Dean KOONTZ (Etats-Unis)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Dean KOONTZ (Etats-Unis)

Message  gallo le Lun 17 Nov 2008 - 10:08

De : Roxie (Message d'origine) Envoyé : 2002-09-06 20:53
Ne crains rien de Dean Koontz

Un homme atteint du XP , une maladie qui fait qu'il ne supporte pas la lumière ... tout les rayons UV en fait, donc il ne vit que la nuit ... Sa mère est morte et son père vient de mourir d'un cancer. Il se rend compte que le corps de son père est substitué et il essaie d'en savoir plus. Durant une seule nuit il apprend des choses horribles sur ce qui se passe dans sa ville et qui est en lien direct avec ses parents, surtout sa mère.

J'aime pas les livres d'épidémie et de génétique mais j'ai tout de même bien aimé celui çi ... il y a par contre des longueurs épouvantables ... Tout se passe pratiquement dans une seule nuit et je trouve que l'auteur a trop mis le paquet ... J'ai passé pas mal de bout mais j'ai tout de même réussi à le finir.

Je lui donne 3.5/5


De : Cherubs Envoyé : 2002-11-04 16:46
Roxie...
Je m'en venais faire la critique de Jusqu'au bout de la nuit de Dean KOONTZ et c'est complètement fou à quel point c'est ressemblant!!!

Alors voilà:

Un homme atteint d'une maladie qui ne lui permet pas d'être en contact avec les rayons UV (la maladie de XP) part à la recherhce d'un petit garçon qui a été enlevé et aboutit ds une ancienne base militaire ou feue sa mère a travaillé comme généticienne pendant des années et qui a participé à un projet secret;Mystery Train...

Il découvrira au fil des nuits ou il poursuivra son "enquête" que la base militaire est encore en fonction,que les expérimentations qu'on y fait sont de l'ordre du machiavélique, que sa mère n'était pas une sainte, et que toute la ville est en train de muter...

Une histoire abracadabrante,à donner des frissons ds le dos et à faire des cauchemars également,hihihi!

Un peu mélangeant par endroites ais tout de même menée d'une main de maître du fantastique!

Ma note: 4/5


Les étrangers
(Albin Michel, 1989, 468 pages)
Plusieurs personnes aux Etats-Unis voient soudainement leur vie bouleversée. Un écrivain devient somnambule. Une étudiante en chirurgie se met à faire des crises d'angoisse. Une petite fille a la phobie des médecins et trippe littéralement sur la lune. Un bandit a des remords de conscience. Le propriétaire d'un motel a la phobie de la noirceur, etc. Qu'est-ce que ces gens ont en commun? Qu'est-ce qui se passe?

Ahah suspense...Smile

Un bon thriller avec un côté fantastique. J'ai beaucoup aimé. Une très bonne lecture de détente!

Note : 4.25/5
Mousseline


De: YoannC'est incontestablement le meilleur livre écrit par Dean Koontz. Un suspense de fou, des personnages attachants et un dénouement incroyable. Bref un livre incontournable!!!
Note : 5/5
(Yoann/France)


De: Nieves
Dean R. Koontz - Seule survivante
(Robert Laffont, 1999, 322 pages)
L'intrigue est relativement bien ficelée.

C'est l'histoire de Joe Carpenter dont la femme et les deux filles décèdent dans l'écrasement d'un avion avec des centaines d'autres passagers. Aucun survivant... Jusqu'à ce que, un an plus tard, toujours terrassé de chagrin, Joe se fait approcher par une inconnue qui dit être une survivante de l'accident aérien.

À partir de cet évènement, sa vie bascule avec l'enquête qu'il tente de mener vers la vérité. S'ajoute à ça des phénomènes surnaturels, un volet scientifique effarant et une chasse à l'homme enlevante!

J'ai moins aimé le volet mystique mais bien bon et prenant quand même. Se lit vite et bien!

Note : 3.5/5
(Nieves)


De: Dytal
Dean R. Koontz - Mr Murder
(Pocket, 1998, 477 pages)
Martin Stillwater est un auteur à succès qui a une vie comblée par son épouse Paige et ses deux filles Emily et Charlotte. Tous les quatre mènent une vie confortable et heureuse jusqu'à ce que "Alfie" entre dans leur vie. Alfie est le sosie de Martin et il l'accuse de lui avoir volé sa vie et sa famille.

Bien entendu, l'écrivain réputé pour son imagination fertile pour les romans policiers, la police de son quartier ne croit pas un traitre mot de cette histoire de sosie. Donc, Martin et Paige se retrouvent seuls face à cet homme qui leur en veut!

Pour moi c'était un premier contact avec cet auteur qu'est Koontz et je ne suis pas du tout déçue. J'ai tout simplement entré dans le livre, un peu comme si je me retrouvais entre les pages et avec les personnages. J'aime son style, et cette manière de nous tenir en haleine jusqu'à la toute dernière page. C'est certain que je vais me replonger dans l'un de ses livres très bientôt.

Note : 5/5


De: Dytal
Dean R. Koontz - Mémoire truquée
(Robert Laffont, 2001, 556 pages)

Le docteur Ahriman, un surdoué et réputé psychiatre sème la terreur dans la tête de ses patientes. En effet, le trop brillant médecin a découvert qu'il pouvait programmer et créer des phobies chez ces femmes qui lui serviront de marionnettes pour assouvir ses instincts meurtriers et sexuels.

Je ne veux pas en dire trop, c'est un roman d'une intensité rare et qui nous tient en haleine jusqu'à ses toutes dernières pages. J'ai vraiment adoré ce roman très bien construit et surtout très bien documenté. Les personnages sont attachants et bien campés dans le texte.

Cependant, il faut un peu de patience au départ car l'auteur nous présente un à un les personnages et leurs phobies. Mais attendez que le "bon" docteur entre en scène et vous ne serez pas déçus!

Note : 4.5/5
(Dytal)


De: Trente
Je l'ai adoré du début jusqu'à la fin... même si je n'imaginais pas la fin comme ça.
En tout cas super livre et j'aime bien la manière que l'auteur écrit. J'en ai pris deux autres de cet auteur.
Note : 5/5
Trente


De : Ashtart123 Envoyé : 19/09/2005 20:29
Dean R. Koontz - HIDEAWAY (La cache du diable)
384 pages

Résumé:
La voiture d'un couple, dont l'existence est morne depuis la mort de leur fils, tombe dans un fossé puis dans une rivière suite une perte de contrôle par un soir d'hiver. La femme, Lindsey, réussit tant bien que mal à sortir son mari, Hatch, de la voiture, mais ne réussit pas à le sauver de la noyade. Pourtant, un médecin spécialisé dans la réanimation réussit à le ramener à la vie, après plus de 80 minutes passées dans l'au-delà. Hatch en ressort miraculeusement indemme, et le couple est ainsi ranimé d'une seconde vie. Les seules séquelles de Hatch sont des cauchemars horribles, qui se révèlent d'une étonnante réalité...

Mon appréciation
C'était ma première expérience avec cet auteur, je ne peux donc pas commenter sur la similitude de ses romans à succès. J'aime pourtant ce genre de livre, ayant été plus jeune une grande fan des livres de Stephen King. J'ai trouvé Hideaway passionnant, le suspense noue lie jusqu'à la fin (et nous noue l'estomac!) - j'ai dévoré le roman. Le fantastique de l'histoire est si intimement lié à la réalité, ce qui le fait encore plus effrayant...

4/5


De : Diantre65 Envoyé : 05/04/2007 02:29
Intensité - Dean KOONTZ
Robert Laffont , 312 pages - 1998

Chyna, 26 ans, est invitée pour le week-end dans la famille de sa meilleure amie. Au milieu de la nuit un hurlement déchire le silence. Un homme est en train de massacrer les habitants de la maison. Mais il ignore la présence de Chyna. Horrifiée, en rage, celle-ci prend une décision impulsive : tuer le tueur. Elle se dissimule dans son camping-car et repart avec lui.
S'engage alors un terrifiant mano a mano entre Chyna et le tueur.
D'un côté Chyna et son instinct de survie exacerbé, développé auprès des amis de sa mère, voyous dealers et autres pervers illuminés. Son credo depuis cette enfance déréglée : ne pas se faire remarquer; ne faire confiance à personne ; s'en sortir, intacte et vivante.
De l'autre, le tueur, Edgler Foreman Vess, 33 ans, qui se proclame "aventurier-meurtrier". Sa philosophie : satisfaire tous ses instincts au moment où il les ressent, s'immerger dans les sensations, sans morale ni limite ; vivre dans l'instant, intensément.
Faisant appel à toutes ses ressources mentales et physiques, Chyna livre contre Vess un combat d'une violence inouïe. Un véritable cauchemar. (4e de couverture)

Mon appréciation : Depuis longtemps que je veux lire un roman de cet auteur dont on parle en bien, je n'ai vraiment pas regretter. J'ai passé un moment merveilleux. Cet auteur nous entraîne dans un suspense grandiose qui nous tient en haleine de la première à la dernière page. Je me suis couché deux fois à 3 heures du matin, tellement j'étais plongé dans cette histoire folle.
Je ne suis pas un amateur de violence, mais dans ce récit, celle-ci n'est pas gratuite, et l'auteur n'en fait pas une utilisation exagérée....juste quand elle est vraiment nécessaire à l'histoire.
Les traits des personnages sont bien définis et cette Chyna nous trouble avec sa force tranquille, son courage et son espoir de s'en sortir. J'avais juste envie d'être là , avec elle, pour pouvoir l'aider.
Le suspense ne lâche pas un instant, il n'y a aucune longueur, nous sommes complètement captivés par cette longue chevauchée funeste à l'intérieur de ce camping-car. Chyna va-t-elle réussir à s'en sortir ?
Voilà, je suis tombé sur un roman de suspense de grande qualité, et bien entendu, je lirai sûrement d'autres bouquins de Monsieur Koontz. Vous me conseillez lequel ??

Ma note : 4.8/5


De : lalyre7032 Envoyé : 18/04/2007 19:15
Intensité - Dean Koontz
Robert Laffont

Accueillie chaleureusement par les parents de sa seule amie chez qui elle va passer le week-end,Chyna s'y sent bien ayant eu une enfance perturbée par la vie que lui faisait mener sa mère.
Ayant passé une bonne soirée avec ces braves gens,elle se retrouve dans la chambre qui lui est attribuée,soudain la nuit,elle entend des cris,des bruits de bottes dans le couloir,elle se cache en-dessous du lit,quelqu'un entre dans sa chambre mais ne la voit pas.Il sort et n'entendant plus aucun bruit elle se risque à sortir de sa chambre et ce qu'elle découvre la glace d'horreur.Et c'est alors qu'elle décide de se lancer à la poursuite de l'assassin pour venger son amie,le suivant pas à pas dans sa poursuite infernale,une lutte acharnée contre l'assassin qui nous entraîne dans une course furieuse et une chasse à mort avec une extrème tension,un duel va commencer mais le tueur est très intelligent et Chyna est dotée d'un instinct de survie extraordinaire et comme le titre du livre l'annonce j'ai lu ce thriller avec intensité mais je n'en dis pas plus......
L'auteur nous fait plonger dans les pensées du tueur et cela m'a parfois épouvantée mais quel thriller.....Je recommande ce livre que j'ai aimé,à qui aime avoir peur
5/5
Lalyre


De : lalyre7032 Envoyé : 28/05/2007 19:09
L'étrange Odd Thomas - Dean Koontz
J-C Lattès 429 P.

Odd Thomas,jeune cuisinier dans un grill d'une petite ville d'Amérique nommée Pico Mondo est le surprenant héros de ce roman.Il est pourvu d'un don bizarre et encombrant : il reçoit souvent la visite de gens qui sont morts et qui parfois lui parlent de certains drames à venir.Odd préfèrerait être un jeune comme les autres et c'est bien pour cela que seuls deux ou trois de ses amis sont au courant de son problème.Ce garçon très gentil ayant quelques tendances à se créer des ennuis, nous raconte cela très bien car l'auteur lui a donné la voix pour nous narrer ses aventures.Il y a tout d'abord ses cauchemars terrifiants qui font basculer sa vie,ensuite un étranger qui débarque à Pico Mondo traînant dans son ombre,une bande de créatures flairant les gens sensés mourir sous peu,ce qui pourrait faire prévoir une catastrophe imminente.Mais voila!!!! Seul Odd les voit et il va se lancer dans une course contre la montre avec l'aide de son amie Stormy et ses amis d'outre-tombe dont Elvis Preslez pour empécher le drame de se produire car il n'a que quelques heures devant lui.Réussira t-il ??
Ayant lu quelques romans de Dean Koontz,celui-çi est le plus beau,tant par le style,l'humour très recherché,les moments de tensions infernales,quelques touches de poésie et beaucoup de tendresse,ce qui ne gâte rien....Je me suis attachée au héros,sentinelle candide, durant le combat qu'il mène durant quelques heures pour sauver des vies.Vraiment un gros coup de coeur pour moi. 5/5
Lalyre


Dernière édition par gallo le Dim 2 Aoû 2009 - 8:44, édité 1 fois
avatar
gallo

Nombre de messages : 2598
Location : Pays-Bas
Date d'inscription : 29/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dean KOONTZ (Etats-Unis)

Message  gallo le Lun 17 Nov 2008 - 10:11

De : Cryssilda_ Envoyé : 07/06/2007 21:26
Dark rivers of the heart de Dean Koontz
Headline,728 pages
Disponible en français sous le titre La porte rouge, aux éditions Fleuve Noir ou Pocket (mais épuisé je crois)

Spencer rencontre une serveuse, Valérie, dans un bar un soir. Ils papotent un petit instant et Spencer tombe sous le charme... Le lendemain soir; il retourne dans le même bar, mais Valérie n'est pas là... il décide de se rendre chez elle... et voilà que tout commence... elle n'est pas là, il manque de se faire tuer... Il en réchappe et décide de retrouver Valérie pour l'aider, la sauver et se sauver lui même par la même occasion.

C'est un roman sur la manipulation de la justice... mais ça reste de la fiction. Les personnages sont pris dans les filets d'agences secrètes qui gouvernent le pays, avec des moyens ultra-sophistiqués et tentent d'en réchapper. Tous les personnages de ce roman sont des génies, mais chacun utilise son génie à sa façon... devenant parfois des génies maléfiques...
L'écriture est très simple, et tout le livre repose sur l'intrigue... du coup on voit trop bien les ficelles du roman et les visées de l'auteur sont bien souvent trop évidents. Le livre est ouvertement la psychothérapie du personnage de Spencer, qui essaie de rouvrir les portes de sa mémoire, suite à un gros traumatisme dans l'enfance... tout ce qu'il fait est généré par son subconscient... mais c'est ce qui fait avancer le personnage dans l'histoire et donc l'intrigue.

Bon j'avoue que ce n'est pas trop mon genre de lecture, j'ai lu ce livre car un ami me l'a mis dans les mains en sortant d'une librairie... enfin bon, ça change et c'est reposant!

Cryssilda


De : Diantre65 Envoyé : 29/12/2007 05:11
Les étrangers - Dean KOONTZ

Des phénomènes étranges arrivent à plusieurs personnes ayant un point commun : ils ont passé un week-end au motel Tranquility. Et depuis ce temps, rien ne va plus pour eux : Ernie a développé une phobie de la noirceur, Ginger l'étudiante en médecine fait des fugues à la vue de simples gants de cuir noir, Dominick fait des rêves atroces et se réveille dans des situations fâcheuses...
Que s'est-il donc passé au Tranquility Motel en cette soirée du 6 juillet, il y a deux ans ? Explosion nucléaire ? Phénomène surnaturel ? Visite d'extraterrestres ?
Ces onze personnes étaient pourtant présentes mais ont tout oublié. Et pour cause, puisqu'ils ont tous subi un lavage de cerveau destiné à rayer de leur mémoire cette nuit tragique. Qu'ont-ils vu de si étrange ?
En rassemblant leurs souvenirs, ils devraient tout de même pouvoir résoudre ce mystère ! Pas sûr, car le colonel Falkirk tient mordicus à supprimer toute trace de cet événement qui pourrait mettre en péril l'humanité entière...

C'est mon deuxième rendez-vous avec cet auteur, et je dois dire qu'encore une fois, j'ai été séduit par son talent pour mettre en scène une histoire qui grouille de rebondissements. Une intrigue palpitante, déroutante, qui m'a tenu en haleine du début à la fin. J'avais hâte de savoir enfin ce qui avait bien pu se produire ce fameux soir du 6 juillet au Motel Tranquility, alors je tournais les pages avec un intérêt qui ne s'est pas démenti tout au long du bouquin, (qui fait plus de 600 pages, tout de même ! ) Il aurait pu y avoir de nombreuses longueurs, des passages ennuyants, le genre de trucs qui nous font tous baîller dans bien d'autres livres, mais là, non....Monsieur Koontz est un maître du suspense et sait comment trafiquer une histoire, en livrant des indices au compte-goutte, de maniere tout-à fait bien dosée. Beaucoup d'action, une touche de fantastique et de surnaturel, pourquoi pas tout mélanger ces genres quand on sait très bien ficeler une histoire qui, au départ, peut paraître assez invraisemblable !
Je le conseille à tous ceux qui ont le goût de se laisser emporter dans un monde étrange et chaotique.

Ma note : 4.8/5


De : Diantre65 Envoyé : 24/04/2008 19:36
Ne crains rien de Dean KOONTZ
Éd. Robert Laffont, 2000, 408 pages.

Christopher Snow est atteint d'une rare maladie, le XP, qui l'oblige à vivre la nuit, car les rayons lumineux sont mortels pour lui. Suite à la mort de son père, il fait la découverte que le corps de celui-ci a été échangé avec celui d'un auto-stoppeur et que c'est ce dernier que l'on a incinéré. Se déclenche alors en lui une intense curiosité et une foule de questionnements, et parallèlement, il se rend compte d'événements bizarres qui se passent dans son patelin tranquille, Moonlight Bay. Des animaux ont des comportements humains et certains hommes démontrent des caractéristiques animales. Snow va entreprendre sa propre enquête au cours d'une nuit cauchemardesque qui l'amèneront devant des révélations troublantes, un genre de complot secret qui se passe dans des bunkers souterrains et qui risque de changer à jamais la face de l'humanité.
Je n'ai pas pu résister encore une fois à revisiter cet auteur qui réussit à chaque fois à me séduire avec ses histoires mystérieuses , qui frôlent l'horreur et le fantastique. Comme à chaque fois, les personnages sont crédibles, et ici j'ai apprécié la relation intense qui unit Snow à son chien Orson, c'est touchant et très intéressant, surtout aussi parce que l'on découvre petit à petit que c'est un chien qui sort de l'ordinaire, plus intelligent que la majorité canine. L'intrigue est corsée, sans longueur, c'est palpitant, intriguant et Koontz nous livre le mystère à petites doses, il sait comment titiller notre curiosité jusqu'à la toute fin, je n'ai pas perdu l'intérêt, je tournais les pages impatiemment pour connaître le fond de l'histoire. Le dénouement, toutefois, m'a un peu déçu, car je me suis rendu compte qu'il y avait une suite à ce roman, donc il reste encore des détails importants de l'histoire qui nous serons révélés dans ce second tome.
Donc un excellent suspense, un très bon moment de lecture, je le conseille à tous ceux qui ont besoin de se détacher du monde réel et de se divertir avec une intrigue un peu "surnaturelle".
Ma note : 4.5/5


De : Diantre65 Envoyé : 24/05/2008 20:43
Jusqu'au bout de la nuit de Dean KOONTZ
Ed. Robert Laffont, 428 pages.

C'est la suite des aventures de Christopher Snow, entreprises dans Ne crains rien, où il passe des nuits mouvementées, accompagné de ses potes, afin de retrouver son chien disparu et aussi des enfants kidnappés par un mystérieux inconnu. En même temps, Snow tente de découvrir les dessous de ce mystère qui entoure tout ce qui touche sa petite ville de Moonlight Bay, jadis tranquille et paisible, et qui connait des phénomènes bizarres et effrayants : des individus qui se transforment en des choses immondes, des singes rhésus plus intelligents que la moyenne de leur race, des chiens et chats dotés de ruse et de clairvoyance, une ancienne base militaire désafectée où se sont déroulées des recherches scientifiques douteuses qui ont basculé dans l'horreur.
Une suite que j'avais très hâte de lire pour tout connaître au sujet des dessous de ces phénomènes inexpliqués. Certaines choses ont été bien expliquées, mais il me semble que d'autres ne l'ont pas été. L'auteur a sans doute désiré que le lecteur imagine les causes et les motifs, mais moi j'aurais préféré qu'on m'explique tout en détails. Après tout, si on lit près de 800 pages , c'est aussi pour en connaître tous les détails.
Un autre bon moment avec Koontz, mais moins enthousiasmé par les tenants de cette intrigue. J'ai été moins pris par l'histoire que dans le premier tome. Et aussi, je me suis grandement ennuyé du chien, moi qui les adore...héhé...

Ma note : 4.25/5


De : Diantre65 Envoyé : 04/08/2008 04:22
L'étrange Odd Thomas de Dean KOONTZ

Odd Thomas est un jeune hors de l'ordinaire, il a des dons : il voit des êtres décédés qui flânent encore sur terre (dont Elvis Presley, oui oui, vous avez bien lu !), il fait des rêves prémonitoires , il voit des créatures d'ombre maléfiques se délecter d'accidents ou de meurtres sanglants et il est doté d'un MP (magnétisme psychique) qui lui permet de retrouver n'importe qui , n'importe où. A cause de ses habiletés peu communes, il parvient à déduire certaines choses, dont une qu'il doit à tout prix empêcher de se produire : Une tragédie va s'abattre dans sa petite ville autrefois tranquille, Pico Mundo. Il y aura des vies perdues, et beaucoup de sang, trop de sang... C'est donc animé d'un désir de sauver des gens qu'il essaiera d'élucider cette catastrophe avant qu'elle ne se produise.
Comme c'est souvent le cas avec Koontz, on se retrouve plongé dans une ambiance fantastique et surnaturelle, c'est palpitant, il n'y a pas de temps morts, et malgré tous les côtés invraisemblables, on marche à 100 % avec le héros , on se laisse porter par cette histoire peu commune. Et ce Odd Thomas, quel jeune homme marginal dans un monde où la plupart rêvent de gloire ,de richesse et de succès. Lui se contente de sa condition de cuisinier dans un Grill, il ne rêve pas de promotion, il ne croule pas sous les objets matériels comme les consommateurs que nous sommes à peu près tous dans notre société. Il est heureux là où il est, dans ce bled perdu, et il n'aspire pas à voyager partout dans le monde, ni à déménager dans un grand centre. Et en plus, il n'a aucune ambition professionnelle.
Grâce à Odd Thomas, j'ai passé un moment très divertissant, mais il y a plus : ce jeune homme m'a plongé de nombreuses fois dans des réflexions sur notre monde drogué par le matériel, l'argent et l'ambition. Personnage qui m'a donc beaucoup plu et que j'ai eu de la peine à quitter à la fin du bouquin.


De : lalyre7032 Envoyé : 10/11/2008 16:34
Dean Ray KOONTZ Les yeux des ténèbres
1989 Pocket

Quatrième de couverture :
«Au secours, pas mort ! pas mort !»

Danny, huit ans, est mort dans un effroyable accident de car. C'est du moins ce que la police affirme à sa mère, Tina Evans, lui déconseillant d'identifier le petit corps horriblement mutilé. Mais, un an plus tard, Tina trouve, inscrit à la craie sur le tableau noir de l'enfant, un message de son fils.

Manifestation d'outre-tombe ? Plaisanterie macabre ? Serait-elle en train de devenir folle ? Ou bien encore...

Tina veut en avoir le coeur net : elle demande à faire rouvrir la tombe. Dans l'heure qui suit, les services secrets tentent de l'assassiner…

Un très bon thriller d'horreur ou l'angoisse de la mère qui ne croit pas à la mort de son enfant disparu.Mais pourquoi serait-il vivant puisqu'on l'enterré ? Suspense pour le lecteur qui découvrira la vérité dans les dernières pages......4/5

Lalyre
avatar
gallo

Nombre de messages : 2598
Location : Pays-Bas
Date d'inscription : 29/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dean KOONTZ (Etats-Unis)

Message  Lisalor le Jeu 24 Juin 2010 - 7:27

L'ami Odd Thomas - Dean Koontz




Odd Thomas, dans sa petite ville de Pico Mundo, vit à la lisière de deux mondes, où chaque jour exige son lot d'exploits héroïques et de drames. Odd n'a jamais demandé à pouvoir communiquer avec les morts. Cela lui est tombé dessus. Mais sa qualité d'ambassadeur bienveillant entre le monde des vivants et l'au-delà lui impose de faire le bien. c'est ainsi qu’Odd considère sa charge, et c'est la raison pour laquelle il gagne la confiance des habitants de part et d'autre de la frontière entre la vie et la mort.
Un ami d'enfance d'Odd a été kidnappé. Tout le monde craint le pire. Mais Odd, alors qu'il emploie ses dons à retrouver son ami disparu, va faire une découverte bien plus sinistre qu'un cadavre. Il va être confronté à un ennemi redoutable qui va l'entraîner dans la spirale infernale.



Mon avis : J'ai été un peu déçue par ce livre qui n'a pas répondu à toutes mes attentes. J'ai trouvé que certains passages étaient longs et la ballade dans les égouts m'a semblé interminable. Je m'attendais à plus de frissons et jusqu'à la dernière page je n'ai pas été convaincue par ce récit. Il m'a manqué de l'action dans certaines parties et je pense que les descriptions ont plombé un peu le rythme du livre.

En dehors de ça, j'ai trouvé ce "Thriller/fantastique" original et je retiens surtout des personnages pittoresques, excentriques, farfelus et très décalés.

Odd est un philosophe humoriste qui navigue entre le monde des vivants et celui des morts. Dans sa chambre il vit avec Elvis et finalement ne s'en porte pas plus mal. Il se pose beaucoup de questions sur la cruauté des gens et l'ordre des choses et il se demande d'ou vient cette faculté de pouvoir voir les morts. J'ai beaucoup aimé aussi son sens de l'humour. J'ai ri.

Un roman assez étrange qui m'a laissée bien perplexe ... Certaines explications m'ont semblé inutiles au déroulement du livre mais j'ai quand même apprécié de savoir ce qu'Elvis faisait dans sa chambre.

Une fin un peu trop rapide à mon gout, je n'irais pas jusqu'à dire qu'elle est baclée mais je l'aurais aimée un peu plus approfondie surtout que l'idée était bonne mais à mon avis pas assez developpée.

J'ai noté quelques passages qui m'ont plu :

- "Si tu restes tranquille, si tu attends pas grand-chose de la vie, la paix vient. Et c'est une bénédiction. Mais, pour le bonheur, c'est différent - il faut choisir de le vivre."

- "Mon cher enfant, les amis sont là pour ça, pour se moquer quand il le faut. C'est ainsi que l'on apprend à ne plus dire d'anneries en public. Les railleries des amis sont bienveillantes, un reméde contre l'égarement.

Je ne sais pas encore si je lirais le premier tome des aventures ectoplasmiques d'Odd ... Pourquoi pas !!!
avatar
Lisalor

Nombre de messages : 310
Age : 46
Location : Auvergne/France
Date d'inscription : 16/02/2009

http://lisalor.loulou.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dean KOONTZ (Etats-Unis)

Message  nanet le Dim 18 Juil 2010 - 13:15

L'ami Odd Thomas de Dean Koontz

Odd Thomas, tome 2 : L'ami Odd Thomas serait le titre exact...



" Leur tristesse est un puits sans fond. Leur détresse m'épuise. Je suis éreinté par leur misère. Parfois, j'ai l'impression que pour quitter ce monde, il leur faut passer par mon cœur, en le meurtrissant d'ornières."
Dean Kontz (p149)

Le résumé officiel

Odd Thomas, dans sa petite ville de Pico Mundo, vit à la lisière de deux mondes, où chaque jour exige son lot d'exploits héroïques et de drames. Odd n'a jamais demandé à pouvoir communiquer avec les morts. Cela lui est tombé dessus. Mais sa qualité d'ambassadeur bienveillant entre le monde des vivants et l'au-delà lui impose de faire le bien. c'est ainsi qu’Odd considère sa charge, et c'est la raison pour laquelle il gagne la confiance des habitants de part et d'autre de la frontière entre la vie et la mort.

Un ami d'enfance d'Odd a été kidnappé. Tout le monde craint le pire. Mais Odd, alors qu'il emploie ses dons à retrouver son ami disparu, va faire une découverte bien plus sinistre qu'un cadavre. Il va être confronté à un ennemi redoutable qui va l'entraîner dans la spirale infernale de la terreur.


Edition JC Lattès (05/2010) Collection thriller - 400 pages - Français - ISBN : 9782709627931

L'histoire

Ce livre est le deuxième d'une série. Je 'nai pas lu le premier, mais lorsque le site Livr@ddict a proposé ce partenariat, je me suis souvenue de l'avoir rencontré sur certains blogs. J'avais envie de connaitre cette histoire, troublante, d'un homme qui voit des morts.

Le livre démarre par un rappel romancé des évènements du premier tome, et une présentation sommaire de Odd lui-même. C'est une chose que je n'apprécie que modérément lorsque je lis des séries. Hors, cette fois, je dois avouer que c'est bien venu, puisque je ne connaissais pas ces informations ! On retrouve au fil du livre quelques passages et souvenirs du premier roman qui permettent de mieux cerner le passé de ce jeune homme. L'auteur le fait avec délicatesse, sans surcharger son livre actuel. J'ai trouvé amusant, aussi, qu'il fasse référence au livre précédent, directement.

Mais malgré ces points sympathiques, ce livre ce veut un thriller. Et, là, j'avoue que je ne suis pas convaincue. Les moyens utilisés pour faire trembler le lecteur restent plat. pas de tremblements, pas d'envie de savoir ce qui se passe à la page suivante... s'il va s'en sortir, si son ami va rester en vie. Non, à aucun moment l'histoire ne m'a emporté, comme le font les thrillers que je lis habituellement. La méchante est certes détestable mais meurt trop facilement. Tout est trop facile.

L'intrigue est bien pensée, entre roman policier et fantastique, avec un brin de culture Vaudou avec les ti-bon-ange et gros-bon-ange (qui sont d'ailleurs expliqués clairement) mais le reste ne m'a pas persuadé. Comme je viens de le dire, c'est trop facile !

Le style

C'est, je crois, le point qui m'a le plus perturbé. A moins que cela ne soit dû à la traduction, mais j'en doute, car les phrases ne comportent aucune fautes... grammaticale ou syntaxique. C'est donc le texte d'origine que Dominique Defert à tenté de traduire ici. Les phrases sont courtes, presque hachées, les paragraphes courts aussi, se suivent sans intermèdes, passant d'une action à des souvenirs pour reprendre là où l'action s'était arrêtée... ce qui casse donc le rythme, ou au contraire devient épuisant, car le lecteur doit en permanence enchainer les différents passages.

Le narrateur est le personnage principal, le livre se passe donc au présent et surtout à la première personne. Nous somme ainsi censé adhérer à ses idées, ses peurs... ses resentis. J'avoue ne pas m'être sentie concernée par ce qui lui arrivait, et n'avoir jamais tressaillit.

Les personnages sont assez crédibles, même si je n'ai pas trop bien compris l'intrusion de certains ! Ils apparaissent dans cette intrigue, plus pour les garder présent que pour leur véritable rôle dans ce livre. Comme si l'auteur voulait les conserver à notre mémoire...

Pourtant, l'auteur apporte quelques très amusantes réflexions, des petites perles. Il agrémente sont texte d'une histoire secondaire avec un héros typiquement américain (réel mais mort, ce qui permet à Odd de le voir) qui nous donne une jolie prestation... C'est d'une grande sensibilité et plein d'amour. Ce sont des passages que je n'aurais pas pensé apprécier, puisque ce personnage ne m'a jamais attiré auparavant. Ce petit lien est aussi un moyen de rattacher ce livre fictif à un semblant de réalité ! bravo...

Enfin, les dialogues sont à relever. Croustillants, parfois amusants.

Au final

J'ai découvert ce livre grâce au site Livr@ddict et aux éditions JC Lattès, que je remercie amplement.

Il ne restera pas dans mes lectures favoris, mais il était très intéressant de découvrir cet auteur qui est réputé pour ces livres toujours humains dans des univers au bord du fantastique.

notation : 3/5
avatar
nanet

Nombre de messages : 178
Location : Pézenas, sud de France
Date d'inscription : 21/03/2010

http://lesmotsdenanet.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dean KOONTZ (Etats-Unis)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum