Jack KERLEY (Etats-Unis)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Jack KERLEY (Etats-Unis)

Message  gallo le Sam 15 Nov 2008 - 16:10

De : louisemyheart (Message d'origine) Envoyé : 16/10/2006 09:15
A moins que je ne m'abuse, rien n'a été écrit sur cet auteur dont je découvre "le centième homme" par hasard, un polar audacieux qui se passe en Alabama, à Mobile, mettant en scène deux flics astucieux sur les traces d'un tueur; vous me direz, rien de nouveau?
alors lisez-le.

LE CENTIEME HOMME - Jack KERLEY

Carson Ryder et son collègue Harry Nautilus appartiennent à une unité fantoche du nom de Bisbille, habilitée à explorer les comportements déviants; cette unité n'est qu'une façade politique servant à des politiciens véreux. Or, quand on découvre un corps décapité, puis très vite un second, Carson et Harry aimeraient mettre sur pieds la Bisbille afin d'avoir les coudées franches dans une enquête qui s'annonce périlleuse. Il faut dire que Carson s'est déjà illustré dans une affaire trouble, en omettant de révéler que son frère, enfermé pour meurtres, l'a beaucoup aidé du fond de son asile.
Kerley met donc en scène un flic hanté par ses démons, qui fait tout pour sauver la femme qu'il veut aimer, au long d'une enquête originale dont on ne peut rien dire sous peine de gâcher le final proprement halluciné et hallucinant. Bien sûr, on peut penser à "le silence des agneaux", mais dans ce genre justement, casse gueule s'il en est, Kerley s'en tire plus que raisonnablement en faisant durer les investigations, se concentrant davantage sur les personnages, et en distillant savamment les coups de théatre à nous faire se hérisser les cheveux sur la tête.
A coup sûr, un auteur à suivre.

4,5/5


De : odilette84 Envoyé : 26/11/2006 20:53
LE CENTIEME HOMME - Jack KERLEY
Thriller - Michel Laffon, 323 p

4° de couv :
Un torse d’homme sans tête, trouvé par une nuit torride en Alabama. On suppose qu’il appartenait à un prostitué tué dans le feu de la passion. Pour le chef de la police, l’affaire est classée mais l’inspecteur Carson Ryder n’est pas satisfait : la mise en scène délibérée l’absence de sang, le message écrit sur la chair de la victime, tout cela trahit la préméditation. L’avis du détective compte depuis qu’il a résolu une série de meurtres atroces un an plus tôt. Mais le succès est bâti sur un secret terrible qu’il dissimule même à son meilleur ami.
Mon avis :
Un thriller efficace dans un style agréable et un héros très sympathique. Le passé du policier. éclaire les zones d’ombre peu à peu. Un léger goût de « silence des agneaux ».
Seul bémol, je n’ai pas compris le titre…
Ma note : 3/5


De : lionel_de_lyon1 Envoyé : 11/10/2008 18:46
Jack KERLEY : Le Centième Homme
Michel Lafon, 2006, 319 pages.

Résumé : Un torse d'homme sans tête est trouvé à Mobile, dans l'Alabama. On suppose qu'il appartenait à un prostitué, tué lors d'une passe. Pour le chef de la police, l'affaire est classée, mais pour l'inspecteur Carson Ryder la mise en scène délibérée, l'absence de sang, le message écrit sur la chair de la victime trahissent la préméditation. Son avis compte depuis qu'il a résolu une série de meurtres atroces un an plus tôt. La découverte d'un autre corps mutilé relance l'enquête...

Critique : Voilà un polar intéressant et terriblement efficace. L'écriture est très cinématographique mais ce qui en fait l'originalité c'est le va-et-vient constant entre le serial killer (dont le suspense de l'identité est pourtant parfaitement maintenu jusqu'aux dernières pages) et l'inspecteur Carson Ryder. Cette double progression fonctionne parfaitement et nous tient en haleine. On se laisse prendre dans le récit et dans cette toile diabolique.
4/5


De : lionel_de_lyon1 Envoyé : 11/10/2008 19:11
Jack KERLEY : Collection macabre
Michel Lafon, 2007, 327 pages

Résumé : En 1972, alors que s'ouvre son procès pour meurtres, le célèbre peintre psychopathe Hexcamp est abattu dans l'enceinte du tribunal. Trente ans plus tard, une prostituée est retrouvée morte dans un motel. La scène du crime reproduit à la perfection une "composition de cadavres" de celui qui se prétendait l'Artiste de la mort. Ce tableau n'est que le premier d'une série d'effroyables hommages à Hexcamp sur lesquels enquêtent les inspecteurs Carson Ryder et Harry Nautilus chargés de la BISPI de Mobile. Pour mener à bien leur enquête, ils devront suivre la piste d'une filière de collectionneurs macabres qui s'arrachent les reliques des serial killers.
Critiques : Un deuxième roman où l'on retrouve les héros du premier chargés de toutes les enquêtes "bizarres" de la ville de Mobile (Alabama). C'est efficace et assez plaisant de retrouver ces deux flics plutôt attachants. La différence avec le tome précédent c'est que cette fois on ne suit que les policiers, ce qui rend l'ensemble moins original, même si l'idée des collectionneurs de reliques de serial killers est assez intéressante et diabolique! Le suspense est soutenu, allant croissant et très bien maintenu jusqu'à la fin. On retrouve aussi cette écriture très cinématographique. Ce n'est pas le polar du siècle mais on se laisse prendre au jeu!
3,5/5
avatar
gallo

Nombre de messages : 2598
Location : Pays-Bas
Date d'inscription : 29/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum