : Sahkti1 Envoyé : 24/05/2007 12:44

Milena AGUS, Mal de pierres

Nous sommes en Sardaigne. C'est par la voix de sa petite-fille que nous parvient le touchant récit de Grand-Mère, amoureuse de la vie et de l'amour. Une femme qui effraie ceux qu'elle aime et qui finit par épouser, en 1943, un veuf gentil qui la laisse tranquille et continue de fréquenter les maisons closes, jusqu'au jour où par souci d'économie, elle lui propose de faire elle-même ce que lui font ses femmes. La vie pourrait être belle si des enfants naissaient mais le mal des pierres est là, tapi dans l'ombre, interrompant toute grossesse. Alors la jeune femme part en cure thermale et c'est là qu'elle rencontre le Rescapé, à l'automne 1950. Le début d'une histoire belle et compliquée. Un enfant voit finalement le jour, il sera le père de la narratrice qui nous conte cette histoire d'amour sur fond de souffrance et d'espoirs sans fin, telle que lui a livrée sa grand-mère. C'est tendre et cruel à la fois, très sensible. L'histoire se poursuit dans le temps pour parvenir jusqu'à aujourd'hui et révéler d'autres histoires.

Un livre qui prend tout son sens une fois refermé, parce qu'il surprend et permet de considérer l'histoire avec un regard très différent, grâce aux dernières lignes.
L'écriture de Milena Agus est belle et élégante. Le lecteur se sent rapidement proche des personnages qui s'esquissent de page en page, c'est tout un décor et une vie qui prennent forme sous nos yeux. J'ai été séduite par ce procédé de construction par petites touches qui permet de s'immiscer en douceur, mais complètement, dans le récit. Un petit bijou de livre! (4/5)


De : celene721 Envoyé : 16/07/2007 14:07

Milena AGUS : Mal de pierres

Une très belle histoire qui se passe dans la Sardaigne âpre et dure. Une histoire racontée par la petite fille de l'héroine et qui nous fait aimer sa grand-mère étrange et belle, qui recherche l'amour et qui le rencontre brièvement lorsqu'elle se fait soigner pour le mal étrange qui l'empêche d'avoir des enfants.L'héroine dont nous ne connaissons pas le prénom, a tout noté dans un carnet que la petite fille retrouvera à la mort de sa grand-mère. Mais elle y découvrira aussi toute la vérité sur sa grand-mère, ce qui nous la rendra tout à fait attachante.
C'est poétique, étrange et fascinant.
Note : 4,5/5


De : Chantal5500 Envoyé : 19/09/2007 19:18
MAL DE PIERRES - 183 pages.

Une femme nous raconte sa grand-mère : à trente ans, elle était toujours vieille fille car elle rebute ses prétendants par des lettres enflammées alors qu'elle vit dans une Sardaigne très puritaine. Elle fait finalement un mariage de raison, sans pouvoir avoir d'enfants à cause de ce mal de pierres (calculs rénaux) qui l'empêche de mener ses grossesses à terme. Elle aime écrire dans un cahier, elle aime la musique qui la bouleverse. Et elle attend le grand amour... Elle le trouvera lors d'une cure pour soigner son mal, sur le continent....

Un très joli portrait de femme ; une femme comme je les aime, qui se sent et se veut différente et le vivre. Petit à petit, l'histoire se construit, petit à petit, les différents personnages apparaissent, petit à petit le lecteur découvre l'héroïne, petit à petit, le lecteur découvre la Sardaigne et une page de l'histoire italienne. De l'émotion, de l'humour aussi, et surtout un final très réussi. A découvrir et un auteur à suivre.

4,25/5


De : liza_lou55 Envoyé : 13/09/2008 10:47

Milena AGUS _ Battement d'ailes
(Liana Levi, 155 pages)

Sur l'île de Sardaigne, dans un coin isolé et sauvage, vit Madame dans la vieille demeure familiale transformée en maison d'hôtes et qu'elle refuse de vendre aux promoteurs qui souhaiteraient en faire un lieu touristique. Seule, Madame, femme étrange et fantasque, aime coudre ses robes elle-même dans des vieux tissus, travaille en tant que serveuse dans les hôtels et restaurants alors qu'elle pourrait être riche si seulement elle vendait. Mais Madame préfère sa vie, entre ses amants à qui elle se donne entièrement sans rien recevoir en retour et ses voisins, qui, même s'ils la jugent parfois un peu folle, l'aiment bien, comme le grand-père moqueur, le fils ainé jazzman à Paris ou la narratrice de 14 ans qui attend désespérément le retour de son père...

Un roman étrange, où, à première vue, il ne se passe pas grand chose. Ce récit est en réalité le journal intime de la jeune voisine qui voit parfois des battements d'ailes dans les draps et rideaux qui se gonflent le soir et qu'elle interprète comme des "messages" de son père, parti Dieu sait où. On suit cependant avec grand intérêt, voire fascination, le destin croisé de tous ces personnages, à commencer bien évidemment par Madame, qui, malgré ses diverses déceptions, rêve du grand amour. Rites magiques, amour donné passionnément à tous ces amants, qui à chaque déception amoureuse, réclament Madame à grands cris, et Madame se donne de nouveau...

C'est aussi une description superbe de la Sardaigne d'aujourd'hui, où "le ciel est transparent, la mer couleur saphir et lapis-lazuli, les falaises de granit or et argent, la végétation riche d'odeurs". Milena Agus en profite pour critiquer là la société de consommation qui pousse à l'abondance des choses ainsi que le tourisme de masse, destructeur de la nature et des choses.

Avec Battement d'ailes, on retrouve le style fascinant et étrange de Milena Agus, que l'on avait pu découvrir avec Mal de pierre. Ce roman confirme le talent original de Milena Agus, cette auteur sarde pas comme les autres. Un récit rempli d'émotion, de nostalgie, de tristesse parfois, d'humour souvent où l'écriture, douce et poétique, vous emmène en Sardaigne, avec ses paysages merveilleux et comme sortis d'un songe.

Ma note : 4,25/5
avatar
gallo

Nombre de messages : 2598
Location : Pays-Bas
Date d'inscription : 29/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Mal de pierres - 4,5/5

Message  zeta le Lun 12 Jan 2009 - 14:24

Nul besoin de reprendre le résumé qui a déjà été très bien fait.

C'est une belle histoire, écrite avec talent et originalité. C'est juste l'histoire d'une femme de passion, née trop tôt, à l'époque où la passion amoureuse s'appelait encore hystérie et pouvait valoir aux femmes trop éprises de finir à l'hopital psychiatrique.
Les personnages sont beaux, vrais, secrets, et la Sardaigne un admirable écrin pour ce court roman, brut et opaque, comme l'est une pierre précieuse non taillée
avatar
zeta
Admin

Nombre de messages : 4028
Location : lot et garonne - France
Date d'inscription : 25/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Milena AGUS (Italie)

Message  Lyreek le Lun 9 Mar 2009 - 12:13



Mal de pierres - Milena Agus
Liana Levi - 123 pages

Je ne sais quoi dire de plus sur ce roman après toutes vos critiques. Si ce n'est que j'ai moins apprécié que vous. Le livre est bien écrit, l'héroïne intéressante et l'histoire prenante mais malgré tout je m'attendais à mieux. C'est tout le problème de lire un livre encensé par les critiques, on en attend forcément beaucoup et du coup, on risque la déception.
Mais ça ne m'empêchera pas de relire cette auteure.

3/5

_________________
Lecture en cours : Le fils de Philipp Meyer

"Lire est le seul moyen de vivre plusieurs fois"
avatar
Lyreek

Nombre de messages : 2298
Age : 36
Location : Côte d'Azur, France
Date d'inscription : 26/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Milena AGUS (Italie)

Message  belledenuit le Lun 9 Mar 2009 - 13:34

C'est une des sélections de mars 2009 pour le Prix des Lecteurs et j'ai adoré découvrir ce livre mais également l'auteure que je ne connaissais pas
C'est une histoire sobre, pleine de mélancolie et où l'écriture est très poétique. En bref, un ouvrage que j'ai aimé découvrir et tourner les pages sans trop de précipitation pour mieux le déguster.
Ma note : 4/5
avatar
belledenuit

Nombre de messages : 1067
Age : 41
Location : Sud de la France
Date d'inscription : 05/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Milena AGUS (Italie)

Message  Lacazavent le Mer 11 Mar 2009 - 17:13

Mon Voisin de Milena Agus
Édition Liana Lavi / 52 pages



Parce que la vie lui pèse, parce qu'elle pense que son enfant doit être confier à une famille normale, elle s'amuse à imaginer le suicide parfait, faire croire à un accident en glissant dans la baignoire en changeant le rideau de la douche. Seulement sa vision change à partir du jour où son voisin lui adresse la parole...



Je découvre Milena Agus connu pour son roman « Mal de Pierres » par cette courte nouvelle de près de 50 pages. C'est l'histoire d'une rencontre entre deux personnes décalé dans un monde qui ne leur appartient pas, elle est obnubilé par l'organisation de son suicide, lui son exact opposé va tenté depuis son mur de lui ôté ses idées noires. La rencontre est improbable, mais l'écriture précise et ciselé lui donne vie. Je me suis attaché à ses deux êtres si différents, si torturé et j'ai été vraiment déçu arriver à la dernière page.
Trop court, ce texte m'a laissé une impression étrange comme si finalement je n'avais lu que le « long » résumé d'un roman. J'aurais aimé que certains passages fussent plus approfondis, j'aurais aimé en savoir plus encore sur cet homme et son enfant turbulent, cette femme et son enfant presque trop sage.
Un avis en mi-teinte malgré un texte et une écriture formidable...3,25/5


Dernière édition par Lacazavent le Ven 27 Juil 2012 - 20:19, édité 1 fois
avatar
Lacazavent
Admin

Nombre de messages : 5582
Age : 31
Location : France
Date d'inscription : 25/10/2008

http://quandlappetitvatoutva.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Milena AGUS (Italie)

Message  Lacazavent le Jeu 12 Mar 2009 - 7:30

Milena Agus







De sa vie, on ne sait que peu de chose, écrivaine italienne, Milena Agus est né à Gênes, il y a une cinquantaine d'année. Issue d'une famille originaire de Sardaigne, elle vit actuellement dans l'ancien appartement de sa grands-mère à Caligari en Italie.Divorcé, mère d'un petit garçon, elle est professeur d'italien et d'histoire dans un institut technique de Caligari.
Elle dit vivre en compagnie de ses personnages et préférer son imaginaire au réel.
Elle publie en 2005 son premier roman Mentre dorme il pescecane (Tandis que dort le requin) non encore publié en France.
Méconnue dans son propre pays, elle est révélé en France en 2006, par son deuxième roman Mal de pierres (Mal di pietre) qui reçoit les prix Elsa Morante, et Forte Village en Italie ainsi que le prix Relay en France . Son succès se propage, elle est aujourd'hui traduite dans treize pays. Les droits pour une adaptation au cinéma ont été acquis par Nicole Garcia.
Son dernier roman s'intitule Battement d'ailes (2008).


Œuvres parus en France, publiées chez Liana Levi

Mon voisin
Mal de pierres

Battement d’ailes


Pour lire un texte inédit, Comme une funambule, courte nouvelle à télécharger sur le site des édition Liana Levi,ici

avatar
Lacazavent
Admin

Nombre de messages : 5582
Age : 31
Location : France
Date d'inscription : 25/10/2008

http://quandlappetitvatoutva.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Milena AGUS (Italie)

Message  Lacazavent le Ven 20 Mar 2009 - 9:55

Mal de Pierre de Milena Agus
édition Liana Levi / 124 pages



Je ne reprendrais pas le résumé déjà très bien fait dans des critiques précédentes.


Je n'irais pas par quatre chemins, j'ai été déçu par ce livre dont on m'avait tant vanté de bien. Je me suis ennuyé et aucun des petits rebondissement n'a réussi à renouveler un intérêt qui avait très vite disparus. Je ne le nie pas, l'histoire est belle, sobre, distillé lentement (trop peut-être à mon goût) mais les émotions, l'humour et les personnages m'ont survolé. Aucune des vies racontés ne m'ont touché, aucun des personnages ne m'a attiré.
Bref, un livre qui n'est pas tout a fait à mon goût … 3,25/5
avatar
Lacazavent
Admin

Nombre de messages : 5582
Age : 31
Location : France
Date d'inscription : 25/10/2008

http://quandlappetitvatoutva.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Milena AGUS (Italie)

Message  Liza_lou le Mar 4 Aoû 2009 - 15:18

Mon voisin
(Liana Levi, 50 pages)

Nul besoin de savoir qu'il s'agit du dernier texte de Milena Agus pour reconnaître entre mille ce style inimitable et si singulier. De par son écriture si simple, si épurée, voire par instants minimaliste, l'écrivain sarde nous offre avec ce court récit un nouvel exemple de son talent.

L'écriture est encore fois magnifique; la Sardaigne, sous la plume de Milena Agus, prend forme sous nos yeux. Le soleil éclatant, la chaleur palpable, les petites rues de Cagliari avec ses maisons rapprochées et ses balcons, ses plages avec sa mer si bleue et si pure... Par magie, car c'est bien de magie qu'il s'agit ici, le lecteur est transporté dans la Sardaigne de Milena Agus, celle des gens simples et calmes.

Comme dans Mal de pierre ou Battements d'ailes, la folie ou plutôt l'impression de différence par rapport aux autres est un des thèmes forts de l'auteur, qui, avec son héroïne, nous en donne ici un nouvel exemple. L'histoire de cette femme vivant seule avec son enfant de bas âge et qui cherche à monter le suicide parfait car la vie lui parait morne peut sembler absolument dénuée d'intérêt. mais tout le charme de Milena Agus est de nous faire partager cette histoire, de nous attacher à cette femme et à ce voisin qui va lui faire entrevoir que le bonheur est à sa portée.

"Ça semblait ne pas suffire, sans l'assurance d'un bonheur futur, et pourtant si, ça suffisait. Le présent aussi suffisait. Et elle ne l'avait pas compris."

Un très (trop) court récit où ceux qui avaient apprécié les deux œuvres précédentes de Milena Agus seront ravis même si l'histoire est trop éphémère pour les combler totalement. Quant à ceux qui n'auraient encore jamais lu de Milena Agus, Mon voisin est une bonne occasion pour eux de découvrir l'univers particulier de cet écrivain inclassable.

Ma note : 3,5/5
avatar
Liza_lou

Nombre de messages : 1300
Age : 34
Location : France, à coté de Nantes
Date d'inscription : 07/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Milena AGUS (Italie)

Message  Pistoufle le Lun 16 Jan 2017 - 13:35

Mal de pierres



Quatrième de couverture : Au centre, l'héroïne: jeune Sarde étrange "aux longs cheveux noirs et aux yeux immenses". Toujours en décalage, toujours à contretemps, toujours à côté de sa propre vie... A l'arrière-plan, les personnages secondaires, peints avec une touche d'une extraordinaire finesse: le mari, épousé par raison pendant la Seconde Guerre, sensuel taciturne à jamais mal connu; le Rescapé, brève rencontre sur le Continent, à l'empreinte indélébile; le fils, inespéré, et futur pianiste; enfin, la petite-fille, narratrice de cette histoire, la seule qui permettra à l'héroïne de se révéler dans sa vérité. Mais sait-on jamais tout de quelqu'un, aussi proche soit-il ?

Mon avis : un petit roman, joliment écrit, mais qui ne m'a pas plus touchée que cela. Je ne sais pas dire si cela vient de la taille du roman (très bref), du contenu, ou encore du moment où je découvre ce récit, mais je ne me suis pas attachée aux personnages, ni à leurs histoires. Vite lu et certainement vite oublié. Par contre ça m'a vraiment donné envie de visiter la Sardaigne !

Ma note : 2,5/5
avatar
Pistoufle

Nombre de messages : 378
Age : 33
Location : Val-de-Marne - FRANCE
Date d'inscription : 10/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Milena AGUS (Italie)

Message  Chantal le Lun 16 Jan 2017 - 18:11

Essaie le film, peut-être qu'il te plaira plus Question Wink
avatar
Chantal

Nombre de messages : 2260
Location : France
Date d'inscription : 22/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Milena AGUS (Italie)

Message  Cyrielle le Dim 5 Fév 2017 - 7:29

MAL DE PIERRES


Je ne fais pas de résumé il y en a plusieurs plus haut.


Mon avis : Ce roman est dans ma PAL depuis une éternité et malheureusement il ne fait pas partie des pépites qui prenaient la poussière.
Autant au début, le temps que l'histoire se mette en place, de situer l'action et les personnages, cela m'a plu. Mais passé  la cure et la rencontre avec Le Rescapé l'histoire m'a ennuyé, la vie des personnages m'ont laissé de marbre et je n'avais qu'une envie finir le livre.
Le dernier chapitre m'a un peu redonné le sourire mais pas suffisamment.


Vite lu, vite oublié


2.5/5
avatar
Cyrielle

Nombre de messages : 7382
Age : 30
Date d'inscription : 27/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Milena AGUS (Italie)

Message  kattylou le Dim 5 Fév 2017 - 18:56

les avis sont assez semblables ! Au moins un que je ne noterai pas Very Happy

_________________
Un vieux chêne en Bretagne - Louis Pouliquen
Toni Morisson - Sula 
Challenge US Plus que 5 Etats !
avatar
kattylou

Nombre de messages : 3433
Age : 53
Location : 77
Date d'inscription : 08/09/2009

http://kattyloucuis.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Milena AGUS (Italie)

Message  majeanne le Lun 6 Fév 2017 - 9:36

Bonjour,

J'ai lu "Mal de pierres" il y a longtemps mais j' en garde un excellent souvenir.

Il m'en reste une impression de photo sépia, d'une atmosphère d'un autre temps où la passion ne pouvait se vivre que dans le rêve,
une belle écriture....
avatar
majeanne

Nombre de messages : 276
Age : 57
Location : le Grand Sud
Date d'inscription : 02/11/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Milena AGUS (Italie)

Message  Cyrielle le Lun 6 Fév 2017 - 10:38

Majeanne, tu vas me faire culpabiliser d'être passée à côté de ce roman  Embarassed  Laughing.


Je suis d'accord avec toi sur la qualité de l'écriture et sur l'atmosphère mais tout ça m'a laissé de marbre, peut être à cause du peu de dialogue, de la narration extérieur, où peut être que ce n'était pas mon moment.
avatar
Cyrielle

Nombre de messages : 7382
Age : 30
Date d'inscription : 27/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Milena AGUS (Italie)

Message  majeanne le Lun 6 Fév 2017 - 12:54

Surtout pas Cyrielle Smile 

Voyant qu'il y avait beaucoup de commentaires plutôt négatifs, j'ai pensé bon de dire que perso, j'avais beaucoup aimé.

la réaction face à un livre reste toujours du domaine du mystère et il est important de respecter le ressenti de chacun. sunny
avatar
majeanne

Nombre de messages : 276
Age : 57
Location : le Grand Sud
Date d'inscription : 02/11/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Milena AGUS (Italie)

Message  cookie610 le Dim 12 Fév 2017 - 17:45

Mal de pierres
 
Note : 3/5
 
Le résumé a déjà été fait ci-dessus.
 
Critique : Un roman très court, assez poétique mais finalement, le bilan est assez mitigé. Le style de Milena Agus est simple mais élégant. J’ai beaucoup aimé cette description de la Sardaigne d’après-guerre. On fait des allers-retours dans les histoires sans arrêts, on ne se perd pas vraiment mais On rentre rapidement dans l’histoire et on veut en savoir plus sur cette fameuse grand-mère, comprendre ce qui la rend si spéciale. Mais finalement, j’ai été un peu déçu par ce livre dont j’avais beaucoup entendu parlé parce qu’on le referme sans vraiment avoir de réponses à nos questions. Il ne se passe finalement pas grand-chose et les personnages ne sont pas assez fouillés à mon gout. Les dernières phrases sont intéressantes mais encore une fois, ce n’est pas fouillé donc on ne comprend pas vraiment. Bref, un livre vite lu (120 pages) mais loin d’être sensationnel.
avatar
cookie610

Nombre de messages : 4734
Age : 27
Location : Lyon
Date d'inscription : 28/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Milena AGUS (Italie)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum