Ellis PETERS (Royaume-Uni/Pays de Galles)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Ellis PETERS (Royaume-Uni/Pays de Galles)

Message  Louvaluna le Lun 17 Nov 2008 - 21:03

De : Friisette (Message d'origine) Envoyé : 06/02/2005 20:56

La colline secrète
(Éditions 10/18, 287 pages)

3.75/5

Annet Beck est une jeune femme dont la beauté coupe le souffle et à laquelle peu d'homme restent indifférents. Elle disparaît bientôt autour d'Hallowmount, un endroit réputé mystérieux et réapparaît, cinq jours plus tard en affirmant ne pas s'être absentée plus de deux heures... Amnésie, sorcellerie, ou supercherie volontaire ? Cela a-t-il un lien avec un meurtre crapuleux commis a Birmingham? Tom, un jeune enseignant, secrètement amoureux d'Annet et l'inspecteur Felse tenteront d'élucider ce mystère.

On n'a pas affaire ici a un super roman policier rempli de suspense, mais c'est quand même un roman distrayant. J'ai beaucoup aimé me retrouver dans l'ambiance d'une petite ville anglaise avec ses habitudes, ses commérages, ses non-dits et la réserve des britanniques. Ça a toujours été une atmosphère qui m'a plu et une fois de plus j'ai apprécié. Quant au suspense proprement dit, il n'est pas nécessairement parfait puisque j'ai trouvé le coupable avant la fin. Mais ça n'a pas gâché pour autant ma lecture car l'intérêt était toujours là jusqu'à la fin.

En gros, c'est le genre de roman pas trop compliqué qui permet de passer un bon moment dans une ambiance qui nous plait mais qui ne laisse toutefois pas une marque indélébile.

--------------------------------------------------------------------------------

Ellis Peters, de son vrai nom Edith PARGETER, est née en 1913, dans le comté de Shropshire, à la lisière du pays de Galles.
Pendant la Seconde Guerre mondiale, elle entre au Women's Royal Navy Service, et ses activités au département de communication lui valent la British Empire Medal, qu'elle reçoit des mains du roi George
VI. À cette époque, elle fait son apprentissage de romancière et étudie la langue et la littérature tchèques dont elle traduira plusieurs oeuvres majeures en anglais. Après la guerre, elle devient écrivain à
part entière avec des romans historiques qui rencontrent un grand succès auprès de la critique et du public. En 1959, elle publie son premier roman policier, mettant en scène l'inspecteur George Felse.
Douze titres suivront, qu'elle signe alors sous son pseudonyme. En 1977, elle publie Trafic de reliques, première chronique de la série médiévale «Frère Cadfael» qui compte aujourd'hui vingt et un volumes, tous
disponibles en 10/18. Décédée en octobre 1995, Ellis Peters a été élevée au rang de OBE (officier de l'ordre de l'Empire britannique), pour services éminents rendus à la littérature.
Source : Éditions 10-18



De : lalyre7032 Envoyé : 19/10/2005 19:59

Le masque de mort Ellis Peters 10/18

4ème de couverture
Bruce Almond, riche archéologue, meurt écrasé sous un portique lors de fouilles en Grèce. Almond était persuadé que ce tombeau recelait des trésors de l'art mycénien, notamment des masques funéraires et des bijoux en or. Sa mort mettra un terme aux recherches et le tombeau sera refermé sans que l'on sache ce qu'il contenait. Quelques années plus tard, en Angleterre, le jeune fils d'Almond accueille chez lui la plupart des personnes présentes lors de l'accident, persuadé que l'un d'eux a assassiné son père pour faire main basse sur le trésor. Il met au point un piège pour le pousser à se révéler.

Mon avis:Un bon petit roman à suspense qui commence tranqullement mais au fil des pages on se laisse prendre au jeu,facile et agrèable à lire
3,5/5
Lalyre



De : lalyre7032 Envoyé : 11/11/2005 16:01

Un cadavre de trop Ellis Peters 10/18

Eté 1138,la guerre civile fait rage entre le roi Etienne et l'impèratrice Mathilde.Lors de la victoire d'Etinne toutes les personnes fidèles à Mathilde sont tuée et jetés dans une fosse.Frère Cadfael,un moine herboriste à qui on a demandé de veiller à la sécurité d'un jeune garçon,a pour mission de préparer les cadavres pour l'office religieux.Mais en les alignant il se rend compte qu'il y a un cadavre de trop et que ce corps n'a pas subi les mêmes sévices que les autres.Voila encore une énigme que Frère Cadfael devra résoudre et il lui faudra beaucoup de patience pour trouver le meurtrier.

Mon avis:Ha!!!!j'adore les livres de Ellis Peters ou elle mèlange histoire suspense frissons, et aussi histoire d'amour.
5/5
Lalyre



De : Friisette Envoyé : 28/02/2006 17:31

Ne touchez pas aux épitaphes

Voici une autre enquête de l'inspecteur Felse. Quoiqu'il ne soit pas vraiment chargé d'enquêter cette fois-ci. En fait, pendant ses vacances en Cornouailles en compagnie de sa femme et de son fils, il se retrouve témoin dans une affaire de meurtre où des cadavres sont retrouvés dans un sépulcre ancien. Se mêlent donc des disparitions passées et présentes. L'inspecteur et ses accolytes tenteront donc de démêler cet écheveau d'intrigues.

Encore une fois, Ellis Peters nous offre un roman policier classique mais efficace. Il se lit bien sans qu'elle tente de nous emmêler les pinceaux inutilement. Rien de différent ou d'extraordinaire mais c'est tout de même efficace avec, en prime, un dénouement à la Agatha Christie. Un bon moment de lecture avec des personnages attachants et crédibles.

3.5/5



De : 2550Chimère Envoyé : 09/04/2006 19:29

L'ENTERRE VIF d'Ellis PETERS
Ed 10/18-285p
Trad : Claude Bonnafont

Résumé : suite à la disparition de son grand oncle archéologue spécialiste de la période romaine qu'elle n'a jamais connu Charlotte se rend sur le site romain d'Aurae Phiala qu'il affectionnait. C'est alors, qu'un jeune lycéen disparaît sur le site et que le commissaire Felse entre en scène.

Mon avis : lourd, ennuyeux au possible avec des personnages inintéressants. Certes, Ellis Peters sait tricoter une intrigue qui tient la route mais elle n'est pas parvenue à me donner envie de m'intéresser à ce qu'elle raconte. Je crois qu'elle est plus convaincante dans la période du moyen âge que dans un polar disons contemporain. J'ai quand même fini péniblement l'histoire en espérant une franche amélioration vers la fin, je fut déçue. Fade et sans saveur jusqu'au bout.

Ma note : 2/5



De : grenouille Envoyé : 06/01/2007 19:03

"Les ailes du corbeau"
Une aventure de frère Cadfael

L'intrigue : le nouveau responsable de l'abbaye est assassiné. Personne ne l'aimait et frère cadfael va devoir faire discretement la lumière sur le mystère de sa mort. Son sympathique nouvel assistant, arrivé au même moment serait-il lié à tout ça?

Mon avis : un excellent roman, une ambiance moyen âgeuse parfaite et un personnage principal fort sympathique. ça y est, je suis convaincue!!! Je vais surement lire la série. J'aime bien les petits rappels aux aventures précédentes qui ne compromettent pas la compréhension mais qui donnent du charme à l'ensemble et rendent les personnages plus attachants!

Note : 4/5



De : lalyre7032 Envoyé : 23/02/2008 18:50

La confession de Frère Haluin Ellis Peters 10/18

Toute cette histoire ne serait pas arrivée si un certain hiver ou il y avait beaucoup de neige et frère Haluin obligé de monter sur le toit pour réparer les fuites,n'avait fait une chute entraînant avec lui un paquet d'ardoises le blessant gravement.Le brave homme croyant sa dernière heure venue,se confesse,il aurait aimé une jeune fille Bertrade,qu'il aurait mise enceinte,la mère de Bertrade décide qu'elle ne peut garder l'enfant et puisque notre héros a commis la faute,elle lui ordonne de lui procurer les herbes nécessaires pour faire avorter.Facile pour lui puisque Frère Cadfaël les cultive.....Il a décidé d'entrer dans les ordres losque la mère lui a annoncé que Bertrade était décédée,voila il se sent mieux et contre toute attente,guéri de ses blessures mais reste gravement handicapé et devra s'aider de béquilles pour marcher.Pour se punir de la mort de Bertrade et veut partir à pied pour se recueillir sur sa tombe,il demande l'autorisation du supérieur qui lui est accordée ,à condition d'être accompagné de Frère Cadfaël .Et c'est pendant ce long périple douloureux pour lui ,qu'ils vont vivre quelques aventures.Frère Cadfaël va découvrir quelques secrets qui permettront à deux enfants qui s'aiment de vivre leur passion sans rougir et faire de Frère Haluin,un homme heureux de réintègrer son monastère pour y vivre pleinement sa foi.

J'ai aimé ce roman très simple par son écriture et son histoire,il n'empêche que je me demandais si Frère Haluin irait jusqu'au bout de son calvaire !!! Hé bien oui ,mais quel courage.J'aime beaucoup Frère Cadfaël pour sa gentillesse ,son érudition et ses intuitions.
Un livre reposant que je conseille......
4,5/5
Lalyre



De : ceirdwin Envoyé : 04/05/2008 18:49

Le pelerin de ma haine

l'abbaye de Shrewsbury s'apprête à recevoir des pèlerins venant des 4 coins du pays en l'honneur de Ste Winifred. Parmis les honnêtes marchands se cachent une population moins honorable. Frère Cadfeal cherche à découvrir les véritables motivations de chacun tout en soignant ceux qui le demande. Ainsi il rencontre un jeune garçon atteint d'une boiterie handicapante, accompagnée de sa soeur et sa tante ; deux amis, dont un a choisi de faire le trajet pieds nus et un moine en mission, rentrant dans son propre monastère. Ce dernier met en garde cadfael contre des voleurs de sa connaissance. Mais ce qui intrigue le plus, le frère Cadfael, c'est le comportement étranges des 2 jeunes pèlerins.

L'histoire, mêlant intrigue policière et faits historiques, se tient. J'ai pris plaisir à suivre les péripéties de Frère Cadfeal et de ses compagnons. L'auteur nous invite à découvrir l'intérieur familial des personnages pour les rendre plus attachants mais c'est aussi un pretexte à une légère critique sociale du moyen-âge, avec toujours en fond le pouvoir terrestre et spirituel.

Quant au suspens, il est présent jusqu'au bout : un bon roman policier 4/5



De : ceirdwin Envoyé : 04/05/2008 19:12

Un mystère insondable

L'histoire se passe tout de suite après « un pèlerin de la haine ». Ainsi nous retrouvons une partie des personnages précédent. Les déboires de l'impératrice Mathilde, que nous avions commencé à entrevoir dans le roman précédent., ne s'arrange guère.

C'est justement par la faute des affrontements entre le parti du roi Etienne et celui de l'impératrice que 2 moines, dont l'abbaye à brûlé, viennent demander refuge à Shrewsbury. Le plus âgé, gravement blessé aux croisades, est revenu très affaibli. De retour en Angleterre, il libère sa fiancée de son engagement. Il décide de se retirer dans un monastère pour y mener une vie calme jusqu'à sa mort, qu'il sait proche. Le plus jeune, muet, lui est entièrement dévoué. La promise du croisé refuse la rupture des fiançailles et décide à son tour de rentrer dans les ordres. Son couvent est aussi la proie des flammes. Sans nouvelles de sa part, sa famille l'a fait rechercher, pour s'apercevoir qu'elle n'a jamais atteint le couvent auquel elle se destinait 3 ans auparavant. Beaucoup pensent à un meurtre mais Cadfeal veille à ce qu'aucune injuste ne soit faite.

Insondable ? Pas si sûr ! Les ficelles sont assez grosses pour laisser entrevoir la solution dés la première partie du roman. Les description, souvent inutile, ne rapportent rien au déroulement de l'histoire. L'intrigue et la fin sont « tirés par les cheveux »

Non, je ne suis absolument pas convaincue pas cette enquête qui m'a bien déçu mais qui n'enlève en rien mon attachement pour le frère enquêteur. Pour cette raison je laisse 2/5



De : liza_lou55 Envoyé : 15/05/2008 17:54

Les ailes du corbeau
(10/18, 300 pages)

Enquête de frère Cadfael, moine vivant à l’abbaye de Shrewsbury, au XXIème siècle alors que la guerre civile entre les partisans du roi Etienne et ceux de l’Impératrice Mathilde fait rage.

Le nouveau prêtre de la paroisse de la première enceinte est retrouvé mort le matin de Noël dans un étang. Détesté de tous de part son arrogance et son extrême sévérité vis-à-vis des pécheurs de la ville, frère Ailnoth n’est regretté par personne. Au contraire, nombreux sont ceux qui auraient eu une raison pour se débarrasser de lui… Alors que les rumeurs vont bon train et qu’un fugitif, fidèle de l’Impératrice, se cacherait à Shrewsbury, Frère Cadfael décide de mettre son nez dans cette mort mystérieuse…

Pas grand-chose de nouveau dans ce nouveau récit d’Ellis Peters ! Les fans de cette série policière médiévale y trouveront leur compte puisque l’auteur a su mettre une bonne dose d’énigme, d’histoire et d’amour tout au long du roman. La fin est d’ailleurs assez surprenante, même si j’oserais dire qu’elle m’a presque déçue… En fait, j’ai lu tellement d’aventures de Frère Cadfael que je connais presque par cœur toutes les ficèles dont use Ellis Peters ! J’ai même trouvé que dans le genre, Mme Peters m’avait habitué à mieux…

Un peu déçu par cette enquête donc, qui se lit cependant vite et sans déplaisir. Un moment de détente mais sans plus.

Ma note : 3/5
avatar
Louvaluna

Nombre de messages : 1131
Location : France (Est)
Date d'inscription : 28/10/2008

http://biblioscopie.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Ellis PETERS

Message  Louvaluna le Lun 17 Nov 2008 - 21:09

De : joubjoub Envoyé : 18/05/2008 16:25

.:: Le pélerin de la haine (Ellis PETERS) ::.

Titre original : The Pilgrim of Hate

Résumé : Malgré la guerre civile qui ravage le XIIe siècle, des milliers de pèlerins se rendent à l'abbaye de Shrewsbury pour s'incliner devant les reliques de sainte Winnifred. Cette cohue rassemble le meilleur et le pire des âmes pures et des criminels endurcis, affectant une piété sans bornes. Mais frère Cadfael sait mieux que personne que l'habit ne fait pas le moine. En tapinois, il mène son enquête, invitant le lecteur à résoudre l'énigme avec lui. Une fois encore, cette fine mouche d'Ellis Peters nous entraîne au cœur du tumultueux Moyen Âge. ( Source : 10/18 )

--------------------------------------------------------------------------------

Ellis Peters a parfaitement réussi à rendre vivants les moines de l'abbaye Saints-Pierre-et-Paul et les habitants de Shrewsbury. Elle avouait à la fin de sa vie : "l'intrigue criminelle m'intéresse de moins en moins". Mais elle continuait à s'intéresser à la vie quotidienne au XIIème siècle. Ce roman policier s'appuie donc sur un important et solide arrière-plan historique. On apprend beaucoup sur l'Angleterre de l'époque du Moyen-Âge.

Frère Cadfael vit aux temps troublés de la guerre civile entre Étienne de Blois et Mathilde l'Emperesse pour le trône d'Angleterre. Son meilleur ami et confident, Hugh Beringar, est un partisan d'Étienne, mais Cadfael aide indifféremment les alliés de l'un ou l'autre camp.

Frère Cadfael est un héros qui ne paraît pas doué de capacités extraordinaires. Après avoir été soldat (notamment en Palestine lors de la première croisade (1096 - 1099)) et marin-pêcheur, il revient en Angleterre et décide en 1120 de devenir moine chez les Bénédictins à l'abbaye des Saints-Pierre-et-Paul de Shrewsbury, à la frontière du pays de Galles. Il occupe les fonctions d'herboriste, préparant baumes et potions pour les autres frères ou les habitants de Shrewsbury. Sa perspicacité et sa connaissance de l'âme humaine lui permettent de découvrir des criminels.

Son flair et son bon sens vont faire merveille. Avec finesse et intelligence, il va découvrir parmi la foule des croyants, le coupable du lâche assassinat.

Le suspense est là, jusqu'au bout. Ce roman nous tient en haleine jusqu'à la fin. Il offre en prime une très surprenante révélation finale qui incite à lire la suite. Une série policière médiévale à découvrir...

Note : 3,5/5



De : joubjoub Envoyé : 02/10/2008 14:42

.:: Une mort joyeuse (Ellis PETERS) ::.

Titre original : Death and the Joyful Woman

Résumé : Avant de mettre sur orbite le célébrissime frère Cadfel avec le phénomène succès que l'on sait, Ellis Peters avait déjà conquis ses galons de reine du crime à l'anglaise avec la saga familiale consacrée à l'inspecteur George Felse et son fils Dominic.
C'est cette série very british que Grands Détectives vous invite à découvrir à travers une première enquête placée sous le signe de l'humour et qui obtint à sa parution le prix Edgar Poe du meilleur roman policier de l'année. ( Source : 10/18 )

--------------------------------------------------------------------------------

Très bien écrit, ce roman passionnant raconte une enquête de manière très originale.

Dominic Felse, 16 ans, s'éprend d'une jeune femme, gardant pour lui seul cet amour. Son père, l'inspecteur George Felse, est invité à l'inauguration d'un pub. Lors de cette soirée, le très peu sympathique propriétaire Armiger est tué et l'on inculpe la jeune femme. Par amour, le fils va se débattre pour prouver l'innocence de sa dulcinée...

Ce roman, facile et agréable à lire, commence tranquillement mais au fil des pages, on se laisse prendre au jeu. Les personnages sont attachants et consistants. Le suspense présent et les rebondissements crédibles.

Ellis Peters nous offre un roman policier classique mais efficace. Un modèle du genre.

Note : 4/5



De : liza_lou55 Envoyé : 02/11/2008 18:49

La vierge dans la glace
(10/18, 250 pages)

Dans l’Angleterre du XIIème siècle ravagée par la guerre civile, trois voyageurs se sont égarés en plein hiver en tentant de rejoindre l’abbaye de Shrewsbury. Quel danger n’ont-ils pas pu rencontrer alors que dans ces temps troublés rodent des brigands mettant à feu et à sang les fermes et domaines d’alentour. Parti à leur recherche, Frère Cadfael ne s’attendait cependant pas à trouver cette forme gelée dans une rivière. Qui et pour quelle raison a t-on pu commettre une telle infamie ?

En créant le personnage de Frère Cadfael, ce moine du XIIème siècle, ancien guerrier et enquêteur à ses heures, Ellis Peters a réinventé le polar historique. La campagne anglaise du Moyen Age est retranscrite avec minutie, que ce soit dans les us et coutumes des humbles paysans que dans les intrigues et manœuvres des nobles sans oublier la place non négligeable à l’époque de l’Eglise et des ses nombreux prieurés. Ellis Peters a également su créer un personnage attachant avec Frère Cadfael, qui, outre son habileté à résoudre les mystères qui s’offrent à lui, n’en demeure pas moins un homme avec ses forces et faiblesses.

L’enquête dont il est ici question est une des meilleures qu’il m’a été donné de lire. On frémit, on tremble en suivant les péripéties des divers personnages dans cet hiver particulièrement rude dont est victime l’Angleterre. Tout occupés à se disputer le pouvoir, l’organisation du royaume est laissé à l’abandon ce dont profitent allégrement les bandits de grands chemins et autres brigands qui attaquent les fermes et domaines isolés en ne faisant pas de quartier. Où ont donc disparu Ermina et son frère Yves Hugonin, après s’être tous deux échappés avec sœur Hilaria de Worcester mis à sac par les troupes de l’Impératrice ? Aidé du shérif Hugh Beringhar, Frère Cadfael va être embarqué dans une aventure où se disputent la peur, l’aventure et les coups de théâtre de dernière minute. Bref, une excellente enquète d'Ellis Peters qui a encore une fois ici pu régaler le lecteur, moi y compris !

Ma note : 4,25/5
avatar
Louvaluna

Nombre de messages : 1131
Location : France (Est)
Date d'inscription : 28/10/2008

http://biblioscopie.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ellis PETERS (Royaume-Uni/Pays de Galles)

Message  Fabienne le Ven 29 Oct 2010 - 20:55

TRAFIC DE RELIQUES d'Ellis PETERS



Mon premier roman dont le héros, Frère Cadfael, est un moine bien sympathique, du XIIème siècle.
J'ai reçu ce roman lors d'un swap et c'est une découverte agréable. Merci Lacazavent.

Frère Cadfael est envoyé en délégation au Pays de Galle pour récupérer la relique de Sainte Winifred et la ramener en Angleterre. Les Gallois ne sont pas très chauds pour laisser partir leur sainte et les évènements dégénèrent lorsque le principal opposant au projet est assassiné.
Frère Cadfael mène son enquête. Les personnages sont passés en revue un par un et sont tous susceptibles d'être mêlés à l'affaire.

Il s'agit d'un bon roman policier avec une atmosphère historique intéressante. Difficile de ne pas faire le parallèle avec la série d'Andréa H. Japp, La dame sans terre ou Monestarium, qui se déroulent au moyen âge également mais concerne des moniales dans une abbaye.

Ma note : 3.5/5

_________________
Lecture en cours :  En un monde parfait - Laura Kasischke
Challenge USA : 18/50
avatar
Fabienne

Nombre de messages : 1957
Age : 52
Location : Sud ouest de la France
Date d'inscription : 03/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ellis PETERS (Royaume-Uni/Pays de Galles)

Message  Lacazavent le Sam 30 Oct 2010 - 15:46

mais de rien, il y a des titres vraiment bien dans cette série Very Happy
avatar
Lacazavent
Admin

Nombre de messages : 5582
Age : 31
Location : France
Date d'inscription : 25/10/2008

http://quandlappetitvatoutva.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ellis PETERS (Royaume-Uni/Pays de Galles)

Message  Liza_lou le Sam 30 Oct 2010 - 22:02

Ah oui c'est vraiment bien comme série, je te conseille La confession de frère Haluin ou encore la foire de Saint Pierre, très bons.
D'ailleurs, cela rentre dans le thème car la série a été adaptée à la télé anglaise dans les année 90 avec Derek Jacobi dans le rôle principal (c'était diffusé en France par la suite et l'adaptation n'était pas mal de mémoire).


avatar
Liza_lou

Nombre de messages : 1300
Age : 34
Location : France, à coté de Nantes
Date d'inscription : 07/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ellis PETERS (Royaume-Uni/Pays de Galles)

Message  Fabienne le Dim 31 Oct 2010 - 19:04

Je note Liza Lou. Merci Very Happy

_________________
Lecture en cours :  En un monde parfait - Laura Kasischke
Challenge USA : 18/50
avatar
Fabienne

Nombre de messages : 1957
Age : 52
Location : Sud ouest de la France
Date d'inscription : 03/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ellis PETERS (Royaume-Uni/Pays de Galles)

Message  Awara le Lun 31 Aoû 2015 - 15:28

PRIS AU PIEGE
Ellis PETERS
Traduit de l’anglais par Evelyne CHATELAIN
Editions 10-18 coll. « Grands Détectives », 2006, 351 pages.

Ce livre ouvre la série des enquêtes de l’inspecteur George Felse, ou plutôt de la famille Felse, puisque toute la famille met son grain de sel dans les enquêtes.
 
Nous sommes au lendemain de la seconde guerre mondiale. L’Angleterre a offert l’hospitalité à d’anciens prisonniers allemands. Ceux-ci ne sont pas bien acceptés par la population, en particulier quand ils perpétuent des gestes ou signes nazis, d’autant plus que des jeunes gens revenus de la guerre, comme Charles Blunden et Chad Wedderburn, ont du mal à oublier les horreurs vécues,.  L’un de ces ressortissants allemands, Helmut Schoffler,  dont le caractère est particulièrement belliqueux, se fait rejeter de toutes les places qui lui sont proposées pour travailler. Ce personnage peu sympathique s’emploie à persécuter une jeune femme allemande d’origine juive.
Personne ne s’étonne de le retrouver assassiné et ceux qui pouvaient lui en vouloir sont nombreux. Pendant que George Felse est chargé de l’enquête, son fils, Dominic, prend l’initiative avec ses copains de vouloir retrouver le coupable, afin de disculper son professeur Chad pour lequel il éprouve affection et admiration…
 
Ce roman policier dans le veine des auteurs classiques de romans policiers, est bien mené. Je me suis laissée emporter par l’intrigue. Mais ce qui m’a surtout intéressée, c’est le contexte social de cette petite ville minière de l’Angleterre au lendemain de la guerre qui est très bien étudié.

Note 4/5

_________________
avatar
Awara

Nombre de messages : 4030
Age : 72
Location : PARIS
Date d'inscription : 03/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ellis PETERS (Royaume-Uni/Pays de Galles)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum