Jostein GAARDER (Norvège)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Jostein GAARDER (Norvège)

Message  gallo le Lun 17 Nov 2008 - 11:18

Livre du mois Avril 2003:
Maya de Jostein Gaardner

Pour toutes les critiques voir http://clubdesrats.forumr.net/livres-du-mois-f43/avril-2003-maya-de-jostein-gaardner-t1535.htm?highlight=jostein


De : petitesandra64 (Message d'origine) Envoyé : 26/01/2005 18:52
J'ai commencé "Le monde de Sophie" de Jostein Gaarder.
Je suis très contrariée. Ce livre m'horripile! Il m'insupporte! Je le trouve répugnant!

Comme je n'y connais rien en philosophie, j'ai pensé que lire ce livre serait une bonne idée pour m'y intéresser et sortir de mes préjugés: "un livre de philo est forcément mortellement ennuyeux", "les philosophes sont prétentieux et pédants"....

Et là c'est la catastrophe.
Je suis péniblement arrivée à la page 57.
A chaque page je trouve quelque chose qui m'énerve.
Ce livre pue la démagogie!
Je comprends bien que c'est fait pour faire aimer la philo aux jeunes. A mon avis, si j'avais lu ça quand j'étais ado, j'aurais adoré.

Quelques exemples:

1) L'école c'est nul. Et c'est bien normal, car Sophie n'y fait pas de philo.

Sophie reçoit des cours de philo par la poste. A partir de ce moment-là, elle se rend compte à quel point les cours d'autres disciplines sont ennuyeux:
"Le professeur ne parlait que de choses sans intérêt".
Réfléchir à la philo, "c'était quand même autre chose que passer son temps à rabâcher des verbes irréguliers".
"Elle s'ennuya toute la journée à l'école".
L'auteur mystérieux des cours de philo écrit à Sophie: " Tu n'auras pas de devoirs à faire à la maison. En tout cas pas de problèmes difficiles comme en mathématiques. Quant à la liste des verbes irréguliers en anglais, je n'en ai vraiment rien à faire". (C'est bien connu, en cours d'anglais, on ne fait qu'apprendre par coeur des verbes irréguliers).

2) Les adultes sont des vieux cons (sauf les philosophes). Alors que les enfants, eux ont le capacité de s'étonner du monde... (merveilleux cliché)

Morceaux choisis:
Après avoir lu son nouveau cours de philo, Sophie va faire la leçon à sa mère:
" Tu es beaucoup trop blasée."
"Tu es foutue"
"Mais c'est vrai, j'oubliais, tu dois mettre les pommes de terre sur le feu, puis tu dois lire ton journal, et après tes trente minutes de sieste, tu dois regarder les informations".
(Je suppose que Jostein Gaarder ne mange pas et vit dans une caverne).
La maman de Sophie est ensuite ridiculisée:
"Tu ne te drogues pas au moins?"
Réponse de Sophie: "Pour devenir encore plus une larve?"
Fin du chapitre.

En plus de cette démagogie flagrante, qui suinte tout au long de la lecture, j'ai relevé quelques phrases puantes ou ridicules:

Phrase ridicule:
"Sophie trouva que la philosophie c'était vraiment génial".
Ah bon, si l'auteur a besoin de le préciser, c'est qu'il a peur (et a juste titre) que le lecteur n'en soit pas persuadé. En plus il s'autocongratule.

Phrase puante:
"Tu ne dois pas faire partie de ces gens qui acceptent le monde comme une évidence, ma chère Sophie".

Phrase très très puante (et c'est là que j'ai arrêté ma lecture):
Le philosophe explique à Sophie qu'elle devra fournir quelques efforts. Et pour l'y inciter, il lui dit:
"Tu n'apprécierais guère une amie qui serait incollable sur tous les sujets sans que cela lui ait coûté le moindre effort, ou je me trompe?"

AU SECOURS!!!!

Quelqu'un a-t-il ressenti la même chose que moi?
Dois-je m'efforcer de continuer la lecture?
C'est rare qu'un livre me mette en colère. D'habitude c'est quand il y a une héroïne neuneu.
Mais là quand même... un livre apprécié de tous...
Allez, soutenez-moi psychologiquement...

Merci d'avance


De : Mousseliine Envoyé : 27/01/2005 05:17
Je peux difficilement te soutenir, moi je l'ai beaucoup, beaucoup aimé ce livre.

Mais si tu n'aimes pas pourquoi ne pas tout simplement passer à autre chose!

Par contre plus on avance plus c'est intéressant car peu à peu on fait le tour des philosophes et des différentes pensées, moi j'ai adoooré tout ça.


De : coeur de trèfles Envoyé : 17/04/2006 19:05
Le mystère de la patience - Jostein Gaarder

quatrieme de couverture:

" Même si tu ne risques pas de tomber sur un martien dans ton jardin, un jour il peut arriver que tu tombes sur toi même. Le jour où ça t'arrivera, tu pousseras peut-être aussi ton cri d'indien. Ce serait la moindre des choses, car ce n'est pas tous les jours que l'on prend conscience d'être l'habitant en chair et en os d'une planète qui est une petite île perdue dans l'univers"

Comme je l'ai dit dans la thematiques sur les livres qui ont changé notre vie, c'est mon coup de coeur, le livre de ma vie, le livre qui a changé ma vie!C'est en fait un conte philosophique qui a en effet été écrit par l'auteur du célèbre monde de Sophie, que j'ai également exploré mais pas terminé...
Ce conte est assé long mais lue à une vitesse incroyable presque triste,triste de quitter un livre aussi beau...
C'est l'histoire d'un petit garçon qui vit en Norvège, éduqué par son père, collectionneur de Jocker ,et dont la mère est parti losqu'il était encore bébé, pour découvrir qui elle était en Grèce...Ce petit garçon et son père vont faire le voyage de la Norvège à la Grèce dans leur petite Fiat pour ramener Maman à la maison...Tout ceci n'a en effet rien de philosophique mais le voyage le sera! En effet le petit garçon dans ce voyage va vivre plusieur vies...Un nain rencontré dans une station essence va lui faire cadeau d'une loupe et un boulanger d'un livre écrit dans un écriture tellement petite que l'on est obligé de le lire à la loupe...Une histoire nait de ce livre en très étroite relation de celle du petit garçon et sa famille...
J'ai vraiment pas le talent de l'auteur pour vous transmettre la magie de ce livre mais je le conseil à vraiment tout le monde, autant ceux qui sont pas très philosophe que les amoureux des belles pensées...
Il m'est resté dans la tête depuis que je l'ai terminé, il me fait méditer.
Un livre magnifique!....
5/5
avatar
gallo

Nombre de messages : 2598
Location : Pays-Bas
Date d'inscription : 29/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jostein GAARDER (Norvège)

Message  Avalon le Sam 14 Fév 2009 - 20:38

Dans un miroir obscur de Jostein Gaarder
Points
168 pages
6 €

Cécilie est malade, mais elle ne souffre plus. Elle oscille entre veille et sommeil... Soudain, un ange, Ariel, fait son apparition et lui tient compagnie. Un dialogue se développe alors entre cette fillette qui cherche à comprendre d'où elle vient, qui est Dieu, comment les hommes vivent et meurent, et cette voix venue d'ailleurs, esprit libéré de toute contrainte, mais qui n'a pas toutes les réponses.

Il s'agit du premier livre que je lis de cette auteur et j'avoue que je ne suis pas déçue. L'histoire en elle-même est très belle et triste en même temps. De plus, le dialogue qui s'installe entre Ariel et Cécilie est très intéressant et il aborde des thèmes auxquels je suis assez sensible comme la religion bien qu'étant ni pratiquante ni croyante, la place de l'homme dans l'univers (tout comme l'auteur Pascal qui, dans son oeuvre Les Pensées, se pose la question de la place de l'homme dans l'univers, sa misère, ... D'ailleurs, la fillette écrit dans un carnet ses pensées et tout comme Pascal, elles sont un peu décousues, ...), les cinq sens, ... Le dialogue m'a aussi fait pensé à ceux des oeuvres de Platon et notamment Gorgias. En effet, l'ange pose des questions à Cécilie pour la faire avancer dans sa réflexion, pour qu'elle arrive par elle-même aux réponses.
avatar
Avalon

Nombre de messages : 52
Age : 26
Location : France, Alsace
Date d'inscription : 11/02/2009

http://lennegezh.skyblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jostein GAARDER (Norvège)

Message  nuage le Mer 29 Avr 2009 - 5:33



edition points
pages 560


Tout commence le jour où Sophie Amundsen, une jeune fille de quinze ans, trouve dans sa boîte une lettre qui lui est adressée, et sur laquelle n'est inscrite qu'une seule phrase : « Qui es-tu ? ». Une seconde enveloppe lui parvient, et à l'intérieur un nouveau petit mot : « d'où vient le monde ? ». Expéditeur de ces lettres reste un mystère, mais les questions posées intriguent Sophie. C'est le début d'une étrange correspondance qui va plonger la jeune fille en quête de réponses dans une longue visite des principales figures de la philosophie...

Ce roman initiatique a conquis des millions de lecteurs à travers le monde. Sans doute parce que Le monde de Sophie ne donne pas de réponses pré-fabriquées mais parce qu'il pose des questions, de vraies questions.

Jostein Gaarder raconte l'histoire de la philosophie à travers le quotidien d'une adolescente de 14 ans. Cinq ans plus tard, " Le monde de Sophie " est une référence du genre dans les lycées et les librairies dans plus de vingt pays. C'est un livre à la fois historique, ludique, parfois loufoque, une sorte de voyage initiatique au court duquel, on parcourt la Norvège, la Grèce, l'Egypte, l'Italie, l'Angleterre et où se côtoient rationnel et irrationnel. Ce texte se rapporte à l'édition Poche.


" Qu'est-ce qu'il y a de plus important dans la vie ? Tous les hommes ont évidemment besoin de nourriture. Et aussi d'amour et de tendresse. Mais il y a autre chose dont nous avons tous besoin : c'est de savoir qui nous sommes et pourquoi nous vivons. "

mon avis

Ce fût alors une magnifique découverte que cette lecture. A tout âge l'on peut apprendre à se connaître, à se trouver, et ce livre est un de ceux qui donne cette possibilité à tout un chacun. Il s'agit d'une histoire de la philosophie, des philosophes, des notions philosophiques et de Sophie, tout cela dans le même temps. La magie d'une telle lecture offrira à chacun de vous une évasion pour le moins étonnante. Profitez de prendre le temps de partir en voyage dans le monde des idées.
Plus on avance dans le livre et plus le suspens devient prenant.
Un beau voyage en philosophie, une odyssée... où l'on ne s'ennuie à aucun moment !
avatar
nuage

Nombre de messages : 26
Age : 43
Location : sud de la france
Date d'inscription : 10/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jostein GAARDER (Norvège)

Message  Philcabzi le Mer 29 Avr 2009 - 10:42

Ça me rappele de bon souvenir ce livre! Il faudrait bien que je le relise pour voir avec plusieurs années en plus, comment je ressent cette lecture.

_________________
Philcabzi
Ainsi qu'une journée bien remplie donne un doux dormir, ainsi une vie bien employée donne un doux mourir. Leonardo da Vinci

Ma PAL: 64 livres
Lecture du moment: Les âmes perdues de Dutch Island de John Connolly
avatar
Philcabzi
Admin

Nombre de messages : 2995
Age : 41
Location : Québec/Canada
Date d'inscription : 25/10/2008

http://latetedanslechaudron.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jostein GAARDER (Norvège)

Message  Mousseline le Mer 29 Avr 2009 - 12:40

Pour moi aussi cela a été un coup ce livre, c'est enrichissant... Je le relirais bien.

_________________
Mousseline

Magasin général tome 2 : Serge de Loisel et Tripp et L'île des chasseurs d'oiseaux de Peter May



"Happiness is only real when shared." (Christopher McCandless)
avatar
Mousseline
Admin

Nombre de messages : 4359
Date d'inscription : 24/10/2008

https://sites.google.com/site/lauteursamericains/home

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jostein GAARDER (Norvège)

Message  ecriture le Dim 26 Déc 2010 - 9:50

Tiens, avoir lu les critiques me donne bien envie de lire Le monde de Sophie. Mon frère (qui ne l'a jamais lu), le possède depuis un bon petit moment, alors j'irai bien le lire. Même la première critique, négative, me donne envie de le lire, parce que les citations données, au contraire, me plaisent bien et me permettent de mieux savoir de quel type d'histoire il s'agit. Un roman à lire bientôt pour moi Very Happy
avatar
ecriture

Nombre de messages : 589
Age : 22
Date d'inscription : 30/07/2010

http://ocean-emotions.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jostein GAARDER (Norvège)

Message  Nathalire le Mar 11 Jan 2011 - 20:34

Le Monde de Sophie

Et oui qui dit thème "littérature scandinave", dit forcément selon moi Jostein Gaarder (un de mes auteurs préférés Very Happy ) et pour moi l'occasion de relire Le Monde de Sophie, un petit bijou de littérature coeur

Je passe en vitesse sur le résumé qui est des plus simples (au premier abord en tous cas): La jeune Sophie est abordée par un philosophe qui se propose de lui donner des cours de philosophie afin de lui permettre d'ouvrir son esprit à autre chose. A travers les époques, de l'antiquité au XXème siècle il retrace avec elle les grands courants et les penseurs qui ont fait la philosophie (et un peu la psychologie aussi). Assez vite on découvre que le roman cache en fait une intrigue bien plus complexe qui rend ce roman des plus palpitants!

Roman destiné plutôt à l'adolescence au départ, je pense qu'il a sa place entre toutes les mains (et surtout tout le monde ne connait pas forcément la philosophie). Je l'avais lu il y a bien 10 ans et franchement je ne me souvenais pas de grands chose Embarassed j'ai sûrement mieux compris certaines pensées philosophiques (mon cerveau a plus travaillé après 30ans Very Happy ). Que dire de plus, ce livre est léger malgré sa thématique plutôt ardue, les personnages sont drôles et sympathiques et l'intrigue est bien ficelée, je dis donc encore une fois chapeau à Jostein Gaarder et je vous le conseille!
Note: 5/5
avatar
Nathalire

Nombre de messages : 1058
Age : 37
Location : Pully (Suisse)
Date d'inscription : 22/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jostein GAARDER (Norvège)

Message  Chantal le Mer 2 Fév 2011 - 16:56



LA BELLE AUX ORANGES : Jostein Gaarder
Points - 201 pages.


Georg a quinze ans et vit à Oslo avec sa mère, et avec Jorgen et Miriam. Jorgen est son nouveau père et Miriam, sa demi-soeur. Georg a perdu son père génétique quand il avait quatre ans. Il ne se rappelle quasiment pas de lui, et ne le connaît que par un album-photos rempli de photos de son père, et de quelques vidéos. Un jour, sa grand-mère paternelle retrouve, par hasard, une grande enveloppe dissimulée dans la doublure d'une vieille poussette rouge rangée dans une cabane à outils. Cette poussette, c'est celle qu'on utilisait pour Georg, quand il était petit, et son père avait demandé qu'on ne s'en sépare sous aucun prétexte. Et cette enveloppe contient une très, très longue lettre, constituée d'une "pile" de feuilles, adressée à Georg, par-delà la mort....

J'ai retrouvé tout de suite l'écriture douce, paisible de Jostein Gaarder que j'avais déjà beaucoup appréciée dans "Le monde de Sophie". Ce texte est assez court, mais ô combien captivant et émouvant. A travers les "retrouvailles" virtuelles entre le fils et le père, dans ce petit roman qui se rapproche énormément du conte, apparaissent des thèmes comme le vrai sens, les vraies valeurs de la vie, une vie si éphémère, l'au-delà de la vie, le choix de donner ou non la vie puisqu'on y donne aussi la mort, la filiation, ce qu'on laisse en quittant ce monde, le devenir du monde.
Ce n'est pas triste du tout, c'est plein d'amour, de tendresse, plein d'émotion, surtout dans la deuxième partie. Un beau petit livre, à découvrir, pour les plus jeunes comme pour les plus âgés. Allez vite découvrir qui est cette énigmatique "Belle aux oranges" !

4,5/5

Ce roman m'a un peu rappelé "Rosa candida" mais en beaucoup mieux, pour moi.
avatar
Chantal

Nombre de messages : 2240
Location : France
Date d'inscription : 22/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jostein GAARDER (Norvège)

Message  Lacazavent le Mer 2 Fév 2011 - 18:16

Oh mieux que Rosa Candida ! Je vais l'emprunter à mon prochain voyage à la bibli. Very Happy

_________________
Lectures en cours :  Indépendance de Richard Ford  ([i]Frank Bascombe T2) $

Dernières lectures : L' Intérêt de l' enfant de Ian McEWAN (4/5), Un week-end dans le Michigan de Richard Ford (4,5/5)(Frank Bascombe T1), [/i]L' Homme du verger d' Amanda COPLIN (4/5), La Pyramide de glace J-F Parot (3,75/5)(T12)
avatar
Lacazavent
Admin

Nombre de messages : 5582
Age : 31
Location : France
Date d'inscription : 25/10/2008

http://quandlappetitvatoutva.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jostein GAARDER (Norvège)

Message  Nathalire le Jeu 3 Fév 2011 - 6:26

Merci pour ta critique Chantal, je ne connaissais pas ce roman, je vais moi aussi aller l'emprunter!
avatar
Nathalire

Nombre de messages : 1058
Age : 37
Location : Pully (Suisse)
Date d'inscription : 22/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jostein GAARDER (Norvège)

Message  cecile le Dim 6 Mar 2011 - 20:43


La fille du Directeur de Cirque
Seuil
267 pages
2002

Mon avis :
Lorsque débute le roman, Petter l'auteur, se trouve à Bologne à la foire du livre. Il décide d'écrire l'histoire de sa vie depuis son enfance et se décrit comme un enfant surdoué et solitaire qui vit avec sa mère, ses parents ayant divorcé. Il semblerait que sa solitude, notamment lorsqu'il était seul chez lui, engendrait des comportements curieux. En effet il avait pris l'habitude, par exemple, de téléphoner à une compagnie de taxis et les envoyait à l'adresse de ses voisins. Il est par ailleurs un brillant élève doté d'une excellente mémoire.
Lorsqu'il atteint l'âge de dix huit ans sa mère meurt et il vit alors tout seul dans l'appartement. Petter commence également à écrire et obtient un succès certain, Il tombe alors amoureux de Maria.
Un récit très particulier, le personnage de Petter est énigmatique et attachant et son histoire très passionnante. Mais petit bémol, sans en dévoiler la fin, j'en aurais préféré une autre...

Note : 4/5
avatar
cecile

Nombre de messages : 2360
Date d'inscription : 11/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jostein GAARDER (Norvège)

Message  Nathalire le Dim 20 Mar 2011 - 10:50

La fille du directeur de cirque

Déjà bien résumé par Cecile ci-dessus, je ne rajouterai que mon avis:

Un roman très surprenant et original (pas tant que ça quand on connaît Jostein Gaarder), où se côtoient récit de vie à la manière du journal intime, histoire d'amour, intrigue quasi policière et surtout roman gigogne où de multiples petites histoires complètent agréablement le roman principal... A mon avis un très beau travail de l'auteur qui doit avoir, à l'image de son héros Petter, une imagination débordante...
L'araignée (Petter) à un job plutôt hors norme: inspirateur d'écrivains. Mais tout n'est pas si simple et j'ai suivit avec plaisir les différentes étapes et épreuves de sa vie dans une atmosphère un peu fantastique, loin de la réalité.
Je me répète mais c'est un étrange roman, et difficile à comparer avec d'autres... cela dit je l'ai bien apprécié, pas de grandes émotions mais un peu d'humour et beaucoup de fantaisie (j'ai surtout aimé l'histoire de Panina Manina, la fille du directeur de cirque...).
Je rejoins Cecile sur le bémol de la fin... elle m'a bien surprise d'abord mais m'a déçue ensuite... peut-être que c'était difficile de trouver une fin vraiment percutante avec une histoire si compliquée...

Note: 4.5/5
avatar
Nathalire

Nombre de messages : 1058
Age : 37
Location : Pully (Suisse)
Date d'inscription : 22/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Le château des Pyrénées

Message  nauticus45 le Ven 8 Juil 2011 - 19:23




  • Broché: 218 pages
  • Editeur : Seuil (11 février 2010)
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 9782020993944
  • ISBN-13: 978-2020993944
  • ASIN: 2020993945

Présentation de l'éditeur



Hasard ou destin ? Steinn et Solrun, se rencontrent en 2007 là où ils se sont séparés trente ans plus tôt. Ils reprennent par emails leur discussion philosophique abandonnée depuis lors où s'affrontent deux conceptions opposées du monde : rationalisme (Steinn, scientifique athée, positiviste et matérialiste) et foi (Solrun, croyante attirée par la parapsychologie). Désormais mariés, ils évoquent le couple fusionnel qu'ils avaient formé pendant cinq ans. Leur correspondance atteint bientôt l'intensité d'une relation adultère. Leur séparation était liée à des circonstances tragiques voire criminelles. En vacances, roulant sur une route dans les fjords norvégiens, ils ont renversé une femme avec un châle rouge, n'ont fait demi-tour que plusieurs kilomètres plus loin pour ne trouver que le châle rouge. Ils ont pris la fuite, vivant dans l'attente de leur arrestation. Mais la mystérieuse femme leur apparaît un jour et s'adresse à eux. Solrun entend : " Tu deviendras celle que je suis " et Steinn " tu aurais dû avoir une amende ". Deux interprétations opposées qui enveniment leur controverse métaphysique, phénomène surnaturel ou excitation des sens qui brouille la raison ?, et les mènent à la rupture.

Commentaire:

Il y a quelques années j'avais lu "Le monde de Sophie" avec beaucoup d'ennui, et en voyant ce roman à la bibliothèque j'ai eu envie de tenter à nouveau de découvrir cet auteur, et je ne le regrette vraiment pas! Il y a bien quelques longueurs de temps en temps, mais dans l'ensemble cette correspondance entre Steinn et Solrun, deux anciens amants férus de physique pour l'un et de métaphysique pour l'autre, est vraiment intéressante. Au fil de leurs petits affrontements philosophiques, on sent leur relation se reconstruire et, quand on sent qu'ils vont enfin se retrouver, le destin s'en mêle avec cynisme. Un joli roman, intéressant et bien écrit, un vrai moment de plaisir!

4,5/5
avatar
nauticus45

Nombre de messages : 1548
Age : 40
Location : Haut-Rhin, France
Date d'inscription : 27/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jostein GAARDER (Norvège)

Message  Shan_Ze le Lun 6 Mai 2013 - 13:19

La belle au oranges de Jostein Gaarder

Georg a quinze ans, il vit avec sa mère, son beau-père et sa demi-sœur. Un jour, ses grands-parents lui apportent une lettre de son père écrite il y a longtemps, avant la mort de celui-ci. Il lui raconte une histoire : La belle aux oranges.

J’aurais bien voulu aimer ce roman mais j’ai eu beaucoup de mal à rentrer dans l’histoire. Le conte raconté par le père avait du mal à démarrer, beaucoup de répétitions. Parfois, je devais relire deux fois la même phrase pour comprendre. Peut-être un problème de traduction ? L’histoire n’est pas très longue et la suite se lit plus aisément. Un roman sur la vie, sur la mort pour faire réfléchir, dommage que la première moitié ne soit pas à la hauteur de l’autre moitié !

Note : 3/5
avatar
Shan_Ze
Admin

Nombre de messages : 7417
Age : 34
Location : Lyon/France
Date d'inscription : 26/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jostein GAARDER (Norvège)

Message  Shan_Ze le Jeu 23 Juil 2015 - 22:28

Le monde de Sophie de Jostein Gaarder
(Points, 617 pages)
(Points 2, 990 pages)



J’en ai beaucoup entendu parler, j’ai eu longtemps envie de le lire mais c’est finalement ma sœur qui me l’a mis dans les mains. Bonne occasion pour le découvrir ! Un petit point sur le format : un Points Deux, une sorte de mini livre, très pratique à transporter, prend peu de place (attention à ne pas le perdre !). Par contre, les pages ne sont pas faciles à tourner, j’en tournais souvent deux en même temps (voir plus) et le livre est un peu fragile. 
Pour le contenu, j’ai bien apprécié cette histoire de la philosophie qui m’a permis de connaitre les différents courants de la philosophie à travers les époques. Très intéressant mais… j’ai fait un peu l’overdose d’informations, c’est très dense. J’ai du faire une pause avant de reprendre mais je pense que c’est plutôt un livre à lire, petit à petit, sans se presser. J’ai préféré les sujets abordés dans les derniers chapitres : la théorie de l’évolution avec Darwin, la psychanalyse avec Sigmund Freud ou les sciences dites occultes… 
L’idée de la relation entre Sophie et Hilde est bien trouvée même si j’ai été étonnée à certains moments, surtout vers la fin. En tout cas, contente de l’avoir lu, Alberto utilise bien les métaphores pour expliquer la philosophie à Sophie et ça permet d’avoir une vision simplifiée de la philosophie (plus qu’en cours de philo). Un livre qu’on peut garder sous le coude pour comprendre comment le monde est devenu ainsi.
Note : 3/5
avatar
Shan_Ze
Admin

Nombre de messages : 7417
Age : 34
Location : Lyon/France
Date d'inscription : 26/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jostein GAARDER (Norvège)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum