Heinz G. KONSALIK (Allemagne)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Heinz G. KONSALIK (Allemagne)

Message  gallo le Lun 17 Nov 2008 - 9:42

De : SisterCici (Message d'origine) Envoyé : 04/06/2005 20:35
Deux filles en liberté de Konsalik Heinz G.
Titre original de cet ouvrage est : Zwillinge mit kleinen fehlern.Traduit de l'allemand par Nathalie Kahn.
Presses Pocket(190 pages).

Quatrième page de couverture:
Karin et Monika sont des jumelles de dix-sept ans.Elles sont très jolies avec leurs longs cheveux blonds, leurs grands yeux bleus, leurs longues jambes.Elles sont aussi identiques physiquement qu'elles sont différentes moralement.Monika est douce, sage, raisonnable.Karin est malicieuse, provocante, folle de son corps.Qu'arrivera-t-il si l'une se fait passer pour l'autre? Des quiproquos, des imbroglios... Dans le camp de vacances au bord du lac Wolfgang, karin joue avec les coeurs.Elle crée le trouble et sème la confusion.Des drames se nouent, jusque dans leur famille... Leur petit frère est enlevé... Leurs parents ne s'entendent pas... Comment vont-elles se sortir de toutes ces complications?
Mon avis:
J'ai vraiment été prise par l'histoire de ces jumelles.Quand on commence ce livre, on n'a pas envie de le lâcher !!
Franchement si quelqu'un cherche une lecture simple et facile pour se détendre, lisez celui-ci il vous conviendra.
Il leur arrive beaucoup de péripéties et elles ont beaucoup d'obstacles à surmonter mais...je ne peux en dire plus.A part une chose, lisez-le!!
Ma cote: 5/5
avatar
gallo

Nombre de messages : 2598
Location : Pays-Bas
Date d'inscription : 29/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Konsalik

Message  Garanemsa le Mar 2 Fév 2010 - 19:29

LE RETOUR TRAGIQUE
Konsalik

L’histoire se passe à la fin de la guerre, et l’Allemagne déjà occupée par les Américains. Mais…
4ème de couverture
Au château de Bernegg, dans la maison des visages perdus, le professeur Rusch et la doctoresse Lisa Mainetti à force de courage et de patience réalisent des miracles et permettent à des être humains mutilés de redevenir des hommes. L’un d’eux, Erich Schwabe, a obtenu l’autorisation de retrouver sa femme. Ce premier contact avec la vie normale bouleverse le blessé ainsi que les professeurs qui parviennent à lui faire reprendre conscience de sa dignité d’homme. Libéré, il quitte le château pour tenter de reprendre son existence ancienne.
Mais pour tous ceux qu’une affreuse blessure a retranchés du monde, reprendre son existence est une atroce épreuve.
Le doute, la jalousie, l’angoisse s’infiltrent dans le cœur et empoisonnent les rapports les plus tendres et les plus naturels.

Un roman assez touchant et bouleversant à la fois qui est un ardent plaidoyer contre la guerre.
C’est un livre assez dur à lire, difficile à supporter quand on s’imagine ce que c’est que d’être défiguré.
Si vous n’avez pas le moral, ce n’est pas le genre de livre à lire.
Mais néanmoins fort intéressant et cela peut aussi a contrario vous donner le moral et la force de continuer.

4/5
avatar
Garanemsa

Nombre de messages : 445
Age : 71
Location : Belgique/Liège
Date d'inscription : 28/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum