Khaled HOSSEINI (Afghanistan/Etats-Unis)

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Khaled HOSSEINI (Afghanistan/Etats-Unis)

Message  gallo le Dim 9 Nov 2008 - 16:29

De : EnglishSummerRain101 (Message d'origine) Envoyé : 17/12/2005 16:32
Khaled HOSSEINI: THE KITE RUNNER (Les cerfs-volants de Kaboul)
391 pages

Je n’ai pas vu de critique sur le site, alors j’en mets une pour inciter les gens à lire ce livre. J’ai lu ce bouquin il y a quelques mois, donc sûrement certains détails m’échappent.

L’histoire commence vers 1970 en Afghanistan. Amir et Hassan sont des « amis » inséparables malgré le statut social qui les sépare : Amir fait partie de la haute caste Pashtun, de ce fait, c’est un privilégié, un lettré, quant à Hassan, c’est un intouchable, un Hazara et son père (Ali) est le serviteur dans la famille d’Amir. Ensemble, faisant fi de cette différence, ils adorent faire voler leurs cerfs-volants, une des traditions afghanes.
Cependant, un jour, Amir, dévoré par la jalousie envers Hassan qui s’attire l’admiration de Baba (le père d’Amir), commet l’irréparable : il accuse son pauvre ami d’un vol.
À partir de ce moment, chacun suivra une voie différente dans sa vie.
Peu après, Amir et Baba devront fuir l’Afghanistan qui est envahi par les Soviétiques et Hassan restera dans le pays ravagé par l’invasion.
Quelques années plus tard, en 2000, Amir, vivant en Californie et marié, reçoit un appel d’un vieil ami de la famille lui disant de revenir et de réparer le mal, causé à son ami, dont il est l’architecte.
Amir décide de suivre le conseil et alors, dans un Afghanistan ravagé par les Talibans, il découvre l’horrible destin de Hassan …

Ce livre traite de nombreux sujets tels que l’amitié, la traîtrise, la lâcheté, la culpabilité et la rédemption. Il y a des moments vraiment poignants et on ne peut pas demeurer insensible face à la tragique vie de Hassan. L’auteur a su créer des personnages fort intéressants et attachants.

De plus, nous découvrons le contraste de la vie menée par les Afghans avant et après les invasions. Malgré la pauvreté, les gens avaient tout de même droit à une parcelle de bonheur et la vie semblait relativement simple. Après, tout a changé, le pays devient méconnaissable aux yeux d’Amir lorsqu’il retourne dans son pays natal. Tout comme dans Les hirondelles de Kaboul de Yasmina Khadra, les habitants ne semblent être que l’ombre d’eux-mêmes et les Talibans règnent en maîtres. On voit comment chaque vie est touchée de proche ou de loin par ces despotes.

Lisez ce livre et je vous promets que vous serez hanté par cette histoire …

Note : 5/5


De : Cryssilda_ Envoyé : 19/02/2006 17:40
The Kite Runner (Les cerfs-volants de Kaboul) de Khaled Hosseini
Editions Riverhead Books, 371 pages

Le roman raconte la vie d'Amir, son enfance à Kaboul dans les années 60 et sa fuite vers les Etats Unis. Après avoir vécu une vingtaine d'années en Californie il reçoit un appel de Kaboul qui va le replonger dans son enfance et lui rappeler les fantômes de son passé. Cela va également être pour lui l'occasion de redécouvrir son pays.

J'ai également adoré ce livre. Cela a tout d'abord été pour moi la découverte de l'histoire d'un pays et d'un culture que finalement je ne connaissais pas. L'histoire est passionnante et je suis restée en haleine jusqu'à la dernière page du livre. Les personnages sont très attachants, trop attachants, et plus d'une fois j'ai eu besoin de faire des pauses tellement leur destinée est cruelle. C'est pas juste un roman, j'ai vraiment eu l'impression de voir des images de Kaboul, des Talibans, des mendiants... tellement le roman est fort et bien raconté. J'ai tellement aimé que je réalise que j'ai bien du mal à parler du livre...

Note : 5/5

Cryssilda


De : zaphod_0 Envoyé : 24/02/2006 09:48
Et maintenant, dans la série « Les Belles Histoires », j’ai le plaisir de vous présenter …
une belle histoire.

Les cerfs-volants de Kaboul, Khaled Hosseini.

Quel plaisir en effet, de lire un récit raconté de manière très classique, avec juste ce qu’il faut de drames personnels, de contexte historique, d’amour, de danger, de personnages plus vrais que nature, de dépaysement, bref, tous les éléments nécessaires pour faire une bonne histoire prenante qu’on a pas envie de lâcher.

Stupidement, j’avais un peu peur de la comparaison avec le petit chef-d’œuvre de Rahimi, « Terre et Cendres », qui a aussi pour toile de fond les vicissitudes de l’Afghanistan contemporain, mais la comparaison n’a pas lieu d’être, tellement ces deux livres sont différents dans le style et l’approche.
Si Rahimi manie merveilleusement poésie et légèreté, Hosseini sait indiscutablement raconter une histoire de manière passionnante ; on croirait entendre un conteur Afghan le soir au coin du feu.

Et on y croit, à cette histoire ! Le contexte familial et social est tellement bien amené, que la manière dont la culpabilité qui poursuit le héro, influencera les choix majeurs de sa vie, nous semble inévitable.
Et aussi la plongée dans le Kaboul des talibans est assez impressionnante, et la manière dont l’auteur nous fait ressentir le changement radical de cette ville est très convaincante.

Ce livre est aussi une occasion de s’interroger sur le poids des traditions dans une société très attachée à sa culture ancestrale. Préserver une culture ancienne n’est pas un mal en soi. C’est peut-être même ce qui a permis aux Afghans de passer au travers des terribles épreuves que furent l’invasion russe, puis le joug des talibans. Mais quand on voit les conséquences de ces traditions d’un autre âge qui placent une conception archaïque de « l’honneur » au dessus de tout, sur la condition des femmes ou la situation des minorités ethniques, il y a de quoi être dégoûté.

Un livre qui a plu autant à ma mère qu’à moi-même ; c’est tout dire !

Ma note : 4/5


De : odilette84 Envoyé : 14/03/2007 22:32
Les cerfs volants de Kaboul - Khaled Hosseini

je ne reprendrai pas le résumé.
Ce livre se décline en trois parties qui pour moi sont assez inégales.
l'enfance à Kaboul : très belle partie, beaucoup de poésie.

la fuite et la vie aux Etats Unis : très belle partie aussi.

le retour à Kaboul 20 ans plus tard : c'est là que les choses se gâtent... l'idée de départ est intéressante et le témoignage sur l'Afghanistan saisissant. Malheureusement, l'histoire est parasitée par des rebondissements un peu rocambolesques. Le plus décevant est le retour de l'ennemi d'enfance...
c'est dommage et à partir de là mon intérêt pour ce roman a considérablement diminué...
Une mention spéciale à la fin : une fin ouverte, c'est une excellente idée, une vraie happy end aurait été de trop dans ce contexte.
ma note : 3,5/5


De : Philcabzi5 Envoyé : 04/06/2007 14:01
Khaled Hosseini, Les cerfs-volants de Kaboul
Ed. 10/18, 2006, 405 pages

Note: 5/5

Mon avis:

Je suis incapable de décrire réellement ce que j'ai ressentis à la lecture de ce chef-d'oeuvre. J'ai dû refermer plusieurs fois le livre pour m'essuyer les yeux ou pour éviter de le lancer par la fenêtre tellement j'étais en colère après Amir. Ce livre ne peut pas nous laisser indifférent. L'écriture est superbe, les émotions décrites avec précision et l'insertion de mots farsi donne une certaine crédibilité au récit. Bref, avec Les hirondelles de Kaboul de Yasmina Khadra, ce livre devrait être lu par tous pour bien comprendre le peuple afghan



De : Houppelande Envoyé : 06/10/2007 15:37
A thousand splendid suns, Khaled Hosseini

Alerte au coup de coeur!

C'est l'histoire de deux femmes, Mariam et Laila, en Afghanistan. Mariam nait en 1959, et elle est une harami, une bâtarde. Sa mère était servante dans la maison de son père, lorsqu'il appprend qu'elle est enceinte il lui batit une cabane isolée à l'extérieur de la ville (la ville d'Herat). À 15 ans, dans des circonstances que je ne nommerai pas ici, Mariam est marié à un homme d'environ 45 ans, Rasheed, qui habite Kaboul.
C'est à Kaboul que nait Laila, en 1980, en même temps que les soviétiques envahissent l'Afghanistan. Elle grandit dans une famille progressiste, son père veut plus que tout lui donné une bonne éducation.
C'est dans un Afghanistan en guerre que les destins de Mariam et Laila font se croiser.

Je n'en dirai pas plus sur l'histoire, bien que ceci n'en soit qu'un minuscule aperçu.Ce livre nous fait traverser une grande partie de l'histoire afghane, l'invasion soviétique, le jihad contre l'envahisseur, les guerres entre moujahiddins, l'arrivée des Talibans, le 11 septembre et les bombardements américains, la reconstruction. Ceci nous amène évidemment à réfléchir sur l'avenir incertain de ce pays, et pour les Canadiens, sur le mission de nos forces armées présentement dans ce pays.

En plus de cette dimension historique et politique passionnante, il y a aussi l'histoire de ces deux femmes. Bien que fictive, cette histoire pourrait (malheureusement) être vraie. Le statue des femmes dans ce pays a beaucoup variée en fonction des époques, mais aussi au sein des familles, comme nous pouvons le voir avec Mariam et Laila, qui habitent dans des maisons presque voisines, mais pourtant l'une doit portée une burqa alors que l'autre ne se voile pas. Certains passages sont difficiles à lire, complètement révoltants, mais c'est une réalité quotidienne pour encore tant de femmes dans le monde.

Khaled Hosseini sait bâtir une histoire qui nous tient en haleine du début jusqu'à la fin. C'est bien écrit, et j'ai beaucoup aimé le fait qu'il entre vraiment dans la psychologie de ses personnages. Et il n'a pas peur d'énoncer des choses qui peuvent choquer les femmes occidentales, comme lorsque Mariam dit qu'elle est soulagée de porter une burqa, elle sent que son mari tient vraiment à elle et en plus, elle n'a pas à soutenir le regard des passants. Ce n'est pas du tout un hommage à la burqa, mais ça rend les pensées d'une femme qui a manqué d'amour et qui n'est pas habitué de questionner les traditions. Ce livre permet de découvrir les disparités de mentalités chez les Afghans, ce que les médias ne nous présentent pas souvent.

Bref, j'ai adoré, si vous pouvez lire en anglais précipitez-vous, sinon je vous souhaite une traduction française rapidement!

5/5


De : Slai Envoyé : 19/01/2008 02:11
Khaled HOSSEINI: Les cerfs volants de Kaboul

Beaucoup de tragédies et d'amour dans se livre. J'ai eu du mal à le lacher tellement je voulais connaitre le dénouement. Au fil de la lecture je n'aurai pas pensé que cela se finirai ainsi. En tout cas c'est une belle fin même ça m'a laissé un peu sur ma faim.

note : 4/5


De : Clochette1509 Envoyé : 28/03/2008 15:34
Les cerfs volants de Kaboul - Khaled Hosseini
Editions Belfond

Mon avis :
Effectivement, ce livre est un beau roman. Il nous en apprend énormément sur le peuple afghan, son histoire, ses coutumes, tellement différentes des nôtres. Et on peut noter que l'arrivée des talibans a été une vraie catastrophe pour eux. Talibans qui se prétendent musulmans et pourtant n'hésitent pas à massacrer leurs propres compatriotes (dixit un des protogonistes du roman).
S'il est vrai que ce roman est une vraie claque quand à ce que vit le peuple afghan, c'est également une très belle histoire d'amitié entre 2 gamins que tout séparait au départ. (ls ne font pas partie de la même "caste" mais néanmoins s'aiment comme 2 frères) et qui par la force des choses et du destin, vont être amenés à se retrouver.
Mes sentiments par rapport à Amir étaient néanmoins ambigus, car autant j'avais envie de le secouer par rapport à sa lâcheté avec Hassan, autant je le trouvais dur avec lui-même, car malgré tout il n'avait que 12 ans et à 12 ans on est encore un enfant.
Néanmoins, comme Doriane, j'ai été déçue par la fin alors que le début me semblait tellement prometteur.
J'ai trouvé qu'on y faisait trop l'apologie des Etats-Unis, comme monde meilleur, et autant sur les 2 premières parties, l'auteur prenait son temps pour mettre en place l'histoire, autant dans la 3ème partie, tout allait trop vite.
Donc pas un coup de coeur, mais un vrai bon moment de lecture
Ma note : 4/5
Clochette.


De : Garanemsa Envoyé : 28/03/2008 16:54
j'ai aussi lu ce livre je l'ai vraiment apprécié aussi
et du coup j'ai acheté les trois de khadra avec les sirènes de bagdad, j'ai pas les autres titres en tête
mais cela vaut également le détour
avatar
gallo

Nombre de messages : 2598
Location : Pays-Bas
Date d'inscription : 29/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Khaled HOSSEINI (Afghanistan/Etats-Unis)

Message  gallo le Dim 9 Nov 2008 - 16:33

De : lalyre7032 Envoyé : 13/04/2008 19:11
Mille soleils splendides - Khaled Hosseini
Belfond 2007 405 P.

En Afghanistan déchiré par la guerre ce roman nous fait vivre l'histoire bouleversante de Mariam et Leila,deux femmes mariées au même homme Rachid, très violent et autoritaire.Mariam qui fut mariée contre sa volonté doit suivre cet homme beaucoup plus âgé qu'elle,jeune fille moderne elle devient très vite jeune femme soumise à l'autorité de cet homme qui lorsqu'il se rend compte qu'elle ne lui donnera pas de descendants devient encore plus violent.Mais voici qu'il amène Leila sa nouvelle femme qui a accepté ce mariage parce qu'elle est enceinte de son ami disparu,Rachid l'ignore est aux petits soins pour elle croyant l'enfant de lui,lorsqu'elle accouchera d'une fille d'une fille ,tout va changer pour elle car c'est un garçon que cet homme désirait.C'est alors une grande grande amitié qui naît entre les deux femmes maltraitées,malgré leur culture différente et leur différence d'âge .Elles décident de se révolter contre Rachid et fuir Kaboul.....Mais y parviendront-elles ?

Une très belle lecture bouleversante,magnifique et souvent dure qui nous fait comprendre les conditions de vie des femmes afghanes.Sur fond de violence dans un Afghanistan bouleversé par des années de conflits,l'existence de ces deux femmes au jour le jour ou la liberté n'existe plus elles,elles nous donnent une belle leçon de courage et d'amitié allant jusqu'au sacrifice.Beaucoup de dialogues apportent un certain agrément à cette histoire romanesque et dramatique. 4,5/5
Lalyre


De : gallomaniac Envoyé : 25/04/2008 21:49
Les cerfs volants de Kaboul, Khaled Hosseini. Ma note 5/5
Lu en néerlandais: "De vliegeraar".

Le livre a été amplement résumé. Je trouve le titre original "The kite runner" plus fort que les titres traduits. Le titre anglais évoque l'image de Hassan qui court après le cerf volant. C'est le pivot du drame et puis, ça donne lieu aux plus belles scènes , à l'imagerie la plus riche du livre, au symbolique le plus riche aussi peut-être. Amitié, amour paternel, amour filial et jalousie, mais aussi discrimination raciale, rapt, trahison et culpabilité sont tous concentrés autour du scène du dernier cerf volant. Et ce drame microscopique est bien imbriqué avec le drame macrocosmique de la présence du taliban en Afghanistan, causant plus tard la fuite, l'exil et la vie aux Etats-Unis. Là il est dur de porter sa culpabilité pendant des décennies. On fait grâce à l'auteur qu'il met en face 20 ans plus tard les deux ennemis de jeunesse pour se faciliter le dénoument en gardant l'unité de personnages.

Les textes qui se rapportent au drame microscopique sont les plus chargés d'émotion vraie. D'autres fragments sont plus ternes. Le style est assez direct, la construction sans complexité; le livre est très accessible et c'est devenu rapidement un best-seller mondial.

Je me permets la comparaison avec La maison de la Mosquée de Kader Abdolah. Les deux livres sont de belles exemples de líttérature d'immigration, qui par son mélange de cultures apporte une bouffée de renouveau dans la littérature europ-américain. Le livre d'Abdolah est plus érudit, plus sophistiqué, plus poétique et donne une vue plus subtile sur la culture orientale et sa signification spirituelle, sa sagesse; le livre de Hosseini est plus serré, centré sur le drame et possède une charge dramatique plus grande; le récit est plus rectiligne et la culture reste plus près du niveau de folklore. Je trouve le livre d'Hosseini plus saisissant, cel;ui d'Abdolah plus profond. Les deux méritent un 5/5.


De : Clochette1509 Envoyé : 09/05/2008 14:59
Mille soleils splendides - Khaled Hosseini
Editions Belfond

L'histoire
Forcée d'épouser un homme de 30 ans son aîné, Mariam ne pavient pas à lui donner un fils. Après 18 années de soumission à cet homme brutal, elle doit endurer une nouvelle épreuve : l'arrivée sous son propre toit de Laila, une petite voisine de 14 ans. Enceinte, Laila met au monde une fille. D'abord rongée par la jalousie, Mariam va finir par trouver une alliée en sa rivale. Toutes deux victimes de la violence et de la misogynie de leur mari, elles vont unir leur courage pour tenter de fuir l'Afghanistan. Mais parviendront-elles jamais à s'arracher à cette terre afghane sacrifiée, et à leur ville, Kaboul, celle qui dissimulait autrefois derrière ses murs "mille soleils splendides"

Mon avis :
Alors comme l'a dit Houppelande sur le forum, alerte au coup de coeur. Immense pour moi !!!! A 4 heures du mat', j'étais en train de pleurer sur le destin de ces 2 femmes maltraitées par la vie et qui vont unir leurs forces pour s'en sortir.
Ce roman m'a permis de me remettre en tête ce qui se passe en Afghanistan depuis 30 ans et qui continuent d'être : la guerre, les familles entières sacrifiées à une idéologie que l'on peut contester, la condition des femmes afghanes complètement bafouées : pas le droit à l'éducation, pas le droit au travail, le port obligatoire de la burka, uniquement le droit de se taire et d'obéir à leur mari, les exécutions sommaires en plein stade, la vie des kaboulis sous les bombes quotidiennes
Au début du roman, je me disais : mais a-t-on le droit de juger ces peuples, si différents de nous, car après tout, cela fait partie de leurs traditions. Mais non, je ne peux rester indifférente face à toutes ces injustices !
Je crois d'ailleurs que ce qui m'a fait pleurer, c'est que je pleurais sur ces 2 femmes, en me disant qu'il y avait certainement là-bas quelqu'un qui subissait le même sort !
Mais également que d'admiration et quelle leçon d'amour et de courage que donnent Mariam et Laila, qui face à toutes les horreurs, se tiennent par la main, et font tout pour se sortir de leur conditions.
Un roman que je ne peux que conseiller.
Merci à Monsieur Hosseini de nous donner tant d'émotions et de montrer du doigt ce que l'on ne montre pas forcément dans les médias.
Un ENORME coup de coeur pour moi
Ma note : 5/5
Clochette.


De : Ysla Envoyé : 09/05/2008 21:34
Les cerfs-volants de Kaboul - Khaled Hosseini

J'ai dévoré cette histoire dès les premières pages. Non seulement l'auteur sait parfaitement raconter mais le voyage littéraire en Afghanistan m'intriguait car je ne l'avais jamais fait... Eh bien, quel terrible récit ! Cette lecture m'a emportée très loin et suscite chez moi de nombreuses émotions. En particulier le même sentiment de révolte que celui ressenti à la lecture de "Luz ou le temps sauvage", et de tous les autres livres sur la guerre et la dictature que j'ai lus.
Même si certains éléments relèvent de coïncidences assez improbables, je ne suis quant à moi pas gênée par cela, car il s'agit avant tout d'un roman et je pense que les coïncidences sont plus fréquentes dans les romans ou les films que dans la vraie vie.
Cependant le contexte, lui, est bien réel hélas... J'ai découvert un pays que je n'avais jusque là perçu que par les médias, beaucoup d'éléments me manquaient. J'ai complété la description des évènements relatés dans le récit par quelques recherches sur Internet. J'en avais besoin.
Maintenant, j'ai très envie de lire d'autres romans se déroulant en Afghanistan et bien sûr de découvrir bientôt le deuxième roman de Khaled Hosseini.

Ma note : 5/5 bien sûr !

De : Catzoe5 Envoyé : 10/05/2008 04:25
Les cerfs-volants de Kaboul - Khaled Hosseini

C'est un roman de toute beauté, l'histoire est particulièrement émouvante, de bout en bout, malgré une accélération un peu troublante vers la fin. Non seulement c'est un roman plein de sensibilité, mais on y découvre l'histoire et la culture afghane, et la violence des talibans est dévoilée de manière poignante!
J'ai vraiment adoré ce livre. C'est un voyage au coeur de Kaboul, au coeur de l'humain, de la culpabilité et de la rédemption... Ysla je suis tout à fait d'accord avec toi sur le sentiment de révolte envers les talibans, moi aussi j'avais juste des bribes de l'histoire afghane par les infos mais là j'ai été contente d'en savoir davantage sur ce pays.
Il y a un passage qui m'a particulièrement touchée, un des personnage raconte ceci: "Un jour, quand j'étais petit j'ai grimpé à un arbre pour manger [des pommes acides]. Mon ventre a gonflé et j'ai eu très mal. Mère m'a expliqué que si j'avais attendu qu'elles mûrissent, elles ne m'auraient pas rendu malade. Alors maintenant, quand j'ai très envie de quelque chose, j'essaie de m'en rappeler..."

Pour les cerf-volant de Kaboul: 5/5



Dernière édition par Gallo le Dim 9 Nov 2008 - 16:42, édité 2 fois
avatar
gallo

Nombre de messages : 2598
Location : Pays-Bas
Date d'inscription : 29/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Khaled HOSSEINI (Afghanistan/Etats-Unis)

Message  gallo le Dim 9 Nov 2008 - 16:40

De : ¤¤Priv餤 Envoyé : 09/07/2008 17:09

Lorsque j'ai terminé la lecture de "Mille soleils splendides" de Khaled Hosseini , j'en suis restée retournée pendant quelques jours !!! Heureusement, l'histoire se termine bien... La fin est positive et pleine d'espoir, mais pour nombre de familles réelles vivant là, l'horreur n'est pas terminé.. Le nombre d'Afghans qui ont dû fuir leur pays est totalement abhérant.. c'est terrible !!!

Je trouve ça atroce ce genre de guerre de recherche de pouvoir... Qu'est ce qui a déclenché la 1ère guerre en Afghanistan ?? La religion ?? le pouvoir ?? les terres ?? Qu'est ce qui fait que ça se poursuit encore et toujours ??? C'est vraiment barbare d'en arriver là... Détruire une cité, une ville, un pays... tuer des innocents, des enfants... pour quoi ?? Au nom de quoi ?? C'est complètement fou... et ça ne me rentre pas dans la tête !!!

Et les talibans qui ont été accueillis en héros, mais qui ont amené des règles folles, des interdictions et un redoublement des meurtres et des bombardements... L'enfer... Les Afghans ne savaient plus à qui faire confiance... en qui ou en quoi avoir espoir... Pauvres eux !!!

Et ce pays qu'ils aiment plus que tout, plus que leur vie... Ce pays aux milles soleils splendides qui les a vu naître et qui est détruit par ces Seigneurs de Guerre... Ces pauvres Afghans qui veulent revenir coûte que coûte pour être là au jour de la Grande Libération !!! Qui veulent fouler le sol où sont morts leurs fils, leurs frères, leurs maris... Ces Afghans qui doivent être déracinés pour pouvoir vivre en paix... mais qui meurent en chemin.. C'est vraiment triste !!!

Une lecture difficile qui me permet de comprendre un peu mieux les raisons qui ont poussé mon ami Richard à aller se battre là-bas !!!

Je suis tellement heureuse d'être née dans un pays pacifique...

À noter que j'ai lu ce livre suite au décès d'un jeune soldat canadien, Richard, 25 ans, presque papa (qui l'est aujourd'hui sans le savoir !!), meilleur ami de mon jeune frère que j'avais vu grandir... j'étais très proche de lui et j'ai trouvé la lecture de ce livre d'autant plus difficile...

5/5


De : ¤¤Priv餤 Envoyé : 09/07/2008 19:22
Les cerfs-volants de Kaboul - Khaled Hosseini

Critique écrite immédiatement après avoir terminé cette lecture :

Je suis bouleversée !!

C'est tellement terrible !! Cette histoire nous fait prendre conscience de l'ampleur des événements... nous, pauvre occidentaux vivant dans la paix et les richesses... Nous qui n'avons pas idée de ce que vivent les habitants de ce pays... Nous qui savons qu'il s'y passe des atrocités mais dont nous ne pouvons pas véritablement mesurer l'étendue !!

L'Afghanistan, ce pays dévasté, détruit, mutilé... ces gens, ces enfants, ces vies... C'est tellement affreux de penser à toute cette destruction inutile... Pourquoi ?? Pourquoi ces gens sont-ils si méchants... Pourquoi cette colère contre leurs compatriotes ? Pourquoi ? Pourquoi la mort devient-elle si présente dans leurs vies... Pourquoi la mort devient-elle une quête ? Qu'est ce qui pousse les gens à tuer leurs semblables ?? Pourquoi ?? Au nom de quoi ??

Et pourtant, ce livre nous parle d'espoir et de courage... de la vie qui continue et qui est plus forte que tout !! Ce livre nous parle de l'amour et de l'attachement véritable des Afghans pour leur famille, pour leurs amis, pour la vie et pour leur pays....!! Ce pays qu'ils aiment plus qu'il n'est possible de le croire !!! Ce pays qui est dorénavant un champ de bataille, défiguré, détruit, désarticulé... mais dont ils gardent en mémoire les odeurs et les couleurs précédent les horreurs !!!

Je termine ma lecture et j'en ai encore les yeux tout humides... C'est vraiment un livre à lire !!

5/5


De : Philcabzi5 Envoyé : 11/08/2008 15:31
Mille soleils splendides de Khaled Hosseini
Ed. Belfond, 2007, c2007, 406 pages

Note: 4.5/5

Résumé:
Dans une minuscule kolba, au centre d'une clairière, éloignée de tout, Mariam attendra avec impatience les visites de son père. Cette harami, cette bâtarde ne peut le rejoindre dans sa si jolie maison où vivent ses trois femmes ainsi que des demi-frères et demi-sœurs. De toute façon Nana, sa mère ne lui pardonnerait pas de l'abandonner. Mais sa vénération pour son père est la plus forte, elle ira alors changer son destin de façon irrémédiable. À quatorze ans, elle sera marié à un homme, Rachid, de 20 ans plus vieux qu'elle. Plus loin, dans sa rue à Kaboul, va naître la petite Laila, une beauté qui fait la joie et le bonheur de son père Babi. Mais la guerre s'installe, tout d'abord pour chasser les soviétiques ensuite entre les seigneurs de guerre et finalement avec l'arrivée des talibans. Kaboul se teintera du sang des innocents et Laila sera contrainte de marier Rachid et devenir sa seconde épouse. Miriam de pouvant avoir d'enfant n'appréciera pas cette rivale fertile jusqu'à ce qu'elle tombe sous le charme de la petite Aziza. Elle deviendra alors la gardienne de ces êtres qui l'aiment et ira jusqu'à se sacrifier pour leur bonheur.

Mon avis:
J'ai adoré cette histoire se déroulant dans un pays qui m'est si étranger. L'auteur ne fait pas dans la caricature mais nous dépeint un monde rude où la bonté et la tendresse peuvent exister. Les hommes ne sont pas tous mauvais, bien au contraire et les femmes ne sont pas non plus toutes soumises et serviles. L'histoire se déroulant sur près de 40 ans, on assiste à tout les bouleversements que connaîtront ce pays. L'auteur nous décrit ces changements mais j'avoue que quelques fois je me suis sentie perdu par ses explications n'ayant pas des bases assez solides pour bien comprendre les jeux de pouvoirs en cause. Malgré tout ce roman se veut l'histoire de l'improbable amitié de Mariam et de Laila que le destin réunira. L'écriture est agréable à lire mais sans finesse ou beauté. En fait on ne s'attarde pas trop au style et à l'écriture mais uniquement à l'histoire.


De : Mousseliine Envoyé : 13/08/2008 17:36
Les cerfs-volants de Kaboul - Khaled Hosseini

Amir grandit à Kaboul, son père Amir est un riche commerçant. Il vit une enfance heureuse et agréable. Lui et Hassan, le fils du serviteur de la maison, sont des amis insérables. Jusqu'au jour où Amir le trahit... à partir de là la vie d'Amir va dégringoler. Les Russes vont les obliger lui et son père à s'exiler aux Etats-Unis et les Talibans les empêcher de revenir. Aux Etats-Unis il aura une vie privilégiée mais un coup de téléphone l'amène à retrouver son passé.
C'est une histoire très intense et qui fait très mal. Nous, au Canada, comment pouvons-vous s'imaginer ce que peut être la guerre? L'Afghanistan le beau pays d'Amir, un pays plein d'arbres, de fleurs... un pays où la richesse de son père lui donne plein de privilèges. Une enfance presque comme celle des enfants au Canada, l'école, les jeux et les cruautés d'enfants, les fêtes, les cadeaux, les vacances... Mais voilà du jour au lendemain la guerre a tout changé, il faut fuir, conmme si on était un paria, et là on se retrouve à vivre dans un pays étranger. Pour Amir ça va il est jeune, mais pour son père comment se refaire une vie lui qui avait tout à Kaboul? Et eux ils ont pu sortir parce qu'ils étaient riches, mais les autres qui y sont restés...

Une histoire qui prend aux trippes, j'ai été accrochée du début jusqu'à la fin sans avoir un moment de répit. N'empêche j'ai été agacée par certaines invraisemblances dans la dernière partie en fait à partir du moment où Amir retrourne à Kaboul. L'histoire en a alors perdu de sa force d'évocation. J'ai eu l'impression de partir d'un ouvrage de grande qualité pour tomber dans quelque chose de trop facile.

N'empêche que c'est une histoire qui marquera le lecteur à jamais en démystifiant l'Afghanistan et ses habitants... du moins moi je ne m'étais jamais arrêté à penser qu'il y avait un Afghanistan d'avant la guerre. Pour moi l'Afghanistan c'était les Talibans et Ben Laden. Maintenant j'ai envie d'en connaître davantage sur ce pays, son histoire et sa culture.

Note : 4,5/5
(Mousseline)


Réponse
De : Clochette1509 Envoyé : 14/08/2008 13:57
La partie que j'ai le plus aimé dans ce roman, c'est toute la 1ère partie avec l'enfance d'Amir et Hassan à Kaboul, leur amitié, leurs jeux, les paysages. Commme tu le disais, j'avais du mal à m'imaginer qu'il y ait pu avoir un Kaboul avant cette guère qui dure !
Et comme je le disais dans ma critique, j'ai moyennement aimé le passage aux Etats-Unis où l'on encense comme le pays de l'El Dorado. Quand on voit comment ceux-ci veulent régenter le monde, je ne suis pas forcément d'accord mais cela n'engage que moi et peut-être que je mélange tout .


De : Pilou Envoyé : 15/09/2008 16:34
Les cerfs volants de Kaboul , de Khaled Hosseini. J’ai bien aimé, sans vraiment plus. L’histoire d’une amicale trahison et d’un rachat tardif dans la société afghane moyenâgeuse.
L’intérêt c’est avant tout la découverte d’une société inconnue de moi.
3/5
avatar
gallo

Nombre de messages : 2598
Location : Pays-Bas
Date d'inscription : 29/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Khaled HOSSEINI (Afghanistan/Etats-Unis)

Message  Cocotte le Mar 23 Déc 2008 - 21:48

De : liza_lou55Envoyé : 2008-11-17 15:13
Les cerfs volants de Kaboul
(10/18, 405 pages)

Deux enfants, Amir et Hassan, grandissent cote à cote dans le Kaboul des années soixante. A priori, rien ne les distingue et pourtant, Amir est le fils non aimé de Baba, un riche entrepreneur moderne et courageux tandis qu’Hassan n’est qu’un Hazara, tout juste bon à être domestique comme son père. Il suffira pourtant d’un tournoi de cerfs volants pour que tout vole en éclats et que l’histoire s’en mêle…

Comme beaucoup avant moi, j’ai beaucoup été touchée par cette histoire qui mêle à la fois douceur, cruauté, horreur et espoir. L’Afghanistan a toujours été un pays qui m’a fascine. Au moment du régime des Talibans, je trouvais cela absolument incroyable qu’une nation puisse se retrouver coupée du monde et se retrouver plongée dans le Moyen Age. Je suivais avec répugnance les exactions et absurdités de ce régime et suivait même avec espoir les tentatives limitées de l’Alliance du Nord commandée par le général Massoud. Alors quand les attentats du 11/11 ont eu lieu et encore plus quand Massoud a été assassiné ai-je encore été plus fascine par ce pays.

De l’Afghanistan, on connait plus aujourd’hui un pays ravage par plus de trente années de guerre, aussi bien contre les Soviétiques que guerres civiles. Ce que l’on sait moins, et là, j’avoue mon ignorance, c’est que ce pays dispose d’une immense culture. C’est ce que j’ai aime en lisant ce récit puisque Hosseini, dans une grande part du roman, décrit un Kaboul disparu maintenant et qui ressurgit cependant devant nous comme un mirage. Un pays moderne, allant de l’avant, tolérant et ouvert au monde. Mais aussi, encore rempli de préjuges et dont les castes occupent encore une place primordiale. Ou les combats de cerfs volants faisaient figure de sport national.

Le dernier tiers du roman ou Amir retourne en Afghanistan afin de se racheter m’a moins captivée que le départ dont je viens faire mention. J’ai même trouvée que l’auteur avait un peu bâcle la fin, comme pour s’en défaire plus vite. Mais cela n’est pas gênant car j’ai eu tellement de plaisir en lisant Les cerfs volants de Kaboul, que je n’en tiendrai pas rigueur à l’auteur.

Bref, un récit mêlant émotion et histoire, qui vous transporte allégrement dans un Afghanistan loin de ce que l’on vous montre le soir dans les journaux télévises.

Ma note : 4,5/5
avatar
Cocotte

Nombre de messages : 870
Age : 37
Location : Québec / Canada
Date d'inscription : 26/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Khaled HOSSEINI (Afghanistan/Etats-Unis)

Message  petitemartine le Jeu 18 Juin 2009 - 12:55

Les cerfs volants de Kaboul

Une belle histoire d'amitié mais aussi de trahison,de culpabilité et de
rédemption entre deux enfants Amir et Hassan qui vont grandir avec leurs secrets. Une
enfance heureuse dans les années 60 dans un Kaboul joyeux, plein de couleur fera ensuite
place à un Kaboul en guerre.
L'un des garçons Amir ( je crois...) aura la chance de pouvoir quitter
le pays et de partir avec son père aux Etats Unis. Le second Hassan
moins chanceux- ne faisant pas partie de la bourgeoisie de Kaboul-
restera en Afghanistan.
Dans le dernier tiers j'ai en effet moi aussi trouvé l'histoire entre les personnages un peu légère et mais la lecture reste fluide et agréable et on en
apprend pas mal sur l'histoire de ce pays.
J'ai découvert un Kaboul que je ne connaissais pas. Vient ensuite
l'invasion par les russes puis l'arrivée des talibans. Ca fait froid
dans le dos, surtout lorsqu'on pense aux évènements récents au
Pakistan.

Ma note : 4/5
avatar
petitemartine

Nombre de messages : 2407
Age : 46
Location : Morbihan /France
Date d'inscription : 04/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Khaled HOSSEINI (Afghanistan/Etats-Unis)

Message  cecile le Sam 18 Juil 2009 - 18:30

Les cerfs-volants de Kaboul

Je ne résumerai pas une énième fois cette histoire qui m'a intéressée au plus haut point. Un coup de coeur pour moi comme je le prévoyais dès le début du récit. J'ai fini de le lire aujourd'hui et je n'ai pas été déçue. J'ignorais pas mal de choses concernant ce pays et je me suis rendu compte de ce qui s'y était réellement passé. Outre le témoignage politique, j'ai trouvé l'intrigue très passionnante. Il y a un suspense permanent et qui tient en haleine jusqu'au bout. J'ai trouvé la fin vraiment belle et pleine d'espoir.

Note : 5/5 coeur
avatar
cecile

Nombre de messages : 2360
Date d'inscription : 11/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Khaled HOSSEINI (Afghanistan/Etats-Unis)

Message  Clochette le Sam 18 Juil 2009 - 19:22

Cécile, moi aussi, un immense coup de coeur ! J'ai fini en larmes à la fin de ce livre Embarassed
avatar
Clochette

Nombre de messages : 2133
Age : 43
Location : Nantes Bretagne
Date d'inscription : 25/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Khaled HOSSEINI (Afghanistan/Etats-Unis)

Message  cecile le Sam 18 Juil 2009 - 20:31

Clochette a écrit:Cécile, moi aussi, un immense coup de coeur ! J'ai fini en larmes à la fin de ce livre Embarassed

J'ai vu que tu avais eu également un coup de coeur pour ce livre, nous ne sommes que deux pour le moment, j'espère que d'autres nous rejoindrons car il le mériterait bien !
Celà m'arrive aussi de verser quelques larmes lorsque je lis, mais pas avec celui-ci...
avatar
cecile

Nombre de messages : 2360
Date d'inscription : 11/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Khaled HOSSEINI (Afghanistan/Etats-Unis)

Message  gallo le Dim 19 Juil 2009 - 9:14

Cécile, Comment, que deux pour coup de coeur... as-tu regardé toute la série des commentaires...

_________________
Gallo
avatar
gallo

Nombre de messages : 2598
Location : Pays-Bas
Date d'inscription : 29/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Khaled HOSSEINI (Afghanistan/Etats-Unis)

Message  Ysla le Dim 19 Juil 2009 - 9:49

Cécile, si tu regardes bien, tu verras que nous sommes très nombreux à avoir noté ce livre 5/5, donc coup de coeur Very Happy !
avatar
Ysla

Nombre de messages : 1800
Location : Grenoble / France
Date d'inscription : 23/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Khaled HOSSEINI (Afghanistan/Etats-Unis)

Message  cecile le Dim 19 Juil 2009 - 10:04

Toutes mes excuses je n'ai pas fait attention, je n'ai pris en compte que les : coeur !
avatar
cecile

Nombre de messages : 2360
Date d'inscription : 11/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Khaled HOSSEINI (Afghanistan/Etats-Unis)

Message  petitemartine le Dim 19 Juil 2009 - 15:19

Mille soleils splendides

J'avais déjà aimé Les cerfs volants de Kaboul malgré certains côtés un peu
légers mais j'ai nettement préféré mille soleils splendides :
une histoire romanesque très émouvante et très forte que l'on dévore !
On suivra tout au long du livre, dans un Kaboul en pleine évolution, des années 60 jusqu'à nos jours, la
vie difficile et pleine de soumissions de Mariam née d'une union
illégale entre un homme riche de Kaboul et sa cuisinière. Sa jeunesse
misérable dans une hutte cachée de tous, son mariage forcé avec un
homme violent, sa rencontre et l'amitié naissante avec Laila la seconde
épouse.
L'auteur nous conte en parallèle les vies de ces deux héroines Mariam et Laila jusqu'à ce qu'elles finissent par être réunies sous le même toit... Les deux femmes sont très attachantes, pleine de bonté.
Le livre est plein de rebondissements, on ne s'ennuie pas une seconde,
c'est révoltant d'assister à la destruction de ce pays aux 1000 soleils
, de voir l'évolution malheureuse de la condition féminine dans le
pays, l'application très stricte de la charia etc...
Le lecteur est partagé entre pitié, révolte et
espoir tout au long du livre. On aimerait tant que ces deux femmes s'en sortent et les voir heureuses !

Comme le dit Philcabzi, on ne t'attardera pas sur le style et l'écriture qui restent simples, mais c'est l'histoire qui compte.
Ca restera un beau moment de lecture.
Lisez le !

Ma note : 4,5/5

avatar
petitemartine

Nombre de messages : 2407
Age : 46
Location : Morbihan /France
Date d'inscription : 04/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Khaled HOSSEINI (Afghanistan/Etats-Unis)

Message  cecile le Ven 31 Juil 2009 - 12:51

Mille soleils splendides
Khaled Hosseini
10 18
411 pages

Extrait :

Notre watan s'appelle désormais l'Emirat islamique d'Afghanistan. Voici les lois que nous allons faire appliquer et auxquelles vous obéirez :
A l'attention des femmes :
Vous ne quitterez plus votre maison. Il est inconvenant pour une femme de se promener dehors sans but précis. Pour sortir, vous devrez être accompagnée par un mahram, un homme de votre famille. Si vous êtes surprise seule dans la rue, vous serez battue et renvoyée chez vous.
En aucun cas vous ne dévoilerez votre visage. Vous porterez une burqa à l'extérieur de votre maison. Sinon vous serez sévèrement battue.
Il vous est interdit de vous maquiller.
Il vous est interdit d'arborer des bijoux.
Vous ne vous afficherez pas avec des vêtements aguichants.
Vous ne parlerez que lorsqu'on vous adressera la parole.
Vous ne regarderez aucun homme dans les yeux.
Vous ne rirez pas en public. Sinon vous serez battue.
Vous ne vous vernirez pas les ongles. Sinon, vous serez amputée d'un doigt.
Il vous est interdit d'aller à l'école. Toutes les écoles seront fermées.
Il vous est interdit de travailler.
Si vous êtes reconnue coupable d'adultère, vous serez lapidée.
Ecoutez bien et obéissez.

Je n'ai recopié que les interdictions concernant les femmes, celle des hommes est aussi longue !

J'ai naturellement énormément aimé ce livre qui décrit la vie de tous les jours à Kaboul. Les évènement politiques, l'amour, les mariages forcés et le climat d'insécurité sont relatés au travers de la vie de deux femmes Mariam et Laila. C'est une histoire bouleversante qui nous montre, entre autre, la condition féminine. Un livre passionnant dont il est bien difficile de se détacher lorsqu'on en a commencé la lecture. J'ai trouvé personnellement "Mille soleils splendides" supérieur à "Les cerfs-volants de Kaboul".
Un énorme coup de coeur pour "Mille soleils splendides" !

Note : 5/5 coeur coeur coeur
avatar
cecile

Nombre de messages : 2360
Date d'inscription : 11/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Khaled HOSSEINI (Afghanistan/Etats-Unis)

Message  Ysla le Sam 8 Aoû 2009 - 17:30

MILLE SOLEILS SPLENDIDES

Résumé :
voir critiques précédentes.

Mon avis : Ca faisait longtemps qu'une lecture ne m'avait pas autant fait pleurer ! J'ai versé beaucoup de larmes avec ce roman et ce jusqu'au tout dernier mot. L'histoire de Mariam et Laila est tragique, émouvant, remuante. J'ai vraiment embarqué émotionnellement, j'ai embarqué pour l'Afghanistan des années 1960 jusqu'à notre époque actuelle et j'ai trouvé ce roman très très bon, très prenant et intense. J'avais du mal à lâcher le livre entre deux séances de lecture et je repense souvent à l'histoire depuis que j'ai terminé. Une lecture marquante.
L'auteur introduit des termes en farsi pour certaines choses importantes et caractéristiques, ce qui ajoute du réalisme au contexte, et les descriptions des lieux, des vêtements, des plats rejoignent celles que j'ai lues dans d'autres livres sur ce pays, me permettant d'imaginer clairement les scènes. Le style est simple et plaisant, avec de beaux passages (voir plus bas, un extrait).
Comme avec Les cerfs-volants de Kaboul, j'ai ressenti de la colère, de la révolte et de l'impuissance face à ce qu'ont vécu et vivent encore les Afghans, et face à ce que vivent hélas des femmes dans le monde, car la situation de violence conjugale décrite ici ne connaît pas de frontières.
J'ai aimé la fin du roman, tout particulièrement (même si elle m'a fait pleurer !)

Les cerfs-volants de Kaboul
était mon premier roman sur l'Afghanistan, mais depuis, j'ai développé mes lectures sur ce pays (grâce à Atiq Rahimi et Nicolas Wild) et j'en suis très heureuse, car c'est un voyage culturel, historique, actuel et humain très riche et intéressant.

Ma note : 5/5


Et pour terminer, un extrait :
She would never leave her mark on Mammy's heart the way her brothers had, because Mammy's heart was like a pallid beach where Laila's footprints would forever wash away beneath the waves of sorrow that swelled and crashed, swelled and crashed.
avatar
Ysla

Nombre de messages : 1800
Location : Grenoble / France
Date d'inscription : 23/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Khaled HOSSEINI (Afghanistan/Etats-Unis)

Message  jenyli le Mar 15 Sep 2009 - 19:35

LES CERFS VOLANTS DE KABOUL



<LI>Poche: 405 pages
<LI>Editeur : 10 X 18 (septembre 2006)
Collection : Domaine étranger



Présentation de l'éditeur
Dans les années 70 à Kaboul, le petit Amir, fils d'un riche commerçant pachtoun, partage son enfance avec son serviteur Hassan, jeune chiite condamné pour ses origines à exécuter les tâches les plus viles. Liés par une indéfectible passion pour les cerfs-volants, les garçons grandissent heureux dans une cité ouverte et accueillante. Ni la différence de leur condition ni les railleries des camarades n'entament leur amitié. Jusqu'au jour où Amir commet la pire des lâchetés... Eté 2001. Réfugié depuis plusieurs années aux Etats-Unis, Amir reçoit un appel du Pakistan. " Il existe un moyen de te racheter", lui annonce la voix au bout du fil. Mais ce moyen passe par une plongée au cœur de l'Afghanistan des talibans... et de son propre passé.

Biographie de l'auteur
Khaled Hosseini est né à Kaboul, en Afghanistan, en 1965. Fils de diplomate, il a obtenu avec sa famille le droit d'asile aux Etats-Unis en 1980. Son premier roman, Les Cerfs-Volants de Kaboul, a bénéficié d'un extraordinaire bouche à oreille. Acclamé par la critique, il est resté de nombreuses semaines en tête des listes aux Etats-Unis, où il est devenu un livre-culte. Les Cerfs-Volants de Kaboul a reçu le prix RFI et le Grand prix des lectrices de Elle en 2006.


Mon avis:

Je ne vais pas plus résumé ce livre car cela est déjà très bien dans les post précédents.

J'ai beaucoup aimé ce livre que je n'ai pas pu lâché tant que je ne l'avais pas terminé.
L'histoire est magnifique et bien écrite.
J'ai apprécié ce roman qui commence en 1970 à kaboul pendant la monachie avant l'invasion des soviètiques et qui s'achève après l'arrivée des Talibans à kaboul.
La part historique du ivre est très brève, il s'agit juste de recontextualiser le récit.

Un véritable coup de pour ce livre que je recommande vivement à ceux qui ont la chance de ne pas encore l'avoir lu!

Ma Note: 5/5
avatar
jenyli

Nombre de messages : 369
Age : 39
Location : sud de la France
Date d'inscription : 06/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Khaled HOSSEINI (Afghanistan/Etats-Unis)

Message  Fleur-bleue le Dim 25 Oct 2009 - 17:34

Mille soleils splendides - Khaled Hosseini.

Pour le résumé, de très bons on déjà été réalisés plus haut.

Mon avis : Un coup de coeur. L'histoire dramatique de Mariam et Laila m'a énormément émue. On se rend compte dans ce livre, à quel point la vie de l'Afghanistan, mais surtout des femmes a été bouleversée par l'arrivée des talibans au pouvoir, où l'oppression, l'humiliation et la "cache" des femmes étaient considérées comme normales.
C'est aussi l'histoire d'une amitié magnifique entre Mariam et Laila, partie sur de très mauvaises bases et qui pourtant deviendra inébranlable au fil du temps et des coups de Rachid. J'ai particulièrement aimé le personnage de Laila, prête à tout pour sa fille, allant jusqu'à se révolter contre son mari pour aider Mariam et surtout, surtout sa magnifique histoire avec Tariq.

C'est un livre magnifique que je conseille vivement à tout ceux qui veulent en connaitre un peu plus sur l'histoire de ce pays trop souvent ignoré ou associé aux attentats.
avatar
Fleur-bleue

Nombre de messages : 264
Age : 23
Location : Tours
Date d'inscription : 07/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Khaled HOSSEINI (Afghanistan/Etats-Unis)

Message  jenyli le Ven 15 Jan 2010 - 12:35

MILLES SOLEILS SPLENDIDES de KHALED HOSSEINI




<LI>Broché: 411 pages
<LI>Editeur : 10 X 18 (8 janvier 2009)
Collection : Domaine étranger



Je ne reprends pas le résumé car on le trouve déjà dans les critiques précédentes.

Après avoir beaucoup aimé le premier roman de K. HOSSEINI (les cerfs volants de Kaboul), j'ai dévoré celui ci.
Même si l'histoire se déroule en afghanistan et que l'on retrouve le style d'écriture de l'auteur (que j'avais déjà beaucoup aimé), ce roman est différent du premier par l'histoire qu'il raconte. Et c'est cette difference que j'ai aimé.
Ici, K. HOSSEINI raconte beaucoup plus l'histoire de l'afghanistan et les détails de la guerre mais une fois de plus c'est le roman qui prend le dessus. Les personnages sont attachants. Et on partage une tranche de vie terriblement tragique de deux femmes dont guerre va lier le destin.

Un roman qui mérite d'être lu!

Ma note: 4/5

Et un grand merci à elfe qui avait glissé ce livre dans le swap de noël 2009!
avatar
jenyli

Nombre de messages : 369
Age : 39
Location : sud de la France
Date d'inscription : 06/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Khaled HOSSEINI (Afghanistan/Etats-Unis)

Message  cookie610 le Dim 21 Fév 2010 - 19:29

Les cerfs volants de Kaboul

Note : 4.5/5

Résumé : je reprends le résumé de Jenyli :

Dans les années 70 à Kaboul, le petit Amir, fils d'un riche commerçant pachtoun, partage son enfance avec son serviteur Hassan, jeune chiite condamné pour ses origines à exécuter les tâches les plus viles. Liés par une indéfectible passion pour les cerfs-volants, les garçons grandissent heureux dans une cité ouverte et accueillante. Ni la différence de leur condition ni les railleries des camarades n'entament leur amitié. Jusqu'au jour où Amir commet la pire des lâchetés... Eté 2001. Réfugié depuis plusieurs années aux Etats-Unis, Amir reçoit un appel du Pakistan. " Il existe un moyen de te racheter", lui annonce la voix au bout du fil. Mais ce moyen passe par une plongée au cœur de l'Afghanistan des talibans... et de son propre passé.

Critique : j'ai vraiment beaucoup aimé ce livre, il est passionant une fois que l'on rentre dans l'histoire. Le sujet est passionnant, bien raconté et décrit sous fond d'histoire de l'Afganistan depuis les années 70 avec le reversement de la monarchie par les russes aux années 2000 et la dictature des talibans. Il se lit très vite, le style est fluide. Par contre, j'ai trouvé que le début manquait un peu de rythme et que l'on passait un bon moment avant de rentrer dans l'histoire.

Je remercie Casta de m'avoir fait découvrir ce roman
avatar
cookie610

Nombre de messages : 4690
Age : 27
Location : Lyon
Date d'inscription : 28/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Khaled HOSSEINI (Afghanistan/Etats-Unis)

Message  Isaby le Ven 23 Avr 2010 - 0:23

Mille soleils splendides
Khaled
Hosseini
10 18
411 pages

5/5

J'ai encore les yeux tout bouffis d'avoir tant pleuré à la fin de ce livre. Quelle histoire touchante que celle de ses deux femmes liées par des destinées tragiques. Les personnages sont très attachants et l'histoire est très crédible. (même s'il s'agit d'une fiction) Je referme ce livre avec un grand respect pour les femmes Afghanes et l'impression d'en connaître un peu plus sur l'Afghanistan. Je n'avais pas lu les cerfs-volant de Kaboul, mais je me mets dès maintenant en quête de ce livre.


Dernière édition par Isaby le Mar 8 Fév 2011 - 1:39, édité 1 fois

_________________
sunny
avatar
Isaby

Nombre de messages : 1855
Age : 43
Location : Québec, Canada
Date d'inscription : 11/08/2009

http://lavoixauchapitre.eklablog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Khaled HOSSEINI (Afghanistan/Etats-Unis)

Message  rose le Dim 28 Nov 2010 - 15:18

Mille Soeils Splendides

Je ne résumerai pas ce roman, ce qui a déjà été fait plus précédemment.

Ce roman m'a touché et c'est indéniablement un grand coup de .
L'histoire de ces deux femmes, Mariam et Laila est boulversante. Nous suivons leur vie ainsi que la transformation de Kaboul des années 60 à aujourd'hui. Les destins croisées de ces deux femmes qui sont d'abord ennemies avant d'être unies à la mort comme des soeurs nous entraînent dans les rues de Kaboul, sous les différents régimes en place. Bien qu'il s'agisse d'une fiction, Hosseini nous livre des détails historiques et politiques qui nous permettent à chaque période de comprendre ce qu'il se passe à Kaboul. Mais c'est surtout les liens familiaux qui sont subis à rude épreuve dans ce roman. Nous sommes confrontés à la vie quotidiennes des femmes afghanes et des lois talibanes dans toutes leur cruauté.
J'ai été happée par ce récit, touchée par les épisodes douloureux vécus par Mariam et Laila.
Les larmes ont coulées...les émotions mise à rude épreuve...notamment losrque Laila lit la lettre que Mariam n'a jamais reçue et qu'elle a attendue toute sa vie...
Ce roman est une perle rare, tant par le sytle (je l'ai lu en anglais), que par la justesse des descriptions des personnages et des événements historiques. Le souvenirs de son premier roman m'est aussitôt revenu en mémoire. L'émotion que ce dernier avait sucuté en moi est similaire.

Ma note: 5/5

_________________
lecture en cours:

Kafka sur le rivage,Haruki Murakami
avatar
rose

Nombre de messages : 639
Age : 43
Location : Suisse
Date d'inscription : 26/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Khaled HOSSEINI (Afghanistan/Etats-Unis)

Message  Cyrielle le Dim 20 Fév 2011 - 10:41

L'immeuble Yacoubian de Alaa EL ASWANY, m'a donné envie de lire plus sur le monde arabe. Je note donc Les cerfs volants de Kaboul dans ma LAL et certainement par la suite je lirai Mille soleils splendides.

Merci à tous pour vos commentaires.
avatar
Cyrielle

Nombre de messages : 7317
Age : 30
Date d'inscription : 27/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Khaled HOSSEINI (Afghanistan/Etats-Unis)

Message  Lyreek le Mer 5 Oct 2011 - 20:07


Mille soleils splendides - Khaled Hosseini
Belfond- 405 pages

A travers le destin de deux femmes, Mille soleils splendides nous fait découvrir l'Afghanistan, un pays ravagé depuis cinquante ans par une succession de guerres et de conflits incessants.
Mariam est une harami, une enfant illégitime. A 15 ans, son père la marie de force à Rachid, un homme violent, qui la méprise parce qu'elle ne peut lui donner d'enfant.
Leila est amoureuse depuis l'enfance de Tariq mais la guerre les sépare.
Le hasard va réunir ses deux femmes qui vont unir leurs forces pour conquérir leur liberté.

Un roman captivant que j'ai lu en à peine deux jours tant le destin de Mariam et Laila m'a passionné. J'ai été choquée par la cruauté des hommes et si triste pour ce pays et ses habitants qui souffrent depuis si longtemps. On en apprend beaucoup sur l'histoire de l'Afghanistan bien sur, mais avant tout, on tremble avec Mariam et Laila, on espère avec elles, on pleure avec elles.
Une très belle histoire de femmes, avec leurs forces et leurs faiblesses, beaucoup d'émotion, bref, un excellent moment de lecture.

4,5/5

_________________
Lecture en cours : Les filles de Caleb tome I : Emilie d'Arlette Cousture

"Lire est le seul moyen de vivre plusieurs fois"
avatar
Lyreek

Nombre de messages : 2280
Age : 35
Location : Côte d'Azur, France
Date d'inscription : 26/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Khaled HOSSEINI (Afghanistan/Etats-Unis)

Message  Mandarine le Lun 25 Juin 2012 - 22:29

Les cerfs-volants de Kaboul (The Kite Runner)

Quel beau livre! Les thèmes abordés dans ce roman sont à la fois très tendres (amitié, fraternité, pardon,...) et très durs (guerre, soumission, humiliation,...), ce qui en fait une lecture très agréable, très fluide, mais assez triste et émouvante.

J'ai beaucoup apprécié découvrir la culture afghane à travers ce roman. Comme il a déjà été dit plus haut, c'est un pays dont on parle beaucoup, mais dont on ne sait finalement presque rien. J'ai donc beaucoup aimé cette initiation aux coutumes afghanes, et aussi les mots que l'auteur laisse dans la langue du pays. Ca donne une couleur supplémentaire, qui est très intéressante.

J'ai été émue plus d'une fois pendant ma lecture, c'est vraiment poignant. J'ai également beaucoup aimé la fin. Pas de "happy end", juste un sourire, une lueur d'espoir... Très beau!

Il y a juste eu un bémol, un passage que j'ai trouvé vraiment improbable...
Spoiler:
Lorsqu'on apprend que le taliban qui retient Sohrab prisonnier est en fait l'ennemi d'enfance d'Amir... C'est vraiment trop gros comme coïncidence, c'est vraiment bizarre... Je comprends que c'est pour créer une continuité entre le passé et le présent, m'enfin, bof quand même!
Mais à part ce seul passage, j'ai vraiment été happée par cette histoire, dans laquelle j'avais toujours très hâte de me replonger après le boulot! Et il s'agit d'un premier roman, c'est vraiment épatant! Je lirai très certainement "mille soleils splendides", en espérant qu'il soit aussi bon!

4.5/5
avatar
Mandarine

Nombre de messages : 2109
Age : 32
Date d'inscription : 10/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Khaled HOSSEINI (Afghanistan/Etats-Unis)

Message  mieldorado le Ven 3 Aoû 2012 - 11:28

LES CERFS-VOLANTS DE KABOUL

Avant même de lire ce roman, je n'en avais entendu que du bien, voire quelques éloges. On m'avait aussi prévenu que "c'est triste". Autant de commentaires qui donnent du livre des a priori positifs. Sans même l'avoir lu, je me suis empressée d'acheter Mille soleils splendides du même auteur.
Vous allez me dire "et alors ?".... Alors les pages ont défilé au rythme d'émotions différentes : des sourires, des instants graves et bouleversants, de la répugnance et de la colère. J'ai aimé l'histoire d'amitié complexe entre Hassan et Amir, si proches et éloignés à la fois. On ressent bien le poids de la culpabilité du héros. Tout comme Mandarine, j'ai apprécié que le livre ne s'achève pas avec une happy end, qui aurait été réellement inappropriée. Une scène du roman m'a fait fermer le livre une minute (la scène qui fait suite au tournoi de cerfs-volants pour ceux qui ont lu le livre). Parfois, même sans avoir l'image, les mots ont la force de vous faire détourner le regard. C'est une histoire qui nous apprend à mieux connaître l'Afghanistan, en retournant jusque 40 ans en arrière. On peut imaginer le Kaboul d'autrefois et parcourir la culture afghane. Enfin, ayant une affection particulière pour des intrigues qui suivent toute la vie du héros, de l'enfance à l'âge adulte, j'ai d'autant plus apprécié ce livre.
J'aurai le même bémol que Mandarine. Je me demande aussi si ce qui arrive à Sohrab à la presque fin du roman était vraiment nécessaire, c'est peut-être la goutte d'eau de trop....
4,5/5
avatar
mieldorado

Nombre de messages : 373
Age : 32
Date d'inscription : 01/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Khaled HOSSEINI (Afghanistan/Etats-Unis)

Message  lalyre le Mar 31 Déc 2013 - 12:51

Hosseini, Khaled
Ainsi résonne l’écho infini des montagnes   
Belfond novembre 2013  
485 pages        
       
Quatrième de couverture
L'événement éditorial de l'année ! Après six ans d'attente, l'auteur-culte Khaled Hosseini nous revient avec une oeuvre passionnante, d'une ampleur et d'une intensité dramatique impressionnantes. Tour à tour déchirant, émouvant, provocant, un roman-fleuve sur l'amour, la mort, le sacrifice, le pardon, la rédemption, sur ces choix qui nous façonnent et dont l'écho continue de résonner dans nos vies.

Dans le village de Shadbagh, Abdullah, dix ans, veille sur sa petite soeur Pari, trois ans. Entre les deux enfants, le lien est indéfectible, un amour si fort qu'il leur permet de supporter la disparition de leur mère, les absences de leur père en quête désespérée d'un travail et ces jours où la faim les tenaille.
Mais un événement va venir distendre ce lien, un choix terrible qui modifiera à jamais le destin des deux jeunes vies, et de bien d'autres encore...

Des années cinquante à nos jours, d'une petite cahute dans la campagne afghane aux demeures cossues de Kaboul, en passant par le Paris bohème des seventies et le San Francisco clinquant des années quatre-vingt, Hosseini le conteur nous emmène dans un voyage bouleversant, une flamboyante épopée à travers les grands drames de l'Histoire

.
Mon avis

Le roman débute par une jolie légende afghane racontée par un père à ses deux enfants. Une légende pour préparer les enfants à leur destin, car le lendemain, l’homme désespéré prend la route de Kaboul pour vendre sa petite fille. Il y aura beaucoup de personnages dans ce roman, des déchirements dans la vie de Parwana, de Roshi, Adel, Markos ou Idris mais c’est par l’histoire poignante de Abdullah et de Pari, ces deux frères et sœurs brutalement séparés que le roman commence, cette séparation déchirante pèsera sur toute la vie d’Abdullah même lorsqu’il sera parti aux Etats-Unis. Mais il est très difficile de résumer ce roman tant il est riche par sa construction originale et intelligente, par la foison des lieux, des personnages et des thèmes abordés sous des angles différents. D’Afghanistan aux Etats-Unis, en Inde, en Grèce ou en France on suit le devenir des personnages avec leur diversité et leurs préoccupations, Jai aimé les rapports parents-enfants. Des thèmes angoissants habitent aussi les pages, le handicap, la maladie et la vieillesse qui incitent à la réflexion. Khaled Hosséini multiplie les narrations, tantôt à la première personne, tantôt à la troisième mais on ne s’y perd pas car le tout est lié par des faits, un lien ou un évènement, une histoire cohérente et belle. J’ajouterai que le titre provient en partie du joli poème de William Blake. Chanson de la nourrice. Je pense que ma chronique pourra aider à comprendre l’ambiance du roman qui pour moi est un gros coup de cœur… 5/5
avatar
lalyre

Nombre de messages : 4191
Age : 85
Location : Belgique
Date d'inscription : 01/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Khaled HOSSEINI (Afghanistan/Etats-Unis)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum