Victor HUGO (France)

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Victor HUGO (France)

Message  Bernard le Lun 31 Jan 2011 - 17:46

Tu es modeste en disant qu'il faudrait retirer 250 pages. Bref, bravo, c'est ardu mais c'est un classique et c'est vrai que quel que soit le style d'écriture, roman ou poésie il faut que Hugo épate la galerie de son savoir, ça lasse à force ! Merci de ton avis.
Maintenant Les travailleurs de la mer !

B
avatar
Bernard

Nombre de messages : 3540
Age : 72
Location : 94160 Saint-Mandé
Date d'inscription : 28/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Victor HUGO (France)

Message  DM29 le Lun 31 Jan 2011 - 18:07

D'accord avec toi Bernard, ça lasse un peu, ce petit coté "j'étale mon savoir", mais en même temps, ça change de certains auteurs qui eux ne nous apprenne rien !
Pour les Travailleurs de la mer, euh comment dire ... c'était pas prévu, et je vais faire une pause avec Hugo. Mais je jèterai un œil sur lé résumé !

_________________
study livres lus PAL : 10/47
avatar
DM29

Nombre de messages : 675
Age : 30
Location : Breizh
Date d'inscription : 21/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Victor HUGO (France)

Message  Bernard le Lun 31 Jan 2011 - 18:41

C'était pour rire, DM29. Les travailleurs de la mer, c'est indigeste affraid !

B
avatar
Bernard

Nombre de messages : 3540
Age : 72
Location : 94160 Saint-Mandé
Date d'inscription : 28/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Victor HUGO (France)

Message  Philcabzi le Jeu 13 Oct 2011 - 23:44

Le dernier jour du condamné
1829, 97 pages

Ma note: 4/5


Résumé
:
Ce petit roman est tout simplement le récit sous forme de journal, des dernières heures d'un condamné à mort.

Mon avis:
Je ne ferai pas une étude élaboré de cette oeuvre au niveau littéraire ou politique mais je vous parle plutôt de mon ressenti à la lecture de ce classique. La plume de Victor Hugo est mise ici au service de sa tête pour nous donner un récit intelligent, qui ne part pas dans de grandes envolées lyriques, mais aussi de son âme pour nous décrire avec finesse des moments terribles pour tout être humain, criminel ou non. On en sait peu de l'homme, de son crime, mais ce n'est pas le sujet, il ne s'affirme d’ailleurs pas innocent mais demande à vivre tout simplement. C'est une oeuvre percutante, toujours d'actualité même si je lui ai trouvé un côté plutôt poussiéreux dû aux nombreuses années depuis sa publication.

_________________
Philcabzi
Ainsi qu'une journée bien remplie donne un doux dormir, ainsi une vie bien employée donne un doux mourir. Leonardo da Vinci

Ma PAL: 64 livres
Lecture du moment: Les âmes perdues de Dutch Island de John Connolly
avatar
Philcabzi
Admin

Nombre de messages : 2995
Age : 41
Location : Québec/Canada
Date d'inscription : 25/10/2008

http://latetedanslechaudron.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Victor HUGO (France)

Message  Lacazavent le Mer 17 Oct 2012 - 10:37

Les Misérables de Victor Hugo
Folio Gallimard
Tome 1 / 960 pages
Tome 2 / 960 pages





C'est un tel classiques qu' on a l' impression de déjà connaître les personnages et leurs aventures et pourtant cela ne vient aucunement gâcher le plaisir que l' on éprouve à lire ce roman. Il ne faut pas non plus avoir peur des plus de 1500 pages que compte le texte final, la lecture est particulièrement prenante et l' on ne s' ennuie guère mis à part sur certains chapitres de descriptions. Une très agréable surprise.



5/5

_________________
Lectures en cours :  Indépendance de Richard Ford  ([i]Frank Bascombe T2) $

Dernières lectures : L' Intérêt de l' enfant de Ian McEWAN (4/5), Un week-end dans le Michigan de Richard Ford (4,5/5)(Frank Bascombe T1), [/i]L' Homme du verger d' Amanda COPLIN (4/5), La Pyramide de glace J-F Parot (3,75/5)(T12)
avatar
Lacazavent
Admin

Nombre de messages : 5582
Age : 31
Location : France
Date d'inscription : 25/10/2008

http://quandlappetitvatoutva.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Victor HUGO (France)

Message  Lacazavent le Sam 17 Nov 2012 - 16:04

Notre-Dame de Paris, 1482 de Victor Hugo
906 pages, Folio Classiques


Il était là, grave, immobile, absorbé dans un regard et dans une pensée. Tout Paris était sous ses pieds, avec les mille flèches de ses édifices et son circulaire horizon de molles collines, avec son fleuve qui serpente sous ses ponts et son peuple qui ondule dans ses rues, avec le nuage de ses fumées, avec la chaîne montueuse de ses toits qui presse Notre-Dame de ses mailles redoublées. Mais dans toute cette ville, l'archidiacre ne regardait qu'un point du pavé: la place du Parvis; clans toute cette foule, qu'une figure: la bohémienne. Il eût été difficile de dire de quelle nature était ce regard, et d'où venait la flamme qui en jaillissait. C'était un regard fixe, et pourtant plein de trouble et de tumulte. Et à l'immobilité profonde de tout son corps, à peine agité par intervalles d'un frisson machinal, connue un arbre air vent, à la roideur de ses coudes plus marbre que la rampe où ils s'appuyaient, à voir le sourire pétrifié qui contractait son visage, on eût dit qu'il n'y avait plus dans Claude Frollo que les yeux de vivant.



Un magnifique texte et une lecture agréable mais qui a bien plus vieilli que Les Misérables tant dans la langue que dans la construction du récit. Les descriptions en début du volume sont très nombreuses, il y a également quelques répétitions heureusement connaissant l' histoire on sait qu' elle ne fait que débuter et l' on s' accroche, les descriptions cédant peu à peu la place à l' action.
Dans cette édition les notes en fin de volume sont très nombreuses près de 200 pages mais elles enrichissent la lecture sans elle je serais certainement passer à côté de nombreuses allusions notamment sur l' alchimie.


4/5


Dernière édition par Lacazavent le Sam 4 Mar 2017 - 19:28, édité 1 fois

_________________
Lectures en cours :  Indépendance de Richard Ford  ([i]Frank Bascombe T2) $

Dernières lectures : L' Intérêt de l' enfant de Ian McEWAN (4/5), Un week-end dans le Michigan de Richard Ford (4,5/5)(Frank Bascombe T1), [/i]L' Homme du verger d' Amanda COPLIN (4/5), La Pyramide de glace J-F Parot (3,75/5)(T12)
avatar
Lacazavent
Admin

Nombre de messages : 5582
Age : 31
Location : France
Date d'inscription : 25/10/2008

http://quandlappetitvatoutva.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Victor HUGO (France)

Message  géromino le Lun 10 Déc 2012 - 9:16

"Le dernier jour d'un condamné" précédé de "Bug-Jargal" folio 1990 442 pages

*Bug-Jargal* (1818) L'oncle du Capitaine d'Auverney possède une plantation sur l'île de Saint Domingue. Le capitaine tombe amoureux de sa fille, Marie. Sur l'île, les esclaves se révoltent; Marie est capturée par un des chefs de la révolte, un certain Bug-Jargal. D'Auverney, lui, est bientôt fait prisonnier par un autre chef: Biassou, qui veut le mettre à mort...

Hugo jeune (il avait 16 ans et l'a écrit en 15 jours!) évoque un épisode vrai de la lutte contre l'esclavage dans les colonies françaises. Au patriotisme fervent mais pas obtus, du capitaine qui se bat pour sauver la colonie et sa famille, s'oppose en contrepoint Bug-Jargal qui combat pour sa liberté et celle de ses semblables. Dans chaque camp s'exaltent le sang et la colère: la sauvagerie vengeresse des Noirs, la répression impitoyable des colons. Au milieu de cette fureur émergent les deux héros, symbolisant les deux mondes opposés, celui des colons Blancs et celui des Noirs esclaves. Hugo décrit ce profond fossé et la sanglante révolte qui aboutira un jour à la fin de l'esclavage. Sous la plume d'Hugo s'exprime l'espoir de voir Noirs et Blancs vivre en bonne humanité.

*Le dernier jour d'un condamné* (1828) A la suite d'un crime (on ne sait pas qui a été tué ni pourquoi), un prisonnier est condamné à être guillotiné. A sa demande, on lui fourni de quoi écrire. Il va ainsi relater ses derniers jours passés en cellule jusqu'à sa montée sur l'échafaud, retraçant sa vie, décrivant ses humeurs, ses sentiments, ses dernières rencontres.

En lisant ce livre, j'avais en tête le film "Le pull-over rouge" (sorti à la fin des années 70), où un homme accusé du meurtre d'une petite fille sera guillotiné; un des derniers à l'être, je crois: Miterrand arrivant au pouvoir en 1981 abolira la peine de mort. A cette époque, Renaud chantait dans son "Exagone" que "La guillotine chez nous fonctionne encore".

Victor Hugo est magistral! Ses mots font mouches et bouleversent le lecteur. Certainement, dans les années 1830, on imagine l'émotion qu'a dû susciter un tel réquisitoire! Ce plaidoyer contre la peine de mort est universel, il peut s'adapter à tout condamné à la peine capitale et bien entendu est d'actualité encore aujourd'hui. Les tourments, la terrible détresse, la profonde solitude face à la mort, on les imagine pour chacun de ceux qui vont être guillotiné, pendu, fusillé, passé à la chaise électrique ou subissant une injection létale. Les temps ont changé, il n'y a sans doute plus de paille dans les cachots (et encore, sait-on...), reste l'horreur de l'acte, et l'effroi dans l'esprit du condamné, ses souffrances tant physiques que morales.

Un classique percutant, humain, universel!

Note: 4.5/5

_________________
                                                                                                                                                                              

Challenge "Book around the States":  17/50
avatar
géromino

Nombre de messages : 2790
Age : 53
Location : Finistère, FRANCE
Date d'inscription : 07/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Victor HUGO (France)

Message  Cyrielle le Lun 2 Sep 2013 - 7:23

 LE DERNIER JOUR D'UN CONDAMNE

Mon avis: 3.5/5
Cette histoire m'aurai peut être plus plu si elle avait été un roman. J'ai toujours eu du mal avec les nouvelles, c'est trop court pour moi, pour que je m'attache aux personnages et à l'histoire.
J'ai beaucoup aimé l'écriture d'Hugo, sauf parfois j'ai été perdu dans ses images trop littéraire et poétique pour moi.
Quant au sujet principal, je dois avoué que je suis partagée au sujet de la peine de mort. Lorsqu'il s'agit de tueur d'enfant ou de monstre comme Dutroux ou Francis Heaulme j'ai vraiment du mal à avoir de la pitié et je n'ai pas tellement envie de les épargner, surtout qu'en attendant c'est nous qui payons leur séjour en prison...

Une bonne mise en bouche pour découvrir l'oeuvre du grand Victor.
avatar
Cyrielle

Nombre de messages : 7317
Age : 30
Date d'inscription : 27/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Victor HUGO (France)

Message  Mandarine le Jeu 2 Mar 2017 - 9:07

Notre-Dame de Paris

Faire une critique est toujours un exercice difficile pour moi. Mais critiquer un classique est encore bien pire. Que pourrais-je trouver à dire d'intelligent sur un tel monument? confused

Je vais tout de même essayer de vous dire que "Notre Dame de Paris" est... à lire! Tout simplement.

J'avoue avoir eu du mal au début. Beaucoup de descriptions, pas d'histoire à proprement parler, bref, je me suis un peu ennuyée. Et puis, ça commence, petit à petit. Le mystère arrive. Le suspense commence... et s'intensifie... jusqu'à devenir insoutenable!!!! Eh oui, "Notre Dame de Paris" devient un page-turner Laughing  Qui l'eut cru!

Lorsque les personnages se mettent en place et que l'histoire commence vraiment, on ne peut plus le lâcher, et on se rend compte de la puissance de ce roman.
Les thèmes sont intemporels et indémodables, donc tout le monde peut y trouver son compte.
Il me semble qu'un des messages importants est celui de la beauté, intérieure ou superficielle, incarnée par les personnages de Quasimodo et Phoebus. L'amour et la connaissance sont également deux thèmes centraux.

J'ai beaucoup aimé ce roman.
Pour ceux qui seraient motivés, je tiens quand même à dire que, personnellement, j'ai trouvé "Les misérables" meilleur que celui-ci. Avis aux amateurs...

4.5/5 coeur
avatar
Mandarine

Nombre de messages : 2111
Age : 32
Date d'inscription : 10/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Victor HUGO (France)

Message  dodie le Jeu 2 Mar 2017 - 15:50

Belle critique Mandarine wink
avatar
dodie

Nombre de messages : 4510
Age : 53
Location : France
Date d'inscription : 11/04/2009

http://dodiecuisine.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Victor HUGO (France)

Message  Chantal le Jeu 2 Mar 2017 - 15:56

J'ai une vieille édition des Misérables en 4 tomes (classiques Flammarion) dans ma bibliothèque… Il va falloir que je m'y mette, alors ! Wink
avatar
Chantal

Nombre de messages : 2224
Location : France
Date d'inscription : 22/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Victor HUGO (France)

Message  Lyreek le Dim 12 Mar 2017 - 20:46



Notre Dame de Paris - Victor Hugo
Pocket - 704 pages

Quatrième de couverture

En 1831, Victor Hugo réinvente le Moyen Âge et élève un monument littéraire aussi durable que l’œuvre de pierre qui l’a inspiré. Sous la silhouette noire et colossale de la cathédrale fourmille le Paris en haillons des truands de la Cour des Miracles. Image de grâce et de pureté surgie de ce cauchemar, la bohémienne Esméralda danse pour le capitaine Phoebus et ensorcelle le tendre et difforme Quasimodo, sonneur de cloches de son état. Pour elle, consumé d’amour, l’archidiacre magicien Claude Frollo court à la damnation.

Mon avis

Un classique qui mérite d’être lu au moins une fois dans sa vie. Certes, l’histoire est célèbre mais je pense que ça vaut le coup de la découvrir dans sa version originale, très éloignée de l’adaptation édulcorée de Disney.

Alors oui, le début est très laborieux, il y a beaucoup de descriptions très détaillées des monuments, des rues et de personnages dont on ne connait rien et qui ne sont pas forcément très utiles pour la suite de l’histoire. Par contre, si vous êtes féru d’histoire, vous allez adorer découvrir le Paris du quinzième siècle presque comme si vous étiez. Pour ma part, j’avoue que j’ai trouvé lé début assez confus, j’aurais vraiment apprécié quelques illustrations pour mieux visualiser.

Mais surtout ne vous arrêtez pas à ce début un peu poussif, parce qu’ensuite, une fois que l’histoire démarre, on ne peut plus le lâcher. Le suspense et les rebondissements s’enchainent. Oui, oui, vous avez bien lu, on est dans un classique mais je peux vous dire que ça ne manque pas d’action!

De plus, le roman est très bien construit, comme un puzzle où les différentes pièces, même celles qui paraissaient anecdotiques, s’assemblent petit à petit.
Et l’écriture, même si elle est un peu datée, est tellement belle et poétique et ce malgré la noirceur du roman.
Quant aux personnages, ils sont tous merveilleusement bien décrits, peut-être à la limite peut-on leur reprocher de manquer un peu de nuances mais je pense que c’est totalement voulu et assumé car ces personnages sont des symboles.

Enfin, c’est un bon roman historique mais aussi et surtout un superbe roman d’amour : l’amour pur et désintéressé de Quasimodo pour Esméralda, l’amour exalté et un peu naïf d’Esméralda pour Phoebus et la passion destructrice de Frollo pour Esméralda.

Et quelle fin bouleversante, la dernière phrase est tout simplement magnifique et on referme le livre le cœur serré.


4,5/5

_________________
Lecture en cours : Les filles de Caleb tome I : Emilie d'Arlette Cousture

"Lire est le seul moyen de vivre plusieurs fois"
avatar
Lyreek

Nombre de messages : 2280
Age : 35
Location : Côte d'Azur, France
Date d'inscription : 26/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Victor HUGO (France)

Message  dodie le Jeu 16 Mar 2017 - 17:03

Notre-Dame de Paris


Je ne peux rien ajouter de plus aux très belles critiques précédentes ....
J'ai été ravie de lire ce grand classique qui mérite vraiment qu'on s'accroche malgré le début un peu laborieux.
Ma note 4,5/5
avatar
dodie

Nombre de messages : 4510
Age : 53
Location : France
Date d'inscription : 11/04/2009

http://dodiecuisine.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Victor HUGO (France)

Message  kattylou le Jeu 16 Mar 2017 - 17:50

Entierement d'accord avec vous et l'avis de Lyreek est tout à fait juste . J'ai été agréablement surprise par ce roman . Il y a certes des passages un peu longs mais si nous ne l'avions pas lu en lecture commune je l'aurais dévoré en quelques jours.Je ne me souvenais pas des détails et j'ai pris énormément de plaisir 
Le personnage qui évolue le plus est Claude Frollo qui était si sensible et sympathique au début ! 
4.5/5 pour moi aussi

_________________
Un vieux chêne en Bretagne - Louis Pouliquen
Toni Morisson - Sula 
Challenge US Plus que 5 Etats !
avatar
kattylou

Nombre de messages : 3352
Age : 52
Location : 77
Date d'inscription : 08/09/2009

http://kattyloucuis.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Victor HUGO (France)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum