Daniel KEYES (Etats-Unis)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Daniel KEYES (Etats-Unis)

Message  gallo le Sam 15 Nov 2008 - 18:44

De: Mousseliine
Daniel Keyes - Des fleurs pour Algernon
(J'ai lu, 2001)

Des scientifiques ont réussi à rendre une souris intelligente: Algernon, ils veulent tenter l'expérience sur un homme attardé mentalement: Charlie. Charlie a toujours voulu être intelligent alors il accepte de se faire opérer et traiter. Peu à peu il devient de plus en plus intelligent jusqu'à devenir un génie. Mais finalement est-ce une bonne chose? Il s'aperçoit que des gens qu'il considérait comme ses amis ne pensaient en fait qu'à s'amuser à ses dépends, il perd son travail, il découvre l'amour avec ses joies mais également avec ses peines, se rappelle des souvenirs d'enfance douloureux!

Et est-ce qu'il va rester toujours aussi intelligent? Suspense... Il y a en effet un bon suspense. L'histoire est tout à fait géniale, dans le sens qu'extrêmement originale. La première partie du livre et la fin c'est absolument superbe. Mais dans le milieu du livre il y a quelques longueurs, des évènements sans intérêt ou mal racontés. Comme si l'auteur ne peut pas garder le même rythme tout au long.

Ce livre est sorti en 1966. C'est un classique de Science-Fiction. Daniel Keyes a gagné deux grands prix pour ce bouquin.

Note : 3.75/5
Mousseline


De: Privé
J'ai trouvé ça bon, mais pas extraordinaire!
Note : 3/5


De: Yoan
Ce livre m'a beaucoup ému, j'ai même pleuré à la fin du livre avec la lettre adressée à Miss Kinian, j'ai adoré. Bravo KEYES!!!
Note : 4.5/5


De: Julie
Ce livre est génial, j'ai adoré! Il y a du suspense et il est très enrichissant, vraiment bravo Keyes!
Note : 4.75/5


De: MrHell
Daniel Keyes - Des fleurs pour Algernon

Montée en un paradis infernal et redescente en un doux enfer, cette histoire est d'une finesse et d'une sensibilité à fleur de peau. Malgré quelques temps morts peu gênants (car servant la logique de l'histoire), on suit le héros de son ascension à sa déchéance, avec tous les tenants et aboutissants d'une telle évolution, si précisément et si consciencieusement, que l'entrée dans la peau du héros est quasi totale. Le livre nous entraîne ainsi dans un tourbillon de sentiments plus antagonistes les uns que les autres, finissant par nous saisir à la gorge jusqu'à sa dernière ligne, si bien que l'on met longtemps à réaliser que ce qu'on vient de lire n'est qu'une fiction.

Note : 4/5


De: Ariane
Putain c'est trop bien! Hyper intéressant, hyper émouvant, hyper génial quoi!
Note : 5/5


De: Romain, Briançon/France
Tout d'abord j'ai dû lire ce livre par obligation (pour le collège). J'ai trouvé ce livre sympa mais crispant et un peu monotone (toujours la même chose). Ce livre m'a fait prendre conscience de certains points.
Je conseille ce livre à tous les amateurs de science-fiction car il ne peut que vous faire du bien.
Note : 4/5


De : Bernie (Message d'origine) Envoyé : 28/01/2004 08:51
C'est bientôt la Saint Valentin, alors commandez ce livre car vous y lirez une belle histoire d'amour. Je veux parler de Des fleurs pour Algernon, de Daniel Keyes.

Algernon est une souris sur laquelle a été tentée une opération visant à développer son intelligence. Comme le succés semble garanti, le Professeur Nemur et le Docteur Strauss décident de faire un même traitement sur l'attardé mental de 32 ans Matt Gordon. Ce simple d'esprit est employé dans une boulangerie grâce à son oncle Hermann car sa mère Rose et sa soeur Norma voulaient le placer à l'asile Warren. Son père Matt ne désirait pas ce placement mais il n'a pas trouvé d'autre solution que de le faire employer par son frère. Charlie a perdu tout contact avec sa famille depuis des années.
C'est bientôt l'extraordinaire éveil de l'intelligence pour Charlie. Il maîtrise facilement plusieurs langues, peut lire de très compliqués rapports médicaux, a une facilté extraordinaire de compréhension. Son passé lui revient en mémoire. Il s'éprend d'Alice Kinnian, la psychologue qui l'a toujours suivi, même quand il était un attardé. Celle-ci l'aime aussi mais elle a peur de "ne pas être à la hauteur" devant la fabuleuse intelligence de Charlie. Cependant, un jour, les facultés de la souris Algernon se dissipent. Charlie comprend de suite qu'un même sort lui est réservé.
Un livre extraordinaire que je note 5/5. C'est encore une histoire de personnage "exceptionnel" et je crois que c'est dans l'air du temps.

Le "génie" de l'auteur s'est aussi d'avoir retranscrit avec les mots l'évolution de Charlie. Par exemple, quand le héros est "attardé mental", il déforme les mots et les sons et, au niveau de l'écriture du texte du roman, cela se perçoit. Un exemple ? Charlie pense que l'on dit "telligent" et non "intelligent" car pour lui "in" est égal à "un". Il pense aussi que l'on dit "byrinte" pour "labyrinthe" c'est-à-dire que "la" est pris pour un article. Au fur et à mesure que Charlie évolue, son niveau s'améliore. Puis il y a à nouveau dégradation quand il perd ses facultés.


De : la-grande Envoyé : 11/04/2004 21:12
Flowers for Algernon - Daniel Keyes

Je vous épargne le résumé, celui de Bernie (message 1) est très bien.

Appréciation: C'est hyper intéressant comme histoire, d'autant plus que Charly est le narrateur et on peut directement mesurer l'évolution puis le déclin de son intelligence. C'est un roman troublant, surtout à notre époque, où on a l'impression que les chercheurs sont à essayer de trouver des solutions à tous les problèmes... une opération qui pourrait aider les personnes retardées et les rendre intelligents... mais à quel prix? Charly était-il plus heureux avant ou après son opération? Est-il mieux avec un QI très bas ou très élevé? L'autre question qu'on peut se poser c'est jusqu'où la science devient-elle de la fiction?

Un très bon livre... je vous le suggère fortement. Ce n'est pas une lecture poétique mais presque un roman d'éthique - en tout cas, je me suis questionnée pas mal.

Note: 4.5/5


De: Blanco Vanish, 15 ans, France
Ce livre est très bien moi je l'ai adoré. Je le recommande à tous ceux qui ne l'ont pas lu et je l'ai trouvé très réaliste (sauf pour l'opération), il démontre bien que certaines personnes qui sont des êtres humains sont rejetés de la société simplement parce qu'ils sont arriérés. Voilà et encore bravo Keyes!

Note : 5/5


De : van1709 Envoyé : 06/08/2005 12:44
Des fleurs pour Algernon - Daniel Keyes

Voilà j’ai eu un énorme coup de cœur pour ce livre, qui commence très fort avec les comptes rendus de Charlie. Les fautes d’orthographes, le style, nous disent tout, et ça m’a beaucoup impressionné. Tout au long de l’histoire, on est avec Charlie, on assiste à une évolution du personnage et l’on voit tous les sentiments qu’il peut ressentir. Je me suis attachée à lui, et c’est avec regret que j’ai fini le livre, j’aurai voulu que ça continue. Finalement, quand Charlie était-il le plus heureux ? Pleins de questions sont soulevées, et donnent à réfléchir, car on se retrouve presque aussi confus que lui. Une histoire magnifique.

Note : 5/5


De : Géro Envoyé : 27/03/2006 01:48
Des fleurs pour Algernon.

À la suggestion d'un ami j'ai lu ce livre aussi. Si je ne me trompe pas, il me semble que c'était vers les années 74 ou 75.

En lisant le résumé de Bernie, il m'est revenu à la mémoire et aussi que j'avais bien aimé. Disons, que ce n'est pas le genre de mes lectures préférées.

Je donne donc une note de 3.75/5


De : doriane99 Envoyé : 05/04/2006 11:46
Des fleurs pour Algernon - Daniel Keyes
Algernon, souris de laboratoire, a subi une opération qui a décuplé ses capacités intellectuelles. L'équipe scientifique décide de tester l'opération sur un jeune attardé mental Charlie.

Mon avis
Outre la question de l'expérimentation scientifique sur les humains, ce qui ressort de ce livre est surtout le respect (ou le manque de respect) que l'on peut avoir face aux autres... Charlie devenu "intelligent" se surprend à mépriser les attardés de l'Asile Warren, il est alors totalement immature émotionnellement. Si on avait de l'affection pour Charlie attardé, on ne peut que le plaindre quand il devient intelligent. Un livre qui donne des pistes de réflexion sur l'éthique.

3.5/5


Dernière édition par gallo le Sam 18 Juil 2009 - 8:33, édité 1 fois
avatar
gallo

Nombre de messages : 2598
Location : Pays-Bas
Date d'inscription : 29/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Daniel KEYES (Etats-Unis)

Message  gallo le Sam 15 Nov 2008 - 18:46

De : lalyre7032 Envoyé : 16/09/2007 17:03
Les milles et une vies de Billy Milligan - Daniel Keyes
Calmann-Lévy Parution 2007 463 P.

Ce livre est écrit en trois parties,c'est l'histoire de Billy Millingan,l'homme qui est atteint de ce qui a pour nom,une personnalité multiple"c'est une affection psychologique très rare qui fait de lui un être éclaté en plusieurs personnes différentes qui tour à tour habitent son corps" Plusieurs viols de jeunes femmes ont été signalés et lorsque la police vient pour l'arrèter,il nie mais ce que l'on trouve chez lui sont des preuves irréfutables de ses crimes.

Le temps des embrouilles:Dans cette 1ère partie,nous faisons la connaissance des dix personnes habitant Billy,connues des psychiatres,des avocats,de la police et des médias à la date du procès.

De Billy au professeur :Billy a accepté de raconter sa vie à l'auteur de ce livre depuis sa naissance et on apprend que les personnages qui habitent son corps sont apparus petit à petit losque à l'âge de neuf ans,il fut violé et terrorisé par son beau-père.Dans sa peur se sentant menacé il s'est réfugié dans l'oubli,laissant la place à ses habitants qui agissent selon leur capacité dans le pouvoir du bien ou du mal,dont Billy dans son inconscience ignore le comportement.Nous les suivons dans l'accomplissement de leurs méfaits.

Par-delà la folie :Après diverse recherches,les psychiatres dénombrent que vingt-quatre personnes d'âge,de caractère et même de sexe différents agissent à l'insu de Billy qui avec l'aide des spécialistes essaye de fusionner en un seul individu les habitants de son corps,y réussira t-il??J'imagine que non ....puisque l'auteur nous dit qu'il continue à échander des lettres avec lui et que la dernière lettre qu'il a reçu de l'asile ou Billy est interné,n'augure rien de bon.....
Cela se passe en Amérique et ce livre n'est pas pour des personnes sensibles ,j'ai peine à imaginer que ce genre de folie existe,pourtant ce livre est écrit en accord avec Billy,il semblerait que ce n'est pas un cas unique....J'ai eu peine à le lire jusqu'au bout mais je voulais savoir ce que devenait Billy.Et pourtant c'est un livre à lire pour savoir que cela existe.....Je ne cote pas,trop difficile vu le sujet......Et pourtant je suis contente de l'avoir lu.....

Le Trouble de la personnalité multiple est un terme qualifiant un trouble psychiatrique apparu en Amérique du Nord dans les années 1980. Les patients atteints présentent des alternances de personnalité (ou d'états de personnalité) différentes, et peuvent passer de l'un à l'autre sans pouvoir le contrôler (par exemple un femme adulte peut subitement parler avec la voix d'une fillette de 5 ans et parler comme telle, puis « devenir » un homme de 50 ans, etc.)... De tels troubles, quoique rares, avaient été décrits depuis des temps anciens, et puis plus particulièrement à la charnière entre le XIXème et le XXème siècles en France à partir des travaux notamment de Pierre Janet. Ces cas restaient rares, mais dans les années 1980 on a assisté à une véritable explosion de ces troubles, si bien que certains ont parlé d'« épidémie ». Cela s'est accompagné de nombreuses dérives, alors qu'une large partie de la communauté scientifique restait sceptique. Il est frappant de voir qu'après une apogée, ce diagnostic a de nouveau quasiment disparu. Il a d'ailleurs été renommé dans le DSM-IV en Trouble dissociatif de l'identité.

La personne victime du Trouble de la personnalité multiple est, au niveau conscient, persuadée d'être tour à tour telle personne. On peut produire expérimentalement et transitoirement un phénomène de personnalité multiple a minima par utilisation de l'hypnose : on suggère à la personne, sous état de transe hypnotique, qu'elle a telle ou telle caractéristique et on peut constater qu'elle se plie à cette suggestion et se donne le rôle proposé. On a montré que si la suggestion est contraire à des choix profonds du sujet, il refuse d'entrer dans le personnage et - éventuellement, sort même de son état de conscience modifiée. Il ne s'agit pas de simulation, les changements d'états n'étant pas placés sous le contrôle de la volonté. Contrairement à ce qu'on pense parfois, ce trouble n'a rien à voir avec la schizophrénie, maladie au cours de laquelle le sujet présente une dissociation, une désagrégation de sa personnalité, et non pas plusieurs identités successives définies.


De : Ysla Envoyé : 15/03/2008 11:07
Daniel Keyes est un écrivain américain né le 9 août 1927 à Brooklyn (New York). Chercheur universitaire en psychologie et auteur de Des fleurs pour Algernon (1966) et de Les mille et une vies de Billy Milligan (USA 1981 ; France 2007).

DES FLEURS POUR ALGERNON
Pour le résumé : voir les précédents posts mais quelques erreurs se sont glissées dans celui qui ouvre cette discussion ;-)
Le livre est composé des comptes rendus de Charlie et on y lit l'évolution rapide de ses capacités intellectuelles après l'opération : les souvenirs de l'enfance qui reviennent à la surface, la soif de connaissances, l'éveil au sentiment amoureux, ...
Un très bon roman de SF. L'histoire est fascinante et j'ai surtout aimé le retour des souvenirs de Charlie et l'analyse qu'il en fait, le recul qu'il peut prendre avec des capacités intellectuelles supérieures.
J'ai aussi trouvé judicieux de montrer à quel point Charlie souffre de solitude à cause de son intelligence, alors qu'il n'avait presque jamais connu ce sentiment lorsqu'il était déficient.
Sur la fin, quelques longueurs pour moi.
Sur la version que j'ai ("J'ai lu" SF imprimé en 1996), le quatrième de couverture est très erroné, à ne pas lire avant de découvrir l'histoire !!

Ma note : 4.5
avatar
gallo

Nombre de messages : 2598
Location : Pays-Bas
Date d'inscription : 29/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Daniel KEYES (Etats-Unis)

Message  nuage le Mer 29 Avr 2009 - 6:00



edition j ai lu
pages 251

Résumé:

Algernon est une souris de laboratoire dont le traitement du Pr Nemur et du Dr Strauss vient de décupler l'intelligence. Enhardis par cette réussite, les deux savants tentent alors, avec l'assistance de la psychologue Alice Kinnian, d'appliquer leur découverte à Charlie Gordon, un simple d'esprit employé dans une boulangerie. C'est bientôt l'extraordinaire éveil de l'intelligence pour le jeune homme. Il découvre un monde dont il avait toujours été exclu, et l'amour qui naît entre Alice et lui achève de le métamorphoser. Mais un jour, les facultés supérieures d'Algernon déclinent. Commence alors pour Charlie le drame atroce d'un homme qui, en pleine conscience, se sent retourner à l'état de bête...

Mon avis:

Mon tout premier lire de ce genre car je ne suis vraiment adepte de la sience fiction mais celle ci et très douce je dirais...
un roman touchant et bouleversant. C'est l'histoire de Charly, un jeune homme de 30 ans mais à l'âge mental de six ans qui cherche à tout prix à devenir intelligent. Il accepte donc d'être le premier cobaye humain d'une expérience ayant donné à une souris des facultés incroyables. Le recit se présente sous la forme d'un journal que Charly commence avant l'opération afin de voir les évolutions considérables entre l'instant où son écriture n'était que de mots à peine lisibles jusqu'au moment de l'apothéose de son génie. Mais lorsque ses facultés commencent à se transformer en mouvements et réactions incontrôlés, Charly comprend qu'il ne lui reste que peu de temps avant de retomber dans son arriération. Cette histoire fait preuve d'une grande sensibilité, elle est très humaine
un livre a découvrir
ps: ne lisez pas la fin du résumé au dos du livre qui est très mal fait
avatar
nuage

Nombre de messages : 26
Age : 43
Location : sud de la france
Date d'inscription : 10/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Daniel KEYES (Etats-Unis)

Message  Liza_lou le Mar 29 Déc 2009 - 22:12

Des fleurs pour Algernon
(J'ai lu, 310 pages)

"Même un faible d'esprit désire être comme les autres hommes."

Algernon est une souris blanche à qui des scientifiques ont décuplé l'intelligence au point que celle-ci résout des problèmes d'une complexité que Charly Gordon, simple d'esprit, ne peut comprendre. Face à ce succès, il est décidé d'opérer un être humain de la même façon qu'Algernon afin de voir si cela peut fonctionner de la même manière sur l'espèce humaine. Et c'est donc à Charly Gordon, jeune homme au QI au ras des pâquerettes qu'est proposé cette expérience. Une occasion inespérée pour Charly d'être enfin "intel igent" et d'être par conséquent aimé de tous...

Fable douce amère, Des fleurs pour Algernon est un grand classique de la science fiction du XXème siècle. Dans ce récit, Daniel Keyes met le lecteur à la place de Charly, qui, à travers ses multiples comptes rendus, nous raconte le déroulement de l'expérience à laquelle il est soumis. L'opération est un succès et Charly voit s'ouvrir à ses yeux pour ma première fois le monde merveilleux de la connaissance. De "débile", Charly devient un véritable génie et, en quelques mois, la progression est spectaculaire.

Mais rien ne se passe exactement comme Charly le pensait :car de réminiscences en souvenirs d'enfance remontants brusquement à sa conscience d'homme, Charly se rend compte que les personnes qu'il jugeait auparavant ses amis se moquaient en réalité du demeuré qu'il était. Que sa famille et notamment sa mère avait honte puis peur de lui et n'exprimait à son égard à la fin qu'une haine profonde. Pour Charly, le choc est rude d'autant que sa nouvelle intelligence ne plait pas à tout le monde et provoque des jalousies dans son entourage...

La désillusion de Charly est complète lorsque celui -ci se rend compte que tous ne le reconnaissent que comme être humain que de par sa nouvelle intelligence alors qu'auparavant, à leurs yeux, il n'était rien. Et lorsque Charly, à son tour, se moque des arriérés mentaux qu'il rencontre c'est avec honte qu'il comprend qu'il se met à réagir et penser comme eux.

Qui dans l'histoire est le plus intelligent? Le Charly Gordon au QI de plus de 170 mais devenu solitaire et cynique ou l'autre Charly dans son inconscient qui se réveille par instants et le regarde avec de grands yeux ahuris et son air niais mais aimant tout le monde et ayant une confiance absolu dans l'être humain?

"Il commet la même erreur que les autres quand ils regardent une personne faible d'esprit et en rient parce qu'ils ne comprennent pas qu'il y a tout de même des sentiments humains dont il faut tenir compte. Il ne comprend pas que j'étais une personne humaine avant de venir ici."

Et lorsque les facultés mentales d'Algernon déclinent, Charly comprend avec horreur que la même chose sous peu va lui arriver. Et c'est à une véritable course contre la montre que Charly va se livrer afin de combattre puis retarder cette déchéance qui le guette. Comment redevenir arriéré quand on a gouté pour la première fois aux lumières de la connaissance?

Roman plein d'humanité et de réflexion, Des fleurs pour Algernon nous emmène dans la découverte du monde de Charly, de son incompréhension du monde qui l'entoure à sa découverte de la cruauté et de l'indifférence des autres hommes. Plus que cela, c'est de la descente aux enfers d'un homme qui peu à peu se rend compte qu'il perd son intelligence et par conséquent la nouvelle existence dont il avait rêvée. Pour redevenir en définitive un simple d'esprit comme avant, voire même en pire...

Un récit touchant et émouvant où le lecteur suit avec fascination le destin tourmenté de cet homme qui coûte que coûte souhaite devenir intelligent simplement pour se faire les amis qu'il n'a jamais eus de sa vie et tenter de conquérir enfin l'amour d'une mère qui l'a toujours considéré comme un monstre. Une histoire d'une véracité extrême sur le genre humain et sur l'apparence.

Ma note : 3,5/5
avatar
Liza_lou

Nombre de messages : 1300
Age : 34
Location : France, à coté de Nantes
Date d'inscription : 07/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Daniel KEYES (Etats-Unis)

Message  belledenuit le Mar 9 Fév 2010 - 9:03

Des fleurs pour Algernon de Daniel Keyes

Editions Flammarion (2004) - 466 pages


Présentation de l'éditeur :
Charlie Gordon a 33 ans et l'âge mental d'un enfant de 6 ans. Il voit sa vie boulversée le jour, où, comme la souris Algemon, il subit une opération qui multipliera son QI par 3. Charlie va enfin pouvoir réaliser son rêve : devenir intelligent. Au jour le jour, il fait le compte-rendu de ses progrès. Mais jusqu'où cette ascension va-t-elle le mener ?

(Source jaquette et présentation : Amazon.fr)

Mon avis :

Autant le dire dès le départ : j'ai été bouleversée par cet ouvrage. Il est beau, prenant et poignant !
Au départ, je ne pensais pas que j'accrocherais parce que les 30 premières pages sont écrites avec un très mauvais style. L'auteur s'est mis totalement dans la peau d'un handicapé mental pour nous mettre vraiment dans l'ambiance.
Car l'histoire nous est racontée par Charlie Gordon, un jeune homme de 33 ans qui va voir sa vie totalement changée par une opération qui doit considérablement augmenter ses facultés intellectuelles.
Et le plus grand rêve de Charlie est d'être intelligent : pour pouvoir lire et écrire correctement mais aussi et surtout pour avoir des amis.
On ressent cette envie dès le départ et c'est terriblement poignant de se rendre compte à quel point ces personnes ont ce besoin d'être entouré, aimé, chouchouté.
Au-delà de la simple expérience médicale qui a pour but de trouver un moyen pour rendre les handicapés mentaux comme tout un chacun, l'ouvrage met bien en exergue la difficulté de ces derniers d'être considérés comme de véritables êtres humains comme nous le sommes.
D'ailleurs, Charlie le dit et le crie suffisamment souvent dans l'ouvrage : il est un être humain mais il l'était aussi avant l'opération. La différence c'est la façon dont nous (être normaux) nous percevons cet homme qui a changé.
Le plus frappant est donc la façon dont il se rend compte des choses une fois l'intervention chirurgicale passée, la manière dont il les analyse et comment il réagit.
L'évolution du personnage est vraiment très bien faite. Je n'aurais pas pu l'imaginer différemment.
Charlie est attachant dès le départ mais il le devient encore plus au fur et à mesure que l'on progresse dans notre lecture. Et notamment vers la fin...
Je ne vous raconterai pas ce qui se passe parce que, sincèrement, il faut que la majorité lise cet ouvrage qui n'est pas simplement un livre de science-fiction. C'est au-delà que ça se passe.
Le livre nous ouvre les portes d'un monde qui pourrait se présenter un jour ou l'autre. En tout cas, pour tous ceux qui sont comme Charlie, je souhaiterais véritablement que la science arrive à quelque chose pour les aider.
En attendant, c'est à nous de faire un pas, de faire un geste pour qu'ils ne se sentent pas "différents". Un simple mot, un simple sourire et on sent déjà que c'est du soleil qu'on leur offre.
Je ne dirai pas que c'est un coup de coeur que j'ai eu pour cet ouvrage. Tenant le thème abordé, je trouve que le terme n'est pas approprié mais je dois vous dire que ça m'a beaucoup touchée, que je ne suis pas prête de l'oublier et que, forcément, je le recommande. D'ailleurs, la fin m'a tellement émue que j'en ai eu les larmes aux yeux. Si ça ce n'est pas un signe que l'ouvrage est magnifique, je ne sais pas ce que ça veut dire alors !
avatar
belledenuit

Nombre de messages : 1067
Age : 41
Location : Sud de la France
Date d'inscription : 05/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Daniel KEYES (Etats-Unis)

Message  Invité le Jeu 25 Fév 2010 - 10:16

Mon avis :
Une chose est sûr, c'est qu'en ouvrant ce roman de science-fiction, je ne m'attendais aucunement à ça. Il faut dire que c'est mon premier livre de science-fiction et, je pensais que ce genre était très scientifique ainsi que spacial (vaisseaux, planètes, voyages interstellaires...). Or, le roman de Daniel Keyes est beaucoup plus que cela.

Charlie Gordon est un homme d'une trentaine d'année, attardé, qui travaille dans une boulangerie où il fait le ménage et les livraisons. Il va aussi à l'école pour personnes déficientes mentalement, où il essaye tant bien que mal d'apprendre à lire et à écrire. Au début du roman le centre de recherche Beeckman propose (enfin bon difficile d'accepter ou non une telle demande, quand on ne comprend pas 50% de ce qui nous est dit) à Charlie une opération senser le rendre plus intelligent, comme il en a été pour la souris Algernon. C'est le rêve le plus cher de Charlie, de devenir intelligent. Il accepte donc, avec l'aide des différents médecins et de Mlle Kinnian, son institutrice. Dès lors les changements s'opèrent...

Il n'est pas facile d'être une personne mentalement déficiente dans la société, mais il n'est pas facile non plus de devenir trop intelligent. Charlie Gordon est un personnage extrêmement attachant, j'avais envie de le protéger, de le rassurer, d'être là pour lui... J'ai eu de mauvaises sensations à propos du professeur Némur, des différents médecins, qui considère ce cher Charlie comme un cobaye, au même titre que cette souris fascinante qu'est Algernon ; ces médecins me mettaient mal à l'aise.
Bien plus qu'un simple de livre de science-fiction, ce roman dénonce les moeurs d'une société où être différent fait peur. J'ai été peinée et déçue par le comportement des sientifiques qui considéraient Charlie comme une bête, ou par les gens qui l'entouraient et qui le rejetaient, qu'il soit idiot ou intelligent.
Vous l'aurez bien compris, même si ce n'est pas un coup de coeur, se livre m'a fait passer un excellent moment, il m'a tenu en haleine jusqu'au bout et l'écriture de Daniel Keyes est belle et passionnante. Un bon roman de science-fiction qui me donne envie de continuer avec ce genre littéraire.

Ma note : 4/5

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Daniel KEYES (Etats-Unis)

Message  Lisalor le Mar 30 Nov 2010 - 9:28

Mon avis : Décidément, je pense que la science fiction et moi, on ne sera jamais amis. Je ne peux pas dire que je n'ai pas aimé loin de là mais franchement, je n'accroche pas et les dernières pages m'ont semblé bien, bien longues et j'ai fini par m'ennuyer.

Déjà les premières pages m'ont complètement abasourdie, je n'ai pas aimé le style et j'ai eu beaucoup de mal à lire l'écriture avec toutes les fautes d'orthographe, j'étais obligée de relire plusieurs fois les mêmes paragraphes. J'ai très bien compris que c'était un attardé mental qui nous racontait son histoire et je dois dire que l'auteur a joué le rôle à merveille.

Je n'ai pas aimé non plus quand des bribes de son passé revenaient, le style était souvent confus et brouillon.

Pourtant cette histoire est très bouleversante et l'on se rend compte que finalement Charlie était bien plus heureux quand il était attardé, il se posait beaucoup moins de question et pensait que tout le monde l'aimait, comme quoi un sourire a plus de portée que n'importe quelle parole. Intelligent, trop intelligent, Charlie est mal dans sa peau et ce manque d'amour est très présent dans le livre.

Même si je n'ai pas vraiment aimé, je pense me souvenir longtemps de ce livre car l'histoire très troublante des expériences scientifiques sur les humains est notre lot quotidien: on teste de nouveaux produits, de nouvelles opérations ...

3/5
avatar
Lisalor

Nombre de messages : 310
Age : 46
Location : Auvergne/France
Date d'inscription : 16/02/2009

http://lisalor.loulou.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Daniel KEYES (Etats-Unis)

Message  veilleur le Mar 12 Avr 2011 - 19:44

Des fleurs pour Algernon
J'ai lu, 1972
Texte original de 1956

Le miroir des responsabilités

Ce livre serait à donner à lire à tous ceux qui jettent un regard de fausse pitié ou de commisération condescendante envers les handicapés mentaux, voire qui ne les considèrent que comme une sous-humanité ou un produit de laboratoire. Daniel Keynes a réussi l'exploit de donner vie aux deux pendants d'une personne qui, d'un état d'attardé mental, parvient au stade de surdoué. Nonobstant, dans ce passage suivi d'une régression fulgurante, il montre que les états extrêmes de la personnalité ne sont pas plus respectés car sortant de la norme commune. Ce qui traverse ce livre est un cri immense en faveur du respect de la vie telle qu'elle se présente, de la compréhension de ce qui fait l'état de l'humanité à travers ses grandeurs et ses immenses faiblesses, c'est l'intense besoin d'avoir le regard aimant des autres, d'avoir des relations sociales qui vous insèrent dans un tissu humain vous acceptant tel quel. Ce livre souligne combien la science, aussi porteuse d'espérance soit-elle, ne parvient pas à soigner certaines maladies profondes de l'âme inoculées par le manque d'amour, la moquerie et la méchanceté.

Avec ce roman que l'on classe bien rapidement dans la science-fiction mais qui appartiendrait plutôt à une fiction de science, Daniel Keyes a réussi un coup de maître récompensé par de nombreux prix. On espère que les maladies mentales puissent être soignées mais comme on sait que "science sans conscience n'est que ruine de l'âme", on craint aussi d'avoir un lourd prix à payer. Mais que vaut-il mieux ? Tenter de soigner, ce qui fait l'honneur de la médecine malgré les échecs, ou éviter que les personnes porteuses des gènes de ces maladies ne voient jamais le jour, ce que l'on peut légalement faire aujourd'hui avec des politiques eugénistes larvées ? Paru en 1956, le roman de Daniel Keyes nous met devant le miroir des responsabilités. Aucune réponse simple, que des questions douloureuses. Cela aussi, fait partie de l'humanité.

Veilleur
avatar
veilleur

Nombre de messages : 312
Age : 52
Location : Boulogne-Billancourt, France
Date d'inscription : 30/10/2009

http://www.amazon.fr/gp/pdp/profile/A210O5KYER1I4I

Revenir en haut Aller en bas

Re: Daniel KEYES (Etats-Unis)

Message  Clochette le Mer 30 Nov 2011 - 20:14

Des fleurs pour Algernon
Daniel Keyes
Editions J'ai Lu

Charlie Gordon est une personne que l'on peut considérer comme attardé (en tout cas il a un QI inférieur à la moyenne). Malgré ce handicap, il travaille depuis de longues années dans une boulangerie. Il voudrait par-dessus tout devenir "un telligent". Il va donc faire l'objet d'une opération, fruit d'une expérience auprès d'une souris de laboratoire. Le but de cette opération est de lui faire bénéficier de capacités intellectuelles hautement supérieures, avec en objectif final la "guérison" de toutes les personnes handicapées mental.
Après donc des progrès fulgurants où l'élève va dépasser le maître, Charlie va s'apercevoir que finalement avoir un QI au-dessus de la moyenne ne lui apporte pas que des avantages. Il en perd ainsi ses amis qui ne le reconnaissent plus, et même la femme qu'il aime s'éloigne peu à peu de lui avec un sentiment d'infériorité.
Puis les effets de cette opération s'amenuisent et peu à peu Charlie redevient l'être qu'il était au début du roman : un handicapé certes mais personnage attachant qui va vivre une fin affreuse en se voyant redevenir le handicapé qu'il était au début du roman.

Un bon roman qui à mon sens ne fait pas très science-fiction tant cette histoire pourrait être réelle. Il existe aujourd'hui tant d'expérience sur le cerveau et en améliorer ses capacités que l'on peut se demander si ce que vit Charlie ne pourrait pas arriver dans quelques années. En tout cas, une bonne réflexion quant à notre regard sur les handicapés (Charlie-intelligent va jusqu'à en oublier so propre passé et se moquer d'un handicapé dans un restaurant), le droit à la différence que l'on soit supérieurement intelligent ou non.
J'ai eu cependant beaucoup de mal à entrer dans le roman, car celui-ci, entièrement constitué des écrits de Charlie, est au départ truffé de fautes d'orthographes (Charlie essaie tant bien que mal d'apprendre à lire et à écrire dans un institut pour handicapés et doit relater au travers de ses écrits ses sentiments avant-pendant et après l'opération). Deux séquences m'ont par ailleurs beaucoup touchée : lorsque après l'opération, Charlie s'aperçoit que ses amis ne voyait en lui qu'un moyen de se moquer, et quand les effets de l'opération s'estompent et qu'après avoir connu les hautes sphères de la connaissance, il retourne à l'état d'illettré.
Un bon roman qui a plutôt bien vieilli et que je pourrais recommander à ceux pour la qui la science-fiction semble inaccessible.
Ma note : 3,5/5
avatar
Clochette

Nombre de messages : 2131
Age : 43
Location : Nantes Bretagne
Date d'inscription : 25/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Des fleurs pour Algernon

Message  Chiwi le Jeu 22 Nov 2012 - 17:07

Daniel Keyes part d'une idée simple : et si grâce à une intervention chirurgicale on réussissait à rendre plus intelligent une personne ?


De l'opération on ne saura pas grand chose, tout ce que l'on connaîtra ça sera l'évolution de l'intelligence de Charlie Gordon. Au début les comptes rendus rendus produits par Charlie sont bourrés de fautes d'orthographe et de syntaxe. Il « écrit » comme il parle. Puis les fautes vont se faire plus rares, ses raisonnements vont se faire plus incisifs. L'entourage de Charlie n'est pas au courant de son opération et a du mal à comprendre son évolution. Charlie comprend pourquoi il avait des « amis » qui aimaient se moquer de lui lorsqu'il était simplet, mais ceux-ci ne comprennent pas pourquoi Charlie n'est plus comme avant. L'accroissement de son intelligence leur fait même peur.

Plus il sera intelligent, plus il accumulera de connaissances, il va même dépasser les scientifiques qui l'ont « créé ». A partir de ce moment-là il va devenir condescendant, incompréhensif par rapport à ceux qui n'ont pas son niveau d'intelligence. Alors qu'il accroît ses capacités de compréhension il devient comme ceux qui se moquaient de lui lorsqu'il était simple d'esprit.

Beaucoup déclarent que Des fleurs pour Algernon est un classique, un incontournable de la SF. Moi je ne trouve pas, parler de SF c'est déjà un peu limite. Ensuite je trouve le contenu assez classique. La seule chose innovante que je peux retenir c'est l'évolution de la syntaxe avec l'intelligence de Charlie, cela permet de crée une proximité avec le narrateur.


3/5
avatar
Chiwi

Nombre de messages : 186
Age : 33
Location : Extrême nord de la France
Date d'inscription : 29/08/2010

http://lecturesdechiwi.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Daniel KEYES (Etats-Unis)

Message  dodie le Jeu 28 Fév 2013 - 17:42

Des fleurs pour Algernon
Comment ne pas être touché par le destin de Charlie, jeune homme attardé mental sur lequel on tente une opération, déjà testée sur la souris Algernon, afin de le rendre plus intelligent?
Le narrateur étant Charlie lui-même, l'auteur fait évoluer son écriture: de pratiquement phonétique au début ( donc un peu difficile à lire, je le concède..) elle se normalise petit à petit.
Je ne vous cacherai rien en vous disant que l'opération est une réussite ( sinon il n'y aurait pas eu de roman ....). Alors certes Charlie acquiert une intelligence incroyable mais c'est toute sa personnalité qui s'en trouve changée, sa perception des sentiments, son rapport aux autres, la compréhension de son passé....
Incroyablement heureux de cette transformation, il perçoit petit à petit le monde tel qu'il est et se rend compte que le comportement des êtres "intelligents" n'est pas forcément aussi exemplaire qu'il le pensait!
Malgré son caractère difficile, Charlie est un personnage attachant et la fin ......est très émouvante.

Ce roman aborde beaucoup de sujets en particulier le regard que l'on porte aux personnes handicapées, à la place qu'elles occupent dans notre société.
C'est aussi un roman qui traite tout simplement de la connaissance réelle que l'on a de soi, du chemin que notre conscience nous dit de suivre.

Bien qu'il date des années 60, ce roman n'a pas vieilli. D'ailleurs en le refermant on tremble un peu à l'idée que des "savants fous" seraient tout à fait prêts pour ce genre d'expérience.........
Ma note 4/5
avatar
dodie

Nombre de messages : 4482
Age : 53
Location : France
Date d'inscription : 11/04/2009

http://dodiecuisine.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Daniel KEYES (Etats-Unis)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum