Sue MONK KIDD (Etats-Unis)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Sue MONK KIDD (Etats-Unis)

Message  gallo le Sam 15 Nov 2008 - 19:49

De : Nyahblue Envoyé : 05/05/2004 18:38
Sue Monk KIDD : Le secret des abeilles (V.O.A. The secret life of bees) 3/5

RÉSUMÉ
Caroline du Sud, été 1964. Lily Owens fête ses quatorze ans. Elle grandit dans une ferme de production de pêches entre un père dur et intransigeant et Rosaleen, sa nounou noire, dont la forte personnalité cache un cœur d’or. Lily vit dans l’obsession d’un souvenir accablant, mais de plus en plus flou, qui la hante depuis l’année de ses quatre ans : la mort de sa mère. Le jour où Rosaleen se fait tabasser par des racistes en allant retirer sa carte d’électeur, Lily décide qu’il est temps pour elles deux de lever le camp. Elle entraîne sa seule alliée au monde à Tiburon, une petite ville dont le nom figure au dos d’une image de Madone noire, un des rares objets qui lui restent de sa mère. Elles y seront recueillies par un trio de sœurs productrices de miel, des femmes sages, droites et solides. Dans la maison rose, Lily découvrira les pièces qui manquaient à son puzzle de petite fille abîmée par l’absence de sa mère.

CRITIQUE
Je dois dire que j'ai trouvé la lecture de ce livre difficile parce que je n'ai pas été capable d'embarquer dans l'histoire, pourtant intéressante. L'intéraction entre les personnages, la description des états d'âme, des émotions et des gestes a beaucoup de pouvoirs sur le contenu du livre. Toutefois, j'ai trouvé qu'il y avait des longueurs et j'ai embarqué plus dans l'histoire vers le 3/4 de l'histoire (ce qui est pas terrible quand tu lis un livre). Le récit apporte toutefois une belle morale et est intéressant une fois que tu embarque dans l'histoire! Je ne peux pas émettre de commentaires sur la traduction puisque je l'ai lu en anglais!


De : Claarabel Envoyé : 23/02/2005 13:24
Sue Monk KIDD : Le secret des abeilles (V.O.A. The secret life of bees)

Moi aussi je l'ai lu en anglais et je dois dire que c'est assez abordable. Par contre j'ai beaucoup aimé, mais je reconnais qu'il y a certains passages avec quelques longueurs... mais bon.

Voici que j'en ai pensé :

Lily Owens a quatorze ans et vit avec son père dans une ferme fruitière à Sylvan, coin perdu de Caroline du Sud. La vie n'est pas douce pour la jeune fille, son père est rude et brutal, sa mère est morte depuis dix ans et T-Ray, son paternel, lui fait porter la responsabilité de cette mort. Un poids trop lourd pour Lily qui décide de fuir la maison le jour de son quatorzième anniversaire, suite à des circonstances grandissantes, la goutte d'eau faisant déborder le vase. Avec elle, il y a Rosaleen, sa nounou Noire, jetée en prison pour avoir craché sur des types blancs alors qu'elle allait s'inscrire sur la liste électorale. Car l'histoire se passe en 1964, dans cette Amérique du Sud qui accepte très mal la décision du Président Johnson d'avoir signé les Civil Rights Act. Les tensions raciales croissent, les injustices pleuvent et le parcours pour les Noirs d'être acceptés comme étant l'égal du Blanc s'annonce long, périlleux et douloureux.

Bref, Lily décide d'aller à Tiburon, autre localité de Caroline, car elle devine que sa mère y a également fait escale dans le passé et qu'elle souhaite connaître davantage cette maman défunte, apprendre des vérités et lever le voile sur bien des secrets de famille. A Tiburon, elle arrive chez les soeurs Boatwright, apicultrices, Noires, et vivant dans une maison rose. Lily débarque en mentant sur son identité, sa famille, sa raison d'être à Tiburon, etc. Et ainsi elle prend pension chez les soeurs Boatwright, pendant les mois d'été, se prenant de passion pour les abeilles, découvrant les émois amoureux avec Zach, se sentant de plus en plus proche d'August Boatwright, brûlant d'envie de lui dévoiler son secret et de la questionner sur sa mère, Deborah Fontanel Owens. Au lieu de ça, d'autres drames vont éclater, des injustices, des chagrins, des trahisons, mais à la fin une profonde reconnaissance envers la Black Mary, l'icône de cette petite communauté autour des soeurs Boatwright, qui se fait appeler The Daughters of Mary. Lily va grandir, s'épanouir, ouvrir les vannes et faire couler son chagrin, parfois la vérité blesse, et puis ça passe... A Tiburon, Lily va retrouver plus qu'une mère !

"The secret life of bees" est franchement un roman attachant, où l'on plonge dans un univers microscopique, une communauté de femmes noires, toutes plus attachants les unes que les autres, dévouées et spirituelles, communiquant leur passion et solidaires, aimantes et maternelles envers la jeune Lily. Celle-ci est tour à tour touchante, agaçante, sensible avec ses secrets, ses mensonges et ses rancoeurs. On ferme le roman avec un sentiment de déchirement, une fois tournée la dernière page. Lily, Rosaleen, August, June, May, Mabelee, Queenie, Violet, Cressie, Lunelle ou Sugar-Girl nous embarquent dans un monde fait de miel, d'abeilles, de royauté cachée... "I loved the idea of bees having a secret life, just like the one I was living". Magique, ensorcellant et mielleux !

4 / 5


De : CharmingTails22 Envoyé : 19/03/2005 21:45
Le secret des abeilles - Auteur : Sue Monk Kidd
500 pages

Je suis vraiment très surprise de ne pas retrouver cette auteur sur votre site. Son roman s'est vendu à plus de deux millions d'exemplaires et il a été dix mois numéro un sur la liste des best-sellers. C'est vraiment excellent ! Personne ne l'a lu ? Courez vite l'acheter !

C'est l'histoire d'une petite fille Lily vivant seule avec son père et sa nounou noire Rosaleen, sa mère étant décédé. Le père de la petite est vraiment très dur. Un jour, Rosaleen est blessée lors d'une émeute raciale et Lily décide de s'enfuir avec elle. Elles se retrouvent chez 3 femmes noires productrices de miel. Voyez la suite....

"Hymne à l'amour maternel et au pouvoir régénérateur de l'affection, cet inoubliable roman initiatique est à la fois drôle et émouvant sans jamais tomber dans le mélodrame."

Caroline

5/5


De : lalyre7032 Envoyé : 2007-04-25 10:50
Le vol des aigrettes - Sue Monk Kidd
JC Lattes 382 P.

Jessie mène auprès de son mari Hugues,une existence routinière et banale,c'est une époque de sa vie ou elle est avant tout l'épouse de Hugues et la mère de Dee.Lorsqu'un jour,une amie lui téléphone pour lui apprendre que sa mère qui habite sur l'île aux aigrettes (imaginaire )ne va pas bien du tout,en fait ,il semble qu'elle perd la raison car intentionnellement,elle s'et coupée un doigt avec un hachoir et pour s'occuper d'elle ,Jessie est obligée de retourner sur l'île de son enfance,ce voyage va bouleverser leur vie de couple,le coupable est un beau moine nommé Thomas.En effet sur cette île,se trouve un monastère ou sa mère fait la cuisine pour les moines,,Jessie connaît la plupart des moines ,y ayant joué pendant son enfance,elle fait la connaissance de frère Thomas,un moine sur le point de prononcer ses voeux,se sent très attirée par lui malgré son amour pour Hugues.Un troublant désir s'empare d'eux et les voila aux prises face à un avenir incertain.Sa mère,il est vrai n'est pas bien du tout,un jour elle dévoilera le secret de la mort du père de Jessie,mais que s'est-il passé pour qu'elle se soit culpabilisée à ce point ?Que décidera Thomas ?Prononcera t-il ses voeux ?Et Jessie finira t-elle par trouver la voie de la raison ?
La réponse évidemment se trouve à la fin du livre qui n'est après tout qu'un roman de vacances,c'est une histoire charmante avec des personnages hauts en couleur,de belles descriptions des marais et des criques ou viennent nicher les aigrettes et les pèlicans blancs.Sur ce fond de paysages,les désirs d'une femme qui doute et qui révèle le véritable sens de l'amour. Très facile à lire...... 4/5
Lalyre
avatar
gallo

Nombre de messages : 2598
Location : Pays-Bas
Date d'inscription : 29/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sue MONK KIDD (Etats-Unis)

Message  nuage le Mer 29 Avr 2009 - 5:58



edition jai lu grands romans
pages 374

resume
Été 1964, Caroline du Sud. Lily, 14 ans, est traumatisée par la mort de sa mère et la brutalité de son père. Seule Rosaleen, sa nounou noire, lui apporte un peu de tendresse. Lorsque celle-ci est arrêtée au cours d'une émeute raciale, Lily l'aide à s'enfuir et elles partent. Aidée par Rosaleen, Lily cherche alors à en apprendre plus sur le passé de sa mère. Leur exploration les conduit chez trois soeurs apicultrices, généreuses et cocasses, qui les recueillent et permettront à Lily de découvrir la vérité sur ses origines. À leurs côtés, Lily va être initiée à la pratique quasi mystique de l'apiculture, à l'affection, à l'amour et à la tolérance.
Originale et inattendue, voici une belle histoire de tolérance, écrite avec simplicité et force dans la veine de Carson McCullers. Poétique, poignant et plein d'humour, ce premier roman, par la magie du bouche-à-oreille, est devenu un véritable phénomène littéraire aux États- Unis : plus de trois millions cinq cent mille exemplaires vendus et numéro un sur la liste des best-sellers pendant plus de cinquante semaines !



mon ressenti
une histoire simple, magique qui m a enchanté...
une rencontre avec des femmes qui sont des montagnes de tendresse, aimantes, attachantes et tellement maternelles...une hymme a la tolerance, l amour maternel.
j ai ressenti a chaque page une odeur de miel, une chaleur qui fait que ce livre nous fait vraiment du bien...
je suis tres heureuse d avoir fait la connaissance de cette auteur
avatar
nuage

Nombre de messages : 26
Age : 43
Location : sud de la france
Date d'inscription : 10/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sue MONK KIDD (Etats-Unis)

Message  Van le Dim 7 Juin 2009 - 19:41

The secret life of bees


Lily Owens, 14 ans, vit avec le poids d’avoir tué accidentellement sa mère alors qu’elle n’avait que 4 ans. Son père T-Ray, ne l’aime pas et c’est Rosalyn qui prend soin d’elle. Alors que Rosalyn se rend en ville pour s’inscrire sur la liste électorale, trois hommes blancs la provoquent. Rosalyn se défend, mais peu importe, elle est noire, elle est arrêtée ainsi que Lily. T-Ray vient chercher sa fille, mais refuse de venir en aide à Rosalyn, bien que sachant parfaitement qu’elle est en danger dans sa cellule de prison. Lily décide alors de sortir Rosalyn de là, et de partir à Tiburon, ville qui se trouve sur une image de la vierge noire appartenant jadis à sa mère.

Je l’ai lu en anglais, mais j’ai quand même pu apprécier cette lecture simple. Cette histoire est rafraichissante, surtout lorsque Lily rencontre les sœurs May, June et August. Beaucoup d’émotions dans ce livre, aussi bien de la tristesse que de la révolte ou encore de la joie. Je ne saurais quoi dire sur ce livre si ce n’est qu’il est très sympathique et que ça fait du bien.

Note : 4.5/5
avatar
Van

Nombre de messages : 423
Age : 34
Location : Val de Marne - France
Date d'inscription : 03/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sue MONK KIDD (Etats-Unis)

Message  Shan_Ze le Lun 8 Juin 2009 - 8:31

Il me semble, Van, que ce livre a été adapté en film, Le secret de Lily Owens, je crois. Je note dans ma LAL (et FAL pour le film !).
avatar
Shan_Ze
Admin

Nombre de messages : 7418
Age : 34
Location : Lyon/France
Date d'inscription : 26/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sue MONK KIDD (Etats-Unis)

Message  Van le Lun 8 Juin 2009 - 19:16

En effet, Shan_Ze, et je l'ai vu. Le film est très fidèle au roman et franchement il est pas mal, si tu peux le voir...
avatar
Van

Nombre de messages : 423
Age : 34
Location : Val de Marne - France
Date d'inscription : 03/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sue MONK KIDD (Etats-Unis)

Message  Cafrine le Dim 14 Fév 2010 - 5:09

Le secret des abeilles de Sue Monk Kidd

Je ne ferai pas le résumé, d'autres rats proposant déjà plusieurs versions.

Avis :
Un roman sur un moment de l'adolescence et en filigrane le contexte historique des Etats-Unis en 1964.
Lily et Rosaleen sont deux personnages attachants. Entières, fortes malgré les blessures de la vie, elle trouvent à Tiburon comme une sorte de lieu hors du temps. Ce lieu tel une bulle protège ses personnages des agressions extérieures que sont le racisme, la violence, la douleur, le danger.
Je ne retiendrai pas ce livre dans mon top de l'année bien qu'ayant passé un agréable moment de lecture. Je n'ai pu m'empêcher de m'interroger : pourquoi tant de citations autour de l'apiculuture pour finalement n'en faire qu'une toile de fond ? Les passages autour de la pratique religieuse ont fini à la longue par entamer un peu mon engouement d'où...

...ma note : 3,5-4/5.
avatar
Cafrine

Nombre de messages : 624
Location : Réunion/France
Date d'inscription : 01/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sue MONK KIDD (Etats-Unis)

Message  Mousseline le Jeu 27 Oct 2011 - 15:05


Lieu : Une île en Caroline du Sud

Première phrase : "A une époque de ma vie de couple où j'étais avant tout l'épouse de Hugh et la mère de Dee, l'une de ces femmes pas ambiguës pour deux sous, n'ayant aucune envie de troubler l'ordre du monde, je suis tombée amoureuse d'un moine bénédictin."

Jessie, dans la quarantaine, remet sa vie de couple en question. Elle est mariée avec un psychiatre et vit à Atlanta. Elle part sur son île natale pour s'occuper de sa mère malade et tombe en amour avec un moine.

Ce qui m'a le plus intéressée dans ce roman c'est de découvrir une île de la Caroline du Sud avec ses aigrettes et ses alligators. J'ai très envie d'aller parcourir cette réserve naturelle - une destination que j'ai ajouté dans mes envies de voyage.

Sinon la crise existentielle de Jessie et son aventure avec le frère Thomas m'ont laissé indifférente de même pour ce qui est du mystère qui entoure sa famille.

Je m'attendais à un roman d'ambiance, un genre de roman douillet typique du sud mais ce n'est pas le cas.

L'histoire est banale, le style est insipide mais les lieux sont enchanteurs.

Note : 3,5/5

_________________
Mousseline

Magasin général tome 2 : Serge de Loisel et Tripp et L'île des chasseurs d'oiseaux de Peter May



"Happiness is only real when shared." (Christopher McCandless)
avatar
Mousseline
Admin

Nombre de messages : 4359
Date d'inscription : 24/10/2008

https://sites.google.com/site/lauteursamericains/home

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sue MONK KIDD (Etats-Unis)

Message  belledenuit le Lun 16 Jan 2012 - 9:27

Mon avis sur Le secret des abeilles :

J'avais ce livre dans ma LAL depuis plus d'un an. Le thème qui y était abordé, vu le 4ème de couverture, m'attirait beaucoup. Malheureusement, je n'ai pas si bien accroché à cet ouvrage et en voici les raisons.

Tout d'abord, je m'attendais à ce que le problème de ségrégation raciale soit plus exploité. On ressent bien l'atmosphère pesante qui régnait dans les années 60 aux Etats-Unis après la loi de Johnson donnant le droit de vote aux Noirs et le refus des Blancs d'accepter une telle aberration.

De plus, l'auteur note bien par la relation qui se tisse entre Lily et Zach, un jeune noir, qu'il était inimaginable à l'époque qu'un amour entre deux êtres différents par leur couleur de peau puisse naître. Tout comme on ne pouvait pas imaginer qu'un Noir puisse devenir avocat.

Ainsi, sur 380 pages, Sue Monk Kidd a voulu faire le tour des difficultés éprouvées par la communauté noire à obtenir les mêmes droits que les Blancs.

Mais le ton utilisé est à mon goût trop léger pour parler d'un thème si important et j'avais l'impression qu'elle n'en faisait pas vraiment une priorité. A aucun moment, je n'ai eu la gorge nouée ou je me suis dit "les Blancs étaient de véritables ordures". Je m'attendais vraiment à quelque chose qui marque davantage.

Ensuite, l'initiation de Lily dans la ferme aux abeilles n'est qu'un prétexte pour que cette adolescente de 14 ans fasse le deuil de sa mère, comprenne les réactions de son père et surtout se prenne en charge elle-même et découvre qu'avec l'amour que l'on reçoit on peut déplacer des montagnes.

Là encore, j'ai été étonnée par la façon dont l'auteur a façonné ce côté de l'ouvrage. Il y a trop de scènes sur les rites religieux et si c'était intéressant à lire, j'avoue que je trouvais certains passages un peu longs.

Je sais bien que les américains sont très pieux mais tout baser sur la Vierge Marie et l'histoire de Notre-Dame des Chaînes pour retrouver foi en la vie, c'est un peu trop facile pour moi.

Néanmoins, j'ai beaucoup aimé voir l'évolution des relations entre Lily et les apicultrices aux caractères très différents les unes des autres.

Rosaleen, quant à elle, la nounou de Lily depuis la mort de sa mère, est assez peu présente finalement. Elle joue en fait l'élément déclencheur qui donne à Lily l'envie de quitter une vie sans amour et pleine de rancoeur voire de haine avec son père.

La fin ne m'a pas vraiment surprise et j'aurais aimé que tout ça tourne autrement : plus de paroles entre le père et la fille, plus d'amour aussi et que le problème entre eux soit résolu.

En bref, ce ne fût pas une lecture inintéressante mais elle ne fût pas transcendante non plus. Je ne pense pas en garder un souvenir impérissable alors que le thème aurait dû me plaire haut la main.
Ma note : 3/5
avatar
belledenuit

Nombre de messages : 1067
Age : 41
Location : Sud de la France
Date d'inscription : 05/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sue MONK KIDD (Etats-Unis)

Message  Cafrine le Mer 18 Jan 2012 - 7:04

Belledenuit,

Bien que j'ai lu ce livre il y a un an (et qu'il m'en reste quelques souvenirs), je partage assez tes impressions à propos de ce livre.

Par contre, lors de la lecture, j'avais l'impression que c'était voulu de la part de l'auteure de ne pas trop entrer dans le débat noir/blancs histoire de ne pas se positionner. Un peu à l'image des soeurs j'ai l'impression que face à ce passage de l'histoire elle préfèrent s'isoler dans une ferme et prier...(d'ailleurs en lançant une recherche sur le net je m'aperçois qu'elle est mariée à un théologien et est très pratiquante apparement).

_________________
Je lis :
Je suis une légende - Richard MATHESON
avatar
Cafrine

Nombre de messages : 624
Location : Réunion/France
Date d'inscription : 01/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sue MONK KIDD (Etats-Unis)

Message  belledenuit le Mer 18 Jan 2012 - 10:46

Cafrine a écrit:Par contre, lors de la lecture, j'avais l'impression que c'était voulu de la part de l'auteure de ne pas trop entrer dans le débat noir/blancs histoire de ne pas se positionner. Un peu à l'image des soeurs j'ai l'impression que face à ce passage de l'histoire elle préfèrent s'isoler dans une ferme et prier...(d'ailleurs en lançant une recherche sur le net je m'aperçois qu'elle est mariée à un théologien et est très pratiquante apparement).
Je suis tout à fait d'accord avec toi. C'est pour cette raison que je n'ai pas vraiment accroché. J'attendais qu'elle prenne un peu plus position en fait. Quant au côté religieux, je trouve dommage que la vie personnelle fasse basculer un livre d'une telle façon. On peut très bien intégrer ce thème sans pour autant qu'il prenne de telles proportions. Bref, ça m'a gâché ma lecture.
avatar
belledenuit

Nombre de messages : 1067
Age : 41
Location : Sud de la France
Date d'inscription : 05/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sue MONK KIDD (Etats-Unis)

Message  Lyreek le Dim 5 Fév 2012 - 14:13


Le secret des abeilles - Sue Monk Kidd
J'ai lu - 377 pages

Lily Owens, 14 ans, vit en Caroline du Sud avec son père et Rosaleen, sa nounou. Sa mère est morte quand elle avait 4 ans dans des circonstances qui restent floues.
Lassée de vivre avec un père tyrannique qui lui lance sans arrêt des reproches, elle s'enfuie avec Rosaleen direction Tiburon, où elle pense trouver des réponses sur le passé de sa mère. Elle y rencontre May, June et August, trois apicultrices chez qui elle va passé l'été.

Dans l'ensemble, je suis d'accord avec vos critiques. C'est une lecture agréable et dépaysante qui m'a permis de découvrir l'atmosphère de la Caroline du Sud dans les années 60. J'ai aimé la vie dans la ferme des abeilles, qui s'écoule tranquillement au rythme des ruches et à l'écart du monde. L'ambiance est charmante et douce, simple en apparence mais qui cache malgré tout son lot de drames.
Le côté religieux ne m'a pas gênée, par contre effectivement, il y a quelques longueurs parfois, et j'aurais eu envie d'avancer un peu plus vite dans l'histoire de Lily et de sa mère.
Mais, globalement, ce fut une belle lecture et je suis bien curieuse de voir le film qui en a été tiré.

4/5

_________________
Lecture en cours : L'incolore Tsukuru Tazaki et ses années de pélérinage de Haruki Murakami

"Lire est le seul moyen de vivre plusieurs fois"
avatar
Lyreek

Nombre de messages : 2285
Age : 35
Location : Côte d'Azur, France
Date d'inscription : 26/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sue MONK KIDD (Etats-Unis)

Message  petitepom le Mar 5 Juin 2012 - 4:23

Le secret des abeilles-Sue Monk Kidd



Il y a des livres que l’on aime et ceux qui sont plus que cela, l’histoire de lily aurait pu être banale mais sa rencontre avec des personnages étonnants change tout.

Lily vit dans un monde où la couleur de peau a une importance qu’elle ne comprends pas, elle ne voit que l’humanité dans l’Homme où plutôt dans les femmes qui l’entoure. Mais parmi elles, il en manque une, sa mère morte dans des circonstances difficiles et tragiques. A la recherche de réponse, Lily va s’enfuir avec Rosaleen, une femme de couleur dans la maison du miel. Elle y rencontrera des sœurs pleines de coeur surtout May dont la naïveté accentue la touche de sensibilité.

Cette histoire se passe lors de la signature des droits civiques accordés à la population Noirs aux E.U. Le regard de Lily nous le dévoile avec beaucoup de naïveté et beauté.

Ce roman est très riche, il est difficile d’en parler sans rien dévoiler, il restera longtemps dans ma mémoire. Cela fait déjà un moment que je voulais le lire car il n’a que de bonnes critiques que je confirme.
avatar
petitepom

Nombre de messages : 248
Age : 52
Location : un petit village de Corrèze
Date d'inscription : 03/06/2012

http://petitepom.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sue MONK KIDD (Etats-Unis)

Message  cookie610 le Jeu 17 Jan 2013 - 10:26

Le secret des abeilles

Note : 4/5

Résumé : En 1964, en Caroline du Sud, Lily Owens, 14ans, fugue de l’exploitation de son père, violent, avec sa nurse noire, Rosaleen. Elles sont recueillies par un trois sœurs productrices de miel, August, May et June.

Critique : il s’agit du premier roman de l’auteur et pour un 1er livre, c’est une réussite. C’est un roman attachant, simple, doux et sucré, un peu comme La petite voix du cœur au niveau du style. Les personnages principaux, en particulier Lily, sont très attachants. Dommage que l’aspect ségrégationniste-début des droits civiques ne soit pas plus développé dans le roman. Il y a quelques longueurs malgré tout (notamment sur le culte de la Vierge Noire qui ne m'a personnellement pas passionnée), mais j’ai passé un très bon moment.
avatar
cookie610

Nombre de messages : 4710
Age : 27
Location : Lyon
Date d'inscription : 28/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sue MONK KIDD (Etats-Unis)

Message  Chantal le Mer 5 Nov 2014 - 17:17

LE SECRET  DES  ABEILLES :


Je vous renvoie aux critiques précédentes pour le début ou le résumé de l'histoire.


Il m'a pas mal plu. 
C'est une lecture facile, agréable. L'écriture est très simple, mais je me suis retrouvée comme dans un cocon dans cette "famille" de femmes noires qui recueillent une jeune fille blanche. La ségrégation raciale, la violence dans le couple, l'absence, le deuil, la culpabilité,... plusieurs thèmes abordés de façon simple mais traités avec intelligence et douceur.


3,8/5 
avatar
Chantal

Nombre de messages : 2241
Location : France
Date d'inscription : 22/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sue MONK KIDD (Etats-Unis)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum