Marie KAHLE (Allemagne)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Marie KAHLE (Allemagne)

Message  gallo le Ven 14 Nov 2008 - 12:04

De : Claarabel (Message d'origine) Envoyé : 05/05/2004 16:00
Tous les Allemands n'ont pas un coeur de pierre - de Marie Khale

La note: (4 / 5)

Qu'auriez-vous fait ?
Originalement, le texte de l'allemande Marie Kahle s'intitule "What would you have done?" et raconte dans quel misérable et pitoyable contexte cette femme et sa famille se sont vus fuir leur patrie, après avoir été mis au ban de la société, montré du doigt et persécuté pernicieusement...
Tout commence en novembre 1938. A Bonn, les synagogues brûlent, les magasins juifs sont saccagés. Marie Khale et ses fils volent au secours de leurs voisins et amis juifs. "Un geste qui paraît normal à cette famille profondément chrétienne." Hélas un soir un policier allemand les contrôle alors qu'elle rend visite à une commerçante juive dont la boutique a été mis sens dessus dessous. Son nom sera rapidement cité dans les journaux locaux, la famille est qualifiée de "traitres à la nation allemande Aryenne". Marie Khale et sa famille agissent contre la population allemande en cultivant de pareilles affinités. La politique nazie sévit, la Gestapo intervient. Leur but: "nous imposons à ceux que nous voulons punir une forte pression nerveuse, les menaçant un peu plus chaque semaine, les soumettant chaque semaine à une ou deux épreuves supplémentaires; nous travaillons lentement, mais nous parvenons à nos fins. L'idée consiste à rendre folles les personnes ainsi persécutées pour pouvoir les interner en asile psychiatrique. Ou bien, à les pousser au suicide."
La famille Kahle est devenue criminelle. Clouée chez eux, sous haute surveillance. Les moyens de persécution ne leur laisseront guère de répit. Les enfants seront renvoyés des écoles, l'époux de Marie Kahle perdra son poste à l'université, les amis s'évanouissent, le frère de Marie Kahle rompt avec elle parce qu'elle a rompu avec le sang allemand... trop, c'est trop. Marie décide de quitter l'Allemagne nazie pour sauver les siens et témoigner de l'innommable.

"Tous les allemands n'ont pas un coeur de pierre" est un texte vrai et épuré de toutes émotions déplacées. Véritable témoignage de l'harcèlement subi par une famille allemande aryenne par la politique du pays, ce livre rend hommage à la résistance allemande. "On sous-estime les pressions de toute sorte qui s'exerçaient pour étouffer toute opposition à la persécution des Juifs. On ne mesure pas ce que signifait concrètement et quotidiennement résister aux Nazis."
Saisissant et bouleversant, ce récit de Marie Kahle révèle un personnage fidèle à ses amis juifs, courageux et déterminé à sauver sa famille. D'une force de caractère incroyable face à telles persécutions. L'ensemble sonne tout simplement juste - dans tous les sens du terme.

Clarabel

En index du livre, on apprend ce qu'est devenue la famille Kahle. Pour Marie, elle est décédée en 1948. Prénom allemand ou pas... c'était une femme remarquable et son témoignage est à découvrir ! (Dans la même veine de le merveilleux "Inconnu à cette adresse" de Kressmann Taylor.)

Clarabel.
avatar
gallo

Nombre de messages : 2598
Location : Pays-Bas
Date d'inscription : 29/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum