Daniel PENNAC (France)

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Re: Daniel PENNAC (France)

Message  géromino le Mer 13 Déc 2017 - 9:05

"Messieurs les enfants" folio 1999  260 pages
   
               Une classe de 5e; Crastaing, le professeur de français; trois élèves, Igor Laforgue, Joseph Pritsky, Nourdine Kader; une punition commune pour ces trois dissipés, dont voici le sujet:
               "Vous vous réveillez un matin, et vous constatez que, dans la nuit, vous avez été transformé en adulte. Complètement affolé, vous vous précipitez dans la chambre de vos parents. Ils ont été transformés en enfants. Racontez la suite"... A faire pour demain.
              Et là, tout va basculer.


               La suite, c'est (encore) une histoire forcément un brin déjantée, qui s'immisce dans le quotidien des rapports parents-enfants et en inverse les rôles. C'est amusant, quelquefois étrange mais en même temps réaliste (il n'y a qu'à voir le nombre de gros mots! Car oui, les enfants parlent comme ça!); il y a de l'action, de la réflexion (de là à en tirer des leçons de pédagogie, faut voir...), de la bonne humeur, de la tendresse...
               On retrouve les sujets que semble affectionner Daniel Pennac: la famille, les enfants et l'excentricité! J'ai vraiment passé un agréable moment.


Note:  3,5/5

_________________
                                                                                                                                                                              

Challenge "Book around the States":  17/50
avatar
géromino

Nombre de messages : 2970
Age : 53
Location : Finistère, FRANCE
Date d'inscription : 07/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Daniel PENNAC (France)

Message  Shan_Ze le Lun 18 Déc 2017 - 23:57

Chagrin d'école de Daniel Pennac



En ouvrant ce livre de Daniel Pennac, je ne savais pas à quoi m'attendre. Bon, je savais qu'il était question d'école mais j'ai été étonnée de voir que Chagrin d'école est en fait un essai. Daniel Pennac a eu l'idée de parler de la relation entre professeur et élève mais aussi du rapport de l'élève à l'école. Sans oublier tout ce qui peut interférer avec les apprentissages du lieu : la famille, les amis, un état d'esprit, la société de consommation… J'ai beaucoup aimé que l'auteur parle de lui avant de parler des élèves, en particulier, ceux qu'on dit « cancres ». Daniel Pennac était ce genre d'élève qui avait du mal à comprendre les cours, qui donnait du fil à retordre aux professeurs. Il est bien placé pour parler d'eux, pour leur parler. J'ai beaucoup aimé le ton plein d'humour de l'auteur, l'essai ne s'en lit que plus facilement, excepté certains passages plus denses. Une lecture très plaisante, le prochain sera Au bonheur des ogres.
Note : 4/5
avatar
Shan_Ze
Admin

Nombre de messages : 7628
Age : 34
Location : Lyon/France
Date d'inscription : 26/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Daniel PENNAC (France)

Message  dodie le Mer 10 Jan 2018 - 8:59

Monsieur Malaussène

Quatrième tome de la série. On prend les mêmes et on recommence...... Mais il y a un élément nouveau et non des moindres: Benjamin Malaussène va être papa!
Bien évidemment, il se retrouve mêlé à une sombre histoire, la disparition d' un certain nombre d'anciennes prostituées, et cette fois-ci son avenir et celui de sa tribu est compromis.....
Même si l'écriture de l'auteur est toujours aussi truculente, j'ai eu un peu plus de mal à arriver au bout de ce roman. Cette fois-ci Daniel Pennac a beaucoup délayé son histoire et cet épisode aurait beaucoup gagné à être plus concis: les 640 pages semblent longues .......
Ma note 3/5
avatar
dodie

Nombre de messages : 4592
Age : 54
Location : France
Date d'inscription : 11/04/2009

http://dodiecuisine.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Daniel PENNAC (France)

Message  Pistoufle le Dim 21 Jan 2018 - 7:34

La petite marchande prose



Quatrième de couverture :
«"L'amour, Malaussène, je vous propose l'amour !
" L'amour ? J'ai Julie, j'ai Louna, j'ai Thérèse, j'ai Clara, Verdun, le Petit et Jérémy. J'ai Julius et j'ai Belleville...
"Entendons-nous bien, mon petit, je ne vous propose pas la botte ; c'est l'amour avec un grand A que je vous offre : tout l'amour du monde !"
Aussi incroyable que cela puisse paraître, j'ai accepté. J'ai eu tort.»
Transformé en objet d'adoration universelle par la reine Zabo, éditeur de génie, Benjamin Malaussène va payer au prix fort toutes les passions déchaînées par la parution d'un best-seller dont il est censé être l'auteur.
Vol de manuscrit, vengeance, passion de l'écriture, frénésie des lecteurs, ébullition éditoriale, délires publicitaires, La petite marchande de prose est un feu d'artifice tiré à la gloire du roman. De tous les romans.

Mon avis : chouettes retrouvailles avec les membres de la famille Malaussène, que j'avais laissé il y a des années après la lecture de La Fée carabine. J'aime toujours autant le style de l'auteur, son petit grain de folie, l’originalité de ses intrigues. Ce 3ème tome ne déroge pas à la règle, et on se surprend à sourire tant les jeux de mots, et situations sont cocasses et bien vus. Pourtant, un petit "je-ne-sais"quoi" m'a manqué pour adhérer complètement à l'histoire. Quelques longueurs peut être....Ou un rythme inégal entre les 2 parties du roman (je n'en dirais pas plus pour ne rien divulguer de l’intrigue) Cette lecture restera donc distrayante, amusante, mais pas un coup de cœur.

Ma note : 3,5/5
avatar
Pistoufle

Nombre de messages : 417
Age : 33
Location : Val-de-Marne - FRANCE
Date d'inscription : 10/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Daniel PENNAC (France)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum