Raphaël CONFIANT (France)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Raphaël CONFIANT (France)

Message  Mousseline le Mer 12 Nov 2008 - 4:50

De : Laïze (Message d'origine) Envoyé : 2006-04-11 17:11

Nuée ardente de Raphaël Confiant

Dans ce livre, Raphaël Confiant nous dévoile les derniers instants de la ville de Saint-Pierre avant l’éruption volcanique de la montagne Pelée le 8 mai 1902. Tous les habitants de la ville ont péri dans cette catastrophe, à la seule exception de Syparis, condamné à mort emprisonné dans un cul-de-basse-fosse.

J’ai beaucoup aimé ce livre. Bon, déjà, c’est un auteur que j’aime bien. Je suis toujours baba devant la manière dont il arrive à métisser le créole et le français. C’est un peu magique.

Confiant nous propose une brochette de personnages incroyablement attachants avec, entre autres, Marie-Egyptienne la lessivière, Syparis le voyou bien sûr, le prof de philo Danglemont, les filles de joie de l’Escale du Septentrion et de La Belle Dormeuse. Il nous dépeint la société antillaise dans toute sa complexité : à cette époque, l’esclavage a été aboli, mais ce n’est pas encore accepté par tous (surtout par les blancs bien sûr) : on se demande encore si les « nègres » ont réellement les mêmes capacités que les blancs. Les mentalités sont tellement lentes à évoluer ! On découvre également toutes les subtilités des couleurs de peau : on n’est pas noir ou blanc, on est blanc-créole, blanc-france, quarteron, mulâtre… C’est une autre vision des choses. Et évidemment, ce que l’on constate, c’est que personne ne croit à l’éruption volcanique ! Les Pierrotins sont tellement habitués à la voir endormie, cette Montagne Pelée, qu’ils n’envisagent pas une seconde qu’elle puisse leur faire du mal. Un matin où la ville est recouverte de cendres on s’exclame « La Pelée nous fait un poisson d’avril !». En outre, des élections doivent bientôt avoir lieu en ville : il est donc hors de question d’évacuer la ville. Bref, Raphaël Confiant dépeint dans ce livre le quotidien insouciant de la ville de Saint-Pierre à cette époque. Bien sûr, pas de suspense, l’inéluctable éruption arrive et on voit comment les gens réagissent : certains ont des sortes d’illuminations ou croient à un châtiment divin, sans compter les voyous qui en profitent pour dévaliser les maisons des riches qui ont déjà fuit la ville.

Ce livre c’est un peu comme du miel à lire, ça chante, la langue est toujours réinventée. Pendant que je lisais ce livre, je me sentais aussi un peu Pierrotine, à ma façon.

Ma note : 4,5/5
avatar
Mousseline
Admin

Nombre de messages : 4359
Date d'inscription : 24/10/2008

https://sites.google.com/site/lauteursamericains/home

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum