Katherine PANCOL (Maroc/France)

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Katherine PANCOL (Maroc/France)

Message  Louvaluna le Lun 10 Nov 2008 - 14:14

De : odilette84 (Message d'origine) Envoyé : 25/09/2007 22:26

Les yeux jaunes des crocodiles

Amazon :
Ce roman se passe à Paris. Et pourtant on y croise des crocodiles. Ce roman parle des hommes. Et des femmes. Celles que nous sommes, celles que nous voudrions être, celles que nous ne serons jamais, celles que nous deviendrons peut-être. Ce roman est l'histoire d'un mensonge. Mais aussi une histoire d'amours, d'amitiés, de trahisons, d'argent, de rêves. Ce roman est plein de rires et de larmes. Ce roman, c'est la vie.

Ma critique :

C’est une excellente lecture de détente. Idéale pour des vacances, idéale quand on n’est pas en vacances, pour se vider l’esprit. Les personnages sont sympathiques et attachants, même si parfois on a envie de leur coller des baffes.
Seul bémol, l »auteur fait parler une enfant de 10 ans comme une petite fille de 6 ans, ça gène un peu, mais ce n’est rien comparé au bon moment que l’on passe.
Il paraît qu’une suite st prévue ? Chouette !

Ma note : 4/5



De : louveloba Envoyé : 07/10/2007 18:27

Les yeux jaunes des crocodiles

Antoine, sans boulot depuis 1 an, déprime, et quitte femme et enfants pour refaire sa vie avec Mylène l'esthéticienne. Joséphine, qui se fait donc plaquer par son mari, va rebondir, et de son boulot ingrat d'universitaire spécialisée dans le XIIème siècle, de son physique ingrat, de son caractère effacé même devant ses filles, va faire des atouts. Sa soeur, la belle Iris, apprend que son mari la trompe... avec un homme. Leur mère, Henriette, véritable glaçon, est effectivement trompée par son mari Marcel, amoureux de sa secrétaire la rondelette Josiane. Quant à la voisine de Joséphine, Shirley, ...

Ouf, enfin terminé, ce pavé. Je ne croyais pas en voir un jour la fin, tellement toutes ces histoires inintéressantes pour la plupart, voire ridicules pour certaines, m'ont barbée.
Bon courage à toutes celles (ben oui, je connais pas un mec qui lirait ce genre de bouquin) qui s'apprêtent à entamer cette lecture; qui sait, peut-être que vous apprécierez !

Ma note: 1/5



De : doriane99 Envoyé : 29/02/2008 11:50

Les yeux jaunes des crocodiles

(2e envoi, le premier s'est perdu dans les limbes d'Internet )

Joséphine se retrouve seule avec ses deux filles de 14 et 10 ans : son mari vient de la quitter pour Mylène, plus jeune, plus belle, plus... Elle doit reconstruire sa vie, apprendre à exister par elle-même.

Que d'invraissemblances dans ce livre ! les réactions des deux fillettes, pas du tout adaptées à leur âge ! l'histoire absolument grandguignolesque de la copine Shirley ! Chef, richissime mais resté très "peuple"... Des bons sentiments à la pelle, un livre à emporter sur la plage histoire de se changer les idées mais c'est très, très, très léger !

2,5/5



De : supermartine Envoyé : 07/03/2008 13:57

LES HOMMES CRUELS NE COURENT PAS LES RUES

Ayant lu ce roman en décembre, je me permets d'ajouter mon grain de sel...

Résumé du livre

L'homme qu'elle aimait plus que tout l'a abandonnée. L'homme qui la faisait tant rêver, qui la réveillait la nuit pour l'emmener en échappée clandestine dans les meilleurs restaurants de la ville, ce don Juan impossible qui ne savait être fidèle à aucune autre qu'elle. Cet homme, c'était son père, et elle reste inconsolable depuis qu'il a été emporté par un cancer. Alors, elle décide de recommencer sa vie et s'envole pour New-York. Un soir, elle y fait la connaissance d'Allan, et dès le premier regard, une certitude l'assaille : l'homme de sa vie, c'est lui...

Mon avis :
J'ai mis beaucoup de temps à terminer ce livre que je n'ai pas vraiment apprécié... J'en avais tellement marre à la fin que j'avoue avoir passé quelques paragraphes...
On lit sur la 4ème de couverture " une invention langagière, un modernisme et une trépidation entrainants" , eh bien c'est tout ce que je n'ai pas aimé.
L'héroine nous parle des hommes de sa vie en mélangeant en effet les époques. Je n'aime pas du tout les personnages, pas du tout attachants ( c'est peut-être fait exprés ???).
Il y a quelques scènes entre la fille et son père que j'ai quand même apprécié. Mais sinon, quelle truffe celle-là ! J'ai trouvé ça énervant et les passages avec son Allan...Pfff "je veux, je veux pas... "
Beaucoup de personnages secondaires pas assez creusés je trouve ; ça reste très superficiel tout ça.
Et puis j'aime pas cette écriture qui se veut moderne et trépidante...
Si elle écrit toujours comme ça, eh bien ce n'est pas pour moi!

ma note : 1/5

Je suis un peu étonnée de voir que les rats n'ont pas vraiment aimé les yeux jaunes... car il y avait pas mal d'avis assez positifs un peu partout ! En tout cas, je ne pense pas relire cette auteur !



De : Lyreek14 Envoyé : 27/06/2008 21:47

Les yeux jaunes des crocodiles
Albin Michel - 651 pages

Un jour, à bout de patience, Joséphine, une jeune mère de famille timide et effacée, met son mari Antoine à la porte. Désormais, elle doit faire bouillir seule la marmite et assumer seule l'éducation d'Hortense 14 ans et Zoé 10 ans.

Ce roman est très sympathique et rafraichissant. Evidemment, on est dans du léger mais c'est pile poil ce que j'ai envie de lire en ce moment. J'ai embarqué très facilement dans cette histoire, surtout grace au personnage de Joséphine qui se révèle totalement à elle-même au fil des pages. De quoi vous redonner confiance en la vie et vous dire qu'on peut s'en sortir, bref, un bon vent d'optimisme (et j'avoue, j'ai très envie d'y croire). Certes, les péripéties peuvent parfois paraitre un peu trop rocambolesques mais j'ai passé un bon moment et finalement, c'est ce qui compte.

Une lecture agréable à amener sur la plage

4/5



De : mieldorado Envoyé : 31/07/2008 19:25

Les yeux jaunes des crocodiles Katherine Pancol

Petit résumé : tout commence par une histoire de séparation entre Joséphine et Antoine, parents de deux filles, l'aînée Hortense et Zoé la petite. Petit à petit, on plonge dans l'intériorité de ces personnages, tout en rencontrant d'autres membres de la famille de Joséphine : la soeur Iris, la mère Henriette, le beau-père Marcel, la meilleure amie Shirley. Le lecteur suit l'histoire personnelle de chacun de ses personnages qui se déroule sur plusieurs années.

Livre très agréable à lire qui convient bien à une lecture de vacances. Les personnages sont bien décrits et plonger dans leur intériorité est intéressant, amusant voire émouvant. L'héroïne Joséphine est plus qu'attachante et on peut toutes aspirer à suivre ses pas malgré les péripéties qu'elle traverse. Je suis d'accord avec Lyreek pour dire que certaines situations sont un peu tirées par les cheveux. Néanmoins, le plaisir reste présent tout au long du roman. Détente assurée !

Note : 3,75/5.
avatar
Louvaluna

Nombre de messages : 1131
Location : France (Est)
Date d'inscription : 28/10/2008

http://biblioscopie.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Katherine PANCOL (Maroc/France)

Message  Cocotte le Mer 24 Déc 2008 - 3:28

De : Terra-AntiterraEnvoyé : 2008-12-02 21:09
PANCOL Katherine : « Les yeux jaunes des crocodiles »
éd. Albin Michel , 2006, 652p

roman

note 3 sur 5

« Bien enlevé, des personnages attachants »

RESUME : « Ce roman se passe à Paris. Et pourtant on y croise des crocodiles. Ce roman parle des hommes. Et des femmes. Celles que nous sommes, celles que nous voudrions être, celles que nous ne serons jamais, celles que nous deviendrons peut-être. Ce roman est l’histoire d’un mensonge. Mais aussi une histoire d’amours, d’amitiés, de trahisons, d’argent, de rêves. Ce roman est plein de rires et de larmes. Ce roman c’est la vie » (quatrième de couverture)
BIO : Katherine Pancol née au Maroc (vers 1950 ?), prof de français, puis journaliste. Son premier roman " Moi d'abord " paru en 1979 connaît le succès, ainsi que la dizaine d’autres qui suivront. Site internet : http://www.katherine-pancol.com/
COMMENTAIRES : Bonne pioche pour ce gros roman, pris un peu au hasard à la bibliothèque dans l’espoir d’une lecture distrayante. En fait son histoire et ses personnages font mieux que vous distraire, et vous tiennent en haleine jusqu’au bout. C’est enlevé, vivant, les dialogues sonnent juste. Katherine Pancol n’est pas loin d’atteindre l’objectif que Colette –son auteur favori- assigne à l’écrivain : "Il faut avec les mots de tout le monde écrire comme personne". Comme journaliste, elle a appris à écouter les gens et elle adore visiblement les observer (son blog en offre jour après jour le témoignage) ; elle sait les faire parler dans tous les sens du terme. Elle aime inventer des personnages et ceux qu’elle crée « tiennent la route » en effet. Mais de là à dire qu’elle écrit comme personne serait excessif –même si l’ambition est sincère. Sans être méchant, on est jamais ici que dans le “second rayon”, cette littérature de journaliste si répandue aujourd’hui : rapide, apte à saisir au vol les tics, les sentiments et les mots de l’époque, et à les emballer de façon plaisante. Une littérature de portée limitée : de Courbevoie aux “Champs”, celle du parcours de la réussite pour la bourgeoisie parisienne (qui d’ailleurs est loin d’être la plus bête du monde et ne manque pas d’un certain « peps »). Mais même en passant par la côte normande et avec les habituels allers-retours vers Londres et New-York, on demeure sur le plan littéraire dans “a very small world".
avatar
Cocotte

Nombre de messages : 870
Age : 37
Location : Québec / Canada
Date d'inscription : 26/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Katherine PANCOL (Maroc/France)

Message  odilette84 le Jeu 5 Mar 2009 - 18:25

la valse lente des tortues



C'est la suite des aventures de Joséphine et de sa famille compliquée...

Souvent, au cinéma, quand on fait une suite, c'est le flop...
eh bien là aussi, pour moi, c'est le flop!
On pourrait penser que l'auteur a ajouté des pages volontairement pour écrire un second pavé, aussi gros que le premier, tellement il y a de longueurs dans ce roman ...
situations invraisemblables (il y a même un bébé qui ...bref je préfère ne pas insister ), pages inutiles, là dessus un sérial killer...c'est le pompon ;
Bref, à trop vouloir exploiter un filon...il se tarit
ma note : 2/5



_________________
résister c'est exister

avatar
odilette84

Nombre de messages : 2261
Age : 52
Location : Provence
Date d'inscription : 28/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Katherine PANCOL (Maroc/France)

Message  jenyli le Dim 8 Mar 2009 - 15:10

les yeux jaunes des crocodiles - K. PANCOL- Coup de COEUR!

Titre: les yeux jaunes des crocodiles Auteur: Katherine PANCOL
Edition: lgf Date de parution : mai 207 nombre de pages: 667


coeur coeur coeur coeur

Mon résumé: Joséphine à la personnalité fragile et introvertie qui s'est toujours laissée faire par son entourage, trouve un jour le courage de quitter son mari qu'elle sait être infidèle. Elle se retouve donc seule avec ses deux filles, un loyer et son petit salaire. En complément elle décide de faire le soir des traductions littéraire.
Sa soeur Iris qui est tout le contraire de Joséphine (Superficielle, Extravertie, belle, sûre d'elle) et qui par un bon mariage n'a pas besoin de travailler, persuade sa soeur d'écrire un livre pour elle.
Comme d'habitude Joséphine cède à contre coeur face aux demandes de sa soeur.
Elle va donc écrire un roman qui va connaître un grand succès... mais c'est Iris qui va en profiter.
Bien entendue comme toute bonne petite histoire, à cela s'ajoute un homme mystèrieux dans la vie de Joséphine.

Mon avis: J'AI ADORé CE LIVRE. Je souhaite pouvoir tomber plus souvent sur ce genre de roman.
Une jolie histoire toute simple, une tranche de vie... Les personnages sont plus qu'attachant.
C'est une jolie histoire toute douce et sucrée...
Pas niaise mais que je ne conseil pas aux lecteurs masculins!

Conseil: Je le recommande à toutes celles qui ont aimé Ensemble c'est tout d'Anna GAVALDA. Car on y retrouve le même style d'écriture et d'histoire.

Ma note: sans hésitation: 5/5
avatar
jenyli

Nombre de messages : 369
Age : 39
Location : sud de la France
Date d'inscription : 06/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Katherine PANCOL (Maroc/France)

Message  jenyli le Dim 8 Mar 2009 - 15:36

Titre: la valse lente des tortues
Auteur: Katherine PANCOL
Editeur: Albin Michel date de parution: Février 2008 Nombre de pages: 677


coeur coeur coeur coeur


L'histoire: Joséphine à maintenant quitté
Courbevoie pour un immeuble huppé de Passy, grâce à l’argent de son best seller,
celui
que sa sœur Iris avait tenté de s’attribuer. Cette dernière est
maintenant en clinique pour dépressifs. Comme quoi... la roue tourne...
Joséphine est alors libre, toujours timide et
insatisfaite d'elle même. Elle veille sur sa fille Zoé, adolescente
attachante et tourmentée et observe les succès de son ambitieuse aînée Hortense,
qui se lance à Londres dans une carrière de styliste à la mode.
tout est tranquille jusqu’au jour où une série de meurtres
vient détruire la sérénité bourgeoise de son quartier. Elle-même, prise pour une
autre
sans doute, échappe de peu à une agression. La présence de Philippe, le
mari d'IRIS, qui l’aime et la désire, peut lui faire oublier ces
horreurs.
Impossible d’oublier ce baiser, le soir du réveillon de Noël.
Le bonheur est en vue...

Mon avis:
J'ai retrouvé dans cette suite le même plaisir que dans les yeux jaunes
des crocodiles. La recette est la même et elle fonctionne une fois de
plus.

conseil: Si vous avez aimé les yeux jaunes des crocodiles, alors n'hésitez pas à lire cette suite.
D'après le site de la fnac, le livre doit bientôt paraître en poche!

Note: 5/5
avatar
jenyli

Nombre de messages : 369
Age : 39
Location : sud de la France
Date d'inscription : 06/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Katherine PANCOL (Maroc/France)

Message  Invité le Dim 8 Mar 2009 - 18:34

jenyli a écrit:Titre: les yeux jaunes des crocodiles Auteur: Katherine PANCOL
Edition: lgf Date de parution : mai 207 nombre de pages: 667


coeur coeur coeur coeur

Mon résumé: Joséphine à la personnalité fragile et introvertie qui s'est toujours laissée faire par son entourage, trouve un jour le courage de quitter son mari qu'elle sait être infidèle. Elle se retouve donc seule avec ses deux filles, un loyer et son petit salaire. En complément elle décide de faire le soir des traductions littéraire.
Sa soeur Iris qui est tout le contraire de Joséphine (Superficielle, Extravertie, belle, sûre d'elle) et qui par un bon mariage n'a pas besoin de travailler, persuade sa soeur d'écrire un livre pour elle.
Comme d'habitude Joséphine cède à contre coeur face aux demandes de sa soeur.
Elle va donc écrire un roman qui va connaître un grand succès... mais c'est Iris qui va en profiter.
Bien entendue comme toute bonne petite histoire, à cela s'ajoute un homme mystèrieux dans la vie de Joséphine.

Mon avis: J'AI ADORé CE LIVRE. Je souhaite pouvoir tomber plus souvent sur ce genre de roman.
Une jolie histoire toute simple, une tranche de vie... Les personnages sont plus qu'attachant.
C'est une jolie histoire toute douce et sucrée...
Pas niaise mais que je ne conseil pas aux lecteurs masculins!

Conseil: Je le recommande à toutes celles qui ont aimé Ensemble c'est tout d'Anna GAVALDA. Car on y retrouve le même style d'écriture et d'histoire.

Ma note: sans hésitation: 5/5


Etant donné que je suis en train de lire Ensemble, c'est tout de Anna Gavalda et que j'aime beaucoup, je rajoute ce livre à ma liste. Merci pour ta critique Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Katherine PANCOL (Maroc/France)

Message  jenyli le Dim 8 Mar 2009 - 22:19

Etant donné que je suis en train de lire Ensemble, c'est tout de Anna Gavalda et que j'aime beaucoup, je rajoute ce livre à ma liste. Merci pour ta critique


Tu vois passion de lire cela me fait très plaisir de vr que mes commentaires puissent donner envie de lire des livres qui me plaisent beaucoup.

Si tu as apprécié Ensemble, c'est tout je te conseil les autres livres d'Anna GAVALDA. en particulier Je l'aimais et Je voudrais que quelqu'un m'attende quelque part. J'ai par contre moins aimé le dernier: La consolante.

sunny
avatar
jenyli

Nombre de messages : 369
Age : 39
Location : sud de la France
Date d'inscription : 06/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Katherine PANCOL (Maroc/France)

Message  Invité le Lun 9 Mar 2009 - 10:17

Ok merci, j'essaierai Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Katherine PANCOL (Maroc/France)

Message  opalecat le Dim 15 Mar 2009 - 17:48

Excuse-moi Sirocco mais quel est le titre du livre de ta critique?
Opalecat
avatar
opalecat

Nombre de messages : 345
Age : 37
Location : Drôme/France
Date d'inscription : 27/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Katherine PANCOL (Maroc/France)

Message  odilette84 le Dim 15 Mar 2009 - 17:52

je pense qu'il s'agit des yeux jaunes...
non ?

_________________
résister c'est exister

avatar
odilette84

Nombre de messages : 2261
Age : 52
Location : Provence
Date d'inscription : 28/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Katherine PANCOL (Maroc/France)

Message  Ysla le Dim 15 Mar 2009 - 18:18

Regardez bien, Sirocco l'a écrit dans le titre de son message Very Happy , c'est bien Les yeux jaunes...
avatar
Ysla

Nombre de messages : 1800
Location : Grenoble / France
Date d'inscription : 23/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Katherine PANCOL (Maroc/France)

Message  opalecat le Lun 16 Mar 2009 - 12:08

C'est moi qui suis désolée, je n'avais pas fait attention à l'intitulé du message..... pale
Mille excuses....pour mon étourderie...
Opalecat
avatar
opalecat

Nombre de messages : 345
Age : 37
Location : Drôme/France
Date d'inscription : 27/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Katherine PANCOL (Maroc/France)

Message  mieldorado le Mer 26 Aoû 2009 - 5:44

La valse lente des tortues

Résumé : On retrouve l'héroïne des Yeux jaunes des crocodiles, Joséphine, ainsi que toute sa famille et ses proches. Celle-ci a déménagé de Courbevoie à Paris après le succés de son livre "Une humble reine" best-seller. Ce n'est pas pour autant que la vie de Joséphine semble plus facile, l'argent ne fait pas tout. Elle ne s'épanouit pas dans sa relation intime avec le beau et mystérieux Luca, elle ne parvient pas à oublier le baiser échangé avec son beau-frère Philippe, et comment annoncer à sa fille cadette Zoé que son père est mort mangé par un crocodile ?

Ce résumé n'est qu'un très bref aperçu des histoires qui se trament dans le roman, et que dire de tous les personnages mis en scène tout au long du livre : on retrouve ceux du précédent roman auxquels vient s'ajouter une pléiade d'autres personnages. Quand la 4e de couverture spécifie "c'est une bourrasque de vie", c'est peu dire, car ça frôle le tsunami ! Le mot pour caractériser ce roman est "TROP". Trop d'histoires, trop de personnages, trop de longueurs, trop d'invraisemblance, trop de pages. On ne sait plus où donner de la tête entre les assassinats d'un serial killer, le bébé venu du ciel, une femme qui jette des sorts, un chien intelligent, des "je t'aime moi non plus", un revenant.... Certes, ces ingrédients peuvent paraître divertissants, mais ils ne font qu'alourdir le roman à mes yeux et deviennent lassants. Quant à l'héroïne, elle aussi m'a lassée, bien que je l'aie trouvé agréable dans le précédent roman.

C'est peut-être le roman de trop pour Pancol. Cependant, quand on lit les remerciements de l'auteur à la toute fin du livre, on n'a pas forcément envie de descendre son livre en flèche, car j'ai bien senti qu'elle avait mis tout son coeur à l'écriture de ce roman. L'intention ne fait pas tout, la magie n'a pas eu lieu. Je ne serais pas surprise de voir une nouvelle suite s'écrire car certaines histoires ne paraissent pas achevées. Alors je propose, plutôt qu'une "valse lente", un rock endiablé pour redonner toute sa vigueur et son efficacité à l'écriture de Pancol.

2,5/5 pour l'intention.
avatar
mieldorado

Nombre de messages : 373
Age : 32
Date d'inscription : 01/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Katherine PANCOL (Maroc/France)

Message  Invité le Mer 26 Aoû 2009 - 21:04

Je rebondis sur ton avis Mieldorado, moi non plus je n'ai pas vraiment aimé cette suite.
En effet ce que j'avais reproché au premier livre (Les Yeux jaunes des cocodiles) c'était la fin baclée, complètement saugrenue, alors que tout le roman se voulait contemporain et réaliste. Et pour celui-ci, c'est la même chose (voire pire)

D'abord j'ai été déçue par l'évolution de certains personnages (Joséphine notamment m'a agacée à un point à peine croyable) Les caractères des nouveaux personnages m'ont semblé très "clichés".
Quant aux révélations finales....no comment. Suspect
J'ai été d'autant plus frustrée que certains personnages que j'avaient appréciés dans le premier (Josiane, Shirley) ne sont plus vraiment suivis dans ce deuxième roman. Dommage...

Peut être n'ai-je pas aimé car je n'avais déjà pas été emballée par le premier ??

J'ai donc donné un 2/10

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Katherine PANCOL (Maroc/France)

Message  Van le Mar 8 Sep 2009 - 19:50

Katherine PANCOL - Moi d’abord

Sophie, 20 ans, sort avec Patrick depuis 3 ans. C’est le grand amour et tout semble la destiner à l’épouser. Ramona, sa meilleure amie, l’emmène en vacances, où elle voit d’autres hommes, dont Antoine. Mais qu’importe, Sophie est décidée. Jusqu’à ce que Ramona lui ramène Antoine. Pour Sophie, qui commençait à s’ennuyer dans son couple et qui n’a pas réellement vécue, Antoine est une bouffée d’air, et, transie d’amour, elle décide de quitter Patrick pour lui. Mais, plus tard, le même train-train quotidien s’installe et tout n’est pas comme elle le voulait.

Moi d’abord, c’est la vie d’une jeune femme qui se cherche. Elle semble s’ennuyer dans sa vie de couple. Or, elle n’a rien accompli de sa vie, elle se contente de vivre à travers ses copains. J’avoue que ce livre m’avait été recommandé par une collègue qui avait été enthousiasmée par le début du livre, un peu moins par la fin. Je n’ai pas été emballée tout court. Sophie m’a paru trop nunuche, trop planplan, bien dans sa petite vie sans vouloir en bouger. Ca avait l’air sympa au départ mais finalement ça ne me laissera pas un grand souvenir.

Note : 2/5
avatar
Van

Nombre de messages : 423
Age : 33
Location : Val de Marne - France
Date d'inscription : 03/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Katherine PANCOL (Maroc/France)

Message  anna44 le Mer 7 Oct 2009 - 17:06

Katherine Pancol - La valse lente des tortues, 3,75/5

Avant de vous livrer mon avis, je vous informe que j'ai utilisé des spoilers afin de ne pas dévoiler l'histoire aux personnes n'ayant pas lu le roman.
Si ces spoilers sont interdits sur le forum, n'hésitez pas à m'en faire part, je les supprimerai Smile


Ma note : 3,75/5

Mon avis :

Katherine Pancol nous livre avec ce roman la suite des "aventures" de Joséphine et ses proches.
On y retrouve les mêmes personnages que dans le premier tome mais également de nouveaux (habitants de son nouvel immeuble notamment).
Le résumé de l'histoire ayant déjà été livré à différentes reprises par d'autres rats, je ne vais pas m'étendre.

J'ai apprécié la mise en place de cette suite. Ca faisait un certain temps que j'avais lu "les yeux jaunes des crocodiles" et j'ai hésité à le relire avant d'entamer celui-ci.
Finalement, ça n'a pas été nécessaire puisque Pancol rappelle parfaitement la situation dans les premières pages du livre, et ce tout en douceur.
On a pas l'impression de redondance, mais plutôt de légères piqûres de rappel sur chacun des personnages qui rentre en scène.
Ces derniers vivent certaines aventures pour le moins cocasses, voire tragiques. Dans certains passages, on a l'impression que Pancol fait quelques arrangements avec la réalité, et dans d'autres, le fantastique est carrément de mise

Spoiler:
(Junior qui est un revenant, les rebouteuses, etc...).
Ces passages m'ont plutôt amusée.

Spoiler:
Le seul passage m'ayant particulièrement gêné est la partie où Iris se retrouve sous l'emprise de Hervé Lefloc-Pignel, avec force détails. Je ne peux m'imaginer que l'on puisse être à ce point dépendant d'un homme et accepter de la sorte tous ses désirs.
L'enquête policière est relativement bien menée, mais ne vaut pas un bon polar... Etait-ce un fantasme inaccompli de Pancol de faire dans le polar ?...

Je me suis également posé quelques questions au fil de ma lecture que je me permets de vous livrer :

- Pour quelle raison, dans certains passages, le "je" est-il utilisé alors que la majorité du roman est relaté par un narrateur extérieur ?
Est-ce une façon de Pancol d'appuyer les faits ou de transcrire davantage les émotions de ses personnages ?

- Qu'est-ce que le HDR ? Joséphine travaille sur son HDR mais à aucun moment (ou en tout cas, ça m'a échappé), il n'est expliqué ce dont il s'agit...

- Pensez-vous qu'une adaptation cinématographique serait la bienvenue ?

En résumé, une bonne lecture détente mais pas exceptionnelle...

Merci pour vos réponses....
Anne-Claire

_________________
Mes lectures en cours : Quitter le monde, Douglas Kennedy
avatar
anna44

Nombre de messages : 1601
Age : 35
Location : Québec (Qc)
Date d'inscription : 01/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Katherine PANCOL (Maroc/France)

Message  Lyreek le Dim 25 Oct 2009 - 14:48



La valse lente des tortues - Katherine Pancol
Le livre de poche - 752 pages

Suite des aventures des personnages découverts dans Les yeux jaunes crocodiles, La valse lente des tortues suit le même schéma et même en rajoute une couche. C'est toujours aussi léger et agréable à lire, distrayant et rafraichissant mais par contre pour celui-ci, les rebondissements et autres situations rocambolesques sont un poil too much. Dommage parce que j'ai trouvé ça plaisant de retrouver Joséphine et ses proches mais certains détails m'ont fait dresser les cheveux sur la tête!
Enfin, ça restera une lecture détente, parfaite pour la plage mais sans plus.

3/5

_________________
Lecture en cours : La dernière fugitive de Tracy Chevalier

"Lire est le seul moyen de vivre plusieurs fois"
avatar
Lyreek

Nombre de messages : 2255
Age : 35
Location : Côte d'Azur, France
Date d'inscription : 26/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Katherine PANCOL (Maroc/France)

Message  rose le Dim 8 Nov 2009 - 21:54

[quote="Lyreek"]
Enfin, ça restera une lecture détente, parfaite pour la plage mais sans plus.




La Valse lente des tortues, étant la suite des Yeux jaunes des crocodiles, j’ai beaucoup aimé retrouver les personnages si attachant de Katherine Pancol. Il m’a fallu cependant plus de temps pour rentrer dans l’intrigue qui est foisonnante en rebondissements et en nouveaux personnes. Mais je dois avouer que le second volet de Joséphine et de sa tribu m’a moins emballé…d’ailleurs il m’en a fallu du temps pour en arriver au bout….une vraie valse de tortue !

Dommage que certains éléments soient poussés à l’extrême frisant le ridicule, tel Bébé Junior qui parle et comprend tout …le chien qui pense….mais sinon la lecture fut tout de même divertissante. Par contre, je n’irai pas jusqu’à comparer Pancol à Muriel Barbery. L’écriture de Pancol manque parfois de cette poésie qui fait que l’Elégance du hérisson surpasse celle des crocodiles et des tortues. Et personnellement, Ensemble de Gavalda, m’a fait un bien meilleur effet. C’était plein d’émotion ce qui n’est pas le cas de ce roman. Ne mélangeons pas les genres, même si ces écrivaines se proposent, chacune à leur façon, de peindre la vie de tous les jours avec son lot de joies et de malheurs.

Je suis assez d'accord avec Lyreek

Ma Note 3.75/5



Anna 44 Joséphine écrit son HDR (Habilitation à diriger des recherches) sur les rayures des frères Carmes (résumés en pages 466-467 de l’édition Le Livre de Poche)

Je ne vais jamais voir les films dont le livre a été écrit en premier. C’est souvent décevant, mais je dois avouer que la trame policière permettrait d’en faire un bon scénario…
avatar
rose

Nombre de messages : 639
Age : 42
Location : Suisse
Date d'inscription : 26/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Katherine PANCOL (Maroc/France)

Message  anna44 le Lun 9 Nov 2009 - 10:12

rose a écrit:
Anna 44 Joséphine écrit son HDR (Habilitation à diriger des recherches) sur les rayures des frères Carmes (résumés en pages 466-467 de l’édition Le Livre de Poche)

Je ne vais jamais voir les films dont le livre a été écrit en premier. C’est souvent décevant, mais je dois avouer que la trame policière permettrait d’en faire un bon scénario…

Merci pour tes réponses Rose. La partie sur le HDR a dû m'échapper alors... Wink
Concernant le film, en effet, l'histoire est assez vaste pour en faire un bon scénario, et selon la réalisation, je pense que ça pourrait faire un bon film détente...

_________________
Mes lectures en cours : Quitter le monde, Douglas Kennedy
avatar
anna44

Nombre de messages : 1601
Age : 35
Location : Québec (Qc)
Date d'inscription : 01/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Katherine PANCOL (Maroc/France)

Message  rose le Lun 9 Nov 2009 - 10:49

N'étant pas familière du système scolaire français, je suis allée voir sur internet de quoi il s'agissait...de plus l'histoire de ces rayures est assez rigolote
Quand au film, je suis sûre que quelqu'un va y pensé....

_________________
lecture en cours:

Kafka sur le rivage,Haruki Murakami
avatar
rose

Nombre de messages : 639
Age : 42
Location : Suisse
Date d'inscription : 26/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Katherine Pancol

Message  Garanemsa le Ven 4 Déc 2009 - 10:24

LES YEUX JAUNES DES CROCODILES

Katherien Pancol



Ce livre m’avait été recommandé par une amie qui l’avait trouvé super.

Pour ma part sur les 670 pages, j’ai zappé la moitié environ.

Cela signifie donc que ce livre ne m’apportait pas vraiment quelque chose d’intéressant.

Une histoire de famille : deux sœurs totalement différentes l’une de l’autre.

C’est leur histoire, leur vie, leurs amours, leur désillusion, etc..

Mais cela n’accroche pas du tout

C’est assez banal pour moi.

Aucun suspense, aucune attente. Quand je lis j’aime que ce livre m’étonne, me fasse découvrir des choses ou d’autres horizons.

Ici, un gros fait divers sans plus

Alors un tout petit 2/5
avatar
Garanemsa

Nombre de messages : 445
Age : 71
Location : Belgique/Liège
Date d'inscription : 28/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Katherine PANCOL (Maroc/France)

Message  anna44 le Dim 20 Déc 2009 - 16:54

Les hommes cruels ne courent pas les rues, Katherine PANCOL
Edition Points, 342p.

Résumé : C'est un livre sur l'amour, sur toutes les sortes d'amour : l'amour d'une fille pour son père et d'un père pour sa fille, l'amour de ce même père pour tout un tas de femmes, l'amour de cette fille pour des hommes, et surtout les ravages de l'amour.

Commentaire :
Ce livre est découpé en une alternance de chapitres : d'une part la jeune femme est petite fille et ne supporte pas l'absence de son père, et d'autre part, la jeune femme tente de se reconstruire après la mort de ce père.
J'ai tout d'abord été particulièrement mal à l'aise au début de ce roman. Le complexe d'Oedipe de cette petite fille envers son père est extrêmement fort, et presque indécent.
Le père ne semble pas s'en apercevoir ou en tout cas, ne fait rien pour recadrer les choses.

Après quelques chapitres, j'ai réussi à lâcher prise et à me laisser porter par cet intense amour, et les implications qu'il a entraîné sur la vie d'adulte de cette jeune femme, sur les dégâts que cela produit dans sa vie amoureuse mais aussi dans sa vie professionnelle (elle est écrivain).

La narratrice mène un combat permanent entre ses différentes personnalités pour réussir à se reconstruire et pour apprendre à aimer, sans avoir peur de l'abandon.
Le personnage de la mère (le "regard Noir") n'est quasiment pas présent dans le roman. L'amour du père prédominait sur tout le reste.

J'ai retrouvé dans ce roman le style de Pancol que j'avais aimé dans Les yeux jaunes des crocodiles. On y retrouve la même émotion, de l'humour mêlé à une dose d'ironie et beaucoup de modernité malgré un thème universel et intemporel.

Je me suis toutefois un peu lassé de ses jérémiades et de son incapacité à vouloir prendre sa vie en main. Je pense que le roman aurait pu être raccourci et qu'il n'en aurait été que plus profond.

Ma note : 3.75/5

_________________
Mes lectures en cours : Quitter le monde, Douglas Kennedy
avatar
anna44

Nombre de messages : 1601
Age : 35
Location : Québec (Qc)
Date d'inscription : 01/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Katherine PANCOL (Maroc/France)

Message  Bernard le Dim 20 Déc 2009 - 17:50

Belle critique.
Comme quoi un titre... Pourtant, Les hommes cruels ne courent pas les rues, c'est superbe, non ?
J'achète, quelquefois, que pour un titre, il y a du bon et du moins bon, en revanche, la 4ème de couverture j'oublie...

B
avatar
Bernard

Nombre de messages : 3540
Age : 72
Location : 94160 Saint-Mandé
Date d'inscription : 28/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Katherine PANCOL (Maroc/France)

Message  anna44 le Dim 20 Déc 2009 - 20:17

Pour expliciter le titre Bernard, elle considère ce père comme un homme cruel car il ne voulait qu'elle n'aime que lui, bien que lui passe son temps à papillonner.
Ayant appris l'amour dans ses yeux à lui, elle recherche les mêmes sentiments chez tous les autres hommes qu'elle rencontre, et ne supporte pas de s'entendre dire "Je t'aime".
Le titre est finalement relativement bien choisi.

_________________
Mes lectures en cours : Quitter le monde, Douglas Kennedy
avatar
anna44

Nombre de messages : 1601
Age : 35
Location : Québec (Qc)
Date d'inscription : 01/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Katherine PANCOL (Maroc/France)

Message  Van le Mar 9 Mar 2010 - 18:14

Les yeux jaunes du crocodile

Joséphine vit avec Antoine et ses deux filles Hortense 14 ans et Zoé 10 ans. Antoine est au chômage et refuse d’accepter un boulot qui ne serait pas à sa hauteur. Joséphine a appris récemment qu’Antoine avait une liaison, à bout, elle lui dit de quitter la maison.

Joséphine est une femme molle, elle ne peut pas faire grand-chose par elle-même, quelqu’un doit lui tenir la main. Elle n’arrive même pas à se faire respecter de sa fille Hortense. Son inertie était carrément fatigante et j’avais envie de la gifler. Hortense est clairement une petite arriviste, une garce à un point inimaginable. Zoé agit comme une vraie gamine, on a parfois l’impression qu’il s’agit d’une petite fille de 4 ans. Antoine est un plouc et Iris une autre arriviste. Et Shirley, alors là, c’était le pompom mais alors tellement invraisemblable que j’en ai rigolé. Bref, certains points m’ont un peu énervé, mais cela reste bien évidemment mon point de vue.
A part tout cela, ça reste une lecture agréable (mis à part certains points cités plus haut) dans la mesure où « on ne se prend pas la tête ». On suit tranquillement l’évolution des personnages, de l’histoire, mais ça ne restera pas une lecture inoubliable.

Note : 3/5
avatar
Van

Nombre de messages : 423
Age : 33
Location : Val de Marne - France
Date d'inscription : 03/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Katherine PANCOL (Maroc/France)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum