William KOTZWINKLE (Etats-Unis)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

William KOTZWINKLE (Etats-Unis)

Message  gallo le Lun 17 Nov 2008 - 10:16

De : Sahkti1 (Message d'origine) Envoyé : 21/03/2006 17:42
William KOTZWINKLE, Le nageur dans la mer secrète
Editions Actes sud, ISBN 2742715509
Littérature américaine

Un peu méfiante face au nom de Kotzwinkle (allez savoir pourquoi, sans doute E.T., encore un préjugé...), les premières lignes m'ont convaincue que j'étais face à un texte fort et superbe. L'histoire d'un couple qui attend une naissance, la vit heure par heure et puis c'est le drame. Le récit de cette attente est subtilement et sensiblement décrit par l'auteur qui évoque ces moments avec ferveur et tendresse. Le lecteur se trouve rapidement pris dans ce tourbillon d'émotions, dans cette frénésie qui précède un accouchement, puis la douleur des gestes, de l'effort et enfin ce qui devait être une délivrance. Et qui s'avère être un drame. Un drame vécu sans pathos ni effets exagérés, raconté avec pudeur, sobriété et énormément d'amour. C'est un texte qui prend aux tripes.

Kotzwinkle a écrit de merveilleux passages sur le don de la vie, sur l'injustice de la mort, sur l'absence qui se mue en invisible présence, sur ces petits riens qui font l'existence et la rendent si belle. Malgré l'épreuve, l'amour entre Diane et Laski ne se fragilise pas, au contraire. Il existe une telle fusion entre ces deux-là. Le chapitre consacré à la fabrication du cercueil est particulièrement abouti, troublant, très mûr. Comme l'ensemble de ce récit d'ailleurs, un texte qui donne à réfléchir et qui, malgré sa gravité, fait beaucoup de bien. A lire absolument.

Ma note: 5/5


De : Sahkti1 Envoyé : 25/06/2006 16:24
William KOTZWINKLE, Midnight Examiner

Un roman drôle et noir, par moments glauque, parfois déjanté. Le destin croisé de plusieurs journalistes bossant pour la presse bon marché, celle qui parle des chats à trois têtes ou des extra-terrestres qui ont envahi le jardin du voisin et sont repartis avec sa femme. Chaque protagoniste est journaliste et détient plusieurs rôles, dans plusieurs magazines, ce qui va, pour la même personne, du boulot de sexologue à celui de rédac' chef en passant par le spécialiste de la religion.
Sur ce point, c'est très drôle, voire hallucinant. Rien n'arrête ces gens et ils considèrent leur boulot avec un cynisme certain, ce qui permet à l'auteur de déployer une verve caustique qui apporte un joli rythme au livre.
Ça devient moins drôle lorsque tous ces gens se penchent sur leur sort ou doivent affronter des coups durs, les petites frappes venues laver l'honneur d'une star déchue ou les courriers d'un public courroucé. Le lecteur patauge alors dans une sorte de misère triste et noire, qui correspond finalement assez bien à ce qui donne vie à cette presse populaire crasseuse. D'autant plus que chacun de ces journalistes a d'autres ambitions que de parler de la recette de la fellation à 70 ans ou d'un ovni déposé dans le ventre d'une jeune fille. Mais la vie prend parfois des détours...
William Kotzwinkle maîtrise son sujet journalistique, ne juge pas (ce qui est plutôt bien, ça évite les lourdeurs moralistes) et donne à chacun son heure de gloire. Son écriture est vive, j'aime l'humour noir qui se dégage de chaque page, mais je reproche toutefois certaines longueurs et répétitions, un peu comme si l'auteur voulait à tout prix allonger la sauce, au détriment de la qualité et de la saveur de son histoire, dommage.

Ma note: 2,5/5
avatar
gallo

Nombre de messages : 2598
Location : Pays-Bas
Date d'inscription : 29/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: William KOTZWINKLE (Etats-Unis)

Message  Bernard le Lun 26 Avr 2010 - 11:23



William KOTZWINKLE




Le jeu des trente ( The Game of Thirty)


Rivages Noir - 1994 - 368 pages


Résumé :

New-York, fin du 20ème siècle.
Tommy Rennseler, riche antiquaire, renommé pour sa collection et ses ventes d'objets égyptiens anciens, a été assassiné par une injection de venin de cobra, puis éviscéré à la façon des embaumements pharaoniques, poumons, foie, estomac, intestins enlevés, conservés, à l'époque dans des vases canopes reposants dans les tombes.
Devant l'échec de la police à élucider le meurtre, la fille de Rennseler, Temple, qui a repris la boutique de son père contre l'avis de sa propre mère et l'employée, secrétaire de Rennseler, fait appel à un détective privé, Jimmy McShane.
Le détective devra affronter un adversaire multiforme, autour duquel le silence s'est formé, au péril de sa vie, aidée par une chiropraticienne, le Dr. Ann Henderson, dont il est amoureux, grande prêtresse du manger et boire sains. Il découvrira que la famille Rennseler n'est pas aussi innocente qu'elle essaie de le laisser paraître.


Mon avis :

Voici un livre intéressant pour trois raisons, d'abord l'endroit, New-York, les inconditionnels y trouveront leur compte. C'est une belle balade dans la ville, avec de bonnes descriptions et des explications historiques quand il le faut, attention, ce n'est pas "le guide du routard", loin s'en faut, simplement les connaisseurs pourront suivre McShane dans ses déplacements, sans jamais se lasser.
Ensuite l'idée de tisser une intrigue basée sur un jeu (ayant existé ?) de table de l'ancienne Egypte est inhabituel et intéressant et ce côté histoire pharaonique, recel, vol d'antiquités est loin d'être déplaisant, d'autant que, comme chacun le sait, le trafic d'antiquités égyptiennes est, on ne peut plus, réglementé et surveillé.
Enfin le récit est finement pensé, bien épicé, un peu de suspense pour faire frissonner, de l'humour grinçant ou franchement drolatique, des phases et situations furieuses bien orchestrées et un soupçon de tristesse dans le déroulement des découvertes faites par le privé et sa comparse, dont le personnage est des plus élaboré. La truculence de certains personnages secondaires est un régal.
Les rebondissements sont fréquents et imprévisibles, la construction impeccable et, malheureusement, le génie néfaste humain, une nouvelle fois, aussi détestable que possible.
Cela se lit bien, style direct, phrases simples et abordables, surtout pour les néophytes en histoire du Panthéon égyptien religieux, bref de la belle ouvrage, détente garantie.
En revanche, l'objet recherché est une invention de l'auteur et une contre vérité historique, mais comme il s'agit d'un roman, c'est permis et, après tout...

Nota Bene : J'ai cherché, sans résultat, sur le Web le Jeu des Trente. Selon Kotzwinkle, il s'apparenterait à un Jeu de l'Oie. Le plus proche étant le jeu de Senet ou peut-être Le jeu du chien et du chacal, plus jeu de l'oie et jeu de deux fois 29 cases.
Ci-après fresque du jeu de Senet :



4,5/5

B
avatar
Bernard

Nombre de messages : 3540
Age : 72
Location : 94160 Saint-Mandé
Date d'inscription : 28/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: William KOTZWINKLE (Etats-Unis)

Message  dodie le Lun 26 Avr 2010 - 11:44

Merci Bernard! Je le note!
avatar
dodie

Nombre de messages : 4520
Age : 53
Location : France
Date d'inscription : 11/04/2009

http://dodiecuisine.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: William KOTZWINKLE (Etats-Unis)

Message  Bernard le Lun 26 Avr 2010 - 13:03

Attention Dodie, toi tu aimes plus l'Egypte antique, avec sable, pyramides, Nil, etc. Comme moi, d'ailleurs. Ici et bien que ce soit un excellent bouquin, le côté égyptien, s'il est le fil conducteur, est quand même secondaire. Comme je sais tes goûts, je préfère t'avertir.

Si tu ne connais pas, va faire un tour sur ce site :
http://www.egyptos.net/

B
avatar
Bernard

Nombre de messages : 3540
Age : 72
Location : 94160 Saint-Mandé
Date d'inscription : 28/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: William KOTZWINKLE (Etats-Unis)

Message  dodie le Lun 26 Avr 2010 - 19:59

Merci Bernard pour tes précisions! Il est vrai que je poursuis des études de grammaire égyptienne depuis bientôt 10 ans et que je suis du genre égyptomaniaque mais je ne suis pas une puriste pour autant et dès que je vois les mots Egypte ancienne mes antennes se déploient
Un deuxième merci pour ton lien: tip top
avatar
dodie

Nombre de messages : 4520
Age : 53
Location : France
Date d'inscription : 11/04/2009

http://dodiecuisine.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: William KOTZWINKLE (Etats-Unis)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum