Michel PASTOUREAU (France)

Aller en bas

Michel PASTOUREAU (France)

Message  joubjoub le Mar 11 Nov 2008 - 7:10

De : lassy
Envoyé : 28/11/2005 10:17

Michel Pastoureau est un historien spécialiste de l'histoire symbolique des couleurs, des animaux et des emblèmes.

L'étoffe du diable : Une histoire des rayures et des tissus rayés

"Ce livre est né de la fréquentation des images : celles du Moyen Age (...) et celles de notre temps, dans lesquelle nous sommes tous immergés. Il est plus fait d'impressions et d'interrogations que de compilations. L'histoire des rayures et des tissus rayés constitue un terrain vierge sur lequel en effet aucun auteur ne s'est encore aventuré."

"Rares sont dans la nature les surfaces rayées. Lorsque l'homme les rencontre, il les considère comme des curiosités et soit les redoute (c'est l'attitude des hommes du Moyen Age), soit les admire (c'est celle de nos contemporains)."
C'est à partir de ce postulat que se construit le livre. L'auteur nous fait part de ses trouvailles (lectures, images), qui ont soulevé chez lui une réflexion sur l'évolution de la perception et de l'interprétation de ces motifs.

Maintenant que monsieur Pastoureau les a enrichies d'une histoire et d'une symbolique forte, les rayures ont définitivement perdu leur aspect banal à mes yeux...

3/5


Dernière édition par joubjoub le Mar 11 Nov 2008 - 7:12, édité 1 fois
joubjoub
joubjoub

Nombre de messages : 90
Age : 42
Location : Grenoble/France
Date d'inscription : 26/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Michel PASTOUREAU - L'étoffe du diable

Message  joubjoub le Mar 11 Nov 2008 - 7:11

De : Friisette
Envoyé : 29/01/2006 01:22

L'étoffe du diable
Une histoire des rayures et des tissus rayés


À travers le regard éclairé de l'historien et du symboliste, l'auteur nous invite à revisiter la signification et l'impact de la rayure à travers le temps, du Moyen Âge au temps présent. Cet imprimé qui nous semble aujourd'hui banal et courant a, en fait, une histoire intéressante et surprenante. Pour vous mettre la puce à l'oreille, je vous cite un extrait de la 4e de couverture : "Structure impure, la rayure est en effet longtemps restée une marque d'exclusion ou de transgression. Le Moyen Âge voyait dans les tissus rayés des étoffes diaboliques, et la société moderne a longtemps continué d'en faire l'attribut vestimentaire de ceux qu'elle situait au bas de l'échelle (esclaves, domestiques, matelots, bagnards)."

En fait, ce qui m'a le plus charmée dans cet essai, ce fut de découvrir qu'un motif qui me semblait anodin recèle en fait un sens qu'on ne perçoit plus consciemment tant on est accoutumé à sa présence. L'auteur fait pas de révélations surprenantes, il ne fait que mettre en lumière des choses qu'on sait déjà et nous les fait voir dans une nouvelle perspective. Pour cela, il atteint l'objectif avec brio et suite à ma lecture, j'ai bien envie de pousser plus loin et de découvrir ce qu'il a publié sur la couleur bleue.

3.5/5
joubjoub
joubjoub

Nombre de messages : 90
Age : 42
Location : Grenoble/France
Date d'inscription : 26/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel PASTOUREAU (France)

Message  Lacazavent le Ven 20 Déc 2013 - 7:02

L' Ours : Histoire d' un roi déchu de Michel Pastoureau
Points Histoire 415 pages


Longtemps, en Europe, le roi des animaux ne fut pas le lion mais l’ours. Dès les premiers temps du christianisme, l’Eglise s’efforça de faire descendre de son trône l’ours. Comment ? D’abord en le diabolisant : l’ours avait alors tous les vices (colère, violence, luxure, goinfrerie, envie, paresse, sottise). Puis en le domptant. Ou encore en le ridiculisant, en le transformant en bête de cirque. Enfin, à partir de l’époque carolingienne, l’Eglise a voulu promouvoir le lion, qui était déjà le roi des animaux pour des peuples de la Bible. En interrogeant les sources de natures diverses (lexiques, noms propres, documents archéologiques, etc.), le livre retrace l’histoire de cette désacralisation de l’ours et de son remplacement par le lion sur le trône animal. M. Pastoureau ne s’arrête pas à l’aube de la Renaissance mais étudie un certain nombre de survivances de l’ancienne dignité royale de l’ours dans l’Europe moderne et contemporaine. Le livre se termine par le chapitre sur l’ours en peluche qui, plus que tout autre, met en valeur la remarquable dimension anthropomorphe de cet animal : de même que l’homme du Paléolithique partageait sa caverne avec l’ours, de même l’enfant du XXIe siècle partage son lit avec un ourson, son double, son frère, son dieu. Comme toujours avec Pastoureau, un grand livre d’histoire qui mêle avec bonheur érudition, anthropologie et histoire.


En un mot passionnant, c'est un ouvrage que j'ai lu il y a quelques mois parcouru de nouveau cette semaine que ce soit à la première comme à la seconde lecture, j' ai été tout autant captivé. C'est un livre qui tourne autour de l' ours sous toutes ses formes qu' elles soient réelles, représentatives ou symboliques, nous sommes face à une mine d' anecdote et une multitude de fait historique sans jamais céder à l' énumération. Une lecture facile d' accès, captivante, complète. Si vous êtes curieux , que vous aimez l' histoire et apprendre en vous amusant ce livre est pour vous.

5/5  coeur 

_________________
Lectures en cours :  Indépendance de Richard Ford  ([i]Frank Bascombe T2) $

Dernières lectures : L' Intérêt de l' enfant de Ian McEWAN (4/5), Un week-end dans le Michigan de Richard Ford (4,5/5)(Frank Bascombe T1), [/i]L' Homme du verger d' Amanda COPLIN (4/5), La Pyramide de glace J-F Parot (3,75/5)(T12)
Lacazavent
Lacazavent
Admin

Nombre de messages : 5581
Age : 32
Location : France
Date d'inscription : 25/10/2008

http://quandlappetitvatoutva.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel PASTOUREAU (France)

Message  Mandarine le Ven 20 Déc 2013 - 14:04

Waouw, ça a l'air génial! Je sens que je vais adorer. Merci Lacazavent!  Very Happy
Mandarine
Mandarine

Nombre de messages : 2354
Age : 33
Date d'inscription : 10/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel PASTOUREAU (France)

Message  Réaliste-romantique le Ven 20 Déc 2013 - 20:41

Il a aussi publié de beaux livres sur les couleurs: jaune, bleu, noir et vert récemment.
Réaliste-romantique
Réaliste-romantique

Nombre de messages : 2195
Age : 43
Location : Outaouais, Québec
Date d'inscription : 30/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel PASTOUREAU (France)

Message  Lacazavent le Mar 7 Jan 2014 - 16:24

Le petit livre des couleurs de Michel Pastoureau et Dominique Simonnet
Points Histoire / 121 pages

Ce n'est pas un hasard si nous voyons rouge, rions jaune, devenons verts de peur, bleus de colère ou blancs comme un linge. Les couleurs ne sont pas anodines. Elles véhiculent des tabous, des préjugés auxquels nous obéissons sans le savoir, elles possèdent des sens cachés qui influencent notre environnement, nos comportements, notre langage, notre imaginaire. Les couleurs ont une histoire mouvementée qui raconte l'évolution des mentalités.
L'art, la peinture, la décoration, l'architecture, la publicité, nos produits de consommation, nos vêtements, nos voitures, tout est régi par ce code non écrit. Apprenez à penser en couleurs et vous verrez la réalité autrement !


Très court ouvrage de question réponse autour d' une ébauche d' histoire des couleurs, le rouge, le jaune, le vert, le noir, le bleu, le blanc, ces six couleurs principales sont passé au tamis de l' histoire.
L' auteur ne s'éternise pas on passe d' une histoire à l' autre d' une anecdote à l'autre. J' ai trouvé le texte très intéressant sans être passionnant, depuis quelques années Michel Pastoureau enchaine les interview, il y a à force comme un goût de déjà vu.

3,75/5
 

Bleu : Histoire d' une couleur de Michel Pastoureau
Points Histoire / 216 pages



On ne le dit jamais assez. Le bleu est la couleur préférée de tout un chacun. Loin devant le vert et le rouge. Du pastel à l'indigo, du marine à l'outremer. On connaît le bleu de Vermeer ; il y a aussi celui de Philippe de Champaigne, celui des portraits-charge sous le Second Empire, des reproductions des poilus dans les tranchées de 14-18, celui des Gauloises... Quels que soient le sexe, les origines sociales, la profession ou le bagage culturel, le bleu écrase tout. Et le vêtement en est la principale manifestation, des uniformes au jean. Mais il n'en pas toujours été ainsi. Au contraire. Dans l'Antiquité, la couleur bleue est délaissée, voire méprisée. Il faudra presque attendre le roi Arthur pour voir s'imposer le bleu royal. C'est dire si le bleu revient de loin. C'est précisément cette revanche d'une couleur, amorcée au Moyen Âge, que retrace Michel Pastoureau, historien et directeur d'études à l'École pratique des hautes études. Les pratiques sociales (des symboles au lexique, des habits à la vie quotidienne), l'oeuvre des teinturiers, la palette des peintres, la naissance du bleu politique et militaire... Toute une cosmogonie douce, tantôt discrète, tantôt morale. Un ouvrage remarquable, riche en couleurs...


Un récit documenté sur la couleur bleu, son histoire la grande comme la petite, sur les symboles et les messages que cette couleur véhiculent. Michel Pastoureau nous retrace dans cet ouvrage l' histoire de celle qui est actuellement une des couleurs que préfère le monde occidental, le résultat est passionnant, les pages se tournent sans effort.
Le sujet est abordé de manière interdisciplinaire nous donnant une vision d'ensemble, des anecdotes plus que des détails.  
Un ouvrage qui donne envie d' aller plus loin dans l' histoire des couleurs.

4/5

_________________
Lectures en cours :  Indépendance de Richard Ford  ([i]Frank Bascombe T2) $

Dernières lectures : L' Intérêt de l' enfant de Ian McEWAN (4/5), Un week-end dans le Michigan de Richard Ford (4,5/5)(Frank Bascombe T1), [/i]L' Homme du verger d' Amanda COPLIN (4/5), La Pyramide de glace J-F Parot (3,75/5)(T12)
Lacazavent
Lacazavent
Admin

Nombre de messages : 5581
Age : 32
Location : France
Date d'inscription : 25/10/2008

http://quandlappetitvatoutva.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel PASTOUREAU (France)

Message  Lacazavent le Mar 21 Jan 2014 - 7:56

Noir : Histoire d' une couleur de Michel Pastoureau
Points Histoire / 270 pages

Noir. Couleur des ténèbres, de la mort et de l'enfer, le noir n'a pas toujours été une couleur négative. Au fil de sa longue histoire, il a aussi été associé à la fertilité, à la tempérance, à la dignité, à l'autorité. Et depuis quelques décennies, il incarne surtout l'élégance et la modernité. Du noir des moines et des pirates au noir des peintres et des couturiers, Michel Pastoureau retrace la destinée européenne et la symbolique ambivalente de cette couleur pas comme les autres. Avec clarté et précision, il s'attache à cerner sa place dans les faits de langue, les pratiques sociales (teintures, vêtements, vie quotidienne), la création artistique et le monde des symboles. Couleur à part entière jusqu'à ce que l'invention de l'imprimerie puis les découvertes de Newton lui donnent un statut particulier, au point de devenir une non-couleur, le noir dévoile ici une histoire culturelle extrêmement riche, depuis les mythologies des origines jusqu'à son triomphe, dans tous les domaines, au XXe siècle.

Après Le petit livre des couleurs et Le Bleu voici le noir, ma foi si la couleur change le plan d' ensemble varie guère, le contenu étant toutefois légèrement plus fouillée malgré quelques notions qui font l' objet de répétition. C'est toujours aussi agréable à lire et toujours cette envie d'en apprendre plus sur le sujet.

4/5

_________________
Lectures en cours :  Indépendance de Richard Ford  ([i]Frank Bascombe T2) $

Dernières lectures : L' Intérêt de l' enfant de Ian McEWAN (4/5), Un week-end dans le Michigan de Richard Ford (4,5/5)(Frank Bascombe T1), [/i]L' Homme du verger d' Amanda COPLIN (4/5), La Pyramide de glace J-F Parot (3,75/5)(T12)
Lacazavent
Lacazavent
Admin

Nombre de messages : 5581
Age : 32
Location : France
Date d'inscription : 25/10/2008

http://quandlappetitvatoutva.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel PASTOUREAU (France)

Message  Lacazavent le Mar 4 Fév 2014 - 16:57

Le cochon, Histoire d' un cousin mal aimé de Michel Pastoureau
Découvertes Gallimard n° 545 / 160 pages




Un ouvrage court dont l' un des principal atouts réside dans son édition si vous avez déjà eu l'occasion de découvrir les petits ouvrages de la collection Découvertes Gallimard vous le savez ils regorgent d' illustration, de reproduction couleur, de fac-similés. Appliqués à l' histoire c'est un régal, le texte de Michel Pastoureau est facile d' accès, très plaisant, on apprend beaucoup même si parfois il ne fait qu' effleurer une partie de l' histoire.

3,75/5

_________________
Lectures en cours :  Indépendance de Richard Ford  ([i]Frank Bascombe T2) $

Dernières lectures : L' Intérêt de l' enfant de Ian McEWAN (4/5), Un week-end dans le Michigan de Richard Ford (4,5/5)(Frank Bascombe T1), [/i]L' Homme du verger d' Amanda COPLIN (4/5), La Pyramide de glace J-F Parot (3,75/5)(T12)
Lacazavent
Lacazavent
Admin

Nombre de messages : 5581
Age : 32
Location : France
Date d'inscription : 25/10/2008

http://quandlappetitvatoutva.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Le roi tué par un cochon

Message  Ondine le Sam 21 Juil 2018 - 12:57

Le roi tué par un cochon,  éd. Points histoire, 2018, 265 p.
note: 3/5

J'adore les livres de Michel Pastoureau, j'ai donc logiquement pris celui-ci lorsque je suis tombée dessus dans une librairie!
Et bien... le livre est intéressant même si c'est une petite déception! Sans doute parce que j'ai déjà lu pas mal de ses ouvrages car je suis surtout déçue par les redites de l'auteur.
A partir de l'évènement aujourd'hui oublié qu'est la mort en 1131 du jeune et prometteur Philippe, fils de Louis VI le gros, Michel Pastoureau tire le fil symbolique dans plusieurs sens: la continuité dynastique des rois de France, son héraldique unique (végétale et non animale), l'ancrage des valeurs chrétiennes signé par le passage de la chasse au sanglier ou à l'ours puis à la chasse au cerf, etc...
Un livre qui reste accessible et agréable à lire malgré ses répétitions, mais préférez lui L’étoffe du diable, une histoire des tissus rayés ou Le petit livre des couleurs (ou encore Bleu, Noir...) si vous souhaitez le découvrir!

Ondine

Nombre de messages : 80
Date d'inscription : 02/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel PASTOUREAU (France)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum