Agatha CHRISTIE (Royaume-Uni)

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Agatha CHRISTIE (Royaume-Uni)

Message  Mousseline le Lun 10 Nov 2008 - 6:25

De : Bernie (Message d'origine) Envoyé : 12/10/2003 08:21
C'est parce que Mousseline parlait d'Halloween que ce titre de livre m'est venu à l'esprit. Connaissez-vous Le crime d'Halloween d'Agatha Christie? Le titre anglais est Halloween party.

Pour le 31 octobre, Mrs Drake organise une soirée "pour les plus de onze ans". La fête est un succès mais, à la fin de la réception, on découvre le cadavre de la petite Joyce dans la bibliothèque. Mrs Oliver, co-organisatrice des jeux et auteur de romans policiers, demande à son ami Hercule Poirot de mener l'enquête.
Je note ce livre 5/5. Il est de circonstance de le lire en cette période.
Ce qui m'a étonné (mais je n'ai peut-être pas bien cherché!), c'est de ne pas voir Agatha Christie parmi les auteurs abordés et classés de A à C. Cependant je crois avoir lu que ce site existe depuis 4 ans alors peut-être que les messages à propos d'elle sont détruits. J'ai pourtant "remonté" les "pages" (si on peut dire!) jusqu'à février 2003. Que font les animateurs de tous les messages antérieurs?


De: Mousseline

Agatha Christie - Le flux et le reflux
(Le livre de poche, 2002)

Tout débute en 1944 à Londres alors que le pays connaît les derniers sursauts de la guerre. Dans un club fréquenté par Hercule Poirot, le major Porter raconte l'histoire d'une femme autrefois mariée à un certain Underhay lequel aurait péri au Nigéria. Elle se serait remariée avec Gordon Cloade, un anglais extrêmement riche. Mais la guerre a voulu que cet homme périsse dans un bombardement. Il apparaît donc une situation assez ambiguë car la famille Cloade a toujours compté sur la fortune de Gordon pour vivre, fortune qui revient à sa femme car Gordon n'avait pas fait de testament. La mort d'Underhay n'est peut-être pas certaine ce qui signifierait que Mrs Cloade ne serait pas en droit de toucher l'héritage. Un conflit évident va naître entre cette femme et la famille Cloade.

C'est pas mal mais Hercule Poirot est arrivé seulement au dernier tiers du livre et comme j'aime beaucoup Hercule Poirot, ça m'a déçue. Je n'ai pas vraiment embarqué. Je n'ai pas essayé de jouer au détective, c'est comme si je lisais en étant détachée. Mais bon ne serait-ce que pour l'intérêt des personnages (j'aime beaucoup l'atmosphère anglaise dans Agatha Christie). Et ça reste que dès l'arrivée de Poirot cela devient plus captivant. J'adore la fin des livres d'Agatha Christie quand Poirot réunit les personnages et qu'il dévoile le coupable!

Note : 2.75/5
(Mousseline)
--------------------------------------------------------------------------
Agatha Christie est née à Torquay dans le Devon, le 15 septembre 1890.
Elle publie son premier roman, la mystérieuse affaire de Styles, simultanément en Angleterre et aux Etats-Unis en 1920.
Elle est l'auteur de 66 romans policiers, 20 pièces de théâtre et plus de 100 nouvelles. Elle est traduite en 63 langues.


De: Mousseline

Agatha Christie - La maison du péril
(LGF - Livre de Poche, 2001, 222 p.)

Poirot est en vacances dans une station balnéaire du sud de l'Angleterre. Il fait la connaissance d'une jeune fille qui est victime de divers accidents: un lourd tableau se décroche et tombe à la tête de son lit, un rocher dévale une falaise et s'écrase sur le sentier en contre-bas, les freins de sa voiture lâchent dans une descente...

Mais est-ce vraiment des accidents?

Voilà ce qu'Hercule Poirot tente de découvrir.

C'est un très bon livre. Une lecture bien divertissante.

note: 3.75/5
(Mousseline)


De: Inucrazy, Montréal/Québec
La maison du péril
Très bon livre. Le dénouement est vraiment surprenant et nous laisse bouche bée. J'ai adoré.
Note : 4.5/5


De: Charles Bentata

Le Crime de l'Orient-Express - Agatha Christie

Hercule Poirot, détective beige, vient de passer plusieurs jours en Syrie. Après un long voyage dans le Simplon-Orient-Express, il se rend à l'hôtel Tokatlian, à Bosphore. Alors qu'il s'apprête à y passer quelques jours, il reçoit un télégramme lui ordonnant de rentrer à Londres pour une affaire de grande importance. Il commande alors un billet de train, mais toutes les places sont réservées. Très étonné par ce phénomène, Poirot réussit tout de même à obtenir une place grâce à un vieil ami. Le détective s'apprête donc à passer plusieurs jours dans ce fameux train pour rentrer à Londres, dans lequel il pourra apprécier les plaisirs et le luxe des voyages ferroviaires, tout comme subir les inconvénients qui en découlent. Mais une nuit s'avère très agitée. En effet, les neiges yougoslaves ont contraint l'Orient-Express de s'arrêter. De plus, le lendemain matin, on découvre le cadavre d'un Américain lardé de douze coups de couteau. Cette nouvelle intrigue tous les passagers. On confie vite l'affaire à Poirot. L'affaire va s'avérer passionnante pour le détective belge car l'assassin n'a pas pu intervenir de l'extérieur: voilà donc un véritable huis clos...

Le crime de l'Orient-Express est, de loin, l'un des romans les plus réussis et les mieux écrits de la romancière anglaise, et également l'un des plus appréciés par les lecteurs. Agatha Christie est en effet parvenue à concevoir une histoire admirablement bien cousue. Tout d'abord, l'amorce du roman est d'une grande ingéniosité car le lecteur est très vite imprégné de l'histoire. En effet, on découvre peu à peu les personnages et on se familiarise avec eux très facilement. Puis, quand survient le crime, le fait que l'histoire constitue un huis clos, c'est-à-dire que le criminel est nécessairement un passager du train et non une personne venue de l'extérieur, rend l'intrigue d'autant plus passionnante. Car le lecteur va véritablement enquêter en même temps qu'Hercule Poirot, notre cher détective belge. On va collecter les indices de la même façon que lui, établir des hypothèses, en rejeter certaines, tout ceci aidé bien sûr par Agatha Christie qui va même jusqu'à fournir aux lecteurs, lorsque Poirot étudie la répartition des passagers dans le train, un plan de l'Orient-Express où figure l'emplacement des couchettes de chacun des passagers.

Et évidemment, tout au long de cette captivante intrigue, règne le style particulier de dame Christie, aussi bien dans la description des décors que dans celle des personnages. Mais le meilleur de l'oeuvre reste évidemment la fin, la résolution de l'énigme: fabuleuse, inattendue et qui donne à toute l'histoire une parfaite cohérence. En lisant cet excellent livre, ce chef-d'oeuvre d'Agatha Christie, il n'est donc pas étonnant de voir qu'il a été plus d'une fois porté à l'écran, et qu'il est de loin le premier roman de la romancière que l'on conseille à quelqu'un qui veut découvrir ce fameux auteur.

note: 5/5
(Charles Bentata, Montréal)


De : Alexis_le_Yo_786 Envoyé : 09/03/2005 23:38

Le Crime de l'Orient-Express - Agatha Christie

Éditions Le Livre de Poche
218 pages

Résumé: Suite à une tempête, l'Orient-Express, dont Hercule Poirot fait partie des voyageurs, se retrouve prisonnier des neiges. C'est ainsi qu'un homme au passé douteux est retrouvé sans vie dans son compartiment. L'hypothèse du suicide étant écartée, notre cher détective belge devra interroger tous les passagers à la recherche d'hypothèses qui semblent introuvables...

Mon avis: Ce n'est que mon deuxième livre d'Agatha Christie et je suis tout à fait comblé. J'ai adoré l'ambiance anglaise ainsi que Poirot, qui est très attachant.

L'énigme paraît insoluble et l'on se creuse la tête à essayer de trouver des hypothèses qui s'avèrent, finalement, beaucoup trop compliquées. En effet, la solution de l'énigme est très simple, et l'on se trouve ridicule de ne pas y avoir penser.

Lorsque l'on dit qu'Agatha Christie entraîne son lecteur où elle le veut, et bien, ma foi, c'est vrai. Même lorsqu'elle nous expose des faits qui pourraient facilement nous permettre de résoudre l'énigme, on passe à côté, car Agatha Christie nous a entraînés sur une autre piste.

C'est un livre charmant, avec une fin des plus inattendues, que j'ai dévoré en trois jours. Je vous le conseille vivement.

Je ne vois rien à lui reprocher, peut-être le fait qu'il soit un peu trop court...

5/5


De: Val

Agatha Christie - Une autobiographie
(Champs Elysées Le Masque, 2002, 671 pages)

Pour ma part, la meilleure biographie que j'ai lue et que je relirais avec plaisir est l'autobiographie d'Agatha Christie.

C'est délicieux, car en plus de lire sur le récit de sa vie, on a tout plein de renseignements sur le contexte de l'époque et plein de petites leçons de vie qu'elle tire de ce qui lui arrive. C'est intéressant de la lire nous raconter ses aventures au "je", car on est habitué de sa part à des récits plus rationnels et logiques, avec notre ami Hercule Poirot entre autres. Je connaissais aussi moins sa vie après son deuxième mariage, avec un archéologue, où elle voyage beaucoup. C'est passionnant et on y saisit toute l'influence dans ses livres.

note: 5/5
(Val)


De : petitelune18 Envoyé : 30/04/2005 20:06
Autobiographie, Auteur : Agatha Christie
Éditions : libre expression, 527 pages

J’ai pris environ 150 pages avant de réussir à embarquer de cette autobiographie. Ensuite, il y a quelques passages que je n’ai pas aimé.

J’ai bien aimé découvrir comment ils vivaient la première et la deuxième guerre mondiale dans ce pays qu’est l’Angleterre. J’ai aussi aimé découvrir ces romans qu’elles a écrit et dans quelle partie de sa vie ils ont été écrits.
Mais pour le reste c’est un autobiographie que je trouve très lourds par le nombre de pages.

2,75/5
petitelune


De : Alexis_le_Yo_786 Envoyé : 28/08/2005 14:07
Les vacances d’Hercule Poirot, d’Agatha Christie

Alors que notre cher détective belge est en vacances sur une île située au large de la baie de Leathercombe, une femme à la beauté fatale, aimée des hommes et enviée des femmes, est retrouvée étranglée. Hercule Poirot devra donc enquêter sur ce meurtre, tout en sachant pertinemment que le meurtrier est certainement l’un des vacanciers présents sur l’île.

J’adore l’ambiance anglaise qui règne dans les romans de cette auteure, et j‘aime également les interrogatoires que Poirot mène. C’est extrêmement entraînant, et il est très difficile de déposer le livre avant d’en connaître le dénouement. Les personnages sont très bien décrits, et les motivations de chacun sont précises. Et encore une fois, la conclusion m’a complètement floué. Agatha Christie a le talent de nous entraîner où elle le veut, et c’est impossible d’égaler le raisonnement infaillible de Poirot. J’ai bien aimé lorsqu’à la fin, l’auteure nous explique le sens de la déduction du détective, comment il s’y est pris pour résoudre l’énigme. Ça s’avère finalement très simple.
Un très beau moment!! L’ambiance anglaise est des plus charmantes.

Éditions Le Livre de Poche.
Note: 4.5/5


De : SisterCici Envoyé : 03/09/2005 22:12

"Les vacances d'Hercule Poirot" de Agatha CHRISTIE.

Edition : Hachette collections (281 pages)
Le résumé a déjà été bien fait par Alexis.
Mon avis: J'ai vraiment bien aimé ce bouquin.Je ne peux qu'admirer le style et la manière de mener le suspens d'Agatha Christie et jusqu'à la dernière page!
J'ai été tenue en haleine jusqu'au bout et il m'a été impossible de trouver moi-même le meurtrier.
En plus que j'aime beaucoup les dialogues, là j'ai été servie.C'était un petit livre très palpitant.
Ma cote: 5/5


De : @urou Envoyé : 11/09/2005 19:12

Agatha CHRISTIE - Destination inconnue

C'est un vrai coup de coeur que je voudrais partager ac vs. La preuve ? J'ai lu le livre 3 fois (il faut savoir que je ne relis jamais un livre) !

Résumé : les services de renseignements anglais sont inquiet. Plusieurs imminents scientifiques anglais, français et suédois ont disparu. Ils les soupçonnent d'être communistes et d'avoir voulu échapper au gouvernement (l'histoire se passe à l'époque de "la chasse aux sorcières" aux Etats-Unis.)Pour découvrir la vérité, ils chargent Hilary, une femme qui n'a plus rien à espérer de la vie, de prendre la place de la femme d'un scientifique disparu et qu'ils semblent croire en contact avec lui. Commence alors pour la jeune femme un mystérieux voyage à destination inconnue et peut-être sans retour...

Les + de l'histoire : c'est une histoire originale, différente des autres romans de l'auteure, qui montre la peur des hommes face au communisme dans les années d'après-guerre. Le livre tente aussi une approche psychologique-et philosophique- de l'être humain, sur son besoin de liberté,et de pouvoir. Il remporte un 5/5 haut la main !!!


De : Agatha1900 Envoyé : 21/09/2005 00:26
Sous le charme depuis longtemps de la romancière Agatha Christie, je vous fait partager le plaisir que j'ai eu à lire :

La romancière et l'archéologue ou mes aventures au Moyen Orient.

Après son divorce et la mort de sa mère elle fait un voyage ou elle rencontrera un jeune archéologue Max qu'elle épousera et partagera avec lui ses fouilles, dans des conditions souvent spartiates (pour une Anglaise bien née comme elle cela prouve son adaptabilité).

Elle raconte le quotidien de cette période avec un humour décapant.

Ce n'est pas un livre policier, ni tout à fait une biographie

Pour qui cela intéresse, il permet de mieux connaitre cette romancière, son sens de la précision sur les lieux, les gens, les situations; son humour ironique; son autodérision; son sens d'observation d'ailleurs cette période au Moyen Orient lui a inspiré directement 3 livres :

Le crime de l'Orient-Express
Meurtres en Mésopotamie
Mort sur le Nil

Et c'est à la demande du patron de son mari (Max) qu'elle écrira : La mort n'est pas une fin seul polar-historique qu'elle a écrit, puisque l'histoire se passe dans l'Egypte Antique.

5/5 mais je suis très partisane
avatar
Mousseline
Admin

Nombre de messages : 4359
Date d'inscription : 24/10/2008

https://sites.google.com/site/lauteursamericains/home

Revenir en haut Aller en bas

Re: Agatha CHRISTIE (Royaume-Uni)

Message  Cocotte le Dim 30 Nov 2008 - 4:51

De : liza_lou55 Envoyé : 03/07/2006 10:34

Agatha CHRISTIE - La maison biscornue
(Le livre de poche, 188 pages)

Qui a assassiné Aristide Léonidès en l'empoisonnant à l'ésérine? Toute la famille vivant autour de ce vieil homme de quatre-vingt cinq ans dans cette maison biscornue est suspecte. Est-ce sa jeune seconde épouse aidée du percepteur dont on murmure qu'il serait son amant? Ou faut-il envisager la culpabilité d'un autre membre de cette famille nombreuse composée de deux fils, deux belles-soeurs, trois petits enfants, une vieille tante...

Ce n'est surement pas ce qu'Agatha Christie a écrit de mieux comme roman policier. L'enquète n'est d'ailleurs menée ni par Hercule Poirot, ni par Miss Marple mais par Charles, le fiancé de Sophia Léonidès, petite-fille de la victime. La maison biscornue manque donc un peu de cet humour typiquement anglais qui a fait - entre autres- la marque de fabrique des romans de la reine du crime. Cependant, le rythme est enlevé (malgré quelques longueurs au départ pour présenter tous les personnages) et l'énigme tient bien la route. Ainsi, je me suis faite avoir comme toujours sur l'identité du meurtrier!

Un roman policier honnète donc, qui se lit avec plaisir et facilement. Et c'est tout ce qu'on lui demande!

Ma note: 3,5/5

J'aime beaucoup lire des policiers de cette chère Agatha. J'ai eu une période où je les ai presque tous dévorés, ma mère possédant pratiquement toute la collection. Il y en a que je relirai avec plaisir, surtout ceux dont je ne me souviens plus vraiment de l'histoire! J'ai une légère préférence quand c'est ce cher Poirot qui résout les énigmes comme c'est le cas dans Le crime de l'Orient express, un grand classique!


De: Chacha

Agatha Christie - Les pendules(Livre de Poche, 1992)

C'est l'histoire d'une dactylo qui arrive chez une aveugle et découvre un cadavre. L'aveugle nie le fait d'avoir appeler la jeune fille. On découvre dans la pièce quatre pendules mystérieuses, étrangères à la maison. Heureusement que Poirot est là pour, encore une fois, démasquer le ou les coupables.

J'ai été un petit peu déçu par ce livre, car la fin n'est pas très claire.

note: 2.25/5
(Chacha, 12 ans, Angers/France)


De: Théo

Agatha Christie - Miss Marple au Club du Mardi
(LGF - Livre de Poche, 2002, 122 p.)

Cette suite de nouvelles raconte de petites histoires inexpliquées que les invités de Miss Marple devront élucider, et chacun à leur tour ils racontent des faits passés où Miss Marple réussit toujours à trouver le petit indice qui la mènera à ses conclusions.

Un livre époustouflant où la reine du roman policier nous prouve avec brio que sa chère Jane Marple connait bien la "nature humaine". Un livre superbe, plein d'ironie et de mystères, à découvrir ou à redécouvrir absolument.

note: 5/5
(Théo, 14 ans, France)


De: Mousseline

Agatha Christie - Poirot quitte la scène
(LGF - Livre de Poche, 1993, 252 p.)

Poirot se retire dans une maison de campagne, la maison de Styles, qui accueille des hôtes payants. En fait c'est la maison de campagne où il est apparaît pour la première fois dans l'oeuvre d'Agatha Christie soit dans le roman La mystérieuse affaire de Styles.

Poirot invite son vieil ami Hastings à l'y rejoindre. Parmi les hôtes de Styles, se trouve un assassin coupable de plusieurs meurtres qui n'ont jamais été élucidés. Poirot connaît le coupable mais propose à Hastings de jouer à le découvrir.
Mais voici qu'un nouveau meurtre est commis et la fille de Hastings se trouve sur la liste des suspects.

C'est le dernier livre avec Hercule Poirot. Et selon moi c'est l'un des meilleurs d'Agatha Christie.

Note : 4/5
(Mousseline)


De: Mousseline

Agatha Christie - Rendez-vous avec la mort
(LGF - Livre de Poche, 1993, 252 p.)

J'ai surtout aimé ce livre parce que l'histoire se passe en Israël. Sinon l'intrigue ne m'avait pas particulièrement épatée.

Un bon passe-temps mais sans plus...
note: 3.25/5
(Mousseline)


De: Mousseline

Agatha Christie - Un meurtre est-il facile?
(Le Livre De Poche/Club des masques, 2003, 253 pages)
Un officier de police en retraite rencontre dans un train une vieille dame. Celle-ci lui dit qu'un meurtrier a commis plusieurs crimes dans son petit village. Luke Fitzwilliam croit que cette dame est quelque peu cinglée. Cette dernière se rend à Londres pour aller voir le Yard afin de dénoncer ce meurtrier.

Quelques jours plus tard, Fitzwilliam lit dans un journal que cette vieille dame est morte. Elle a été renversée par une voiture dans la rue qui donne justement sur le Yard. L'ex-policier pense qu'après tout la dame n'était peut-être pas si cinglée que ça. Il décide de se rendre au village pour enquêter.

Pas d'Hercule Poirot dans ce livre, c'est le policier retraité qui joue le premier rôle. L'enquête est bien intéressante. J'ai eu du plaisir à essayer de trouver le coupable. Le cadre est sympa.

Mais malheureusement une histoire d'amour ridicule, dans le dernier tiers du livre, gâche l'effet d'ensemble.

note: 3/5
(Mousseline)


De : pounette515 Envoyé : 17/09/2006 19:13

Dix Petits Nègres d'Agatha CHRISTIE

Dix personnes, hommes et femmes d'âges et de situations sociales inégales, se retrouvent pour des raisons diverses sur l'île du Nègre.
Seuls, ils découvrent qu'ils ne peuvent s'en échapper... Une personne mystérieuse les a entraîné là pour des raisons toutes aussi mystérieuses!!
Qui est-ce? Pourquoi les accuser tour à tour, par l'intermédiaire d'un gramophone, de crimes qui n'étaient que de simples accidents?
Voilà les questions que tous se posent quand un des invités meurt subitement...

Ma première lecture du thème polar.
Ce livre que j'avais chez moi m'a paru simple d'accès.
Mais alors quel ennui!!!!
Je n'ai pas du tout accroché à l'intrigue.
Une impression tenace ne m'a pas lâchée que ce roman avait fort mal vieilli.
Aucune psychologie des personnages qui sont des caricatures et où aucun sentiment ne transparaît.
Je l'ai vraiment terminé, histoire de dire...
Bref décevant pour un classique du genre

Ma note: 2/5

Pounette


De: Mamanlouve

Agatha Christie - Dix petits nègres
(LGF - Livre de Poche, 2002, 256 pages)

Mon premier livre je pense de cette charmante dame.

En tout cas j'ai été agréablement surprise, c'est vraiment plaisant et je n'aurais jamais deviné qui était le meurtrier...:)))

note: 4/5
(Mamanlouve)


De: Karine

Agatha Christie - Dix petits nègres

C'était le premier livre de cet auteur que j'ai lu. J'ai soupçonné un personnage au début, mais je me suis rendue compte que ce n'était pas lui mais un autre. Cela m'a surprise.

À propos de ce livre, je viens de voir récemment une adaptation théâtrale de Dix petits nègres. Malgré quelques légères différences, je l'ai trouvée assez bien réussie.

note: 5/5
(Karine)


De: S.W.
J'ai adoré ce livre! Il était très bon, comme tous les livres d'Agatha Christie!
note: 5/5
(S.W.)


De: Josiane
Un super de bon livre de suspense... tout comme ses autres romans.
note: 5/5
(Josianne)


De: Asoso
J'ai adoré ce livre! il était super et moi non plus je ne pensais pas que c'était lui.

note: 5/5
(Asoso, Marseille/France)


De : gallomaniac Envoyé : 03/12/2006 13:31

Le chat et les pigeons, polar de Agatha CHRISTIE

traduit par Jean Brunoy, Le Masque (1960) 242 pg. Ma note 4/5

L'acte se passe dans Maedowbank, internat anglais pour jeunes filles d'élite. Un prince arabe et son aviateur anglais en fuite pour une revolution ont été tués. Avant, ils ont caché un trésor dans les affaires d'une jeune fille qui se retrouve ensuite avec la nièce du prince à cet internat. Le FO, Foreing Office, y installe un agent secret comme jardinier, autant pour la sécurité de la princesse que pour découvrir trace du trésor. Des jeunes filles échangent un article de sport et plus tard dans la salle de sport un enseignante est tuée. La police mène une enquête profonde mais discrète. Dans ce milieu féminin la curiosité des femmes peut être fatale. Plusieurs événements embrouillent l'enquête. Une écolière des plus intelligentes, jeune dame déjà, fait une découverte insolite et va à Londres quêter l'aide du détective belge Hercule Poirot qui va resoudre cet énigme de chasseuses de trésor, de meurtrières et de tueuses. Ah, les femme ont de ces mobiles qui vont parfois loin.

Lire de temps à autre de l'Agatha Christie reste un plaisir. Ce livre-là n'est pas des plus connus, mais pas de moindre qualité non plus. Un bon livre de détection avec même des accents modernes.


De : loup_en_vadrouille Envoyé : 07/09/2007 22:14

Le meurtre de Roger Ackroyd, d'Agatha Christie
(ed: Club des Masques, 1927, 250 pages)

Cela fait tout juste un an que le mari de Mrs Ferrars est mort. D'une gastrite aiguë. Enfin, c'est ce qu'il semble. Après tout, les symptômes de l'empoisonnement par l'arsenic sont presque les mêmes...
Hier, Mrs Ferrars est morte à son tour. Une trop forte dose de véronal. Suicide? Allons donc! Elle était encore jeune et très riche.
Et puis, aujourd'hui, Mr Ackroyd a été assassiné. Cette fois, le doute n'est pas permis. Mais pourquoi? Bien sûr, Mrs Ferrars et Mr Ackroyd paraissaient fort bien s'entendre. Surtout depuis la mort du mari.
Alors les rumeurs vont bon train. Mais la réalité s'avère plus compliquée qu'il n'y paraît...

C'est le premier roman que je lis d'Agatha Christie. Une excellente intrigue qui déroute complètement! Je n'ai pas su trouver le coupable par moi-même. L'idée m'avait vaguement traversée l'esprit mais je n'ai pas su soupçonner ce personnage sérieusement car l'auteur fait en sorte que l'on s'y attache plus qu'aux autres. Alors la fin du livre m'a perturbée car je me sentais perdue, je ne savais plus quoi penser. Je me suis mise à souhaiter d'autres pages pour voir qu'Hercule Poirot s'était fourvoyé. Je n'ose pas trop en dire plus de peur de donner quelques indices... Il vaut mieux se laisser totalement surprendre car c'est une émotion assez étrange. Un peu comme la mort d'un personnage auquel on s'est attaché.

J'ai beaucoup apprécié l'humour de l'auteur, qu'on peut qualifier de grinçant. Caroline, la soeur du narrateur est un personnage étonnant! Une commère comme on en fait plus! Enfin presque... Le passage où elle compare le comportement de son frère à celui d'un vieux fossile m'a beaucoup fait rire! Et cette description aussi, faite par le narrateur: " Je regrette d'avoir à avouer que je déteste Mme Ackroyd. Elle est un composé bizarre d'os, de dents et de bijoux. Elle a des yeux bleu d'acier qui, si aimable qu'elle soit, restent toujours froidement calculateurs".

Voilà! Je pense sincèrement ne pas avoir perdu mon temps en lisant ce bouquin. Il me donne même envie d'en lire d'autres de l'auteur. On m'a conseillé de lire Dix petits nègres. J'ai vu que la critique de ce livre n'est pas très enthousiaste. Peut-être que je pourrai bientôt venir contrebalancer celle-ci.

Note: 4,5 / 5
avatar
Cocotte

Nombre de messages : 870
Age : 37
Location : Québec / Canada
Date d'inscription : 26/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Agatha CHRISTIE (Royaume-Uni)

Message  gallo le Jeu 11 Déc 2008 - 22:31

De : Philcabzi5 Envoyé : 20/09/2007 02:10

Agatha Christie - Le club du mardi continue

Edition Librairie des Champs-Élysées, 1966, 189 pages

Note: 3.5/5

4ème de couverture:

Pourquoi cette dame anglaise comme il faut a-t-elle tué sa demoiselle de compagnie? Qui a bien pu subtiliser le testament de ce vieux monsieur? Et si ce n'est pas Mabel qui a empoisonné son mari, alors qui? Aux petites soirées de Miss Marple, chacun y va d'une histoire étrange dont il a, un jour ou l'autre, été témoin. Mais la vieille demoiselle, impavide dans son fauteuil, dénoue les intrigues les plus confuses avec la même assurance tranquille qu'elle noue les points de son éternel tricot: c'est qu'elle a beaucoup observé les gens de son village et que la nature humaine est toujours la même.

Mon avis:

Rien de mieux qu'un petit Agatha Christie pour se divertir. Les histoires ici racontées ont vieillis mais c'est je crois ce qui fait le charme de cette lecture. Il ne faut pas s'attendre à avoir des frissons ou à être mystifiés par l'intrigue, mais simplement a passer un bon moment en compagnie de ces personnages bien connus, un peu comme prendre le thé avec de vieilles connaissances!


De : s-lewerentz Envoyé : 05/10/2007 20:54

Meurtre au champagne, Agatha Christie
Sparkling Cyanide (1944), éditions Librairie des Champs-Elysées, 1995, 253 p.

La jeune, belle, riche et légère Rosemary s’est suicidée un an plus tôt, lors d’un souper avec quelques amis. Enfin, peut-être bien qu’on l’aurait un peu aidée… n’a-t-elle pas été assassinée ? C’est ce que soupçonne sa jeune sœur Iris après avoir découvert une lettre de Rosemary à son amant, marié, et qui voulait rompre. Un suspect. Mais Iris étant l’héritière de la fortune de sa sœur, elle se retrouve elle-même suspectable, de même que Georges, son beau-frère. Celui-ci s’est d’ailleurs mis en tête de découvrir ce qui s’est réellement passé un an plus tôt et décide de provoquer un nouveau souper, avec les mêmes invités. Pas forcément une bonne idée...

Une intrigue où on parle d’un crime qui ne vient pas de se produire (« murder in retrospect ») qui débute par un suicide (thèse accréditée par la police) et les proches de Rosemary. Autre originalité, on ne doit pas découvrir qui est injustement accusé mais plutôt prouver qu’il y a eu crime et démasquer le coupable. Dans cette enquête, pas d’Hercule Poirot mais le colonel Race (qui enquête avec le détective belge dans Cartes sur table notamment) qui n’apparaît que dans la seconde partie du roman, c’est-à-dire la « reconstitution » du souper par le mari. La première partie présente chacun des protagonistes, ses sentiments vis-à-vis de Rosemary et son point de vue sur les événements survenus un an plus tôt. La troisième et dernière partie développe l’enquête de la police qui réserve quelques retournements de situation.

Bref, un très bon cru, aussi bien au niveau de l’intrigue que des descriptions et dialogues (avec humour) ; je dirais même un des meilleurs romans d’A. Christie que j’ai lu.

5/5


De : doriane99 Envoyé : 07/11/2007 16:18

Agatha CHRISTIE - L'Heure Zéro

"L'histoire d'un meurtre débute des années plus tôt avec mille et une causes... Tout converge vers l'Heure Zéro"

L'atmosphère est électrique à la "Pointe aux mouettes", comme de coutume Neville Strange vient y passer quelques jours de vacances, mais cette année il a eu l'étrange idée d'y réunir son ex-femme et sa jeune épouse, il voudrait tant qu'elles deviennent amies. L'assassinat de la propriétaire des lieux va faire resurgir les anciennes rancoeurs.

J'ai eu envie de relire ce livre avant d'aller au ciné voir la toute nouvelle version filmée. Du pur Agatha, un meurtrier diabolique, coincé in extrémis par une vieille connaissance : le superintendant Battle ! J'adore !
4,5/5


De : doriane99 Envoyé : 26/11/2007 17:07

Agatha CHRISTIE - Mon petit doigt m'a dit

Tuppence et Tommy Beresford, la soixantaine bien sonnée, vont rendre visite à la Tante Ada, vieille femme acariâtre qui coule ses jours à "la crête ensoleillée". Là-bas, Tuppence fait la connaissance d'une charmante vieille dame à l'esprit un peu dérangé. Quelques temps plus tard, la vieille dame a mystérieusement disparu et Tuppence se voit hériter d'un tableau mystérieux.

Quel plaisir de retrouver notre couple de détectives, toujours aussi déjantés. L'intrigue me semble malgré tout un peu tarabiscotée et cette histoire n'est pas la meilleure de cette chère Agatha. Reste une peinture de caractères toujours aussi truculents : la famille Perry, Mme Lancaster...

PS : je vous recommande chaudement la version (modernisée et francisée) cinéma avec Catherine Frot et André Dussolier, excellente, je suis sûre que la reine du polar ne l'aurait pas reniée !!!
3,5/5


De : Foret_ Envoyé : 01/12/2007 14:32

Agatha CHRISTIE - Le meurtre de Roger Ackroyd

334 pages

Résumé de couverture :
Cela fait tout juste un an que le mari de Mrs Ferrars est mort. D'une gastrite aiguë. Enfin, c'est ce qu'il semble. Après tout, les symptômes de l'empoisonnement par l'arsenic sont presque les mêmes... Hier, Mrs Ferrars est morte à son tour. Une trop forte dose de véronal. Suicide ? Allons donc ! Elle était encore jeune et très riche... Et puis, aujourd'hui, Mr Ackroyd a été assassiné. Cette fois, le doute n'est pas permis. Mais pourquoi ? Bien sûr, Mrs Ferrars et Mr Ackroyd paraissaient fort bien s'entendre. Surtout depuis la mort du mari. Mais de là à dire... Non, ce n'est pas possible... En tout cas, ce n'est pas si simple...

Mon commentaire :
Je ne suis pas une grande fan des romans policiers mais Agatha Christie c'est toujours un régal ! J'adore l'ambiance "British" et ce cher Hercule Poirot ! Un très bon livre qui nous accroche jusqu'à la fin. Même en trouvant le meurtrier dès le début on reste accroché à l'intrique, il y a toujours quelque chose qui nous fait douter ou qu'on ignore et on veut tout savoir, tout comprendre, les pages se tournent toutes seules !

4.5/5


De : doriane99 Envoyé : 20/06/2008 15:51
Agatha CHRISTIE - Mort sur le Nil

Linnet Ridgeway a tous les succès : elle est richissime et vient d'épouser le séduisant Simon Doyle. Les deux jeunes mariés partent en voyage de noce en Egypte. Mais ils sont traqués par Jackie, ex-fiancée de Simon et ancienne meilleure amie de Linnet. L'ambiance au fil de la croisière sur le Nil devient de plus en plus pesante. Qui va mourir ?

C'est en revoyant l'excellente version filmée avec Peter Ustinov que j'ai eu envie de relire ce livre. Un très bon suspense, plusieurs affaires en parallèle (vol, meurtre, détournements de fonds...), des personnages tous aussi suspects les uns que les autres et un dénouement surprise ! Un bon crû
4/5

avatar
gallo

Nombre de messages : 2598
Location : Pays-Bas
Date d'inscription : 29/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Agatha CHRISTIE (Royaume-Uni)

Message  gallo le Jeu 11 Déc 2008 - 22:47

De : liza_lou55 Envoyé : 2008-09-06 10:24

Agatha CHRISTIE - Trois souris...
(Le Masque, 126 pages)

Un Agathie Christie inédit, cela ne se refuse pas! Celui dont il est question ici est une nouvelle publiée en 1949 et qui fut, par la suite, adaptée au théatre dès 1952. Afin de garder le mystère intact, le texte de cette pièce a donc été longtemps gardé secret jusqu'à aujourd'hui, où les éditions du Masque ont décidé de republier cette énigme inédite.

Pas de grands chamboulements dans les enquètes écrites par la reine du crime. Le lecteur ne sera pas déboussolé en lisant cette énigme se déroulant dans une pension de famille dans la campagne anglaise alors recouverte par la neige, et donc, inaccessible... Dans cette vieille demeure victorienne, un assassin rôde... Et lorsqu'un crime est enfin commis, le doute n'est plus permis : parmi tous les habitants de Monkswell Manor, qui est le coupable?

Une bonne enquête; Mme Christie, avec beaucoup d'humour et de suspense, s'amuse avec le lecteur, qui, évidemment - et cela a été mon cas - se fait en définitive totalement avoir! Moi, qui pensais ainsi avoir deviné qui étais l'assassin, je me suis fait totalement avoir en définitive.

Un bon policier, avec cependant, un seul bémol : l'histoire était beaucoup trop courte!

Ma note : 3,75/5


De : Philcabzi5 Envoyé : 2008-09-09 19:44

Le mystère de Listerdale de Agatha Christie
Ed. Champs-Élysées, 1963, c1934, 189 pages

Note: 4.75/5

Mon avis:

Ce recueil de 12 courtes nouvelles policières démontre le talent indéniable de la grande dame du crime qu'était Agatha Christie. Chacune de ces nouvelles aboutis sur une chute très bien ficelé, bien travaillé après une augmentation constante de la tension de l'histoire. Bien sûr, la plupart des dénouements ne nous surprennent plus aujourd'hui car ils ont été repris tant de fois depuis mais l'original n'est-il pas toujours plus agréable à lire? Il y a tout de même une nouvelle qui m'a laissé sans voix, soit L'aventure de Mr Eastwood, qui aboutit à une chute très cruelle pour un lecteur!


De : Garanemsa Envoyé : 2008-09-15 14:38

La dernière énigme de Agatha Christie, 272 pages, 3/5

Une femme achète une maison qui se révèle ensuite avoir été habitée par son père
et sa belle-mère. Cette dernière est disparue ou morte. Enquête de miss Marple
qui utilise les souvenirs de la jeune femme alors qu'elle avait une dizaine
d'années.

Très moyen. Pourtant j'aime agatha mais pour celui-ci non.


De : Garanemsa Envoyé : 2008-09-15 14:40

Témoin muet de Agatha Christie, 362 pages, 3.5/5

Une vieille dame meurt semble-t-il de maladie. Au bout d'un certain temps Poirot
reçoit une lettre de cette dame; la bonne avait trouvé cette lettre et la lui
avait expédiée. Peu avant la mort de la vieille dame, la fille et son ami, le
fils, une nièce et son mari médecin grec ont été sur place de même que la dame
de compagnie qui a hérité de toute la fortune. Comme Poirot le fait toujours,
l'enquête se fait lentement.


De : doriane99 Envoyé : 2008-11-01 06:09

Agatha CHRISTIE - Le Crime est notre affaire

J'ai voulu relire ce livre avant d'aller au ciné voir le film avec Catherine Frot et André Dussolier mais... aucun rapport entre ces deux oeuvres excepté le titre !!! En fait, l'intrigue du film est celle de "Le train de 16h50" (dont l'enquêteur est Miss Marple)

Tommy et Tuppence Beresford se voient proposer la direction d'une agence de détectives : l'Agence Blunt. Cette agence semble être la plaque tournante d'un service de renseignements étranger. Tout en résolvant les affaires qui se présentent à eux, nos deux fins limiers tenteront de dénouer le complot.

13 petites enquêtes dont l'idée principale est de rendre hommage à un célèbre détective de la litérature.

Un recueil inégal, certaines enquêtes m'ont semblées bâclée, résolues bien trop facilement, d'autres sont très ingénieuses. De plus, je n'aime pas en général le format "nouvelles" car je me sens frustrée par les histoires courtes, j'avais donc un "à priori" plutôt négatif en le lisant. Autre point négatif : à part Sherlock Holmes et, bien entendu : Poirot (clin d'oeil amusant lors de la dernière enquête), les "célèbres" détectives évoqués ici m'étaient tous inconnus, je n'ai donc pu pleinement profiter des jeux scéniques de nos deux protagonistes.

Un bilan en demi-teinte.

2,5/5


De : doriane99 Envoyé : 2008-11-16 10:30

Agatha CHRISTIE - Le train de 16h50

Scénario à l'origine du film "le crime était presque parfait" avec Catherine Frot et André Dussolier

Mrs McGillicudy s'apprête à rejoindre sa vieille amie Miss Marple, elle emprunte le train de 16h50, pendant son voyage un autre train l'accompagne quelques minutes sur une voie parallèle, elle aperçoit alors une femme qui se fait étrangler dans un compartiment du train voisin. Ni le contrôleur, ni le chef de gare, ni la police ne prennent son témoignage au sérieux, seule sa vieille amie tente de tirer cette affaire au clair.

Une excellente intrigue ! On y voit une Miss Marple vieillie qui doit faire intercéder une connaissance pour enquêter sur le terrain, mais elle résoudra le mystère à son habitude depuis son fauteuil, occupée à tricoter. Les fausses pistes se multiplient, les peintures de caractères sont savoureuses, j'ai beaucoup aimé.

4,5/5


De : doriane99 Envoyé : 2008-11-19 07:24
Le meurtre de Roger Ackroyd

Livre audio, texte lu par Guillaume Gallienne, Ed Thélème

Un an après la mort douteuse de son époux Mrs Ferrars se suicide en absorbant une dose excessive de véronal. Le lendemain, c'est Roger Ackroyd, son ami de coeur, qu'on retrouve assassiné. Hercule Poirot, retiré des affaires, s'ennuie dans la culture de ses courges et prend en charge l'enquête.

J'ai relu le livre après avoir écouté la version "livre audio". Quelques mots sur cette version : je n'ai pas apprécié la façon de lire de Gallienne, pas assez fluide à mon goût et les changements de tons lorsque les personnages parlaient étaient un tantinet exagérés.

A présent, le livre : un de mes préférés d'Agatha Christie. Pour pas mal de raisons, le narrateur est un médecin, témoin de l'affaire, il prend un peu la place d'Hastings, le confident qui suit Poirot pas à pas. Les meurtriers potentiels sont légion, plusieurs affaires s'entremêlent et, si le lecteur est un peu vigilant, il peut découvrir le fin mot de l'affaire. Une réussite !!!

5/5 (pour la version "papier")


De : Garanemsa Envoyé : 2008-11-22 07:06
A L’HOTEL BERTRAM
Agatha Christie

Je ne vais pas faire un résumé car je pense que d’autres l’on déjà fait
Je vais juste donner mon avis
J’aime beaucoup Agatha Christie, mais je préfère Hercule Poirot (un peu de chauvinisme bien entendu, il est Belge) et quand Miss Marple se mêle beaucoup plus de l’enquête.
Donc pour celui-ci, je ne donnerais que 3/5

Je ne retrouve pas les critiques sur ce livre, alors un mini résumé
Dans une rue calme, très comme il faut, se dresse l’hôtel Bertram où la vie semble s’être arrêtée au temps de la reine Victoria. Les clients paraissent venir de cette lointaine époque et le directeur, tout comme la domesticité usent d’une courtoisie qui n’est hélas, plus de mise aujourd’hui. Mais ce monument de la respectabilité, ce temple de la tradition est-il aussi hors du temps qu’il le faudrait paraître ?
Comment s’y retrouver ? qui est qui et que font-ils ?


De : gallomaniac Envoyé : 05/12/2008 19:21

Agatha Christie - Le Vallon . (The Hollow, 1946; autre titre: Murder after hours, 1954) Trad. Michel Le Houbie, 1948, LP 1965, 3383 pg. Ma note 4/5

L'histoire se situe largement dans un grand domaine . Là se trouvent plusieurs membres d'une famille distingué (petite noblesse) rassemblé pour un weekend amical avec les hôtes le medecin John Christow et sa femme.
Les femmes forment les charmes de l'histoire, leur caractères sont mieux développés que ceux des hommes. Petit à petit se dévoilent des rélations plus ou moins amoureuses. Et même après le coup de feu fatal, l'ambiance reste respectueux dans ce milieu de savoir-vivre, qui pourtant n'est pas exempt de jalousies et de petites intrigues.
Poirot est davantage le voisin tranquillisant que le détective stéréotypique qu'il est souvent dans les livres d'Agatha Christie; en fait, il ne joue qu'un rôle marginal. Je le trouve bien sympathique dans ce récit, il se montre très compatissant et très humain.

Agatha Christie, bonne lecture de détente, vaut bien 3,5/5 pour la plupart de ses romans, je donne ce livre même la note 4/5.
avatar
gallo

Nombre de messages : 2598
Location : Pays-Bas
Date d'inscription : 29/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Agatha CHRISTIE (Royaume-Uni)

Message  gallo le Jeu 11 Déc 2008 - 22:48

De : Philcabzi5 Envoyé : 09/12/2008 23:45

Le couteau sur la nuque de Agatha Christie

Ed. Champs-Élysées, 1935, c1933, 190 pages, ISBN 2-7024-0078-7

Titre original: Lord Edgware dies (traduit de l'anglais par Louis Postif)

Note: 5/5

Résumé:

Quelle idées saugrenue est passée par la tête de Lady Edgware pour demander à Hercule Poirot en personne de la débarrasser de son mari. C'est qu'elle aimerait bien se remarier et il semble que Lord Edgware tienne à sa voluptueuse actrice. Avant même que Poirot puisse comprendre le mystère de cette demande, le mari à la bonté de mourir… assassiné.

Mon avis:

Imaginez-vous que je lisais mon premier Hercule Poirot! Et oui, malgré le fait que je connaissais déjà depuis longtemps la reine du crime, je n'avais jamais eut le plaisir de rencontrer cet inspecteur belge à la moustache célèbre. Et bien j'ai été emballé par ce bouquin et par le caractère de ce personnage haut en couleur. On sent à chaque ligne l'humour très british et la joie que devait avoir Agatha Christie à créer des intrigues aussi tordues. Bref, j'ai dévoré les pages comme si c'était le dernier polar à la mode!

--------------------------------------------------------------------------------

Poirot quitte la scène de Agatha Christie

Ed. Champs-Élysées, 1976, c1975, 253 pages, ISBN 2-7024-1416-8

Titre original: Curtain (Poirot's last case) (traduit de l'anglais par Jean-André Rey)

Note: 4/5

Résumé:

C'est dans la maison de Styles, là où Poirot rencontra Hasting et résoudra sa première enquête, qu'il ira finir ses jours. Mais il ne rendra pas son dernier soupir avant de résoudre une des plus ténébreuses affaires qu'il lui fut donné de prendre connaissance.

Mon avis:

Un roman seulement après avoir rencontré Hercule Poirot, le voilà qui meurt! Bon il faut dire que ces bouquins étaient dans ma PAL et que je n'avais pas vraiment envie d'attendre d'avoir lu tout les autres livres de la série (il y en a plusieurs j'imagine!) avant de lire celui-ci. Dans ce dernier opus, je n'ai pas senti la magie opérer, les pages s'étiraient sans qu'il ne se passe grand-chose et même la mort de Poirot en elle-même passe presque inaperçue. Je me serais attendu à un peu plus de sentiments… l'auteure venait tout de même de tuer SON personnage!


De : gallomaniac Envoyé : 18/12/2008 19:17

Agatha Christie - Les quatre ("The big four").
Club des masques, 251 pg. Ma note 2/5

Les quatre, ce sont quatre personnages d'identité inconnue qui préparent leur domination dictatoriale de la terre. Et Poirot est le seul homme, qui, avec ses seules cellules grises saura les vaincre. Alors, Poirot est plusieurs fois pris au piège de l'un ou de l'autre des quatre. Et chaque fois, Poirot réalise un coup de maître: c'est lui qui a provoqué les pièges contre lui-même pour seul but d'apprendre les identités des quatres. Et le pauvre assistent Hastings paye à chaque fois les frais des manigences de Poirot, dont une fait penser à James Bond "You only live twice".

Mais l'action est vraiment minime pour un tel sujet qui pour le fond de l'intrigue aurait pu être digne d'un James Bond. Il n'y a que vers la fin que la tension monte un peu. Dans aucun des livres d'Agatha Christie j'ai eu autant le sentiment d'un Poirot artificiel. Ma note 2/5.
avatar
gallo

Nombre de messages : 2598
Location : Pays-Bas
Date d'inscription : 29/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Agatha CHRISTIE (Royaume-Uni)

Message  Garanemsa le Lun 2 Mar 2009 - 16:54

LE CRIME DE ROGER ACKROYD
Agatha Christie
Un soir dans sa propriété de Fernly Park, l’industriel Roger Ackroyd se confie à son ami le Dr Sheppard. La veuve qu’il envisageait d’épouser s’est suicidée pour échapper à un chantage.
Dans une ultime lettre, elle lui révèle le nom de celui qui détient un terrible secret : un an plus tôt, elle a assassiné son mari.
J’ai toujours bien aimé me délassé avec un Agatha Christie, et pourquoi pas celui-ci aussi.
Je ne m’étendrais pas sur le résumé car beaucoup l’on déjà fait.
Mais je mettrais un 3.75/5
avatar
Garanemsa

Nombre de messages : 445
Age : 72
Location : Belgique/Liège
Date d'inscription : 28/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Agatha CHRISTIE (Royaume-Uni)

Message  Cyrielle le Sam 27 Juin 2009 - 11:01

Les dix petits nègres

223 pages

Quatrième de couverture:
Dix personnes apparemment sans point commun se retrouvent sur l'île du Nègre, invités par un mystérieux N. Owen, malheureusement absent. Un couple de domestiques, récemment engagé, veille au confort des invités. Sur une table du salon, dix statuettes de nègres. Dans les chambres, une comptine racontant l'élimination minutieuse de dix petits nègres. Après le premier repas, une voix mystérieuse s'élève dans la maison., reprochant à chacun un ou plusieurs crimes. Un des convives s'étrangle et meurt, comme la première victime de la comptine. Une statuette disparaît. Et les morts se succèdent, suivant le texte à la lettre. La psychoses monte. Le coupable se cache-t-il dans l'île, parmi les convives ?

Mon avis: 5/5, un vrai coup de coeur, c'est le deuxième Christie que je lis, et j'ai encore plus envie d'en lire. C'est d'une originalité à toutes épreuves, on a beau chercher on ne trouve pas le meurtrier. Elle arrive à nous faire tourner en bourrique c'est vraiment une magicienne du crime.
avatar
Cyrielle

Nombre de messages : 7378
Age : 30
Date d'inscription : 27/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Agatha CHRISTIE (Royaume-Uni)

Message  cookie610 le Jeu 30 Juil 2009 - 11:08

Le train de 16h50

Note : 4.5/5

Résumé : une vieille dame voyage dans un train et alors qu'il se fait doubler par un autre train roulant à faible vitesse, elle remarque dans un compartiment en face qu'une jeune femme est en train de se faire agresser par un homme. Elle en parle à son amie, Mrs Marple, qui décide d'enquêter sur cette affaire avec l'aide d'une aie ménagère, Lucy Eyelesbarrow car elle estime être trop âgée pour cela. Lucy va donc s'infiltrer dans une maison habitée par la famille Ackenthorpe qui cache de nombreux secrets.

Critique : un des classique des livres d'Agatha Christie, le meilleur pour moi de la série des Mrs Marple. On retrouve tout le talent de l'auteur avec un suspense qui se découvre que dans le dernier chapitre du livre. L'histoire est finalement assez classique : un meurtre et un groupe restreint de suspects parmi lesquels on doit retrouver qui est le meurtrier comme dans la plupart des romans d'Agatha Christie. Les personnages sont attachants comme notamment les deux jeunes garçons qui considère l'affaire comme un jeu et le vieux patriarche acariâtre et radin comme pas deux.
avatar
cookie610

Nombre de messages : 4731
Age : 27
Location : Lyon
Date d'inscription : 28/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Agatha CHRISTIE (Royaume-Uni)

Message  Fleur-bleue le Mer 19 Aoû 2009 - 11:08

Les dix petits nègres - Agatha Christie

Quatrième de couverture : Dix personnes apparemment sans point commun se retrouvent sur l'île du Nègre, invités par un mystérieux N. Owen, malheureusement absent. Un couple de domestiques, récemment engagé, veille au confort des invités. Sur une table du salon, dix statuettes de nègres. Dans les chambres, une comptine racontant l'élimination minutieuse de dix petits nègres. Après le premier repas, une voix mystérieuse s'élève dans la maison., reprochant à chacun un ou plusieurs crimes. Un des convives s'étrangle et meurt, comme la première victime de la comptine. Une statuette disparaît. Et les morts se succèdent, suivant le texte à la lettre. La psychoses monte. Le coupable se cache-t-il dans l'île, parmi les convives ?


Note : 5/5 coeur coeur

Critique :
C'est mon tout premier livre d'Agatha Christie et je dois dire que je n'ai pas du tout été déçu. l'intrigue est palpitante on cherche, tout au long du livre à trouver l'auteur du crime mais, comme je crois dans tous les livres d'Agatha Christie, on y arrive jamais on appprend le meurtrier seulement dans les dernières pages du livre et alors là tout s'explique, tout devient clair.
C'est un livre génial que je conseille vivement à tout le monde.
</FONT>
avatar
Fleur-bleue

Nombre de messages : 264
Age : 24
Location : Tours
Date d'inscription : 07/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Agatha CHRISTIE (Royaume-Uni)

Message  cookie610 le Mer 30 Sep 2009 - 9:17

Poirot joue le jeu

Note : 3.5/5

Résumé : Poirot est invitée par Mrs Olivier qui est chargée d'organiser une course à l'assassin, sorte de chasse au trésor où on doit trouver le meurtrier, un cluedo réel en sorte à l'occasion du kermesse organisée chez Mr Stubbs. Le jour J, la fausse victime est réellement retrouvée morte et Lady Stubbs a disparue. Poirot va donc enquêter...

Critique : une bonne enquête de Poirot dont l'originalité tient surtout dans le contexte du meurtre. Le roman est dans le style traditionnel des romans d'Agatha Christie, un meurtre, un nombre limité de suspects, des personnages plus ou moins attachants et un final surprenant..Personnellement, j'ai trouvé que l'histoire était originale mais la fin est trop rapide. On découvre le coupable dans les toutes dernières pages mais l'histoire du meurtre est expliquée un peu trop rapidement. Mais le livre reste agréable à lire, on passe un bon moment.
avatar
cookie610

Nombre de messages : 4731
Age : 27
Location : Lyon
Date d'inscription : 28/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Agatha CHRISTIE (Royaume-Uni)

Message  Philcabzi le Mar 24 Nov 2009 - 12:08

Rendez-vous à Bagdad
Ed. Librairie des Champs-Élysées, 1952, c1951, 246 pages, ISBN 2-7024-1337-4
Titre original: They came to Bagdad (traduit de l'anglais par Michel Le Houbie)

Ma note: 4,5/5

Résumé:
Victoria Jones vient encore de se faire renvoyer de son boulot de sténo-dactylo. Elle n'est pas déprimée, loin de là, surtout qu'assise sur un banc de parc elle rencontre un beau jeune homme. Mais celui-ci part le lendemain pour Bagdad, Qu'à cela ne tienne, elle ira elle aussi! En tant que très grande menteuse elle réussira à rejoindre Edward dans ce pays très éloigné de son Angleterre natale. Fraîchement arrivée et déjà un homme ira mourir dans son lit! Mais Victoria est courageuse, futée et probablement non consciente du danger dans lequel elle met les pieds. Et si la résolution de la guerre froide ne pouvait se faire que par se petit bout de femme?

Mon avis:
Ici il n'y a pas enquête pour résoudre un meurtre, quoique il y ait tout de même quelques cadavres en cours de route (on est reine du crime ou on ne l'est pas tout de même!), mais plutôt un récit d'espionnage sur fond de politique internationale. Mais c'est surtout les aventures de Victoria, ses mensonges, ses rencontres qui sont racontés. La plume d'Agatha Christie est toujours aussi mordante, pleine d'humour, ironique. Son héroïne est loin d'être parfaite mais c'est ce qui en fait un quelqu'un d'attachant et les nombreux personnages secondaires sont tous très intéressants. Le seul problème est que la grande dame n'écrivait pas des livres assez long!!

_________________
Philcabzi
Ainsi qu'une journée bien remplie donne un doux dormir, ainsi une vie bien employée donne un doux mourir. Leonardo da Vinci

Ma PAL: 64 livres
Lecture du moment: Les âmes perdues de Dutch Island de John Connolly
avatar
Philcabzi
Admin

Nombre de messages : 2995
Age : 41
Location : Québec/Canada
Date d'inscription : 25/10/2008

http://latetedanslechaudron.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Agatha CHRISTIE (Royaume-Uni)

Message  s-lewerentz le Mar 24 Nov 2009 - 12:50

J'ai vérifié, je n'ai pas encore lu ce titre. Je vais me le procurer en v.o.
avatar
s-lewerentz

Nombre de messages : 865
Location : La Chaux-de-Fonds, Suisse
Date d'inscription : 27/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Agatha CHRISTIE (Royaume-Uni)

Message  cookie610 le Ven 8 Jan 2010 - 16:53

Miss Marple au club du mardi

Note : 4.5/5

Résumé
: Miss Marple et 5 autres personnes fondent le club du mardi : chacune à leur tour, elles exposeront un fait étranger, une affaire dont elles ont eu connaissance et difficile à élucider. Bien qu'elle n'est pratiquement jamais quittée son petit village de St Mary Meads, Miss Marple parvient à résoudre les affaires les plus complexes.

Critique : Un recueil de nouvelles courtes qui se lisent rapidement. Miss Marple parvient à résoudre tous les cas en faisant des rapprochement avec la vie de son petit village. Le livre est plein d'humour. Par contre, au bout d'un moment, si on en lit plusieurs à la suite, on a l'impression de lire plusieurs fois la même chose.

Le recueil original en anglais est en un seul volume (the thirteen problems) mais en france il est sorti en deux volume :
- Miss marple au club du mardi (les 7 premières nouvelles)
- Le club du mardi continu (les 6 suivantes et dernières)
avatar
cookie610

Nombre de messages : 4731
Age : 27
Location : Lyon
Date d'inscription : 28/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Agatha CHRISTIE (Royaume-Uni)

Message  s-lewerentz le Sam 9 Jan 2010 - 9:20

Tu m'as convaincue, Cookie. J'ai noté le titre (merci de l'avoir signalé aussi en anglais; pour A. Christie, je lis en v.o., c'est facile).
avatar
s-lewerentz

Nombre de messages : 865
Location : La Chaux-de-Fonds, Suisse
Date d'inscription : 27/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Agatha CHRISTIE (Royaume-Uni)

Message  gallo le Jeu 6 Mai 2010 - 15:14

Agatha Christie - Death in the Clouds (1935, tittre français: La Mort dans les nuages)
Lu en néerlandais: Moord in het vliegtuig.

Ou Poirot dort dans un avion quand on trouve une femme morte juste à coté de lui. Éveillé il réussit à prouver qu'il s'agit d'un meurtre.
Tous les passagers doivent subir des questions policières. Un ex ellent inspecteur Japp mène l'enquête professionnelle, tandis que Poirot suit ses intuitions concernant les suspects parmi le nombre restreint de passagers de l'avion. Il fait des observations, qui le permettent de dénicher une commerce de pr6ets et de s'occuper des amours de quelques jeunes passagers innocents tout en s'approchant à la preuve de qui est le meurtrier. Mais quelque chose cloche et Poirot découvre (à temps ou trop tard, qui sait?) que le meurtrier présumé est en danger mortel. L'intrigue est bien mené, Poirot montre ici son caractère le plus humain que j'ai connu des livres d'Agathe Christie. Et Poirot prépare un happy end bien charmant.
Un bon Agatha Christie, pas des plus connus, mais qui vaut bien ma note 4/5.

_________________
Gallo
avatar
gallo

Nombre de messages : 2598
Location : Pays-Bas
Date d'inscription : 29/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Agatha CHRISTIE (Royaume-Uni)

Message  Ysla le Mer 9 Juin 2010 - 18:32

THE MURDER AT THE VICARAGE
En français : L'AFFAIRE PROTHEROE
1930, un peu plus de 200p

Résumé : Dans le calme village de St Mary Mead, le colonel Protheroe est assassiné d'une balle dans la tête. Son corps est retrouvé dans le bureau du presbytère où il attendait le pasteur Clement (le narrateur de cette histoire). Qui l'a donc tué ? Nous suivons les habitants de St Mary Mead durant les quelques jours qui suivent le meurtre. Parmi ceux-ci, nulle autre que Miss Marple ! Et un bon nombre de suspects potentiels !

Mon avis : Le croirez-vous ? C'était mon premier Agatha Christie ! J'ai fait la connaissance de la reine du crime et de son personnage de détective amatrice Miss Marple avec grand plaisir. Je ne dispose pas pour l'instant de critères de comparaison, mais j'ai trouvé ce roman très agréable à lire (beaucoup d'humour, de dialogues vraiment drôles), bien construit, à la fois divertissant et stimulant. Je n'avais bien sûr pas trouvé la clef de l'énigme, mais je ne l'ai pas vraiment cherchée non plus, me laissant guider par l'histoire simplement. Les personnage sont dépeints avec minutie, chacun possède sa part d'ambigüité. J'ai aimé retrouvé l'ambiance de l'Angleterre des années 20-30 avec les majordomes et autres gens de maison. Et Miss Marple est tellement amusante et sympathique !
Je suis donc conquise et je lirai d'autres titres d'A Christie. J'aimerais bien lire notamment les 3 titres que j'avais découverts en film étant plus jeune et qui m'avait plu : Morts sur le Nil, Dix petits nègres et Le crime de l'Orient-Express.

Ma note : 4,5/5
avatar
Ysla

Nombre de messages : 1800
Location : Grenoble / France
Date d'inscription : 23/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Agatha CHRISTIE (Royaume-Uni)

Message  s-lewerentz le Dim 13 Juin 2010 - 9:42

Dix petits nègres

Résumé
Dix personnes sont invitées par un certain Mr. A. O'Nyme à passer quelques jours sur l'île du Nègre, au large des côtes du Devon. Aucune ne se connaissent et à leur arrivée, leur hôte et son épouse sont absents; seuls s'y trouvent Mr et Mrs Rogers, deux domestiques engagés pour l'occasion. Le soir même de leur arrivée, après le repas et alors qu'il font connaissance, une voix surgit d'un magnétophone les accuse tour à tour d'un meurtre, intentionnel ou par négligence. Quelques instants plus tard, un des invités meurt. Etant apparemment seuls sur l'île, il apparaît rapidement que l'un d'eux est le meurtrier; mais lequel et surtout pourquoi ? Justifications et tensions apparaissent, pour ne plus les quitter jusqu'à la fin, au fur et à mesure des morts successives.

Commentaire
Une narration inhabituelle pour Agatha Christie; un de ses romans avec un suspens le plus prenant, une atmosphère tendue et angoissante qui augmente de plus en plus. Si les deux premiers meurtres peuvent encore passer pour des accidents, les suivants sont clairement intentionnels et les invités s'observent en chien de faïence, s'allient, se cherchent et s'accusent mutuellement.

Je ne l'avais jamais lu et pourtant je lis les romans d'Agatha Christie depuis longtemps. Je savais que la narration était inhabituelle et je crois que j'avais décidé que ça me perturberait. J'avais tord, c'est un de ses meilleurs romans !

4/5

(éd. Le livre de poche)
avatar
s-lewerentz

Nombre de messages : 865
Location : La Chaux-de-Fonds, Suisse
Date d'inscription : 27/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Agatha CHRISTIE (Royaume-Uni)

Message  mawani le Dim 13 Juin 2010 - 14:57

D'accord avec toi s-lewerens c'est un de ses meilleurs romans.
J'avais même parié avec mon fils à un moment, qu'il ne trouverait
jamais le criminel.... Et il n'a pas trouvé (avant la fin de l'histoire
s'entend!!!)
avatar
mawani

Nombre de messages : 80
Age : 54
Location : Belfort :franche comté
Date d'inscription : 10/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Agatha CHRISTIE (Royaume-Uni)

Message  s-lewerentz le Dim 13 Juin 2010 - 18:53

Tu m'étonnes qu'il n'ai pas trouvé ! Il faudrait déjà avoir l'esprit retors et c'est d'ailleurs un des trucs qui énerve certains lecteurs qui lisent AC : elle ne joue pas vraiment franc jeu sur les indices et il est quasi impossible de deviner le pourquoi du comment. Personnellement, ça ne me dérange pas ;-)
avatar
s-lewerentz

Nombre de messages : 865
Location : La Chaux-de-Fonds, Suisse
Date d'inscription : 27/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Agatha CHRISTIE (Royaume-Uni)

Message  Cyrielle le Dim 13 Juin 2010 - 20:05

Mon copain a trouvé la solution mais pas les raisons. Il a vraiment un don pour ça c'est pour cette raison qu'il ne lit pas de policier, c'est moins drôle quand on trouve le meurtrier avant la fin.
avatar
Cyrielle

Nombre de messages : 7378
Age : 30
Date d'inscription : 27/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Agatha CHRISTIE (Royaume-Uni)

Message  cookie610 le Mer 14 Juil 2010 - 7:27

La mort dans les nuages

Note : 4/5

Résumé : au cours du vol Paris-Londres sur lequel se trouve Hercule Poirot, une femme est retrouvée morte. Aucun des passagers n’a rien vu ni rien entendu. Le nombre de suspect étant limité, Poirot va aider l’inspecteur Japp à élucider le mystère de cette mort pour le moins très peu banale.

Critique : Agatha Christie utilise un de ses outils de prédilection : le huis-clos, avec un nombre de suspects limité (comme dans 10 petits nègres ou Mort sur le Nil). Elle dépeint une belle galerie de personnage. Comme toujours, Poirot observe et questionne, au début rien n’est logique puis tout finit par concorder dans les dernières lignes du roman. L’intrigue policière est bien construite, Poirot est fidèle à lui-même. Comme toujours, je n’ai pas trouvé l’assassin avant la fin (je n’avais même pas la plus petite idée pour une fois). Un bon Agatha Christie dans le genre, pas l’un des mieux mais on passe un bon moment.
avatar
cookie610

Nombre de messages : 4731
Age : 27
Location : Lyon
Date d'inscription : 28/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Agatha CHRISTIE (Royaume-Uni)

Message  Fabienne le Mer 14 Juil 2010 - 11:30

Dans le même genre huit-clos, il y a également Cartes sur table que j'avais beaucoup aimé. Et moi non plus, je n'avais pas trouvé l'assassin ou plutôt je les avais tous passé à tour de rôle

_________________
Lecture en cours :  En un monde parfait - Laura Kasischke
Challenge USA : 18/50
avatar
Fabienne

Nombre de messages : 1957
Age : 52
Location : Sud ouest de la France
Date d'inscription : 03/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Le meurtre de Roger Ackroyd Agatha CHRISTIE

Message  petitemartine le Mar 4 Jan 2011 - 12:48

Le meurtre de Roger Ackroyd


Quatrième de couverture



Puisqu'il est le médecin du village, Sheppard est l'un des premiers,
naturellement, à constater la mort étrange qui frappe successivement M.
Ferrars, puis sa veuve, enfin Roger Ackroyd avec lequel elle devait se
remarier... Le voici associé à la fascinante enquête que mène,
impromptu, un certain Hercule Poirot - " énorme moustache " et " yeux
inquisiteurs " - qui passe là sa retraite et " cultive des citrouilles "
! Chacun, à sa manière, semble bien être mêlé à ce mystère ; mais " il
n'est pas facile de cacher quelque chose à Hercule Poirot, car il a
l'habitude de tout découvrir ".


Mon avis : un grand classique du roman policier. J'ai retrouvé avec plaisir Mr Hercule POIROT, retraité dans un petit village de la campagne anglaise, qui mène l'enquête avec brio, assisté cette fois-ci du Dr Sheppard le médecin du village, dernier personnage à avoir vu la victime vivante. Tous les ingrédients sont réunis pour passer un bon moment. Du début à la fin, on suspecte chaque personnage, on tourne les pages sans s'en rendre compte, et j'avoue n'avoir rien vu venir ! Le dénouement est inattendu ! Un très bon moment de lecture.

Ce livre a été adapté au cinéma sous le titre ALIBI en 1931 en Angleterre.
Une adaptation télévisée est sortie en 2000 dans le cadre de la série Hercule Poirot.
Je n'ai vu ni l'une ni l'autre...
Ma note : 4/5
avatar
petitemartine

Nombre de messages : 2424
Age : 47
Location : Morbihan /France
Date d'inscription : 04/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Agatha CHRISTIE (Royaume-Uni)

Message  Bernard le Lun 10 Jan 2011 - 13:08

La mort n'est pas une fin

[img][/img]


Club des masques - 1955 - 252 pages

Résumé :

De
retour de son voyage dans le nord, Imhotep, prêtre de Ka, ramène une
concubine, la jeune et jolie Nofret. il présente cette dernière à sa
famille comme sa future épouse. La maisonnée devant ce personnage
hautain, froid, distant et prétentieux subit. D'affres en humiliations
la famille se ligue contre la concubine, laquelle est retrouvée morte au
bas de la falaise. Accident ou crime ?

Mon avis :

Haute Egypte, Thèbes, XIème dynastie (2000 ans, env. avant J.C)
Notre
chère Agatha, mariée à un archéologue, disait volontiers : L'avantage
d'être marié à un archéologue c'est que plus vous vieillissez, plus il
vous trouve belle.
C'est en accompagnant son époux, lors de l'un de ses voyages, qu'elle a concoctée cette histoire.
Renisenb,
jeune veuve, mère de la petite Teti en revenant à la demeure de ses
parents, retrouve ses sensations de jeune fille. Elle ne trouve rien de
changé aux tâches des uns et des autres et comme par le passé elle aime à
se rafraichir au tombeau près du scribe Hori.
Pourtant, son père,
Imhotep, maitre du domaine, a vieilli, il est devenu irascible,
maltraite ses enfants et se plaint de leurs incompétences. Le fait
d'être accompagné d'une concubine, qui pourrait être sa fille, n'arrange
pas les choses, d'autant que la future épouse entend régner en
maitresse sur les membres de la famille.
Nofret froissera d'abord
les femmes, qu'elle traite en domestiques, puis les fils du seigneur
qu'elle dédaigne, ne voyant en eux que des asservis. Seule Esa, la
grand-mère, femme de caractère et de réflexion, lui tiendra tête comme
elle le fait depuis toujours avec son fils, Imhotep, qu'elle renvoie à
ses propres manquements et erreurs de jugement.
Le climat dans lequel
évoluent les personnages devient vite irrespirable et la découverte de
Nofret étendue, sans vie, au bord de la falaise, devrait apaiser les
esprits. Malheureusement quelqu'un a vu et sait qu'il ne s'agit pas d'un
banal accident mais d'une poussée franche et solide (eh, oui, faut bien
que je dévoile un peu, mais sans cela, pas de bouquin, on l'aurait
deviné). Le silence, de rigueur, empêche la connaissance de la vérité.
D'apaisement
point, le témoin occulte et donc gênant disparait dans les mêmes
circonstances que la concubine, concubine qu'un jeune garçon croit avoir
aperçu rôdant près de la demeure parée de ses bijoux, lesquels sont
censés être dans son sarcophage. Nofret est-elle revenue du pays des
morts pour se venger ? Consternation, peur et doutes envahissent les uns
et les autres, jusqu'à considérer l'autre comme responsable et semer un
vent de panique sur la famille restante.
Esa, la vieille et le scribe Hori, détective associés, savent mais en l'absence de preuve se taisent.
La
consternation grandira lorsque les trois fils subiront des tentatives
d'assassinat dont deux ne se relèveront pas. Esa, elle même, périra
d'avoir su et d'avoir dit qu'elle savait.
Renisenb échappera, de justesse, à une mort certaine et le scribe Hori aura le fin mot de l'histoire.
On
retrouvera dans cette énigme tous les ingrédients qui sont propres à
cette chère Agatha, les personnage, ni peu ni trop peu, le confinement
de l'intrigue, le mystère, les doutes et la réflexion qui amène à un
dénouement logique et dûment expliqué tel que les leçons de maitre
Poirot ou de dame Marple. Le zeste de folklore, si je peux me permettre,
n'étant que la confirmation des habitudes de cette auteure dans ces
histoires intimistes. On reste dans le domaine, on tue dans le domaine
et on trouve la solution dans le domaine parmi les protagonistes. Les
lieux changent, le style perdure. Le piment apporté par le dépaysement,
Nil, panthéon égyptien, croyances, cuisine et moeurs, le tout peint à
souhaits, permet au lecteur une évasion rafraichissante dans une
ambiance pesante et grandissante au fur et à mesure de l'avancée dans
l'histoire.
C'est lui, vous dites-vous, que nenni, c'est elle,
alors, point, cherchez, cherchez, bref de l'habituel chez Agatha, court
toujours mon lapin tu m'intéresses. Personnellement lecteur pur et dur,
je ne cherche plus à savoir, Christie raconte, je lis, Christie
explicite, je suis, Christie dénoue, je salue.
Prose impeccable, mots
justes, phrases qui coulent comme le Nil, imperturbables et avisées, du
roman policier, égypto-antique ou antiquo-égyptien, c'est vous qui
voyez, de bonne facture, mais pouvait-il en être autrement ?

4/5
B
avatar
Bernard

Nombre de messages : 3540
Age : 72
Location : 94160 Saint-Mandé
Date d'inscription : 28/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Agatha CHRISTIE (Royaume-Uni)

Message  Philcabzi le Lun 10 Jan 2011 - 13:51

J'adore lorsque Agatha sort de ses habitudes. Je viens de me réserver ce bouquin. Merci pour la découverte SuperBernard!

_________________
Philcabzi
Ainsi qu'une journée bien remplie donne un doux dormir, ainsi une vie bien employée donne un doux mourir. Leonardo da Vinci

Ma PAL: 64 livres
Lecture du moment: Les âmes perdues de Dutch Island de John Connolly
avatar
Philcabzi
Admin

Nombre de messages : 2995
Age : 41
Location : Québec/Canada
Date d'inscription : 25/10/2008

http://latetedanslechaudron.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Agatha CHRISTIE (Royaume-Uni)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum