Août 2005: La voleuse d'homme de Margaret Atwood

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Août 2005: La voleuse d'homme de Margaret Atwood

Message  Prospéryne le Lun 17 Nov 2008 - 22:22

De : la-grande (Message d'origine) Envoyé : 2005-06-23 14:08

A lire pour le 12 août!! Participez en grand nombre...

Petit résumé:

Trois amies déjeunent ensemble dans un restaurant à la mode. Elles se sont rencontrées étudiantes, se sont croisées, consolées et retrouvées à travers les années. Bien que très différentes, elles ont en commun de haïr Zenia - créature éphémère et mystérieuse, au passé obscur, qui leur a volé à chacune leur homme, trahissant l'amitié et la confiance qu'elles lui avaient offerte. Depuis qu'elles ont appris sa mort par les journaux, les trois femmes respirent. Mais voilà que la porte du restaurant s'ouvre et que Zenia entre, en personne. "



Sur l'auteur:

Auteure de plus de 20 ouvrages de poésies, de fictions et d’essais, Margaret Atwood est sans doute l’écrivaine canadienne-anglaise la plus connue à l’étranger. Féministe et nationaliste, elle aborde des thèmes universels, n’hésitant pas à utiliser le suspens et la science-fiction. En 2000, elle reçoit le prestigieux Booker Prize pour The Blind Assassin (Le Tueur aveugle).

Le tueur aveugle, éd. Robert Laffont, 2002
Le cercle vicieux, éd. Du Noroît, 2000
Captive, éd. Robert Laffont, 1998
Mort en lisière, éd. Robert Laffont, 1996
La petite poule rouge vide son cœur, éd. Serpent à Plumes, 1996
La voleuse d’hommes, éd. Robert Laffont, 1994
La servante écarlate, éd. Robert Laffont, 1987
Essai sur la littérature canadienne, éd. Boréal, 1987
Œil-de-chat, éd. Robert Laffont, 1984
La vie devant l’homme, éd. Les Quinze, 1981
La vie avant l’homme, éd. Robert Laffont, 1981
Lady Oracle, éd. Etincelle, 1980
Faire surface, éd. Grasset, 1978
Sur l’arbre perchés, éd. P. Tisseyre, 1973


De : 2550Chimère Envoyé : 2005-08-12 04:46
Alors c'est moi qui ouvre le bal ?

LA VOLEUSE D'HOMME de Margaret ATWOOD
ed Robert laffont/488p

Résumé : trois amies aux vies diamétralement opposées ont en commun d'avoir croisé la route de Zenia qui a trompé leur confiance en séduisant l'homme de leur vie. Bien qu'elles aient assisté à ses obsèques, la voici qui entre dans le restaurant où elles déjeunent ensemble...

Mon avis : Les premières pages furent très agaçantes. Je n'aime pas beaucoup quand l'auteur fait dans l'hyper détaillé et tient à insister sur le nombre de gouttes de café qui tombent dans une tasse. Mais, au fil des pages, l'histoire est devenue passionnante à suivre. J'ai adoré le personnage de la méchante qui devient d'abord la meilleure amie avant de trahir en se servant des faiblesses liées à l'histoire personnelle des trois amies. Mais au fond, c'est grâce à elle que ces femmes se sont rapprochées et continuent à se voir régulièrement. Je ne connaissais pas l'auteur mais cette lecture m'a donné envie d'aller voir d'autres titres.

Ma note : 4/5


De : odilette84 Envoyé : 2005-08-12 05:30
à mon tour !

Le résumé de Chimère est très bien, donc je passe à ma critique directement.

J'ai eu beaucoup de mal à rentrer dans ce livre. Les trois portraits de femmes (environ 165 pages) m'ont paru un peu longs, confus et trop détaillés.
Malgré tout, je me suis accrochée et je ne le regrette pas. La suite du récit était très intéressante. J'ai bien aimé la description des trois styles de vie et les personnages sont attachants,( même la méchante !).
J'ai bien aimé la structure du récit, les retours dans le passé et les trois points de vue qui se croisent parfois.
Le style est un peu touffu, Comme Chimère, je n'adore pas l'hyper détaillé mais 'ai apprécié l'humour de certains passages.
Dans l'ensemble, j'ai passé un moment agréable.
Je vais moi aussi explorer cet auteur à travers d'autres romans.

ma note : 3.75/5


De : doriane99 Envoyé : 2005-08-12 07:12
A mon tour, mon premier livre d'un auteur Canadien de langue Anglaise... Peut être est-ce pour cela que j'ai apprécié autant les tournures de phrases et le vocabulaire (traduction ???). Moi non plus, je ne suis pas fan des descriptions et pourtant je me suis immergée dans ce pavé dès les premières pages... J'ai beaucoup aimé le portrait de ces trois femmes très différentes les unes les autres, avec leurs forces et leurs faiblesses... Le personnage de Zénia est haïssable à souhait... J'ai dégusté ce livre du début à la fin. Pour ma première participation au livre du mois, c'est une réussite ! Aussitôt fini, je me suis empressée de le prêter à une amie grande lectrice qui ne connaissait pas Atwood Une seule chose m'a gênée : la structure un peu trop "carrée" du livre, mais peut être est-ce le seul moyen de suivre l'histoire sans mélanger les personnages...
5/5
Doriane


De : grenouille Envoyé : 2005-08-12 08:28
Moi aussi c'est ma première participation et je me suis dépêchée de finir ce matin!!!!
Quelle pression ce site!!!!
J'ai aimé : l'originalité de l'histoire (Je ne lis pas trop ce genre de romans d'habitude) et cette centration sur les trois "non-héroïnes" de l'histoire alors que celle dont tout le monde parle n'est jamais vraiment là dans le présent (sauf à la fin). Ces trois nanas imparfaites prêtent évidemment à l'identification alors que la belle Zénia reste hors de portée (peut-être pour nous laisser libres de la détester ; si on avait accès à son monde interne et surtout à sa véritable histoire, pourrait-on encore lui en vouloir? Peut-être deviendrait-elle sympathique ?).
Avec leurs côtés parfois agaçants, elles sont attachantes chacunes à leur manière (un peu caricaturale) : Tony l'intello coincée déguisée en bourgeoise démodée, Roz la "mémère-poule"survoltée, toujours au bord des larmes ou du rire, executive woman un brin vulgaire (d'ailleurs je me demande comment elle fait pour avoir une affaire qui roule parce qu'elle bosse pas beaucoup quand elle est au bureau!!! Y'en a qui ont de la chance....) et Charis, la hyppie bloquée dans une autre dimension, au coeur d'or et que tout le monde prend pour une folle... à vrai dire j'ai un faible pour cette dernière que je trouve touchante et honnête avec elle-même.
Le style de l'auteur qui se laisse lire facilement et qui coule malgré l'abondance de détails, certaines tournures de phrases...

J'ai moins aimé :
le style de l'auteur (non non, ce n'est pas contradictoire!!) avec ses longueurs et ses paragraphes que j'avais bien envie de sauter (les 3 rêves notamment à la fin, pffff...). Je rejoins les rates qui sont passées par là avant moi : moi c'était pas les gouttes de café du début qui m'agaçaient mais le fait qu'on "ouvre le placard pour trouver le pot de confiture"....(pas indispensable pour l'intrigue ni pour comprendre la psychologie des personnages...)
J'imagine très bien un film adapté avec Diane Keaton dans le rôle de Tony même si elle n'a pas le physique... et Lisa Kudrow (une des actrice de Friends) dans le rôle de Charis (même si elle est trop jeune).. Pour Roz, je ne sais pas....
Je n'ai pas trop aimé non plus l'unicité des images qu'elle donne. Ca manque de nuances et d'ambivalence. L'image des hommes par exemple. Ils sont tous assez mous et inconsistants, lâches et aveugles. A part Boyce et Larry qui relèvent un peu le niveau (mais comme images de "mâles", c'est pas très représentatif...est-ce donc un hasard?).
L'idée de ces hommes qui prennent la fuite et n'ont pas le courage d'affronter une vraie décision (quitter honnêtement une femme pour une autre, tourner la page) colle bien sûr avec l'histoire des pères qui abandonnent (celui de Tony qui erre dans la maison en la poursuivant et finit par se suicider, celui de Charis le vrai qui n'existe pas et celui qui la recueille, lui vole son héritage et abuse d'elle seulement quand elle est inoffensive en espérant qu'elle oublie, "ceux" de Zénia, inexistants, violeurs, ou déporté, celui de Roz qui tient un peu la route mais n'est pas très glorieux avec son passé trouble et honteux (enrichi grâce à la guerre).
Etait-il nécessaire d'utiliser les mêmes schémas pour les 3 personnages?
Heureusement que Roz n'avait pas été battue par sa mère et abusée pendant l'enfance parce que ça aurait été un peu gros...
L'image des mères aussi est assez homogène : mères insuffisantes malades, sans "instinct maternel" , déçues par leurs filles, qui à leur tour n'arrivent pas trop à satisfaire leurs enfants (mission impossible de toute façon...).
L'unicité des réactions des 3 amies qui toutes pardonnent leur conjoint qui les trompent. Bien sûr certaines femmes pardonnent mais avec leurs caractères différents, je trouve étonnant que l'auteur ait choisi cette unique voie : le pardon (lâcheté, abnégation, générosité, estime de soi à zéro style serpillère qu'on peut essuyer chaque fois qu'on revient à la maison...?). Quelle image Atwood choisit-elle des femmes?
La fin qui laisse beaucoup la place à l'imagination : qui était vraiment Zénia? Et pourquoi revenait-elle toujours près de ces femmes après ce qu'elle leur avait fait?

Un très bon roman que je conseillerais et un bonnheur de pouvoir participer pour la première fois au livre du mois...
Note : 4/5


De : Friisette Envoyé : 2005-08-12 09:03

Voici la critique de Cuné qui tenait à participer malgré son absence.

La voleuse d'hommes

10-18 Domaine Etranger 654 p.

Traduit de l'anglais par Anne Rabinovitch


3 amies ayant toutes eu maille à partir avec une ténébreuse manipulatrice n'en croient pas leurs yeux lorsqu'elle apparaît soudain dans un restaurant, après l'avoir crue morte et être allées à son enterrement.

Tony, Charis et Roz se sont connues à l'université, mais on ne peut imaginer personnalités plus différentes. Leur amitié s'est pour ainsi dire épanouie grâce à l'animosité que chacune porte à Zenia. Zenia, Messaline perverse, méchante et diabolique, ruinera leur vie toujours de la même manière : en volant leurs hommes.


Une très belle rencontre avec Margaret Atwood que j'imaginais, à tort, beaucoup plus difficile à lire. Le style n'a cependant rien de particulièrement remarquable, l'histoire contée ici non plus ne brille pas par son originalité, mais les personnages m'ont plu, je les ai trouvées attachantes et j'ai aimé connaître leur histoire par petits bouts, la construction est efficace. Je ne crois pas cependant que je me souviendrai de l'intrigue d'ici à quelques années....


Ca ouvre pour moi une route que je suis pressée d'emprunter, celle vers les autres romans de Margaret Atwood, merci, Lagrande !


3,5/5


De : van1709 Envoyé : 2005-08-12 10:36
La voleuse d’hommes

Quel régal que ces trois femmes dont le passé, qu’elles n’ont pas oublié, refait brutalement surface en la personne de Zénia. Margaret Atwood a parfaitement jonglé entre ces différentes époques, et ce, pour chacune des personnes concernées. Jamais de repos dans ce long récit, jamais de longueur, je n’ai trouvé ni passage inutile, ni description ennuyeuse comme c’est souvent le cas avec ce genre de livres. Et surtout, le mystère que représente Zénia à elle seule, qui n’a jamais été résolu puisqu’on ne connaîtra jamais son vrai passé. C’était vraiment excellent.

Note : 4.75/5

De : SisterCici Envoyé : 2005-08-12 12:46
Vite, je suis venue mettre ma critique.J'avais pas vu qu'on était déjà le 12.

"La voleuse d'hommes" de Margaret ATWOOD.
Edition: Le livre en poche (601 pages)

Bref résumé: Trois amies déjeunant ensemble dans un restaurant "le toxique" voient soudain apparaître la redoutable Zénia, qui leur a autrefois piqué (volé) leurs compagnons à toutes les trois, et que celles-ci croyaient morte et insinérée...

Mon avis: J'ai apprécié ce livre et j'ai d'ailleurs eu l'occasion de connaître un auteur que je ne connaissais pas.
Pourtant j'ai mis longtemps pour le lire mais à chaque fois que j'avais l'occasion de rentrer dans l'histoire, j'étais skotchée.Sauf au début car je trouvais ça longs (les premières 150 pages).
Quelle fille, cette zénia!!??
Elle en a fait voir aux trois filles : Tony, Roz et Charis (alias Karen).
Margaret Atwood retourne dans le passé de chacune, sans problème.On apprend tous d'elles trois même leurs avis sur Zénia.
Jusqu'au jour où arriva ce qu'elles désiraient par dessus tout : la vraie mort de Zénia.
Ce que j'ai trouvé comique, c'est que Tony avait toujours cette tendance a joué à la guerre dans n'importe quelle situation ( même au toilette).

Ma cote: 4/5


De : Cocotte8017 Envoyé : 2005-08-12 19:07
La voleuse d'hommes

Tony, Charis et Roz, trois amies d'enfance ont toutes les trois été flouées par Zenia dans le passé, une séductrice qui leur a volé leur homme. Mais Zenia est morte, il n'y a plus de souci à se faire... jusqu'à ce que Zenia réapparaisse un matin au restaurant où elles déjeunent. On retourne alors dans le passé pour découvrir l'histoire de ces trois femmes, victime de la voleuse d'hommes.
J'ai beauocup apprécié cette lecture. Pour ma part, j'ai trouvé que la force de Margaret Atwood est sa façon de décrire ses personnages, trois femmes modernes très différentes, une historienne passionnée de guerre, une guérisseuse granola et une femmes d'affaires carriériste. Les descriptions ne m'ont pas ennuyée, ça permet de bien mettre en place l'histoire. J'ai bien aimé également découvrir à travers les histoires de Tony, Cheris et Roz, la personnalité complexe de la mystérieuse Zenia.

La structure du roman est ingénieuse, l'auteur revient dans le passé pour raconter les histoires des trois femmes, lesquelles se recoupent, ce qui nous oblige à faire des liens, à tenter de comprendre. Tout ça fait en sorte que l'histoire est captivante.

Bref, une histoire un peu banale, mais qui se distingue par ses personnages et la façon dont elle est racontée. Malgré le long pavé, mon intérêt a été maintenu tout au long de ma lecture!

Je relirai Margaret Atwood sans hésiter!

Ma note : 4,75/5
avatar
Prospéryne

Nombre de messages : 4864
Age : 34
Location : Québec, Canada
Date d'inscription : 26/10/2008

http://prosperyne.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Août 2005: La voleuse d'homme de Margaret Atwood

Message  Prospéryne le Lun 17 Nov 2008 - 22:25

De : suzanneécrivain Envoyé : 2005-08-12 21:43
La voleuse d'hommes

J'ai bien aimé l'histoire, mais j'ai trouvé qu'il y avait trop de longueurs... Je ne voulais pas laisser tomber ma lecture, parce que j'étais curieuse de connaître la fin... Mais il y avait un peu trop de détails.

Ma note : 3,75/5


De : Claudia Envoyé : 2005-08-13 09:27
J'ai bien aimé cette histoire, je ne connaissais pas du tout cet auteur et pas l'habitude de lire ce genre d'histoire ! Nouvelle ouverture pour moi !

Très intriguée par l'histoire du début à la fin, j'ai bien aimé la description du personnage assez détaillée ! Et aussi de celle dont tout le monde parle mais qu'on ne voit qu'à travers les yeux des autres, leur récit !

J'ai noté que les personnages masculins n'avaient pas beaucoup de caractère, de profondeur, qu'ils étaient un peu posés en victime ou en lâches ! Grande absence ou manque de relief pour mettre en valeur les personnages féminins au premier plan !

Je donne 3,5 ou 4 sur 5.

Rayon de Soleil


De : Lauric668 Envoyé : 2005-08-14 11:57

LA VOLEUSE D'HOMMES
de Margaret ATWOOD / 488 pages

Résumé
Trois amies déjeunent dans un restaurant à la mode, quand elles voient entrer une ancienne amie, Zenia, que tout le monde croyait morte et enterrée.

Mais que veut encore Zenia ? Que va-t-elle encore leur demander ? Cette apparition fait resurgir chez ces 3 femmes leurs anciens démons.

Mon avis
Je peux le dire sans détours, j'ai détesté ce livre. Il y a, à mon goût beaucoup trop de détails qui ne sont pas indispensable (genre la couleur des murs, du lit, du couvre-lit, etc). Pour moi, il y avait tellement de détails que ça tuait l'action et enlisait l'histoire. Pourtant l'histoire avait bien démarré et je crois que l'action aurait pu être traitée différemment.

Malgré quelques passages très prenant, la plupart du temps je me suis ennuyée, pourtant j'ai continué, car je pensais que l'histoire allait s'accélérer et devenir plus intéressante.

Je suis doublement déçue, car j'aime bien la façon dont le livre est structuré : d'abord la journée vécue par chacune des 3 amies, ensuite leurs passés respectifs, et ensuite on revient dans le présent pour connaître leurs réactions.

Ma conclusion est donc que le style de Margaret Atwood n'est pas pour moi, ou alors un autre livre me conviendrait mieux. Je vais laisser passer un peu de temps et j'essaierais avec un autre roman afin de vraiment savoir si je peux apprécier cette auteure.

Note : 2/5


De : 2186Elfe Envoyé : 2005-08-15 04:39
Ce fut pour moi une totale découverte puisque je ne connaissais pas du tout cette auteure. Son univers m'a touché, j'ai eu grand plaisir à lire ses descriptions même si d'habitude j'en ai horreur. Plus j'avancai dans la lecture plus j'étais capté par les personnages, les lieux, l'intrigue!!
Même si les descriptions sont un peu longues, je dirais qu'elles sont nécessaires à la compréhension du caractère des personnages! Tous les éléments sont donnés et on est immergé dans l'intrigue, on vit avec les personnages!!
Néanmoins je suis d'accord que l'image masculine est quelque peu laissé de côté et trop facilement synonyme de lâcheté!!
Ma note: 4/5.


De : Papiillon_vole Envoyé : 2005-08-15 16:02
La voleuse d'hommes de Margaret Atwood

10/18 – 1994 – 654 pages.

Trois femmes se préparent pour un déjeuner en ville. Trois femmes qui sont obsédées par la même femme, Zenia. Trois femmes très différentes : Tony, l'intellectuelle ; Roz, la femme d'affaires et Charis, la rêveuse. Trois femmes qui ont pourtant un point commun : un jour, Zenia leur a volé leur amant ou leur mari. Mais maintenant Zenia est morte. Pourtant, c'est Zenia qu'elles vont voir réapparaître au cours de ce fameux déjeuner. D'où sort-elle ? Que veut-elle ?

Je n'ai pas du tout aimé ce roman. J'ai d'ailleurs eu beaucoup de mal à entrer dans l'histoire. La première partie où ces trois femmes se préparent pour le même déjeuner est d'une lourdeur incroyable. La seconde partie est la plus intéressante, où l'auteur nous raconte la vie de chacune de ces femmes et les circonstances dans lesquelles elle ont connu Zenia. Mais comme ces trois vies se ressemblent ! Des vies marquées par la guerre, des parents absents ou défaillants : une mère en fuite, un père suicidaire, une mère folle, un oncle pédophile, une mère psychorigide et un père infidèle… Normal, dès lors, que chacune de ces femmes cherche une compensation : Tony dans la recherche universitaire, Roz dans l'argent et Charis dans la spiritualité. Et puis elles rencontrent Zenia… A Tony, Zenia emprunte un mari qui reviendra bientôt, plus amoureux que jamais ; à Charis, elle vole un amant immature qui serait de toute façon parti ; enfin, elle provoque la mort du mari de Roz, un homme infidèle et égoïste. Bref, Zenia leur rend service à toutes les trois. D'ailleurs, Zenia n'est pas très différente d'elles : elle aussi a eu une enfance marquée par la guerre, elle aussi a cherché des compensations dans la quête du pouvoir et la séduction. Zenia, c'est la femme fatale, que les hommes désirent et que les femmes détestent. C'est aussi le double noir des trois autres, l'aventurière, qui réalise leurs fantasmes… Alors, quand enfin le lecteur la voit apparaître il s'attend forcément à un dénouement spectaculaire. Au lieu de cela, Zenia apparaît comme une femme pitoyable, à qui il ne reste plus que ses mensonges. Et la fin est ridicule et parfaitement incrédible ! Bref, un histoire assez banale, racontée sans originalité, avec beaucoup de longueurs et d'invraisemblances.

Ma note : 2,5 / 5


De : la-grande Envoyé : 2005-08-15 17:21
The Robber Bride
(La voleuse d'hommes)

Je vais d'emblée commencer par avouer que ce n'est pas le meilleur roman de Margaret Atwood que j'ai lu.

Par contre, j'ai quand même aimé cette lecture et tout particulièrement le personnage de Zenia. Zenia c'est une menace, une manipulatrice, une femme qui sait mettre le doigt sur la faiblesse d'autres femmes et qui profite de cette faiblesse à son avantage.

Zenia c'est le malheur qui vient nous frapper sans qu'on s'y attende et qui détruit tout sur son passage sans se soucier des victimes.

La voleuse d'hommes c'est un roman de femmes... 3 femmes qui sont les victimes de Zenia, qui ont décidé de pardonner à leur homme (les hommes sont très peu présents dans ce livre).

J'aime la construction de ce roman et la manière dont l'auteur a décidé de nous raconter comment Zenia a brisé la vie de Tony, Roz et Charis.

Note: 3.75/5


Pour celles qui veulent continuer avec Margaret Atwood, je vous suggère fortement L'assassin aveugle (vous trouverez les critiques sur le forum ) ainsi que Le dernier homme (critique sur le forum aussi (titre en anglais Oryx and Crake)


De : Muriel13B Envoyé : 2005-08-16 06:51
La voleuse d’hommes de Margaret Atwood
10/18 650 pages

Je ne fais pas le résumé qui a déjà été très bien fait.

Mon avis :
Une histoire dense où l'on découvre des femmes toutes différentes sauf dans le malheur. Des femmes qui ont eu le tort d’être généreuses et qui ont ainsi perdu l’amour de leur vie, même si comme Zenia leur dit à la fin, c’était pour leur rendre service….
Comme promis sur le 4ème de couverture, je me suis retrouvé un peu dans chacune de ces trois femmes.
J’ai aimé ce livre, mais j’y ai trouvé quelques longueurs. Les histoires qui détaillent la vie de chaque personnage étaient intéressantes mais un peu longues à mon goût. J’aurais par contre aimé un chapitre sur Zenia vue par Zenia…
4/5


De : Friisette Envoyé : 2005-08-18 22:57
Alors si on résume, ce fut une très belle participation encore une fois! 15 critiques tout de même! Et le livre semble avoir été majoritairement apprécié même si les descriptions en ont agacées plus d'une...

Chimère: 4/5
Odilette: 3.75/5
Doriane: 5/5
Grenouille: 4/5
Cuné: 3.5/5
Van: 4.75/5
SisterCici: 4/5
Cocotte: 4.75/5
Suzanne: 3.75/5
Claudia: 3.5/5
Lauric: 2/5
Elfe: 4/5
Papillon: 2.5/5
Lagrande: 3.75/5
Muriel: 4/5
Moyenne: 3.82/5

Merci à toutes de votre participation!


De : Ashtart123 Envoyé : 2005-08-20 01:20
J'en suis à ma première expérience du livre du mois, et j'ai malheureusement manqué la date limite des critiques... J'avais dû m'absenter!!! Meilleure chance la prochaine fois...

Je tiens tout de même à faire ma critique:
J'ai somme toute apprécié ma lecture, j'ai aimé le style de l'auteure que je découvrais et sa manière de nous amener à son intrigue, bien qu'au début de ma lecture il m'a fallu un peu de temps pour embarquer. J'ai moins aimé la fin, j'aurais aimé savoir pourquoi Zenia avait choisi ces 3 femmes et savoir quoi d'elle était vrai...

Je vais certainement relire cette auteure, j'avais aussi entendu parler du tueur aveugle.

Je donne un 3.75 sur 5.


De : Chantal5500 Envoyé : 2005-08-27 15:25
Eh bien, je vais être la bonne dernière et en plus je vais jeter un pavé dans la mare (désolée) : je n'ai pas du tout aimé, ni le style ni l'histoire, bien trop de longueurs et la vie de ces femmes ne m'accrochait pas du tout. Au bout de 100 pages, je me suis forcée à continuer, et .....je suis allée jusqu'à 200 pages et........j'ai abandonné. J'essayerai peut-être une autre fois de lire un autre livre de cette auteur, mais là j'avais tellement de bons livres qui m'attendaient... Donc pas de note pour moi.


De : melodie74 Envoyé : 2005-09-03 18:46
Suis-je retard ?

Je suis trop paresseuse pour vous donner une critique en bonne et due forme, surtout après les vôtres qui sont superbes!!! Quelles soient positives ou négatives, vous y avez mis du coeur! J'ai trop attendu pour le faire et le coeur n'y est plus pour moi, MAIS je peux quand même vous dire que j'ai beaucoup beaucoup aimé mon premier livre de M. Atwood! J'ai adoré l'intrigue, les personnages, etc. Je critique souvent le fait que les personnages soient peu décrits, ici, pas de problèmes J'ai adoré en savoir beaucoup sur les femmes, entrer dans leur vie, leur quotidien. J'ai été sur les dents pour la fin! Je ne pouvais m'empêcher de le terminer!!!

Très bon moment! : 4.5/5


De : Lhisbei Envoyé : 2005-09-05 16:27
très très en retard moi aussi

j'ai beaucoup apprécié cette lecture. Les personnages sont minutieusement décrits, ils sont très réalistes, ciselés avec beaucoup d'amour et de psychologie. La narration est originale, le découpage du roman sert l'histoire et j'ai aimé lire l'histoire de chacun des personnages principaux, ça m'a permis de mieux les connaître et de les apprécier y compris avec leurs faiblesses, leurs failles. Le dénouement par contre m'a laissé un peu sur ma faim. J'avais l'impression que Zedna était beaucoup plus forte que cela.
C'est une belle découverte en tout cas et un excellent moment de lecture.
4.5/5
avatar
Prospéryne

Nombre de messages : 4864
Age : 34
Location : Québec, Canada
Date d'inscription : 26/10/2008

http://prosperyne.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum