Armel JOB (Belgique)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Armel JOB (Belgique)

Message  Lacazavent le Ven 14 Nov 2008 - 13:08

De : lalyre7032 Envoyé : 10/04/2005 19:07
Armel Job - Helena Vannek

Helena raconte sa vie dans la campagne flamande juste après la mort de sa mère,elle vit avec son petit frère en pleine détresse ,sa soeur et son père
enfermé sur sa douleur.Un jour son père ramène un jeune étranger Guido,
toute la famille le prend en grande affection,mais voila Helena amoureuse de ce beau et étrange garçon, ce qui va bouleverser sa vie car il repousse cet amour,
y aurait-il un secret qui soit à l'origine de cet amour contrarié??
Nous l'apprendrons au fil de notre lecture!!!!!
Patience donc!!!!!
Un très beau roman ou je n'ai pu dicerner si c'était pur roman ou biographie!!!
4/5
Lalyre



De : Claarabel Envoyé : 18/04/2005 13:31
Armel JOB - Les fausses innocences
212 pages, robert laffont

Dans cette partie de la Belgique, qui n'appartient à "personne", qui fut le théâtre de déchirements, d'annexions forcées entre l'Allemagne et la Belgique, l'atmosphère demeure lourde, pesante et âpre. Au village de Niederfeld, Roger Muller, le bourgmestre, recueille le témoignage éploré de Mathilda Stembert, épouse du docteur. Ce dernier est déclaré mort, d'un accident de voiture, en Allemagne de l'Est. Toutefois, Roger avait surpris, la veille au soir, ledit Docteur Stembert, en panne de voiture, égaré en pleine forêt, avant d'être secouru, à contre-coeur, par Roger qui l'a déposé chez lui, devant la grille de leur villa. Mais ça, Roger ne peut l'avouer. Au contraire, il devine que Mathilda est en train de mentir. La veille, le docteur lui confiait qu'il venait de se disputer violemment avec son épouse car il lui annonçait qu'il la quittait, pour une autre.

Couvrir les mensonges de Mathilda, préserver un secret qu'il croit être le seul à détenir peu à peu les morceaux du puzzle, ainsi Roger s'embarque vers une complicité de crime, uniquement parce qu'il reste éperdument amoureux de Mathilda, depuis sa toute jeune adolescence, avant qu'il ne parte sur les fronts de l'est et rentre en apprenant le mariage de celle-ci avec le docteur.

"Les fausses innocences" indique implicitement l'anachronisme ambiant du roman : n'est pas coupable celui ou celle qu'on pense ! Loin de là. Le roman s'enfonce vers une noirceur, une âpreté très palpable, que les caractères des principaux acteurs de ce drame accentuent. On se croirait presque dans du Simenon, une atmosphère confinée, un vase clos, des ressentiments, des secrets, des mentalités cloisonnées, bref... l'auteur dresse au scalpel un roman noir, glaçant et vif comme un coup de vent par un soir de tempête. Cela nous embarque de sitôt, la plume est subtile et grinçante. Un très bon roman !
4/5



De : lalyre7032 Envoyé : 09/05/2005 17:37
Armel Job - Le conseiller du roi

Printemps 1950,en belgique,on est au bord de la guerre civile,dans les rues des villes wallonnes des gens insultent le roi Léopold qui a eu l'audace d'épouser une
roturière promue princesse de Rèthy.Au fond des Ardennes Henri Gansberg Van der Noot conseiller du roi négocie et s'amuse à chasser.Et voila qu'il séduit
Aline la fille du garde-chasse et quelques semaines plus tard apprenant qu'elle est enceinte,il l'heberge dans sa résidence secondaire mais cela ne semble pas plaire à tout le monde et bientôt des injures s'étalent sur les murs de la résidence.Une nuit le conseiller poursuit l'insulteur et le tue accidentellement.
Le conseiller est un homme honnête que doit-il faire??Lui veut se dénoncer mais
son entourage l'en dissuade,inutile scandale lui dit-on!!Ensuite voila que son refus de participer à un complot pour aider le roi devient pour lui une source d'angoisse supplémentaire.Pauvre homme qui ne sait plus ou donner de la tête...
Voila je n'en dis pas plus mais j'ai aimé tous les personnages qui gravitent autour du conseiller,du plus humble au plus grand constituent ce roman drôle et coloré.
Pour ce qui est de la toile de fond historique(que j'ai vécue de près) hé oui j'avais 18 ans à l'époque!!!c'est tout simplement le décor du roman car le conseiller et les autres personnages sont imaginaires et c'est avec eux l'auteur a
tissé cette histoire insolite.
C'est un auteur belge que j'aime beaucoup,je ne suis pas chauvin mais je note.

4,7/5
Lalyre

PS:Je ne considère pas ce livre comme étant historique puisque l'auteur est né en 1948



De : lalyre7032 Envoyé : 24/08/2005 16:59
Armel Job - Les fausses innocences


Cette fois l’auteur nous emmène dans un petit village des cantons de l’Est.
Nous sommes en 1962 lorsque Roger Muller,bourgmestre de ce petit village,
rentrant en pleine nuit d’une visite galante,rencontre André Stembert,docteur
de la commune,qui effondré lui dit qu’il vient d’avoir un accident de voiture en
allant rejoindre sa maîtresse en Allemagne de l’Est car avoue t-il à Roger il vient
de quitter sa femme Mathilda.
Roger qui a toujours été amoureux d’elle est furieux et oblige André à rentrer chez
lui.Le lendemain Mathilda vient déclarer le décès de André ,car dit-elle il a eu un
accident en Allemagne.Roger convaincu qu’elle l’a assassiné à cause de son infidèlité
va tout faire pour que la jeune femme échappe à la justice.Et Roger de s’enfermer dans
une situation de plus en plus dangereuse pour gagner l’amour de Mathilde.
Et c’est à partir de cette mort mystèrieuse que l’auteur va nous tricoter une intrigue riche
en suspense en nous entraînant dans les méandres d’une comédie dramatique et insolite.

J’ai beaucoup aimé ce roman et je rends grâce à l’imagination de l’auteur qui à chacun de
ces romans me transporte dans un autre monde pourtant si proche de nous.

4,7/5

Lalyre
avatar
Lacazavent
Admin

Nombre de messages : 5582
Age : 31
Location : France
Date d'inscription : 25/10/2008

http://quandlappetitvatoutva.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Armel JOB (Belgique)

Message  lalyre le Dim 1 Nov 2009 - 12:08



Tu ne jugeras point

Armel Job

Robert Laffont 2009

285 P.

Dans un petit village de Belgique ,région de Liège,Denise ,mère de quatre enfants ,laisse son bébé dans la poussette devant le magasin ou elle va acheter des mouchoirs ,cela ne va prendre que quelques instants .Mais lorsqu'elle sort ,son enfant n'est plus là,la poussette est vide .Comme on peut l'imaginer ,c'est la panique ,le juge Conrad est très vite sur place ,personne n'a vu l'enfant ,on a bien aperçu la mère avec la poussette mais rien de plus ,alors le juge commence les interrogatoires par la mère ,qui est une personne honnête ,épouse d'un ouvrier ,elle s'occupe très bien de ses enfants ,les personnes interrogées sont toutes unanimes pour dire que c'est une brave femme.Mais il y a le fleuve et un témoin a quand même vu Denise qui s'y dirigeait avec un paquet emballé dans une couverture ,mais la minutie du récit de Denise laisse le juge perplexe car il ne peut imaginer que cette femme aie tué son enfant .Le père est mis hors cause mais il a un frère,garagiste ,un personnage un peu trouble,qui peut-être aurait pu......On ne sait ,cette disparition reste un mystère jusqu'au moment ou un promeneur découvre le paquet dans la couverture qui flotte au bord de l'eau,c'est effectivement le bébé .A partir de la ,tout va aller très vite et comme toujours ,l'auteur nous réserve la grosse surprise que jamais on n'aurait pu deviner avant les dernières pages...

Un roman facile à lire ,mais je n'ai pas aimé les passages ou le nom de Dutroux apparaît ,je n'ai pas trouvé la necessité de ce nom que chacun connaît ,cela m'a choquée .Je n'ai pas trop aimé non plus la reconstitution du crime ,j'ai trouvé cela un peu exagéré mais cela n'est que mon avis,ce qui fait baissé ma note à 3,5/5
avatar
lalyre

Nombre de messages : 4193
Age : 85
Location : Belgique
Date d'inscription : 01/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Armel JOB (Belgique)

Message  odilette84 le Dim 1 Nov 2009 - 14:05

tu parais bien intéressée par cet auteur de ton pays Lalyre, je note son nom et au détour d'une librairie ou d'une bibli ou de pochetroc, je chercherai un de ces titres .

_________________
résister c'est exister

avatar
odilette84

Nombre de messages : 2261
Age : 52
Location : Provence
Date d'inscription : 28/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Armel JOB (Belgique)

Message  lalyre le Dim 1 Nov 2009 - 17:57

Odilette84 a écrit:tu parais bien intéressée par cet auteur de ton pays Lalyre, je note son nom et au détour d'une librairie ou d'une bibli ou de pochetroc, je chercherai un de ces titres .
Oui en général ,j'aime ce qu'il écrit mais je suis pas chauvin hihi !!!!
avatar
lalyre

Nombre de messages : 4193
Age : 85
Location : Belgique
Date d'inscription : 01/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Armel JOB (Belgique)

Message  Isaby le Mar 17 Jan 2012 - 0:44

.
Le commandant Bill
Édition Myjade (2008), 190 pages
4/5


Le commandant Bill est un court roman que j'ai commencé dans le cadre d'une participation au thème littéraire de la Guerre du club des rats. L'histoire se déroule en Ardenne en 1940. Les habitants du petit village de Boisferté se sont réfugiés dans une forêt à proximité du village, dans la crainte de l’invasion des troupes allemandes. Le matin du deuxième jour, un avion allemand tombe à proximité du campement. Ils portent secours au militaire Allemand, mais viennent de faire du même coup un encombrant prisonnier de guerre...

Le commandant Bill, est un court roman que j'ai bien aimé lire. L'écriture et l'histoire sont simples. Bien qu'on y raconte une histoire de guerre, elle n'est pas très violente ou sanglante. C'est en fait une tranche de l'histoire des habitants d'un village; Un récit à mi-chemin entre le fait vécu et la légende

_________________
sunny
avatar
Isaby

Nombre de messages : 1855
Age : 43
Location : Québec, Canada
Date d'inscription : 11/08/2009

http://lavoixauchapitre.eklablog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Armel JOB (Belgique)

Message  Shan_Ze le Lun 30 Jan 2012 - 20:50

Tu ne jugeras point d'Armel Job
(Robert Laffont, 288 pages)



Madame Desantis laisse sa poussette et son enfant devant le magasin juste le temps de faire des achats mais quand elle sort, elle trouve la poussette vide ! L'enquête commence et très vite les soupçons se portent sur cette mère de quatre enfants... et si c'était elle la coupable ?

L'idée est intéressante mais l'écriture m'a moins plu, comme Lalyre, je ne voyais pas la nécessaire de parler de pédophilie (on parle bien d'un bébé ?), les digressions sur la mère du juge ou la vie de célibat d'untel m'ont carrément agacées. En plus, juste quand on attend une évolution dans l'affaire. J'ai cru trouver le fin mot de l'histoire mais le dernier chapitre, même si je ne l'ai pas trouvé finement amené, m'a bien surprise !

Note : 3/5
avatar
Shan_Ze
Admin

Nombre de messages : 7408
Age : 34
Location : Lyon/France
Date d'inscription : 26/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Armel JOB (Belgique)

Message  lalyre le Dim 15 Avr 2012 - 8:51

Les eaux amères
Armel Job
Robert Laffont 2011
276 pages

Quatrième de couverture
Le 4 août est un triste jour dans la vie d'Abraham Steinberg; celui d'un anniversaire dont il appréhende chaque fois le retour.
Une image vieille d'un quart de siècle le hante : son père, sa mère, sa petite soeur et lui-même réunis pour la dernière fois. Seul rescapé de la déportation, il n'est jamais parvenu à vivre en paix avec ses fantômes. Or cette année, les angoisses du très estimé Bram, comme tout le monde le nomme en ville, sont encore avivées par une mystérieuse lettre anonyme. Se pourrait-il que la belle Esther, la mère de ses enfants, son épouse adorée, le trompe ? Bien que fâché avec Dieu, Bram décide de rendre visite au rabbin.
D'après le religieux, seule la cérémonie des eaux amères, au terme de laquelle la femme adultère verra son ventre enfler et ses flancs se dessécher, pourra soulager sa conscience...
Petit résumé
Ce roman est charmant par les portraits des gens du terroir de la Belgique francophone de la fin des années soixante. C’est surtout le couple Steinberg Abraham et Esther gérant une quincaillerie qui attire l’attention de la petite ville, et lorsqu’un dimanche, ils ne font pas leur promenade dominicale, des questions se posent car personne ne sait qu’Abraham a reçu une lettre lui faisant penser que sa femme lui est infidèle…
Mon avis
Un petit roman attachant qui repose sur un soupçon insupportable et pose une interrogation sur le bonheur et le malheur, le bien et le mal. La passion, la colère, la jalousie et le désespoir d’Abraham jalonnent les pages du livre. Mais peut-être qu’un jour il comprendra et sera apaisé. Un roman facile à lire que j’ai moyennement apprécié….4/5
avatar
lalyre

Nombre de messages : 4193
Age : 85
Location : Belgique
Date d'inscription : 01/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Armel JOB (Belgique)

Message  Réaliste-romantique le Sam 11 Juin 2016 - 20:57

Et je serai toujours avec toi

Belgique, 1995, un exilé Croate en panne mécanique se présente chez Térésa, quarantenaire très séduisante, veuve depuis un ans, mère de deux garçons dans la vingtaine. Branko s’incrustera rapidement dans la vie de cette famille. Le garçon qui a reprit la brasserie paternelle l’accueil bien, mais pas son frère, étudiant à Bruxelles. Un crime perturbera toutefois la petite commune et un étranger est toujours un parfait suspect…surtout s’il vient d’un pays en guerre.
 
J’ai beaucoup aimé les cent premières pages alors que l’auteur établit l’atmosphère lourde de cette famille et raconte comment le père a rencontré sa femme, une polonaise fuyant le régime communiste, via une marieuse. Mais à partir de la page 100, le livre devient un roman policier, il faut trouver qui a tué la cantinière un peu délurée de l’exploitation de sapin. De plus, Térésa voyait un signe de son ex-époux dans le survenant, mais l’histoire n’est pas aussi nette. À ce moment, l’auteur a perdu mon attention. Et les deux enquêtes, sur le meurtrier et le passé de Branko, durent pendant 150 pages. Selon moi, amateur d’ambiance mais non de polar ni de roman policier, la deuxième partie est trop longue.

2,5/5

RR

_________________
Lectures en cours : 2312 (Kim Stanley Robinson), Ennemonde (Jean Giono), Les émigrés (W.G. Sebald), La guerre des clans (Erin Hunter)
Commentaire en attente :
avatar
Réaliste-romantique

Nombre de messages : 1929
Age : 41
Location : Outaouais, Québec
Date d'inscription : 30/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Armel JOB (Belgique)

Message  lalyre le Sam 8 Avr 2017 - 11:52

Job Armel      
  En son absence  
   Robert Laffont février 2017      
ISBN 978 2 221 19830 8      
310 pages

Quatrième de couverture
Mars 2005. Il fait très beau ce matin-là dans le petit village de Montange, au coeur des Ardennes belges. Comme un air de printemps en avance. Bénédicte, quinze ans, revient même sur ses pas pour changer sa doudoune d'hiver contre une veste légère. Un jour plus froid, sans doute aurait-elle marché plus vite pour aller attraper le bus qui, chaque matin, la conduit au lycée dans la ville voisine. Là, non, elle s'attarde, prend le chemin des écoliers...

 Bénédicte ne montera jamais dans le bus. Où est-elle passée ? Que lui est-il arrivé ?

 Commencent quatre jours d'une insupportable angoisse.

 En son absence, le paisible univers du village s'eff ondre. Les parents s'accablent de reproches, les soupçons volent de maison en maison, on ment, on dissimule. Depuis si longtemps, il ne se passait rien à Montange. Le malheur attise les passions les plus nobles, mais aussi les plus basses.

Mon avis

Suspicion, rancœur, divorce, traumatismes de l’enfance, relation de couple et la difficulté d’être parents tels sont les thèmes abordés dans ce roman. Ce sont quatre jours d’incertitude que chacun va vivre comme il peut mais c’est dans de tels moments que l’on décèle les jalousies et les mensonges dans les rumeurs du village pour dénoncer un bouc émissaire. La mère de la jeune Bénédicte doit supporter les visites de gens soi-disant compatissants, la troublant par des commentaires sur sa fille, faisant naître une angoisse encore plus forte. Et nous lecteurs, nous suivons  cette insupportable attente des proches avec leurs pensées les plus intimes,  bien qu’avançant dans notre lecture l’on en sache un peu plus sans deviner le sort de la jeune adolescente. Armel Job a très bien su créer de la tension, cependant qu’est devenue Bénédicte ? Et que faut-il penser de Walter qui l’a embarquée dans sa voiture pour lui éviter le long chemin à faire ? Que penser de la vieille mégère qui crache son venin à qui veut l’entendre ? Et nous lecteurs que faut-il penser de cette histoire qui remue tout un village ? Personnellement je pense que c’est un bon thriller sans aucune violence comme toujours dans les écrits d’Armel Job que j’apprécie…4,5/5
avatar
lalyre

Nombre de messages : 4193
Age : 85
Location : Belgique
Date d'inscription : 01/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Armel JOB (Belgique)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum