Yasmina KHADRA (Algérie)

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Yasmina KHADRA (Algérie)

Message  Enza le Dim 28 Oct 2012 - 9:05

L´équation africaine

Résumé: Kurt est médecin généraliste, vit à Frankfurt. Lui et sa femme Jessica ont l´air d´avoir eu un bonheur absolu. Mais Jessica meurt et Kurt part avec son ami Hans en bateau pour donner du matériel médical en Afrique. Ils se font capturer et sont retenus en otage. Kurt est alors confronté à l´Afrique.

Comme Lalyre, pour moi ce roman est loin d´être le meilleur de Yasmina Khadra. J´ai trouvé quelques réflexions ou descriptions de sensations, de sentiments trés bonnes mais en général je n´ai pas apprécié l´écriture de ce roman, que je trouvais un peu prévisible. Je n´aime pas les héros trop parfaits.
Ce livre est quand même interessant dans le sens où il nous réveille quant au sort de l´Afrique, et des gens qui se battent pour vivre, et d´autres qui se battent pour les aider.

En revanche, si vous voulez une histoire d´otage, une histoire, vraie et captivante, je vous conseille Même le silence à une fin d´Ingrid Bétencourt (ici)

3/5
avatar
Enza

Nombre de messages : 23
Age : 33
Location : Düsseldorf
Date d'inscription : 19/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Yasmina KHADRA (Algérie)

Message  lalyre le Jeu 25 Juil 2013 - 16:36

……………………………………………………………
Le dingue au bistouri               
Yasmina Khadra       
J’ai lu juin 2013             
             154 pages


Quatrième de couverture
Alger en hiver. Ce jour-là, le commissaire Llob est d'humeur maussade, et le coup de téléphone qu'il reçoit n'arrange rien. Un meurtre va être commis et c'est l'assassin qui le lui apprend. " Le dingue au bistouri ", comme la presse ne tarde pas à le surnommer, a son premier coup de sang, et ça va vite devenir une hémorragie. Est-ce un dément ? Un pervers ? Llob ne le croit pas. Il ne reste plus au commissaire qu'à tenter d'entamer un dialogue avec ce fou, rejeton triste et tragique, dans une Algérie sous pression
Mon avis
Je dois dire que j’ai aimé les deux facettes de la personnalité du commissaire Llob, mal entouré par un patron corrompu et un subalterne couard. Quand à la raison de la folie du meurtrier, je ne dirai rien, mais ce roman dévoile la dépravation d’une immense solitude. Deux mondes qui se rencontrent et nous font connaître l’anéantissement d’un homme à qui il ne reste rien. Un bon petit polar facile à lire, de la violence supportable, cela sans doute dû à l’écriture de Yasmina Khadra, sans oublier le dialogue triste et tragique entre le commissaire Llob et la Dingue, du suspense, surtout à la fin, un bon petit livre de vacances ou l’auteur est parvenu à me dépayser. 4,5/5

.
avatar
lalyre

Nombre de messages : 4149
Age : 85
Location : Belgique
Date d'inscription : 01/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Yasmina KHADRA (Algérie)

Message  lalyre le Sam 24 Aoû 2013 - 13:23

Les anges meurent de nos blessures         
Yasmina Khadra     
Juliard 22 août 2013
                        
Quatrième de couverture            
Il se faisait appeler Turambo, du nom du village misérable où il était né, dans l'Algérie des années 1920. Il avait pour lui sa candeur désarmante et un direct du gauche foudroyant. Il fréquenta le monde des Occidentaux, connut la gloire, l'argent et la fièvre des rings, pourtant aucun trophée ne faisait frémir son âme mieux que le regard d'une femme. De Nora à Louise, d'Aïda à Irène, il cherchait un sens à sa vie.
Mais dans un monde où la cupidité et le prestige règnent en maitres absolus, l'amour se met parfois en grand danger.
A travers une splendide évocation de l'Algérie de l'entre-deux-guerres, Yasmina Khadra met en scène, plus qu'une éducation sentimentale, le parcours obstiné - de l'ascension à la chute - d'un jeune prodige adulé par les foules, fidèle à ses principes, et qui ne souhaitait rien de plus, au fond, que maitriser son destin.



Mon avis
Le roman commence lorsque Turambo est dans le couloir de la mort, on va venir le chercher pour le conduire à l’échafaud. Tu ne sentiras rien « lui dit Chef Borslli.
Qu’en sait-il, lui, dont la jugeote tiendrait à peine dans un dé à coudre ?
Il a envie de lui hurler de la fermer, qu’il l’oublie pour une fois, mais il est laminé. Sa voix nasillarde l’effraie autant que les minutes qui appauvrissent ses restes d’existence.

C’est donc à ce moment que son passé refait surface, misère, violence, espoir, déception, amitié, argent, drogue, prostitution et amour vont accompagner notre jeune héros. Suivant Turambo, avec sa candeur et  un direct du gauche foudroyant dans le monde de la boxe, on imagine que ces boxeurs professionnels ne sont que des pantins dirigés par des personnages qui n’ont aucun sentiment et dont le but est de gagner beaucoup d’argent. Une histoire d’amour qui aurait pu être belle, si justement la boxe n’y avait fait obstacle, ce qui d’ailleurs sera la cause de drames.  Pendant toute ma lecture, je me suis posée la question, que s’est-il passé pour que Turambo soit condamné à mort ? C’est tout à la fin du roman que j’aurai la réponse….Que dire encore? Que c’est le parcours d’un garçon obstiné qui a toujours voulu rester sur ses principes avec l’entêtement de maitriser sa vie comme il l’entend car pour lui l’argent est secondaire. Un livre ou le sujet choisi par l’auteur nous trace un tableau de la misère de l’Algérie à travers un personnage époustouflant et cependant attachant. Même si ce très bon roman aurait pu être un coup de cœur mais quelques longueurs m’ont un lassée. 4,5/5.
avatar
lalyre

Nombre de messages : 4149
Age : 85
Location : Belgique
Date d'inscription : 01/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Yasmina KHADRA (Algérie)

Message  lalyre le Dim 14 Fév 2016 - 12:47

L’olympe des infortunes    
 Pocket 2011    14/02/2016
     187 pages

Quatrième de couverture
C'est une bande de terre délaissée, un terrain vague. Entre le chaos de la ville et le silence de la mer. C'est un havre et une remise - le royaume des laissés pour compte..Là règnent les oubliés volontaires, ceux dont on ne veut plus, ceux qui fuient et chantent le bonheur d'être hors du monde : ivrognes, sans grades, clochards célestes... Ach le Borgne est leur Poète, leur philosophe, leur musicien. Ses histoires ravissent les oreilles du petit peuple venu l'écouter. Et Junior le Simplet l'accompagne, extatique. Il s'est créé ici une communauté de fortune, une famille. Ni anges, ni démons, ces réprouvés ont eu leur part de mensonges et de vices, leur part de crime. Et les tentations, trop humaines, sont partout. Ici comme ailleurs, la vie suit son cours, chaotique, drôle et surprenant...

Mon avis
L’auteur met en scène le quotidien de personnages, l’univers de réprouvés de la société qui n’ont plus d’espoir mais qui ne veulent rien devoir à personne. Junior est le plus attachant de tous par sa naïveté et son innocence, un peu simplet,  Ach le Borgne l’a pris sous sa protection et malheur à qui lui fera du mal. C’est une histoire qui m’a paru réaliste avec ces garçons vivant sur le dépotoir, qui sont sans ambition, avançant cahin-caha dans la vie avec leur doute et leur peur. Sans doute ils ne sont pas des saints ni des démons mais ils veulent rester libres et survivent avec ce qu’ils trouvent. Cette histoire de misère et pourtant teintée d’une touche d’humour ne pouvait me laisser indifférente, je me suis encore créée des images car l’univers ou vivent ces personnages est terriblement bien décrit. Un petit roman qui certes ne se laissera pas oublier…..4,5/5
avatar
lalyre

Nombre de messages : 4149
Age : 85
Location : Belgique
Date d'inscription : 01/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Yasmina KHADRA (Algérie)

Message  lalyre le Ven 24 Mar 2017 - 13:08

Khadra Yasmina  
  Qu’attendent les singes   
Pocket septembre 2015   
ISBN 978 2 266 25388 8      
  316 pages

Quatrième de couverture
Le corps d'une étudiante est découvert dans les bois de Baïnem, près d'Alger. Chargée de l'enquête, la commissaire Nora Bilal est loin de se douter que son pronostic vital est engagé. Dans un pays où les intrigues et les fausses pistes dépassent l'entendement, où l'exercice du pouvoir et la corruption s'érigent en sacerdoces, quel sort réserve-t-on à ceux qui osent croire que la loi est au-dessus de tous, surtout lorsque la loyauté est incarnée par une femme ?

 Loin de se limiter au thriller politique, Qu'attendent les singes est une formidable radioscopie d'une Algérie qui, après avoir été laminée par le terrorisme islamiste, se retrouve livrée sans emballage aux ogres de l'infamie.
Mon avis
C’est avec un rythme entrainant que l’auteur nous fait entrer dans l’intrigue avec Nora, la commissaire courageuse et n’ayant pas froid aux yeux, qui est  le personnage principal du roman. Elle est lesbienne et vit en couple avec une jeune femme qui lui complique l’existence,  c’est ce choix de vie qui provoque humiliation et moqueries dans ce milieu d’hommes de la police, cependant elle est forte et se moque des préjugés. J’ai ressenti chez l’auteur de la haine et du dégoût devant la situation de son pays, j’ai eu l’impression que ses écrits étaient un peu comme un règlement de compte pour dénoncer la corruption car l’enquête nous fait découvrir une Algérie sombre. Un beau style avec des passages de violence, des rebondissements, de l’humour noir en font un polar passionnant que j’ai pris plaisir à lire. 4/5
avatar
lalyre

Nombre de messages : 4149
Age : 85
Location : Belgique
Date d'inscription : 01/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Yasmina KHADRA (Algérie)

Message  kattylou le Ven 24 Mar 2017 - 19:31

Il faut que je mette cet auteur sur ma liste à lire en priorité . Un de mes collègue m'a proposé de me prêter  Dieu n'habite pas la Havane . 
Lequel conseilles tu ?

_________________
Un vieux chêne en Bretagne - Louis Pouliquen
Toni Morisson - Sula 
Challenge US Plus que 5 Etats !
avatar
kattylou

Nombre de messages : 3310
Age : 52
Location : 77
Date d'inscription : 08/09/2009

http://kattyloucuis.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Yasmina KHADRA (Algérie)

Message  lalyre le Ven 24 Mar 2017 - 21:14

Kattylou, difficile à conseiller car ils sont tous bons dans des genres différents.
Je me souviens Des hirondelles de Kaboul......L'attentat....que j'avais vraiment aimé
A toi de voir
Bonne lecture flower
avatar
lalyre

Nombre de messages : 4149
Age : 85
Location : Belgique
Date d'inscription : 01/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Yasmina KHADRA (Algérie)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum