Joris-Karl HUYSMANS (France)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Joris-Karl HUYSMANS (France)

Message  gallo le Mar 11 Nov 2008 - 11:37

De : Le-réaliste-romantique (Message d'origine) Envoyé : 22/08/2005 15:44

Joris-Karl Huysmans (1848-1907) s'est d'abord joint au groupe des naturalistes qui se réunissaient à Médan autour d'Émile Zola, car il admirait énormément ce dernier. Le naturaliste peut être vue comme l'opposé du courant romantique, soit chercher à dépeindre objectivement et scientifiquement le monde réel par la littérature. Toutefois, au tournant du siècle, des dissensions amènent la séparation du groupe. Entre autre, comme Huysmans souffre fortement d'ennui, il ne voit plus aucun intérêt à dépeindre le monde tel qu'il est. Il se tourne vers une écriture qui comprend plus de surnaturel, cherchant un sens à la vie. Sa quête n'aboutit pas, ses protagonistes demeurent toujours dans un flou existentiel. Plus tard, pour vaincre ses angoisses, Huysmans se retourne vers le catholiscisme, choix que d'aucuns croient de dépit : c'était la voie philosophique facile de l'époque.

Les oeuvres de Huysmans se divisent donc, grossièrement, en trois époques : le naturalisme au début, le catholiscisme à la fin, et celles de questionnement entre les deux.

Je ne suis pas certain que la bibliographie suivante soit complète :

A rebours 1884.
A vau-l'eau 1882.
En ménage 1881.
En rade 1886.
En route 1895.
La cathédrale 1898.
Là-bas 1891.
Le drageoir aux épices 1874.
Les foules de Lourdes 1906.
Les soeurs Vatard 1879.
Les soirées de Médan 1880.
L'art moderne 1883.
L'oblat 1903.
Marthe, histoire d'une fille 1876.


De : Le-réaliste-romantique Envoyé : 22/08/2005 15:52
Là-bas - JK Huysmans
Le livre de poche 285 pages

Durtal est un auteur parisien moyen de la fin du XIXe siècle. Il vit seul, souffre de spleen, tout l'ennuit. Il retrouve un peu d'énergie lorsqu'il entreprend la rédaction d'un livre sur Gille de Rais, le compagnon de Jeanne d'Arc qui est devenu le monstre démoniaque qui inspira le personnage de Barbe-bleu. Ce travail amène Durtal à faire des recherches sur la démonologie et le satanisme, sujet qui occupe une bonne partie de ce livre. De plus, des lettres anonymes d'une admiratrices viennent en même temps enflammer momentanément ses passions.

Ses recherches pour son livre et son aventures avec cette femme sortent un peu Durtal de sa torpeur, mais son caractère primaire sombre réapparaît toujours rapidement, tout fini par lui sembler que futilité et ennui. La conclusion du livre semble indiquer que la solution aux problèmes existentielles peut se trouver dans la religion plutôt que l'anti-religion, mais le protagoniste est toutefois aussi désemparé qu'au début.

La lecteur d'Huysmans est intéressante et nécessite de nombreux recours au dictionnaire, car il utilise nombre de mots vieux et inusités aujourd'hui. J'ai fortement apprécié son personnage en quête d'un sens à la vie, toujours d'actualité, comme quoi les tournants de siècle peuvent se ressembler. Autre particularité d'intérêt : le livre s'ouvre sur une critique en règle du naturalisme par le protagoniste. On croirait entendre l'auteur répliquer à ses anciens co-disciples.

Cette lecture m'incite à revenir à cet auteur.

4,25/5

le réaliste-romantique


De : Thomthom1293 Envoyé : 30/08/2005 11:44
En tant que fan de Huysmans, je me permets de dire que :

1/ ta critique est très réussie
2/ ta biblio est presque parfaite

je me permets simplement d'ajouter quelques précisions :

"Le drageoir à épices" , son premier, est un recueil de poèmes proses, unaniment salué à l'époque, tant par les romantiques que les naturalistes.

"Les soirées de Médan" ne peut être considéré comme un ouvrage de Huysmans : c'est une compile de six textes, réunissant les auteurs phares du naturalisme : Huysmans, donc, Zola, Maupassant, Hennique, Céard et Alexis. Celui de Huysmans se nomme : "Sac-au-dos".

Il manque, parmi les ouvrages les plus importants, "Pierrot sceptique", pantomime de 1881 co écrite avec Hennique. Elle fait le lien entre le Huysmans naturaliste et le Huysmans décadent.
Il manque également "Croquis parisiens", curieux recueil sous titré : "poèmes en prose", mais ressemblant plus à des nouvelles sensée peindre la vie du paris intello de l'époque. On est loin de La Bruyère, mais on retrouve ici de nombreuses obessions huysmansiennes, réexploitées plus tard dans ses romans.

Huysmans a écrit quelques autres livres, mais l'essentiel est résumé dans la biblio du réaliste-romantique (et donc décadent ?). Je conseille en priorité "A Rebours", ou "En rade"..."Là-bas" étant très abrupte pour un premier contact avec l'auteur !

Enfin, petites rectifications biographiques : ce n'est pas l'ennui de Huysmans qui l'a éloigné du naturalisme. D'ailleurs, Léon Hennique et Henry Céard ne s'ennuyaient pas et ont quand même rompu avec Zola. C'est la politique et les moeurs. Le dénomiteur commun des décadents étant qu'ils étaient tous antidreyfusards, violemment mysogines, et généralement de droite dure (voir d'extrême droite pour certain). Des convictions politiques curieusement contrebalancées par le fait que ces trois auteurs, on le sait aujourd'hui avec certitudes, étaient homosexuels.

Dernier point, et non des moindres : contrairement à ce qu'on pense, ce n'est pas Edmond de Goncourt qui a fondé l'Académie du meme nom, mais ses exécuteurs testamentaires, à sa mort en 1895 ou 96 (j'ai un doute) : Hennique, Huysmans et Alphonse Daudet. Il est donc bon, pour rétablir un peu l'histoire, de rappeler que Huysmans en a été le tout premier président, et qu'elle avait au départ pour vertue de couronner le livre le plus courageaux et anticonformiste de l'année. Quand on voit qu'à présent, dans le fauteuil meme de Daudet, siège Bernard Pivot...


De : Le-réaliste-romantique Envoyé : 30/08/2005 15:36
Merci pour tes commentaires Thomthom, et aussi pour les autres informations très intéressantes.

C'est mon intérêt pour les oeuvres de Zola qui m'a amené à me tourner vers Huysmans. Je connaissais peu de choses sur cet auteur et personne de mon entourage n'avait lu de ses oeuvres, alors j'ai foncé à la découverte au hasard. J'ai choisi Là-bas parce...que c'est le seul livre de cet auteur que j'ai pu dénicher chez un marchand de livres usagés!* Depuis, j'ai réussi à en trouver quelques autres. Je vais utiliser la lanterne de tes suggestions pour ma poursuite de la découverte de l'oeuvre de cet auteur. D'autant plus que certains livres, particulièrement de sa période catholique, m'apparaîssent plus hermétiques pour un lecteur contemporain.

*J'ai presque un fétichisme de livre : j'ai de la difficulté à ne pas conserver les livres que j'ai lu, même si c'est une édition de poche jaunie et racornie. Du fait, je préfère acheter des livres avec du vécu, c'est beaucoup moins cher et cela ajoute une touche de mystère. MAIS PAS DES LIVRES AVEC DU SOULIGNEMENT OU DE LA SURBRILLANCE : Si vous notez ou barbouiller dans vos livres, ne les apportez pas chez les bouquinistes, de grâce!


De : Thomthom1293 Envoyé : 30/08/2005 15:44

Tu as vu juste : ses deux derniers ouvrages, "La cathédrale" et "Les foules de Lourdes" sont deux pavets assez indigestes. Huysmans est devenu catholique dans les dernières années de sa vie, suite à l'internement de son épouse (on raconte que c'est lui, homosexuel refoulé qui ne lui apportaient ni amour ni attention, qui lui a fait grillé un fusible), précédant de peu son décès.
Huysmans est en effet un auteur peu connu, ou plus précisément peu médiatisé, car son influence est immense (plus sur la littérature du XXème que du XIXème d'ailleurs). On d'ailleurs peut tout à fait considérer que des gens comme Renaud Camus ou Michel Houellebecq en sont les héritiers de droite lignée. Personnellement, je l'ai découvert à la fac (sans doute le seul auteur que j'ai découvert par mes études d'ailleurs).

Si tu souhaites plus d'informations à son sujet, je te conseille plus que vivement l'excellent site www.huysmans.org , particulièrement exhaustif. On y trouve notamment quantité de textes rares en ligne (dont l'intégralité des "Croquis parisiens", introuvables).

Voilà. Si tu souhaîte en découvrir plus sur les auteurs du mouvement décadent, je serai ravis d'orienter tes lectures vers les plus importants d'entre eux (j'ai publié un mini essai d'une cinquantaine de pages sur ce mouvement il y a quelques années).

Bonne lecture !
avatar
gallo

Nombre de messages : 2598
Location : Pays-Bas
Date d'inscription : 29/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Joris-Karl HUYSMANS (France)

Message  Réaliste-romantique le Dim 29 Mar 2015 - 21:22

En ménage

Un soir, André rentre et trouve un homme au lit avec sa femme. Il ne fait pas d’esclandre mais quitte le domicile le lendemain. Il passe la nuit chez son ami Cyprien, célibataire, et le lendemain se trouve un petit appartement. Il est heureux de retrouver sa vie seul sans les tracas de son ménage. Il retrouve même la bonne qu’il avait avant son mariage. Mais, sans le savoir, il appréciait certains aspects de sa vie de couple. Il se fait fortement carotter par sa bonne et subit une crise juponnière : il a besoin d’une femme. Pour régler cette dernière, il ne trouve d’abord pas satisfaction chez les « professionnelles », mais il tombe par chance sur une bonne ouvrière. André est toutefois inquiet de ce que pourrait le concierge ou sa bonne. Son angoisse prend le dessus sur son aventure et il retombe encore seul. Il retrouve Cyprien, mais celui-ci s’est dégoté une concubine. L’homme est-il condamné à vivre en ménage?
 
Roman naturaliste presque militant : le romantisme est ridiculisé (les larmes sont des sécrétions du corps et non plus une expression d’une belle émotion), tout est décrit en détail, la beauté du quotidien et des paysages urbains est encensé. Le style égratigne et m’a beaucoup amusé. Vers la fin, le récit me semblait un peu trop s’étirer, je voyais venir la fin, mais j’ai néanmoins bien apprécié cette lecture.
 

4/5

le Réaliste-romantique

_________________
Lectures en cours : De profundis (Emmanuelle Pirotte), Good Morning, Midnight (Lily Brooks-Dalton)
En attente : 
Commentaire en attente :
avatar
Réaliste-romantique

Nombre de messages : 1961
Age : 41
Location : Outaouais, Québec
Date d'inscription : 30/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum