Août 2004: Necropolis d'Herbert Lieberman

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Août 2004: Necropolis d'Herbert Lieberman

Message  Prospéryne le Lun 17 Nov 2008 - 15:11

De : Friisette (Message d'origine) Envoyé : 2004-07-22 20:37
Voici quelques informations sur le livre d'août ainsi que sur son auteur.

Nécropolis est un roman noir qui fait partie de bien des listes des meilleurs polars et des incontournables du genre.

Toutefois, je vous rappelle qu'on en fait la critique seulement le 12 août.

4e de couverture

Nécropolis, c'est la "Cité des morts" : New-York, sillonnée par les fous, les mythomanes et les drogués, les assassins et les paumés de toute sorte : en proie aux intrigues de la municipalité et aux trafics d'influence ; quadrillée par les voitures de police et les ambulancess dans un grand concert de hululements de sirènes et crissements de pneus. Destination finale : la morgue. Presque toujours.
Au centre de ce roman, Paul Konig, médecin légiste en chef, règne sur les dépôts macabres et surveille la ville où a disparu sa fille.
Ce roman a obtenu le Grand Prix de la littérature policière. C'est l'un des plus remarquables ouvrages du genre. A ne pas manquer.

Biographie de l'auteur

Né à New Rochelle, dans l'état de New York en 1933, Il est aujourd'hui directeur de publication au Reader's Digest Book Club. Lieberman s'est d'abord fait connaître par des romans psychologiques, dans la pure tradition du roman policier anglais, avec, notamment, La huitième case et La maison près du marais. Il devient ensuite le maître incontesté du grand "thriller" new-yorkais avec Nécropolis (Grand prix de littérature policière,1978), La traque, Trois heures du matin à New York, et du désormais célèbre "la nuit du solstice".

Bibliographie

Le vagabond de Holmby Park, Seuil, 2003

Le concierge, Seuil, 1998

La fille aux yeux de Botticelli, Seuil, 1996

Le maître de Frazé, 1993

Le tueur et son ombre, Seuil, 1990

Le train vert, Seuil (poche), 1988

La nuit du solstice, Seuil, 1985

La maison près du marais, Seuil (poche), 1984

Trois heures du matin à New York, Seuil, 1983

La traque, Seuil (poche), 1979

Nécropolis, Seuil, 1977

La huitième case, Denoël, 1975


De : Lauric668 Envoyé : 2004-08-12 05:34
NECROPOLIS de Herbert Lieberman
format poche / Ed. Seuil – collection Points / 506 pages
traduit de l'américain par Maurice Rambaud
Résumé

Paul Konig est le médecin-légiste chef de la ville de New-York. Sa femme est décédée depuis peu et sa fille a fait une fugue. Il ne l'a pas vue depuis 6 mois. Il a donc demandé à un de ses amis policier de mener l'enquête et de lui ramener sa fille au plus vite.

En parallèle, il doit s'occuper d'un vol de cadavres dans sa morgue. Il doit élucider le mystère de l'affaire Robinson (mauvaises conclusions d'enquête suite à une autopsie bâclée, faites par l'un de collaborateurs). Et pour couronner le tout, la police lui amène des membres, trouvés dans la mer et il lui faudra « remonter » les cadavres et les identifier.

Mon avis

On découvre le métier de médecin légiste, avec son vocabulaire particulier, les autopsies et cette obsédante recherche de la vérité, comment et pourquoi est mort le cadavre que l'on a sous les yeux. Ainsi que les techniques de recherche qui sont utilisées.

J'ai trouvé ce livre très bien documenté avec en parallèle plusieurs histoires : son problème personnel avec sa fille, ainsi que des recherches très poussées sur les cadavres qu'on lui apporte. Le livre a un rythme assez soutenu et on a pas souvent le temps de s'embêter. Je trouve que Lieberman a très bien su mélanger le côté roman policier avec le côté recherches réelles sur le métier de légiste.

Je pense que j'essaierais de lire d'autres titres de cet auteur.

Note : 4/5


De : cuné Envoyé : 2004-08-12 07:21
Voici un roman noir, très noir !

Paul Konig est le chef de la médecine légale à New York. C'est un praticien de génie, formé par le meilleur professeur, dont la compétence est sans égale. Il perd pied entre les horreurs auxqelles il est confronté, les luttes intestines dans son service, la paperasserie administrative et surtout, la disparition de sa fille...

Trop sombre pour moi ! La précision clinique de l'ensemble des thèmes soulevés dans ce livre est un excellent moyen de passer les 3 jours suivant cette lecture cachée sous la couette à ruminer sur les ténèbres de l'âme humaine...

C'est un livre sur le désespoir qui mène à la folie; La scène où il se prépare à témoigner au tribunal en tournoyant sur lui-même m'a fortement impressionnée, dans le mauvais sens du terme.

ça n'a pas été une lecture agréable, Lieberman et moi, ce n'est pas l'osmose....

3/5


De : la-grande Envoyé : 2004-08-12 09:05
Nécropolis

Quel personnage que ce Paul Konig! Que dire de ce monde morbide et noir dans lequel il semble se plaire plus que n'importe où ailleurs...

J'ai beaucoup aimé ce livre - que j'avais déjà lu il y a plusieurs années - j'aime généralement ces livres noirs, pleins de descriptions morbides, de cadavres décapités, de détails tous plus affreux les uns que les autres. J'ai aimé le climat, le fait que Konig s'attache à ses cadavres et bien sûr, le personnage, un peu rustre, qui maîtrise parfaitement son art.

Nécropolis a été écrit il y a presque 30 ans - à une époque où les techniques d'enquêtes policières n'étaient pas encore aussi sophistiquées qu'elles le sont aujourd'hui - c'est intéressant.

Note: 4.5/5


De : Friisette Envoyé : 2004-08-12 11:28
Nécropolis

4.5/5

Paul Konig est médecin-chef de L'Institut Médico-Légal de New York. Déjà un bourreau de travail, il se retrouve soudain au coeur d'une histoire complètement horrible qui l'oblige à travailler comme un fou, alors qu'il vit en plus un situation familiale difficile. Je n'ose pas en dire plus car ce serait révéler ce qui fait la magie de ce roman.

Nécropolis m'a beaucoup déroutée, un roman paradoxal. Bien que ce soit un roman policier, je n'avais pas l'impression d'en lire un... Oui, il y avait une intrigue policière mais c'était bien plus que ça. Des personnages touffus, étoffés. Un héros qu'on avait de la difficulté à aimer à cause de son mauvais caractère mais en même temps sympathique. Plusieurs histoires qui s'entrecroisent pour une histoire qui maintient notre intérêt continuellement. Un roman très recherché où on sent que l'auteur connait son sujet. Bref, un roman qui a toutes les qualités d'un bon roman policier.

C'est une histoire que j'avais toujours envie de lire mais en même temps, je n'ai pas senti l'envie folle de rester suspendue à mon livre. C'est étrange car même si j'ai beaucoup aimé, je n'ai pas ressenti de coup de foudre avec feux d'artifices... Et pourtant, je vois bien qu'il a toutes les qualités pour en être un.

Mais je le répète, il s'agit d'un très bon roman que j'ai beaucoup apprécié.


De : SOFIBI21 Envoyé : 2004-08-12 14:36
J'ai vraiment beaucoup aimé ce roman qui m'a remué. J'étais plongée dans cet univers, vraiment plongée dans cette salle d'autopsie, dans le bureau de Konig en train d'attendre que le téléphone sonne, devant des piles de courriers non ouverts..
Les scènes d'autopsie et de description des lieux de crimes sont assez crues et généralement, j'ai du mal mais là, on se trouve dans la peau de ce médecin légiste au caractère dur et autoritaire, qui lui sert à se protéger de son métier, de ce qu'il voit et de ce qu'il vit dans sa vie personnelle..
Les personnages sont tous intéressants, complexes, il n'y a pas de manichéisme dans ce roman, tour à tour, on peut s'identifier ou rejeter le personnage, c'est très intéressant.
J'ai aimé l'ambiance, découvert que la médecine légale était beaucoup plus intéressante et riche qu'il n'y parait et vraiment, je crois que j'ai grâce à vous, découvert un auteur!!!

Ma note: 4.5/5


De : Shan_Ze Envoyé : 2004-08-13 16:56
Nécropolis de Herbert Lieberman

L'histoire est centrée sur Paul Konig, le médecin légiste de New-York en 1974 (?).
Il est embarqué dans plusieurs affaires : l'affaire Robinson (interrogation sur un probable suicide), un embetant vol de cadavres dans sa morgue, une macabre découverte de cadavres découpés au bord de la mer et surtout la disparition de sa fille...
Celle qui le marque le plus est bien sur celle de sa fille, car il a déja perdu sa femme qui est morte d'un cancer. Il reste tout de meme longtemps très lucide dans chacun des autres affaires.
Tout au long du roman, on découvre comment se passe une autopsie, beaucoup de détails sur la façon dont la personne est morte... Les rapports qu'il entretient avec ses collègues, le maire, et autres m'avaient l'air très tendues... Ca se finit tristement avec la mort de sa fille ; pour quelqu'un qui paraissait très rationnel, il a perdu toute raison et a agi sans réflexion...
Un petit regret : je ne lis pas beaucoup de policiers mais j'ai trouvé celui-ci très sombre et peut-être une intrigue un peu faible selon moi...

Note :3.5/5

Shan Ze


De : -_Val Envoyé : 2004-08-16 20:31
Nécropolis Herbert Lieberman
4/5

J'ai beaucoup aimé, ce fut une belle lecture de vacances et la découverte d'un nouvel auteur. Je me suis d'ailleurs procuré 2 autres de ses livres, je vous en reparlerai.
On se laisse prendre dans l'histoire et comme SOFIBI, je visualisais très bien son univers, son bureau. son look négligé et épuisé. Mon seul bémol est la traduction qui me tombait un ti peu sur les nerfs parfois. Avez-vous remarqué par exemple, lors des conversations téléphoniques, il y avait presque toujours la phrase: "Chacun guettait la respiration de l'autre". C'est nono, mais ça m'énervait!

Très bon policier, à mon goût et même s'il a été cécrit il y a presque 30 ans, j'avais l'impression que c'était actuel.

Val


De : Chantal5500 Envoyé : 2004-08-17 09:30
Avec bien du retard, voici ma critique :

Je lis très peu de roman policier, mais en général, quand j'en lis un, j'accroche bien. Pour celui-ci, je dois dire que je l'ai lu très vite et qu'il m'a bien plu, malgré son côté morbide qui n'est pas du tout "ma tasse de thé". (je ne suis pas du tout comme Lagrande : Brouh!)
J'ai trouvé l'histoire ou les histoires entremêlées très riches et bien menées, les personnages sont décrits avec beaucoup de recherche, l'écriture est très fluide le suspens maintenu tout du long, bien qu'un peu léger . Bref, ça m'a bien plu. (Mais je ne souhaiterai pas être autopsiée, ni un membre de ma famille d'ailleurs, maintenant que je sais tout ça, j'en serai malade!) 4/5
avatar
Prospéryne

Nombre de messages : 4864
Age : 35
Location : Québec, Canada
Date d'inscription : 26/10/2008

http://prosperyne.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Août 2004: Necropolis d'Herbert Lieberman

Message  Prospéryne le Lun 17 Nov 2008 - 15:14

De : melodie74 Envoyé : 2004-08-17 10:20
Herbert Lieberman. Nécropolis. 601 pages.

Ah ben pour moi, pas un gros coup de coeur...Pour un livre assez long, j'ai été déçue...

J'ai aimé les descriptions macabres. Parfois, ça me surprenait tellement c'était osé! Il n'y a absolument rien à redire sur cette partie, c'était bien ficelé. Je me suis même attachée à Paul Konig avec son air de dur.

Mais...je me suis vraiment ennuyée dans les intrigues. C'était vraiment dur pour moi de prendre le livre le soir...Même les cinquantes dernières pages, je ne trouvais pas cela haletant. Peut-être qu'il y avait trop d'intrigues, mais j'ai trouvé qu'on ne le poussait pas à fond. Sur celle de sa fille, on en apprend presque pas sur ce groupe pseudo-révolutionnaire; sur les vols de cadavres, ça ne finit pas dans le fond, on a surtout droit à des appels ou des réunions avec l'adjoint du maire, etc. J'ai trouvé que c'était trop éparpillé et qu'à la fin, on finissait avec des demi-intrigues.

Mais bon, tout ça étant dit, j'ai déjà laissé entendre à quelques reprises sur le forum que les livres policiers ne sont pas mon genre de litté préféré. J'ai trop d'attentes et je suis trop critique.

Ma note : 2.5/5 (je sais, je sais, je vais me faire fusiller...il y a tellement de "listes" au cours des années qui ont décrit ce livre comme un chef d'oeuvre...désolée )

Mélodie


De : PapillonY1 Envoyé : 2004-08-19 15:17
Ouf ! merci Cuné pour ce petit sursis

Mon Avis
J’ai beaucoup aimé ce livre. En quelques pages, l’auteur sait créer une atmosphère et on a vraiment le sentiment d’être à la morgue de New-York. L’intérêt du livre repose sur son personnage principal, le Dr Konig, médecin légiste, auquel l’auteur a su donner une vraie épaisseur psychologique. Cet homme a tout sacrifié à sa passion pour son métier et, parvenu en fin de carrière, il se rend compte qu’il est en train de payer l’addition : sa femme est morte, sa fille s’est enfuie et sa position en tant que patron de l’institut médico-légal vacille. Il est assailli par les souvenirs, les regrets et les remords, symbolisés par une douleur lancinante à la jambe…L’auteur entrelace plusieurs intrigues, chacun dévoilant une facette du personnage : le père inquiet de la disparition de sa fille, le professionnel qui doit reconstituer un puzzle de cadavres, le patron qui doit régler plusieurs problèmes épineux au sein de son service. Je ne sais pas si on peut réellement qualifier ce roman de « thriller » au sens où le suspense n’est pas haletant, mais c’est un vrai roman noir qui se lit d’une traite et qui n’est pas trop mal écrit.

Ma Note : 4 / 5


De : __Sé__Sé__ Envoyé : 2004-08-19 16:14
Nécropolis - Herbert Lieberman
506 pages

Tout d'abord j'ai bien aimé ce livre. Les descriptions d'autopsie étaient tellement réelles que je le voyait faire. Il y a aussi les corridors verts... je me voyais les traverser avec lui. Je me suis même attaché à Paul moi aussi. Un roman noir qui se lit très bien et toujours d'actualité malgré le fait qu'il a été écrit il y a 30 ans.


Ma Note: 4/5

P.S. Merci beaucoup Cuné pour ces quelques jours en surplus.
Sésé


De : cuné Envoyé : 2004-08-23 01:27
Lauric 4
Moi 3
Lagrande 4,5
Frisette 4,5
Sofibi 4,5
Shan Ze 3,5
Val 4
Chantal 4
Melodie 2,5
Papillon 4
Sésé 4


Moyenne 3,86


De : petitesandra64 Envoyé : 2004-08-30 05:44
Bon alors moi j'ai adoré.
J'avoue que j'ai eu un peu de mal au début avec les descriptions bien répugnantes mais je me suis habituée.
J'ai trouvé le personnage principal très bien décrit, très réaliste, l'histoire avec sa fille passionnante,quand à la fin, je l'ai trouvée géniale (quand le personnage principal, insensible à l'horreur, finit par continuer ...).

Je mets 4,5/5
Ça remonte la moyenne!
avatar
Prospéryne

Nombre de messages : 4864
Age : 35
Location : Québec, Canada
Date d'inscription : 26/10/2008

http://prosperyne.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum