Mai 2004: La lumière de Torgny Lindgren

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Mai 2004: La lumière de Torgny Lindgren

Message  Prospéryne le Dim 16 Nov 2008 - 15:34

De : cuné Envoyé : 2004-05-12 02:42
3/5
C'est un conte, où les gens sont finalement dépeints de façon bien sombre. Un homme parti chercher la femme de sa vie, revient avec un lapin, qui croîtra et se multipliera à la façon d'un lapin, entraînant par la maladie quasi tout le village dans la mort.... Les survivants démontreront que dans l'épreuve, ce ne sont pas toujours les meilleurs sentiments humains qui prennent l'ascendant.
C'est agréable à lire, sujet à réflexion, mais la traduction du Suédois est décidement bien froide et sonne à mes yeux de Française bizarrement.
J'étais déroutée, mais pas désagréablement.


De : 1982Naurore Envoyé : 2004-05-12 04:55
Je n'ai pas tellement aimé ce livre, ou plutôt pas réussi à le digérer. Je n'ai pas trouvé de but à cette histoire.
Ce point de vue froid et totalement étranger vis à vis des personnages et de l'histoire m'a un peu rebutée. Je n'ai pas réussi à m'attacher aux personnages, ni à m'impliquer dans l'histoire. Je suis restée totalement en dehors.
Je donne quand même un point positif pour la facilité de lecture.
1.5/5

Aurore


De : Chantal5500 Envoyé : 2004-05-12 05:27
Je suis assez mitigée et interrogative quant à ce livre : d'un côté, j'ai pris du plaisir à le lire : j'étais curieuse et amusée de découvrir la suite des péripéties et des rebondissements de l'histoire. Lindgren prend comme thèmes le sens de la vie, ses hasards, le destin de l’homme, la justice, il oppose l’ordre d’avant la peste au chaos qui a suivi, quand les rescapés ont suivi leurs instincts primaires pour survivre. Par contre, quand, si j’ai bien compris, il termine en laissant entendre que l’arrivée du prêtre (et donc du retour à la religion) va ramener l’ordre social à Kadis, là je suis interrogative : est ce qu’il a vraiment voulu dire cela, ou est ce que c’est un nouveau rebondissement dans l’histoire (et donc encore une illusion) ? En tout cas, ce livre m’a bien plus et m’a aussi laissé perplexe, je ne suis pas sûre d’avoir saisi tout ce que l’auteur a voulu transmettre… J’attends donc vos avis pour me faire encore une opinion
Comme note, je mettrais également 3/5


De : Mousseliine Envoyé : 2004-05-12 06:22
La lumière

L'histoire se déroule dans un petit village au Nord de la Suède, le village où la route s'achève. La peste extermine peu à peu tous les habitants de ce village, à la fin il n'en reste que sept.

C'est une histoire, une genre de fable, qui ouvre bien des perspectives philosophiques sur la création, l'humanité, la justice... Un thème qui peut rebuter bien des lecteurs à première vue mais l'histoire est tellement originale et l'écriture d'une telle simplicité que c'est finalement une lecture agréable. Tout ce que soulève Torgny Lindgren à propos de la justice entre autres est bien intéressant. On pourrait passer bien du temps à réfléchir à tout ce qui est dit. Un genre qui me plaisait énormément quand j'étais plus jeune et que je me passionnais pour la philo.

J'ai bien aimé mais j'ai préféré du même auteur Bethsabée. Torgny Lindgren est un auteur à découvrir pour qui aime ce qui sort de l'ordinaire que je conseille particulièrement à ceux et celles qui aiment les lectures cérébrales, qui aiment se faire aller les méninges.

Note : 4/5


De : 2550Chimère Envoyé : 2004-05-12 13:08
LA LUMIERE DE TORGNY LINDGREN

Résumé : A Kadis, un paysan parti à la recherche d'une épouse revient avec une lapine qui apporte la peste. La mort frappe la quasi totalité des habitants. Les survivants tentent de se reconstruire.

Mon avis : Le titre ne m'inspirait pas mais le résumé lui si. Alors j'ai lu et dès les premières pages, j'ai su que j'allais accrocher tout de suite. La maladie est évoquée par la prolifération des lapins qui circulent dans le village mais l'auteur ne la montre que de façon très brève pour se concentrer sur les survivants qui perdent peu à peu leurs repères. Que deviennent des individus lorsque les structures sociales (l'église, la loi, etc...) disparaissent ? Les habitants de Kadis ont l'impression d'avoir plongé dans une autre dimension pour vivre une "fabulation". Et quelle "fabulation" ! On ne s'ennuie pas une seconde dans ces pages.

Ma note : je rejoins Mousseline 4/5


De : petitesandra64 Envoyé : 2004-05-13 15:31
La lumière, de Torgny Lindgren

L’écriture est simple, ça se passe à la campagne, chez des gens simples (en apparence), on ne sait pas quand, ça pourrait être à la préhistoire comme de nos jours.
Au début, on voit comment un hasard ridicule amène la maladie au village. Devant la maladie, chacun va réagir à sa façon, avec sa personnalité. Certains vont commettre des horreurs, mais étrangement, ces horreurs paraissent naturelles, on sait qu’elles cadrent parfaitement avec le contexte, les personnages. C’est ça qui fait qu’on est accroché par l’histoire, il se passe des choses invraisemblables, mais c’est parfaitement logique.
Le style est froid, est-ce voulu par l’auteur ? Certains ont donné une réponse parmi vous.

Y avait-il un message, une morale, une critique, une réflexion dans cette histoire ? Sur l’ordre, le désordre, la lumière ou quelque chose comme ça ? Je ne sais pas, je n’en ai pas vu, et ça me perturbe, je n’aime pas quand on ne sait pas sur quel pied danser.
J’ai juste vu une histoire totalement immorale.
Le truc c’est que dans l’histoire il y a un personnage, Konik, qui recherche avidement une morale, et qui ne trouve la paix qu’à la fin quand l’ordre a été rétabli, alors que ça a été fait de façon odieuse (mais il a bonne conscience puisque tout ça a été fait pour une noble cause : rétablir l’ordre).
Que faut-il en déduire ? Y a-t-il quelque chose à en déduire ? Argh ça m’énerve.

Ca reste une histoire intéressante.

Ma note : 3,5/5



De : melodie74 Envoyé : 2004-05-14 11:02
J'ai commencé le livre et en ai lu environ 80 pages puis j'ai dû arrêter. Je me forçais littéralement pour le lire, je n'y prenais aucun plaisir. Je me rends compte que le problème, ce n'est pas les auteurs suédois, c'est moi. J'ai eu la même réaction avec tous les autres livres : je trouve leurs idées absolument géniales et je m'attends à un livre extraordinaire, puis je commence à lire et je suis déçue. Mais bon, c'est pas plus grave que ça! Il faut bien savoir déterminer ce que l'on aime pas pour pouvoir ensuite savoir ce que l'on aime vraiment, non?

Je me reprends pour le prochain livre du mois! Je vais justement le chercher cet après-midi

Mélodie


De : nat59650 Envoyé : 2004-05-20 10:15
Mieux vaut tard que jamais...voici ma critique.

J'ai été déçue, j'ai mis du temps pour lire ce livre. Il me lassait. Mais j'ai tenu jusqu'au bout quand-même.
D'après moi, l'auteur veut faire passer une "leçon de vie" au travers d'un conte moderne. Je l'ai trouvé bien long ce conte... En moitié moins de pages il aurait fait passé le même message sans un gramme de lassitude en moins !

Après le "chaos" - la grande maladie-, les gens n'ont plus de repères, ils se cherchent eux-mêmes ; on y trouve une certaine folie ; de l'incompréhension des choses les plus simples aussi. Ce n'est que le retour du prêtre qui permet de rétablir "l'ordre" - le prêtre représentant la religion. (Je ne recommence pas le résumé déjà fait par ailleurs)

Oui, bon, c'est une façon de voir les choses, une question de croyances.
Mais alors, cela signifierait-il que les athées vivent dans le chaos ?
Cela signifierait-il que chaque être humain est incapable de vivre en communauté sans que lui soient dictés ses faits et gestes ?
Y aurait-il quelques êtres "supérieurs" capables de réfléchir et puis le reste, le simple citoyen complètement - excusez-moi du terme - débile, qui attend qu'on lui dise ce qu'il doit dire et faire ?

Depuis le temps que je l'ai lu, j'ai pu prendre du recul. Et bien non, décidement non. Le livre ne m'a pas plu du tout.

Ma note : 1,5/5

Nat



De : cuné Envoyé : 2004-08-05 11:30
Récapitulons les notes :

Moi : 3,5
Naurore : 1,5
Chantal : 3
Mousseline : 4
Chimère : 4
PetiteSandra : 3,5
Nath : 1,5



Ce qui nous fait une moyenne de : 3 tout rond !
avatar
Prospéryne

Nombre de messages : 4864
Age : 34
Location : Québec, Canada
Date d'inscription : 26/10/2008

http://prosperyne.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum