Patricia CORNWELL (Etats-Unis)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Patricia CORNWELL (Etats-Unis)

Message  Mousseline le Sam 15 Nov - 11:12

De : Cherubs (Message d'origine) Envoyé : 10/29/2002 7:50

Patricia CORNWELL - Une mort sans nom

Une jeune femme est retrouvée morte ds un parc de New York, tuée avec une violence extrême,selon un rituel qui ne rapppelle que trop bien ceux utilisés par Gault,un tueur psychopathe introuvable...

Pour Kay Scapette,médecin légiste expert au FBI et ses collègues, c'est le début d'une sordide chasse à l'homme ou aucune question ne semble avoir de réponses logiques...

Un bon petit thriller, agréable à lire, avec bcp d'action et de questionnement... Un peu trop de détails à mon goût toutefois au niveau des techniques informatiques et j'ai détesté le vouvoiement que Dr.Scarpetta et son amant s'acharnent à utiliser,hihihi!

Ma note:3.5/5


De : Mousseline Envoyé: 10/30/2002 6:11

Moi aussi je l'aime bien Patricia Cornwell (mais j'ai seulement lu deux de ses bouquins) est-ce que c'était la première fois que tu la lisais? Je crois que c'est mieux de lire ces livres dans l'ordre qu'elle les a écrit car ces personnages évoluent...sans être une suite en tant que tel les personnages eux vieillissent....

---------------------------------------------------
Patricia Cornwell est née en 1956 à Miami.

Son père était Attorney et sa mère secrétaire. Ils divorcèrent quand elle avait 7 ans. Avec sa mère et ses 2 frères, ils déménagèrent pour Montreat (Caroline du Nord).

A Richmond où elle s'installe avec son mari, elle est journaliste puis informaticienne au bureau du médecin-légiste de Virginie, le docteur Marcella Fierro qui lui inspire le personnage de Kay Scarpetta. Elle publie son premier roman Postmortem en 1990 qui connaît un succès immédiat.

Je vous donne la bibliographie:
PostMortem (1992)
Mémoires mortes (1993)
Il ne restera que poussières... (1994)
Une peine d'exception (1994)
La séquence des corps (1995)
Une mort sans nom (1996)
Morts en eaux troubles (1997)
Mordoc (1998)
La ville des frelons (1998)
Combustion (1999)
La Griffe du sud (1999)
Cadavre X (2000)
Dossier Benton (2001)


De: Mousseline

Patricia Cornwell - Combustion
(LGF - Livre de Poche, 2000, 447 pages)

Kay Scarpetta enquête sur des incendies criminels. Une psychopathe, Carrie Grethen, s'est évadée d'une prison psychiatrique. Par le passé, Carrie a fait beaucoup de mal à la nièce de Kay Scarpatta.

L'histoire en somme est plutôt banale. Le fond est quelque peu superficiel. Les personnages sont bof... Mais j'ai quand même garder un certain intérêt tout au long de ma lecture. J'ai appris des choses au niveau des enquêtes sur les incendies, la médecine légale. Mais sans plus.

Ça reste que c'est un livre correct pour passer le temps ou comme livre de vacances. En tout cas, rien d'extraordinaire.

Mais Combustion est le 9e livre d'une série de 9. Et semble-t-il qu'il faut absolument les lire dans l'ordre de parution pour apprécier vraiment.

Note : 3.25/5
(Mousseline)


De: mousseline

Patricia Cornwell - Postmortem
(Librairie des Champs-Elysées/poche, 1995)

C'est le premier livre d'une longue série dont le personnage principal, Kay Scarpetta, est médecin légiste.

Un serial killer, viole, torture et assassine des femmes. Kay Scarpetta mène l'enquête avec l'inspecteur Marino.

Très commun comme sujet. Mais l'enquête est bien menée. Les personnages sont bien analysés. Juste ce qu'il faut de détails. On voit que Patricia Cornwell maîtrise très bien son sujet. Je crois qu'elle sait comment tenir le lecteur en haleine. Je crois seulement, car moi je n'ai pas embarqué à 100%. Je me demandais bien pourquoi d'ailleurs. C'est un très bon livre. Mais je pense avoir mis le doigt sur le bobo. C'est un livre qui ressemble à un tas d'autres livres que j'ai déjà lus, du déjà vu. Mais j'ai trouvé cette lecture divertissante. Voilà 5 ou 10 ans, j'aurais sans doute noté ce livre 4.5.

Je recommande ce livre à tous ceux et celles qui n'ont pas lu une tonne de polars, je crois que ça vous plaira. Les autres, vous risquez de trouver cette lecture bien banale. Mais l'auteur vaut la peine d'être lue au moins une fois. Pour ma part je vais peut-être récidiver. J'aime bien le personnage principal.

Note : 3.5/5
(Mousseline)


De : Mousseliine Envoyé : 10/02/2003 19:51

Mémoires mortes de Patricia Cornwell

Hum...bof...ça finit que ce genre de bouquins se ressemblent tous!

Je suis un peu tannée de ces séries de polars ou les mêmes personnages reviennent d'un livre a l'autre. Les auteurs finissent par se répéter a part l'intrigue qui est quelque peu différente, et puis encore la c'est toujours le même pattern. Moi ce sont les descriptions de personnages, le côté psychologique, qui m'accrochent avant tout alors comme je connaissais déja le docteur Scarpatta et l'inspecteu Morino pour avoir lu auparavant deux autres livres de l'auteure et étant donné que Patricia Cornwell n'ajoute rien de nouveaux sur ces personnages ça m'a plus ou moins intéressée.

Une écrivaine est retrouvée morte...lacérée de multiples coups de couteaux. Bizarrement l'ex-amoureux de Kay Scarpetta, un avocat qu'elle n'a plus revu depuis 13 ans, semble s'intéresser a l'affaire de près. Par la suite d'autres décès reliés au premier cadavre surviennent.

L'intrigue est très banale, peu de suspense...je me suis forcée pour terminer le livre.

A lire si vous ne connaissez pas l'auteur, c'est intéressant de découvrir ses personnages. Personnellement c'était le dernier livre que je lisais de Patricia Cornwell, trois me suffisent amplement, j'ai vu ce qu'il y avait a voir. Fini...:)

note: 2.5/5

p.s. Si vous voulez lire un bon suspense...lisez Mystic River de Dennis Lehane.


Mousseline Sent: 11/3/2002 8:58 AM
Vous saviez que Patricia Cornwell a écrit un livre de recettes...elle est passionnée par la cuisine...le titre du livre: La cuisine de Kay Scarpetta.

Son dernier livre l'Ile des chiens (que j'ai oublié d'inclure dans la bibliographie) a eu de très très mauvaises critiques...


De : Luciole Envoyé : 16/12/2003 19:49
mousseline,
merci pour l'info concernant le livre de cuisine, je ne le savais pas et en la lisant, je me disais que tout ce que le personnage cuisinait avait vraiment l'air appetissant !
ciao
luciole


De : missplume3 Envoyé : 10/11/2003 10:38
coucou Sarah-Emilie!

comme toi j'apprécie beaucoup Patricia Cornwell. C'est vrai, je m'avoue les intrigues et les descriptions médicales ne sont pas le meilleur dans ses romans mais les personnages sont très attachants et évoluent quand même un peu (sur ce point je ne suis pas d'accord avec Mousseline) le derneier, dossier Benton ouvre les yeux sur tous les précédents...il est extra!!!

Par contre c'est vrai j'ai essayé lîle des chiens et il n'a rien à voir. je n'ai pas pu finir le premier chapitre!!! c'est si peu le style de l'auteur que c'en est décevant.
Voilà, je voulais juste mettre mon grain de sel!
bonne lecture à la prochaine
missplume


De : Mousseliine Envoyé : 10/11/2003 18:59
Bonjour MissPlume,

J'ai beaucoup aimé les deux premiers livres que j'ai lu de Patricia Cornwell, soient Combustion et Post Mortem. J'aime bien son personnage principal, Kay Scarpetta, très sympathique. Mais pour ma part à la longue je me lasse de ces séries de romans policiers dans lesquelles le même personnage chaque fois, à quelques exceptions près. Il n'y a plus de surprises.... en fait ce sont les personnages qui m'intéressent avant tout dans un roman, avant même l'intrigue.

Je suis très très contente d'avoir fait la connaissance de Kay Scarpetta mais après je passe à autre chose.

Ça reste que je suis d'accord avec toi Kay Scarpetta est un personnage très attachant.



De : Scarpeta1 Envoyé : 19/10/2004 01:01
Sur Patricia CORNWELL
Perso,je n'ai pas pu accrocher lorsqu'elle voulu changer de personne comme par exemple andy brazzile.
C'est vrai, je préfère notre Kay scarpeta, son benton, sa lucy et marino.Ses livres sont un peu glauque mais si un livre me plait, on ne pas m'en decrocher! Pas vous..
Qui a lu son rapport sur Jack l'eventreur?
Au fait vous saviez que 2 livres étaient sortis: blow fly et trace.
J'ai essayé de contacter son éditeur pour en savoir un peu plus...
Je vous tiendrai au courant


De: mamanlouve

Patricia Cornwell - Mordoc
(LGF - Livre de Poche, 1997, 413 pages)

J'ai vraiment aimé. C'est un roman qui se lit tout seul. Le suspense est bon, on ne devine pas le coupable tout de suite et surtout c'est tout de même assez réel.

C'est l'histoire d'une médecin légiste qui enquête sur une série de meurtres. Cela la mènera loin. On aura même affaire à la variole, maladie pourtant enrayée de la planète. D'où viens la bactérie, qui, quand, comment... à lire!

Note : 4.75/5
(Mamanlouve)


De: la-grande

Patricia Cornwell - La ville des frelons
(LGF - Livre de Poche, 1999, 443 pages)

Définitivement une auteure à découvrir. J'avais acheté ce livre lorsque je me suis abonnée à QL, j'ai payé 3$!!!

Elle a écrit plusieurs livres d'une série dont l'héroïne est une policière nommée Scarpetta mais celui-ci ne fait pas partie de cette série.

Une femme policière, haut gradé du service de police de Charlotte, se voit dans l'obligation de "traîner" avec elle un jeune journaliste qui joue au policier. On les suit à travers leurs enquêtes et on découvre le monde criminel d'une ville typiquement américaine. C'est pas mauvais du tout!

Ce qui m'a moins plu, les deux femmes policières, chef de police et son assistante qui participent à l'arrestation de voyous et qui sont sur le terrain... mettons que j'ai trouvé ça moins crédible.

Mais j'ai bien apprécié!

Note : 3.8/5
(Lagrande)


De: Polluxe

Patricia Cornwell - La griffe du Sud
(LGF - Livre de Poche, 2000)

Je suis loin d'avoir la passion pour Cornwell à la lumière de ce livre, mais ça vaut quand même le détour je lui trouve un je ne sais quoi qui fait qu'on accroche à ses personnages. Ils sont dépeint de façon assez parfaite, des gens nés pour un petit pain à ceux plus fortunés.

Le livre dégouline d'amertume, c'est palpable et c'est en soit une caractéristique très intéressante de ce livre. Je suis par contre un peu frustrée de l'histoire car je déteste tourner la dernière page et ne pas savoir pourquoi j'ai lu un livre tellement il ne m'a rien apporté.

Franchement ça vaut la peine de la lire au moins une fois ne serait-ce que pour l'évasion.

Dans le style d'écriture, vous pouvez la comparer un peu à Mary Higgins Clark l'intrigue en moins.

Note : 3/5
(Polluxe)


De: Nieves

Patricia Cornwell - Cadavre X
(LGF - Livre de Poche, 2001, 474 pages)

Un gros 4.5/5 pour ce livre mais je reste toujours sur ma faim avec ses fins de livres...

Kay Scarpetta se remet de son deuil doucement et est entraînée dans une nouvelle série de meurtres qui mettront sa carrière et celle de Marino en danger.

Vraiment un bon policier!

Note : 4.5/5
(Nieves)


De: Martinot Benjamin
Cadavre X : Je trouve que ce livre est très bien écrit et le suspense est au rendez-vous, impossible d'en décrocher.
Note : 5/5
avatar
Mousseline
Admin

Nombre de messages : 4359
Date d'inscription : 24/10/2008

https://sites.google.com/site/lauteursamericains/home

Revenir en haut Aller en bas

Re: Patricia CORNWELL (Etats-Unis)

Message  gallo le Dim 14 Déc - 10:03

De : nirvana1050 Envoyé : 17/01/2005 14:52

Patricia CORNWELL - Postmortem

Il y a déja un moment, j'ai lu un autre Cornwell mettant en scène Scarpetta (je ne me rappelle plus lequel) et là je me suis décidée à aborder le premier de la série. En fait j'ai été déçue, car je trouve que pris seul, ce roman a fort vieilli. Une intrigue simple, peu de rebondissements, l'évolution technologique a aussi fortement contribué à nous apporter depuis de nouvelles informations quant à la méthode des "profilers", alors qu'ici on n'en est qu'au balbutiements de la recherche par ADN.(Je le juge donc un peu injustement, j'en suis consciente, à l'époque, elle devait être précurseur du genre).

Le personnage de Kay n'est pas fortement dessiné... mais vu l'attachement qu'elle semble produire auprès de ses fans, je sais qu'elle évolue tout au long des différents romans, et pour les amateurs du genre,cela me semble intéressant de continuer la série.
Ma note: 2,5/5


De: Isabelle

Post mortem
C'est le premier livre de cet auteur que j'ai lu. J'ai remarqué ensuite que tous les autres avec le personnage de Kay Scarpetta se suivent et si on veut voir l'évolution du personnage, il faut les lire dans l'ordre sinon on ne comprend rien.

En bref, j'ai beaucoup aimé ce livre mais ce qui m'a un peu dérangée c'est que Kay soit elle-même victime du tueur sadique. Si vous avez l'occasion de lire le suivant : Mémoires mortes, eh bien vous verrez que là aussi, le méchant va venir jusque chez elle pour la tuer et ce n'est pas le seul, apparemment tous les tueurs qu'elle traque lui en veulent.

Sinon, c'est un bon livre qui se lit vachement bien et l'intrigue est excellente.

Note : 4/5
(Isabelle)


De : Muriel13B Envoyé : 16/02/2005 20:24
Patricia CORNWELL - Et il ne restera que poussière...

Lu en une journée, une nouvelle aventure de Kay, Marino et les autres.
Je ne m'en lasse pas et j'apprécie de les lire enfin dans l'ordre.
Un bon Cornwell : 4.5/5


De : Muriel13B Envoyé : 21/03/2005 18:23

Baton Rouge de Patricia Cornwell
(604 pages ) Le Livre de Poche

Ce livre est le 12ème volume des aventures mettant en scène Kay Scarpetta, médecin expert général de l'Etat de Virginie (USA).
Scarpetta a la quarantaine, divorcée, sans enfant. Elle est entouré de Lucy, sa nièce, et de Pete Marino, un flic plutôt ronchon, gros mangeur, gros buveur, qui l'aide dans ses enquêtes. Scarpetta vit pour et à travers son travail à la morgue et sur le terrain.

"Baton Rouge" a une particularité : c'est le premier volume qui n'est pas écrit à la première personne. Dans tous les autres romans, c'est Scarpetta qui tient la plume, on voit donc les choses de son point de vue à elle, alors que là, on est spectateur extérieur de tous les personnages, que ce soit Lucy, Marino, Scarpetta et les autres.

Autant les premiers volumes se détachent les uns des autres, dans le sens où un livre=une enquête et où la seule évolution qui perdure est celle des gentils (Lucy par exemple, qui a 10 ans dans Postmortem et quasiment 30 ans dans Baton Rouge), autant plus on avance dans le nombre de tomes, plus les enquêtes se retrouvent dans plusieurs livres : Baton Rouge parle du même meurtrier que Cadavre X et Dossier Benton, et apparemment ça risque de durer encore dans le prochain volume.
Dans Baton Rouge, quelqu’un (je ne dirai pas qui pour le suspens) manipule tout le monde, Scarpetta y compris, d’où la nécessité d’un récit vu de l’extérieur.

J’ai bien aimé ce roman malgré le changement de style d’écriture.

A NOTER :
Baton Rouge vient de sortir en livre de poche. Le prochain roman concernant Kay Scarpetta « Signe Suspect » sort le 1er avril prochain.

Mon avis : 4.5/5 pour Baton Rouge et 4/5 comme note globale pour les 11 premiers tomes qui sont à lire absolument dans l’ordre suivant:

Postmortem
Mémoires mortes
Et il ne restera que poussière…
Une peine d’exception
La Séquence des corps
Une mort sans nom
Morts en eaux troubles
Mordoc
Combustion
Cadavre X
Dossier Benton
Baton Rouge


De : Muriel13B Envoyé : 23/03/2005 06:06

La ville des frelons de Patricia Cornwell

Un roman policier qui ne fait pas partie de la série des Scarpetta. La collaboration difficile entre un jeune journaliste (Andy Brazil) et la chef de la police de Charlotte sur les traces d'un sérial killer.
L'intrigue est bien menée mais ce qui m'a surtout plu, c'est que le livre est rempli de petits personnages. Au début, on comprend pas trop pourquoi elle nous parle d'eux, et puis tout doucement ça se met en place. L'auteur met en scène le hasard et les aléas de la vie : il suffit qu'un tout petit événement arrive dans la vie de quelqu'un pour que ça influe énormément dans la vie d'un autre. Et ça, c'est un aspect qui m'a beaucoup plu. C'était jubilatoire.
Mon avis : 4/5


De : Muriel13B Envoyé : 08/04/2005 18:57

Signe Suspect de Patricia Cornwell

La suite des aventures de Scarpetta. Je ne parlerai pas de l'intrigue afin de préserver le suspens.
Le récit se fait, comme pour Baton Rouge, à la première personne.
Il faut dire que l'histoire s'intéresse autant si ce n'est même plus à Lucy, la nièce de Scarpetta, qu'à sa tante.
Je dois avouer que je suis resté sur ma faim, pour la première fois avec cet auteur. Un peu comme avec les Mary Higgins Clark où le schéma se répète sans cesse. J'ai retrouvé un peu de ce qui me plaisait à partir de la 300ème page environ..... J'en attendais aussi beaucoup, d'où ma déception....
Je pense que je lirais le prochain mais si c'est du même acabit, ce sera le dernier.
Mon avis : 3/5


De : Uproject Envoyé : 07/06/2005 17:42

Bon bien je viens de terminer postmortem, j'ai été satisfait, seulement...

3.5/5
La fin est pas terrible, j'aurais aimé que le tueur soit un personnage que l'on cotoie tout au long de l'histoire, toutefois, l'intrigue tien en haleine bien souvent... je suis peut-être un peu sévère avec mon 3.5, mais c'est que j'ai lus des romans policiers bien mieux, mais pour mon premier cornwell il me donne le gout d'en relire...


De : JoAnn_Kamar Envoyé : 24/07/2005 10:45
Je viens d'acheter La ville des frelons de Patricia Cornwell car je ne trouvais pas le premier mettant en scène Kay Scarpetta.
C'est bien Post Mortem?

J'ai commencé à lire La ville... hier à la plage. Je me souviens d'avoir vu un programme sur Patricia Cornwell, de ses recherches à la Ferme de Morts, où on laisse les morts se décomposer à l'air libre pour étudier la décomposition... j'ai toujuors été passionnée (peut-être le mot est trop fort) par la criminologie, et à un moment, je voulais en faire à la fac. Mais... ma meilleure amie aussi fait de la psychologie, mais en Afrique du Sud, et elle a pu faire de la criminologie. J'adore les séries comme "Les Experts: Las Vegas" (CSI), "New York Unité Spéciale" (Law & Order SVU) et autres. Par contre, je ne suis pas trop littérature policière, je ne sais pas pourquoi. Je lis quelques Agatha Christie, mais ça ne me donne pas autant envie que voir des détails scabreux à la télé.
Ma mère se demande encore et toujours comment j'arrive à voir des opérations à la télé, même pour les infos. Ça ne me choque pas, ça m'intéresse... mais je crois que lire et devoir imaginer est encore pmus dur que regarder directement l'opération ou l'autopsie...
J'ai des pensées de perverse, je suis désolée! Et pourtant, j'aime les belles histoires romantiques avec des happy endings aussi... Comme quoi...

Bon dimanche!!
Jo Ann


De : fantasia48 Envoyé : 25/07/2005 15:46
J'adore Patricia Cornwell. Je viens de terminer Signe Suspect et je l'ai trouvé formidable comme tous les autres livres que j'ai lu d'elle. Malheureusement, je ne les possède pas tous, mais je ne désespère pas. Et je vais pouvoir les lire dans l'ordre chronologique avant sa prochaine parution


De : Thomthom1293 Envoyé : 31/07/2005 16:02

Bon, la question a été posée il y a quelques temps déjà, mais je n'étais pas encore participant donc je réponds quand je peux...

Moi, je l'ai lu, le rapport sur Jack l'Eventreur. Une lecture palpitante qui m'a fait frémir durant toute une nuit. C'est bien simple, une fois qu'on a commencé impossible de le lâcher.
La première partie est passionnante, la seconde relève plus de l'hypothèse. Pour le reste, en lisant Cornwell, on a la conviction totale que le peintre Sickert était bien l'Eventreur. Mais pour avoir lu d'autres ouvrages de ce type sur le même sujet, cette un sensation que j'ai déjà ressenti. Je ne serais pas surpris que d'ici quelques années pullulent les contre-enquêtes expliquant par A plus B pourquoi les théories de Patricia Cornwell sont fausses...et j'ai bien peur également qu'on ne puisse jamais démontrer à 100 % l'identité du tueur, dans la mesure où la technologie medico-légale progresse parallèlement à la désagrégation des preuves (comment pourrait-il en être autrement).

Je me range donc à l'opinion de Patricia Cornwell, la plus convaincante à ce jour...jusqu'à la prochaine !


De : louveloba Envoyé : 04/08/2005 23:04

Signe Suspect

Comme Muriel, je m'abstiendrai d'en faire un résumé, sinon pour dire que l'intrigue est centrée sur le personnage de Lucy.
Je n'apprécie pas du tout la tendance à tout centrer sur le héros/l'héroïne, de façon nettement manichéenne en plus: les gentils héros sont beaux, intelligents et millionnaires, le méchant est moche, détraqué et pauvre; je trouvais déjà limite l'obsession de Patricia Cornwell à décrire le vilain "loup-garou" des ouvrages précédents (impossible de me rappeler les titres ).
A l'exception de quelques pages, je me suis presque ennuyée, et les descriptions du luxueux mode de vie des protagonistes sont inutiles et même irritantes... Une intrigue inexistante, pas un soupçon de suspense, pas une touche d'humour, aucune émotion, et les relations entre les personnages restent très superficielles...
C'est une ex-inconditionnelle de Patricia Cornwell qui écrit ça !

Ma note: 1,5/5

Loba
avatar
gallo

Nombre de messages : 2598
Location : Pays-Bas
Date d'inscription : 29/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Patricia CORNWELL (Etats-Unis)

Message  gallo le Dim 14 Déc - 10:03



De : JoAnn_Kamar Envoyé : 26/08/2005 02:09

Patricia Cornwell - La ville des frelons

Je connaissais Patricia Cornwell de réputation. Je voulais en savoir plus. Alors j'ai décidé acheter un de ses livres. C'est vrai que Relay est bien pratique dans les gares, mais pas exhaustif. Alors je n'ai pas trouvé le premier avec Scarpetta... Mais, pour ne pas partir les mains vides, j'ai "découvert" le premier avec Judy Hammer et Virginia West... et Andy Brazil: La ville des frelons.

L'action se passe à Charlotte, en Caroline du Nord. Une ville où officiellement, 105% des cas judiciaires sont résolus! Ce qui est loin d'être la réalité. Si la police de Charlotte, avec son emblème de nid de frelons arrive à classer (résoudre) 75% d'entre eux, c'est déjà bien.
Dans une ville où réigne la prostitution (maq inclus), les apparences, la vengeance oeil pour oeil, alcooliques, obsédés sexuels..., il y a encore des êtres candides, comme Andy Brazil.
C'est un jeune Apollon que la vie n'a pas épargné, avec un père policier qu'il n'a pas connu mort en "mission" lorsqu'il était enfant, une mère alcoolique, qui se liait d'amitié avec les employés de l'université. Il est si beau, si séduisant, que soit on le prend pour un homosexuel, soit on le harcèle, que ce soit par téléphone ou au bureau... Brillant élève et brillant joueur de tennis, il a réussi ses études avec brio et travaille pour le journal Charlotte Observer. MAIS il est aussi auxiliaire de police.
Alors, pour qu'un journaliste puisse "infiltrer" dans le quotidien des policiers, rien de mieux que Brazil, que Judy Hammer, "grande patronne responsable de l'ordre et de la sécurité" fait Virginia West, l'Amazone chef de police, patrouiller avec le jeune homme.
La ville a été frappée par une série d'assassinats d'hommes d'affaires de passage eà Charlotte, à qui les parties génitales étaient taggées d'un "sablier" orange. On appelle le tueur "La veuve Noire"...

Sincèrement, j'ai eu du mal à raccrocher au début. Quand j'ai finalement réussi à m'y pencher, j'ai eu du plaisir à le lire, même si je suis un petit peu déçue.
D'accord, Cornwell connait bien son sujet. La description des armes est fascinante, MAIS elle est de trop (je crois). C'est bien d'avoir des armes comme des bazookas, avec vision laser et des balles en grain de x millimètres (par exemple pour Bubba) pour finir par utiliser une batte de baseball.
J'ai un peu mélangé les pinceaux au début avec les noms, miais ça m'est vite rentré.
Si elle décrivait des choses pas vraiment jolies, ce qui m'a le plus choqué, c'est les détails de Seth à l'hôpital! Mais bref. Ne cassons pas le plaisir des futurs lecteurs.
Dommage qu'on ne sache pas vraiment les raisons de la Veuve Noire. Et Niles est un chat hors pair. Il devrait travailler pour le FBI tant il perçoit les signes!
Et la fin... elle me semble bâclée au maximum. Du genre, on a le pain dans le four, il va brûler. Il manque au moins tout un chapitre à la fin! Mais en quelques paragraphes, c'est terminé!
Et pour les deux zigotos, Cornwell nous laisse trois points de suspension (les trois dernières lignes). Du genre, "et maintenant, ils font quoi????"...
Je me demande...

Mais, 3/5...
Jo Ann


De : van1709 Envoyé : 29/06/2006 17:31
Signé suspect

Dans ce livre on retrouve le médecin légiste Kay Scarpetta, et tous les protagonistes. Au début, c'est avec plaisir que je me suis à nouveau plongée dans cette enquête, mais il n'y a plus vraiment d'effet de surprise. Dès le début, on sait ce qu'il en est vraiment, on se doute de ce qui va se passer. Ca se lit très bien, mais il n'y a plus de surprises et je commence à décrocher. Les enquêtes finissent par être similaires, c'est dommage, je ne continue la série que pour savoir ce qu'il va arriver aux personnages mais si ça continue comme ça, j'abandonnerai vite.

Note: 3/5

Sans raison

Même commentaire que pour le précédent. L'histoire commence à bouger un tout petit peu, mais alors vraiment un tout petit peu. Mais c'est quand même trop tard pour moi, j'ai commencé à perdre tout intérêt pour cette série que je suivais avidemment. Je mets la même note.


De : zeta-b Envoyé : 2008-03-26 05:14

Sans Raison

J’ai beaucoup aimé les enquêtes du docteur Kay Scarpetta. Jusqu’à Baton Rouge, ces histoires m’ont passionnée. Depuis je dois dire que je ne reconnais plus rien. L’écriture a changé, elle est devenue lourde et alambiquée. Les personnages ont tant évolué que l’on ne retrouve plus leurs caractères, leurs motivations, ce qui les rendait originaux et sympathiques. Je n’apprécie plus trop. Patricia Cornwell fait paraître deux livres par an ! Quel exploit en songeant aux recherches qu’elle doit faire pour ses intrigues. De là à penser qu’elle délègue… A tort ou a raison c’est mon sentiment. Pour Scarpetta j’aimerai bien qu’elle reprenne les commandes, sinon j’abandonne

2/5


De : Garanemsa Envoyé : 2008-06-23 15:40

LA SEQUENCE DES CORPS- Patricia Cornwell

Second policier du week-end, cela m’était nécessaire.
Je croyais les avoir tous lus de cet auteur, je me trompais, il en restait encore un.
Comme d’habitude, elle travaille aussi avec ses policiers Marino et Wesley.

Ici une gamine de 11 ans est retrouvée après plusieurs jours de disparition assassinée et mutilée.
L’affaire se complique lorsque le policier local est retrouvé mort à son tour, victime d’une mise en scène érotique des plus singulières.
La narratrice, le dr Scarpetta, va comme d’habitude résoudre l’énigme.
Là aussi comme pour Martha Grimes, Elisabeth George, Agatha Christie, May Higgins Clark, c’est le genre de livre que l’on commence et que l’on fini d’un coup.

Alors un bon 4/5 aussi.



De : Garanemsa Envoyé : 2008-10-25 09:20

SANS RAISON - Patricia Cornwell

Une enquête comme d’hab de Kay Scarpetta

La voilà promue consultante à l’académie nationale des sciences légales de Floride, elle est directement plongée dans une affaire de meurtres où les indices matériels divergent mais semblent confirmer l’hypothèse d’un tueur agissant sans mobile.

Parallèlement, elle enquête sur la disparition étrange, dans un quartier en apparence tranquille, de quatre personnes.
Marino, son officier, lui, découvre dans une maison voisine, le corps martyrisé d’une femme.
Pour élucider ces affaires, elle dispose des seules informations que lui fournit un psychopathe : pour l’aide ou pour brouiller les pistes.

Bof
A lire aussi en vacances car si on mets ses livres bout à bout, c’est un peu comme les séries télé
Certes c’est bien tourné, belle écriture
Mais dans celui-ci particulièrement, l’horreur et la cruauté sont au rendez-vous, brrrrrr

J’aime mieux la littérature policière anglaise, elle est plus subtile et plus fine et généralement n’étale pas les horreurs d’un psychopathe dans tous les détails sordides et morbides

Alors 2.5/5
avatar
gallo

Nombre de messages : 2598
Location : Pays-Bas
Date d'inscription : 29/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Patricia CORNWELL (Etats-Unis)

Message  Van le Dim 3 Mai - 15:44

Registre des morts


La suite des « aventures » de Kay Scarpetta, médecin légiste. Elle a quitté la Virginie pour la Caroline. Lucy et Marino l’ont suivi, ainsi que Rose. Benton vit toujours à New York, mais cela ne l’empêche pas de sortir avec lui. Un tueur en série sévit de nouveau.

La tournure des évènements ne me plaît pas du tout. Marino a changé, c’est la déchéance. C’est l’un des personnages que j’aimais le plus et son sort m’attriste et me fait regretter les débuts de la série. L’histoire en elle-même ne m’a pas intéressée. J’ai survolé le livre plus que je ne l’ai lu, histoire de voir ce qui arrive aux personnages et comment ils évoluent. Mais la série traîne en longueur, les enquêtes sont moins intéressantes, impression de déjà vu à chaque fois ou lassitude tout simplement. C’est bien dommage parce qu’au tout début de la série j’étais quand même bien enthousiaste.

Note : 2/5
avatar
Van

Nombre de messages : 423
Age : 33
Location : Val de Marne - France
Date d'inscription : 03/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Patricia CORNWELL (Etats-Unis)

Message  Philcabzi le Dim 3 Mai - 22:03

Régistre des morts
Ed. Flammarion Québec, 2008, c2007, 468 pages, ISBN 978-2-89077-336-3
Titre original : Book of the dead (traduit de l'américain par Andrea H. Japp)

Ma note : 1/5 Mad

Résumé:
Kay, Marino, Lucy et Rose se sont maintenant installés à Charleston en Caroline du Sud et travaillent en tant qu'experts privés. Ils seront impliqués dans la poursuite d'un tueur en série sévissant en Italie et au États-Unis.

Mon avis:
Ce tome-là était mon dernier Patricia Cornwell! Je vais vous parler des points qui ont fait de cette lecture une déception majeure.
  • Tout d'abord, l'écriture est vraiment ordinaire, mais aussi souvent dérangeante. Je m'explique. J'ai eut l'impression, très souvent, de lire du théâtre ou un synopsis de film. Chaque scène est indépendante et l'auteur nous mets en contexte en quelques mots (exemple: Dans le laboratoire de photographie, tôt le lendemain matin. Mercredi.).
  • J'aime bien lire un roman policier où l'enquêteur/policier/expert a un passé, une vie. J'aime qu'on me parle de ce personnages et de ceux qui l'entourent. Mais ici cette dimension prend toute la place, trop de place. On en vient à oublier l'enquête, qui en soi n'est pas inintéressante (d'où le 1 point), mais quand on n'en parle pas pendant des dizaines de pages, il est difficile de faire le focus.
  • J'ai eut l'impression, lors de chacune de leurs rencontres, que les personnages vivaient chacun dans des mondes parallèles. Chaque dialogues étaient en fait des monologues simultanés! Un personnage parle d'un sujet X mais le deuxième personnage parle d'un sujet Y. Et ce tout le temps!!
  • Chacun des personnages sont maintenant devenu des caricatures et l'histoire devient de plus en plus un genre de soap américain. Je n'embarque plus quand 2 personnages ont des tumeurs, 1 personnage va bientôt mourir mais rencontre l'homme de sa vie (qui lui-même a un lien avec l'histoire), qu'il y a des fiançailles, qu'un personnage tente d'en violer un autre, etc. Vous voyez le genre!

Enfin, je dirais que si vous aimez ce genre de roman policier, vous pouvez lire des Patricia Corwell mais arrêtez avant Baton Rouge sinon vous risquez d'être franchement déçu.

_________________
Philcabzi
Ainsi qu'une journée bien remplie donne un doux dormir, ainsi une vie bien employée donne un doux mourir. Leonardo da Vinci

Ma PAL: 64 livres
Lecture du moment: Les âmes perdues de Dutch Island de John Connolly
avatar
Philcabzi
Admin

Nombre de messages : 2995
Age : 41
Location : Québec/Canada
Date d'inscription : 25/10/2008

http://latetedanslechaudron.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Patricia CORNWELL (Etats-Unis)

Message  Bernard le Lun 21 Déc - 18:32

Entièrement d'accord avec Philcabzi. Je laisse tomber ce livre. A mon avis ce n'est plus Cornwell qui écrit ! Evitez ce livre !

B
avatar
Bernard

Nombre de messages : 3540
Age : 72
Location : 94160 Saint-Mandé
Date d'inscription : 28/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Patricia CORNWELL (Etats-Unis)

Message  Nathalire le Dim 31 Juil - 9:33

Bon moi j'en suis seulement à la lecture de mon 1er Patricia Cornwell, le premier de la série Scarpetta: Postmortem

Mieux vaut tard que jamais! On m'a tellement dit que c'était génial que je m'y suis mise et franchement j'ai bien aimé.
Vu que cette auteur est connue comme le loup blanc, je vais écourter ma critique mais je donne quand même mon avis:
Note: 4/5 - J'ai trouvé ce roman policier très léger à lire et j'ai eu l'agréable impression d'être transportée dans un épisodes des experts, et j'adore les experts! Les personnages sont de bons caractères bien affirmés, l'intrigue est prenante et j'ai vraiment douté (comme eux) de l'innocence du policier voire de l'assistant du Dr.Scarpetta. Vraiment chouette et j'en lirai d'autres avec plaisir.
avatar
Nathalire

Nombre de messages : 1058
Age : 36
Location : Pully (Suisse)
Date d'inscription : 22/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Patricia CORNWELL (Etats-Unis)

Message  lalyre le Jeu 27 Mar - 17:29

Trainée de poudre           
Patricia Cornwell      
Editions deux terres 26 mars 2014              
 478 pages

Quatrième de couverture
A la suite d’une enquête sur une tuerie de masse, Kay Scarpetta reçoit un appel des plus troublants. Le corps d’une jeune femme a été découvert sur le campus du Massachusetts Institute of Technology, à Boston. La victime, jeune et riche diplômée du MIT, est morte moins de deux semaines avant son procès contre la très confidentielle société fiduciaire Double S. Son corps est positionné de manière particulière et recouvert d’un résidu fluorescent de couleur rouge sang, vert émeraude et bleu saphir. Ces deux indices semblent lier l’affaire à une série d’homicides sur lesquels travaille Benton, agent du FBI et mari de Kay. Le docteur Scarpetta découvre un univers sordide de corruption et de meurtre. Avec comme seul fil conducteur pour traquer le meurtrier, quelques traînées de poudre.

Mon avis

Dans cette enquête, Kaite Scarpetta paraît au mieux de sa forme et nous raconte ses nouvelles péripéties avec autour d’elle, sa nièce Lucy  et son ancien collègue Pete Marino. Je ne peux dire beaucoup sur ce roman policier, sinon que cette fois encore Patricia Cornwell nous concocte des surprises de taille et d’intenses frissons. Ce que l’on sait c’est qu’elle évolue comme toujours dans un univers sordide, des femmes retrouvées sans vie et sans aucune blessure visible, prouvant qu’elles ont été assassinées, prise par l’histoire,  souvent je me posais la question, comment quelqu’un peut-il faire ça ? D’ailleurs d’autres corps ont été découverts dans des parcs, la mère d’un jeune garçon retrouvée morte dans sa baignoire, on apprend que cette dernière abusait de lui depuis l’âge de six ans. Ce roman est un peu comme une charade, on se rend compte que nos héros cherche à comprendre comment le tueur contrôle ses victimes. Un très bon policier, des thèmes tels que corruption, inceste, pédophilie et meurtres paraissent se relier pour arriver au dénouement surprenant.  4,5/5
avatar
lalyre

Nombre de messages : 4137
Age : 85
Location : Belgique
Date d'inscription : 01/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Patricia CORNWELL (Etats-Unis)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum