Novembre 2003: Petit traité de désinvolture de Denis Grozdanovitch

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Novembre 2003: Petit traité de désinvolture de Denis Grozdanovitch

Message  Prospéryne le Jeu 13 Nov 2008 - 20:05

De : Mörbius Envoyé : 2003-11-12 05:44
Petit traité de désinvolture. Denis Grozdanovitch. ed : José Corti. 266 P.

Ce livre est un recueil de récits inspirés de la vie de l'auteur, et décrits avec détachement. Les thèmes sont divers : animaux familiers, tennis, maladie, visite d'un musée, joueurs d'échec, cinéphiles, vie de campagne, vacances en Grèce, la chant du rossignol, etc...
Ces évènements sont montrés par l'euil incisif de l'auteur, qui, grâce au recul qu'il prend par rapport à ce qu'il voit, nous montre la vie avec la vision d'un philosophe.

Mon avis : certaines histoires m'ont davantage plu que d'autres. Il y a une grande poésie dans la description de faits touts simples parfois. Ce livre m'a beaucoup plu dans son ensemble.
Merci de me l'avoir fait découvrir.

4/5


De : la-grande Envoyé : 2003-11-12 08:43
J'avoue que je n'ai lu que la moitié du livre environ... certaines nouvelles ne me plaisaient pas ou ne m'accrochaient pas alors je ne les lisais pas. La lecture du l'introduction m'a parue insupportable et j'ai failli laisser tomber tout de suite.

J'ai mis 3 semaines à lire ce petit livre qui aurait pu se lire en 2 jours - je choisissais constamment autre chose pour ne pas avoir à y revenir! C'est d'ailleurs la raison pour laquelle sereinejulie ne l'a pas encore lu - j'ai mis trop de temps! Avoir su, je serais allé lui porter ce weekend!

J'ai retenu très peu de choses et je me suis plus ennuyée qu'autre chose...

Note: 2/5 - certaines nouvelles valent quand même quelque chose!


De : Mousseliine Envoyé : 2003-11-12 14:35
Ouille.... je pense qu'en 4 ans et demi de livres du mois c'est la première fois qu'on voit aussi peu de participation....

Mais merci spécialement à Mörbius d'avoir participé, c'est plate que pour ton premier livre du mois il y ait eu aussi peu de participants mais au moins tu as aimé le livre!

Goélande et Sereine quand vous aurez terminé, passez nous donner vos impressions!

Et je rappelle à tous les participants de vous assurer quand vous suggérez un livre du mois qu'on puisse se procurer facilement le livre en question.... par exemple Le petit traité n'est pas disponible dans les bibliothèques à Montréal et il y a 24 bibliothèques à Montréal... alors disons que quand on ne peut pas trouver un bouquin dans les biblios de Montréal il n'y a pas grand chance de le trouver ailleurs dans les bibliothèques du Québec. Et en Europe aussi ce livre semblait difficile à trouver.

Par contre si le livre existe en format poche c'est bien correct, on peut l'acheter à moindre prix. Mais dans le cas du Petit traité, il se vend 35$ au Québec, pour un petit livre,..... ce qui est très très cher!!!

Et c'est toujours plus agréable quand notre livre est choisi que plein de gens participent.

En tout cas Merci à Mörbius et Lagrande et on se donne rendez-vous tout le monde pour le prochain livre du mois: Le tableau du Maître flamand de Arturo Perez-Revere!


De : goelande76 Envoyé : 2003-11-12 14:43
Je l'ai lu mais pas entièrement ..D'abord j'ai été déçu car je m'attendais d'après l'élan de la personne qui l'avait suggéré : une bouffée d'optimiste pour l'automne triste.

alors dès les premières pages .. oulaa .. la première chronique encore pire oullaa je n'arrivai pas à visualiser les personnages du tournoi d'échec..

Je me suis un peu réconciliée avec celle sur le chat ... quelques phrases m'ont plu mais j'ai trouvé long à la fin ...

J'ai ri un peu avec la troisième de cette mamie qui parle par l'intermédiaire d'une poupée :

et bien le restant on verra .. j'ai d'autres livres en cours qui me passionnent


note mitigée : 2,5/5


De : cuné Envoyé : 2004-08-06 06:49
Mörbius 4
Lagrande 2
Goelande 2,5

Moyenne : 2,83

De : sereinejulie1 Envoyé : 2004-12-20 08:34
Denis Grozdanovitch nous livre une série de petits textes succulents, écrits au fil du temps. Doté d'un magnifique sens de l'observation, il brosse en quelques traits bien sentis les excentriques qui croisent son chemin. Il porte un regard fraternel sur ses semblables et se garde bien de les juger. En cela, il a le don rare de nous réconcilier avec l'espèce humaine et d'aborder notre quotidien avec des yeux neufs.

Les thèmes abordés sont variés, et les personnages qui truffent l'ouvrage sont tous magnifiquement campés. Somme toute, que ce soit pour nous entretenir des attitudes pour le moins surprenantes de son chat défunt, d'une visite teintée de déception à la chambre de Nietzsche, Denis Grozdanovitch utilise le ton juste. Il est soutenu par une langue fluide et désinvolte et qui procure au lecteur qui veut bien se laisser prendre au jeu un immense plaisir. Car finalement, ce Petit traité de désinvolture est une grosse bouffée d'air frais.
4.50
avatar
Prospéryne

Nombre de messages : 4864
Age : 34
Location : Québec, Canada
Date d'inscription : 26/10/2008

http://prosperyne.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum