Jacques CÔTÉ (Canada/Québec)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Jacques CÔTÉ (Canada/Québec)

Message  Mousseline le Sam 15 Nov 2008 - 11:20

De : Mousseliine (Message d'origine) Envoyé : 12/10/2004 04:01

Jacques CÔTÉ - Le Rouge idéal

Alire (28 mars 2003) Collection : polar, Format : Poche - 430 pages

Des tombes profanées, des cadavres mutilés, des jeunes filles assassinées, ces évènements se déroulent à Sillery, banlieue cossue de la ville de Québec. L'inspecteur Daniel Duval a vite établi le lien entre des punks qui se tiennent dans un bar du Vieux-Québec et des étudiants qui fréquentent les écoles privées huppées de la Ville. On baigne en plein mystère littéraire, on se croirait parfois dans La société des poètes disparus...

C'est un roman policier d'investigation, un schéma des plus classique. L'enquête est bien menée, un bon suspense, mais rien de très original dans le dénouement. Ce qui m'a surtout plu c'est le fait que l'histoire se déroule à Québec, ça change très agréablement de New-York, Los Angeles et compagnie. Pour qui connaît Québec c'est un bonheur de se promener dans des lieux connus avec les yeux de l'auteur, Jacques Côté, pour les autres c'est certainement un plaisir de découvrir cette ville. De plus les personnages sont très sympathiques et on ne s'y trompe ce sont bien des québécois de Québec. Ce livre est le deuxième et dernier à dâte d'une série policière mettant en scène l'inspecteur Daniel Duval, espérons que d'autres romans viendront s'ajouter.

Certains faits m'ont parus relatés d'une façon naïve mais dans l'ensemble c'est un très bon polar et j'ai grandement apprécié. A lire, à découvrir!

Note : 4/5
--------------------------------------------------------------------------------
Pour les Européens qui sont intéressés, il se vend chez Amazon.fr , pratiquement au même prix que pour nous au Québec.

Pour en savoir plus sur Jacques Côté, visiter sa page dans le site de Alire:
http://www.alire.com/Auteurs/Cote.html


De : Allie Envoyé : 2005-01-21 16:55

J'ai lu Le rouge idéal et j'avais adoré ce livre! Justement à cause de ce mystère littéraire. J'aime beaucoup l'écriture de Jacques Côté. Voici maintenant qu'il s'est lancé dans la biographie.

Wilfrid Derome: expert en homicides (Jacques Côté)

La 4e de couverture:

"L'histoire a été injuste envers Wilfrid Derome. Né en 1877, il a acquis sa spécialisation en médecine légale, de 1908 à 1910, en France, alors la mecque des sciences judiciaires. À son retour, après moult démarches auprès du premier ministre Lomer Gouin, Derome fonde un laboratoire de recherches médicolégales ultramoderne, le premier du genre en Amérique.
À la fois toxicologue, balisticien, biologiste, graphologue, photographe judiciaire et médecin légiste, Wilfrid Derome s'est battu toute sa vie pour faire reconnaître l'expertise médicolégale devant les tribunaux, idée audacieuse pour l'époque."

J'adore Jacques Côté. Je savais que le livre serait bien écrit. Et c'est le cas. Le livre, qui fait le portrait d'un homme ambitieux et dévoué, est extraordinairement intéressant et accessible à tous. L'auteur ne se contente pas de noter des faits, il nous fait carrément revivre l'époque de Derome, les procès et causes célèbres auxquelles il a apporté son témoignage. On apprend pleins de choses très intéressantes, qu'on ne nous apprends pas (malheureusement) sur les bancs d'école. Entre autres, qu'à Paris (ou Derome a fait ses études), au début du siècle, on plaçait les corps des défunts non réclamés dans une vitrine face à la rue, afin que quelqu'un puisse identifier le corps... Ou qu'à certains endroits, c'était l'ambulancier qui fabriquait des cercueils aux gens pauvres... Les temps ont bien changés! J'ai lu le livre par petits bouts, pour retarder le plaisir le plus longtemps possible! Je n'avais donc pas envie de le terminer! Un gros gros coup de coeur en matière de biographie. Ça se lit comme un roman. C'est intéressant pour ceux qui aiment les sciences judiciaires (on retrace de fabuleux procès québécois) et aussi, si vous n'adorez pas le style des biographies, celle-ci est écrite comme un bon roman.

Ma note: 5/5
Le livre a remporté le prix de la Biographie LaPresse.
Si vous voulez en savoir plus sur Jacques Côté et cette biographie, je vous suggère un article intéressant paru sur le site de la Librairie Pantoute.

http://www.librairiepantoute.qc.ca/article/article.asp?ID=77
avatar
Mousseline
Admin

Nombre de messages : 4359
Date d'inscription : 24/10/2008

https://sites.google.com/site/lauteursamericains/home

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jacques CÔTÉ (Canada/Québec)

Message  lalyre le Sam 16 Sep 2017 - 15:54

Côté Jacques

   Dans le quartier des agités/Les cahiers noirs de l’aliéniste
Babel noir septembre 2017   

460 pages   


Quatrième de couverture
Juillet 1889. Paris est en pleine effervescence en cette année d'Exposition universelle. Tout droit débarqué de Montréal, le jeune médecin Georges Villeneuve se réjouit à la perspective d'assister au Congrès international de médecine mentale qui doit réunir les plus grands aliénistes du moment. Mais l'heure n'est ni aux (l'âneries le long de la Seine, ni aux longs discours protocolaires. A peine arrivé à l'asile Sainte-Anne, il est témoin de l'admission d'un homme en proie à une grave crise d'absinthisme. Dans sa poche, on trouve une natte coupée. S'agirait-il du fétichiste recherché activement par la police, celui qui s'en prend aux jeunes filles comme aux femmes de mauvaise vie ? Avant que la police ne vienne réclamer le suspect, le directeur de l'asile, l'illustre docteur Magnan, charge Villeneuve d'enquêter pour établir l'identité du patient... Un roman policier truculent, qui plonge le lecteur dans l'histoire passionnante des premiers pas de la psychiatrie moderne et de la défense des malades mentaux.


Mon avis
Georges Villeneuve, jeune docteur aliéniste passe un séjour d’un an à Paris pour assister au Congrès mondial de médecine mentale qui se tient à l’asile Sainte Anne. Lorsque l’on interne Michard, un homme accusé d’un meurtre et sujet à des crises d’épilepsie, Georges commence une enquête au grand désarroi du commissaire Gordon qui voulait l’emprisonner immédiatement. Cette enquête va l’amener à fréquenter des endroits malfamés ou il rencontre un certain Guillaume, dandy et chanteur d’opéra au passé trouble, qu’il soupçonne avoir côtoyé Michard. C’est à partir de ce fait que nous allons suivre Georges dans ses pérégrinations dans le Paris du 19éme siècle, assistant aux belles soirées du Palais Garnier, les lieux clos et vivant avec lui les événements qui nous laissent sans répit.  Georges arrivera-t-il à dépasser les raisonnements du commissaire ? Mais à quel prix ? Un très beau roman noir ou l’enquête et l’époque du XlXème siècle lorsque les autopsies étaient réalisées publiquement se croisent. J’oubliais de dire que dans ce roman l’absinthe coule à flot, n’empêche que j’ai apprécié cette histoire remplie de détails fascinants et intéressants, Histoire glauque ou parfois la folie chevauchent la raison dans ce monde d’aliénés et de la médecine….4,5/5
avatar
lalyre

Nombre de messages : 4244
Age : 85
Location : Belgique
Date d'inscription : 01/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum