Hédi KADDOUR (France)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Hédi KADDOUR (France)

Message  gallo le Ven 14 Nov 2008 - 11:33

De : le_roi_pecheur (Message d'origine) Envoyé : 07/11/2005 19:05
Hédi KADDOUR: Waltenberg
(700 pages)

Oh le gros pavé que voila....des moments cristallisés, de l'éternité un peu partout, des clignements de paupières, gros flash sombre ocre de la réalité d'un instant. On se promène dans le siècle, en cadence, toujours en regardant le ciel, la mort, l'éternel et le miel d'une vie. C'est précis, juste, insistant. Tous les sens sont en fête, c'est un 14 services, avec plats dessert et fromage. Du grand roman, cuisine française, faut aimer. Rien qui attache mais de superbes assiettes aux couleurs de l'histoire.Dommage, le pousse café..On aurait encore pu engoufrer un gros morceau, et c'est juste un petit quelque chose pour bien tout digérer.
Je me suis pris au jeu, un drôle de sentiment, être dans l'histoire et pas dans les histoires, les personnages sont peu attachants, il y a un siècle à traverser, une conscience politique qui se déroule, c'est froid, beau, simple, des touches de couleurs primaires qui font le tableau d'un monde.

Résumé:(pris ailleurs)

Waltenberg, hôtel Waldhaus : c'est le lieu récurrent où se retrouvent les personnages principaux de ce vaste roman qui traverse la majeure partie du XXe siècle, de 1914, où l'on voit l'armée française livrer son ultime charge de cavalerie contre une unité aérienne allemande restée au sol, jusqu'à la chute de l'Union soviétique. Waltenberg est à la fois histoire d'amour entre Hans, romancier allemand, et Lena, cantatrice américaine ; histoire d'une amitié entre Hans et Max, journaliste français ; histoire d'espionnage entre l'étrange Michael Lilstein, qui va longtemps alterner détention et clandestinité, et la « taupe » qu'il a recrutée et dont nous ignorerons tout jusqu'au dénouement - alors qu'entre-temps nous aurons assisté aussi bien à son recrutement qu'à ses interventions sous son apparence « civile » dans d'autres scènes. C'est aussi une immense fresque historique dont le sujet est l'Europe et la scène divers lieux d'Europe et des ex-empires coloniaux : Waltenberg, naturellement, dans les Grisons, Paris, Moscou, Singapour... Et l'on y croise tout naturellement, aux côtés des personnages fictifs, d'autres bien réels, comme Malraux, Staline, Jdanov, Beria... Comme son style, à la fois classique, vif et élégant, Waltenberg, roman totalement « moderne », renoue avec une virtuosité rare avec la haute tradition romanesque que l'on pouvait croire définitivement disparue.
avatar
gallo

Nombre de messages : 2598
Location : Pays-Bas
Date d'inscription : 29/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum