Herbjorg WASSMO (Norvège)

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Re: Herbjorg WASSMO (Norvège)

Message  Shan_Ze le Lun 29 Juin 2009 - 14:44

Lacazavent, il me semble qu'il y a d'abord Le fils de la providence avant L'héritage de Karna. A moins que tu ne t'intéresses qu'à Karna et non à Benjamin ? Je ne l'ai pas encore lu mais je pense m'y mettre !
Shan_Ze
Shan_Ze
Admin

Nombre de messages : 7979
Age : 35
Location : Lyon/France
Date d'inscription : 26/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Herbjorg WASSMO (Norvège)

Message  Lacazavent le Lun 29 Juin 2009 - 15:49

Embarassed Oups, je ne savais pas !
Merci Shan-Ze, je vais suivre tes conseils. Je préfère lire les livres dans le bon ordre...!
Lacazavent
Lacazavent
Admin

Nombre de messages : 5581
Age : 32
Location : France
Date d'inscription : 25/10/2008

http://quandlappetitvatoutva.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Un long chemin

Message  lalyre le Dim 6 Déc 2009 - 12:03

Un long chemin
Herbjorg Wassmo
10/18
218 P.
Norvège 1944-45,occupée par les nazis ,c'est le récit de la fuite d'une famille ,le père traqué par les nazis,la mère et l'enfant de cinq ans.Ils vont faire un long périple pour gagner la Suède ,pour seul équipement ,un petit traîneau,deux paires de skis ,un sac à dos avec quelques nourritures.Pour arriver à destination ,ils vont devoir faire un pénible parcours à travers les montagnes ,la tempèrature est très basse ,les skis s'enfoncent dans la neige ,ils sont fatigués mais pas question de s' arrêter,ils gèleraient sur place ,la peur est aussi très présente.La femme peine beaucoup ,elle fait une hémorragie ,elle ne dit rien pour ne pas décourager l'homme ,l'enfant quand à lui n'arrive plus à mettre un pied devant l'autre ,il a froid ,son père le porte sur le dos. C'est la panique lorsque l'enfant a les orteils gelés,ensuite c'est la mère dont le nez devient noir,il n'y a rien à faire ,il faut avancer vers la récompense de leurs souffrances ,c'est à dire passer la frontière et atteindre un châlet près d'un lac .La mère est très mal ,a des hallucinations , ne veut plus avancer mais l'homme l'encourage ,il faut aller jusqu'au bout sinon c'est la mort assurée.Enfin ils aperçoivent le châlet qui semble encore si loin.Quelqu'un vient à leur rencontre ,il fait chaud dans le châlet ,mais la petite famille a besoin de soins,le père aussi a les pieds gelés et c'est après plusieurs jours alors la fièvre et la gangrène les met en danger ,que le pilote d'un avion en reconnaissance ,presque par miracle,aperçoit la fumée du châlet,il arrive à se poser et transporte les blessés vers l'hôpital.

C'est le récit vrai et extraordinaire raconté par l'auteur qui a rencontré cette famille rescapée avant d'écrire ce livre en 1984.Ce que sont devenus ces gens ,le père a une jambe artificiel ,la mère a perdu une partie de son nez ,est amputée des deux pouces ,elle ne sait plus jouer du piano mais elle se débrouille pour le reste ,quand à l'enfant ,amputé des orteils et d'une partie de la plante d'un pied ,il réussit à faire certains sports mais il est certain qu'il ne sautera jamais au cheval d'arçon au cours de gymmastique .Ces gens accepte leur vie telle qu'elle s'impose heureux d'être toujours en vie .C'est une grande leçon de courage à méditer.....5/5
lalyre
lalyre

Nombre de messages : 4614
Age : 86
Location : Belgique
Date d'inscription : 01/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Herbjorg WASSMO (Norvège)

Message  Shan_Ze le Dim 6 Déc 2009 - 13:49

Merci pour ta critique qui donne envie Lalyre ! Je le note parce que le sujet est intéressant et que j'avais bien aimé Wassmo avec Le livre de Dina. (dont j'espère lire la suite bientôt !)
Shan_Ze
Shan_Ze
Admin

Nombre de messages : 7979
Age : 35
Location : Lyon/France
Date d'inscription : 26/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Herbjorg WASSMO (Norvège)

Message  Shan_Ze le Mar 12 Jan 2010 - 11:39

Un long chemin de Herbjorg Wassmo

Pendant la seconde guerre mondiale, en Norvège, le père fait partie d’un réseau de résistance. Pour fuir leur ville, Lodingen, et les Allemands, il est obligé avec sa famille d’aller en Suède, pays neutre. Mais la traversée de la frontière est vraiment un long chemin. Il faut être constamment vigilent, connaitre les bons gestes à faire parce que dehors, il fait entre -30°C et -40°C…

C’est un roman éprouvant à lire, on découvre l’histoire avec surtout le point de vue de la femme et de l’enfant qui a parfois du mal à comprendre ce qui se passe. La traversée dans la neige par très grand froid est prenante mais aussi difficile à suivre, on les voudrait très rapidement à l’abri. Ce roman est beau parce qu’il décrit bien la lutte de la famille pour survivre puis se réadapter.

Un témoignage très bien retranscrit par Herbjorg Wassmo.

Note : 4.5/5
Shan_Ze
Shan_Ze
Admin

Nombre de messages : 7979
Age : 35
Location : Lyon/France
Date d'inscription : 26/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Herbjorg WASSMO (Norvège)

Message  Lacazavent le Mar 12 Jan 2010 - 12:00

Décidément vos critiques me donnent envie de revenir à cet auteur. Je vais noter ce titre pour ma prochaine tournée à la bibliothèque.
Lacazavent
Lacazavent
Admin

Nombre de messages : 5581
Age : 32
Location : France
Date d'inscription : 25/10/2008

http://quandlappetitvatoutva.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Herbjorg WASSMO (Norvège)

Message  lalyre le Mar 19 Jan 2010 - 17:43

Un verre de lait,s'il vous plaît
Herbjorg Wassmo
Gaïa 2007
419 P.
Un titre de livre qui pourrait faire penser à un livre amusant ou enfantin ,pas du tout c' est une histoire triste,jugez plutôt.....C'est le martyr de Dorte,une adolescente de quinze ans ,jeune lituanienne qui vit pauvrement avec sa mère et Vèra ,sa soeur aînée depuis la mort du père.Elle voudrait travailler pour aider sa mère,se laisse entraîner par les belles promesses qu' un homme a faites à l'une de ses amies ,elle fait la connaissance de cet homme qui certifie lui trouver du travail en Norvège ,elle pourrait travailler dans un café et gagner très vite beaucoup d'argent .Alors Dorte très naïve ,le croit ,elle fugue car elle sait que sa mère ne la laissera pas partir .Cette jeune adolescente très pieuse et ne connaissant rien de la vie ,va se retrouver prisonnière de l'un des plus terribles bordels de la ville d'Oslo.Pour elle ,qui croyait rentrer chez elle avec beaucoup d'argent,c'est l'enfer qui commence lors du voyage ,lors d'une étape dans une masure en plein coeur d' une forêt ,des hommes sont là qui les attendent et vont lui faire subir le dressage,blessée et perdant du sang ,personne ne s' occupe d 'elle qui a découvert la bestialité des hommes ,elle qui s'était émerveillée des promesses fabuleuses qu'on lui avait fait miroiter.Complètement mutilée,Dorte est placée dans cette maudite maison tenue par une maquerelle ,elle va être soignée par une certaine Lara,une femme ambiguë, associée à Tom ,un souteneur violent qui la conduit sous bonne escorte chez une gynécologue qui va la recoudre car elle doit encore servir et se mettre au service des hommes .Dorte n' a qu'un recours lors des contacts avec les hommes ,c 'est de s' évader en pensées et s' inventer des discussions avec son père car elle n' admet pas la réalité du travail imposé ,Je ne parle pas de la fin ,ce que je peux seulement dire c' est qu' elle attend un enfant et qu' elle va accoucher ,mais dans quelle condition??

Un réel tissus d' atrocités ,des hommes et femmes sans scrupules ,une voie qui paraît sans issue pour ces pauvres filles attirées par de belles promesses ,les discussions avec son père,qu 'elle s' invente sont terriblement émouvantes.L' auteure dénonce la traite des blanches avec colère et rage tout en nous donnant un très beau portrait du personnage principal,une histoire violente ,une description tout en finesse de la vie de ces prostituées malgré elles....Il est certain que c' est une lecture dont on ne sort pas indemne.5/5
lalyre
lalyre

Nombre de messages : 4614
Age : 86
Location : Belgique
Date d'inscription : 01/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Herbjorg WASSMO (Norvège)

Message  Lyreek le Ven 9 Avr 2010 - 16:46


Le livre de Dina tome 1 : Les limons vides - Herbjorg Wassmo
Gaia - 186 pages

Au XIXème siècle, dans une petite ville de Norvège, nous suivons l'enfance et les jeunes années de Dina, marquée très tôt par un destin tragique et qui développe un caractère sauvage et indomptable.
Inutile de faire un résumé plus précis, ce serait gâcher le plaisir de la découverte!

J'ai beaucoup aimé ce roman totalement habité par le personnage de Dina, fascinant et insaisissable. Même si parfois, elle se révèle agaçante, elle m'a beaucoup touchée. Entièrement à part, à la limite de la folie, il est difficile de la cerner et de la comprendre mais c'est tout ce qui fait l'intérêt du livre à mes yeux. C'est bien agréable pour une fois se suivre le destin hors du commun d'une héroïne tout aussi hors du commun, ni lisse, ni gentillette mais au contraire passionnée et violente. On pourrait penser que cette sauvagerie la rendrait moins sympathique aux yeux du lecteur, pour moi il n'est rien, je trouve Dina très attachante.
Et ce tome n'est qu'un prélude! Il reste encore beaucoup à découvrir sur Dina et je m'en réjouis d'avance.

4,5/5

_________________
Lecture en cours : Dewey de Vicki Myron

"Lire est le seul moyen de vivre plusieurs fois"
Lyreek
Lyreek

Nombre de messages : 2470
Age : 37
Location : Côte d'Azur, France
Date d'inscription : 26/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Herbjorg WASSMO (Norvège)

Message  Lyreek le Lun 12 Juil 2010 - 18:38


Le livre de Dina tome 2 : Les vivants aussi
Gaïa - 218 pages

Après la mort de son mari Jacob, Dina se retrouve maitresse de Reisnes. Mais la jeune femme est incapable d'assumer la charge qui lui revient.
Muette, hantée par le fantome de sa mère et de Jacob, elle semble plus près de la folie que jamais.

Deuxième tome de la trilogie où on retrouve avec plaisir Dina et l'univers de Reisnes.
Si au début, la jeune femme est très marquée par son deuil, elle reprend peu à peu pied dans la réalité mais toujours en gardant son côté "à part" qui fait tout son charme.
Elle est unique, cette Dina! Toujours aussi complexe, toujours dans son monde, mais sachant sans problème imposer sa volonté à son entourage. Entière dans ses décisions, elle l'est aussi dans ses sentiments, pas de demi-mesure et tant pis pour les pots cassés, ce n'est pas elle qui va les payer.
Comment tout cela va-t-il évoluer? Dina deviendra-t-elle plus raisonnable maintenant qu'elle est mère de famille? J'ai bien hate de le savoir en lisant le dernier tome de la trilogie.

4,5/5

_________________
Lecture en cours : Dewey de Vicki Myron

"Lire est le seul moyen de vivre plusieurs fois"
Lyreek
Lyreek

Nombre de messages : 2470
Age : 37
Location : Côte d'Azur, France
Date d'inscription : 26/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Herbjorg WASSMO (Norvège)

Message  Liza_lou le Lun 12 Juil 2010 - 20:06

Whaou Lyreek je découvre tes critiques et tu me fais vraiment envie!!!!! Et je suis ravie : ma bibliothèque a les 3 tomes, hourra!

_________________
Lecture en cours :
Le Pavillon d'or de Mishima (Thème)
Liza_lou
Liza_lou

Nombre de messages : 1300
Age : 35
Location : France, à coté de Nantes
Date d'inscription : 07/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Herbjorg WASSMO (Norvège)

Message  Lyreek le Dim 29 Aoû 2010 - 18:09


Le livre de Dina III : Mon bien aimé est à moi - Herbjorg Wassmo
Gaïa - 299 pages

Dans ce dernier tome de la trilogie, on retrouve une Dina toujours aussi implacable, au point qu'elle en devient parfois effrayante! Son emprise sur son entourage est telle qu'elle pousse Niels, son beau-frère, au suicide. Puis, se languissant d'un voyageur russe qui avait fait étape à Reisnes et dont elle est tombée amoureuse, elle décide de partir à sa recherche.

Décidément, quelle femme cette Dina! Si elle a acquis le sens des responsabilités en gérant son domaine, sa santé mentale semble à tout moment susceptible de basculer. Toujours poursuivie par les fantômes des disparus et sujette à des hallucinations, elle n'en reste pas moins une femme de décision, menant son monde à la baguette, bravant les conventions et faisant tout plier sur son passage.
Vraiment une excellente série, qui fait voyager son lecteur sur les terres et les mers norvégiennes, habitée de bout en bout par un personnage hors du commun, qui ne peut laisser indifférent.

Je recommande chaudement!
4,5/5

_________________
Lecture en cours : Dewey de Vicki Myron

"Lire est le seul moyen de vivre plusieurs fois"
Lyreek
Lyreek

Nombre de messages : 2470
Age : 37
Location : Côte d'Azur, France
Date d'inscription : 26/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Herbjorg WASSMO (Norvège)

Message  Lacazavent le Ven 8 Oct 2010 - 17:06

La septième rencontre de Herbjorg Wassmo
10:18 / 569 pages





Quatrième de couverture :
A l'occasion d'un vernissage dans une galerie norvégienne, Gorm, anonyme, guette les apparitions de Rut, la peintre qui est ce jour-là à l'honneur. Derrière les apparats et les frasques des uns et des autres, il sait pourquoi il est là. Et se souvient.
Gorm naît dans une famille bourgeoise, au père souvent absent et à la mère dépressive et mystique. Réservé, il peine à trouver sa place, autant avec ses camarades de jeux que dans sa famille.
Rut ne vit pas sur le continent mais sur une île, dans un milieu modeste. Elle veille sur son frère Jorgen, son jumeau, marqué à vie par sa naissance retardée. Leur père est un prédicateur à succès, auquel la mère jette toutes les grossièretés dont elle est capable.
La première fois que Gorm et Rut se croisent, c'est le drame. Gorm blesse Rut par accident. Le souvenir de l'autre n'aura alors de cesse de les hanter. Et de les accompagner alors qu'ils grandissent, s'affranchissent de leur milieu, découvrent l'émoi. Ils se croiseront parfois. Se chercheront encore. Mais tous deux savent qu'ils sont l'un à l'autre, à jamais.

Aujourd'hui est le jour de leur septième rencontre.





Ce livre est légèrement différent de ce que j' ai pu lire précédemment de cette auteure. Peut-être plus difficile d'accès, il m'a demandé beaucoup d'attention simplement pour suivre l'histoire et les personnages. Récit de rencontres, l'histoire a du mal à commencer et ce n'est pas avant plusieurs dizaines de pages de lu que j'ai pu me dire que c'était un livre à considérer à hauteur du talent de Herbjorg Wassmo. Une impression qui tient certainement sa construction, la trame prend forme lentement mais une fois installée on ne le referme qu'à regrets. Les rencontres sont les points clés de ce roman on les attends avec impatience, on en ressort légèrement frustrés lorsqu'elles s'achèvent.
C'est une lecture qui demande un réel effort, je me suis laissée faire j'ai tournée les pages, une à une, et je me suis laissée emporter dans cette histoire qui grandit et prend une ampleur toujours plus importante au fil des phrases. Finalement j'ai aimé ces thèmes d'amour et de solitude, j'ai aimé ses personnages enfermés dans un destin qu' ils ne peuvent pas tout à fait maîtriser. Le titre nous avertit, sept rencontres pas une de plus, la fin ne nous étonne donc pas. Un roman construit autour de sensation dans un décor fidèle à l'Histoire populaire de la Norvège.
Ce n'est certainement pas pour moi son meilleur ouvrage même s' il reste excellent une fois les premières pages lu.


4,5/5

Lacazavent
Lacazavent
Admin

Nombre de messages : 5581
Age : 32
Location : France
Date d'inscription : 25/10/2008

http://quandlappetitvatoutva.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Herbjorg WASSMO (Norvège)

Message  cecile le Mar 11 Jan 2011 - 22:54

Un verre de lait s'il vous plaît
Herjorg Wassmo
Gaia
2007
418 pages

Quatrième de couverture :

L'histoire se passe de nos jours. Dans un village lituanien, Dorte, seize ans, vit seule avec sa mère et sa sœur. Depuis la mort du père, leur existence s'est faite rude, presque misérable. Pourtant, Dorte reste pleine de fraîcheur et d'espoir. De naïveté aussi. Lorsqu'on lui propose d'aller travailler comme serveuse en Suède, elle part. Elle est alors prise dans un carcan de sévices, de séquestrations et de peur. La prostitution forcée l'entraîne dans une chute qui paraît sans issue, au cœur des grandes villes scandinaves. Oui, une histoire qui se passe de nos jours. L'écriture " coup de poing " de Herbjorg Wassmo, toujours rageuse, brûlante, vient rendre ici une description poignante de l'univers de la traite des Blanches. Sur cette réalité trop proche que nous préférerions ne pas voir, l'auteur jette une lumière crue. Le tableau, violent par la cohérence même et la finesse des détails, est aussi un portrait sensible du personnage principal. Nous l'accompagnons dans sa solitude, jusque dans sa fuite à l'intérieur d'elle-même.

Mon avis :

J'avais déjà lu plusieurs livres de cette auteure et très apprécié, assez durs, mais quand même pas autant que ce récit. J'avoue que dès le premier viol j'avais bien envie d'arrêter mais j'ai néanmoins poursuivi la lecture jusqu'au bout. C'est en effet un roman éprouvant, avec des passages d’une grand violence et très documenté. Le récit est vraiment très réaliste jusqu'à en être parfois insoutenable. Ce qui m'a assez attristé, c'est qu'à la fin du livre, je n'ai vu aucune lueur d'espoir apparaître à l'horizon de cette pauvre Dorte.

Note : 4,5/5
cecile
cecile

Nombre de messages : 2360
Date d'inscription : 11/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Herbjorg WASSMO (Norvège)

Message  lalyre le Mer 2 Fév 2011 - 12:55

Fils de la Providence Tome l
Herbjorg Wassmo
10/18 avril 2010
252 pages

Mon avis et résumé
Avec ce diptyque, nous suivons l’histoire de l’adolescence et de son passage à l’âge adulte de Benjamin, le fils de Dina. Cette histoire nous fait ressentir la souffrance du jeune Benjamin qui part à la recherche de sa mère, qui s’est enfuie après le meurtre du russe ( voir T.lll du livre de Dina ) car il y a un secret entre Dina et son fils au sujet de ce meurtre et le jeune homme meurtri en porte le poids et se rend coupable de silence. Il fait des études de médecine à Copenhague et a une vie dissolue en compagnie d’Aksel, son ami, il aime les femmes mais des rapports très difficiles vis à vis d’elles lui rendent la vie infernale. Il boit aussi, beaucoup même..... et cela toujours en compagnie d’Aksel, voici Anna, un nouveau personnage, une belle jeune femme fiancée d’Aksel dont Benjamin tombe amoureux, un amour complexe car on ne sait si la jeune femme est amoureuse de lui. Mais ils ont une liaison et pendant ce temps notre héros a eu une autre liaison avec la jeune Karna qui est enceinte de ses oeuvres, cette jeune femme mourra en accouchant d’une petite fille. Que fera t-il de l’enfant ? Cela nous le saurons à la fin du tome ll..... 4/5
lalyre
lalyre

Nombre de messages : 4614
Age : 86
Location : Belgique
Date d'inscription : 01/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Herbjorg WASSMO (Norvège)

Message  lalyre le Mer 2 Fév 2011 - 12:58

Fils de la Providence T.ll
Herbjorg Wassmo
10/18
317 pages

Quatrième de couverture

J'avais besoin d'une alternative à l'angoisse et au sang. Ainsi, je les regardais. Je reniflais leur odeur. Me tenais près d'elles chaque fois que je le pouvais. En faisais l'objet de ma convoitise pendant que je galopais sur les champs couverts de gelée blanche. Cela m'aidait à tenir le reste à distance. Les canons. Les incendiés. Les corps d'hommes maltraités. Ceux qui revenaient du front le soir, ceux qui avaient encore la faculté de penser, étaient comme moi, ils fumaient et pinçaient les filles, buvaient et dormaient. Quelquefois, ils chantaient. Il y en avait un qui avait amené un vieil orgue de Barbarie. Les femmes étaient comme la musique. Terriblement présentes. Physiquement. Et cependant inaccessibles. Présentes pour nous provoquer ou nous émouvoir. Un état d'âme. Jamais permanent. Elles finissaient toujours par quitter la pièce. Les livres, et les rêves par contre, on pouvait les emporter avec soi, Même jusqu'ici. Dans l'enfer. Je ne sais pas s'il m'est arrivé de rêver depuis que j'ai tué Karna.
Mon avis
Voici donc Benjamin qui est le narrateur de ce deuxième tome,toujours errant, de çi de là, à la recherche de sa mère, menant une vie de plaisir toujours en compagnie d’Aksel et d’Anna, on s’amuse, on discute, les deux garçons sont maintenant diplômés, les voila médecins. Benjamin rentre dans son village natal, au domaine familial il retrouve Anders, celui qu’il a élu comme père car Dina ne lui a jamais révélé l’identité de son père réel...Anders s’occupe du domaine, il s’est marié avec Dina à la demande de celle-ci avant sa fuite, lui aussi souffre car il attend toujours le retour de sa femme volage, cet homme est pêcheur de métier et semble mener tout de main de maître. Benjamin croyait pouvoir faire sa vie sur le modèle d’Anders, mais il n’est satisfait et le voila reparti à la recherche de sa mère. Et un jour la voici, il la voit arriver et croit qu’elle fait partie de ses rêves, mais non c’est bien elle. Très vite, elle fait partie de leur bande, ils vont à une soirée dansante et Aksel ne la lâche plus, Benjamin comprend alors qu’elle ne changera jamais, on croit comprendre qu’ils partiront ensemble et que Benjamin va repartir vers le domaine avec la petite Karna, mais tout cela ne sont que suppositions de ma part, car une autre trilogie qui a pour titre “ L’héritage de Karna “peut encore être lue après ce diptyque.....Deux tomes qui m’ont parus assez longs et moins passionnants que les séries précédentes. 4,5/5
lalyre
lalyre

Nombre de messages : 4614
Age : 86
Location : Belgique
Date d'inscription : 01/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Herbjorg WASSMO (Norvège)

Message  Shan_Ze le Mer 2 Fév 2011 - 13:11

J'ai lu La trilogie Le livre de Dina et tu me redonnes envie de poursuivre avec ce diptyque, Lalyre ! Merci !
Shan_Ze
Shan_Ze
Admin

Nombre de messages : 7979
Age : 35
Location : Lyon/France
Date d'inscription : 26/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Herbjorg WASSMO (Norvège)

Message  lalyre le Mar 1 Mar 2011 - 17:54

Cent ans
Herbjorg Wassmo
Gaïa février 2011

4ème de couverture

« Ma propre vie ne peut pas se transformer en littérature. Elle ne peut ni s'inventer, ni être racontée comme une vérité, ai-je pensé. Avant de comprendre que je pouvais en parler comme de toute autre chose que je raconte. (...) Celui qui raconte choisit ce qui lui convient de raconter. C'est ainsi que l'on peut enterrer les pires histoires de famille et que chacun doit repartir à zéro. Quant à ma propre histoire, je ne me souviens pas beaucoup de ce qui m'a formée. Peut-être parce que je ne veux pas m'en souvenir. J'ai employé tant d'énergie à aller de l'avant, aussi vite que possible. Comme si on pouvait construire on avenir sans avoir besoin de regarder en arrière. » Cent ans est le récit de trois vies. Celles de Sara Susanne, Elida et Hjørdis, respectivement l'arrière-grand-mère, la grand-mère et la mère. On y découvre les hommes qu'elles ont désirés, ceux qu'elles ont eus et les enfants auxquels elles ont donné naissance.
Mon avis
Ce récit de trois vies sur cent ans, nous fait découvrir que ces femmes n’ont pas eu une existence facile. Le roman commence par un petit chapitre que je considère autobiographique, bien que l’auteur nous laisse le soin de deviner qu’il peut s’agir d’elle, de son enfance mais sans entrer dans trop de détails, d’ailleurs je peux dire sans rien dévoiler que le roman se termine par sa naissance car sa mère déclare en parlant du bébé “elle s’appellera Herbjorg “ Je reviens à ce premier chapitre qui m’a laissée sur une question, mais qui est donc ce “ IL “ dont elle parle et de qui elle semble avoir peur, je l’ai seulement deviné dans les dernières pages du livre.....Donc les trois générations de femmes, Sara-Suzanne, l’arrière grand-mère de l’auteure, Elida, sa grand-mère et Hjordis, sa mère sont de beaux portraits de femmes, l’auteure en parle très bien les faisant revivre pour nous. Ces femmes ayant vécu de travail, d’amour, de souffrance lors de l’absence des hommes souvent partis en mer, des femmes qui ont mis au monde de nombreux enfants. Une histoire très belle, romantique, poétique, un livre ou l’on découvre le Nord de la Norvège, sa nature hostile et son rude climat. Vraiment tout ce que Herbjorg Wassmo écrit est à lire sans modèration......5/5
lalyre
lalyre

Nombre de messages : 4614
Age : 86
Location : Belgique
Date d'inscription : 01/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Herbjorg WASSMO (Norvège)

Message  Parch le Mer 9 Mar 2011 - 15:55

Herbjørg Wassmo, Le livre de Dina. Tome 1, Les limons vides

Le livre a été amplement commenté, il est très bien résumé dès la première critique.

J'ai été déstabilisé par le fait que le livre commence par la fin : on ne comprend pas bien le début de l'histoire. La relecture des premières pages après avoir fini le livre replace un peu les choses à l'endroit.

L'auteur parvient vraiment à peintre admirablement ses personnages, on les comprend tout-à-fait. Cela est particulièrement vrai pour le personnage de Dina qui est un sacré numéro. Anticonformiste, vraiment dans son monde, Wassmo a réussi à décrire l'étrangeté de Dina. Les autres personnages sont bien également notamment le père puis l'époux de Dina.

En revanche j'ai été déçu par le fait qu'il n'est guère visible qu'on se trouve dans des régions isolées de Norvège, au XIXe siècle. Je m'attendais à des description savoureuses et dépaysantes... J'ai été déçu.

Reste à lire la suite de la vie de Dina à présent, car ce volume ne constitue visiblement qu'une introduction...

Ma note : 4/5

_________________
Accomplissement du challenge 2011 : 69 %, du challenge 2012 : 79 %, du challenge 2013 : 110 %
Accomplissement du challenge 2014 : ...
Parch
Parch

Nombre de messages : 619
Age : 34
Location : Aix-en-Provence, France
Date d'inscription : 25/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Herbjorg WASSMO (Norvège)

Message  Parch le Mer 23 Mar 2011 - 15:13

Herbjørg Wassmo, Le livre de Dina. Tome 2, Les vivants aussi

Après la mort de son époux, Dina prend la tête de la propriété...

J'ai été déçu par ce deuxième volume : rien ou presque ne se passe, la lente vie s'écoule tranquillement à Reinsnes. Dina a un enfant mais elle ne s'en occupe pas... Deux personnages font toutefoies leur entrée : Stine, nourrice lapone qui devient la plus proche amie de Dina et Zhukovsky un voyageur russe dont s'éprend Dina.

Je n'ai pas retrouvé la folie du premier volume. On s'ennuie un peu. Certains éléments ne sont pas approfondis comme la falsification du testament de Jacob (quelle incidence ? peut-être plus tard ?).

Ma note : 2,5/5

_________________
Accomplissement du challenge 2011 : 69 %, du challenge 2012 : 79 %, du challenge 2013 : 110 %
Accomplissement du challenge 2014 : ...
Parch
Parch

Nombre de messages : 619
Age : 34
Location : Aix-en-Provence, France
Date d'inscription : 25/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Herbjorg WASSMO (Norvège)

Message  Shan_Ze le Mer 23 Mar 2011 - 15:45

Le fils de la providence, tome 1 de Herbjorg Wassmo
(Editions Gaia, 283 pages)



ATTENTION SPOILER du Livre de Dina
Spoiler:
Dina vient de tuer le Russe et Benjamin, son fils, l'a vu. Il est traumatisé de cet acte et le mort n'arrête pas de le hanter...
Un peu dur de me remettre à l'histoire de Dina et des siens. On continue de suivre cette femme au caractère particulier mais on s'attache plus à Benjamin qui est marqué par l'acte de sa mère. Pendant quelques années, on suit ce jeune garçon qui va grandir et découvrir les femmes, la sexualité pendant que sa mère disparait. Les descriptions de Wassmo sont très poétiques, elles sont faites avec force et très imagées. Il me tarde de voir ce que va devenir ce Benjamin, à voir dans le tome 2.

(P.S. : Lalyre, j'ai lu ton avis et en fait, le découpage des tomes entre la version broché Gaia et la version poche 10/18 doit être différent, l'action s'arrête avant, quand il montre son diplome à son beau-père)

Note : 4/5
Shan_Ze
Shan_Ze
Admin

Nombre de messages : 7979
Age : 35
Location : Lyon/France
Date d'inscription : 26/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Herbjorg WASSMO (Norvège)

Message  lalyre le Mer 23 Mar 2011 - 17:26

Shan_Ze a écrit:Le fils de la providence, tome 1 de Herbjorg Wassmo
(Editions Gaia, 283 pages)



ATTENTION SPOILER du Livre de Dina
Spoiler:
Dina vient de tuer le Russe et Benjamin, son fils, l'a vu. Il est traumatisé de cet acte et le mort n'arrête pas de le hanter...
Un peu dur de me remettre à l'histoire de Dina et des siens. On continue de suivre cette femme au caractère particulier mais on s'attache plus à Benjamin qui est marqué par l'acte de sa mère. Pendant quelques années, on suit ce jeune garçon qui va grandir et découvrir les femmes, la sexualité pendant que sa mère disparait. Les descriptions de Wassmo sont très poétiques, elles sont faites avec force et très imagées. Il me tarde de voir ce que va devenir ce Benjamin, à voir dans le tome 2.

(P.S. : Lalyre, j'ai lu ton avis et en fait, le découpage des tomes entre la version broché Gaia et la version poche 10/18 doit être différent, l'action s'arrête avant, quand il montre son diplome à son beau-père)


Note : 4/5

C'est bien possible, cela fait déja un temps depuis que je l'ai lu flower
lalyre
lalyre

Nombre de messages : 4614
Age : 86
Location : Belgique
Date d'inscription : 01/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Herbjorg WASSMO (Norvège)

Message  Shan_Ze le Mar 29 Mar 2011 - 18:00

Le fils de la providence, tome 2 de Herbjorg Wassmo
(Editions Gaia, 350 pages)




Benjamin est docteur maintenant. Il est toujours très attiré par les filles, mais quelle est exactement la nature de cette attirance ?

J'ai bien aimé ce second tome plus axé sur la vie adulte de Benjamin, toujours un peu perdu avec la relation avec sa mère et avec les femmes qu'il rencontre. J'admire le style de Wassmo même si j'ai été un peu agacée par la répétition (une demi-douzaine de fois dans le roman) de "mon membre mou entre mes jambes", (sans être prude). Je continuerai cette série avec L'héritage de Karna qui clôt la descendance de Dina (ou peut-être ?).

P.S. : Je pensais que c'était la même image si les deux couvertures en fait non, sur la deuxième, on devine une femme en arrière-plan mais je n'arrive pas à comprendre la première, peut-être est-ce abstrait ?)

Note : 3.75/5
Shan_Ze
Shan_Ze
Admin

Nombre de messages : 7979
Age : 35
Location : Lyon/France
Date d'inscription : 26/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Herbjorg WASSMO (Norvège)

Message  Le petit montagnard le Lun 25 Avr 2011 - 10:24


La véranda aveugle (la trilogie de Tora 1)

L’histoire de Tora, petite fille 12 ans, née de l’union d’une jeune norvégienne et d’un soldat allemand pendant la seconde guerre mondiale. Sur une petite ile norvégienne, un petit village frustre et un peu sinistre qui vit par la pêche, la famille de Tora est pauvre et doit partager une grande maison avec d’autres familles. La mère s’absente le soir pour travailler à la conserverie de poissons laissant sa fille seule avec son beau-père, Henrik un invalide alcoolique qui commet des attouchements sur la jeune fille. Tora n’ose rien dire car elle veut protéger sa mère. Elle trouve un peu de réconfort auprès de sa meilleure amie ou bien chez son oncle et sa tante. Leur grenier est le seul endroit où elle se sent en sécurité.

Très beau roman, très sombre. Il est un peu difficile de rentrer dans l’histoire mais ensuite c’est très prenant. L’histoire est vue par les yeux de la petite Tora. L’atmosphère est oppressante, on suit ses angoisses, son dégout de la vie, ses actes de rébellion. Le lecteur se sent frustré de ne pouvoir intervenir. Il suffirait de si peu pour sauver cette petite fille, pour secouer la mère qui ne voit pas le calvaire qu’elle subit.

Le petit montagnard

Nombre de messages : 132
Location : Toulouse - France
Date d'inscription : 13/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Herbjorg WASSMO (Norvège)

Message  Pistoufle le Sam 30 Avr 2011 - 19:01

La Véranda aveugle
La trilogie de Tora - Tome 1

Je ne vais pas refaire le résumé de ce livre, Le petit montagnard s'en est très bien chargé.

J'ai trouvé l'histoire et l'ambiance de ce livre très sombres. La petite Tora est terriblement touchante, si petite, si fragile, avec cet immense secret qui lui pèse, mais qu'elle ne veut surtout pas partager avec sa mère de peur de lui faire trop de peine...
Un personnage m'a particulièrement touchée, il s'agit de la tante de Tora, Rakel. J'ai adoré ce personnage de femme forte, qui ne se laisse pas abattre, et qui montre qu'en s'en donnant la peine et en ne s'apitoyant pas sur son sort, on peut s'en sortir. J'espère la retrouver dans les autres tomes, car oui je veux continuer cette trilogie et suivre Tora.
Même si je sors convaincue de cette lecture, j'ai mis un peu de temps à me faire au style de l'auteur, qui utilise beaucoup de métaphores et de comparaisons dans ses descriptions. A tel point que parfois je me perdais dans certains passages. Mais au bout d'une cinquantaine de pages on s'y fait, et le roman file à toute vitesse !

Ma note : 3,75/5
Pistoufle
Pistoufle

Nombre de messages : 472
Age : 34
Location : Val-de-Marne - FRANCE
Date d'inscription : 10/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Herbjorg WASSMO (Norvège)

Message  Pistoufle le Sam 9 Juil 2011 - 14:54

La Chambre silencieuse
La trilogie de Tora - Tome 2

Revoilà donc Tora, son beau père Henrik ,sa mère Ingrid, sa tante Rakel et son oncle Simon ainsi qu'une pléiade de nouveaux personnages dont Jon, le petit ami.
Familiarisée avec l'écriture de l'auteur, je n'ai eu aucun mal à me plonger dans la suite de La Véranda aveugle tant j'étais heureuse de retrouver les personnages du premier tome.

Plusieurs évènements vont la faire mûrir et grandir : sa première déception "amicale" avec la métamorphose de son amie Soleil, son été chez son oncle, la libération de son beau-père, son départ de l'ile pour poursuivre ses études... Tant de chamboulements dans sa vie qui la font se transformer et prendre de l'ampleur (malheureusement aussi bien au sens figuré qu'au sens propre)

Là encore le roman est fort, puissant. La nature hostile de ce coin de Norvège est bien décrite, les meurs insulaires également.

Ma note : 3,5/5
Pistoufle
Pistoufle

Nombre de messages : 472
Age : 34
Location : Val-de-Marne - FRANCE
Date d'inscription : 10/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Herbjorg WASSMO (Norvège)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum