James PATTERSON (Etats-Unis)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

James PATTERSON (Etats-Unis)

Message  Louvaluna le Lun 10 Nov 2008 - 17:43

De : Cherubs (Message d'origine) Envoyé : 2002-10-27 14:29

Rouges sont les roses

Une épidémie d'attaques à main armé,avec massacre de tous les témoins frappe les Etats-Unis. Qui est le chef derrière toute cette violence,celui qui se fait apeler Le Cerveau?

Une nouvelle enquête de l'inspecteur Alex Cross,qui n'a pas la vie facile ces derniers temps avec le départ de sa copine,la maladie de sa fille,et bien entendu,toute cette pression qu'il a sur les épaules car tout le monde le sait,le meilleur,c'est LUI!!!

Un bon policier,avec des revirements qui n'en finissent plus,ou l'auteur nous garde en haleine jusqu'au tout dernier paragraphe ou enfin,on comprend...

Une finale à couper le souffle!Tellement qu'on a envie de relire le livre en sachant maintenant qui est Le Cerveau,car on a l'impression que ça va amener une toute autre dimension à notre lecture...

Ma note:4.5/5

-0.5 pour les amours de M.Cross dont je me serais bien passé...



De : Cherubs Envoyé : 2002-12-13 17:19

Souffle le vent

Une jeune vétérinaire endeuillée fait un soir une rencontre époustouflante; un ange lui apparaît du ciel! En fait,c'est une petite fille,d'une beauté à couper le souffle;une jeune fille avec des ailes...

Frannie est sous le choc et ne cesse de repenser à cette vision fantastique; elle essaie de se convaincre que ce n'est que son imagination qui lui joue des tours mais après plusieurs visions du genre,elle se rend bien compte que cette petite fille existe vraiment...

Max est une fillette extraordinaire, sur tous les points... Elle est en danger, ainsi que son petit frère et bien d'autres enfants innocents également...

Survient l'arrivée de Kit, flic du FBI qui s'est chargée lui-même d'une enquête hors du commun.

Lui et Frannie s'uniront pour découvrir la face cachée de leur petit village montagnard; qu'est-ce qui se déroule vraiment ds ce coin perdu du Colorado???

Très très très bon! Ça se lit d'une traite,une histoire fantastique,mais à faire frissonner et réfléchir... Du suspense,des émotions fortes et une fin magnifique, de toute beauté...

J'ai adoré!

Ma note: 5/5



De : Uproject Envoyé : 03/11/2003 13:25

Et tombent les filles.

Alex Cross (psychologue dans la criminalité) et son ami Sampson(ex. militaire) se lance sur les traces de 2 tueur en série. Casanova enlèves les plus belles et les plus intelligente femmes et le Gentleman les tuent d'une façon sordide.
Les 2 tueurs travail séparément pendant un bon bout de l'histoire. C'est 2 tueur en série font tout les 2 des crimes <>, mais il semble qu'ils omettent quelque chose. Alex tombera amoureux d'une de victime Casanova qui aura réussit a s'échapper du harem qu'il avait construit avec les femmes qu'il enlevait. Dès cette évasion l'histoire prend un fils et roule a un train d'enfer. Tout ce succèdes et tout est franchement songé. La maison du harem disparait sous les yeux de la jeune femme, des dixaine de femmes sont enlevé, c'est un trailler psychologique mais un peu macarbre par moments.

Je lui donne la note 5/5 et quand je le termine je le relis.



De : Uproject Envoyé : 11/11/2003 13:33

Le Masque de l'araignée.

Encore le policier psychologue, Alex Cross, et sont ami Sampson. Cette fois-ci c'est encore un psychopathe qui tue plusieurs personne surtout de race noir. Le Policier ce lancera sur les trace du mauvais garçon, Soneji/Murphy. Cet homme invente de plan parfait pour faire des meurtre parfaits, seulement il se fera prendre, je ne vous direz pas où, mais... Cross deveint amoureux d'une femme de la police, Jezzie, mais il y aura des complications qui l'apporteront a faire évoluer son enquête. Enfin pour en dire une petite mèche, le livre est une arnaque totale, il n'y a pas qu"un crime, mais plusieurs crimes ce produiront.

5/5 très très bon très psychologique.



De : la-grande Envoyé : 06/02/2004 15:03

The Lake House

Une femme vétérinaire trouve une jeune fille dans le bois - la jeune fille est affolée, terrifiée mais elle surtout quelque chose qui surprend la vétérinaire... la jeune fille a des ailes!

Issue d'un projet de manipulations génétiques, Max et 5 autres enfants finissent par s'échapper de l'hôpital dans lequel ils vivaient enfermés. Les enfants devront continuer à se battre contre un médecin dérangé qui fait des expériences de clonage sur des personnages politiques et des hommes d'affaires importants afin de les rajeunir et de les garder en vie plus longtemps.

C'est plate plate plate plate!! Ce n'est pas le premier et sûrement pas le dernier livre sur les manipulations génétiques et le clonage mais ce n'est sûrement pas le meilleur! Et puis des enfants qui ont des ailes et qui peuvent voler... pffffffff!!!!

En fait, j'ai pris ce livre à la bibliothèque parce que c'était une nouveauté et que je n'avais jamais lu un livre de Patterson mais j'aurais dû lire les critiques pour ce livre - elles ne sont pas très bonnes! Mettons que ça ne m'inspire pas pour lire Patterson...

Note: 1.5/5



De : la-grande Envoyé : 28/05/2004 15:37

Série : Alex Cross

Le masque de l'araignée
Et tombent les filles
Jack & Jill
Au chat et à la souris
Court le furet (ou le jeu du furet??)
Rouges sont les roses
Noires sont les violettes
Four Blind Mice
The Big Bad Wolf

Ceux dont le titre est en anglais c'est que je n'ai pas trouvé le titre traduit...



De : louveloba Envoyé : 01/03/2005 13:24

When the wind blows/ Souffle le vent

Mon premier Patterson... vu le nombre de volumes à la biblio, j'ai pensé que je devrais peut-être m'y mettre... D'habitude j'essaie de lire les oeuvres d'un auteur dans l'ordre chronologique, alors pourquoi ai-je choisi ce livre-là plutôt qu'un autre Patterson, mystère.
Je n'ai pas du tout accroché avec les personnages, ce couple de héros si parfaits, traumatisés par la perte d'êtres chers, le flic beau et rebelle, la doctoresse belle et courageuse, très peu pour moi, merci.
Dès le prologue, j'ai pensé, aïe-aïe, la petite héroïne blonde et si mignonne, et oh, elle a des ailes !
La scène de la découverte de l'Ecole m'a paru racoleuse, même si je ne peux pas expliquer pourquoi ici sans dévoiler une partie de l'intrigue.

Bon, malgré tout ça, je l'ai lu d'une traite, surtout par curiosité, car je voulais savoir ce qu'il allait advenir de ces enfants; je n'ai pas manqué d'être déçue par le manque total de réalisme.
Dans la catégorie thriller médico-fantastique, je suis sûre qu'il y a de bien meilleures oeuvres, celle-ci manquant d'analyse et de profondeur. Les personnages sont choqués par ce qu'ils découvrent, mais ne se posent pas assez de questions à mon avis, trop préoccupés qu'ils sont par leur survie.

Vu les critiques positives que les autres lecteurs ont faites de Patterson, je vais quand même lire au moins un autre de ses romans... Donc, à bientôt !

Loba



De : didie152 Envoyé : 26/12/2005 21:26

James Patterson Pour toi, Nicolas

Résumé:
Editrice, Katie Wilkinson croyait avoir trouvé l'homme idéal en la personne de Matt, dont elle s'apprêtait à publier les poèmes. Mais ce dernier disparaît brusquement, lui laissant pour toute explication un journal intime. Suzanne, une jeune mère, s'y adresse à son enfant, Nicolas. Au fil de sa lecture, Katie découvre que l'homme dont elle est tombée amoureuse n'est autre que le mari de Suzanne, et le père de Nicolas. Matt lui a-t-il menti ? Mène-t-il une double vie ? En partie autobiographique, ce livre mêlant émotion et rebondissements a été inspiré à l'auteur par la disparition de sa femme. Il est dédié à ceux qui ont aimé, tout perdu, et aimé de nouveau.

Mon avis :
Jusqu'à hier je n'avais jamais lu de roman de cet auteur et c'est avec surprise que j'ai appris qu'il éceivait plutôt des romans policiers. Pour toi, Nicolas est un formidable roman d'amour sur le thème de la perte. J'ai été émue aux larmes par l'histoire de Matt. Chaque petit chapitre tient en haleine et on a envie de connaître la suite. Je n'ai pas pu me détacher de ce roman même lors des fêtes deNoël.
Dans un style léger et très dynamique l'auteur nous fait découvrir sa vision de l'amour et franchement on rêve tous de le vivre de cette façon si poétique.
Si vous aimez Marc Lévy vous aimerez ce livre, même si le roman de Patterson est un ton au dessus à mon humble avis.

Ma note : 4.5/5
avatar
Louvaluna

Nombre de messages : 1131
Location : France (Est)
Date d'inscription : 28/10/2008

http://biblioscopie.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

James PATTERSON

Message  Louvaluna le Lun 10 Nov 2008 - 17:45

Rival de Grisham et de Clancy dans les listes américaines de best-sellers, James Patterson est le nouveau maître incontesté du thriller psychologique. New-Yorkais, président d'une grande agence de publicité, il est l'auteur de dix romans dont Le Masque de l'araignée, ainsi que Et tombent les filles, adapté par Hollywood pour le cinéma, publiés chez Lattès.
--------------------------------------------------------------------------------

De: Lagrande
James PATTERSON - Souffle le vent

Une femme vétérinaire trouve une jeune fille dans le bois - la jeune fille est affolée, terrifiée mais elle a surtout quelque chose qui surprend la vétérinaire, la jeune fille a des ailes!

Issue d'un projet de manipulations génétiques, Max et cinq autres enfants finissent par s'échapper de l'hôpital dans lequel ils vivaient enfermés. Les enfants devront continuer à se battre contre un médecin dérangé qui fait des expériences de clonage sur des personnages politiques et des hommes d'affaires importants afin de les rajeunir et de les garder en vie plus longtemps.

C'est plate plate plate plate! Ce n'est pas le premier et sûrement pas le dernier livre sur les manipulations génétiques et le clonage mais ce n'est sûrement pas le meilleur! Et puis des enfants qui ont des ailes et qui peuvent voler... pffffffff!!!

En fait, j'ai pris ce livre à la bibliothèque parce que c'était une nouveauté et que je n'avais jamais lu un livre de Patterson mais j'aurais dû lire les critiques pour ce livre - elles ne sont pas très bonnes! Mettons que ça ne m'inspire pas pour lire Patterson.

Note : 1.5/5
(Lagrande)




De : Sahkti1 Envoyé : 26/07/2006 10:33

James PATTERSON, Et tombent les filles
Polar

Quelle intrigue! Deux tueurs en série, jeunes hommes beaux et bien sous tous rapports, l'un situé en Californie et l'autre en Caroline du nord, rivalisent d'intelligence et d'ingéniosité pour enlever de superbes jeunes femmes et leur faire subir toutes sortes de supplices, avant, pour l'un des deux, de sauvagement les tuer. Le Gentleman et Casanova, comme ils se surnomment, se livrent à un macabre concours auquel Alex Cross, le célèbre héros de Patterson, est bien décidé à mettre un terme. D'autant plus que sa nièce Naomi fait partie du lot des filles disparues...

Un récit haletant jusqu'au bout, avec une belle exploration des profils psychologiques dex deux tueurs et de leurs victimes. Chaque personnage est présent, palpable, ce fait étant accentué par le découpage en chapitres et en parties distinctes consacrées à chacun puis se jumelant.
J'ai aimé la tension qui prend place dès le départ et ne lâche pas le lecteur d'une semelle. On se demande bien évidemment qui se cache derrière les deux tueurs en série et les surprises se succèdent jusqu'au bout.
Une belle découverte polar pour moi!

Ma note: 4,5/5



De : Sahkti1 Envoyé : 09/08/2006 11:56

James PATTERSON, Jack et Jill
Polar

Ça commence bien, c'est palpitant dès les premieres pages. Alex Cross se retrouve confronté à deux séries de crimes aussi odieuses l'une que l'autre. D'abord un sadique qui tue des enfants à proximité du domicile de Cross. Ensuite un couple étrange et drôlement bien organisé qui abat des personnalités connues, avant de s'en prendre carrément au président des Etats-Unis.
Trame prenante donc, ça s'enchaîne bien, Patterson prend son temps pour pénétrer la psychologie des tueurs grâce à de nombreux monologues; il nous montre aussi les faiblesses de Cross et nous permet de nous installer à la Miaons-Blanche en compagnie des services de sécurité et d'une foule de détails.
Bien, très bien, mais à un moment donné, la récit s'enlise et part vers la facilité. D'abord avec l'attaque dont est victime le président. Ensuite parce que c'est trop simple cette fin, on s'y attend, j'ai été déçue que ça n'aille pas plus loin. Tout cela finit par ressembler à un bon film d'espionnage avec de l'action, du sang et une fin prévisible. bref, bien écrit, mais trop convenu à mes yeux, dommage, d'autant plus que Patterson peut se montrer génial dans ce qu'il fait.

Ma note: 3/5



De : Sahkti1 Envoyé : 24/08/2006 20:57

James PATTERSON, Souffle le vent

Halala, non, vraiment, je n'ai pas accroché à ce roman de Patterson. Peu de choses tiennent la route, beaucoup de choses trop faciles, d'autres incompréhensibles. J'hésite à dire que j'ai trouvé ça mauvais mais je n'en suis pas loin!
Nous sommes dans le Colorado, pas très loin de Denver. Kit Harrison, agent presque déchu du FBI, enquête sur une série de manipulations génétiques de grande ampleur. Il s'installe dans un cabanon appartenant à une vétérinaire, Frannie. Un jour, le couple croise le chemin de Max, une jeune fille avec des ailes. Oui, des ailes. Comme un oiseau. Elle vole. Résultat de multiples expériences destinées à croiser cellules humaines et animales. Un odieux trafic a lieu dans une école ultra secrète de la région. Evidemment, comme vous l'aurez compris, Kit et Frannie vont enquêter, traquer, aider, sauver, etc, etc...
Bon, le coup de la jeune fille ailée, passe encore, bien que... mais toute une tribu d'enfants ailés et des gentils qui se révèlent être des hypocrites méchants et une fin à la saveur de guimauve, ha non, vraiment, très peu pour moi. C'est lourd par moments, et aussi maladroit.
Désolée Monsieur Patterson, mais cette fois, vous m'avez ennuyée.



De : Sahkti1 Envoyé : 18/09/2006 14:54

James PATTERSON, Au chat et à la souris

Comme appris à la fin d'une précédente aventure de Alex Cross, le célèbre tueur Gary Soneji, celui que Cross eût tant de mal à arrêter, s'est évadé et menace la famille de Alex Cross des pires souffrances.
A cette enquête pas facile s'ajoute un autre parcours, celui du tueur en série Smith, qui fait trembler l'Amérique mais aussi l'Europe. Cross est personnellement très impliqué dans la première affaire, il ne tardera pas à l'être aussi dans la seconde.
C'est bien ficelé, y a pas à dire! Patterson s'y entend pour faire monter la tension et même si je reproche quelques facilités ou attendus au roman (notamment l'identité de Smith), cela n'enlève rien à la qualité de l'intrigue et la manière dont Patterson la développe. Il sait que le lecteur saura et se concentre donc sur des détails, des ambiances, avec une touche particulière mise sur la fragilité de Alex Cross, touché dans sa chair et dans son coeur. On ne peut rester indifférent à une telle menace et même si on se dit que tout finit toujours par s'arranger avec lui, le doute demeure et ça renforce le suspens. Un bon polar, efficace et prenant!

Ma note: 4/5



De : Sahkti1 Envoyé : 06/10/2006 14:38

James PATTERSON, Le masque de l'araignée
Polar

Deux enfants issus d'un milieu très aisé sont kidnappés par un psychopathe se faisant passer pour un prof de maths bien sous tous rapports. Le petit garçon est retrouvé mort, la petite fille a disparu. Une chasse à l'homme trépidante commence, elle prend fin vers le milieu du récit. La seconde partie de celui-ci est consacrée à décortiquer le côté instable du suspect et son dédoublement psychologique. Alex Cross n'est pas au bout de ses peines.
Une intrigue prenante, un jeu de chasse à l'homme qui tient le lecteur en haleine, une écriture agréable mais le tout manque cependant d'épaisseur à mes yeux. Le personnage de Soneji/Murphy (qu'on retrouvera dans d'autres enquêtes d'Alex Cross) n'est pas assez exploité à mon goût, Patterson ne va pas assez loin et se contente de survoler quelques aspects de sa personnalité. De plus, je déplore (une fois de plus) ces pirouettes d'auteurs qui tendent à dire que c'est telle ou telle personne du FBI qui est coupable et que, comme d'habitude, il y a un mouton noir dans l'équipe. Tout cela n'est pas bien original. Patterson a fait bien mieux par la suite, même si toujours un peu convenu.

Ma note: 2,5/5



De : Sahkti1 Envoyé : 09/11/2006 14:36

James PATTERSON, Le jeu du furet
Polar

Alex Cross enquête sur un jeu de rôle intitulé les Quatre Cavaliers, dans lequel les protagonistes, répartis aux quatre coins du monde, exécutent des personnes pour de vrai. Très vite, un suspect est désigné mais une dangereuse course-poursuite s'engage entre Alex Cross et Geoffrey Shaffer, membre du MI6 britannique. A cela, on ajoute l'enlèvement de la future femme de Cross, Christine Johnson, et la vlonté de la hiérarchie de Cross de le déstabiliser. Tout est là pour faire de ce polar un bon moment de lecture, avec suspens et tensions à volonté. Efficace, rien à dire, ça marche bien, c'est plaisant mais terriblement cousu de fil blanc. On devine aisément ce qui va se produire, la fin est tracée au gros trait et sombre même dans le ridicule à un moment donné lorsque Cross fait une drôle de découverte (je n'en dis pas plus). Les toutes dernières lignes rachètent cette pirouette bâclée et facile qui m'a beaucoup déçue. Patterson est un auteur assez inégal dans son travail (à mes yeux en tout cas), qui peut pondre de très bonnes pages et d'autres à peine dignes de films policiers pour la télé le dimanche soir. Pas un livre inoubliable!

Ma note: 2/5
avatar
Louvaluna

Nombre de messages : 1131
Location : France (Est)
Date d'inscription : 28/10/2008

http://biblioscopie.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: James PATTERSON (Etats-Unis)

Message  Elfe le Mar 13 Jan 2009 - 8:11

James Patterson
La maison au bord du lac
(Livre de poche)



Six enfants ailés se retrouvent en plein procès afin de savoir qui va les garder : leurs parents biologiques ou un couple (elle vétérinaire et lui policier au FBI) auquel ils sont très attachés. Ces six enfants ont été victimes de manipulation génétique et se sont retrouvés avec un corps d’homme muni d’ailes. Mais ils sont en danger. L’un d’eux, Maximum, jeune fille meneuse du groupe, sait quelquechose qu’elle ne devait pas connaître. Aussi sont-ils poursuivis par un étrange docteur qui cherche à les anéantir.




Je dois avouer que je fus surprise à la lecture de ce roman, car je pensais lire un policier, et je me suis retrouvée au beau milieu d’une histoire de Sciences Fiction, qui plus est, j’avais eu de bons échos de cet auteur, et j’ai trouvé dans ce roman de nombreux clichés, des personnages un peu plat et prévisible. J’ai été un peu déçue. Néanmoins, le livre se lit facilement, de courts chapitres, et beaucoup d’actions. Mais j’en attendais plus.



Ma note: 3/5
avatar
Elfe

Nombre de messages : 1737
Age : 36
Date d'inscription : 07/01/2009

http://elfique2.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: James PATTERSON (Etats-Unis)

Message  Lacazavent le Mar 28 Avr 2009 - 7:06

Une nuit de trop de James Patterson
édition de l'Archipel / 320 pages



''Elle fera tout pour ne pas démasquer le tueur de son amant''. Et pour cause …



Ce livre n'a absolument rien d'un chef, il est juste agréable et très très rapide à lire. Construit autour de court chapitres où les idées les rebondissement simples et prévisibles se succèdent sans véritable logique. Le tout prend au fil des pages une ampleur de plus en plus irréaliste. Sans parler de la psychologie approximative et extrêmement variable des différent personnages. C'est un peu le pendant Thriller de ce que l'on appelle la Chick Lit. Les ingrédients ne sont pas extraordinaire, le résultat plutôt mauvais sans être désagréable. Une seule chose est sure, ça se laisse lire ...3/5


avatar
Lacazavent
Admin

Nombre de messages : 5583
Age : 30
Location : France
Date d'inscription : 25/10/2008

http://quandlappetitvatoutva.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: James PATTERSON (Etats-Unis)

Message  Isaby le Lun 25 Jan 2010 - 3:54

Le Masque de l'araignée

Mon premier Patterson, et certainement pas le dernier. J'ai bien aimé cette histoire du policier/psychologue à la poursuite du "Méchant garçon", kidnappeur d'enfants. Un jeu du chat et de la souris ou la psychologie prend une place importante. J'ai aimé les chapitres courts, le rythme rapide. J'ai trouvé cependant qu'il manquait un petit quelque chose...J'aurais aimé être surpris davantage car j'avais découvert une bonne partie de l'intrigue avant la fin. Tout de même un bon livre en son genre.

3,75/5

_________________
sunny
avatar
Isaby

Nombre de messages : 1855
Age : 42
Location : Québec, Canada
Date d'inscription : 11/08/2009

http://lavoixauchapitre.eklablog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: James PATTERSON (Etats-Unis)

Message  Lisalor le Jeu 26 Aoû 2010 - 16:50



La lame du boucher - JC Lattès

Quatrième de couverture :

Alex Cross, le détective vedette de la police de Washington, a vu sa vie basculer le jour où sa femme Maria est morte dans ses bras, abattue par un mystérieux tireur. Depuis, il a démissionné, repris son activité de psychologue et se consacre enfin pleinement à sa vie de famille... Jusqu'à ce que son ancien équipier, John Sampson, lui demande de l'aide pour traquer un violeur en série particulièrement cruel, dont les victimes refusent obstinément de parler. Les deux hommes vont alors se lancer sans le savoir sur la piste sanglante de celui qu'on surnomme le Boucher et peut-être, enfin, retrouver l'assassin de Maria.

Mon appréciation :

James Patterson ? Il me semble qu'il y a fort longtemps qui je n'ai pas lu cet auteur. Aussi loin que je m'en souvienne, je crois que ma dernière lecture était : "Et tombent les filles". Un thriller que j'avais adoré à l'époque donc c'est avec un certain plaisir que je me suis jetée sur "La lame du boucher" et franchement je n'ai pas été déçue, j'ai passé un excellent moment de lecture.

Nous suivons dans ce thriller surtout deux personnages. Un tueur psychopathe dit "Le boucher", un être à la solde de la mafia, un exécuteur assez méchant même très qui après avoir abattu sa cible a une légére tendance à la charcuterie. Il aime bien taillader le visage ... Un être à la logique implacable et à l'organisation à toute épreuve.
Alex Cross agent de police au FBI et aussi consultant en psychologie qui vit tranquillement avec sa petite famille jusqu'au jour où sa femme meurt dans ses bras atteint d'une balle en pleine poitrine

Une lecture à deux voies où on alterne tantôt avec la traque du tueur tantôt avec les enquêtes du détective. Le fait que l'on connaisse le tueur dès les premiers chapitres ne m'a pas dérangée outre mesure, j'ai même apprécié de le suivre dans les méandres tortueux de son cerveau.

Les chapitres sont très courts donc on veut toujours en savoir plus et on tourne les pages sans pouvoir s'arrêter. Beaucoup de rythme dans ce thriller que j'ai trouvé haletant, assez sanglant.
Bon c'est vrai on a un peu tous les clichés du thriller américain : un tueur qui a subi des violences physiques dans son enfance et un policier qui fait de son enquête une affaire personnelle mais la mayonnaise a bien pris.

En conclusion : je relirais avec plaisir un James Patterson
avatar
Lisalor

Nombre de messages : 310
Age : 46
Location : Auvergne/France
Date d'inscription : 16/02/2009

http://lisalor.loulou.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: James PATTERSON (Etats-Unis)

Message  cecile le Sam 11 Déc 2010 - 16:25


JC Lattès
suspense & Cie
370 pages
2006

Quatrième de couverture :
Quand le célèbre détective Alex Cross débarque au FBI, il ne sait pas que sa première affaire sera la plus scabreuse de sa carrière. En face de lui, un tueur que l'on surnomme le Loup. Des hommes et des femmes sont enlevés. Le Loup exige-t-il des rançons ? Pire : il revend ses victimes comme esclaves... Alors Alex va se transformer en chasseur de fauves. Et quand deux loups solitaires se retrouvent face à face, l'odeur du sang attire irrésistiblement le reste de la meute.

Mon avis :
Une enquête passionnante où j'ai été fort étonnée par l'inculpation de quelqu'un que j'imaginais au dessus de tous soupçons. C'est le genre de surprise que j'adore. Le détective Alex Cross est un homme fort attachant, menant de front travail et garde de ses enfants, ce qui ne l'empêche pas d'être compétent dans les deux domaines. Le thème sur l'esclavagisme sexuel est assez dur et la fin un peu frustrante, mais il n'en reste pas moins que ce récit vaut vraiment d'être lu.

Note : 4,5/5
avatar
cecile

Nombre de messages : 2360
Date d'inscription : 11/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: James PATTERSON (Etats-Unis)

Message  Philcabzi le Dim 2 Jan 2011 - 3:14

Witch & Wizard (VOA)
Ed. Young Arrow, 2009, 307 pages

Ma note: 4/5

Résumé:
Suite à un boulversement politique dont ils ne comprennent pas tous les impacts, Whit Allgood et sa soeur Whisty sont emprisonnés de force sous l'imculpation de sorcelerie. Ils sont condamnés à mort... Mais ces deux ados n'ont toujours été que ce que qu'il y a de plus normal... alors pourquoi Whisty devient-elle une torche vivante et que Whit peux traverser les murs?

Mon avis:
Ce premier tome d'une série pour ados surfe sur la vague des enfants/ados qui se découvrent des pouvoirs et qui tenteront de sauver l'humanité. Ce n'est pas une critique mais plutôt un fait car l'histoire est agréable à lire, ne sent pas le réchauffé. Ce qui distingue pariculièrement ce livre c'est la forme; nous passons alternativement de Whit à Whisty et l'histoire est écrit à la première personne. On sent bien le changement de personnage même si au début c'est assez déstabilisant dû surtout au fait que leurs prénoms sont très semblable. Le ton est vivant, dynamique et jeune avec une bonne pointe d'humour. Bref, si je tombe sur la suite, je vais certainement continuer cette série. Pour ceux qui veulent s'initier à la lecture de texte en anglais c'est un bon livre, pas du tout difficile à comprendre.

_________________
Philcabzi
Ainsi qu'une journée bien remplie donne un doux dormir, ainsi une vie bien employée donne un doux mourir. Leonardo da Vinci

Ma PAL: 64 livres
Lecture du moment: Les âmes perdues de Dutch Island de John Connolly
avatar
Philcabzi
Admin

Nombre de messages : 2995
Age : 40
Location : Québec/Canada
Date d'inscription : 25/10/2008

http://latetedanslechaudron.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

En votre honneur, de James Patterson

Message  Shamash le Mer 8 Juin 2011 - 7:24



D’emblée, la couverture de ce roman place la barre très haut en nous apprenant que James Patterson est l’auteur de thrillers le plus vendu dans le monde. Plus de cent millions d’exemplaires vendus, vous imaginez ? Mieux encore, le magazine Forbes, affirme Wikipedia que j’ai aussitôt consulté, nous dit qu’il serait aussi l’auteur le mieux payé de la planète, avec un revenu annuel de 70 millions de dollars. Alors là, me suis-je dit, c’est carrément l’apothéose…

Les cent millions d’exemplaires vendus, devenaient des arguments de vente qui ne pouvaient signifier qu’une chose pour le lecteur lambda que je suis : ce nouveau roman de Patterson devait (forcément) être excellent, sublime, et même – n’hésitons pas devant les gros mots – génialissime.

Mais aussitôt reconnu ce fait indubitable, la question se posa, tragique : que faire devant un tel monstre ? Si je me lançais dans sa lecture, le risque était grand de trouver bien fades les romans des auteurs à moindre succès, les Lehane, Grisham, Coben ou Highsmith, qui doivent plafonner à quelques millions d’exemplaires vendus ; et ne parlons pas des Serfaty ou autres Tabachnik qui doivent se contenter de malheureux centaines de milliers d’exemplaires. Peut-être en serais-je réduit alors à ne plus lire que du James Patterson pour ne pas être déçu ?

D’un autre côté, ai-je pensé, si je ne lis pas ce thriller, je risque de passer à côté d’un chef-d’œuvre, car tant de dithyrambes chiffrés et de dollars accumulés ne peuvent qu’être l’expression d’une exceptionnelle qualité d’écriture. Du coup, en ne le lisant pas, ma conscience professionnelle de "lecteur chronique" en prendra un sacré coup ! Le choix était difficile, mais vous l’avez deviné en parcourant ces lignes, je me suis finalement jeté sur le roman de Patterson avec une avidité gourmande que ses chiffres de vente pharamineux imposaient, en me posant une seule question à laquelle je vais tenter de répondre : ce roman allait-il être à la hauteur de la notoriété de son auteur ?
Tout d’abord, examinons les personnages.

Patterson reprend dans A votre honneur le personnage d’Alex Cross qui a fait l’essentiel de son succès international. Alex est flanqué de Brianna Stone, appelée tout simplement Bree pour les intimes (dont il est), et « le Roc » pour ses collègues. Bree est une flic aussi séduisante qu’efficace et de plus (ce qui ne gâte rien pour notre héros), diablement amoureuse d’Alex, qui le lui rend bien. Cross, qui est docteur en psychologie, a quitté le FBI pour s’installer comme psychologue en ouvrant un cabinet privé, avec lequel il a autant de succès médiatique que lorsqu’il officiait dans la police.

C’est la première et même la principale caractéristique de notre cher Alex : non seulement il est ultra-compétent (le meilleur dans son domaine), non seulement il est terriblement séduisant (toutes les femmes vous le diront), mais il est aussi un bon père de famille attentif à ses enfants (comme ceux-ci pourront vous le confirmer), et de plus diablement sympathique (d’après sa concierge). A dire vrai, il est difficile de trouver une qualité qu’il n’aurait pas. Et c’est très bien ainsi, heureux lecteur, car si le processus d’identification joue à plein, vous allez vous retrouver pendant quelques heures dans la peau d’un super-héros, ce qui devrait produire chez vous un effet euphorisant tout à fait salutaire. Même si cette thérapie a des limites évidentes puisque la lecture finie vous allez redevenir un individu ordinaire, ce qui peut vous faire très mal… sauf si vous aimez vivre dangereusement !

Après avoir parlé des gentils (vraiment très gentils) passons aux méchants, vraiment très méchants, comme nous les aimons tous, nous les amateurs de thrillers. Il y en a plusieurs que nous découvrons au fil des pages, éberlués par tant de vilenies. Tout d’abord un vrai et solide psychopathe, bien sous tous rapports au niveau de sa psychopathie. Pour une fois rien de sexuel dans les crimes très alambiqués qu’il commet. Mais cet individu adore qu’on parle de lui. Il veut bien tuer n’importe qui, mais pas n’importe comment : il faut que les médias soient là et puissent filmer ses crimes en direct. Des crimes particulièrement sanguinolents sinon grand-guignolesques, puisque le but dans la vie de Showman (c’est le nom dont il est affublé), dont l’ego est presque aussi développé que celui d’un très haut responsable politique français contemporain, est d’être considéré comme le plus grand criminel de tous les temps. Heureusement Alex est là, qui va reprendre du service pour tenter de faire triompher le Camp du Bien.

Mais là où ça va se compliquer pour lui, c’est qu’il y a un deuxième Méchant encore plus méchant que le premier, qui l’était pourtant déjà beaucoup. Il s’agit de Kyle Craig, un ancien du FBI lui aussi, qui était à l’époque un rival de son collègue Cross dans la compétence et l’habileté professionnelle.
Kyle décida un beau matin où il s’était levé sans doute du pied gauche, de devenir le tueur en série le plus malin et le plus effroyable de l’histoire. Dans un épisode précédent, il fut stoppé net dans cette belle ambition par son collègue Alex qui l’avait arrêté. Depuis cette date, il croupissait dans un quartier de haute sécurité dont personne ne s’était jamais évadé en vouant une haine aussi farouche qu’inextinguible à son ex-collègue, ne rêvant que d’une chose : se venger de lui, lui montrer qui était le plus fort et le plus intelligent.
Bien sûr, il va réussir à s’évader. Deux tueurs pour le prix d’un, voilà notre Alex passablement ennuyé devant tant de complications. Heureusement le bougre a de la ressource, vous n’en doutez pas.
Je me garderai bien de vous révéler si au final le Camp du Bien triomphe du Camp du Mal, et vous laisserai vivre le suspense jusqu’au bout, haletants, la langue pendante et les yeux exorbités par la crainte. Il me reste juste à vous dire si ce thriller est digne de la réputation de son auteur.

Certes, les personnages sont un tantinet caricaturaux et parfois un peu simplistes, sans beaucoup de profondeur psychologique. Certes les motivations et la crédibilité de nos tueurs en série sont parfois incertaines et difficilement compréhensibles pour nous lecteurs qui ne sommes pas (enfin, pas encore !) des profilers haut de gamme. Certes, comme pour l’immense majorité des thrillers, l’action est privilégiée par rapport à la complexité des rapports humains. Mais ces réserves faites, il y a tout de même du suspense, et après tout c’était bien le but recherché.
A vrai dire, si le livre avait été le premier roman d’un auteur totalement inconnu, j’aurais sans doute été très bienveillant. Patterson sait faire monter la mayonnaise et raconter une histoire, ses romans font d’ailleurs d’excellents scénarios de cinéma. Bien sûr, son écriture n’a pas la grâce que l’on retrouve chez un Lehane, une Tabachnik ou une Biberfeld, mais Patterson est un artisan compétent, qui sait parfaitement reproduire les copies d’un meuble rustique et bien costaud dont il a créé le modèle dans sa jeunesse.

Au total, vous pouvez être pris par la lecture de ce thriller, et même le trouver plaisant, comme est plaisante la contemplation d’une bulle de savon miroitant sous les rayons du soleil, une bulle de savon dont l’éclatante disparition n’encombrera pas trop longtemps votre mémoire. Attendons le prochain roman de James Patterson, sans trop d’impatience mais avec curiosité.

3/5

En votre honneur
James Patterson
326 pages
Jean-Claude Lattès ( juin 2011)
Suspense & cie
19,90 €


Présentation de l'éditeur
Alex Cross mène une existence désormais paisible, à bonne distance de la police de Washington. Aussi, lorsqu'un meurtrier le met au défi de le capturer, il est brutalement rattrapé par son passé d'enquêteur : la population de Washington vient de découvrir avec horreur celui qu'on appellera bientôt le tueur Showman. Chacun attend et redoute sa prochaine "représentation"... Tandis qu'à quelques centaines de kilomètres de là, dans la prison de très haute sécurité de l'ADX Florence, un détenu bien particulier applaudit en secret aux faits et gestes du Showman, et attend son heure pour prendre à son tour la vie de celui qui l'a arrêté - Alex Cross.
avatar
Shamash

Nombre de messages : 66
Location : Cévennes
Date d'inscription : 16/06/2010

http://unpolar.hautetfort.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: James PATTERSON (Etats-Unis)

Message  Lacazavent le Jeu 9 Juin 2011 - 20:34


J'aime beaucoup ton avis

_________________
Lectures en cours :  Indépendance de Richard Ford  ([i]Frank Bascombe T2) $

Dernières lectures : L' Intérêt de l' enfant de Ian McEWAN (4/5), Un week-end dans le Michigan de Richard Ford (4,5/5)(Frank Bascombe T1), [/i]L' Homme du verger d' Amanda COPLIN (4/5), La Pyramide de glace J-F Parot (3,75/5)(T12)
avatar
Lacazavent
Admin

Nombre de messages : 5583
Age : 30
Location : France
Date d'inscription : 25/10/2008

http://quandlappetitvatoutva.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: James PATTERSON (Etats-Unis)

Message  Lacazavent le Jeu 28 Juin 2012 - 20:19

Le masque de l'araignée de James Patterson
Livre de poche / 379 pages




Gary Soneji est persuadé depuis l'enfance qu'il deviendra célèbre. Son but est atteint lorsqu'il réussit à kidnapper le fils du ministre des finances et Maggie-Rose, la fille d'une star. Sa vanité lui sera fatale face à la perspicacité d'Alex Cross, détective et docteur en psychologie, qui saura lui tendre le piège final. Pourtant, malgré son arrestation, sa victime, Maggie-Rose, reste introuvable. Confronté à un coupable simulant la folie et persuadé qu'un autre kidnappeur a volé la vedette au premier et dérobé la rançon, Alex Cross ne pourra compter que sur lui-même pour retrouver les ravisseurs de la fillette. Gary Soneji, qui réussit à s'évader, est bien décidé à se venger des inconnus qui lui ont ravi la première place dans les médias.


Un roman policier américain sans grande surprise, il y a les gentils, les bons, les méchants, des gentils méchants, les puissants, les journalistes, des fous pas fous ou peut-être que si finalement, un procès bâclés...etc
Bref, on ne peut guère en mettre plus dans un roman policier.
Le suspens est omniprésent dans le premier tiers, pour disparaître quasi totalement. L' intrigue souffre d' important passage à vide, l' histoire traine et on commence à s'ennuyer. L'auteur nous laisse trop longtemps dans des hésitations et multiplie les pirouettes pour faire durer ou essayer de trouver une porte de sortie, mystère mais c'est finalement assez désagréable.


3/5

_________________
Lectures en cours :  Indépendance de Richard Ford  ([i]Frank Bascombe T2) $

Dernières lectures : L' Intérêt de l' enfant de Ian McEWAN (4/5), Un week-end dans le Michigan de Richard Ford (4,5/5)(Frank Bascombe T1), [/i]L' Homme du verger d' Amanda COPLIN (4/5), La Pyramide de glace J-F Parot (3,75/5)(T12)
avatar
Lacazavent
Admin

Nombre de messages : 5583
Age : 30
Location : France
Date d'inscription : 25/10/2008

http://quandlappetitvatoutva.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: James PATTERSON (Etats-Unis)

Message  matw25 le Jeu 30 Jan 2014 - 18:18

La 6ème cible de James Patterson 

4° de couv: Alors que l'une des quatre associées du Women murder club a été blessée lors d'une fusillade, San Francisco connaît une vague de criminalité. Des enfants de familles fortunées sont enlevés avec leur jeune fille au pair, sans demande de rançon ni message... L'inspecteur Lindsay Boxer enquête.

Mon avis:  Bon déja au fur et à mesure de ma lecture, j'ai compris qu'il s'agissait d'une série mais sincèrement cela ne dérange pas dans la lecture.

On part donc avec le lieutenant Boxer sur cette enquête concernant l'enlèvement de ces enfants. L'affaire est plutôt bien ficelée mais à côté de cela vient s'ajouter une enquête sur la fusillade. Même si les deux enquêtes se suivent bien et sont bien menées, elles sont sans aucun lien et à cela vient se rajouter une troisième intrigue. Bref on passe d'une enquête à l'autre et on a une impression de remplissage. A côté de ça, le livre reste plaisant, les personnages attachants et les intrigues plutôt plausibles et bien menées.

Un bon polar pour moi mais ça ne restera pas dans les annale : 3.5/5 

_________________
Ce qui demeure secret chez le père, s’exprime chez le fils et je
découvre souvent grâce à lui le secret que son père n’a jamais dévoilé
-Nietzche



Lecture en cours: Peine Perdue d'Olivier Adam


avatar
matw25

Nombre de messages : 865
Age : 25
Location : Besançon (25)
Date d'inscription : 10/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: James PATTERSON (Etats-Unis)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum